(navigation image)
Home American Libraries | Canadian Libraries | Universal Library | Community Texts | Project Gutenberg | Biodiversity Heritage Library | Children's Library | Additional Collections
Search: Advanced Search
Anonymous User (login or join us)
Upload
See other formats

Full text of "Dictionnaire des anoblis, 1270-1868, suivi du Dictionnaire des familles qui ont fait modifier ..."

This is a digital copy of a book that was preserved for générations on library shelves before it was carefully scanned by Google as part of a project 
to make the world's books discoverable online. 

It has survived long enough for the copyright to expire and the book to enter the public domain. A public domain book is one that was never subject 
to copyright or whose légal copyright term has expired. Whether a book is in the public domain may vary country to country. Public domain books 
are our gateways to the past, representing a wealth of history, culture and knowledge that 's often difficult to discover. 

Marks, notations and other marginalia présent in the original volume will appear in this file - a reminder of this book' s long journey from the 
publisher to a library and finally to y ou. 

Usage guidelines 

Google is proud to partner with libraries to digitize public domain materials and make them widely accessible. Public domain books belong to the 
public and we are merely their custodians. Nevertheless, this work is expensive, so in order to keep providing this resource, we hâve taken steps to 
prevent abuse by commercial parties, including placing technical restrictions on automated querying. 

We also ask that y ou: 

+ Make non-commercial use of the files We designed Google Book Search for use by individuals, and we request that you use thèse files for 
Personal, non-commercial purposes. 

+ Refrain from automated querying Do not send automated queries of any sort to Google's System: If you are conducting research on machine 
translation, optical character récognition or other areas where access to a large amount of text is helpful, please contact us. We encourage the 
use of public domain materials for thèse purposes and may be able to help. 

+ Maintain attribution The Google "watermark" you see on each file is essential for informing people about this project and helping them find 
additional materials through Google Book Search. Please do not remove it. 

+ Keep it légal Whatever your use, remember that you are responsible for ensuring that what you are doing is légal. Do not assume that just 
because we believe a book is in the public domain for users in the United States, that the work is also in the public domain for users in other 
countries. Whether a book is still in copyright varies from country to country, and we can't offer guidance on whether any spécifie use of 
any spécifie book is allowed. Please do not assume that a book's appearance in Google Book Search means it can be used in any manner 
any where in the world. Copyright infringement liability can be quite severe. 

About Google Book Search 

Google's mission is to organize the world's information and to make it universally accessible and useful. Google Book Search helps readers 
discover the world's books while helping authors and publishers reach new audiences. You can search through the full text of this book on the web 



at |http : //books . google . corn/ 




A propos de ce livre 

Ceci est une copie numérique d'un ouvrage conservé depuis des générations dans les rayonnages d'une bibliothèque avant d'être numérisé avec 
précaution par Google dans le cadre d'un projet visant à permettre aux internautes de découvrir l'ensemble du patrimoine littéraire mondial en 
ligne. 

Ce livre étant relativement ancien, il n'est plus protégé par la loi sur les droits d'auteur et appartient à présent au domaine public. L'expression 
"appartenir au domaine public" signifie que le livre en question n'a jamais été soumis aux droits d'auteur ou que ses droits légaux sont arrivés à 
expiration. Les conditions requises pour qu'un livre tombe dans le domaine public peuvent varier d'un pays à l'autre. Les livres libres de droit sont 
autant de liens avec le passé. Ils sont les témoins de la richesse de notre histoire, de notre patrimoine culturel et de la connaissance humaine et sont 
trop souvent difficilement accessibles au public. 

Les notes de bas de page et autres annotations en marge du texte présentes dans le volume original sont reprises dans ce fichier, comme un souvenir 
du long chemin parcouru par l'ouvrage depuis la maison d'édition en passant par la bibliothèque pour finalement se retrouver entre vos mains. 

Consignes d'utilisation 

Google est fier de travailler en partenariat avec des bibliothèques à la numérisation des ouvrages appartenant au domaine public et de les rendre 
ainsi accessibles à tous. Ces livres sont en effet la propriété de tous et de toutes et nous sommes tout simplement les gardiens de ce patrimoine. 
Il s'agit toutefois d'un projet coûteux. Par conséquent et en vue de poursuivre la diffusion de ces ressources inépuisables, nous avons pris les 
dispositions nécessaires afin de prévenir les éventuels abus auxquels pourraient se livrer des sites marchands tiers, notamment en instaurant des 
contraintes techniques relatives aux requêtes automatisées. 

Nous vous demandons également de: 

+ Ne pas utiliser les fichiers à des fins commerciales Nous avons conçu le programme Google Recherche de Livres à l'usage des particuliers. 
Nous vous demandons donc d'utiliser uniquement ces fichiers à des fins personnelles. Ils ne sauraient en effet être employés dans un 
quelconque but commercial. 

+ Ne pas procéder à des requêtes automatisées N'envoyez aucune requête automatisée quelle qu'elle soit au système Google. Si vous effectuez 
des recherches concernant les logiciels de traduction, la reconnaissance optique de caractères ou tout autre domaine nécessitant de disposer 
d'importantes quantités de texte, n'hésitez pas à nous contacter. Nous encourageons pour la réalisation de ce type de travaux l'utilisation des 
ouvrages et documents appartenant au domaine public et serions heureux de vous être utile. 

+ Ne pas supprimer r attribution Le filigrane Google contenu dans chaque fichier est indispensable pour informer les internautes de notre projet 
et leur permettre d'accéder à davantage de documents par l'intermédiaire du Programme Google Recherche de Livres. Ne le supprimez en 
aucun cas. 

+ Rester dans la légalité Quelle que soit l'utilisation que vous comptez faire des fichiers, n'oubliez pas qu'il est de votre responsabilité de 
veiller à respecter la loi. Si un ouvrage appartient au domaine public américain, n'en déduisez pas pour autant qu'il en va de même dans 
les autres pays. La durée légale des droits d'auteur d'un livre varie d'un pays à l'autre. Nous ne sommes donc pas en mesure de répertorier 
les ouvrages dont l'utilisation est autorisée et ceux dont elle ne l'est pas. Ne croyez pas que le simple fait d'afficher un livre sur Google 
Recherche de Livres signifie que celui-ci peut être utilisé de quelque façon que ce soit dans le monde entier. La condamnation à laquelle vous 
vous exposeriez en cas de violation des droits d'auteur peut être sévère. 

À propos du service Google Recherche de Livres 

En favorisant la recherche et l'accès à un nombre croissant de livres disponibles dans de nombreuses langues, dont le français, Google souhaite 
contribuer à promouvoir la diversité culturelle grâce à Google Recherche de Livres. En effet, le Programme Google Recherche de Livres permet 
aux internautes de découvrir le patrimoine littéraire mondial, tout en aidant les auteurs et les éditeurs à élargir leur public. Vous pouvez effectuer 



des recherches en ligne dans le texte intégral de cet ouvrage à l'adresse ] ht tp : //books .google . corn 



i^^^^^^^l B 


1 




^fl 


^^H| 






m ^1 








* J 


^^^^^^V 






^H 








^^^H 


I ■''■ * 




.4 


^H 




« 




* ^, ^^^\ 


'"- ' "^ 






A 










■ ^••. 














■•* ^t^ 


^ 


«f' 




i. 



^'V-^. 



'^ 



es 






AVERTISSEMENT 



Dans cette édition se trouvent réunis en une seule unité , 
quoique avec pagination spéciale : i"* Fancien travail de Godet 
de Soudé et la continuation de M. Gourdon de Genouillac ; 
2"" la suite à celle-ci , par Louis Paris; S" enfin le Dictionnaire 
DES Familles qui ont fait modifier leurs noms, que nous avons 
publiés séparément. 

Ces publications étant sur une matière identique , nous 
avons pensé être utile aux travailleurs et même aux intéressés ^ en 
opérant cette transformation purement matérielle, tout en res- 
pectant complètement le fond. 



B.-D. 



&5-ff7Sr -/:if 



DES NOMS PROPRES 



PRÉFACE DU DICTIONNAIRE DES ANOBLISSEMENTS 



Chacun de nous porte avec soi une désignation qui le personnifie, 
qui le rattache, par des anneaux non interrompus, à 1 origine même 
de Thumaniié, et qui doit lui survivre. Cette désignation, c'est le 
nom. Sa valeur est universelle* Chez les peuples primitifs le nom a 
clé une description concise et poétique. Lldcede la personne s'est 
toujours attachée au nom propre en le confondant avec la ressem- 
blance : les anciens croyaient découvrir dans le nom une sorte de 
vertu prophétique qui dominait la destinée de l'homme ( i ;. 

Au moyen âge on dévouait magiquement un homme à la mort 
aussi bien en perçant son image en cire, qu en brûlant son nom 
écrit sur un papier. L'anagramme était une partie de la science ca 
balistique. Toujours le nom a été vénéré ou réprouvé comme la 
personne. « A son murmure se réveille le souvenir d'un homme, de 
son aspect physique, de son caractère moral. Quelques syllabes sut. 
fiseni à rouvrir la source des larmes d une mère. Elles rallument 
dans les yeux d un ennemi le feu de la colère, et pour Tami séparé 
de son ami elles renouvellent à la fois le regret et lespérance 1 2 . • 
Avec les progrès de la civilisation, le nom propre est devenu le tien 
des familles par le sang ou par Tadoplion ; il a créé le culte des an- 
céires. 

L'honneur du nom a ehfanté Théroïsme^ cette vertu qui élève 
lame jusquau mépris de la mort ; et c'est au divin désir de le 



il) PlttOQ» dam ton CratyU. 
U) E, Stlvcne. 



— II - 

rendre immortel que se rattachent les grandes oeuvres et les nobles 
actions. 

N'est-ce point une curiosité légitime que de rechercher ce qu'est 
ce signe qui nous caractérise, que nous devons transmettre à nos 
enfants comme nous lavons reçu de nos pères ; de remonter, s il se 
peut, aux races et aux migrations de peuples auxquelles ce nom a 
été mêlé ; de découvrir le sens qu'il renferme et les transformations 
qu'il a subies; de nous rendre compte enfin de cette diversité 
infinie, qui chez les peuples modernes élève le nombre des noms 
propres au nombre des mots d'une langue (ï)? 

Les mots sont la définition des choses et des idées, les noms sont 
la définition des personnes. Il y a donc entre eux une étroite con- 
nexité. Us sont les produits d'une même langue. Or qu'est-ce qu'une 
langue, si ce nest Thistoire et te miroir d'un peuple? La philologie 
les confond dans une même étude. Par la racine des mots elle dé- 
termine la date et le lieu de la naissance des races. Les couches et 
les transformations successives qu elle découvre dans les langues 
lui révèlent les révolutions et les envahissements qu'un peuple a 
subis, et, comme pour le monde fossile, elle recompose les nations 
disparues avec les débris des langues quelles ont parlées. La science 
a résolu bien des problèmes au milieu des questions qui sont 
encore à résoudre. Sur la route qu^elle parcourt des points sont 
définitivement fixés, d'autres restent encore incertains. Parmi les 
théories douteuses on peut ranger celles qui se rattachent à Tori- 
gine et à la formation des langues. Par quel instinct ont été réunies 
dans des syntaxes les notes que le go^er humain laisse échapper de 
son clavier? N'est-ce pas vers les frontières du Penjab^ sur les pla- 
teaux qui séparent les fleuves de TAsle, que les Ariens firent en- 
tendre les premiers la parole humaine et que le monde ouvrant les 
yeux à la lumière a fait ses premiers pas ? 

Faut-il croire, avec M. de Bonald, que le langage a été une révé- 
lation, et que de même que le Créateur a donné le cri aux animaux, 

(i) Cette étude a donné lieu à des travaux nombreux et qui s'iStendent thaque jour^ depuis 
qu'en 1826 M. Eusèbe Salverte publiait son livre sur VOriguie des noms propres et Jes noms de 
ville, MM. Burnouf et Littrti, en déroulant le tableau de la tormatioii des langues^ ont répandu 
surctîtie question dea lumtèrea nouvelles. L'école allemande, représentée par MM. Grimm, Max 
Mûllcr, Pott et Fortsmîinn, etc., agrandit incessamment le champ de ses patieates recherches, 
et depuis quelques an 11 lie», parmi beaucoup d'ouvrages intéressants, ont paru en France en ï857 
\^s livres de M, Scitt sur les prénoms, en i863 de M. Sabaticr sur VBncychpédie des tiom 
propres, en 1867 de M. de Coston sur l'Origine et Vétymologie des noms propres* 



— ni ~ 

U a, dès leur naissance, doté les hommes de la parole? — Faut-il, 
avec les philosophes du dix-huitième siècle, Rousseau, Condillac^ 
Volney, penser que les langues ont suivi les progrès de Thumanité, 
et n'ont procédé à leur début que par des monosyllabes et des in- 
terjections ? Faut-il enfin admettre avec les philologues modernes, 
Schlegel, Haerder, Stendhal, Grimm, Muller, Renan, que le langage 
fut spontané et que chaque race a créé sa grammaire avec cette 
môme variété qu'on rencontre dans ses mœurs et dans ses lois? 

Quand on remonte, à travers Tobscurilé des siècles, vers le ber- 
ceau de Thumanité, Tinduction peut conduire à des vraisemblances; 
mais l'affirmation serait téméraire. 

Ce qui est vrai cependant, c'est que chez les peuples primitifs, 
comme chez les enfants, la sensation, Tintuition, ont précédé Tidée, 
et que les premiers mots, imitation des bruits de la nature, ont du 
être des onomatopées le plus souvent traduites par des monosyl- 
labes (ï). Ce qui est certain, c'est que nulle part les langues n'ont 
été une invention individuelle : le génie le plus vaste aurait été im- 
puissant à les créer. Elles sont Tœuvre collective et anonyme des 
peuples. Elles portent renipreinte du climat et du génie des races, 
douces sous le ciel d'ionie/rudes et fortes dans les déserts de TArabie, 
Le caractère, le génie, les habitudes des peuples s y traduisent visi- 
blement- Ce qui est certain, c'est que les langues les plus anciennes 
ont été synthétiques, et que le sens principal s'est concentré dans un 
radical, substantif, adjectif ou verbe ; que ce germe commun est 
resté indolent au Mexique, au Groenland, dans les îles de lOcéan 
Pacifique, où la phrase se résume en un verbe ; que ce germe s est 
développé chez d'autres peuples avec une fécondité merveilleuse. 
Ainsi la langue basque possède jusqu'à onze modes de conjugaison. 

Ce qu'on ne saurait contester davantage, c'est que les langues, 
comme toutes les choses de ce monde, ont leur grandeur et leur dé- 
cadence ; qu à leur période d'épanouissement succède celle du dé- 
clin. Le sanscrit, après avoir chargé de ses effluves les peuples qui, nés 



(1) Voici quel<|ues-tin:i des mcmosylUbes qui se retrouvent comme des germes communs à 

»tn ki Ufifucft : Ban, bat\ cHcvé; tert, f^rt, puissant ; cap, sommet; com, avec; gra, graver; 

[1041 ; for, force; gen, production ; ker^ ville; pir, passage; ï.tc^ sec, co\ip<T; sert, vieillesse; 

f. ptft; ItfC» coup; M^dr, eau^ etc. L/C mot nom se reproduit presque universellement : tes 

InJîe&ftdiMtit naoum^ tes Persans nam, lesGoths namo, les Germains et les Anglais name, etc. 

^ II. 5«!mti^ • recueiUt plus de mille mots monosyllabiques empruntés aux langues cclUque, 

ktîoe et tittletque. 



— ÎV — 

près de ses sources, se sont écoulés vers l'Europe, a subi trois trans- 
formations fi;, avant de tomber à l'état de langue morte. Le zend, 
la langue de Zoroastre, est absorbé par le persan. Le grec et le latin 
aboutissent au valaque, et cependant, à travers les ruines, on aper- 
çoit encore les signes de la richesse première ; et la langue grossière 
qui survit conserve parfois les ornements de son ancêtre, à savoir 
Taccent et la prosodie. 

Ce que Thistoire démontre encore, c'est que la variété des langues, 
dont la tour de Babel est le symbole, s est produite dès les premiers 
jours, quand la première famille, se séparant, a créé les premières 
tribus. Après des siècles, rapprochées par leur extension, elles se sont 
retrouvées, et, dans une seconde période, elles ont tendu à se re- ^ 
fondre. Les vingt-deux langues que parlait Miîhridate aux vingt- 
deux peuples de son armée ont conflué vers une seule, et dans le 
petit territoire de la Grèce, les peuplades, si variées, qui avaient 
chacune leur langage, ont mêlé, sous une action commune, leurs 
dialectes et leurnationalité. Et pour prendre un exemple qui nous 
ramène à notre sujet, notre langue française, formée de trois élé- 
ments principaux, le celte, le latin, le tudesque, décomposée en 
nombreux dialectes, s est dégagée de ce morcellement à mesure que 
le pays lui-même se dégageait de la conquête et des partages féo- 
daux. L'un et lautre ont passé par les mêmes étapes. La langue a été 
une, quand la nation, dans ses progrès, recouvrant lancien moule 
de la Gaule, a définitivement repris son unité, % 

Les langues dénotent le caractère et les habitudes d'un peuple : 
« Tout ce qui constitue le génie de la langue, a dit Abel Réniusat, 
serait aussi bien nommé le génie de la nation, p Lidée religieuse 
apparaît dans la langue théocratique des Hébreux : cette langue syn- 
thétique, qui s'étend à peine à six mille mots, en compte plusieurs 
centaines pour exprimer le mot Dieu (El ou Jah)^ et ce monosyllabe 
entre dans la plupart des noms. Le syriaque, le phénicien ont de 
nombreux synonymes pour dire la mer et les troupeaux. En Perse 
beaucoupde noms se combinent avec les mots hydasp^adasp^ dcasp^ 
fleuve, richesse du pays ; en Tartarie le mot Tscherkes (fils de la 
laine) désigne à la fois le pays, et sa principale production, à savoir 
la laine. En Grèce, Tidée mythologique et démocratique s'accuse 



(i) Le pâli, le pmknt, te kavï. 




— V — 

par les noms d'Apollodore, Diodore, Déiiiocrite, Démoclés. Le réa- 
lisme des Romains se traduit par des noms et des surnoms qui pei- 
gnent surtout la personne extérieure : Flavius, Albinus, Niger, 
Balbus. Enfin chez les races tudesques, les noms ont un sens poé- 
tique et guerrier, et sont comme un attribut de force et de courage. 
Tous les noms propres et les mots primitifs ont un sens, une si- 
gnification. Ils sont toujours une description abrégée. Comme les 
autres mots, aucun d'eux nest arbitraire et Ton en peut trouver Fé- 
tymologie. « Il n'est pas dans la nature de rhomme d'appliquer à la 
chose dont il s'occupe des sons qui ne réveillent aucune impression 
dans sa mémoire, aucune idée dans son esprit (i;. a Depuis le nom 
dVVdam ou d^Edom ^'2}, qui signifie terre rouge, jusqu'aux noms 
contemporains, il n'en n est pas qu'on ne puisse expliquer par des 
recherches attentives. Il est vrai que l'étude en est souvent rendue 
difficile. Sous rinfluence du temps, des révolutions, des climats, les 
mots ont subi des altérations qui les ont transformés (3) , Les voyelles 
et les diphthongues changent de valeur d'un peuple à un autre. 
Dans notre propre langue, que de variations ne pouvons-nous pas 
constater ! Nous disons mer et maritime^ sel et salé^ cheval qX ca- 
valier^ candélabre et chandelier^ prendre et prise^ reddition et 
rendre, etc.. Nous avons changé la plupart des voyelles que nous 
avons empruntées aux autres langues. Ainsi pour les noms propres. 
De Rutland, celte, nous avons fait Rolland; de calvus^ latin, nous 
avons fait chauve. Il en est de même des mots qui ont un sens gé- 
néraL Pour ne parler que des emprunts que nous avons faits à la 
langue latine, de vox nous avons fait voix; locus a produit lieu; nox 
adonné nuily et nux a donné noix; les terminaisons en or, nous les 
avons transformées en eur. Ainsi, dolor^ terrai, major, ont fait dou- 
leur, terreur, majeur. Comme Va dit énergiqueraent M. Génin, en 
nous appropriant en partie la langue latine, nous lavons éventrée, 



[t] Adama ville rougcl, bltic en briques rouges. Les Arabes disent eiv forme de souhait: 
€ Que Dteu te rougisse li fij^ure.» F^ muge, la pourpre, éclate aux yeux, a dit FourrikT, comnift 
led^iron éclate à ToreUle^ 

(?) Ainsi les langues modernes ignorent Temploi au gh arménien et lui substituent, ce qui 
Ctl insiifEiant» ta lettre /; elles expriment par le g dur l'r des Arabes. Cette même lettre r 
n'existe pai chez les Chinois, non plus «que les lettres b et J^ qu'ils remplacent respectivement 
pgriei lettres i,p,d,Lejata espagnnl et le cA allemand n'existcntni dans le français ni dans Tan- 
§liU* L« ikéia des Grecs, le th anglais, le ^ espagnol manquent égLilemcnt au françatt. L*alfe- 
mmnd ne Côtinâit pta l*UMgede no« deux // mouillées. 



— VI — 

nous avons arraché à la plupart des mots leur consonne principale ; 
ainsi^ de ductwn nous avons fait duire^ dont il nous reste les com- 
posés déduire j induire, etc. \ nous avons cessé d'écrire nuict et 
fruict^ en supprimant le c, la lettre radicale du latin ; et nous avons 
remplacé par IV muet toutes les finales sonnantes. Claudius est de- 
venu Claude, 

La différence des prononciations efface encore Tidentité des mots : 
pour aViV^^ les Italiens disent tchiviia; pour patience, les Anglais 
disent pèchent. La conformité de la prononciation dans la même 
langue pour des mots ayant un sens différent n'est pas un moindre 
obstacle; nous prononçons de la même manière pain, vin, pint^t 
pingt. A ces altérations communes à tous les mots dont on recherche 
l'étymologie, il faut ajouter, comme difficultés spéciales aux noms 
propres, la confusion avec le prénom fagnomenj et le surnom (cog- 
nomenj, et la connexité du nom avec la qualitication de père ou de 
chef, qui des langues hébraïque et arabe s est perpétuée dans les 
langues slaves; ex. : Abou-Thaleb, Alexiomti, En outre il faut se 
défier des erreurs de traduction, erreurs qui ont amené des méta- 
morphoses méconnaissables. Ainsi le même héros de ï Iliade que les 
Grecs appelaient Odusseus, les Latins le nomment Ulysse, Les 
Grecs, selon Hérodote, appelaient Myrsil ce même roi de Lydie que 
les Lydiens nommaient Candaide, Auguste était appelé Sébasie par 
les villes de la Grèce. Enfin, il taut tenir compte des déclinaisons, 
qui se rencontrent même dans notre langue. Pierre, Jean, Michel 
font, au génitif, Depierre, Dejean, Desmichels, Pareillement, 
maître, clerc, deviennent, au datif, Aumaïtre, Auclerc {i). Des 
empreintes vieillies des patois, des altérations de prononciation, de 
nos jours encore font des noms tels que Coëtquen, Talleyrand, 
Broglie : noms si différents à l'oreille de Cottquen, Tallerand, 
BreuiL 

Ces difficultés n ont pas découragé les philologues modernes. En 
Allemagne surtout où lerudition est si patiente, des savants tels que 
MM* Fortsmann, Gralf, Pott, ont déroulé déjà en partie le tableau 
de la généalogie universelle. Ce dernier vient de pubfier un glossaire 
qui ne renferme pas moins de vingt-six mille noms. Le principe sur 
lequel repose son livre, si bien anaiysé par M, Ritter, c'est qu'il n'y a 



(i) On pourraît encore cïittDespîanqutSf Delbecque^ DesboeufSf Alavoinef Aladeni:çe, ctc. 



— vu — 

point de noms propres*, ou, pour mieux dire, que ces noms ont com- 
mencé par être des noms communs et significatifs, et que si le sens 
en est perdu aujourd hui, il n en a pas moins existé à Torigine et qu'il 
peut se retrouver. Pour arriver à cette démonstration, il a fallu com- 
parer attentivement entre elles les langues européennes, les con- 
fronter avec 1 allemand, qui remonte au iv^ siècle, et retrouver les 
liens qui les rattachent au sanscrit, leur mère commune. Des re- 
cherches analogues ont été poursuivies en France par des hommes 
d un grand savoir, notamment par MM. Sabatier et de Coston. Ces 
travaux réunis, en donnant la clef d un grand nombre d etymologies, 
ne sont pas seulement curieux au point de vue de la linguistique : 
ils sont féconds pour l'histoire. En ce qui concerne notre langue 
française, ils nous font suivre les phases de sa tbrmation et de son 
développement. Ils nous montrent, ainsi que Fa si bien établi 
M. Littré, le latin rencontrant dans les Gaules le celtique, heurté à 
son tour par le tudesque^ la lutte et la fusion partielle de ces trois 
langues étrangères, venues les unes et les autres des contrées loin- 
taines de TAsie, toutes trois marquant par leurs progrès la marche 
envahissante des peuples qui les parlent. Les mots celtiques sont 
pieusement recueillis; on les recherche en Bretagne, dans le pays 
de Galles, et jusque dans les hautes terres de TÉcosse. On étudie 
en même temps les origines tudesques, et on reconnaît avec M. de 
Qievalet 1 1, que Télément germanique entre pour un quinzième 
dans la formation de notre vocabulaire primitif. 

La domination principale fut celle du latin. Partout cette vigou- 
reuse semence a fructifié. Alors que Rome a perdu sa puissance, 
quand elle n'impose plus au monde ses lois politiques, elle impose 
encore sa syntaxe. Elle conquiert ses conquérants. En vain les 
Barbares pénétrent jusque dans ses murs; leur langue s arrête aux 
frontières du Rhin, et la Gaule, dans ses municipes qui survivent, 
dans ses églises qui s élèvent, ne prononce que des mots latins. Ce- 
pendant, sous l'action mystérieuse de ces peuples qui s'agrègent, le 
latin saltère à son tour. Il perd ses déclinaisons; on lui impose Far- 
ticle; le neutre est supprimé. La langue romane commence à naître. 
On trouve ses premiers vestiges au huitième siècle, dans la litanie 
du diocèse de Soissons; au neuvième, dans les serments échangés à 



(Il Origimdela tangye fraucai^^ de Chevakt, i. I, f. 4. 



— VIH ^ 

Strasbourg entre les fils de Louis le Débonnaire. Au dixième, les 
progrès sont sensibles, et des chroniques récemment découvertes(i; 
nous révèlent que Hugues Capet ne parlait pas d'autre langue que 
la langue romane, et que dans son entrevue à Rome avec Tempereur 
Othon, ce n'est que par interprètes qu ils purent conférer. Avec le 
onzième siècle commencent les grandes compositions poétiques, et 
parmi elles la Chanson de Rolland. Alors Guillaume le Conquérant 
écrit en langue romane les premières lois de F Angle terre. Puis dans 
les siècles suivants viennent les chansons de gestes, les traductions 
des psaumes, les poèmes de la Table ronde; Ville-Hardouin, Join- 
ville, Froissart, etc. . . Ce mouvement merveilleux aboutit au seizième 
siècle, pour la prose, à Rabelais, Amyot et Montaigne; pour la 
poésie, à Marot, Ronsard et du Bellay. Alors apparaît toute formée 
cette belle langue française, franche comme son nom, variée comme 
ses origines, rapide et conquérante comme le peuple qui la parle. 
Conquérante en effet, car elle passera les frontières et deviendra la 
langue du Levant. Elle sera parlée dans les forêts du Canada, et on 
la retrouvera dans les environs de Berlin, transportée par les réfu- 
giés de redit de Nantes, 

Les noms propres se déroulent parallèlement, et prennent les 
empreintes successives des trois langues. C'est ce qu'il sera facile 
de démontrer. Leur étude, en apparence aride, mène à une conclu- 
sion vraiment digne d'intérêt, à savoir que les noms propres me- 
surent les progrès politiques d'un peuple, et qu'ils suivent les degrés 
de la civilisation. Leur filiation ne s'établit et leur hérédité ne se 
fonde que dans les sociétés régulières. Chez les peuples barbares, 
la femme, Tesclave nont pas de noms; les hommes libres eux- 
mêmes ne sont que des multitudes ; les chefs seuls se distinguent par 
un nom, qui n'est qu*un adjectif. Chez les Romains, l'hérédité des 
noms est contemporaine des plus grands jours de la République. 

Atteinte par les édits despotiques de Caracalla, elle disparaît sous ' 
l'invasion. Le christianisme, en relevant Thomme, consacre son nom 
par le baptême. Bientôt le nom s'attache à la terre, et la terre se 
rattache à l'homme. L affranchissement des communes et Témanci- 
pation des noms se confondent dans les mêmes dates. L'état des 
personnes et tout ce qui constitue la dignité individuelle est chaque 



(i) Chroniques Ju moine Richêr rcirouvéca à Bamber^ en i83 V 



— IX — 

I 

jour mieux réglé, et les noms prennent d'autant plus d'importance 
qu'on avance davantage vers la liberté. L'histoire donne la preuve 
de ce double enchaînement. Peu de mots et peu de noms vraiment 
celtiques nous ont été conservés. La tradition en les portant jus- 
qu'aux premières langues écrites les a altérés dans ses transmissions. 
Cependant des savants anglais, M. Owen pour le gaélique, 
M. Armstrong pour 1 écossais, AL O'Reilly pour irlandais, chez 
nous M, de Villemarqué pour le breton (i% en ont réuni les glos 
saires. 

On y retrouve pour les noms propres les attributions, les qualités, 
qui distinguent ces peuples énergiques. Le sens rappelle le nom des 
animaux sauvages qu'ils combattaient, les circonstances de la nais- 
sance, le souvenir des lieux qu'ils habitaient. Parmi les noms 
celtes 2 qui se sont conservés, on trouve Ber, Behrt, illustre; Bahi 
et Ban\ audacieux, guerrier; Cham (3), chaud; ger^ employé tan- 
tôt comme adverbe, beaucoup, tantôt comme adjectif, armé : God, 
Dieu; ^arrf^ jardin; A^i//^ hut, célèbre; march, cheval; tnwid^ pro* 
lecteur; nfald, wand , gand, forêt; wrang, dur, féroce; hart, vif, 
véhément; herpé, amer; trog, plonger; warn, aulne, sapin; dur, 
ttU (4), etc. 

Tels sont sans doute les noms les plus anciens de notre France, 
les noms des plus anciens propriétaires du sol ; car, nous le ver* 
rons, le nom est lié à la terre : les plus nobles, on peut le dire. 
car ils ne rappellent aucune profession, aucune dépendance. Ceux 
qui les portaient, après s être illustres dans les guerres de Tindépen- 
dance contre les légions de César, entrèrent dans les sénats des villes 
cl devinrent citoyens romains. Ce qui peut donner la mesure de 
leur valeur 5 , c'est d une part la série des titres par lesquels 



il) DeChevâkt, t. I, p. 218. 

(1) Cette, keltc, calcJ, vftlëJonicn. 

ff) ChJim. chaleur, J\>u camhu. Cest la mcine de nombreui noms français, teU que Chau' 
Mic'^ 10/, Cfiamigtty, ChamiUard. Poinsinet de Sivr>% dans son livre de VOrigine dct 

prt ^létéSt voit dans )ts individus qui portent ces noms des descendants des Charnaves^ 

aifc/fe diA m bus des Francs. 

{4} C(fMrt de Gcbtlin^ i, VU!, p. 3o6 et s. 

(5v On distingue parmi ces noms les suivants: Bert, Bertrand, Bernard, Lambert, Dictrich, 
Girard, Gauthier, Burd&Mrard, Garnier, etc. De ces noms dérivent les suivants i Aubert, 
Albert» Berthe, Bertin, Gibcrt, Gilbert, Hébert, Joubert, Robert, Baudc, Baudouin, Tbierr}, 
Gttillebftud, Guillctnot, Genuaîn, Gervais, Ermengard, Gardînier, Godetroy, Gt»dart, Mingot, 
Tttfieoi* Ludwig, Louis. Aumond , Edmond, Richcmond, Harmon, Vauthier, Burckard. 
Echwd^ Marck-Ward, Warnicr, Vcrnîcr, l*avcrgnc, Bcnard, Richard, Gothard, Durand. 
Rtittlaad, RotJand, etc. 



— X — 

ik font àféffiH dans ks documents conicmp o raiiias Stniores, po- 

tentes, meliares, mofores ; et de lautre^ te petit uo min e dlnommes 
libres que renfermait la Gaule à la fin de la dofmnaîioa rotnaioe. 
DtMS celte vaste étendue qtii comprenait la Belgique et s étendait 
jusqu'au Rhin, on comptait à peinesous ler^oe de Cûostantîn un niil- 
liofi dliocnroes libres i , . Pendant cette docmnatioo de quatre siècles 
« qui broya la Gaule sous ta meule implacable de sa ôscalité (21;^^ 
bien des noms romains s'implantèrent dans le soU tels que Ciau- 
dius^ Clodion, Sulpicius, Sulpice, MUarsa^ \Tllars, Sennectère, de 
Sanciiis Neciariuî. D'un autre côté , les famiUes gauloises se raê- 
laieni aux Romains par plusieurs causes, ei notamment par les 
fonctions municipales quelles subissaient comme des otages^ ou 
qu elles recherchaient comme un refuge. Par la fusion ^3; se formè- 
rent des noms moitié celtes, moitié romains, tels que Hermandus, 
Hcrman, Armand, Arnaldiis, kïnBxûà^Borerius, Bou\'ier, Bovier, 
Boyer, Coudert pâturage commun , Cotterel, Couteau, et tant 
d'autres noms recueillis dans les glossaires de Ducange et de Car- 
pentier. 

A Tépoque de Tinvasion des Barbares, il y avait en Gaule deux 
langues principales, modifiées par des dialectes que séparaient en- 
core les contrées intérieures suivant les limites des grands fleuves et 
des vastes forêts. 11 existait juxtaposés, nous lavons dit, des noms 
romains, des noms gaulois, et des noms gallo-romains, dérivant les 
uns des autres; à quoi il faut ajouter, sur le littoral phocéen, les 
noms que la Grèce avait marqués de son empreinte, tels que les 
noms de Lycon, Bouzigues, Capuron, Droz, etc., qui existent encore 
aujourd huh Au cinquième siècle, quand s'ouvrit sur le monde, sui- 
vant l'expression de Jornandès, cette fournaise du genre humain 
dont IcTuplion descendit des glaces du pôle et des plateaux de 
TAsie jusquà TOcéan; quand les Quades, les Vandales, les Sar- 
matcs, les Alains, les Gépides, les Hérules, les Burgondes, les 
Goths, les Allemands et enfin les Francs (4; qui arrêtèrent le tor- 
rcnt en se retournant contre les flots qui les suivaient, envahirent la 



(ij, Henri Marïiii, Histoire de France ^ t. I, p. 292. 

(a) Moines d*Ocddent, t. U, p. 232, par Ch. de MontaJembert- 

(3) V^ir Le Iluérou, Origines mérovingiennes* 

(4) Celte ftucccsftion de peuples tmnsrhénans nous est donnée par laint Jerdme fSp, ad 
Agenarium}* 



* 



Gaule^ tout fut atteint à la fois, la domînalioa politique, les institu- 
tions et la langue. La lave couvrit tout^ hors le sommet des Pyré- 
nées» des Cévennes et quelques parties de la Bretagne; elle tordit et 
mêla jusqu*aux mots dans ses bouillonnements. 

Les peuplades nomades des envahisseurs n'apportent au sein de 
la conquête que des noms individuels. Parmi les Visigoths, les moins 
barbares, on ne découvre guère que les noms d'Amalasonte, Ama- 
laric, Amalfride, en souvenir dAmale. Chez les Francs les noms 
des chefs ne sont que des marques d'origine, tels que les noms des 
députés francs qui concoururent à la rédaction de la loi salique, 
Wirogast, Bodogast, Salogast, rappelant qu'ils habitaient entre la 
Sale, le Bode et le Weser; ou des surnoms, Pharamond^ bouche 
véritable; Hludopich, Chvis, Louis ^ fort, valeureux; Dagobert, 
renommé aux armes ; C/o/fWe, lille illustre. Des transmissions ont 
lieu parfois, mais c est au neveu, au petit-fils, à quelque leude illus- 
tre aussi bien qu'au fils. Pendant tes deux siècles de luttes mérovin 
giennes, tant que la possession de la terre est troublée, rhéréditc 
des noms est contestable comme le sol lui*mème. Cependant eilc 
ne disparaît pas entièrement; déjà les noms propres prennent les 
terminaisons im, eim, er, ce qui indique le séjour, Thabitation. Chez 
les Basques le mot correspondant eisch^ etsché, vient précéder les 
noms: Etcheverry, Etchegoyen. La moitié des terres chez les 
Francs^ le tiers chez les Burgondes avaient été laissés aux anciens 
propriétaires avec obligation du cens ( i). Elles étaient mentionnées 
sur un état, sur des registres, conformément aux usages de la mal- 
tôte romaine (2). Ces registres indiquaient Tàge des membres de la 
famille, car avant vingt-cinq ans et après cinquante-cinq ans on 
était affranchi de Timpùt 3. 11 devait en être de même pour les 
terres franques. Bien que libres, elles assujettissaient leurs pro 
priétaires : i* à des dons lors de la tenue des champs de Mars; 2* a 
des fournitures de denrées et de transport; 3* et plus tard, sous 
Charlemagne, à l'obligation du service militaire. En de certaines 
circonstances les charges étaient imposées à toutes les propriétés, 

S(t; tli'éuiît UiTjné une i tien ti té de posiiioa entre la noblesse iranque et U noblesse gauloise, 
Muf le prix «le compensation dû pour le meurtre d'après ta ]oi saltquc, et qui était doubk quand 
il ét*it commis sur un Kranc. (Montakmbert, Moines d'Occidtntt t. U, p. i38.) 
(a) Vmr Ix HuéroLi, OtigirUM mérovingiennes ^ p. 2C4 et s. 
( 1} Gode de Jutti nien, X, 49. 



— XIÏ — 

quelle que fût leur origine. Ainsi Charlemagne les fit contribuer 
toutes en 779 à Toccasion dune famine, et Charles le Chauve 
en 877 pour payer aux Normands le tribut qui achetait leur 
retraite (i). 

D'ailleurs les terres franques et gauloises donnaient lieu à des 
partages, à des cessions, à des legs; elles devaient porter une dési- 
gnation qui s'étendît à la famille, et réciproquement le nom de ses 
membres se rattachait d'une manière plus ou moins directe à la 
terre et à la désignation (2). Les contributions (3) dont nous avons 
parlé impliquaient lexistence de rôles rappelée par Marculphe 
(19* form., liv. r, et par Grégoire de Tours à roccaslon de la ré- 
volte sous Chilpéric (Hist., liv. V). Ces rôles maintinrent Tasso- 
dation des noms de terre et de famille, antérieurement à Thérédité 
des bénéfices. Cette hérédité arrachée à la faiblesse des Carlovin- 
giens '4; commença Thérédité des noms, laquelle apparaît visible- 
ment dès 987 iDuTiltet et Duchesne;. « Quand les fiefs furent faits 
héréditaires et patrimoniaux, sur la fin de la seconde lignée de nos 
rois, la noblesse de France et d'autres pays prit des surnoms de 
ces principaux fiefs, ou bien ils imposèrent leurs noms à leurs fiefs 
et en firent un composé. » (La Roque, Origine des nonts^ chap. VIL) 

Les noms de famille préexistaient, restreints sans doute, limités, 
mais incontestables, et nous ne pouvons admettre, avec Mézeray et 
d'autres historiens, que leur hérédité ne commença que sous Phi- 
lippe-Auguste. Ces historiens invoquent l'exemple de fondateurs de 
dynasties ne portant que des noms propres, tels que Hugues, et le 
conquérant de l'Angleterre, Guillaume le Bâtard. Mais outre les 
témoignages contemporains (5), comment expliquer cette diversité 



(i)Guizot. E usai sur r Histoire de France, p. loi cl 108. 

(2) Nereitan, ni^rum, stagnum^ ou Net o sla^no; Nûirnioutier^ nigrum monûsteriiim; Blanc 
MesniU Rochechnuiirt, Rupes tii^ra, Schn^art^ i^n tudesquc ; Morteman en France, Morlimer 
en Angleterre, de Mortuum tnare ; Djchâtd, Rkhelieu, Maisontbrt, Calmoti, dcMons Calvtts ; 
Graud-Monl, Gramont, Val, Marais, Grange et tous leurs cnm posés. 

(3) En 61 5, dans rassemblée tenue à Paris, Glotairc promet de révoquer toutes les charges 
indûment imposées à la propriété. En 817, à Aix-Ja Chapelle, Louis le Débonnaire dresse la 
liste des monastères qui lui devaient des don s, et de ceux qui en étaient exempts (voir les t.XLV 
et XLVl de TAcadémie des inscriptions, et les capitulaires : de 789, art, ifi, de 8o3, art. 20, 
de 819, art. 4.) 

(4) En 877, Gharlcs-le-Chaave autorisa ses fidélisa disposer après sa mort comme il leur, 
conviendrait des bénéfices qu'ils tenaient de lui, sous la condition qu^ils ne les transm^ttraientl 
qu'à des hommes capables de servir l'Etat, 

(3) Voir notamment le testament d'Aredius, au sixième siècle, et la Vie des Pères, ou il est dit 
que saint Gall» au commencement du septième siècle^ était d'une famille illustre par son pèr$ 



— XIIl " 

inîinie de noms qui nous entourent et les signes originaires celtes 
et romains qu'ils ont conservées ? 

Sans doute les noms personnels restèrent plus apparents. Non- 
seulement le christianisme en répandant les noms de saints i ; mit 
les noms de famille dans une obscurité relative (2), et sembla faire 
des noms de baptême une désignation exclusive, comme il arrive 
encore aujourd'hui pour nos évèques ; mais la classe nombreuse 
des propriétaires du sol conserva les noms de tamille. En ce qui les 
touche, il faut voir dans les événements politiques qui ne se sont 
produits qu a partir du onzième siècle, tels que les croisades et 
l'affranchissement des communes, non point une cause créatrice, 
mais la raison d'une plus grande extension. 

Antérieurement à la première croisade, qui eut lieu, comme on 
sait, en 1096, les chartes font connaître bien des noms de famille 
dérivant soit des fiefs quon possédait, soit du droit de naissance. 
Ainsi en gjS, en Bretagne, on trouve Hylias de Lynico; en 1020, 
une bulle du pape Calixte, en faveur de Guillaume et de Godefroy 
de Porcelet, porte que Godefroy, conjointement avec le comte de 
Provence et l'archevêque d'Arles, prendra les armes contre le 
comte Alphonse pour la défense de labbé de Saint-Gilles, En 1029, 
les chartes mentionnent Alain Cainart, de la maison de Dinan, et 
Gau/ridde Fou, et en 1020 et 1702, Durand de Roarmois et Ismien 
de Sassenage. 

Les noms ne furent pas les seules désignations individuelles; 
de tout temps il y eut des surnoms, des emblèmes et des 
symboles. 



Oêûfiie, fturtout ptr*Amcre LéocûrJc, quîéuitile la funllk Vcntius Egnpocâs^ lu plus iIJustre 
lietGjtuks. 

(ij Le* BoUlindîstcs en ont inscrit i5,ooo dans leurs Anniles. La dcvoUûn aux nints dîins 
duiquc province cK pi iquci^uc ceriains noms s'y soient vulgarisé*; ainsi Gilbert ca AijvciL:nL% 
Bétiîgn<*ct AnJré en Buarpognc*, Rend en Anjou, Thibaultcn Champagne, Richard cl GuiUaumc 
cfi Korai*nJie. Ce dernier était tellement répandu qu'à un tcsïin donné en France par Henri, 
tltt»<l9 Normandie, tîl& de Henri H d'Angleterre^ il se trouva, nous raconte Montaigne, i toche* 
iilleri portant le nom de Guillaume, sans mettre en compte tes simples gentil&hommc* et 
•irvitcur»* 

' *t î ^ f. î;-;.^n .:«tholique n^imposn p^s tout n coup les noms de baptême. D.m« les premiers 
ir i se donnait à tout Age, et souvent à l'article de la mort* Un siècle après Clo- 

%iA, ,. . ._ ..c^ grands seigneurs francs encore païens. Il est remarquable que ce n*cst qu'au 
fntljcu de TKurope chrétienne que les Juifs prirent, à l'imitaiion des noms de saints^ les noms 
lie rAocîcn Testament, Abraham, Isaac, Moïse, Snlomon ; jusque-là ils regardaient comme 
imc rrofanaiion de porter ces noms vénérés. 



— XIV — 

Eschyle nous a transmis la description des figures que les sept 
chefs portaient devant Thèbes ( i ) . 

Virgile fait dire à Gorèbe (Enéide^ liv. Il, v, 389) : 

Mu te m Lia clypeos Danaumquc insîgnia nobis 
Aptemus... 

Les descendants de M. Valerius Corvinus portaient un corbeau 
sur leurs casques, et ceux de Manlius Torquatus gardaient comme 
symbole un collier. 

Nos ancêtres, les Gaulois, avaient adopté certaines images mili- 
taires qui distinguaient les chefs. Dans certaines contrées, ils tra- 
çaient sur leurs corps des dessins et des peintures 12} ; de là le nom 
4e Picti, Pietés^ Poitevins, On a coutume de dire que les armoiries 
n'apparurent en France qu'avec les croisades \ nous croyons qu'elles 
naquirent avec les tournois, qui sont antérieurs aux croisades. Dès 
le neuvième siècle, en effet, apparaissent ces joutes militaires. En 
842, les deux frères Louis le Germanique et Charles le Chauve, 
réunis à Strasbourg après la défaite de Lothaire, prennent part à des 
tournois avec leurs seigneurs gascons, saxons, allemands, austra- 
siens (3). Lorsque Henri P' TOiselcur institua les tournois en Alle- 
magne, il exigea de ceux qui voulaient y être admis la preuve de 
douze quartiers de noblesse. Ainsi il y avait des familles dont la no- 
blesse remontait à deux ou trois siècles. N'est-ce pas là un argu- 
ment de plus en faveur de Thérédité des noms de famille? Comment 
sans cette hérédité aurait-on pu établir la filiation? Dans les tour- 
nois du dixième et du onzième siècle les armoiries apparaissent. 
En Alsace les armes du comte d^Eguishem ou Hfipsbourg^ des fa- 
milles de Hanau et Ratzamhausen remontent à celte époque, ainsi 
que nous croyons lavoir établi dans notre histoire de la réunion de 
FAlsace à la France, Pour les Flandres, il existe un sceau du comte 
Robert Y\ de Tan 1072. Robert y est représenté à cheval, tenant 



(i) Tydec porlaît sur son boudier Fimage de la nuit; Gapamie, un Prométhée, la torche à la 
main, avec ces mots : < Je réduirai la ville en cendres ;t> litéocle, un soldat montant à l'assaut, 
et pour devise * « Mars lui -mcme ne m'arrûteraît pas; * Hippomedon* Typhée vomissant des 
flammes; Parthtïnopéej un Sphinidcrasanlun Thëbain ; Amphjaraûs n''a pas de symbole, mais 
son fils Alcméon porte sur yn bouclier uni ceilt: devises 1 11 ne cherche pasà paraître meilleur, 
mais à l'être. > Polynke poricîe symbole de U Justice le conduisant tout armé, avec ces mots; 
« Je te rétablirai* » 

(2) Cet usage subsistait encore dans quelques provinces d'Angleterre au huitième siècle. Le 
concile de Calcut, en 787, le condamna comme une ïmpicté païenne. 

(3) H isiotre d'Alsace par Laguille, p. ti5. 



— XV — 

d une main une épée^ et de l'autre un écu sur lequel est un lion; or 
il est à remarquer que le lion représente les armes des Flandres, 
comme il était le symbole des Celte-Belges. En Languedoc, on a 
retrouvé les armes de Raymond, comte de Toulouse, à la date de 
1088 : elles représentent sur un écu simple une croix clichée, vidée 
et pommelée d or. 

Nous croyons donc pouvoir affirmer qu'avant le onzième siècle, 
avant les croisades, il existait à la fois un certain nombre de noms 
de famille et des armoiries qui les représentaient. Ces grandes expé- 
ditions les multiplièrent. Au milieu de ces multitudes, ce fiit un 
besoin pour les chefs de se distinguer entre eux. Après la posses- 
sion des terres données en alleu, ou conservées par les Gallo- 
Romaîns* après Thérédité des bénéfices, après les tournois, les croi- 
sades furent une des causes puissantes des signes représentatifs, 
noms, armes, et de leur hérédité. ïl se créa une langue chevale- 
resque et emblématique, la langue des armoiries, qui par des des- 
sins et des images fut comprise et parlée par toute l'Europe. La 
croLV, les bezants, pièces de monnaie frappées à Byzance, les co- 
quilles, les têtes de Maure, rappellent les croisades. Le lion et 
l'aigle sont le symbole de la force. Le chien dit le droit de chasse. 
Les mains, la foi jurée. Les lances, les épées, les tours, signifient 
les actions guerrières. La torche, les flambeaux figurent la science, 
rinvention. Souvent les noms et les armes se confondirent en se 
donnant mutuellement naissance. Cette connexité est très-commune 
en Allemagne. Ainsi les noms de famille Schwartzenberg, monta- 
gne noire, Oxensliern, front de bœuf, Sparr, chevron, Bar et ses 
dérivés, ours, Katzen, chat, etc.. se reproduisent dans les armes 
de ceux qui les portent. Il en est de même pour un grand nombre 
de Éamilles françaises. Ainsi les Château, les Latour, portent des 
tours crénelées; les Loubens, Louvet, des loups (r;, etc. 

De même qu'il y eut des armes parlantes pour la Noblesse, il y 
eut pour le peuple des dénominations empruntées à la figure, aux 
qualités et aux défauts, par analogie et par imitation de ce que 
nous avons vu pratiquer chez les peuples anciens. Mais ces noms 



0) No^ïi poumrtnê encore ciicr de Bar, deux barres d'or adossées; Bouhier, d'azur au bïxuf 

il*^i>- u^,K. ,, r.»m> à utte bnsbis d'argent i Duch<2nc, un chêne; Créqui, d'or au créquier de 

!igi^ un peigne; Dauphin, uit dauphin : de Fresne, d*or au fresnc de aînoplc^ 

I Beiii*/*^» u ^.^Mi a deux haies d*or ; Hcrsjr, d^azur à trois herse* d'or; Salm, de gueule à deux 

ï âdoMé* d'or; Vignoles, de sable au cep de vigne d*ftrgent. 



— XVI — 

ne se généralisèrent qu*au seizième siècle. Tels sont les noms de 
Legrand, Camus, Lecourbe, Lesage, Clément, Doucet, Lesourd, 
Plusieurs furent empruntés aux dignités^ aux professions : Lécuyer, 
Leclerc, Doyen, etc.. Mais le plus grand nombre aux êtres vivants^ 
et aux plantes (i). 

Les croisades eurent, en ce qui regarde rhérédité des noms, une 
action directe sur la noblesse, indirecte sur les autres classes. Les 
seigneurs grands propriétaires, indépendamment des concessions 
qu'ils faisaient, à titre de bénéfice, aux hommes qu'ils voulaient 
s'attacher comme vassaux, à Timitation de ce que les rois avaient 
fait pour eux, distribuaient une grande partie de leurs terres à de 
simples colons, qui les cultivaient à charge de cens, ou d'autres 
servitudes. Cette distribution se fit dans des formes et dans des 
conditions diverses; de là toutes ces dénominations de métairies : 
Mansus, Indominicatus, Ingenuilis, Serin lis ^ Tribidatus^ Testi- 
tus (2). 

Avec les croisades, le lien du suzerain au colon et au vassal s'af- 
faiblit, et ces derniers acquirent de nouveaux droits sur le sol qulls 
faisaient valoir. Leur émancipation fut aidée par deux grands faits, 
raffranchissemcnt des serfs royaux 3), et l'institution des commu- 
nes. Tout ce qui se fit à partir du onzième siècle, depuis Louis le 
Gros jusqu'à Louis XI, pour combattre la féodalité, profita à la bour- 
geoisie. L'émancipation fut lente et graduelle', parallèlement au dé- 
veloppement de l'État, des personnes et de la propriété, Thérédité 
des noms de famille se consacre et se développe 4;. 

Dans les campagnes, ils restèrent longtemps inconnus (5), Là où 
il n y avait pas de propriété, les noms étaient inutiles. 

Les habitants des campagnes se distinguaient par quelques sur- 
noms, et le plus souvent par des diminutifs [6) variés de prénoms 



(1) Voir les nomenclatures détaîllécs île M. da Co&ton. • 

(a)Guizot, Essai sur P Histoire Je France ^ p. i8ï, 

(3) En i3i5 et en i3i6j LquîrIc Hutin força les serfs à acheter des lettres d'affranchissement. 

(4) La vilk de Metz voyait encore au treizième siècle ses principaux magistrats, qui tous 
étaient chevaJiers, porter, ïiu lieu des noms de famille, des surnoms personnels ou diîrivés des 
signes de leur figure, du lieu de leur habitation, de leurs fonctions : Gros-nez, Belle-barbe, de 
la Poterne, delà Porte-Sailly. etc. (Voyez la liste des maîtres cchevîns de Metz institués en 1 170, 
imprimée en 1775 dans le V^ocabuîaire austrastcn de J, François.) 

(5) Au dernier siècle, en Daïmatie^ à File d'Elbe, les noms de famille n'étaient pas d'un usai»e 
général. Au nord de l'Allemagne, dans l'Oldembourg, en 1826, il y a quarante ans, une ordon- 
nance du grand duc dut imposer l'obligation des noms de famille. 

(6) En Bresse^ la femme d'un paysan nommé Greht s'appckït fa Grelotte ; en Brit^ignc, la 



— xvn — 

chrétiens. Ce n'est que quand la classe moyenne fut définitivement 
propriétaire, quand elle eut reçu Tinvestiture des états généraux, 
quand elle s^abrita sous une organisation municipale, qu elle unit ses- 
professions par des tributs, des maîtrises et des jurandes, que la fa- 
mille fut fondée, et avec elle les noms qui la consacraient. L'exem- 
ple de la France, cette grande initiatrice, fut suivi par les autres 
peuples. 

Plus tardivement chrétienne, l'Allemagne abandonna plus tardi- 
vement aussi ses noms païens. En Italie, on n'aperçut guère les 
noms héréditaires que vers le dixième siècle; ils ne se multiplièrent 
à Venise qu'aux douzième et treizième siècles. En Pologne, ce ne 
fut quau quinzième. De 1404 seulement, date la notoriété des 
noms nobles en Pologne. La Russie fut plus tardive encore : en 1584, 
on y comptait beaucoup de maisons nobles qui n avaient que des 
noms propres. 

Et cependant, telle est Funiversalité de la semence des premiers 
noms, que Ton retrouve pour la première dynastie russe le nom 
Scandinave de Rod-ric, et le même nom Rodrigues f Rod-ric; porté 
par le dernier roi des Visigoths qui perdit la bataille de Xérès. 

Voilà le rudiment sommaire des noms encore usités aujourd'hui. 
11 y faut ajouter les noms venus de Tétranger à certaines dates, no- 
tamment après nos guerres, et en tout temps par la force attractive 
qui est en nous. 

Ce n'est qu'au seizième siècle que les noms de famille eurent 
une esdstence légale et régulière. En iSSg, François I*' ordonne 
que Tétat des personnes soit établi aii moyen de registres tenus dans 
toutes les paroisses. Jusque-là on écrivait dans les livres chartiers et 
sur les pages de la Bible les principaux événements des familles, 
naais il ny avait ni obligation, ni uniformité. A cette époque, se ré- 
pandit un usage justement déploré par Montaigne, quand il dit : 
• appeler chacun par le nom de sa terre et de sa seigneurie est la 
se du monde qui fait le plus mesler et mécosnoître les races* 
i Autant de partages, autant de surnoms. Cependant Foriginel de la 
€ ûge nous échappe, d — M. de Montalembert dans son intéres- 
sante introduction de l'histoire de la guerre d'Ecosse, en 1 548, dont 
un de ses ancêtres fut à la fois le chef et Técrivain, nous montre 



lemmeac LapoY^ Lapotytc; en Ponou^ l homme Roulant ^ l;i femmes Roulante, le ûlt^ Roulu, 
, la itl#^ Rtmlmchi, {Mémoires Je ta Société des antiquaires^ i. î, p. laà.) 



— XVHI — 



combien l'abus des changements de noms dans la même famille 
déroute Thistorien et confond le généalogiste. Il signale quelques 
exemples curieux. 

Le nom de celui qui mena si glorieusement Texpédition, le sire 
de Montalembert, disparaît sous le nom d'Essé* 

Quatre des cinq fils du connétable Anne de Montmorency portè- 
rent des noms différents : Damville, Méru, Moniberon et Tore. — 
L'amiral de Coligny ne fiit connu de son vivant que sous le nom 
de Châtillon. 

On ne retrouve pas un Mortemart sous le nom du marquis de 
Chandenier dont SaintSimon a fait un si charmant portrait. 

En i555, Henri II, parsonédit d'Amboise, fait défense à toutes 
personnes de changer de nom ni d armes sans avoir obtenu des let- 
tres de dispense et permission, à peine d'une amende de i ,000 li- 
vres et d être puni comme faussaire. Cette ordonnance fut renou- 
velée en 1692 par Louis XIV, qui déjà, par son ordonnance de 1667^^ 
avait exigé que les actes fussent dressés devant témoins. 

Un édit de 1696 ordonna le recensement de la population, glo- 
rieux inventaire qui comprenait les dernières conquêtes : la Franche- 
Comté reprise à TEspagne , F Alsace cédée par Œmpire. De 
Louis VI à Louis XIV, la royauté, tour à tour hardie et patiente, 
mais toujours infatigable, portant incessamment ses forces du 
centre â la circonférence, prolongeant de toutes parts 1 étroit do- 
maine de Hugues Capet, avait reconquis pied à pied le territoire de 
Tancienne Gaule, et s arrêtait, ayant créé notre France, 

A ce moment, tout fut coordonné dans la même unité : le pou- 
voir, la loi, la langue. Jamais le principe de rhérédité ne fut plus 
puissant, la hiérarchie plus absolue. 

Le recensement de 1696 avait révélé qu'il existait cent mille no- 
bles; c'était le fronton de Tédifice descendant par étages jusquaux| 
échevinages et aux corporations qui en formaient les assises. Dans 
une société ainsi rangée, étiquetée, jamais pour les castes privilé- 
giées le nom n eut plus d'importance. On s'efforçait de remonter 
dans le passé pour en reculer lorigine. A Pimitation des officiers de 
Louis XII, qui, dans l'expédition dltalie, portaient sur leurs ban- 
nières la devise : Ulius avos Trojœ^ on cherchait à se donner pour 
ancêtres les descendants de Priam; et les annales du parlement ont 
conservé la réclamation de la famille de Jessé qui, invoquant le lau- 



— XIX — 

fier de ses armes, voulait prouver qu'elle se rattachait à la tribu de 
la Vierge. 

Que reste-t-il de cette pompeuse ordonnance, où la vanité se mê- 
lait à la gloire? Dans le tremblement des révolutions et de la vie 
humaine, on ne recueille que des débris. Que reste-t-il de ces dynas- 
ties ducales qui ont gouverné nos provinces? que reste-t-il de ces 
grands guerriers, de ces connétables : Du Guesclin, Clisson, Gré- 
quy, Lesdiguières , qui se sont transmis la glorieuse épce de la 
France? de ces duchés-pairies qui étaient, il y a moins de deux cents 
ans, les éclatants rayons du trône de Louis XIV? Le temps n'a épar- 
gné que quelques noms : d'Uzès, la Trémouille, de Luynes, Rohan, 
Gramont^ Mortemart, Noailles, d'Harcourt, Fitz-James et Valen- 
tinois. De nos jours, n'avons-nous pas vu le grand nom de Condé 
s'éteindre dans une double catastrophe f i )? Des cent mille nobles du 
recensement de 1696, il n'en survit pas dix mille qui pourraient 
prouver une filiation régulière. Pour ne citer quun exemple, 
TAnjou, cette noble terre qui a donné des rois à l'Angleterre, à la 
Provence, à la Sicile, compte à peine aujourd'hui dix familles ayant 
une importance véritablement historique, parmi lesquelles les 
Beauvau, les Brissac, les Scépeaux, les d'Aubigné, les Conta- 
des, etc. 

De ce tableau de la noblesse, au dix-septième siècle, que vénérait 
Dangeau,.que raillait déjà Saint-Simon et dont Versailles nous a 
conservé le cadre, les couleurs se sont bientôt altérées. L'indiffé- 
rence du Régent, les secousses que l'agiotage de Law donna à 
toutes les classes de la société, enhardirent les usurpations. Jamais 
elles ne turent plus fréquentes. 

Bien des gens convaincus avec la Bruyère « qu'il n'y a pas au 
monde un si pénible métier que celui de se faire un nom, et que la 
vie s achève qu on a à peine ébauché son ouvrage, » achetèrent des 
terres et des charges (2') pour transformer le leur. Tout céda à ce 



(t) A ce» purics qui remontent pour ïes Cruâ&ol a 072, pour ks Lji TrémoilJe (Thouars) a. 
1S95, l^d« Luyntîsà 1Ô19, les Rohan-Chabot , fes Gramont, à 164H, tes Morteniart à i6So^ 
hê tkmilhêk i663, les d'Harcourià 1700, les Fi iz- James à 1710, les Valcntinoisà 171 5, il faut 
ilioutcr, à pftrttT Je l^uii XIV, dans une succe4ision directe et masculine : Broglie, 1742 ; !• 
Rochcfouctalt-Liancourt, ^7^8; Clermont-Tonnern:^ 177^; Choiscul-Praslin, 1764; Polignac, 
I780Î Brtnuc, Cftstnes, Maillé, 1785; la Force, 1787. Ce labîcau ne comprend ni Jes Biron, 
fWfce que U branche ducale est éteinte, ni les Luxembourg, Chaulncs et Duras» parce que oê 
•oatlci bniLUcfr,<t n^n les descendants des ducs qui subsistent aujourdliui. 

(m> a ny eut pis moins de sii milJe places de secrétaires du rui conférant la noblesse* 



— XX — 

mouvement, même les philosophes de l'Encyclopédie, et Ton vit le 
plus célèbre d'entre eux, Voltaire, devenu gentilhomme de la cham- 
bre, prendre pour armes a d'azur à trois flammes d or. n En vain 
après Lawfeld, après Fontenoy, on voulut, par ledit de lySo, re- 
tremper la noblesse dans sa source la plus glorieuse, le service mili- 
taire, et la conférer aux chevaliers de Saint-Louis. Cette ardeur de 
préférer « les honneurs à rhonneun'i) » continua d'entraîner la 
bourgeoisie, et à la veille de la Révolution, te généalogiste Chérin 
affirmait que les quatre cinquièmes de la noblesse étaient sans 
valeur. La nuit du 4 août vit disparaître Tor et Talliage. La loi de 
1790 transforma en obligation le sacrifice volontaire. 

Pendant seize ans, le nom fut la seule désignation personnelle. Il 
reçut des lois des garanties et des protections rétitérées, depuis la 
loi du 20 septembre 1792, qui confia la tenue des registres à lauto- 
rité municipale sous la surveillance du pouvoir judiciaire, jusqu'à la 
publication du Code civiL 

La loi du 6 fructidor an II défendit à tout citoyen de porter d'au- 
tres nom et prénoms que ceux de son acte de naissance, sous peine 
de six mois d'emprisonnement. En Tan XI, un arrêté du 21 germi- 
nal décida : i* qubn ne pourrait prendre pour prénoms que des 
noms en usage dans les anciens calendriers ou empruntés à l'his- 
toire; 2" que les tribunaux resteraient juges des questions de pro- 
priété des noms-, 3° que le gouvernement pourrait autoriser les 
changements de nom dans les formes prescrites par les règlements 
d administration publique et après que la demande soumise à la 
publicité (2) pendant un an aurait permis aux oppositions de se 
produire. En vertu de cet arrêté, près de trois mille noms ont été 
changés ou modifiés (3). Cependant il se trouvait encore en France 
à cette époque toute une classe de citoyens sans état civil ; c'étaient 
les juifs; et il fallut qu'un décret du 20 juillet 1808 leur imposât, 
sous peine d'expulsion du territoire, Tobligation de prendre un nom 
de famille; ce nom ne pouvait être ni un nom de ville, ni un nom 



(i) Montesquieu, ch. vu, î. Vlll. 

(2) Le décret du 8 janvier t85gf qui institue le consdl du sceau des titres, dîtpensê, par son 
«nick 10, de toutt: publicité pendant deux ans les demandes fondées sur une possession ancienne 
ou notoire ei consacrée par d'importants services. 

(3) Parmi ces noms, plus de sept cents ont reçu la particule j or auï termes du rapport hh au 
Corps législatif eu iHbH^ la particule eât un titre. * Dans nos mteurs, y cst^il dit, clin décore le 
nom presque à un égal degré; elle en liiit partie, se communique et se transmet. » 



* 



— XXI -- 

tiré de l'Ancien Testament. Cette absence de noms de famille chez 
les Israélites montre une fois de plus le sens historique des noms. 

Le peuple juif, errant à travers le monde depuis la prise de Jéru- 
salem par Titus, perd à la fois sa nationalité et ses désignations in- 
dividuelles. Dans cet exil de dix-huit siècles^ aucun lien n'unit entre 
elles les générations qui se sont succédé, tandis que, pour tes races 
qui s'attachent au sol héréditaire, le nom se transmet comme le 
plus précieux des héritages. On peut, en comparant certaines con- 
trées, mesurer le culte des ancêtres et Faraourdupays à la répéti- 
tion des mêmes noms. La Bretagne, l'Alsace, qui inspirent à leurs 
enfants une affection si vive, voient se perpétuer autour des mêmes 
clochers les mêmes familles et les mêmes noms. 

La période républicaine ôta aux noms leurs attributs, mais laissa 
son empreinte sur les prénoms. La plupart sont empruntés à la dé- 
mocratie romaine : Brutus, Scsevola*.. Ce ne serait pas une étude 
sans curiosité que de rechercher quelle a été sur les prénoms Tin- 
fluence des événements politiques, d\in homme illustre ou même la 
popularité d'un livre. Combien Rousseau nVt-il pas baptisé 
d'Émiles ! Combien, en Angleterre, les héroïnes de Richardson 
n'ont-elles pas répandu leur prénom ! C est ainsi que les poètes ita- 
liens du moyen âge et de la Renaissance ont multiplié les prénoms 
de Béatrix, Laure, Tancrède, Roger, Godefroy. Çest ainsi que de 
rhôtel de Rambouillet sont sortis les noms de Phœbus. Alcide, 
Isménie, Araminte. M. Scott, dans un livre récent, a fait Thistoire 
du prénom. Il montre la valeur de cette appellation intime, qui 
appartient tout entière à la famille et aux affections, de cette dési- 
gnation volontaire qui trouve des vibrations dans les plus secrets 
replis du cœur* 

Depuis que ce siècle est ouvert, les noms eux-mêmes portent le 
reflet des traits qui dominent dans notre caractère national, à savoir 
le désir des distinctions et le jaloux amour de Tégalilé. Ils sont tour 
à tour ornés ou dépouillés, suivant les alternatives de la lutte entre 
ces deux sentiments, ces deux passions. Cette rivalité se rencontre à 
chaque page de notre histoire contemporaine. Le lendemain du 
jour où le Consulat s'élevait sur des ruines nivelées, il institua la 
noblesse viagère de la Légion d'honneur, qui donne aux actions 
généreuses et aux grands ser\ices dont le principe est Thonneur la 
récompense, si française, de Thonneur lui-même, et il imposa aux 




m 1^ 



— XXII — 

nouveaux chevaliers le serment de se dévouer a au service de la ré- 
publique et de combattre toute entreprise tendant à rétablir le ré- 
gime féodal ou à reproduire les titres et qualités qui en étaient FaL 
tribut (i), » Deux ans plus tard, un sénatus-consulte du 28 floréal 
an XII crée tes grandes charges de Tempire, dignités inamovibles 
qui comprenaient 1 archichancelier, rarchitrésorier, le grand-élec. 
leur. La loi du 3 mars 1806 institua des fiefs sur les territoires con- 
quis, et les donna en dot et en nom à ces illustres généraux dont le 
poète a dit : 

Le gïaîve impérial qui détruit et qui fonde, 
Pour vous en «^cussons découpera le monde (2}. 

A ces titres légitimes que la gloire militaire élève et consacre, et à 

qui la poudre de la bataille donne pour ainsi dire tout d'un coup 
Tantiquité, mieux que ne pourrait faire la poussière du temps, il s'en 
joignit d'autres dans Tordre- civil. Ceux-ci furent plus difficilement 
acceptes par Fopinion, parce qu'ils s'étendaient uniformément aux 
fonctions suivant les degrés de la hiérarchie judiciaire et adminis- 
trative, et parce qu on retrouvait en trop grand nombre parmi les 
nouveaux affranchis de la roture de cruels conventionnels dont les 
mains étaient rouges encore du sang d'un roi, 

La noblesse impériale avec sa valeur inégale survécut à son fon- 
dateur, et se juxtaposa, sans s'y mêler, à Tancienne noblesse res- 
taurée. Alors la tendance du gouvernement vers les substitutions, 
les majorats, le droit d'aînesse, rencontre le courant démocratique, 
grossissant chaque jour, et le lendemain de la révolution de Juillet, 
ce courant vainqueur, en supprimant du code la disposition qui pu- 
nissait l'usurpation des titres, leur porta une sensible atteinte* 

La vanité ne désarma pas cependant: le besoin de a paraître (3) » 
qui est dans notre nature, encouragé par Timpunité, ne s arrêta 
même pas devant Tavénement du suffrage imiversel, et jamais les 
usurpations ne furent plus audacieuses (4). 

(1) Article 8 de la loi du 29 floréal an X. Aux termes de rarticle i"'', la Légion d'honneur ne 
pouvant s'ouvrir qu'aux militaires ayant rendu des services majeurs à l'Etat, ou aux citoyeni 
qai par leur savoir, leurs talents^ leurs vertus, auront contributS à établir ou à défendre les prin- 
cipes de la république^ le nombre des légionnaires ne pouvait dépasser 6,000. Il s'est élevé par 
une progression analogoeà celle des titres. En i8[4, à la chute du premier empire, il était de 
29,000; en i83o» de 42,000. Aujourd'hui, malgré le décret réformateur du 16 mars tSSi, qui 
déclarait que le nombre était trop i:onsïdérabIe (art. 5)| il est de 62,000. 

(2) Napoléon en Egyyte^ Barthélémy et Méry* 

(3) Montaigne et d'Aubigné. 

(4) Exposé des motifs de la loi de i858. 




XXI II 



L'excès fut teL 



que le gouvernement crut devoir lui opposer 
comme barrière la loi répressive de i858. Mais cette loi vit bientôt 
son autorité s'affaiblir parce qu'elle ne fut pas uniformément appli- 
quée. D un coté on commença trop légèrement des poursuites judi- 
ciaires, de l'autre des usurpations évidentes restèrent impunies. 

Le premier Empire a créé 9 titres de princes : Bénévent-Talley- 
rand, Eckmuhl-Davoust, Essling-Masséna , GuastallaBorghèse , 
Moskowa-Ney, Neuchâtel-Berthier, Parme-Cambacérès, Ponte- 
Corvo-Bernadotte, WagramBerthier. — 32 ducs : Abrantès^ Albu- 
féra, Auersta^dt, Bassano, Bellune, Cadore, Castiglione, Clèves et 
Berg, Conegliano, Dalberg, Dalmatie, Dantzick^ Decrès, Elchingen, 
Feltre, Frioul, Gaëte, Istrie, xMassa, Montebello, Otrante, Padoue, 
Plaisance, Raguse, Reggio, Rivoli, Rovigo, Tarente, Trévise, 
Valmy, Vicence. — Il a fait 383 comtes, dont 42 avec majorats, 
84 avec dotations impériales; 1^090 barons dont 164 avec majorats, 
3o4 avec dotations impériales* Total 1,519, auquel on peut ajouter 
les chevaliers de TEmpire qui, en justifiant de 3, 000 livres de re- 
venu, pouvaient rendre leur titre héréditaire. 

La Restauration fit 17 ducs: Avaray, Blacas, Caderousse (Gram- 
mont), Des Cars, Grillon, Damas, Damas-Crux, Decazes, LaGhâtre, 
Marmier ^Ghoiseul), Montesquiou-Fezensac, Narboiine-Pelet, Rau- 
zan-Chastellux, Richelieu (Jumilhacj, Rivière, Sabran, Elle créa 
70 marquisats parmi lesquels 3o appartenaient à la pairie. Tous, 
moins 7, étaient constitués en majorats. Elle conféra 83 titres de 
comte, 62 titres de vicomte, 21 5 titres de baron, et donna 785 lettres 
de simple noblesse. Total i,232. 

Le gouvernement de Juillet éleva au rang de duc le maréchal Bu- 
gcaud, M. de la Rochefoucault d'Estissac, et le baron Pasquier; il 
fit en outre ig comtes, 17 vicomtes et Sg barons. Total 98. 

Le gouvernement actuel ne conféra de titres qu'à partir de i856, 
lorsqu il nomma le maréchal Pélissier duc de Malakoff. Après lui 
il autres ducs furent créés: Gambacérès, Mac*Mahon, Tascher, 
D'Alberg^ Morny, Ghâtellerault, Montmorot, Persigny^ Feltre- 
Goyon, Auerstfedt, Montmorency, Il fut créé 19 comtes et vicomtes, 
cl 2 1 barons, 368 particules furent accordées par décrets insérés au 
Bulletin des lots. Un certain nombre de titres et de collations de la 
particule non t pas été rendus publics. L'ensemble des nomsquali- 
fiè$ ou modifiés par des attributs de noblesse peut être évalué à 5oo, 




— XXIV - 

Ainsi, depuis 60 ans^ à travers le choc des révolutions qui faisaient" 
disparaître les pompes du passé , les quatre gouvernements qui se 
sont succédé ont fait plus de 3, 000 anoblissements. En dehors de ces 
concessions de rautorité souveraine, de nombreuses usurpations 
signalées par Texposé des motifs de la loi de 1 858 ont grossi singuliè- 
rement les dictionnaires généalogiques, et ceux qu'on publie aujour- 
d'hui, soit avec des preuves régulières, soit en admettant la prescrip- 
tion, inscrivent parmi la noblesse plus de 5o,ooo familles. On n'a 
tenu compte ni de lordonnance de 1 8 1 7, qui ne permet la dévolution 
des titres inférieurs qu aux fils de pairs, ni de l'ordonnance du 
10 février 1824, qui déclare qu'aucun titre héréditaire ne sera con- 
féré à Tavenir que si une dotation y est attachée. 

La lutte existe toujours entre les défenseurs du principe démocra- ' 
tique, qui n'admettent que le mérite personnel, et les partisans de la 
noblesse héréditaire. 

L'opinion, ce souverain juge, incline chaque jour davantage vers 
une transaction. Elle admet le passé quand il est régulier et incontes- 
table ; elle admet la légitimité de Théritage, et ne conteste pas que 
Téclat des ancêtres ne s'étende sur les noms qu'ils transmettent. 
Comment ne pas reconnaître, en effet, que ravir aux Montmo- 
rency les alérions qui rappellent les glorieux étendards de Bouvines, 
ou reprendre aux Masséna les trophés conquis à Wagram, ce serait 
à la fois commettre une injustice et renier les plus grandes pages de 
notre histoire. Mais en ressuscitant certaines formes du passé, dans 
une société qui se transforme chaque jour davantage sous le niveau 
du Code civil et le souffle grossissant de la démocratie, n'est-ce pas 
s'exposer à rencontrer la raillerie d'un monde devenu incrédule à des 
résurrections qui ne rencontreraient que la sévérité de ses jugements? 
Pour fortifier cette pensée par une autorité à qui renseignement des 
fortunes les plus diverses a pu découvrira vérité, nous lisons dans 
un livre cité souvent; oc Conférer des titres nouveaux qui seraient 
sans autorité et sans prestige, c'est courir après le reflet d une chose 
qui a disparu... ; créera la sourdine quelques petits ducs, c'est frois- 
ser sans but et sans résultat les sentiments démocratiques de la 
majorité* C'est un anachronisme ^î ). »• 

Comme Ta si bien dit M* Forcade (2): « Excellence de mérite, 



(i) Œuvres de Napoléon IIÎ, t. I!, p* 5i et suiv. 
{2) Revue des Deux-Mondes, juillet 1 852. 



— XXV - 

grandeur des services, éclat du succès, le nom porte tout aujourd'hui. 
Le nom seul est grand. On attribue à Napoléon cette parole : « Si 
€ Corneille avait vécu de mon temps, je l'aurais fait prince, » Le bel 
honneur pour Corneille s'il avait été prince Corneille comme le 
prince Cambacérès ! n Parmi les hommes vraiment illustres de notre 
temps, combien peu consentiraient à ajouter à leur nom un ornement 
qui en les classant les diminuerait ! Oui, Ton peut dire que les grands 
noms dominent les titres, tandis que les petits en sont couverts. Le 
nom acquis dépassera toujours un nom transmis, et la traduction 
charmante de cette vérité dans ces vers de Charles IX à Ronsard : 



Tous Jeux également nous portons des couronnes: 
Mais roi^ je la reçois; poètes tu ladonnes^ 



aura partout son écho. 

En jetant un regard en arrière sur ces lignes que nous venons d'é- 
crire et qui ne sont que 1 ébauche d une étude que nous développe- 
rons, on peut dire, en résumant, que les noms propres confondent 
leiT origine et leur étude avec Ibrigine et letude des langues; qu'ils 
étaient primitivement des noms communs ayant tous un sens, une 
âgnification; quils traduisent le caractère des peuples et portent 
tour à tour Tempreinte théocratique, féodale et démocratique ; qu'ils 
expliquent souvent par les changements qu*ils ont subis les révolu- 
tions et les événements politiques; qu'enfin ils prennent une impor- 
tance et une dignité proportionnées aux progrès des sociétés ; qu'au- 
jourd'hui leur valeur dépasse celle des plus pompeuses qualifica- 
tions dont on les puisse orner. 

Tels sont quelques-uns des traits de Ihistoire du nom, ce lien pré- 
deux des familles et qui en consacre l'hérédité. Cette hérédité, base 
des monarchies, fait la loi des successions ; et quand on lui accorde 
le droit de donner le pouvoir et la fortune, comment contester qu elle 
transmette aussi la gloire du passé? Si nous effaçons le mérite des 
ancêtres, le mérite présent s'effacera à son tour pour la postérité, et 
nous aurons perdu le mobile le plus noble et le plus puissant des 
efforts humains. Non, au-dessus des petites vanités qui s'attachent 
aux ornements passagers, il y a un sentiment élevé, impérissable, qui 
porte rhomme à prolonger son nom au-delà de la vie. 



— XXVI - 

Un grand poète païen, Horace, s'écriait : Non omnis moriar, et le 
plus grand orateur chrétien, Bossuet, a dit : « C'est une consolation 
en mourant de laisser son nom en estime parmi les hommes, et 
de tous les biens humains , c'est le seul que la mort ne peut nous 
ravir. » 



C^^ HALLEZ-CLAPARÉDE. 



— <'r-^:iSj:^x^!:^<^~^-— 



INTRODUCTION 



Sous le titre : Dictionnaire des Ennoblissements, ou Recueil des lettres de 
noblesse depuis leur origine tiré des registres de la Chambre des Comptes et de 
la Cour des AideSj, François Godet de Soudé^ maître des comptes^ se livra à un 
trai^ailfort curieux qui ne fut publié qu'en rjfW. 

Ce livre est dei*enu rare, et voici comment M. Joannis Guigard en parle dans 
sa Bibliothèque héraldique : 

« Iljit beaucoup de bruit et mit en émoi de hautes et puissantes susceptibili' 
liés. Les familles dont ony dévoilait les origines obscures ou suspectes ten- 

tnt de le faire supprimer sans pouvoir cependant y réussir, malgré tout leur 
Ht. p 

De son côté^ t auteur ne s'était pjs illusionné sur la nature de l'accueil 
qui attendait son œuvre; mais comme après tout l'intention dont il était animé 
était bonne et qu 'il n * avait en vue que la uérité, il fit consciencieusement sa be- 
sogne et se contenta d'écrire dans sa préface: 

« Tandis que les anoblis murmureront de voir leur origine mise au grand 
Jaur^ les familles véritablement nobles de race, et dont la disti':ction se perd 
dans la nuit des temps, ne pourront s'empêcher d* applaudir à des recherches 

ù exiles que curieuses, i> 

Godet de Soudé ne brillait pas par la modestie, mats il était de bonne fo^ 
et pensait élct^er un véritable monument à la noblesse française ; aussi ajoute- 
t^ii un peu plus loin : 

€ Cet ouvrage enfin sera dans tous les temps un dictionnaire qui ne doi 
pas moins fixer r attention des historiens que la curiosité des particuliers d^ 
toute condition, n 

Cet éloge, un peu exagéré, montre le cas que l'auteur faisait de son livre; ce 
pendant nous devons le dire, de nombreuses inexactitudes s'y sont glissées 
surtout à propos de l'orthographe des noms ; toutefois il est très-recherché et 
forme en quelque sorte autorité. 

Cesi donc cet ouvrage estimé qui a servi de base à notre Dictionnaire 
lis il est complété par un relevé des lettres patentes enregistrées au Par 

tnt de Paris. 

Parmi les anoblissements indiqués par Godet de Soudé, il s'en trouvait quel' 
qaes'uns — c'était la petite quantité — qui figuraient sur les registres du Par- 



— XXVIII — 

lement de Paris , nature item eut nous les avons retirés pour ne pas faire 
double emploi, ou plutôt nous les ayons refondus et rétablis à leur pi ace ^ selon 
la bonne orthographe, c^est-à-dire celle qui fut employée dans la rédaction des 
lettres patentes. 

On trouvera certainement encore des différences entre l'orthographe des 
noms qui figurent dans le Dictionnaire et celle en usage aujourd'hui^ mais 
toutes les personnes qui ont l'habitude de lire les anciens titres savent que 
certains noms subissent parfois de telles transformations qu'ils finissent par 
devenir méconnaissables. 

Il serait même possible que ces altérations eussent amené çà et là une confu- 
sion^ dans un ouvrage oà les articles sont classés par ordre alphabétique^ et 
que par conséquent un nom figurât deux fois; dans ce cas ce ne serait jamais 
qu 'une double citation du livre de Godet de Soudé et du registre du Parlement . 

Afin d'éviter la répétition monotone des mots a lettres patentes portant no- 
bksseï n nous le savons remplacés par les lettres h. i\p., suivies du mot abrégé 
anob. 

Toutes les lettres patentes enregistrées au Parlement sont désignées par 
un grand P avec /a date. 

Tous les autres articles sont extraits du livre de Godet de Soudé ; rindica- 
tion C. A., qiionj- rencontre quelquefois^ indique la transcription sur les 
registres de la Cour des Aides; le fol, est celui de la Cour des Comptes, 

exemples : 

HELVETIUS* L. p. p. anob. d'Adrien Helvétius.— Versailles, août 1723 ; P, 

24 février lyî.f- 

Il faut lire: Lettres patentes portant anoblissement d'Adrien Hehétius^ don- 
nées à Versailles en août ly-jS ; enregistrées au Parlement de Paris le 24 fé- 
vrier 1^24, 

BERAUD. L. p.p. anob. d'Antoine Béniud.— r5i2, Foi, 85. 

Cet anoblissement est tiré du livre de Godet de Soudé ^ il est indiqué 
comme ayant été donné en 1^12 cTaprès l'inscription sur le registre de la 
Cour des Comptes, Pot, S5, 

Quelquefois la date d'expédition des lettres est indiquée. 

Ces courtes explications suffiront, nous n'en doutons pas ^ pour mettre le lec* 
teursu^samment à même de consulter ce travail, que nous avons établi avec le 
soin le plus minutieux. C'est là sans contredit son principal mérite. 



H, GOURDON DE GENOU ILLAC. 



DICTIONNAIRE 



DES 



ANOBLISSEMENTS 



DU xiir AU xviir siècle 



(INCLUSIVEMENT) 



A 



ABEILLE. Lettres patentes portant 
anoblissement pour le sieur Abeille. 
— Versailles , janvier 1 787 ; Parle- 
moïX, 25 janvier 1^88. 

ACCOUSSEAU. l. p. p. anob.dcFran* 

eis Accûusseau, gentilhomme bra- 
nçon, en considcration de ses services 
comme volontaire sous la Cornette 
blanche, depuis le sié^ede Dreux jus- 

3û'â la reddition de Paris, et comme 
éputé des allies et <ftats généraux des 
provinces unies, — 3 mars i6o5; 
Cour des Aides^ 1 606. 

ACQUART, l- p. p anob, de Nicolas 
■Aequart et sa postérité masculine en 
1395. FoL 67. 

ACRES. L* p. p. anob. de Philippe 
Acres pour services militaires. — 16 
férricr 1 5 97 ; expédiées le 28 septembre 
méfne année. 

T. I. 



ADAM, L, p. p. naturalisation àJean- 
Baptiste*rEvangéliste , Louis Adam, 
comte de Joyeuse. — Versailles, octo- 
bre 1777; P. 26 mars 1778, 

ADIS, L, ?• p. anob. de Jean Adis, de sa 
femme et de sa postérité. — 1396. 

ADRIEN. L. p. p. anob, de Camille 

Adrien, deCaen, moyennant 600 livres* 
— 17 janvier 1496; expédiées le i3 
février suivant. 

AGARD* L. p. p. anob. de Nicolas 
Agardjmoyennant432 livres.-*! 8 mai 
1398; expédiées le ï3 juillet même 
année. 

AGARD DE M AU PAS. L, p. p. union 
et incorporation des terres et seigneu- 
ries de Ma u pas, Mauragucs et Pa- 
roissy, et érection d*icclles en mar- 

1 



AL 



AL 



1725; P, 3 






dTAno. — 

jrrril 1737. 
AGUEîCI?! - u F- p. Œob, d claa|tttt 
Agpmtfi, <k RMmcf ik n scHiémé, 

f 4M;apâita k 23 forantcecoÉgiDe 

AG0ES6EAir. L. r, p. anûë. des ikm 
FraoçoU^ (%iBfipey Vinoezic et An- 
tûtoe^AgiiCtfeaiL, 6tres et cnâms de 
km Btm Agaetaean^ écbcwm f A- 
■liCDt, et de FraoçotMC Le lar. — 
t6 fliart f6c2; expédiées le 1» scp- 
temb^e mémt année. 

AGUESSEAU DE FRESNEC<r),t.p. 
p*CDiifiraiaiîoa duiïtrc de comté k la 
ferre et «goeurie de Compaw^a- 
VtUe> en iaveur de Jean * Baptiste - 
Paolos d'Aguesseaa de Fiesoe, — 
Aciferif foin 1746 ; F, 9 juillet méioe 
année. 

AIMÉ, L. w. p. aoob. de Mîcliel Aimé 
et de ia postérité, moyennant 600 
livres. — 6aTril 1364; apédiées le 
4 juin, FoL 147. 

AlSMiry(d')- L.r.p. érection delà terre 
et seigneurie du Bourg-Bâlard en 
châtelfenieen fa veurd' Henri-Auguste, 
iicurd'Aismuy. — Ver$aiUes,décenibre 
1706; P. i5 mars 1708. 

ALALIN, Jacques, secrétaire du dau- 
phin, donna ^ Joinvillc le 8 avril 1 5 5 1 
sa déclaration de nobk^se. FoL 6. 

ALANÇON. l. p, p. anob. de Jacques 
Alançon, — 1517. FoL 33^. 

ALBERT [d% l. p. p. permission à 
Charles - Honoré d'Albert ^ duc de 
Cbcvreuse.de porter le titre de comte 
de Monifort-l'Amaury. — Paris^ no- 
vembre (667; P. 16 mars 1668. — 
L, P. p. confirmation et rétablissement 
du duché de Chcvrcuse en faveur du 
marquijt d'Albert. — Paris^ décembre 
1667; P. mars t668. 

ALBERT D*AILLY(d^).L.P.aérection 
du comte de Chaulnes en duché-pai- 
rie, en faveur de M* Loui&*Auguste- 



1711; F. 

ALBERT DE LLYNES (d> l. f. 
inxtiaa cIb amé de Ifafflé et de ses 
ES "i^^ffnstîtiC^ en 
1 &v«ar àt Cfaarks 
d^ASbât^ nenr de Li^aes, soosk nom 
<k dadié «k Lnpas. — Ambotse, 
maùL 1619; P. 14 novembfc més&e 
aooée. — l. p. p. que k SKijnqiiisac 
iTAncre ci-devant daané â f^H^^ 
Albert de Lnjnes scsm dorénavant 
appelé k manpiisst <f Albert^ et que 
k vilk d^Anaie, principal lieu du 
dît m^immt, seim aossi appelée d^ Al- 
bert. — ^ Faris^ jiiia 1620; P. 7 sep- 
tembre même amiée. — l. p. p. 
«ectkn dn €omtc de Oauloes et de 
ses appanenmoes et dépcoiaiices en 
duché- pairie en &veur do duc de 
Lajnes qui doréoavant sera nommé 
duc de Chaoloes. — Paris, ^vier 
1621; P. 9 mars même année. — 
L* p. p. provîsîoi» de FofBce de con- 
nétatde â Cbarks- Albert , duc de 
Lujnes. — Paris, a avril 162 1 ; P. 
26 avril même année. — t. p. p. union 
des baronnies de Saint-Blançay, vi- 
comte de Tours, châtellenie des ponts 
de Tour et de Neuvy au duché de 
Lu vues. — Paris, février i663: P, 17 
avril même année. 

ALENCHAU (d'), i.. p, p. maintenue 
dans sa nobl^se, à Louis-Raoul, sieur 
d'Alenchau. — Paris, mai 1716 ; P. 

7 mai 17! 7- 

ALEXANDRE, l. p. p. anob. dç Clau- 
de-François Alexandre* — Saint-Ger- 
main, juillet 1678; P. i«f septembre 
même année. 

ALEXANDRE, l. p. p. anob. de Denis 
Alexandre, de Rennes, moyennant 
3oo livres, — 2 5 octobre ï522; expé- 
diées le 21 septembre iSaS» 

ALIBERT, L. p. p. anoK de François 
Alibert, d'Orléans, pour services* — 
1 2 décembre 1 638, expédiées le 8 avril 
1639. 

ALICHAMP, L, p. p. anob. de Jean 
Alichamp, de Normandie, pour ser- 
vices militaires. — 18 mai tSSg; ex- 
pédiées le 6 juillet même année. 

ALIGRE. L. p. p. anob. d*Amoine 



Aligre, pour services. — 1 1 jum 1617; 
expédiées le 3o novembre mênie armée. 

ALIGRE. l. p. p, anob. d'Antoine Ali- 
grc^ fils naturel du marquis d'Aligre 
et demoiselle Barbe de Lacroix. — 
1627- 

ALIGRE (d'). L. p. p. union des terres 
et seigneuries Mimaux, Tourzel et 
autres sous le nom de Tourzel, en fa- 
veur de Marie- Marguerite d'Aligrei 
veuve du comte de Rupelmonde* — 
Versailles, mars 1742; P. i^»mars 
même année. — l. p. p. union de terre 
et justice à la terre et seigneurie de 
Montireau et érection dlccUe en mar- 
quisat en faveur d*Etienne d'Aligre. 

— Versailles, août lySi; P, 4 juin 
lySô. — L, p. p, érection et confirma- 
tion de la terre de la Galaisiôre efl 
marquisat à Etienne-François dWli- 
gre. — Marly, juin 1776; P. i5 juillet 
même année. — l. p. p* érection de 
la terre de la Galaisière en faveur de 
François- Etienne d*Aligre* premier 

i)résident au parlement, — Versailles, 
cvricr 1 777 ; P. 1 5 avril même année, 

— L. V, p. union de la terre d'Andilly 
 celle de Marans et érection d'icelle 
en marquisat sous le nom d'Aligre, — 
Versailles, janvieri777; P. i4Janvicr 
même année. 

ALIX. L, p, p. anob. de François Alix. 

— Versailles, mars 1777; P. 21 avril 
même année* 

ALLIER. L. p. p. érection de la terre et 
seigneurie de Nointel en marquisat en 
faveur d*Edouard .Allier, seigneur de 
Nointel, — Paris, septembre 1654; 
P. 3 septembre j655. 

ALLIGRE. L, p. p. anob. de Claude 
Alligre et de sa postérité^ moyennant 
I Jo écusd*or — 2 octobre «548; expé- 
diées le même jour^ Cour des Comptes. 

ALORGE. t. p. p. anob, de Guillaume 
Alocge, de Rouen, de libre condition, 
eldes4i postérité.— 1394. FoL 73, 

ALORL L. p. p. anob. des sieurs Pierre, 
Jean et Nicolas .Alori, de la Charité. 

— 1354. Fol, 81. 

ALORIC* L- p. p, anob. de Nicolas 
Aloric^ licencié. — Décembre i354; 
confirmation avec sa postérité le i3 
mil 1592. 



AMADOR. L. p. p, anob. d'Alexandre 
Amador. — 1612* 

AMAT. L. p. p. anob. de Pierre Amat, 
de Saint-Affriquain, et de sa postérité, 
moyennant 600 livres. — Mai i355 ; 
expédiées le 7 juin, 

AMBLOYE. L. p. p. anob. de Pierre 
Ambloye et de sa postérité. — 1 396, 

AMBOISE (d').L.p.p. anob. de Dieu- 
donné d*Am boise et de sa postérité^ 
moyennant 600 livres. — 16 mai 1398; 
expédiées le 4 juin même année. 

AMBONNAY (d^). l. p. p. anob. 
d^Henri d*Ambonnay, d'Orléans , 
moyennant 440 livres. — 8 avril i362; 
expédiées le 7 juin même année. 

AMBRINES (d'), l. p. p. anob. de 
Claude d'Anibrines.— Versailles, juin 
1700; P. i3 juillet même année. 

AMBRINES DE MERCASTÊL (d). 
L, P. p. maintenue de Claude- Philip- 
pe-Joseph d'Ambrines de Mercastel, 
en la noblesse à lui accordée au mois 
de juin 1700, — Fontainebleau, 18 
novembre *i734; P. 25 novembre 
1735. 

AMBROISE. L. p. p. imob.d'Ambroise 
Ambroise,de libre condition_, de Mont- 
pellier. — 1398. Fol. 88, 

AMELIN. L. p. p. maintenue et confir- 
mation de noblesse à René Amelin. 
— 1697. 

AMELÎNE. L. p. p. confirmation de 
noblesse à Nicolas Ameline, sieur de 
Noise-Noouse. — Versailles, novem- 
bre 1698 ; P. 22 décembre même 
année. 

AMELON.l.p. p. confirmation de no- 
blesse à Pierre Amelon. — Versailles, 
décembre 1696; P. mars 1697. 

AME LOT. L. p. p. anob. de Jean Ame- 
lot, maître des requêtes. - Blois, dé- 
cembre i58o; P. 14 juillet i58i, 

AMELOT. L. p. p. érection de la terre 
et seigneurie de Maurcgarden mar- 
quisat en faveur de M"^ Amelot, — Pa- 
ris, août 1 65 1 ; P, 19 décembre même 

année, 

AMELOT. L. p. p. union des terres de 



AN 



AN 



8^ 



Goornay, TEpinette et autres, et érec* 
tion d'icelle en marquisat en faveur de 
Michel Amelot. — Versailles, mai 
i685. — L. p, p. érection du marquisat 
de Chaîlloo pour le sieur Amelot. ^ — 
Versailles, juin 1782 ; 3 juin 1783, 

AMELOT. L. p, p. anoK de Michel- 
Marie Amelot.— Versailles, juin 1756; 
P. 7 septembre même année. 

AMEROZAN (d'). up, p. anob.d'Ame- 
rozan.* — Saint-Germain^ avril 1673 ; 
P, 3 septembre 1674. 

AMIENS (d'). L. p. p. anob. de François 
d'AmieoSj sieur de LonguevaL — Ver- 
sailles, juin 1696 ; P. 17 août même 
année» 

AMIOT, L,p*p,anob. d'Antoine Amiot, 
de Bordeaux. — 7 février 1672 ] expé- 
diées le 18 septembre même année. 

AMPROU. l. p. p, confirmation de no- 
blesse à Jean et Samuel Amprou. — 
LaFére/juilleti655;P. 17 novembre 
même année. 

AMZINOT [d'}. L. p, p^ permission à 
Benoist-Pierre-Charles ct'Amzinot de 
prendre et porter les noms et armes 
de du Hamet— Versailles, août 1775; 
P; 7 septembre même année. 

ANAUDES. L. p. p. anob. de Florent 
Anaudes. — Montpellier, a%^ril 1660 ; 
P. 28 mai même année. 

ANCEAUME. l, p. p. anob. de Tho- 
mas Anceaume. — 12 janvier 1644; 
expédiées le 1 6 juillet 1643. 

ANCELIN. L. p. p. anob. d'Édenne 
Anceiin et de Perrette Dufour , sa 
femme. — Paris, décembre i653; P. 
i" mars 1657. 

ANDIGNÉ (d'). L. p. p. union de terres 
à la seigneurie de Sainte-Gemme et 
érection d'icelle en comté, en faveur 
de Charles- François d'Andigné. — 
Versailles, avril 1747; P. 27 juillet 
même année. 

ANDOUI LLÉ. L. p. p* anob- d'Antoine 
Andouillé. — Versailles, novembre 
1765 ; P. i5 mai 1766. 

ANDOUILLETTE (L^). Voir L'An- 

DOUILLETTK. 

ANDRAULT. l. p. p. érection de la 



terre de Langeron en comté en faveur 
de Philippe Andrault. — Paris^ février 
i656; P;3o juillet 1660, 

ANDRE. L. p« p. anob. de Jean André 
et de sa postérité, en 1364. Fol. 5. 

ANDRÉ, L. p, p* anob. de Pierre An- 
dré, d'Avranches, moyennant 800 
livres. — 4 janvier î534; expédiées le 
6 décembre. 

ANDRÉ. L. p, p. anob. de Jacques An* 
dré, sieur de Fîmes. — 4 juillet 1 644; 
expédiées le 6 août 1 648. 

ANDRÉ. L. p. p. anob. de Jean André. 
— i658. 

AN DRIEU, L. p. p, anob. des sieurs 
Jacques et Jacob Andrieu ; — 1653. 

ANDRIEUX. L. p. p. anob. d'Antoine 
Andrieux/de Nantes^ moyennant 400 
livres. — 16 novembre i 5 1 3 ; expédiées 
le 10 décembre. M 

ANFRAY l. p* p. érection de la terre et 
seigneurie du Bois de la Musse et 
partie de Launoy en marquisat en fa- 
veur du sieur Anfray. — T*aris, sep- 
tembre ï65i ; P. 21 février 1657. 

ANGE L Y (d*). L. p. p. anob, de Léon 
d*Angely, de Tours. — i5 février 
J461 ; expédiées le 22. 

ANGEREUX (d^). L. p. p. anob. de 
Louis-Charles d'Angereux. — Ver- 
sai lles^ 4 janvier 1779; P. i5 mars 
même année. 



ANGEVÏLLE (d}. l. p. p. anob. de 
Mathieu d'Angeville. — Paris, avril 
1654; P. 12 mars 1672. — l. p. p. 
confirmation de celles du mois d'avril 
1654, portant anob. du sieur Mathias 
d'Angeville. — PariSj janvier 1669; 
P. 12 mars 1672, 

ANGLARET. l. p. p. anob. d'Antoine 
Anglaret et de ses enfants mâles et 
femelles nés et à naître en légitime 
mariage* — PariSj mars 1584; P, 28 
février i585. 

ANGLARS. L. p. p. anob, d'Antoine 
AngiarSj en considération de ses ser- 
vices, — 4 mai i584j expédiées le 17 
octobre i586, enregistrées le 2 dé* 
cembre même année. C. des A. 

ANGLURE (d'). l. p. p. érection delà 



I 



AR 



lO 



baronnîe de Buzancy €n marquisat en 
faveur de Nicolas d'Anglure,— Paris, 
scpiernbre r658; P- 14 lévrier 1659. 

ANC LU RE (d*). l, p. p. érection de la 
terre et vicomte d'Etages en comté, en 
faveur de Marc-Anioine d*Anglure. — 
Versailles, septembre 1682; P. 21 juil- 
let i683, 

ANGO. l. p. p* anob. de Guillaume 
Ango, de condition libre. — i4o3. 
FoL 146. 

ANGO. l, p. p. anoK de Guillaume 
Ango et de sa postérité, moyennant 
52a livres. — ï6 septembre 1404; ex- 
pédiées le 2 octobre* 

ANGO. L. p. p. anob. des sieurs Henri 
Ango, Jean, son neveu, et Marie sa 
femme, du diocèse de Rouen. — 1408. 
FoL 182. 

ANGUIEN (d'). L*p. p. union delà ba- 
ronnie de Briols à la terre et seigneu- 
rie de Chaulnes en faveur de Louis 
d'Aoguien, sous le nom de coaité de 

L Chaulnes. — Fontcûnebleau, mars 
iS6y[ P, i5 juin même année. 
ANILLON. L* p. p. contirmation de 
noblesse à Nicolas Anillon. — Paris, 
i5 avril 1 721 ; P. 16 maimémcannée. 
àNJ< L. p, p. érection de la ba- 

_ r rot leizierres en marquisat en 

faveur de Nicolas d'Anjou, — Paris, 
juillet j566; P.i3 août mémeannée. 

ANTOINE* t. p. p. anob* de Jean An- 
toine. — Versailles, janvier 1704; 
P. 2 3 avril même année* 

ANTOINE. L. p. p. anob. de François 
Antoine. — Versailles, mars 1723; P. 
14 août même année. 

ANTOINE, t. p.p. anob. de Jean An- 
toine, — V'crsailles, avril 1728; P, 22 
juin même année. 

ANVILLE (d*). L, p* p. désunion de 
icrrc et justice ci-devant réunies au 
duché^prairie de la Rochefoucault 
pour M' la baronne d*Anvillc. — Ver- 
MiUef, 27 avril 1765; P, 9 mai même 
année. 

kQ L'EN IN. L. p. p. anob. de Guy 
Aquenin et de Jeanne^ sa femme^ de 
Itim coDdition. — 1402, 

kQUENIN, L. p. p. anob. de Jean 
Aqucnin, licencié en droit. — de Jac- 



ques, frère du précédent, et de Jeanne, 
sa femme, et de leur postérité. — 1402. 
Fol, 124. 

ARBALESTE.L. p. p. anob. des sieurs 
IsaaCj Abraham et Jean Arbaleste, 
enfants naturels de Guy Arbaleste, 
seigneur de la Borde, comte de Melun, 
gentilhomme ordinaire de la chambre, 
pour services militaires. — 6 novembre 
i6o3î expédiées le 24 février 1604. 

ARBON (d'), L. p. p. anob. du sieur 
d*Arbon. — Paris, février i65o; P. 
Il août 1660. 

ARBON (d'). L, p. p. confirmation 
de noblesse à Jean d' Arbon. — Paris, 
décembre 1664; P. 6 juin i6ô5. 

ARCEMALLE (d'J. l. p. p. érection 
de la seigneurie ue Langon en Poitou 
en baronnie, en faveur du sieur dWr- 
cemalie. — Sedan, juillet 1657; P. 23 
août même année. 

ARCHAMBAULT. l. p. p. anob. du 
sieur Archambault. — Saint-Germain- 
en-Laye,mai 1643; P. l'faoûtméme 
année. 

ARCHAMBAULT, l. p.p. maintenue 
de François d' Archambault et de ses 
enfants en leur noblesse. — Versailles, 
juillet 1689; P. 10 février 1690. 

ARCHES (d'), L. p. p. anob. de Louis 
d'Arches, sieur de Saint-Genis^ pré- 
sident à Avranches. — i o mars i b53 ; 
expédiées le 1 9 décembre même année. 

ARCY(d'). L. p.p. naturalisation à Mar 
tin d'Arcy, natif de Kilelotan en Ir- 
lande. — Versailles, janvier 1737; P. 
8 février même année. 

AR DENOY (1). L. p. p. maintenue d'A- 
drien l'Ardenoy en sa noblesse. — 
Versailles, mars 1699; P. lo avril 
même année, 

ARDILLIER, L. p. p. noblesse en fa- 
veur du sieur Ardillicr. — Versailles, 
avril 1 78 1 ; P. 4 mai même année. 

AREINESjd*). L. p. et jugement des 
commissaires élus de Montdidier, 
portant confirmation de noblesse à 
Henri d'Areines, écuyer, seigneur de 
Sauville. — 7 mai 1 6oq ; homologuées 
le 4 décembre 16 Jo, C. des A. 

ARESTE (d'). L, p. p, anob. d'Antoine 

d'Areste. — Versailles^ mai 1700; — 
P. i3 juillet même année. 



II 



AR 



AS 



12 



ARGOUGES (d'). l. p. p. union de k 
terre et seigneurie d'Achères à celle 
de la Chapelle-îa-Reioe, en faveur 
de Jean- Pierre d'Argouges. — Saint- 
Germainj avril 1 680 ; P, 1 8 décembre 
]632. 

ARIORDAN. l. p. p. naturalisation à 
Etienne Ariordan, natif de Limerik. 

— Versailles» décembre 1746^ P. 2 3 
décembre même année, 

ARLENCOURT (d^). l. p. p. naturali- 
sation du sieur Pierre d'Arlencourt^ 
natif d^Arlencourt (Luxembourg), — 
Paris, mars 1646; P, juin 1647. 

ARMAGNAC (d'), l.f. p* anob. de Jean 
d'Armagnac, valet de chambre ordi- 
naire du roi, couchant dans sa cham- 
bre, et ayant les clefs de ses coffres, 

— 1610. ^ 

ARNAL (d'). L. p. p, anob. de Jean 
Arnal, avocat au parlement, secrétai- 
re ordinaire de la ville de Bordeau)^, 
et secrétaire du roi, — i3 novembre 
1 6 1 5 ; expédiées le 3ô mars 1 6 1 6. 

ARNAUD. L- p. p. anob. de Pierre 
Arnaud, seigneur de Saint- Affrique. 
~ i335^FoL 85. 

ARNAUD. L. p. p. érection de la terre 
et châtellenie de Pomponne en mar- 
quisat, en faveur du sieur Arnaud. — 
Saint-Germain, avril 1682; P. 7 juil- 
let même année. 

ARNAUD DE BRUNEAU. l, p, p. 

anob, du sieur Arnaud de Bruneau. 

— Paris ^ décembre 1654; P. 8 mai 
166 5. 

ARNAUDEL. u p* p. anob, de Flo- 
rent Arnaudel. — 1622. 

ARNAULD. L- p, p. anob, de Jean 
Arnauld*— 1464. Fol i55. 

ARNAULT. L. p. p. confirmation de 
noblesse à Louis- Roch Arnault. — 
Paris, décembre 1717, P* 3i janvier 
1718. 

ARNAULT. L, p. p. anob. de Pierre 
Arnault. — Versai lies, novembre 1731; 
P. 3o janvier 1733. 

•I ARNAUT. L. p. p* anob. de Guillaume 
Arnaut, pour services rendus» — 4 
avril i 585; expédiées le 27 avril même 
année. 



ARNOLLET DE TRECHEFON- 
TAINE. L, p. p. confirmation et, en 
tant que besoin, nouvelle érection de 
la terre et seigneurie de Bussy en mar- 
quisat, en faveur de Jean -Baptiste 
d'Arnollet de Trèchefontaine. — Ver- 
sailles, jan%ûer itÎ99; P. g juillet même 
année.' — l. p. p. union des terres de la 
Chappe et Cuperly au marquisat de 
Bussy, en faveur de Jean- Baptiste 
d'ArnoUet de Trèchefontaine.-^ Mar- 
ly, juillet 1703; P. I" août même 
année, 

ARNOULD DE THIEULAINE. 

L. p. p. anob. d'Arnould dcThieulaine, 
sieur de Neuville. — Versailles, sep- 
tembre 169 7; P. 27 novembre même 
année, 

ARRAGONET. l. p. p, anob, deGuil- 
bert Arragonet. — 22 décembre 1 647. 

ARTAUD. L. p, p. anob. de N.., Ar- 
taud, dit Bonlieu, et d'Albert fils du 
premier j avec sa postérité. — 1^74* 
FoL 12 3. 

ARTAUD. L, p. p. anob. de Jean Ar- 
taud, de condition libre. — 1396* 
Fol. 76. 

ARTAUD. L. p. p. anob, dT tienne- 
Antoine Artaud* — Versailles, juin 
1704; P. i3 août même année. 

ARTAUD, L, p. p, anob, d'Etienne- 
Antoine Artaud. — 1704. 

ARTUS. L. p. p. anob. de Gilles Artus, 
sieur de Longuéme, en Normandie. 
— 3 juillet 1643; expédiées 12 juin 
1644. 

ARTUS. L. p. p. anob. de Charies 
Artus, sieur du Plessis, docteur en 
médecine à Avranches. — i3 juillet 
1647; expédiées le 16 août 1640. 

ASEANIS RINALDL l.p. p.|naturaU. 
sation à Aseanis Rinaidij natif de 
Rome. — ^ TourSj février 1616; P. 16 
juin même année» 

ASSELIN, L. p. p. anob* de Pierre 
Asselin, maître d hôtel du roi, en con- 
sidération de ses longs services. — 1 6 
août 1643; eitpédiées le 2 juin 1644. 

ASSELIN (d'), L. p. p. anob. de Nicolas 
d^Asselin , sieur de la Vignette. —Paris , 
janvier 1669; P. 1 1 mars même année. 



I 



I 



I 



i3 



AU 



AU 



H 



ASSIER (d'). L. p, p* érection des terres 
et seigneuries de la Chassaigne en 
baronnie^ en faveur do sieur d'Assier. 
— Saint-Germain, août 1672; P. 22 
mai 1674. — L, p. p. union de la terre 
et justice de Mercy à la baronnie de 
la Chassaigne, en faveur de Pierre 
d*Asster. — Saint - Germain, juillet 
1679 ; P. 9 février 1680. 

ASSISSAU (<ï), L. p, p, anob. de Fran* 
cois d'Assissau. — Fontainebleau^ 
mars 160 5 ; P. 20 janvier i6o6, 

ATOSSE (d'). L, p, p. confirmation de 
noblesse et nouvel anob. de Jacques- 
François d'Atosse. — Versailles, jan- 
vier 1747; P- 18 avril même année. 

AUBAIN, L.p. p. anob. de Jeao-Bap- 
tistc Au bain et de sa postérité, moyen- 
nant 200 li\Tes. — 9 janvier 1557. 

AUBE, u p. p. anob. de Guillaume 
Aube, avocat. — 1 583. Fol. 2 1 2. 

AUBERCHE, l. p. p, anob. d'Etienne 
Auberche, ou Aubroche, et de sa 
postérité. — 1411. Fol. 29. 

AUBERT. L. p. p. anob. de Robbin 
Aubert, à Avignon, moyennant 100 
écut d'or, — T 3 août 1472 ; expédiées 
le J2 septembre même année. 

AU BERT. L.p. p. anob. de Jean Aubert, 
iteur de Tirvillc, de Bordeaux. — 
t onovembre i S 2 2; expédiées le 1 2 juil- 
let 1523. 

AUBERT. L. p. p. anob. de Guillaume 
Aubert, de Massaigne et de la Tour 
de Retz. — 1 5 mai 1 583 ; expédiées le 
3 juin i585 à la G* des A. le 6 juin 
même année. 

AUBERT. L. p. p. anob. d'Adrien Au- 
bertj valet de chambre ordinaire du 
foi, couchant dans sa chambre et 
tymt tesclcfi de ses coffres. — 1610, 

AUBERT. u p, p- anob. de Charles 
Aubertf sieur de la Chenaye, au Ca- 
nada; — 1694. 

AUBERT. L. p. p. confirmation de no- 
blesse à Georges Aubert, sieur de 
Saiot-Geori^es du Petit-Thouars. — 
Mirly, 26 juin 1714; P. ..... 

AUBERVILLE-SUR-YERRE (d'). 
L-P. p. anob, de Nicolas d^Aubcrville- 



sur-Yerre. — Versailles, novembre 
1696 ; P, 9 mars 1697. 

AUBERY, L, p. p.ércction de la terre 
et seigneurie de Vatan en marquisat, 
en faveur de Robert Aubery, prési- 
dent en la Chambre des comptes* — 
Ltbourne,aoùt i65o; P. 7 septembre 
même année. 

AUBESPINE (de F), l. p. p, union de 
la baronnie d'Empure au marquisat 
de Ruffes, en faveur de François de 
TAubespine. — Paris , octobre *i 649 ; 
P. 9 décembre même année* — l, p. 
p* érection de la terre et seigneurie 
de Verdonnes en marquisat^ en faveur 
du sieur de fAubespioe. — Bordeaux, 
octobre ibSo; P. 4 septembre 1657. 
— L. p. p. confirmation de l'érection 
de la terre et seigneurie de Ruffcs en 
marquisat, en faveur de François 
de FAubespine^ sieur d'Auterine. ^ 
Paris, février i65i ; P. 16 mai même 
année. 

AUBF^PINE {de i;). l. p. p, union de 
plusieurs terres, tiefs et seigneuries au 
marquisat de Verderonne^ en faveur de 
Claude rAubcspine. — Saint Ger- 
main, mai 1678; P. le^ mars 1680. 

AUBESPINE (de ï). l. p. p. union 
des justices de Silly et Duplessis- 
Pontchartrain à celle de la terrcct sei- 
gneur ied'Oissery, en faveur d' Hélène- 
Angélique - Rosalie de TAubespine^ 
épouse de Jérôme Pheli peaux de Pont- 
cnartrain. Camp devant Tournay. — 
Mai 1745 ; P. 20 juillet même année. 

AUBETERRE (d'). l, p, p. union de 

la terre de Veaux à celle de J ully-Ie* 
Chatel,et érection dUcelle en comté, en 
faveur de Jacques d'Aubcterrc. — 
Marly, mai 1715 ; P, 27 juillet même 
année. 

AUBIN. L. p, p, anob. de Guillaume 
Aubin. — 141 2. Foi 48» 

AUBRIOT. L. p. p. anob. de Pierre 
Aubriot, de Tours, moyennant aoo 
livres. — 12 mars 1 36o; expédiées â la 
Chambre des comptes le 4 septembre, 

AUBRIOT^ L. p. p. anob. de Hugues 
Aubriot. — i365, 

AUBRY.LP. p, anob.de Cl-Guillâume 
Aubry.-— Versailles, octobre 1761; P. 
19 février 1762. 

AUBUSSON DE LA FEUILLADE 



AU 



AV 



i6 



(d'), u p. p* rétablissement des terres 
de Rouanne et Boissy en duché, en 
faveur de François d'Aubusson de 
la Feuilïade. — âaînt-Germain, avril 
1667; P, 2 septembre 1716. 

AUDIBERT, L. p. p. anob. des sieurs 
Jean et Hugues Audibert, frères. — 
1494. Fol. i5. 

AUDIRAC. L. p. p. noblesse pour le 
sieur Audirac, médecin. — Versailles, 
mars 1782 ; P. 16 juillet même année. 

AUGER. L. p. p, anob. de Charles Au- 
ger. — Versailles» janvier 1687; 28 
avril même année, 

AUGER. L. p. p. anob. de Charles Au- 
ger»gouverneurde l'île Marie-Galante, 
moyennant une aumône. — 17S7. 

AUGNON. L. p. p. anob. de M. Michel 
Augnon^ bourgeois d'Arras. — 1376. 

AUGRAN. l. p. p. érection de la terre 
et seigneurie du Fontpertuis en vi- 
comte, en faveur du sieur Eoverte 
Agran. — Dijon, mars i65o; P, 4 
septembre 1657, 

AUGUSTE. L. p. p. reconnaissance de 
noblesse à demoiselle Agnès-Lucie 
Auguste. — Compiègne, août 1774; 
P, 26 août même année* 

AUGUSTIN. L. p. p. anob. des sieurs 
Jean et Mathurin Augustin frères, et 
de leur postérité.' — i3g8. Fol. 9U 

AUGUSTIN. L. p. p. anob. de Mathu- 
rin Augustin, de Saint-Malo, et de 
sapostéritéj moyennant 410 livres. — 
24 mai 1399; e^tpédiées le i3 juin 
même année, 

AULBIN DE PANTOME. l. p. p- 
anob.de J.-J. Aulbin de Pantôme, — 
Janvier; P. 5 novembre 1765. 

AULNEL. L.p. p. anob. de Pierre Au 1- 
nelj notaire et secrétaire du Roi. — 
1419. FoL 89. 

AUMONT(d'). L. p. p. érection de la 
baronnîe de Châteaurouï-îe-Parc en 
comté en faveur du sieur d'Aumont. 
— Paris, août 1573; P. i4ayrilf588. 

AUMONT {lV\. — L. p. p. érection du 
marauisat disks en duché- pairie, 
sous le nom du duché d'Aumontj en 



faveur d^Antoine d*Aumont. — Paris, 
novembre i665; P. 2 décembre même 
année, 

AUMONT DE JOUCY (d^ l. p. p. 

anob. de Louis d'Aumont de Joucy. 
— Versailles, décembre î733;P.3imai 
1734. 

AUMONT DE ROCHEBARON (d'). 
L. P. p, union des terres et seigneuries 
de Clercy, ViUemoyenne et autres 
pour M* Louis-Marie d'Aumont de 
Rocheharon. — Versailles, février 
1 700; P. 1 3 juillet même année. 

AUMONT DE VILLEQUIER (d')- 
L* P. p. changement du nom de la ba- 
ronnîe de Montfaucon en celui de Vil- 
lequier, en faveur de Louis d'Aumont 
de Villequîer, — Paris, janvier 1666; 
P. 14 mai même année* 

AUMUCER, L. p. p. anob. de Simon 
Aumucer. — Saint-Germainj janvier 
1681 ; P, 27 février* 

A UN EL. L, p. p. de Armand Aunel et 
de sa femme. — 1780. FoL 219, 

AURIBiLE, L. p. p. anob, de Pierre 
Auribile, de sa femme^ et de Pierre 
Campinicole, son fils. — 1 38g, FoL 20. 

AURÏGNON. L. p. p. anob. de Guil- 
laume Aurignon, — 1494. FoL 26. 

AUTREQUIN. l. p. p. anob. de Pierre 
Autrequin. — Versailles, mai 1 76 1 ; 
P. 8 mai même année, 

AUTRUY. L. p. p. anob. de Jean Au- 
truy^ maire de Troyes, — 5 sep- 
tembre 1 5^4; enregistrées le 23 janvier 
1597. ^' ^^^ ^' 

AUVEL, L. p. p. anob. de Gaspard Au- 
vel. — 14 juillet 1594; expédiées le 
4 décembre même année. 

AUVERGNE (d'). u p. p. anob, de 
Bénigne d'Auvergne, sieur de Saint- 
Mars» — Saint-Germain, janvier 1 674 ; 
P. 19 juin 1676. 

AUX (d'), L. p. p. érection du comté de 
Vilennes en marquisat, en faveur du 
sieur d*Aux. — Versailles, novembre 
1777; P, 20 août 1782, 

AVOINE (d*). L. p. p< anob. d'André 
d' Avoine^ de Vitré, et de sa postérité. 
— 16 novembre 1460; expédiées le 
î 3 décembre même année. 



BA 



BA 



i8 



AVOINE. L. p, p. anob. des sieurs 
Aiain» Pierre, Michel et Robert 
Avoine^ de Baveux. — 1 5 1 7. 

AVOUST (d). L. p. p. nouvel anob. de 
Pierre-Charles d^Avoust. — Versailles, 
mars 1 766 ; P. 7 février 1 767, 

AXIANACE (d*). l. p. p. anob, du sieur 
d'Axianace, bourgeois de la ville de 
Tours, moyennant 400 livres. — 18 



avril 1370; expédiées le 4 novembre 
même année, C. des C. 

âXORIAC. l, p, p. anob. de Germain 
Axoriac^ bourgeois de Toulouse, et 
sa postérité. — i35o. FoL 7* 

AYE (de), L. p, p, anob. de Jean de Aye, 
fils de Jean de Verswe, avocat du 
Roy au Parlement de Paris, et de sa 
postérité. — 1371. 



B 



ÎABEAU. L, p. p. anob. de David Ba- 
beau, pour services, — i653. 

ÎACHELIER. L. p. p. anob. de Simon 
Bachelier, bourgeois d'Orléans. — 
1374. Fol. 139. 

iCHELIER. L. p. p. anob. de Re- 
naud Bachelier.— 1549. 

iCHELIER. L. p. p, anob. de Nico- 
las Bachelier, seigneur de Sinière, — 
6 septembre 1^69; expédiées le 6 no- 
Tcmbre même année. 

Bachelier, l. p. p. anob. de Ga- 
briel Bachelier.— Mari y, juiUet 1693; 
•* tg août même année. 



P. 



BACHELIER, l. p. p. réhabilitation 
cnfa%*eurdeSimon Bachelier et Louis, 
son frère, secrétaire des commande- 
ments de la reine de Pologne^ à cause 
de la dérogeance de Simon Bachelier, 
leuf père, négociant à Lyon. -- i3 
avril 1695; quittance de 200 livres 
par lettrés du 3o avril 1698. 

LDIER. l. p. p- confirmation de no- 
blesse aux sieurs Jacques- Pierre ^ 
FranOMs et Gilbert Badier. — Fon- 
tameoleau, octobre 1707; P. 14 juil- 
let 1708. 

lFFARD. l. p. p. anob. de Jean 
Baffard, de Farcy. — 24 mars 1 548; 
expédiées le i5 septembre 1549. 

BAILLET. L. p. p. anob. de Jacques 



Bailleî, sergent d'armes du roi. — 
1375. 

BAILLET. L. p. p. anob. de Nicolas 
Baillet, moyennant finances réglées 
par les commissaires députés en la pro- 
vince de Normandie, — 12 septembre 

1534. 

BAILLET. L. p. p. érection de la terre 
et seigneurie de Givry, en Champa- 
gne, en marquisat sous le nom de 
Bailletj en faveur de Charles-Marîc 
Baillet. — Versailles, mai 1768; P* 
20 avril 1769^ 

BAILLEUL. L. p. p. anob. de Pierre 
Bailieul, d'Argen ville. — 4 février 
ï 5o2 ; expédiées le 24 novembre sui- 
vant. Fol, 239. 

BAILLEUL, L, p. p. anob, de Guil- 
laume Bailïeuljde Normandie» moyen- 
nant finances. — 6 novembre i534; 
réglées par les commissaires députés 
en ladite province le 12 septembre 
même année. 

BAILLEUL (de), l* p. p. érection de 
la terre et seigneurie de Château- 
Gonticr en marquisat, en faveur de 
M. le président de BailleuL— La Fère, 
juillet i656; P. 27 juillet même an- 
née, 

BAILLIT. L. p.p. anob. de Nicolas 
Baillit, de Vertus, et de sa postérité. — 
1389/ 



ïg 



BA 



BA 



20 



BAILLOT, L. p. p. confirmation de 
noblesse à Edme Baiîîot. — Ver- 
sailles, avril Î704; P, 14 mars 1705. 

BAILLOU (de), l. p. p. érection de la 
terre de la Solle en comté^ en faveur 
de François de Baiilou. — Sedan, juil- 
let 1654; P. 7 septembre même année, 

BAILLY. L, F, p* anob. de François 
Bailly, médecin à Paris^ moyennant 
^ aumône de 10 livres. — 1731, 

Bailly, l, p. p. union des terres et 
seigneuries du Bourg-le-Prestre, Gril- 
lemont, etc., et érection d'icelles en 
marquisat sous le nom de Bailly, en 
faveurdeJean-Baptiste-Joseph Bailly. 

— Versailles, octobre 1768; P. 3 août 
1778. 

BAILLY DE LA MOTTE, l. p p. 

confirmation de noblesse à François 
Bailly de la Motte. —Paris, décem- 
bre 1719; P, 19 janvier 1720. 

BAISE (de). L. p, p. anob, de Jean de 
Baise^ sergent d armes du roi. — 
1397. Fol. 87. 

BALAN, L, p, p, anob. de Guillaume 
Balan. — 1447» Fol, 143, 

BALARIN, l. p. p. anob. de Pierre 
Ba!arm.| — 1464, FoL 149. 

BALIN, L p. p, anob. de Jacques Balin. 

— 1697. 

BALMONDIERE (de la). ~ Voir De 

LA BaLMONDIERE* 

BALUTE (delà).— Voir De la Balute, 

BANASTRE, l. p.p. anob. d'Adrien 
Banastrej de Neufcbâtel, — 29 sep- 
tembre 1667; expédiées le 23 dé- 
cembre même année. 

BANAULT. L.p, p, union des fiefs de 
Grande^ de Belleville^ Mcullers et 
autres à la seigneurie de Rigny-Mont- 
brun, en faveur de François Banault- 

— Versailles^ mars 1745; P. 28 mai 
même année. 

BAR (de)- L. p. p. confirmation de no- 
blesse à Louis et Jean- Baptiste de 
Bar. — Versailles » mai 1702; P. 10 
mars 1703, 

BAR (de). L. p, commuant le nom de la 
terre et seigneurie de Bonnebùche en 



celui de Bar, en faveur du comte de 
Bar. — Versailles, juillet 1784; P, 3 
août même année. 

BARALIGNY (de). L. p. p. anob. du 
sieur de Baraiigny. — 1 5 1 1 . Fol. 1 5y, 

BARALLE (de), l, p. p. érection de la 
terre et seigneurie de Guiencourt en 
vicomte, en faveur de Charles de Ba- 
ralle, sieur de Guiencourt. — Paris, 
février 1657; P. 5 septembre même 
année. 

BARALY. L, p. p. anob, de Gervais 
Baraly et de sa postérité. — 1390. 
Fol, 24, 

BARAT DE PRADINES. l. p. p. 
confirmation de noblesse à Antoine 
Barat de Pradines. — Versailles, juin 
1700; P. 18 août même année, 

BARBANÇOIS DE VILLEGOUGÎS 

(de), L* p.^p» union de terre et érection 
do marquisat de Barbançoisde Ville- 

fougis en Berri, en faveur de Léon- 
'rançois de Barbançois de V illcgougis 
en Berri. — Marly*, mars 1767; P. 
4 juin 1768. 

BARBERIE DE SAINT-CONTEST. 
L.p, p. anob.de Tobie Barberie de Saint- 
Contest, de Rouen. — 21 décembre 
1639; enregistrées le 5 mars 1646. C, 

des A. 

BARBERIN. l, p. p. érection de la 
terre et seigneurie du Fau en Tou- 
raine, en marquisat, sous le nom de 
Regnac-sur- Indre, en faveur de Louis 
Barberin, comte de Regnac. ... mars 
1710; }K 1 1 mai 1712, 

BARBIER DE MEMEGRE (duj. l.p, 
p, anob. de Charles du Barbier de Me- 
megre, — Versailles, février 1778; P. 
iG mars même année. 



BARBIN. L. p. p. confirmation de no- 
blesse à Mathias Barbin, sur anciennes 
lettres du 27 décembre 1 6 1 8 en faveur 
de Christophe Barbin, sieur du Mes- M 



nil. — 1666. 

BARBUAT DE MAISON ROUGE 

(de). L. p. p, mandement pour Tenrc- 
gistrement de celles du mois de mai 
1660, portant Tanob., et du mois de 
mars 1^65, portant contirmation de 
noblesse à Pierre de Barbuat de Mai- 
son rouge, — Versailles^ 2 février 1 740; 
P. 3 1 mars même année. 



I 
I 

I 

I 

I 
I 



I 



BA 



BARBUTE. L. p. p. anob, des sieurs 
Jean et Hugues Barbute* — 1389. 
Fol. 24, 

BARCEL (dt). L. p. p, naturalisation à 
Joseph cl Claude de Barcel. — Ver- 
sailles, février 1773; P«29 mars même 
armée. 

BARCOS, l. p. p. anob. de Camille 
Barcos. — Fontainebleau, i5 octobre 
1684; P. 19 janvier i685, 

BARDEL. L. p. p, anob. de Gaucelin 
ou Guillaume Bardel. — i388. 

BARDON, L, p. p. anob. de François 
Bardon, exempt des cent suisses, — 
1670, 

BAREAU DE GIRAC. u p. p. érec- 
tion de la terre et seigneurie de Cha- 
rente , généralité de Ta Rochelle , en 
marquisat, en faveur de Pierre- Jo- 
seph Bareau de Girac* — Versailles^ 
décembre 1765 ; P. 3o août 1766, 

kBARET. L, p. jp. anob.de Pierre-Marie 
Baret. — 1676* 

BARGET (dc^. L, p. p. anob. de Pierre 
de Bargct, ac sa femme et de ses en- 
fants. 1389. Fol. 23. 

BARILLET, L. pj), anob.deJean Bar- 
rlllet. — 1446* Fol. 140. 

BARILLON (de); i, p. p. érection de 
U terre et seigneurie Montigny-sur- 
Aube en marquisat, enfaveur de Jean- 
Jacques de Bari lion — Versailles, mars 
1689; P. 26 mai 1693. 

BARIN. t. p. p. érection de la terre 
et seigneurie de la Grande-Guerése 
CQ marquisat, en faveur de Jacques* 
François Barîn. — Versailles, août 
1701; P. 4 septembre même année. 

BARJOS (de). L. p. p. naturalisation 
à Manuel-Henriquez de Barjos, natif 
de Cadix. — Versailles, mars 1674J 
P. 5 septembre même année. 

BARMONT (de)* l. p. p. anob. de Thi- 
baud de Barmont. — 1 368. 

BARNABE. L. p. p. anob. des sieurs 
Cbudc et Sébastien Barnabe.-^ 1 6 1 6; 
cnrcigjstrécs le 1 •' mars 161 7^C. des A. 

BARNABE. L. p. p. union de terre et 
de âciji À la terre et seigneurie de la 



Haye-Fougereuse en Poitou et érec- 
tion d'icelîeen baronnie, en faveur de 
Claude-Barnabe. — Paris, septembre 
1654; P. !0 avril i656. — l. p. p. 
conhrmation de noblesse au sieur 
Claude Barnabe^ baron de la Haye, 

— Paris, mars 1669; P. 10 mars 
1670. 

BARNABE DE LA BOULAYE. 

L.p, p. mandement pour Tenregistre- 
ment de celles du mois de décembre 
1 6 1 6 et janvier 1618 ^^rtant anob. de 
Claude Barnabe, sieur de la Boolaye. 

— Monceaux, 20 septembre i634i P. 
17 avril 16Ô0. 

BARNESSE. l. p. p. anob. d^Edouard 
Barnesse, de Lorette , sa femme de 
libre condition^ et de leurs descen- 
dants. — 1403, 

BAROM AL, L. p. p. anob, de Jean Bar- 
romal. — 1496. Fol. 29, 

BARON. L. p. p. anob, de Nicolas Baron: 

— 1547. FoL III. 

BARONNAT. h. p. d* maintenue de 
noblesse, à Marie Baronnat, veuve 
d'Antoine d'Arcste et de ses enfants. 

— Paris, mars 1718; P. ii avril 
même année, 

BARONNET. L. p. p. anob. de Milet 
Baronnet, — i5ii. Fol, 95, 

BAROUX DE LA BRETON- 
>31ERE. L. p. p. anob. de Renaud 
Baroux de la Bretonniére. — Ver- 
sailles^ novembre 1722 ; P. 19 dé- 
cembre même année. 

BAROUX DE LA CHARBOT- 
TIÈRE. L. p. p. anob. de Pierre- 
Alexandre Baroux de la Charboitièrc- 

— Versailles, novembre 1722; P. 19 
décembre même année. 

BARRAULT. l. p. p, anob, de Guil- 
laume Barrault, sieur du Tourneil, 
homme d'armes pour services pendant 
45 ans. — 1604. 

BARRÉ.L.p.p. naturalisation à Antoine 
Chaumontet Marie-Catherine Barré, 
sa femme, natifs de Namur. — 
Paris, juin 1720; P. 3 1 décembre 1721. 

BARRE (de la). Voir De la Barre. 

BARREAU. L. p. p. anob, de Jean 
Barreau, de Normandie. ^22 février 



23 



BA 



BA 



24 



1 67a ; cxpàli^ le 6 septembre même 
année. 

BARREL, t. p. p, anob, de Rcoé Bar- 
rcl , chevalier de Saint -Michel et 
maître d'hôtel dti Roi* — i635. 

6ARREUER. l* f, p, confirmation 
de nobkifc à Dommiaue-François 
Barrclier. — hia^rly, fitiilet 1707 ; P. 
i« février 1708, 

BARRET. L. p. p. anab- de René Bar- 
fCt^deNormandte. — 16 février 1671 ; 
tipédi4e»le aSteptembrcmémcannée, 

BARRILLON (de), l- p. p. commuta- 
tion du nom du comte de Homars 
en cdut de M^^an^^is, en faveur de 

. Join-Jacquei de Harrillon. — Ver- 
•tilki^ roui 169?; P« 26 mai même 
Année. 

BAIOUN. l, p, p. union de plusieurs 
lerf*'* fff «eifjncuncu h celle» de la 
0' rc et crcction d'iccllc en 

, ni ^ m faveur du licur Barrin, 

— lif^ nu, •cptcinbrc 1658; 
P. 19 rc 1659. 

BAURUAN. L, Ps p. anob, d Andr<5 
Barruan, «leur de Lormont^ vicc-séné- 
chiildclmycnnc**-Mai 1 597. Fol 69. 

BARHY iân). r, »». p, permission à 
hiiU'l> ^ nrilloiimc du pjiiiry e( 

dame I i iric-Micl)cl ilc Kunicl 

son tfpQUic^ de mcikirc et porter k$ 
nomft et 'armes de comte d'Arj^i court. 

— Marly, juillet 1774; P. 6 août 
même année. 

BARS* f>, Pt p, confirmation de la no- 
blcsie du iieur René Bars. *- Fon- 
tttincblcuLï, jujîi i635; P* 17 juillet 
même unnce. 

BAUT. L. p. p. anob. de Jean Han. — 
Versailles, août 1693 ; P* 9 mars même 
année* 

BARTHFLFMY. l. r, p. anob. de 
Bartlîctemv Barthélcmyjdc Montpel- 
lier» — 1304. 

BAUTHÏXEMY. i. p. p. anob. de 
Jean Barthélémy, de Nismes, de 
Jeanne sajcmmc et de sa postérité, 
moveimant 60 tiorins d'or. — i3q6* 
Fof, 28. 

BARTHELEMY. L. r. p. anob. de De- 



nis Barthélémy, maître des Comptes, 
et Antoine, son frère, contrôleur â'ar- 
tiUerie. — 5 mars i58i :enr^istrées 
le 16 janvier i582. C. des A* 

BARTHONIER. l. p. p. anob. de 

Pierre Barihonicr.— i5o5. FoL 164. 

BASMONT (de), l. p. p. anob. de Si- 
mon de Basmont et de sa postérité. — 

i383. 

BASOCH E (de) . l. p. p. anob- de Thomas 
de Basocbe, de bbre condition, de 
basse extraction* — 1408. 

BASOCHE (la). Voir La Basoche. 



BAS-PLESSIS (du), l. p. p. en 
de la terre et seigneurie du Bas-I 



érection 
: seigneurie du tSas-Plessîs 
et ses dépendances en châtellenie, en 
faveur du sieur du Bas-Plessis. — 
Saint-Germain-en'Laye, avril 1643^ 
P. j I janvier 1644. 

BASSECOURT (de). Décoration du 
titre de chevalier à Marie-Procope et 
Pierre- Placide de Bassecourt, frères, 
et Charles- Louis Thieulaine, leur on- 
cle materneL — Versailles, août ïjS i ; 
î3 mai ijSi, 

BASTARD, L. p. p, anob. de Jean Bas- 
tard, seigneur de Fresnay. — T584. 
Fol. 42 et 255 du 16' registre. 

BASTE (de). L. p. p. naturalisation à 
Claude -Christophe de Baste, natif 
d'Irlande.— Versailles, janvier 1736; 
P. 26 mars même année. 

BASTl ER, L. p, p. anob. de Jean Bas- 
ticr, bourgeois de Toulouse, — i386. 
FoL 219. 

BATAILLE, l. p, p. anob. de Guy Ba~ 
taillc.deSoissons, de libre condition»^ — 
1398. 

BATIOLE (de), l. p. p. anob. de Ber- 
trand Batiole. — iBor. 

BAU DE BÉRARD. l. p. p. érection' 
de la terre et seigneurie de Basclus en 
baronnic^ en faveur de François Bau 
de Bérard» — Saint-Germain» avril 
1667; P,4 mai ï668. 

BAUBIGNON. l. p. p. anob. de Jean 
Baubïgnon, de Bayeux, et ses descen- 
dants. — 1404, Fol. 157. 

BAUDARD. L. p. p. anob. de Pierre 
Baudard. — 1376, 




25 



BA 



BA 



26 



BAUDART. L. p. p* anob. de Pierre 
BaudarL ^- 8 septembre 1373. 

BAUDART DE VEAUDÉSIR. l, p. 

S. confirmation et nouvelle érection 
e la terre et seigneurie de Sainte* 
Gemme-sur- Loire en baronnie, en fj- 
veur de Georges-Nicolas Baudart de 
Veaudésir. — Versailles, décembre 
1755} P. 25 juin 1756. 

BAUDE. L. p. p. que sur arrêt du 25 
juin 1773, J.-ôcorges-Claude Baudé, 
baron de Pont-rAbbé, jouira des pri- 
vilèges de la noblesse, — Mcutte (ou 
MeuUe?), 17 juin 1774*, P. 19 août 
même année. 

BAUDECHON.L. p. p. naturalisation 
 J*- François Baudechon , natif de 
Tournay, * — Versailles , décembre 
1750; P. 8 janvier 175 1* 

BAUDEMONT (de), l. p. p. anob. de 
François Baudemont. — 1485, 

BAUDESSON. l. p. p, anob. de Rodol- 
phe Baudcsson et de sa postérité* ^ 
i368. 

BAUDIER. L. p. p. anob. d'Edouard 
Baudier, de sa femme etde ses enfants, 

— i356. Fol. ICI* 

BAUDIN DE DURDENT. l. p, p. 
maintenue de noblesse et d'extraction, 
à Adrien-Louis Baudin de Dordent. 

— Versailles, décembre 1758; P. 27 
janvier 1759. 

BAUDOIN, L. p, p. anob, d'Olivier 
Baudoin^ sieur de Érekotte et d'Alen* 
çofi, moyennant 3oo livres.— 6 avril 
1527; expédiées le 6 du mois suivant. 

BAUDOIN. L. r. p. anob. de René- 
Georges Baudoin, sieur de Viilebro- 
chc^ de Nantes, — 6 septembre 1669 ; 
eipédiées le 6 novembre suivant. 

BAUDOIN. L, p, p, anob. du sieur De- 
nts Baudoin,— Marly, mai 1709; P. 
1 5 avril 1710. 

I^UJIOUIN (de). L. p. p, anob. de Guy 
* BilKiûuin.— 1384. Fol. 209. 

BAUDOUIN. L. p. p. naturalisation à 
Jean Baudouin, natifd'Ath en Hav- 
naut, — Paris, mai 1614; P, 22 de- 
qembre même année. 

BAUDOUIN. L* p. p. maintenue de no- 



blesse aux sieurs Baudouin. — Paris, 
9 mai 1717; P. 14 mai 1749. 

BAUDOUIN. L. p. p. reconnaissance et 

maintenue de noblesse à Et. Honoré 
et Jean- Baptiste- Joseph Baudouin, 
frères. — Versailles, 13 avril 1746; 
P, 2 3 mai même année. 

B AU DRY. L. p. p. anob. de Richard 
Baudry, auditeur des comptes à 
Rouen. — i5 décembre 1637; enre- 
gistrées le 16 juin 1645. 

BAUGE (de). L* p. p. anob, de Nicaise 
de Bauge, clerc et secrétaire du Roi. — 
1393. FoL 56. 

BAULT. L. p. p. érection de la terre et 
seigneurie de Romain ville en baronnie 
en faveur de Pierre Baul:, baron de 
Saint-Frique. — Paris, février 1646 ; 
P. 29 janvier 1660. 

BAULT. L. p. p. érection de la terre 

des Landes en vicomte, en faveur de 
Henry Bault, sieur de Saint-Fri- 
que.— Paris, 20 avril i656; P, 22 jan- 
vier 1657. 

BAUME (de la). Voir De la Baume. 

B AU RIN , L. p. p, anob. de Charles Bau- 
rin, — Marly, août 1697; P" ^ septem- 
bre même année, 

BAUSY. L. Pp p. anob. de Jean Bausy, 

licencié es lois, de libre condition, de 
sa femme et de ses enfants, — 1391. 
FoL 43, 

BAUZITAT. L. p. p- anob. de Charles 
Baudtat. — Fontainebleau, juin 1 666; 
P. 21 août i683. 

BAVEUSE (de), l. p. p. naturalisation à 
François de Baveuse, autrement Bau- 
douin, natif d*Ath en Hainaut/ — 
Saint'Germain-en-Laye, mars 1641; 
P. 2 3 novembre même année. Voir 
Baudouin. 

BAVIÈRE-GROSBERG (de). L, p, p. 
noblesse pour le comte de Bavière- 

Grosberg. — Versailles, juillet 1787; 
P. 3i juillet. 

B.WILLE (de), l. p. p- anob. de Ma- 
thieu de Baville, seigneur dudit lieu. 
— 4 décembre i583; P.; expédiées le 
2 mai 1584. 



27 



BE 



BE 



2S 



BAYARD. l. p. p. anob. de Pierre 
Bayard ou Bayên, du Multien, et de 
Marguerite sa femme. — 1 407, Fol. 
"74- 

B A YARD. L, p. p. maintenue de no- 
blesse à J, -Marcelin Bayard* ~- Ver- 
sailles, 9 octobre lyS i; P. a décembre [ 
même année. 

BAYARD DE LA VINGTRIE. h. p. 
p. noblesse pour le sieur Bayard 
de la Vingtrie, — Versailles^ juillet 
1786 î P. 5 septembre même année. 

BAYEUX (de), l. p. p. anob, de Clé- 
ment de Bayeux, de libre condition^ et 
de sa postérité. — 1402. Fol, 1 14. 

BAYLON. L, p, p, naturalisation à Ni- 
colas Baylon, natif du comté de Nice, 
— Paris^ i5 décembre 1718; P* 18 
mars 1719. 

BAYNARD. l. p. p. noblesse pour le 
sieur Baynard. ^ Versailles, juillet 
1783 ; P. 22 décembre même année. 

BAZIN. L« p. p. anob, de Jean Bazin, 
de Normandie* — 6 mars 1672] expé- 
diées le 6 octobre suivant, 

BAZIN. L. p. p. érection de terre et sei- 
gneurie de Bandeville en marquisat, 
en taveur de François Bazin, seigneur 
de Bandeville. — Saint-Gloud, avril 
ïtjSs ; P, i5 décembre même année. 

BAZIRE. L. p. p. anob. deJacaues-An- 
toine Bazire. — Versailles, décembre 
1757; P, 6 septembre ijSS. 

BEAU (le). Voir Lebeau. 

BEAU BEL. L. p. p, anob. de Salomon 
Beau bel. — i5i2. 

BEAUCLERC (dej, l. p, p. union de 
plusieurs terres à la terre et seigneurie 
d'Acherres et érection d'icelle en ba- 
ronnie, en faveur du sieur de Beau- 
clerc, — Nantes, 8 juillet 1626 ; P. 18 
novembre même année. 



BEAUDEAU (de), l. p. p. érection de 
la terre et seigneurie de !a Mothe- 
Saint-Heraye en marquisat, en faveur 
d'Henry de Beaiideau, comte de Para- 
bère. — Fontainebleau, juin i633;P,, 
6 août même année. 

BEAUDEAU, l*p, d, érection de 1 an- 
cienne châtcllenie de la Rocbe-Ruffin 



en comté, en faveur de Jean Beaudeau, 
comte de Parabère. — Paris, juillet 
1643; P,.*, 1644, 

BEAUFILS. L, p. p. anob, de Guil- 
laume Beaufils, de sa femme et de sa 
postérité. — i4o8< Fol, 179. 

BEAUFILS. L. p. p. anob. de Michel 
Beaufils, sieur de la Fontaine, de Cou- 
tan ces. — 14 septembre 1634; expé- 
diées le 2 juin 1645, 

BEAUFFREMONT (de), l. p. de 
Louis XI portant érection de la terre 
de Charny en comté , en faveur de 
Pierre de Beauffremont, — Paris, sep- 
tembre 1461 ; P. 14 janvier même 
année. 



I 



I 



BEAU HARNAIS (de), l. p. p. érection 
des terres et seigneurie des Roches-Ba- 
ritauden comté, en faveur de Claude 
de Beauharnais. — Versailles, juin 
1759; P, 27 janvier 1761, ^ 

BEAUHARNAIS (de) L. p. p. érection 
de la terre et seigneurie de la Ferté- 
Aurain en marquisat, sous le nom de 
la Ferté-Beauharnais, en faveur de 
François Beau bar nais,— Compîègne , 
juillet 1764; P. 17 décembre même 
année, 

BEAUME (de la). Voir de là Beaume. 

BEAUMIERLET, L, p. p.confirmation 
de noblesse à Charles- Antoine de 
Beaumierlet.— Paris, février 1717; P, 
12 avril même année, 

BEAUMONT(de),L.p.p. anob. d*Élie 
de Beaumont. — Versailles, juillet 
1777 ; P» 2 1 août même année. 

BEAUMONT. l. p. p. érection de la 
terre et et seigneurie de Beaumont en 
comté*— Paris, septembre 1612; P. ^ 
18 mars 1649, — l.p, p.confirmation ■ 
de l'érection de la terre et seigneurie ™ 
de Beaumont en comté. — Paris, 7 
décembre 1648; R 18 mars 1649. m 

BEAU PIED (de), l, p. p. anoK d'Ar- " 
nauddeBeaupied, sénéchal de Tou- 
louse, — 1378. 

BEAUPRE (de), l. p. p. anob. du sieur 
de Beaupré.— Sedan, août 1657; P, 
23 novembre même année. 

BEAURAINS DE MOULENOIS(de). 



BE 



|BE 



3o 



L, P* p. érection du comté de Glaignes 
en Valoîs,en faveur d'Antoine de Beau- 
rains de Mouknois. — Compiègne, 
juillet 1764 ; P. 2 3 janvier ijbS. 

BEAU REGARD (de), l, p, p. anob. de 
Jeao de Beauregard. — Versailles, août 
1686; P, 21 mars 1687. 

BEAUREPAIRE (de), l, p. p. anob. de 
François de Beaurepairc,*— Neufcbâ- 
tel, 29 novembre 1669; expédiées le 
1^ septembre suivant. 

BEAUSÉJOUR alias BEAUJEU. l. 
p. p. anob. de Jean Beauséjour alias 
Beau jeu, moyennant 600 livres. — 
16 mars 1672; expédiées le 12 no- 
vembre même année. 

^BEAUSERGENT (de) /L. p, p.confirma- 
tionderanob.du sieur de Bcausergent, 
— Paris, 22 février lôSy; P. 3i jan- 
vier 1639. 

BEAUSIRE (de), l. r. p. anob. de Jean 
deBcausire, de Neufcnàtel. — 9 mars 
1667 ; expédiées le 3 1 août même 
aimée. 

lEAUTRU. t. p, p. érection de la terre 
et seigneurie de Nogent-le-Roi et 1 
SCS dépendances en comté, en faveur | 
du sieur Nicolas Beautru. — Paris, ^ 
«cràt i636; P. 3 septembre même an- \ 
née* — L* p. p. érection de la terre , 
et seigneurie ae Tremblay et la Hous- 
«ye en marquisat, en faveur du sieur 1 
Beautru. — La Fèrc, juillet 1 655; 17 
novembre même année. 

ÏEAUVAIS. (de). L. p. p. anob. de ' 
Claude de Bcauvais^ pour services. — * 
1649. 

lEAUVAIS (de). L. p. p. anob. de Clé- 
méat de Bcauvais. Versailles, 14 mars 
1766 ; p. 29 mars même année* 

iBEAUVARLET. l, p. p. anob. de 
Charles Beauvarlet. — 1077. 

(EAUVARLET. l. p, p. anob. de 
Cbârks-Aniojnc Beauvarlet, sieur de 
Bemkourt. — Versailles, juillet 1700; 
P, 3 leptembrc même année, 

lEAUVEAU (de), t. p. P. anob. de ; 

Georges de Bcauveau, hls légitime . 

de Cbude, bâtard de Beau veau.— | 

Fofilajoeblcau, mai i63i; P. 14 jan- | 
irier i632. 



BEAUVEAU, L. p. p* union des terres 
et érection du marquisat de Beau- 
veau, en faveur de Louis- Anne de 
Beauveau. — ^ Versailles, mars i744;P. 
i5 juillet 1752, 

BEAUVERGER. u p. p. anob. de 
Pierre Beau%xrger, sieur de Bégiej 
tîls naturel du sieur Dumargon, — 
1641, 

BEAUVOIR (de). L. p. p, anob. de 
Marc de Beauvoir, pour services. — 
1645. 

BÉCHAMEIL. l. p. p. union û la 
terre de Nointel de tout ce qui est 
compris dans le contrat de vente par 
le sieur de Nointel au sieur Bécna- 
meil et érection d'îcelle en margfui- 
sat. — Fontainebleau j octobre 1697; 
P. 22 novembre même année. 

BEDEAU. L. p. p. anob. de Guillaume 
Bedeau, de Nantes. — 9 mars 1669; 
expédiées le 21 septembre même 
année. 

BEDOURS (de). L. p. p. anob. de 
Renaud de Bedours, — i35i. 

BEGLIER, L. p, p. anob. de Jacques 
Beglier, de Tours, moyennant 3oo 
livres. — 5 juillet i528^ expédiées le 

20 du même mois,. 

BÉGUIN. L. p. p. anob. de Louis- 
Charles Béguin, sieur de Coigny. — 
Versailles, novembre 1697; P. 24 
avril 1698. 

BÉGUIN. L. p. p. anob. de François* 
Denis Béguin, sieur de Sausscuil. 
— Versailles, février 1708; P. 7 mars 
même année, 

BEL (le). Voir Lkbel, 

BÉLÈNE. L. p. p. anob. d*André Bé* 
lène.— Saint-Germain, janvier 1676; 
P, 1 6 mars même année. 

BELICOURT(de).L.p.p,anob.deCl.- 

Henri de Belicoort.— Versailles, juin 
1765; P. 4 juillet même année. 

BELIER. L, p. p. confirmation de 
noblesse à Charles Bélier. — 1681. 

BELIN, L. P. p. anob. de Richard Be- 
lin.— 1496. Fol. 45. 

BELIN. L. p. p, anob. de Jean Bclin.— 

1697* 



3t 



BE 



BE 



32 



BELINGUE (de), l. p. p, anob. d'An^ 
toine de Belingue, natif de Souabe.— 
1706. 

BELLANGER. l. p. p. anob, d'A- 
lexandre Bellanger^ maître d'hôtel du 
prince deCondé. — 7 novembre 1 609; 
enregistrées le 7 décembre suivant. 
G. des A. 

BELLANGER, l. p. p. confirmation 
de noblesse à Henri Bel langer, sieur 
de la Brechetière. — Paris, 17 mars 
1659 ; 28 avril même année. 

BELLENGER. l, p. p. érection de la 
terre et seigneurie de Chandenier en 
Poitou en chàtellenîe, en faveur de 
Louis Bellanger, — Fontainebleau, 
juillet 1708; P, 5 juillet 1709* 

BELLANGER, l. p. p* érection de !a 
terre et seigneurie de Steins en châ- 
tellenie, en faveur de Toussaint Bel- 
langer. — Marly, juin 1714; P- 28 
juin même année. 

BELLANGER (le). Voir Le Bellan- 

GER, 

BELLANSANLl. p. p. réhabilitation 
avec naturalisation de François Bel- 
lansani^ natif de Mantoue. — 1680. 

BELLAY (du). L. p. H^ érection de la 
baronnie de ïhouars en marquisat^ en 
faveur de Martin du Bellay. — Fon- 
tainebleau, juin 1608; P. 27 juin 1609. 

BELLE (de), l. p. p, anob. de Pierre de 
Belle. — i5i3. 

BELLEFOND (de), l. p. p. anob. de 
Nicolas de Bellcfondj de Saint-Malo, 
pour services militaires. — 3o juin 
1671 • expédiées le 2 octobre suivant. 

BELLEGARDE (de), l. p. p. érection 
du marquisat de Sèvre en duché- 
pairie sous le nom de Bellegaide^ en 
taveur du sieur de Bellegarde. — 
Tours, septembre 1619; P, 8 juillet 
1620. 

BELLEHAUDRE (de)- u p. p. anob, 
de Nicolas de Bellehaudre ; i555. 
F0L45, 

BELLE lSLE(de). L. p- p, érection du 
duché de Gisors, en faveur do maré- 
chal de Belle Isle. — Versailles, mai 
1748; P, 16 arril 1749* 



BELLENOYS (de), l. p, p. anob. d^An- 
dré de BeMenoys, d'Orléans, - iSSg. 
Fol. 21. 

BELLEVAL, l. p. p. anob. d'Edmond 
Bellevaljde Normandie. — ^8 novembre 
ï545; expédiées le i5 juillet 1546. 

BELLEVAL (de), l, p. p. anob. de 
Charlesde Belleval, sieur de NeuvillCi 
de Normandie, — i 2 mars 1669 ; ex* 
pédiées îe 1 8 septembre même anaée* 

BELLIER, L. p. p. anob. de Michel 
Bellier, pour services rendus à la reine 
par la aame Bellier^ sa mère et par 
demoiselle SîUandre sa femme en 
aualitcde première femme de chambre 
de la reine* — i63o, 

BELLIN. L.p. p. anob. de Léo Bellin. 
— Marly, juin 1697; P. 27 juin même 
année. 

BELLIN, L. p. p. anob. de Léon 
Bellin. — Versailles, juin 1752; P, 
2 août même année. 

BELLINZAML L, p. p. confirmation 
de naturalisation, relief de résidence 
et ;anob. de François Bellinzami, ori- 
ginaire de Mantoue.— Saint-Germain, 
août 1679; P. 16 décembre même 
année. 

BELLOY (du), L. p. p. union des terres 
de Fontenelles et de Puydony et érec- 
tion d'icelle en comté sous lé nom de 
du Bellov, en faveur du sieur du Bel- 
loy, — Paris, novembre 16 52; P, 6 
septembre i653. 

BELLUGNE. l. p. p, anob. de Jean 
Bellagne, et Jacqueline, sa femme, de 
libre condition. — iSgS. Foh 67* 

BELOTEAU. L. p. p. anob. de An- 
toine Beloteau, sieur de la Treille^ 
commandeur pour le roi à Montreuii- 
Bellay.-^ 3 septembre 1592; expédiées 
le 5 juillet i5g3. 

BELRIEU (de), r.. p. p, confirmation 
de la désunion faite par le partage du 
25 mai 1718 (.nV) et acte du i" juin 
suivant, de la portion de justice de la 
terre et seigneurie de Brault et Chaude- 
Fontaine et autres et union d'icelle 
à la terre de Dommartin- la -plan- 
chette en faveur d'Alexandre de Bel- 
rieu, — VersailleSj novembre 1714; 
P, 14 mars ^72^. 



I 



BE 



BE 



34 



BELVAL (de), l. p. p. anob* des sieurs 
Jean» Mondin, Edmond et Mathieu^ 
de Bel val frères. — iSbg, FoL 399* 

BELVER(de). l.p. p, anob. dcGuil- 
Uume de Belver, ou de Beauvoir, de 
sa femme et de SCS descendants. — 1405, 

BENARD. L, p. p. anob. de Jean Be* 
nard, de Normandie, réglées par les 
commissaires députés en la dite pro- 
vince. *- 6 novembre 1534. 

BÉNARD DU VERGER, l. p. p. con- 
firmation de noblesse à Noël Bénard 
du Verger, — Versailles, janvier 1698; 
P. 25 mars même année. 



velle érection de la terre et seigneurie 
de Riverie en baronnie^ en faveur de 
J,-J,Bencon." Versa il les, lévrier 1724; 
P. Il janvier lyiS. 

BENNEZIN. L. p. p. anob. de Jacques 
Beunczin. — Versailles, juillet 1704; 
P. i5 janvier 1706. 

BEKOIST. L. p. p. anob. de Charles- 
François de Sales Benoist, — Fon- 
uinebleau, 24 octobre 1767; P< 2 
septembre 1768. 

BENOIT. L, p. p. anob. de Jean Be- 
noit — 1662. 

BENOIT, u p. p. anob. de Philippe 
Bèîiuit, sieur d'Elincourt. — Valcn- 
dcnnes, août 1680; P. 23 décembre 
même année. 

BENUSSON, L. p. pe ^ii<>t>, de Pierre 
Bcnussoni avocat. — 170 3. 

BEQUET. L- p p. anob, de Guillaume 
Bcquei. — i365. 

BEQUET. L. p. p, anob. de Pierre 
Bequct, de Saint- Romain, pannetier 
du Roi. — i386. Fol, 223. 

BERAL. L.P* p. anob. de Pierre Béral, 
sieur de Sargres, chirurgien ordinaire 
du Roi. — 1625. 

BERAL Jdc)* L* p. p. anob. du sieur 
de Béral« fils de Pierre, écuyer, sieur 
de FâTgcs. 1667. 

BÉRANGER. l. p. p. anob. de Jean 
Bémiiger. — iSiS. 



BERANGER. L- p. p. anob. d André 
Béranger, bourgeois de Castres, et de 
sa postérité. — 1 364. 

BERARD. L. p. p. anob. de Pierre 
Bérard. — 1447- FoL 142, 

BERAUD. L. p. p. anob. d'Antoine 
Beraud. — i5i2. FoL 85. 

BERAUD. L. p. p. érection de la terre, 
seigneurie et châteOenie de Croissy 
en marquisat, en faveur des sieurs 
Beraud et Colbert. — Saint-Germain, 
juillet 1675 ; P. 7 juin i685» 

BERAUD. L. p. p. anob. de Jean Be- 
raud, sieur de Rocheniure. — Fon* 
tainebleau, septembre J699; P. i'^ 
décembre même année. 

BERAUDIN. L, p. p. anob. de Jean 
Beraudin,sieurdeBeaurepaire. — Poi- 
tiers, décembre i65i; P. 14 mai 
i655. 

BERAULT. L. p. p. anob. de François 
Berault. — Versailles, juillet 1698; 
P. t^r septembre même année. 

BERDON. L. p. p. anob. de François 
Berdon. — ^ Saint-Germain, juin 1670; 
P, 2 août même année* 

BEREINGER, L. p, p. anob. de Lau- 
rent Bereinger. — Versailles» janvier 
177Ô; P. 2 juillet même année. 

BERGEL. (de), l, p. p. anob. de Fran- 
çois de Berge!, seigneur de la Vergue. 
—6 septembre 1 594; enregistrées à la 
G. des A. sur lettres de jussion le lo 
janvier iSgS. 

BERGERON. l. p. p. anob. de Jean 
Bcrgcron, sieur de lu Goupillicre. — 
La Fère, juin ï655 ; P* 3 juillet 1682. 
— L.p, p. conHrmation d'anob, à Jean 
Bcrgeron, sieur de la Goupillière. — 
Saint-Germain, mai lôjS; P. 3 juillet 
1682. 

BERGUES (de), l.p.d. anob. des sieurs 
Joseph et Jean de Bergues, frères. — 
21 mai 1668. 

BERINGER, l. p. p. anob. d'Alexan- 
dre- Jérôme Loiscau de Montléort et 
de J,- Louis Beringer, frères. — Ver- 
sailles, mai 17^4; P* 4 juillet même 
année. 



35 



BE 



BE 



3b 



BERINGHEM (de), l. p. p. confirma- 
tion de noblesse à Jean de Beringhem, 
écuyer, — 1670. 

BERINGHEN (de), l. p. p. union de 
fiefe à la terre d'Armainvilliers et 
érection d"i celle en comté, en faveur 
de Juct-iLieS'Louis de Beringhcn. — 
Versailles, juin 1704; P. 3o juillet 
même année. 

BERINGHEN. L. p. p. anob. de Pierre 
Bcringhen, valet de chambre ordi- 
naire du Roi, couchant dans sa 
chambre et ayant les clefs de ses 
coflres. ^- 1610. 

BERNABE* l, p. p. mandement pour 
Tenregistrement de celles des mois de 
décembre 1616 et ï6 janvier 1617, 
portant anob. de Sébastien Bernabe* 
— ToulousCj 20 décembre 1659; P. 
19 avril 1660. 

BERNABE. l, p. p. coûiirmaîion de 
noblesse a Claude Berna bé^ écuyer. — 
1670* 

BERNAGE. l. p, p. anob. du sieur 
Bernage. — ^ Versailles, janvier 17S4; 
P. 14 mars 1786. 

BERNARD, l. p. p. anob* de Michel 
Bernard. — 1411, Fol. 334. 

BERNARD, l. p. p. anob, de Jean 
Bernard j notaire. — 1498. 

BERNARD, l. p. p. anob. de Fran- 
çois Bernard T sieur de Chindré. — 5 
avril i55o; expédiées le 2 août 1 552, 
C. des A., 10 septembre même 
année, 

BERNARD, l. p. p. anob. d'Antoine 
Bernard (alias Besnard), contrôleur 
général des finances de Picardie. — 
1 594; enregistrées à la C, des A. le 1 8 
mars 1597. — ^' ^' P' confirmation de 
noblesse nonobstant Pédit de janvier 
1 598, le 1 8 mars 1 609 ; G, des A. , 24 
octobre suivant. 

BERNARD, l. p. p, anob, de Jean- 
Baptiste Bernard^ de Normandie» — 
12 décembre 1646; expédiées le 17 
octobre 1647. 

BERNARD, h. p. p. anob. de François 
Bernard. — 1697. 

BERNARD, l. p. p. anob. de Jean Ber- 



nard, sieur des Ecuyers, — ^VersaiUes^ 
février 1699; P. 17 juillet même an- 
née. 

BERNARD, l.p. p. anob. de Philbert 
Bernard, sieur de la Vernette. — Ver- 
sailles, février 1699 ; P. 17 juillet mê- 
me année. 

BERNARD, l. p. p, anob. de Samuel 
Bernard j moyennant aumône de 3oo 
livres. — Marly, août 1699; P. 9 
juillet 1700. — L. p. p. érection de 
la terre et seigneurie de Roubes en 
comté, en faveur de Samuel Bernard. 

— Versailles^ décembre 1725; P. 8 
mars 1726, 

BERNARD, l, p. p, anob. de Louis 
Bernard, sieur de Boullerne. — Ver- 
sailles, décembre 1701; P. 21 janvier 
1702. 

BERNARD DE BOULAINVIL- 
LIERS. L. p- p. union des terres de 
Rotembes, Vraigoes, Saint-Aubi n et 
Tronchay à celle de Boulainvilliers, 
et érection d'icelles en marijuisat, en 
faveur d'Anne-Gabriel-Henri Bernard 
de Boulainvilîiers. — Compiègne, 
août 1766; P. 17 septembre 1767. 

BERNARD DU PINCH. l. p. p. con- 
firmation de noblesse à François Ber- 
nard du Pinch, seigneur du Q*iiesnoy. 

— Versailles, juin 1697; P,3i janvier 
1698. 

BERNARDONY (de), l, p^ p. natura- 
lisation à Dominique Bernardony, 
natif de Bologne, à ses deux fils^ 
Antoine et Jean-Baptiste, et à Marie- 
Antoinette de Corroyer, son épouse, 
nés en France. — Paris, novembre 
1718; P. 19 juillet 17 19, 

BERNIER, L. p. p. anob.de Pierre 
Bernier, de sa femme et de ses enfants. 

— 1372. 

BERNIN DE VALENTINAY, l. p. 

p. érection des seigneurie, terre et 
châtellenie d'U ssé en marquisat, en 
faveur de Bernin de Valcntinay, — 
Versailles, septembre 1700; P. 5 mars 
1701. 

BERNOUZE DE LA ROCHE - 
TAILLEE. L. p. p. érection du fief 
de Létivallière, mouvant du marqui- 



sat de Saint-Pricst etdeSaint-Etieone 
en comté de Forest, en faveur de la 
dame Bemouze de la Rochctaillée, 

— C le, septembre 1766; P. 
19 ùc même année. 

BERRAULT. l. p. p. anob. de Jean 
Berrault. — 1699. 

BERRIEN. L. p. p. anob. de Pierre- 
Jacques Berrien, bourgeois de Cler- 
mont,de ses frères et de ses enfants. 

— 1387. Fol. 9. 

BHRRY DESSERTAUX. l. p. p. 

crection du marquisat d*Essertaux en 
uvcur d'Henri-Gabriel Berry d'Es- 
scriaux. — Versailles, mars 1764; P. 
K» avril J765. 

BERT DE BREUNEAU. l. p. p. anob, 
de Joseph Bert de Breuneau. — Ver- 
sailles, janvier 1708; P, 10 janvier 
1709. 

BERT (le). Voir Le Bert. 

BERTAULT. l. p- p* anob. de Pierre 
Bcrtauh, un des deux cents hom- 
mes d'armes de la reine. — 1645. 

BERTE. L. p. p, anob» de Maurice 
Bcrtc. — 1 704. 

BERTET. L. p. p* anob. de Philippe 
Bcrict. du Bourbonnais. — 1664. 

BERTHIER. l. p. p. anob. de Jean- 
Baptiste Berthier. — Compiègne, 
juiUet 1763) P* i«r septembre même 
année. 

prpTHOLET. L- p. p. naturalisation 

ude BerthoUet, natif de Sardai- 
j;ug, — Versailles, février t/yS; P, 
31 mars même année. 

BERTHOLîN. l. p. p. naturalisation 
à Fran^fois Bcrtholin, comte de Pou- 
jol, natif de Todi en Italie. — Saint- 
jcr main, août 1679 ; P» 3o août même 
inéc. 

BERTOIJNÎ DE SALIMBENL l. p. 

lion pour le comte Ber- 
i iinbeni. — Versailles, 14 

avril 1781; P, 24 juillet même année. 

BERTHOMIER. l. p. p. anob. de 
Pierre Berthomier , auditeur des 
comptes. — 6 avril 1 5o5 ; expédiées 



le 16 dudit mois ^ enregistrées par 
lettres de jussionàla Cour des aides le 
i3 octobre i5i8. 

BERTIN. L. p. p. anob. de Guy Beitin, 

payeur du trésor, de Marie, sa feoime 
et de sa postérité. — 1 399. FoL 94. 

BERTIN. L. p. p. anob. de Pierre Ber- 
tin, lieutenant général au gouverne- 
ment de Péronne. — 18 mars i588; 
expédiées le 20 août; C. des A., 
29 août même année. 

BERTRAND, l. p. p. anob. de Pierre 
Bertrand, et de sa postérité. — i353. 
FoL 61. 

BERTRAND, l. p. p. anob. de Guil- 
laume Bertrand. — i526. Fol. 128. 

BERTRAND, l. p. p. anob. de Nicolas- 
Michel Bertrand, de Normandie, 
moyennant 400 livres, — 16 mars 
! 672 ; expédiées le 6 octobre suivant, 

BERTRAND-PlBRAG(de). l. p.p. 
anob, d*Egide de Bertrand-Pibrac.^^ 
Versailles, janvier 1752; P. ii février 
même année. 

BÉRULLES (de), l. p. p. érection de 
la terre de Géant en North, située en 
Champagne^ en marquisat , sous le 
nom de Bérulles, en laveur de Pierre 
de Bérulles. — Paris, juin 1720; P. 9 
avril 1748. 

BESANCE (de), l. p. p. anob. de Pierre 
de Besance, pannetier du Roi. — 1439. 
FoL 25. 

BESANÇON (de), l. p. p. anob, de Ro- 
dolphe de Besançon, sieur de Saint- 
Antoine, de Jeanne sa femme et de ses 
enfants. — i36i. 

BESCHE (de). L. p. p. anob. d*Abra- 
ham de Besche. — 1668. 

BÉSIÈRE. L. p.p. anob. de Jacques 
Bésière, chirurgien du Roi. — 1712. 

BESLAY (de), t. p. p. anob. de Jacques 
de Beslay. — 1 697. 

BESNAC (dej. l.p. p. conârmatioQ de 
noblesse à François de Besnac. — 1606, 

BESNARD. L. p. p. anob. de Joseph 



39 



BE 



BI 



40 



Besnard, sieur du Procy, de Nantes. 

— 6 décembre 1669; expédiées le 6 
novembre 1670. 

BESNARD. L. p, p. anob. de Noël Bcs- 
nard. — 1698. 

BESSEY (du). L. p, p. anob. de Jacques 
du Bessey. — Versailles , novembre 
i6g6 ; P, i5 mai 1697. 

BESSÎÈRE. L. p. p, anob. de Jacques 
Bessîère. — Versailles, février 171 2; 
P. 9 mars même année. 

BESSIEU (de), l. p. p. anob. du 
sieur de Bessieu. — Versailles, sep- 
tembre 1784; 7 mars 1785. 

BESSON. (de), l, p, p. anob, de Jean 
de Besson. — 1370, 

BESSON (de), l. p. p. anob. de Jean 
de Besson^ sieur de Besot. — 1668. 

BESU. L. p. p. anob. de Jean Besu, 
sieur de Fresne et vicomte de Gour- 
nay, moyennant 3ooo livres. — 14 
août 1 576; expédiées !e 3o novembre* 

BETHUNE (de), l. f. p. érection de 
la terre et seigneurie de Selles, ses ap- 
partenances et dépendances en comté, 
en fa%^eur de PhiLippes de Béthune. 

— Paris, janvier 1621 ; P. ig juillet 
i636.— L. p. p. mandement pour Fen* 
registremeiit de celles du mois de 
janvier 1621^ portant érection de la 
terre et seigneurie de Selles en Comté, 
en faveur de Philippe de Béthune. — 
Paris, 17 décembre 1628; P. 19 
juillet i636. 

BETHUNE (de), l. p. p. érection de la 
baronnie et châlcUenie de Courville 
près Chartres, en marquisat, en fa- 
veur du sieur de Béthune. — Paris , 
décembre i656; P. 24 février i65q. 

BETHUNE (de), l. p. p. érection de la 
terre et seigneurie de Charost et 
autres en duché-pairie, en faveur de 
Louis de Béthune, duc de Charost. — 
Versai lies, mars 1 672 ; P. 9 août r 690 . 

BETHUNE (de). — L. p. p. naturalisa- 
tion â Charles-Sébastien Caminto Fer- 
raro Fulchy, marquis de Crevelieset 
Adelaïde-Joachime-Augustine de Bé- 
thune marquise de Crèvecoeur ,obhgée 



de vivre hors de France. — Versailles, 
janvier 1777; 3i janvier même année. 

BETIZY (de).i.. p. p. anob. de Jean de 
Bétizy. secrétaire du Roi, et de Guil- 
laume son père. — i383, FoLi2 2, 

BEUVILLE (de), l. p. p. anob. de 
Jacques-Philippe de Beuville.— Ver- 
sailles, juin 1696; P. 21 août même 
année. 

BEUVÏLLES (de), l. p. p. anob. de 
Gilles de BeuvilleSj homme d armes 
de la compagnie du comte de Brieiine. 
^ 1574. FoL 373. 

BEVILLE(de). l. p. p. anob. de Pierre- 
François de Be ville. — Versailles, dé- 
cembre 1779; P. 10 mai Î780. 

BEVREDENT [de), l. p. p. anob, de 
Jacaues de Bevredent, pour services 
rendus en 1 état de conseiller au par- 
lement de Rouen. — 3 octobre i55o; 
expédiées le 29 juin i552. 

BEXIAN (de), l. p. p. anob. de Louis 
de Bexian» sieur d'Auville, pour ser- 
vices militaires. — 1606. 

BIBAULT DE MISERY. l.p. p. érec- 
tion de la baronnie de Bioche, en fa- 
veur de Charles Bibault de Misery. 

— Versailles, septembre 1768; P. 2 
août 1770. 

BIBAULT DE MISOUX. l. p. p, 
anob. de Charles- François Bibault 
de Misoux. — Versailles, janvier 1 750; 
P. 27 février même année. 

BIBAUT DE LA VIÉVILLE.l. p. p. 
anob. d'Antoine Bibaut de Viéville. 
— Versailles, 10 mai Ï768; P. 23 juin 
même année. 

BICHY. L. p. p. anob. de Thibault Bi- 
chy, de libre condition, mais de basse 
extraction. «- 1440. Fol. 41. 

BIDAL. l. p. p. union des terres et 
seigneuries d'Avaux, etc., et érection 
dlceUes en marquisat sous le nom 
d'Asfeld, en faveur de Claude-Fran- 
çois Bidal, — ^Versailles, mars 1730; 
1^. 16 juin même année. 

BIDAUD.L p. p.anob.deJeao Bidaud, 

— 1446. 

BIDAULT. L p. p. anob. de J. -Charles 
Bidault. ^- Versailles^ avril 1762 ; P. 
1 1 août même année. 



4« 



BI 



BI 



43 



BIDE DE GRANDVILLE. l. p. d, 

érection de terres en baronnie pour le 
sieur Bidéde Grandvilîe. — VersailleSj 
juin 17S2; P. i3 juillet 1784* 

BIDOT. L. p. p* érection de la terre 
et comté de Jooy en marquisat, en 
faveur de Claude-Franjois Bidotj mar- 
quis dOsfeld, — Pans, avril 1719; 
8 juin même année. 

BIEZ (de), L. p. p. érection de la terre 
de Savignières en marquisat, en faveur 
du sieur de Biez. — ^Fontainebleau, 
1664; P. 28 mai même année. 

BIGATH.L.p.p. naturalisation et anob. 
de Bi^athj secrétaire du prince de 
Monaco. — 1643. 

BIGNON fdc). L. p. p. confirmation et 
en tant oue besoin, nouvel anob, de 
Jean de Bignonj sieur de Vaugelé. — 
Fontainebleau, mai i633; P. 8 juil- 
let 1634. 

BIGNON (de), l. p. p. anob. de Jean 
àe Bignon, gendarme* — ^^^7- 

BIGNON (de), l. p. p. érection de 
plusieurs îles réunies sur la rivière de 
5cine depuis Meulan jusqu'au-delà de 
|Mc?>*en fiefj châtel et châtellenie sous 
fie nom de l'Ile-BeHe, en faveur de 
J,-Paul de Bignon. — Versailles, août 
1724; P» 4 juin 1725. 

BIGOT. L. p. p. anob. de Michel Bigot 
et de sa postérité. — i36g» 

BILLARD. L, p. p. anob. de Romain- 
André Billard, — Versailles, janvier 
1774; P. !•' août même année. 

BILL\UDEL. L. p. p. anob. deJean- 
Rcnê BiUaudeL — Versiilles» avril 
1777; P. 16 mai même année. 

BILLECOQ, L. p, p. anob. de Jean 
Billccoq. — Versailles, avril 1765; P. 
18 fuILlet même année, 

BILLET^deLL. p. p. anob.de Sylvestre 
Biltety capitaine de la marine de la 
province de Normandie. — 9 juillet 
1Û40Î exfïédiées le 10 décembre 
inébie année. 

BILLIARD. L» p, p, anob. du sieur 
BiUiard, seigneur de Croix, — j 3S9. 

BILL Y (de). L. p. p. anob. de Perrette 



de Bilîy, lille naturelle* — 1428. Fol. 
122. 

BILON. L, p«p. anob. de Simon Bilon^ 
moyennant 1,200 livres.— 12 décem- 
bre 1577; expédiées le 17 avril i5jS. 

BINEL. L« p* p. érection de la terre et 
seigneurie de Marchais, Liesse et dé- 
pendances en baronnie, en faveur de 
Georges BineL — Versailles, mars 
1740; P. 5 septembre même année. 

BINET, L. p. p. union de plusieurs 
terres et fiefs à la terre et seigneurie 
de Chartres et érection d'icelles en 
châtellenie^ en faveur du sieur Binet, 
— Versailles, novembre 1676; P, 6 
juillet 1677. 

BINET. L.p. p. anob.de Jacques- Louis 
Binet. — Paris, juillet 1718; P. 23 
avril 1719. 

BIOL (de). L. p. p. anob, de Zachée de 
Biol et de Jean son fils. — 22 mars 
1676, Voir BïOT, 

BIOT. L. p. p. anob. de Zachée Bîot, 
sieur de Blainvilliers et de Jean Biot, 
sieur de Fresnés, frères, — Saint-Ger- 
main, mars 1676; P. 20 avril même 
année. 

Bï RAQUES (de), l. p. p. érection de 
la terre d'Antrasme en baronnie, en 
faveur de François de Biragues. — 
Fontainebleau, juin 1606; P. 1 1 mars 
1617. 

BIRAT, L. p. p. anob. de Georges Birat, 
— Paris, novembre 1 6 14 ; P. 2 1 no- 
vembre même année. 

BISSONL L. p,p. naturalisation à Jean 
Bissoni. — Paris, février 1722; P. 6 
mars T723. 

BITAULT. L. p. p. érection de la ba- 
ronnie de Waillé,en faveur de M*? Bi- 
tault.conseiller au parlement,— Paris, 
décembre 1645; P. 21 novembre 
1646* 

BITAUT. L. p. p. anob. de Louis Bi- 
taut. moyennant 1,000 livres, — 10 
janvier i5jS; cxçcdiées le i5 dé- 
cembre même année. 

BIZEL. L. p. p. naturalisation à Claude 
Bizel, natif de Savoie,— Paris, décem- 
bre 1643; P. 26 mars 1647. 




BL 



44 



BLACHON. L* p, p. anob. de Thomas 
Blachoo. — Versailles^ juillet 1697; 
P. 17 août même année. 

BLANC (le). ToiV Leblanc. 

BLANCARD (de), l, p. p. anob. de 
Jean de Bkmcard^ sieur d'Alincourt, 
— 9 septembre 1544] expédiées le i3 
juiÛet i 545. 

BLANCHARD, l. p. p. anob. de Guil- 
laume Blanchard. — 1 388, 

BLANCHARD.L.p. p. anob.deColard 
Blanchard^ de Noyon, et de sa femme. 
1396. 

BLANCHARD. L.p. p. anob. d'Etienne 
Blanchard . de Normandie, moyennant 
finance réglée par les commissaires 
de ladite province. — 6 novembre 
1334. 

BLANCHARD. L. p. p. anob. de Pierre 
Blanchardj de Nantes. — 22 juillet 
1669; expédiées le 28 novembre sui- 
vant. 

BLANCHARD, l. p. p. anob. d'An- 
toine Blanchard. — Fontainebleau, 
octobre 1764- P, 5 décembre même 
année. 

BLANCHERON. l. p. p. anob. de 
Duriand Blancheron. — 1384. Fol. 
208, 

BLANCHET. L. p. p. anob. de Jean 
Blanchet, secrétaire du duc d'Orléans. 
— ï35o/ 

BLANCHEVILLE (de), l. p, p. natu- 
ralisaiion à Edouard de Blanche- 
ville, natif de Londres. — Versailles^ 
décembre 1 77 1 ; P. 1 1 décembre même 
année. 

BLANCHON. l. p. p. anob. -d'Adam 
Blanchon, sieur d Azziiier. — Ver- 
sailles, mars 1700^ P. 24 mars même 
année. 

BLANDIN. L> p. p. anob. de Jean 
Blandin, licencié és-îois, et de sa pos- 
térité, -- 1389. F0L28. 

BLANDINE DE MERASSEE. l. p. 

p. anob, de Jean- René Blandine de 
Mérassée. — Versailles, mai 1777; 
P. 4 juillet même année. 

BLANVILAIN. L, p. p. anob, deThch 



mas Blanvilain^ sieur de la Fermière^ 
deHonfleur. — 7 juin 1648; expédiées 
le 10 mai i65o. 

BLECHERIE. l, p, p. confirmation 
de nob. à Etienne Blecherie. — 1403. 

BLETERANS. l. p. p. anob. de Pierre 
Bleterans. — i338. Fol. 18. 

BLETTERANS (de), l. p. p. anob. 
de Humbertdc Bleîterans. — i35o. 

BLOCKMANS (de), l. p. p. naturali- 
sation à j. -Théodore de Blockmans, 
natif de la ville de Gueldres. — Ver- 
sailles, mars 1774; P. 29 mai 1781. 

BLOÏS (de). L. p. p. ancjb. dWdam de 
Blois^ receveur des aides, et de ses des- 
cendants. — 1404. 

BLOIS (de). L. p. p. anob* de Guy de 
Bîois. — '492- Fol. 101. 

BLOIS DE SAÎNT-GOBERT (de). 
L*p. p. anob. de J. -Pierre et Charles 
de Bioïs de Saint-Gobert, frères. — 
Versailles, décembre 1740; P. 20 
janvier 174Î. 

BLOISSOT (de), l. p. p. érection de la 
terre et seigneurie de la Leveville en 
marquisat, en faveur de Pierre de 
Bloissot. — Paris, juin 1719; P. 26 
août 1722. 

BLOND (le).— Voir Le Blosd. 

BLONDEAU. l. p. p, anob. de Jean 
BlondeaOj seigneur et vicomte de 
Verduncourt et de Goy en Pont. — 
4 septembre i585 ; enregistrées le 26 
décembre même année. 

BLONDEAU. l. p. p. anob. de René- 
Matiiurin Blondeau, Versailles, 16 
février i685; P. 26 août 1715. 

BLONDEL. L, p. p. anob. de Jean 
Blondclj de Normandie- — 1364. 

BLONDEL. L. p. p, anob. de François 
Blondel. — 1654, 

BLORDEAU. l.p. p. anob.de Gratian 
Blordeau. — 1478. Fol. 69. 

BLOSSET (de), l. p. p. érection du 
marquisat de Blosset en Berry, en fa- 
veur de Paul de Blosset. — Versailles, 
mars J773 \ P. 27 avril 1775. 



BO 



46 



BLOT, L. p. p, anob. de François Blot, 

— 1661. 

BOBIN.t^p. p, anob* de Jacques Bobin. 

— Versailles, avril 1697; P. 20 juil- 
let même année* 

BOCENIS (de), l, p. p. anob. de Nico- 
las de Bocenîs, sieur dudit lieu, de 
Bretagne. — 21 juillet i65o ; expédiées 
le 39 décembre même année, 

BOCENIS. L. p- p. anob. de François 
Bocenis, sieur de Sainr-Brienne, — 
1 5 avril 1 669 ; expédiées le 1 8 no- 
vembre même année, 

BOCENIS, L. p, p. anob. de Jean Bo- 
cents, frère du précédent. — 1 5 avril 
if>eî9; expédiées le 21 septembre 
même année. 

BOCHARD. L. p. p. noblesse pour le 
«cur Bochard, médecin* — Versailles, 
«vril 1785; 12 juillet même année. 



Fol 



anob, de Jean 
85. 



BOCHELET. l. p. 
Bochelet. — *444- 



BOCHON. L. p. p. anob. de Claude 
Bochon, sieur de la Roche, pour ser- 
vices militaires- — 1 6 1 5. 

BOCQUET (du), L. p. p. anob. de Jean 
du Bocquct, sieurdWchenoy^enseignc 
gens de pied, puis secrétaire du 
loi, et de demoiselle Annettc Goron, 
femme, nourrice de Sa Majesté. — 
i6i3. 

BODIN. L. p. p, anob. de Jacques Bo- 
din de la Pière de Bretagne. — 18 
ttvrtcr i653î expédiées le 4 septembre 
même année* 

BODIN. L.p« p. anob.de Charles Bodin, 
de Boulay en Bretagne. — 22 août 
1669; enregistrées le 26 novembre 
i année* 



BODIN. Im p. p. anob. de Robert Bodin 
dcLogerie. — Paris.. .,i663; P. 20 juin 
1710. — i*. p. P* mandement pour Fen- 
figJftTcmentde celles de 166 3. portant 
moôb. de Robert Bodin, sieur de 
Logcrie, en faveur de Jean-Louis de 
Cbeverue. — Versailles, 18 mai 17 10; 
P« 30 juin même année. 

BODINÎÊRE (de la). — Voir De la 



BOESSÏER. L. p.p. anob, de Guillaume 
Boessier, conseiller d'état et maître 
d'hôtel ordinaire du Roi,premicrcom- 
mis de M. de la Vrillière, secrétaire 
d'Etat. — 1670. 

BOHYER. L* p, p, anob, d'Antoine 
Bohyer. — 1489. Fol. 202, 

BOIDEL DE LA BOISSIÈRE DE 
CÉRY (le). Voir Le Boidel. 

BOILEAU, L. p, p. anob- de Jean Boi- 
leau, notaire du Roi, et de sa postérité 
en 1371. Fol. 104, 

BOILEAU. L. p. p. anob. de Jean Boi- 
Icau, de RheimSj de libre condition, 
mais de basse extraction.— 1438. Fol. 
21. 

BOILLON, L. p. p. anob. de Jean 
Boillon. — 1441. 

BOINAC (de). L. p. p. anob. de Pierre 
de Boinac, avec alîranchissement et 
anob. de biens qu'il tenait en roture. 
— 1634. 

BOINE (de). L, p. p. anob. de Claude 
de Boine, sieur de Grand pré, maréchal 
des-logis des gendarmes.— 171 2. 

BOïNEAU. L, p. p. anob, du sieur 
Boineau. -^ 1619. 

BOIS (du). L. p. p. anob. de Charles du 
Bois, — Versailles, avril 1780; P, 4 
juillet même année. 

BOIS DES COURS (du), l. p: p. érec- 
tion de la terre de Maisonfort, en fa- 
veur d* Alexandre du Bois des Cours. 
Versailles, novembre 1743; P* 10 fé- 
vrier 1745. 

BOISGELIN (de), L. p. permettant au 
sieur de Boisgelin de porter le nom 
seul et les armes en plein dcât la Vief- 
ville, — Versailles, mars 1785 ; P,22 
mars même année. 

BOISLEVE {de). L. p. p. anob. de Ma- 
rin de Boisléve, lieutenant général du 
duché d'Anjou. — 10 mai 097; ex- 
pédiées le 18 décembre même année. 

BOISLINET. L. p- p. anob. d'Antoine 
Boislinet. — i373. 

BOISSARD, L. p. p. anob. de Martin 
Boissard. — Août 161 1; C. des A., 
23 août 16 t 2. 



À 



47 



BO 



BO 



48 



BOISSE (de), t. p- p. anob. des sîeurs 

Pierre, Jean et Hugues de Boîsse,fi!s 
de Jean. — H^?- ^^^* *?• 

BOISSEAU. L. V. p. anob. de Jean 
Boisseau^ sieur de Poulon. — i5g8. 

BÔISSERANT (de), l. p. p. anob. de 
Henri de Boisserant, licencié es -lois. 

— 1408. Fol- 12, 

BOISSEREL, L. p. p. anob.de Durand 

Boisserel. — 1 670. 

BOISSIERE. t, p. p. anob. de Guil- 
laume Boissière. — Saint-Germain, 
av^ril 1670; P. i3 juin même année. 

BOISSIERE (de la). — Voir De la 
Boissière* 

BOISSIMENE(de).L. v. p. naturalisa- 
tion à Antoine de Boissimène, natif 
de Gand, — Paris, mai 1722; P. 5 
janvier 1724. 

BOÎSTEL. L. p. p. anob. de Pierre 
Boistel et de sa postérité. — 1 3S7. 
Fol. 9* 

BOIVIN.L, p, p. anob. de Jean Boi* 
vin, de libre condition^ de sa femme 
et de sa postérité. — 140Î. 

BOIVIN D'HARDEMONT, L. p. p. 

anob. de Louis Boivin d'Hardemont. 

— Versailles, avril 1726; P. 3i mars 
même année. 

BOLE. L. p* p- anob, du sieur Bolé. 

— Parisj septembre i65i; P. 3 mars 
i665. — ^L. p. p* confirmation de celles 
do mois de septembre i65 1 , portant 
anob. du sieur Bolé- — Pans , dé- 
cembre 1664; P, 5 mars 166 5, 

BOLE. t* p. p. anob. de Simon Bolé^ 
écuyer, sieur de Champflay.— 19 no- 
vembre 1667. 

BOLLIAUD. L. p, p.anob. de Clément 
Bolliaudj sieur de la Roche. — Ver- 
sailles^ janvier 1698; P. 22 juillet 
1706. 

BOLOGNE (de), l. p* p. naturalisation 
â Raphaël de Bologne , natif de Pié- 
mont. — Paris , mars 161 2; P. 7 sep- 
tembre même année. 

BOLOGNE (de), l. p. p. union de 
plusieurs terres et seigneuries û 
celle de Bonnecourt, et érection d'i- 



celles en marquisat, en faveur de 
Pierre-Gaston de Bologne, seigneur 
de Bonnecourt, — Fontainebleau, oc- 
tobre 168 5; P,7 janvier 1687, 

BOMBARDO. l. p, p. mandement 

pour l'enregistrement de celles du 
mois de juillet 1705, portant natura- 
lisation à Jean- Paul Bombardo et 
Marie Cloot, son épouse, et leurs en- 
fants. — Paris, 24 août 171 9; P, 10 
décembre même année, 

BON. L. p. p. anob. de Pierre Bon, de 
libre condition, et de sa postérité, — 
1391. Fol. 41. 

BON» L. p. p, anob. de Gilles Bon, vi- 
comte de Verneui!, valet de chambre 
du roi. — î552. Fol. 164. 

BON (le). ^ Voir Le Bos. 

BONALQUE. l. p. d. anob, de Fran- 
cois Bonalque, déBordeaux.^ — îSgo, 

BONAVENT (de).L. p. p. confirmation 
de noblesse aux sieurs de Bonavent 
père et fils. — Saint-Germain, mai 
1667; P. 3o juillet même année, 

BONCOURT (de), l. p. p. anob. de 
Jean de Boncourt,d "Orléans, — 24 mars 
1 670 ; expédiées le 1 6 septembre même 
année* 

BON EL. L. p. p. anob. de Regnault 
Bonelj de Soissons* — 1414. 



anob. de Colard 



BONET(de). l. p. p. 
de Bonet. — 1389. 

BONGAREL. l, p. p. union de justices 
et fiefs en faveur de Jacques Bongarel. 
— Versailles, 10 mars 1725; P. 5 
septembre même année. 

BONGARS. l. p. p. anob. de Thomas 
Bongars, sieur de Sur ville, moyen- 
nant ij.35 livres. — 4 novembre i543j 
expédiées le 6 décembre même année. 

BONGARS (de), u p. ï>. anob, de 
Charles de Bongars, de NeufchâteL^ — 
5 février 1 669 ; expédiées le i «r sep- 
tembre même année. 

BONNAVENTURE. L. p. p. anob. de 
Pierre Bonnaventure, prévôt général 
d'Auvergne, — i 3 mars i638 ; expé- 
diées le 16 décembre même année. 



49 



BO 



BO 



5o 



BONNAY. l. p, p. anob. de Claude 
navj sieur de Favancourt. — Fon- 
i..iacbfcau, septembre 1707; P, lO 
dciTcmbre même année. 

BONNE (de), l. p. p. anob, de Claude 
*ïe Bonne ^ sieur de Grandpré, — 
y, juillet Î710; 28 novembre 
hitine année. 

BONNE DE LESDIGUIÈRES (de). 
L. P. p. érection de la terre de Lesdi- 
!_'"-êre5 en duché-pairie, en faveur de 
içois de Bonne, seigneur de Les- 
ai^utères. — Paris, mai 1661; P. 6 
février 1620. 

BONN EAU, L. p. n. confirmation de 
noblesse au sieur Hamelin Bonneau, 
sieur de la Barre. — iSyj, FoL 160. 

BONN EAU, L. p. p. anob, des sieurs 
Pierre et Philippe Bonncau. — 1464. 
FoL i5o. 

BONNEAU- L,p* p. anob. de Jean Bon- 
neau. — i588. 

BONNEAU. L. p. p. anob. de Jean 
BonneaUj et de Michel, son frére^ de 
Tours. — 14 juin i67t ; expédiées le 
28 septembre même année. 

)NNEAU (de) L, p. p. anob. de Jean 
de Bonneau, sénéchal de Saumur — 
^ septembre 1587; expédiées le 14 
ruiUct i588. 

BQNNECOURSE. l, p. p. anob. de 
François Bonnccoursc, — !35o, 

BONN EL. L. p. p. anob. de Noël Bon- 
ne!» de Clermont- — 1373. Fol. 1 19. 

BONN EL. L. p. p. anob. des sieurs 
Ardiambault, Jean et Jacques Bon- 
ncL — 1 5 1 1 . FoL 77. 

BONNET. L. p. p, anob. de Nicolas 
Bonnet, de Jeanne sa femme et de sa 
po^érité. — 1 397, 

BONNET. L, p. p. anob. de Louis 
BoQiiet, mgneur de Coulobrun , de 
CiCDt moyennant i5o livres. — 12 
fuivicr 1544; expédiées le 6 avril 
même année. 

BONNEUL (de), l. p. p. anob. de Ma- 
thieu de BooncuL — 1400, 

BONNEVAL (dcj. t.. p. p. anob. du 



sieur de BomievaL — Versailles, avril 
i68i ; P. 3o décembre même année. 

BONNEXIE (de), l. p. p. anob. de 
Jean de Bonnexie, sieur de la Brien- 
nage, en l'évéché de Rennes, moyen- 
nant 1000 livres. — 22 juillet 1Ô69; 
expédiées le 1 2 novembre même année. 

BONNEXIE (de). L.p.p.aoob.d^Mexan- 
drc de Bonncxie, sieur deChampel^ en 
Tévéché de Saint- Malo. — iGùq; ex- 
pédiées le 12 novembre même année. 

BONNIAC (de), l, p. d, anob. de Jean- 
Claude de BonniaCjdu Puy en Velay, 
fils d^ André. — 1377. Fol. i58. 

BON IN 1ÈRE (de la). Voir De la Boni- 

NIÈRE. 

BONSERGENT (de), l. p. p. anob. 
d^Augustin de Bonsergent. — Paris, 
décembre i6i8j P. 23 juillet i635. 

BONSERGENT. l. p. p, anob. d'Au- 
gustin Bonsergent. — 1Û37. 

BONTEMPS. L. p, p. anob. de Jacob 
Bontemps, sieur de Vaux, capitaine 
de navire A Dieppe, — 18 septembre 
1647; expédiées le 4 septembre 1 65 i . 

BONTEMPS. L, P. p, anob. de Jean- 
Baptiste Bontemps, — Paris, janvier 
iqSo; P. 3r juillet 1673, l.p. p. con- 
firmation de celles de janvier i65o, 
p.anob. de J.-B. Bontemps, en faveur 
d'Alexandre Bontemps , son fils. — 
SaintGermain, avril i665 ; P. 3i 
juillet 1673. 

BONTÉS. L. p. p. anob- de Jacaues^ 
Joseph et Adrien Bontés. — Cnam- 
bord, octobre 1669; P. 10 juin 1670. 

BOQUET, Voir Mst^cim. 

BORAUD, L. p. p. naturalisation à 
Michelle Gactanne d'Olivarez, épouse 
de Charles Boraud, sieur de Bonljeu, 
native de Lisbonne. — Versailles, 
janvier 1702; P. i3 fcvrier même 
année. 

BORDE (de la).— Voir De la Borge. 

BORDEAUX (de). L,p. p. anob* de Jean 
de Bordeaux, sieur Dubuisson, fils de 
Pierre Du buisson, conseiller au par- 
lement de Rouen, et de Marguerite sa 
femme. — 1571- FoL 226. 



5i 



BO 



BO 



52 



BORDES (des). Foir Desbordes. 

BOREL. L. p. p* naturalisation à Jean 
Borel, natif du comté de Bourg. — 
Fontainebleau, g août 1646; P» bsep- 
tembre même année, 

BOREL. I. p. p, anob, de Jacques 
Borel, commissaire des guerres. — 
1677. 

BORNE (de), l. p. p. anok de Gabriel 
César et Edennc de Borne. — Ver- 
sailles, avril 1778; P. 8 mai même 
année. 

BORTELLAT (de), l . p. p. union de ter- 
res et baronnie d'Huriel^ celle de 
Bertholct et autres et érection d'i celles 
en marquisat, sous le nom d'Huriel- 
BortcUat, en faveur de Louis-Joachim 
Jchwinnot de Bortellat. — Versailles, 
mars 1744; P. 28 août même année. 

BOSC L. P.p* anob. de PaulBosc, sieur 
du Bois. — 17 mai 1673, 

BOSCQ (de). L. p.p. anob.de Pierre 
de Boscq^ de basse extraction, et de 
sa postérité. — 1440. 

BOSSAC (de). L. F. p. anob. de Guil- 
laume de Bossac, bourgeois de Tulle. 
— i352. 

BOSSAC. (de).L.p . p. anob.de Guillaume 
de Bossac, de Rouen, de sa femme et 
ses entants. — 1370. 

BOSSA RT. L. p. p. anob, de Nicolas 
Bossart, sieur Du clos en Bretagne. — 
14 juillet 1641 ; expédiées le 20 dé- 
cembre même année. 

BOSSART, alias BOSSARD. (l. p. p. 
anob. de Jean Bossa rt, sieur Duclos 
de Rennes, — 6 septembre 1667; ex- 
pédiées le i^^ décembre même année. 

BOSSEY (de), l. p. p. anob. des sieurs 
Robert, Jean et Simon de Bossey 
frères, et de leur postérité. — 1402. 
Fol. 119. 

BOSSIAC (de). L. p, p. anob. de Jeanne 
de Bossiac, — iSgi. Fol. 3. 

BOSSIEN. L. P- P; anob, de Jacques 
Bossien. — Versailles» décembre 175 i ; 
P, 6 mars même année. 

BOTTENFORT. t. p. p, anob. de Jo- 
nathas Boïtenfort, — 1 676, 



-.p. 

Botton, sieur de Falornay. — Paris, 
février 1644; P, 29 février même 
année. 

BOUBÉE. L. p. p. anob. de J. -Fran- 
çois Boubée. — Versailles, mars 1755 ; 
P. 3o mai même année, 

BOUCAUT.L. p. p. anob.de Pierre 
Boucaut, sieur de Vernay. — 9 mars 
1671. 

BOUCHARD. L. p, p. anob. de Guil- 
laume Bouchard_, — 1446. Fol. 120, 

BOUCHARD. L, p. p. anob. de Charles 
Bouchard. — Versailles, janvier 1747; 
P. 19 avril même année. 

BOUCHARD (le). — Voir Le Bou- 
chard. 

BOUCHAUT, L. p. p. anob.de Nicolas 
Bouchant, de sa femme et de sa 
postérité. — ^397, 

BOUCHEL (de), l. p. p. confirmation 
de Térection en chàtellenîe de la 
terreet seigneurie de Fay d'Abondant, 
en faveur de Louis de Bouciiel, mar- 
quis de Soiirches, — Marly, février 
1740; P. 23 mars même année. 

BOUCHEL. L. p. p. anob. de Martin 

Bouchel. — Fontainebleau , 177 5; 

P. r*f décembre même année. 



I 
I 



I 
I 



BOUCHER. L. p. p. anob. de Mathieu 
Boucher et de Guillemette, sa femme, 
sœur de Pierre La Forest.i352.F,78. M 

BOUCHER. L. p. p. anob. de Jean 
Bouclier, de Sarcelles. — 1374. Fol. 
119. M 

BOUCHER. L. p. p. anob. d'Arnaud " 
Boucher, trésorier des guerres, de 
sa femme» de libre condition, et de sa 
postérité. — 1397. Fol. 85. 

BOUCHER. L. p. p. anob. de Jean 
Boucher. — 1489. 

BOUCHER. L* p, p. érection de la terre 
et seigneurie de Sainte* Flavie et ses 
appartenances en baronnie, en faveur 
du sieur Boucher, — Chantilly^ juillet 
1634; P. 3 avril i655. 

BOUCHER. L. p. p, confirmation de 
noblesse à Louis le Boucher, sieur 
d'Ailly, — Versailles, février 1699; 
P. 8 mars même année. 



I 



53 



BO 



BO 



BOUCHER (le). Voir Le Boucher, 

BOUCHEREAU (de), l. p. p. anob.de 
Guillaume de Bouchereau» do diocèse 
d'Évreux et de Marie sa femme. — 
1402, FoL 120. 

ÎOUCHERAT. L* p. p. érection de la 
terre et seigneurie de Compans en 
comté, en faveur du sieur Boucherai. 
— Saint-Germain, 2 novembre 1670; 
P. ti avril 1693. 

)UCH ERON. L. p. p, anob. de Claude 
Boucheron^ procureur général en la 
Cour des aides. — i 553, 

ÏUCHERON.L, p. p. anob.de Claude 
de Boucheron, procureur général en la 
Cour des aides, — 1634; vérifiées en 

i635. 

JUCHEROY. L. p. p. anob. de Claude 
Bouchcroy, procureur général en la 
Cour dos aides. — 9 décembre 1 5 54 ; 
expédiées le 3o; enregistrées le (> juin 
i555. 

HJCHET. L. p. p. anob. du sieur 
Bauchct. — Versailles, août 1788; 
P* 5 septembre 1789* 

I BOUCHET (du). L. p, p. érection de 
lu terre et seigneurie de Sourches en 
marquisat, en faveur de Jean du 
Bouchet, seigneur de Sourches, — 
Pâris^ décembre i652; P. rS juin 
|6^4« 

)UCHON, L. p. p. anob. de Germain 
Bauciion^ sieur de la Marque, — 1 609 . 

mCHOLX (le). Voir Le Boucholx. 

lUCQUET.L. p. p. anob. de Nicolas 
Bouc4|Uct, d' Aubervilles, bourgeois de 
RoucQ* — 3 avril r SyS ; expédiées le 
S^ août suivant. 

>UDAROV (de). L, p. p, anob. de 
Henri Boudaroy. — ï65o. 

^(JDIN. L. r, p. anob. de Joseph 
Bottdifl. — 1654. 

>UDLOT. L, p. p, anob* du sîeur 
Boudiot. — Versailles, juin 1681 ; P, 
aa juillet même année. 

XJDUIRE. L. p. p. confirmation de 
)0ble»e et nouvel anob. de Joachîm 
Boudatre* — Versailles, décembre 
1705; P. i5 juillet 1706. 



BOUFFLERS. l. p. p, érection de 
la terre et seigneurie de Caigny en 
comté, en faveur du sieur BoufHers. 
— Saint-Germain-en-Laye, avril 1 640 ; 
P. i5 février i653. 

BOUFFLERS (de). L.p.p, érection de la 
terre et seigneurie de Lagny en Beau- 
voisis^ en duché, sous le nom de Bouf- 
flers, en faveur de Louis-François, 
marquis de Boufflers. — Fontaine- 
bleau, septembre 1695 ; P. 16 no- 
vembre même année. ^ l. p. p, per- 
mission à Louis-François deBoufflers, 
duc de BouttierSj d'orner l'écusson de 
ses armes des étendarts des dragons 
et des drapeaux du régiment des gardes 
françaises. — Versailles, janvier 1 705 ; 
P. i5 mai même année, 

BOUFFLERS DE PECTERANS(de). 
L. P. p. naturalisation à dame Cathe- 
rine- Berthe de Boufllers, princesse 
de Pecterans. — Paris, 3o juillet 1718; 
i2 août même année. 

BOUFLET.L. p.p, anob. de Jean Bou- 
ÛQU— 1380. Fol, i3, 

BOUGIE. L. p. p. anob. de Pierre Bou- 
gie, dit Brinel— 1444, Fol. 1 16, 

BOUGIET. L, p.p. anob. de Bernard 
Bougiet, et sa postérité. — 1673. 

BOU ILLARD, t, p. p. anob. de^Nico- 
las Bouiilard, de sa femme et de ses 
enfants. — 1376. 

BOUILLON(de),L.p. p. anob. de N... 
de Bouillon, procureur du roi au 
baillage de Corentin. — 14 janvier 
i58i; expédiées le 19 mars suivant. 

BOUILLY (du). L. p. p. anob. de 
Edouarddu Bouilly.— 1546. Fol. 60. 

BOULAMAGNY.L. p. p. réhabilitation 

de noblesse à François Boulamagny, 
écuyer de la duchesse d'Orléans, — 
1675. 

BOU LANGER (le). Voir Lebocl^nger. 

BOU LARD (de), l. p. p. anob- de Ni- 
colas de Boulard, de sa femme et de 
ses enfants. — i373. 

BOULARD. L. p. p. anob. de Pierre- 
Maurille Boulard. — Paris, février 
1719; P. 18 février même année. 



55 



BO 



BO 



56 



BOULARD. L. p. p. déclaration de na- 
turalisation à Michel-Joseph Boulard, 
natitdc Hainault, — Versailles, 21 
août 1741;?. 12 mars 1742. 

BOULAY DE LAGRANGE(de).L.p.p. 
anob.de Luc-Georges-Guillaume Bou- 
lay de la Grange et de César- Louis de 
Boulay.— Versailles, juillet 1778; P. 
2 i mai 1779» 

BOULL^RD. L- p, p. anob. de Jean 
Bouliard, — ^697. 

BOULLOGNE (de), l, p. p. érec^ 
tion de la terre et seigneurie de No- 
gent-sur-Seine en comté, en faveur de 
Jean de Boullogne. — Versailles, Juil- 
let îy62\ P. 18 mars 1763. 

BOULLON-MORANGES (deK l. p,p. 
naturalisation â Jean-Marie-Alix de 
Boullon-Moranges, natif de Phila- 
delphie. — Versailles, avril 1759; P. 
2 juillet même année, 

BOULOGNE (de), l. p. p. anob, d'A- 
drien de Boulogne, sieur de Beaure- 
paire, — Versailles^ novembre 1700; 
P. 23 décembre même année. 

BOULOGNE (de), l. p. p. anob. de 
Louisde Boulogne. — ^Fontainebleau, 
novembre 1724; P, 3o décembre 
même année. 

BOULOGNE (de). L. p. p* confirmation 
et maintenue de noblesse à Joseph- 
Antoine de Boulogne. — Versailles, 
novembre 1743; P. 21 janvier 1744. 

BOULOT. L. p. p, anoK des sieurs 
Pierre et Simon Boulot, frères, méde- 
cins à Paris, — ^ 1647* 

BOUQUANSOL, l. p. p. anob.de Jean 
Bouquansol, notaire royal, et Mar- 
guerite sa femme, de libre condition, 
et de sa postérité, — 1399. Fol, io3. 

BOUQUET. L. p. p, anob. de Daniel 
Bouquet , sieur du Boismarin. — 
Poitiers, novembre i(>5i; P. 5 juin 
i658. 

BOUQUET (du). L. p. p. anob. de Jean 
du Bouquet et d'Antoinette Jorron, 
son épouse, père et mère nourriciers 
du roi. — PariSj septembre ï6i3; P, 
9 janvier i6i4. 



BOUR. L. p.p. naturalisation i\ Charles- 
Marie Bour, natif de Riglio, en Italie. 
— Versailles, févrîeri736; P. 10 mars 
même année. 

BOU RBIN. L. p. p. anob. de Balthazar 
Bourbin, conseiller au présidial de 
Melun. — 12 août i5g3; expédiées le 
14 avril 1594; G. dés A. le même 
mois. 

BOURDAISIÈRE {de la). Voir De la 

BOCRDAISIÈRE- 

BOURDEAUX (de), l. p, p. union des 
tîets de Rouvray-le-Boucher, Allaiz, 
Vaumarin, à la terre et seigneurie de 
Moncontour et érection d'icellc en 
châtellenie, en faveur du sieur de 
Bourdeaux. — Blois, mars i652; P, 
20 juin 1654. 

BOURDON, L. p. p. anob. de Guy 
Bourdon. — 1703. 

BOURDOÏRE (de), l, p. p. anob. de 
Hyacinthe de Bourdoire. — 1706. 

BOUREAU, L. p. p. anob. d^André 
Boureau, sieur des Landes. — Ver- 
sailles, avril r7o3 ; P, i5 mai même 
année. 

BOUREAU. L. p. p. maintenue de no- 
blesse à André-François Boureau des 
Landes. — Versailles, 4 février 1 75 i ; 
P, 17 février même année, 

BOUREL. L. p. p. anob. de Robert 
Bourel, prêtre, et de Nicolas, son 
pèrCj de libre condition. — iSSg. 

BOURERET. l.p. p. anob, de Claude 
Boureret. — Versailles, 1757: P. 3 
août même année, 

BOURGEOIS, L. p. p. anob, de Gilles 
Bourgeois de Troyes, et de sa femme. 
— 1376. Foi, i52. 

BOURGEOIS, L. p, p, anob. de Guy 
Bourgeois dit Malîgny, du diocèse 
d*Evreux, et de sa postérité. — 1397, 
Fol, 104, 

BOURGEOIS, L. p. p. anob. d'Antoine 
Bourgeois. — i55i. Fol. 16. 

BOURGEOIS. L. p. p, anob, d'Antoine 
Bourgeois, de Paris. — 9 septembre 
i55i; expédiées le 12 mai i552. 



I 



BO 



BO 



58 



BOURGEOIS. L. î». p. confirma- 
tion de noblesse à Palalne Bourgeois, 
sieur de Melicon, conseiller ao Par- 
lement de Dijon. — i6 mai i6i5. C. 
des A. 

BOURGEOIS (le).roir Le Bourgeois. 

pBOURGET. L. p, p. anob. d'Etienne 
Bourget, — Versailles, novembre 
1767; P. 14 mai 1768. 

>URGNIER. L. p. p. anob. de Pierre 
BoQrgnîer. — 1543. Fol, 276. 

BOURGNIER. l- p. p. anob. de Jean 
Bourgnier. — 1 544, 

BOURGOIN. L. p, p. anob. de Pierre 
Boufgoin, et de sa postérité. — 1371. 

BOIJRGOÎN. L.p.p. anob. de François 
B ^ieurdeVilliers3 de Nantes. 

— L 1669; expédiées le 20 no- 

vembre* 

BOURGUIGNON (le).Foi> Le Bour- 

CriGNON. 

BOURID DE LA MOTTE, l. p, p. 
uaion de terre et érection du marqui- 
i«t de Cepoy, en faveur de Guillaume 
Bourid de la Motte. — Versailles, 
avril 1748 ; P, 12 mars 1749- 

HJRLAC (le). Voir Le Bourlac. 

HJRLIER. L. p, p. anob. d' Alexan- 
dre Bourlicr, receveur général des 
izDpéts , de Colette sa femme et de sa 
pomrité* — 1402. 

lURLON (de), l. p. p. conhr- 
'^ de noblesse à Fran^jois de 
n.écuyerdu Roy, à Pierre et 
liviic, trés<.>ncrs de la vénerie, à 
KicoUji, conseiller au parlemenï de 
Mcticet à Mathieu, maître des comptes 
à Pari». — 1 667. 

>URNONyiLLE (de). — l. p. p. 
fiiitaraltsation â Ambroise, duc de 
Boamcmville, natif de Bruxelles. — 
Pirm, mars 1657; P. 16 avril i658. 

lURRE. t. p. p. anob. de Jean 
Boarre, — i465, FoL 142. 

lURSIER. u p- p. anob. de Théo- 
pkik Boursier. — 1706. 



BOUSSINEAU. L. p. p. anob. d'André 
Boussineau, de Nantes, — G septem- 
bre 1667; expédiées le 6 décembre 
même année. 

BOUTET. L. p. p. anob, des sieurs 
JaccjueSj Joseph et Adrien Boulet. — 
18 juin 1670. 

BOUTHIER. L. p. p. anob. de Marc 
Bouthierj sieur du Mons, — Ver- 
sailles, juin 1698; P, 23 août même 
année. 

BOUTILLIER. L. p. p. anob. de Jean 
Boutiîlier, — Versailles, juin 1696; 
P, 2 août même année. 

BOUTILLIER. l. p. p. anob. avec 
légitimation des sieurs .\rnauldet De- 
nis Boutiîlier. — 1697. 

BOUTILLON. L, p. p. anob, de René 
Boutïllon. — Saint-Germain, avril 
1672; P. 14 avril 1673. > 

BOUVARD. L. p. p. anob. de Charles 
Bouvard» ^ — Saint-Gcrmain-en-Laye, 
mai 1639; P. i«' juin même année. 

BOUVART. L. p, p. anob. de Michel- 
Philippe Bouvart. — Compiégne, 
avril 1768; P. 19 décembre même 
année. 

BOUZIER, L. p. p. confirmation de 
noblesse et nouvel anob, de Théophile 
Bouzier.— Versailles, novembre 1705; 
p. 8 mars 1706. 

B0U2Y, L. p. p. anob. de Guillaume 
Bouzy. — Ï443. Fol. 69. 

BOUZY fde). L. p. p, naturalisation à 
Pierre ae Bouzy, tUs de François de 
Bouzy, gentilhomme florentm, — 
Saint-Germain-en-Laye, avril i63y; 
p. 1 G mai même année. 

BOYER,L. p. p. anob, d' Etienne Boyer, 
moyennant cent écus d'or, — 1 6 jan- 
vier i5i4; expédiées le 3i octobre 
même année, 

BOYER (de), l, p. p, anob, de Jacques 
de Boyer, — 1 697, 

BOYER. L, p. p. anob- de Christophe 

Boyer. — Versailles, octobre 1699; 
P. i5 février 1700. 

BOYER. t. p. p. anob. de Clirîstophe 

Boyer. — j 700. 



59 



BR 



BR 



60 



BOYER. L. p. p. confirmation de no- 
blesse à J.-B.Sîinon. Pierre-Philippe- 
Jacaues, Jacques Pierreet Louis-Hya- 
cintne Boyer. — Paris, novembre 
1716; P. 12 mars 1717. 

BOYER. L. p. p. confirmation et main- 
tenue de noblesse à Pierre Boyer. — 

— Camp devant Tournay, 21 mai 
1745 ; P. 12 juillet même année. 

BOYER. L. p. p. anob, de J.-B.-Nico- 
las Boyer. — Versailles, décembre 
1750; P, 20 janvier 1751. 

BOYER DE GARDIOLLE, l. p. p. 
réhabilitation pour dcrogation en fa- 
veur de Jean et Jacques Boyer de 
GardioUe frères, et maintenue dans 
leur ancienne noblesse. — Paris, 10 
juin 1722; P. 27 juin même année. 

BOYER (le). Voir Le Boyer* 

BOYERRE (de), l. p- p. anob. de Jac- 
ques de Boyerre. — Versailles, avril 
1697; P. 2 juillet même année. 

BOYNEAU. L, P. p. anob. de GiUes 
Boyneau. — Am boise, mai 1619; P. 
9 mars 1659. — l. p. p. mandement 
pour l'enregistrement de celles du 
mois de mai 1619, portant anob. de 
Gilles Boyneau et regist. en la chambre 
des comptes, en faveur de François et 
Claude Boyneau, fils de Gilles Boy- 
neau — Paris, 28 janvier i658; P. 
9 mars même année. 

BRAC(de). L.p, p. érection de la terre 
et seigneurie de Foulletourte en vi- 
comte, en faveur de Sébastien de Brac. 

— Fontainebleau, juillet ib35; P. 4 
août i636. 

BRACHET. L. p. p. anob. de Jean 
Brachet, de TourSj moyennant 600 
livres. — 1 3 mars 1 5 14 ; expédiées le 
27 novembre, 

BRACHIER. L. p. p, anob. de Fran- 
çois-Philippe Brachier, — Versailles, 
décembre i76t ; P. 11 mars 1762. 

BRAGLIA, L. p, p. naturalisation à 
François-Marie Braglia, comte de 
Revel, et à Olympe-Catherine de Fa- 
brice, sondpouse.— Paris, août, 1649; 
P, i I février 1 65 i . 

BRAGUION. L. p, p- anob. de Pétron- 
ne Braguion. — 1 386. Fol. 24. 



BRANCAS (de). L, p. p* érection du 
duché de ViUars en laveur de Georges 
de Brancas^ duc de Villars. — Pon- 

toîse, juillet i652 ; P — l. p. p, 

mandement pour l'enregistrement de 
cellêsdu mois de juillet i652, portant 
érection du duché de Vîllarsen duché- 
pairie^ en faveur de Georges de 
Brancas^ duc de Villars. — Paris, 
2 septembre 171 6; P. 7 septembre 
même année. 

BRANCAS Me). L. p. p. permission à 
Louis- Paul de Brancas d'accepter la 
grandesse d'Espagne. — Versailles, 
février 1 760 ; P. 20 mars même an- 
née. 

BRANCHE. L. p. p. confirmation de 
Nicolas Branche dans sa noblesse. — 
Versailles, août 1 699 ; P. 1 2 août 
même aimée. 

BRAN LARD, l. p. p. anob. de Michel 
Branlard, fils de feu Michel Bourges, 
de Chàlons, — 1 356. 

BRAN LARD. L. p. p. anob. de Théli- 
sel Branlard, de sa femme et de ses 
enfants. — i356. 

BRASSAC. l. p. p. anob. de Pierre- 
Dominique Brassac. de Remilly, avo- 
cat du Roi au bailliage de Troyes, et 
de sa postérité. — 1 397. 

BRAYER. L. p. p. anob. de Gaspard 
Braver, médecin ordinaire du Roi, — 
1613. 

BRAYER. L. p. p. anob. de Nicolas 
Brayer, médecin ordinaire du Roi» — 
3i janvier 1668. 

BREBANT (de) . l. p. p. anob. de Simon 
deBrcbant, deChaumont enBassigny 
et de sa postérité. — 1 36 1 . 

BREBANT. L.p.p, anob. de Jean Bre- 
bant de Bretagne, moyennant 600 li- 
vres- — 17 janvier 1554; expédiées 
le 2j novembre suivant. 

BREBIER. L. p. p- anob. de Charles 
Brebier, pour ses services militaires^ 
— 1649. 

BREBIER. L. p. p. anob.de Jacqu 
Brebier. — Samt-Ger 
1669 ; P. 10 janvier î6 



BR 



BR 



62 



BREBIET. u p. p. anob. de Charles 
Brebiet, sieur de la Tour-Blanche.— 
i655. 

BRELOUS (de\. l. p. p. anob. de Jean 
ck Brelous, tils naturel de Charles de 
Brelous cl de Catherine Tourine, tille 
légitiinée, — 1607. 

IREMONT (de), l. p.p. anob* de Jean 
de Bremont, de Bourges. — ï373, 

BRESSON. L, p, p, anob. de Jean 
Bressoû de Bresolles, — 1 662 . 

BRESZÉ (de), l. p. du roi Charles Vd 
portant cession et transport des cha- 
tcUcnie,terre et seigneurie de Nogent- 
le- Roy et autres à Pierre de Breszé, 
SCS boires et successeurs. — Nancy, 
doccmbre 1444. P.,. — l, p. p. érection 
de la terre de Mauny en baronnie, en 
fiivcur de Pierre de Brézé, comte de 
Maulcvrier. — Notre- Dame-de-N an* 
tcuil - les - Montrechard , novembre 
1463; P. 21 mars 1463. 

"BRET (le). Voir Le Bret. 

BRETAGNE (de), l. p, p* anob. de 
Mfturice de Bretagne^ pour services 
rendus à 1 Etat. — 1595. 

IRETANCOURT (de), l. p. p. légiti^ 
mationct anob.de Charles de Bretan- 
coortet de sa postérité. — 1 396. Fol. 
80. 

IRJETE (de). L. p. p. anob, de Jean de 
Brcte^ de sa femme et de ses enfants. 
— i3gi. Fol. 3o. 

IRPT"^^ ''*k). L. P* p. érection delà 
tc' incurie de Grémonville en 

m en fiiveur de la dame Ma- 

rie th de Bretel, veuve d'A- 

drii^Ti uc LamanviUe, seigneur de 
Groménic* — Versailles, novembre 
1695^ P. 3 septembre 1696. 

: " • *" '^ M T ! L L. p. p. érection de 

lourie de Fontenay en 

m^'*juii-it ir du sicurdc Bre- 

ftml — \ - . février 1691; P. 

i même auiKc 

•N (k). Voir Lk Bretoh. 



nbrc ti75 et 1^' 



u r* p. anob. 



BREUIL (du). L. p. p. anob. de Guil- 
laume du Breuil* — i320-. 

BREVEDENT. l. p. p. anob. de Jac- 
ques Brcvedent.— i35a. Fol. 147. 

BREZÉ (de), l. p. p. anob. de Gaston- 
Charles de Brézé, sieur de la Chaize. 
— Fontainebleau, octobre 1702; P. 
5 décembre 1703. 

BRIANCEAUX DE MILLEVILLE. 
L. P, p. anob. de Jean-Louis Brian- 
ceaux de Milleville. — Versailles, 
mars 1765 ; P. 24 mai même année. 

BRICE-LE-GAULT. l. p. p. anob. de 
Brice-le-Gault. — Versnilles, mai 
1698; P. 20 juin même année. 

BRICHANTEAU(de). l. p. p. conlir- 
mation et mandement pour l'enregis- 
trement de celles du mois de novembre 
1612, portant union de terres et sei- 
gneuries, et érection d'icelles en mar- 
?[uisat, sous le nom de Nangis^ en 
aveur d^Antcrinc de Brichanteau. — 
Versailles, août 1722; P. i6 mars 
1728. 

BRICHE. L. p. p. relief de noblesse à 
J, -Nicolas Briche, — Fontainebleau, 
4 octobre 1769; P. 14 décembre même 
année. — l. p. p. maintenuede noblesse 
à J .-Nicolas Bnche. — Fontainebleau, 
4 octobre 1769; P, 8 février 1772. 

BRICONNET. l, p. p. confirmation 
de noblesse â Jean Briconnet, et en 
tant que besoin nouvel anob. — Fon- 
tainebleau, 26 juillet lôSq; p. 5 sep- 
tembre même année. 

BRICONNET. l. p. p. réhabilitation à 
Pierre Briconnet, écuyer, sieur de la 
Rognière. — î66k 

BRICONNET. i.. p. p. confirmation de 
noblesse à Guillaume Briconnet, sieur 
de Bramefort et de Toutplaisîr, — 
Versailles, mai 1704 ; P. 26 juin 
même année . 

BRICONNET. l. p. p. confirmation 
de celles du moisd'août 1671, portant 
érection de la terre de Rozay, bailliage 
de Mantes, en marquisat, eh faveur de 
François Briconnet, et conformément 
â îcelfcs, nouvelle érection de ladite 
terre en faveur d*Eustache le Clerc de 
LcsîcviHc. — Versailles, août 1705; 
icr 1706, 



63 



BR 



BR 



H 



BRIDON. L, p. p. anob.de Pierre Bri- 
don, sieur de Freville. — Marly, jan- 
vier ; P. 7 mars 1 704, 

BRIE (de). L. p. p. anob. de Simon de 
Brie, seigneur de Neuville^ moyen- 
nant 35o livres.— 12 novembre i543j 
expédiées le 2 juin 1544. 

BRI ET. L.p. p, aoob.de Nicolas Briet, 
sieur du Cympc. — Versailles, mars 
1701 ; P. I 3 avril même année. 

BRIFFAUD.L. p.p. anob. de François 
Britfaud, sieur de Brecy, procureur 
du roi à Rouen. — 26 mars i65o. 

BRIFFE (dela),yoir De La Eaiffe. 

BRIGEOT DE LAMBERT, l. p. p. 
relèvement de dérogation et confir- 
mation de noblesse à Charles et 
Pierre-François Brigeotde Lambert^ 
fils de Claude Brigeotde Lambert, — 
Versailles, décembre 1777; P. 28 
août 1778. 

BRILHAC (de), l. p. p. érection de la 
terre et seigneurie de Gençay en vi- 
comte, en laveur de Pierre de Brilhac, 
— Parisj mai i635; P. 3i juillet 
i656. 

BRILHAC (de)* l. p. p. permission 
aux sieurs de Brilhac lF ajouter à leurs 
nom et armes les nom et armes de 
Nouzières. — Vincennes, septembre 
1664; P, 6 septembre même année. 

BRINON. L. p. p. anob. d'André Bri- 
non. — 1478. FoL 59. 

BRINON. L. p. p. anob. de Jean Bri- 
non. — 1514. Fol. 3o. 

BRION. !.. p. p. anob. d'Aobert Brion 
de Vertus en Champagne. — i 354. 

BRION.L. p. p. unob, de Jacques Brion^ 
avocat du roi à Tour^i, — 1 354. FoL 
70. 

BRION. L. p. p, anob. de" Charles 
Brion, sieur de la Motte. — 12 no- 
vembre 1609. C. des A.; 26 novembre 
même année. 

BRION (de). L.p 41. confirmation et nou- 
velle érection de la terre et seigneurie 
de Marolles en marquisat, en faveur 
de Noël-François de Brion. — Ver- 
SLîilles, février' 1 723 j P. 6 avril 1759. 



BRIOTIN. L» p. p. anob. de Girard 
Briotin, moyennant finance réglée 
par les commissaires députés de Nor- 
mandie, — 6 novembre [534. 

BRIQUET (de), l,p. p. anob.de Pierre 
de Briquet^ sieur de la Chaume. — 
Paris, janvier 1722 ; P. 24 mars 
même année, 

BRISSAC (de), l. p. p. légitimation et 
anob. de Joseph de BrissaCj fils natu- 
rel d'Alexandre de Cossé, duc de 
Brissac, et de demoiselle Marguerite 
Hasselon, moyennant une aumône de 
10 livres. — 1706. 

BRÏSSEAU. L. p. p. mandement pour 
reoregistremenîde celles du mois de 
février 1616^ portant érection de la 
terre de Montlort-le-Rotrou en mar- 
quisat, en faveur de Louis- An ne Bris- 
seau, sieur de Meaussé. — Fontaine- 
bleau j 10 août 1661; P. juillet 1662. 

BRÎSSON. L. p. p. anob. de Robert 
Brisson, prêtre, chapelain du Roi. et 
de Guillaume son frère. — i3S^. FoL 
21 1. 

BRISSON. L. p. p. anob. de François 
Brisson. -- Paris, mai i655; P.* 24 
juin même année, 

BRiSSONNEL (de), l. p. p. union des 
fiefs d'Autheuil et autres à la seigneu- 
rie d'AnthoniUes, et érection dlcelle 
en chàtelienie^ en faveur du sieur 
Guillaume de Brissonnel, — Paris, 
août 1 656 ; P. 18 août même année. 

BRISSONNET (de), l. p. p. érection 
delà terre et seigneurie d'Auteuil en 
comté^ en faveur du président de 
Brissonnct, — Saint-Germain ^ mars 
1671 ; P, i*^"^ juillet même année* 

BRISTANT. L. p. p. anob. de Jean 
Bristant, sieur de Chapelle. — 1657. 

BRISTONNEAU. L. p. p. légitimation 
et anob. de François Bristonncau, fils 
naturel de messire Louis de Rohan^ 
seigneur de Gié. — 1 634. 

BRITONNEAU. l. p. p. anob. de 
Louis Bri tonneau j de Nantes. — 
6 décembre 1 669 ; expédiées le 6 no* 
vembre 1670. 

BRI VET, L, p. p. anob. de Nicolas 
Brivet. — 1701, 



BR 



BR 



66 



BROC (de). L. p, p. érection des terres 
Cl seigneurie de Broc, Lizardière et 
autres en chàtellenie, en faveur de 
François de Broc. — Madrid, juillet 
i636 ; P. 4 août même année. 

BROGLIE(de). L, p. p. union de jus- 
tice à la terre et seigneurie du Mes- 
oil-Voisin, en faveur de Guillaume^ 
Louis^ marquis de Broglle. — Ver- 
sailks, mars 1764; P. 12 juillet 1765, 

BROGLIO (de), l. p. p, érection du 
duchcde Brogho en faveur de Fran- 
çois-Marie, comte de Broglio — Ver- 
sailtes, juin 1742; P* 20 août même 
iJinée. 

BROS (de). L. p. p. naturalisation à Jo- 
seph de Bros, natif de Luxembourg, 

— Versailles, 3 1 mai 1775; P. r»* 
juillet même année. 

BROSCH ARD. l. p. p, anob. de Pierre 
Brc»chard. — 1662. 

BROU. t»P. P. naturalisation à Pierre 
Brou, tiatifdcSardaigne.— Versailles, 
9 fiévrier 1763; P. 26 février même 
année* 

BROUILLY (de), l. p. p. anob. de 
Roland de Brouilly, sieur d Herville^ 
6h aaturcl et légitimé de Robert de 
BiouUly, dievalierde Tordre^ enseigne 
de la compagnie d'ordonnance du feu 
roi^ et capitaine du château de Com- 
ptine. — 1599- Fol. 24. 

BROUILLY (de). L. p. p. union de 
ferres et seigneuries à celle de Mesni- 
lier*, et érection d'icelles en marqui- 
ST,' • -^ ^c nom de Piennes.cn faveur 
1.1 c Brouiily.^Saint-Germain, 

jioui MîL»5; P. lô'avril 1669, 

gp<Mcp L p. p. anob. de Thibault 
i ^ our services rendus surmer. 

— 1L44, 

BRUC (de). [•♦ r* r. érection des terres et 



:K[,,r, r. er 
rie du Blai 



iCLgneune du tsiaison et de Chemi- 
Uereii baronnic sous le nom de du 
Blajson^ en faveur du sieur de Bruc. 
— Versailles, mam r762: P. 7 sep- 
lenibfc même année. 

'BRUGIKR L. r* p. anob, d'Amable 
Brugicft baron dAnnevaux. ^ 1609. 
Fol. 5a5. 

T. 1. 



BR UGNET* L. p. p. anob. de Thomas 
Brognet, de Normandie, moyennant 
finance réglée par les commissaires 
députés de Normandie. — 9 novembre 
1534. 

BRULART DE SILLERY, i, p. p. 
érection de k terre et seigneurie de 
Sillery en marquisat , en faveur du 
sieur de Puisieux, tils du feu sieur 
Brùlart de Sillery. — Paris, mai i63i ; 
P. 2 3 avril j632. 

BRÛLÉ DE JOUY. l. p. p. anob.de 
François Brûlé deJouy. — Versailles^ 
mai 1702; P. 21 juin même année, 

BRULLA (de), l. p. p. anob. de Jean 
de Brulla. — 1433, 

BRUN (de), l. r*. p. anob. de Jean de 
Brun. — 1 370. 

BRUN (le). Voir Le Bruk. 

BRUN EAU. L, p. p. anob. de Jean 
Bruneau et de Pétronille, sa femme, 
î 378. Fol. i6g. 

BRUNEAU. L. p. p, anob. d'Armand 
Bruneau, pour ses services. — i652. 

BRUNEAU. L. p. p. anob. d'Armand 
Bruneau, — 166b. 

BRUN EL. L, p. p anob. de Guillaume 
Brunelj secrétaire du roi; — 1371, 

BRUN EL. L. p. p. anob. d'Adam Bru* 
nel, bourgeois de Paris. — 1412. Fol. 
42. 

BRUNEL, L. p. p. anob. de Jacques 
Brunel. — 1697» 

BRUNEL. L* p» p. anob. de Jean Bru- 
nel. — Versailles, juillet 1760; P. 4 
décembre même année, 

BRU NET. L. p. p. anob, de Jacques 
Brunt-t, sieur de Montreuii et de la 
Soulierre. — Versailles, avril 1698; 
P. 10 juin même année. 

ERUNET. L. p. p. anob, de Gabriel 
Brunet, sieur de Montreuil et de la 
Bobine. — Versailles, avril 1698^ P. 
16 juin même année. 

BRUN ET D EVRY. L. p. p. désunion 
des terres et seigneuries de la Palisse 
et Saint-Prix, et permission de le 
vendre en faveur de Gilles Brunet 



67 



BU 



BU 



68 



d*Evry, — Versailles, août lyîi'j P. 
2 S août même année. 

BRUN Y. L. p. p. reconnaissance de 
noblesse à C!aude-Antoine-J.- Marie 
et André-Antoine-J. -Marie Brimy, 
frères* — Versailles, mars jybS; P- 
22 mai même année.— l. p. p. main- 
tenue d'ancicanc noblesse pour les 
sieurs Bruny, frères. — Versailles, 
mars 1789 ; P, 28 avril même année. 

BRUQUET. L. p. p.anob.deJeanBru- 
quet. — i658. 

BRU SLA RT. l. p. p. érection de la 
terre et seigneurie de Genlis, ses ap- 
partenances ei dépendances en mar- 
quisat, en faveur de Florimond Brus- 
lartj seigneur de Genlis* — Paris, 
mai 1645 ; F* 1 1 juillet même année. 

BRUYÈRES. L, p. p. anob. des 
sieurs Philippe, Jacques et Etienne 
de Bruyères, frères» — 1 35 k FoL 41 g 

BUADE (de), l. p. p, érection de la ba- 
ronnie de Palluau en comté, en fa- 
veur d'Henry de Buadc» baron de 
Palliiau. — ^Gamp d*Apremont, 1 622 ^ 
P. 3q août 1640. 

BUANT(de). l.p. p. anob. de Martin 
de Buani» — 1371. FoL 160. 

BU AT (du). L. p. p. confirmation de 
rérection de la terre de Mamay en 
cooTtéj en faveur de i.ouis-Gabriel du 
Buat. — Versailles, juin 1767 ; — P. 
10 février 1768, 

BUCQ (du). L. p. p. confirmation de 
noblesse aux descendants de Pierre 
du Bucq. — Versailles^ novembre 
1769* 

BUDE. L. p. p. anob. de Guillaume 
Budeet de Jean, notaire et secrétaire 
du roi, et de leur postérité. — i 397. 

BUIRETTE. L. p. p. anob. de Philippe 
Buirette. — 1643. 

BUISSON (du). L. p. p. anob. d^ André 
du Buisson. — Avril, après Pâques 
1445. FoL 89. 

BUISSON fdu). L. p. p. anob. de Jac- 
ques du Buisson. — Versailles, août 
1695; P. 26 janvier même année. 

BULLION (de), l. p. p. érection des 
terres et seigneurie de Gallardon en 



mar(]uîsatj en faveur du sieur de 
Bullion. — Paris, février ïGSS: P. 
20 février même année^ 



I 



I 



BULLION (dc),L, p. p, érection de la 
terre et seigneurie de Fontenai près 
Muntlhéryencomté,enfaveurdusieur 
de Builion. ^ Fontainebleau, juillet 
1659 ; P» 29 août même année. M 

BULLION (de), l. p. p. union de plu- 
sieurs fiefs y dénommés à la terre et 
seigneurie de Moules et érection d'i- 
celles en marauisat, en faveur de 
François de Bullion. — Camp devant 
Lille, août 1667; P. i5 mars 1668. 

BULLION (de), l. p, p. don au sieur | 
de Bullion des terre el seigneurie du 
grand et petit Pamphou, réunion d*î- 
celle à celle d'Atilly et érection du 
tout enmarouisat; — Saint-Germain, 
mars 1668; P. 5 mars 1670. 

BULLION (de), l. p, p. érection de la 
terre et baron nie de Courceil en 
marquisat, en faveur du sieur de Bul- 
lion, — Fontainebleau, août 1681; ^ 
P, 5 septembre même année. ■ 

BUREAU. L, p. p. déclaration de no- 
blesse de Jean et de Gaspard Bureau, 
de îa ville de Troyes,— 1448, FoL 6. 

BURETIERE (de).L.p. p. anob. d'AÎ- ■ 
méde Buretière. — 1698. ™ 

BURON (de). L, p. p. anob.de Philippe 
de Buron, auditeur des Comptes. — 
1595, 

BURY (de), l. p. p. anob. du sieur 
de Bury. — Versailles, Juin 1785; P. 
19 juillet même année. 

BUSE, L. p. p. anob, d*André et de] 
Robert Buse frères. — 1783. FolJ 
204. 

BUSLET, L. p. p. anob. de Jean Bus- | 
let. — i352, 

Buslet, Mayeurde Ru pelles* — i359, 

BUSSIERE. L. p. p. anob, d'Aimé 
Bussière. — Versailles^ novembre ■ 
1697; ^' 10 juin 1698. ^ 

BUSSON. L. p. p, anob. de Louis Bus- 
son, sieur de la Brcuille. — • Ver- 
sailles^ mars 1699 ; P. 20 juillet 
même année. 



69 



CA 



CA 



70 



BUSSY(de). l. p. p. légitimation et 
anob. de Simon de Bussy, procureur 
général. — i355. 

BUSSY(de). l. p. p. anob.de Girard 
de Bussy, fils de Guillaume, et de sa 
postérité. — i365. 

BUSTE (de), l. p. p. anob. de Pierre de 
Buste , d'Elisabeth sa femme, de libre 



condition, 
1404. 



et de sa postérité. — 



BUTOT. L. p. p. apob. de Nicolas Bu- 
tot de la Planchère. — 6 septembre 
1 669 , expédiées le 6 décembre même 
année. 

BUYS. L. p. p. anob. et naturalisation 
de Gabriel de Buys — 1498. 



c 



CADENAC (de), l. p. p. anob. de Ber- 
nard de Cadenac. — 1377. 

CADENET. L. p. p. anob. d'Aséas Ca- 
denet. — 1549. ^^^' 82. 

CADET DE LIMAY. l. p. p. anobl. 
du sieur Cadet de Limay. — Versail- 
les, décembre 1786; P. 25 avril 
1787. 

CADOL. L. p. p. anob. de Jean Cadol. 
— 1514. Fol. 24. 

CADORET. L. p. p. anob. de René Ca- 
doret, sieur delà Gaubinière, de Nan- 
tes, moyennant 1,000 livres. — 24 
septembre 1699; C. des A. 12 dé- 
cembre suivant. 

CADOT. L. p. p. anobl. du sieur Ca- 
dot, négociant à Reims. — Versail- 
les, mai 1785; P. 18 juillet même 
année. 

CAFARDEL (de), l. p. p. anob. de 
César de Catardel, gentilhomme na- 
politain, ci-devant page du duc de 
Retz. — 6 septembre 1609 ; C. des A. 
29 août 1610. 

CAHOUET DE BEAUVAIS. l. p. p. 
union de terres au fief et seigneurie 
de Courteville et érection d'icelles en 
baronnie sous le nom de Courteville, 
en faveur de' Claude Cahouet de 
Beauvais. — Versailles, mars 1747; 
P. 25 avril même année. 



GAILLARD, l.p. p. maintenue et con- 
firmation de noblesse à Abraham Gail- 
lard, écuyer, sieur de laGattenière et 
à ses trois frères. — 1676. 

CAILLAUD. L. p. p. anob. de René 
Caillaud, sieur de la Tour, de Nantes, 
moyennant 1,000 livres.— 10 octobre 
1609; C. des A. 16 décembre même 
année. 

CAILLEBOT (de), l. p. p. érection de 
la terre et seigneurie de Champcenetz 
en marquisat, enfaveurdeM.Louisde 
Caillebot, sieur de la Salle. — Camp 
de Nancy, juillet 1673 ; P. 29 décem- 
bre 

CAILLETEAUX DE LASSU- 
RaNCE. L. p. p. anob. de Jean 
Cailleteaux de Lassurance. — Ver- 
sailles, octobre 1750; P. 19 avril 
1751. 

CAILLEVILLE. l. p. p. anob. de 
Pierre Cailleville d'Orléans, officier 
de la Vénerie du roi. — 26 juin 1644; 
expédiées le 28 juillet même année. 

CAILLOTEAU. l. p. p. anob. de Jean 
Cailloteau, sieur de la Chasserie, de 
Nantes, moyennant i ,000 livres. — 
21 septembre 1669; C. des A. 12 dé- 
cembre même année. 



CAILLOU. L. p. p. 
Caillou. — 1620. 



anob. de Charles 



7X 



CA 



GA 



72 



CALAIS. L. p. p. naturalisaiionà Geor- 
ges Calais, Irlandais de nation, -r 
Versailles, mai 1766; P, 28 mai même 
année. 

CALLOGHAN. L. p. p, naîuralisation 
de Jean Calloghan, natif de Cork en 
Irlande. ^ — .... i638 ; P. 16 mai 1639, 

CALNUEL. L.P. p. anob. de François 
de Toulouse, moyennant 140 livres 
, — 9 juin 1372. 

CALONNE (deK l- p. p. e'rection de la 
baronnie de Courtebonnc en marqui- 
sat, en faveur de Charles de Calonne. 
— TournaVj juin 1671; P. 6 sep- 
tembre 1672. 

CALUMET. L. p. p. anob. de Jean 
Calumet, docteur ès-lois, et de sa pos- 
térité. — 1397, 

CALV AUX, L. p. p. anob. de Guillaume 
Calvaux, de rAlbigeois, et de sa pos- 
térité. — 1400. Fol. 101 1 

CAMBRAY(de\ l. p. p. anob. de Paul 
deCambray, de Saint-Brieuc, moyen- 
nant 1000 livres. — 16 septembre 
1669 ; C. des A. r6 décembre même 
année. 

CAMELIN. L. p p* anob d'Etienne 
Camelin,— Versailles, avril 1686^ P. 
2 3 dccembre même année. 

CAMEREAU (de), l, p. p. que le mar- 
quis de Villa e-t décédé naturalisé, et 
conhrmation de la naturalisation an 
comte de Camereau, son ûh. — Paris^ 
novembre 1648; P, 3i août 1649. — 
Voir Villa. 

CAMÎNTO FERRERO FULCHY. 

Voir BÉTHtJNE (DE'. 

CAMION, L* p. p. anob. de Claude Ca- 
mion^ sieur de Villars, frère de Pierre 
Camion de Vidais, archevêque de 
Vienne.— i586. Fol. 271. 

CAMPAN. L. p. p. anob, du sieur 
Campan» secrétaire du cabinet de la 
reine, — Versailles, mars 1782; P, i6 
juillet méioe année. 

CAMPRON. L. p. p. aoob. de Jean 
Campron, de Jecquette, sa femme, et 
de ses enfants j de libre condition, — 
1400. 



CAMUS. L. p. p. anob. de Michel Ca- 
mus, sieur de la Jonquicre, exempt 
des Gardes du Corps.— 18 juin 1644, 
expédiées le 22. — l. p. p. contirma- 
tion de l'anoblissement en décembre 
de la même année. 

CAMUS. L» p.p- confirmation des sieurs 
Guillaume, François, Jacques,Claude, 
Charles, Louis, Cjermain et Simon Ca- 
mus dans leur noblesse nonobstant la 
perte de leurs titres.— Saint-Germain^ 
septembre 1668; P, 29 décembre 
1^68, 

CAMUS (le). Voir Le Camus. 

CANDALE [de), l, p. p. érection du 
comté de Randan en duché-pairie, en 
faveur du marquis de Candale.^ — Pa- 
ris, décembre i663; P. 1 5 décembre 
même année. 

CANIER. L. p. p. anob. de Pierre Ca- 
nier, sieur de Mon tsoury.— Versailles, 
novembre 1680; P. 14 janvier 1681. 

C.^NNELANDE (de), l. p. p, anob. de 

Pierre de CannelandCj et de sa posté* 
rite* — 1 396. FoL 78. 

CANNES (de), l. p. p. anob. des sieurs 
Nicolas et Georges de Cannes, moyen- 
nant une aumône de 1 2 livres. — î 708. 

CANUL. L.F. p. anob. de Toussaint 
Canul.— i5io. Fol. 52. 

CAPITAINE. L. p. p. anob. de Guil- 
laume Capitaine j dit le Capitaine 
Serre-Côte. — 1557. FoL 3, 

CAPITAINE. L. p. p. moh. de Pierre 
Capitaine, dit le Capitaine Tailkbot, 
pour services militaires. — Criquetot, 
novembre i562. Fol. 2o5. 

CAPON. L. p. p. continuation de no- 
blesse à Claude-Charles Capon -* Pa- 
ris, mars 1720; P, 1*' juillet 1720, 

CAPELLE. Voir De La Marre. 

CAPPY, L. p. p. confirmation de no- 
blesse à François-Joseph, François et 
Florimond Cuppy. — Paris, octobre 
17 16,* P. 25 février 17 17. 

CAPRON. L.P, p. anob. deJ.-François 
Capron.— Versailles, décembre 1745; 
P. 24 mars 1746, 



CA 



CA 



CAR.\DEt;C. L. P. p. anob. d Henri de 
Caradeuc, de la paroisse de Plonets, 
évéché de CornooaUles, pour services 
mîlîf aires. — 22 août 1474; expédiées 
le 3 septembre même année. 

CARAULT. L. p, p. anob, d* And ré- 
Gabriel Carault. — Versailles, avril 
1749; P. î6 mai même année. 

CARCASSONNE (de), l. p. p. anob. de 
Jacques de Carcassonne, moyennant 
^o livres. — i'ï avril 1 396 (alias 
1 398) ;e]Lpédiées le 27 décembre même 
année. 

CARDERRE. l. p. p. déclaration de 
naturalisation à J. -Henri-Pierre Car- 
dcrre. natif de Ncutchâtel en Suisse. 
— V^crsailles, 27 décembre 1746; P. 
i3 août 1749. 

CARDIN. L. p. p. anob. de Vauthier 
Cardin, et de sa femme, de Saiiit-Va- 
kn-iur-Mer.— 1 387. Fol. 1 3. 

I CARDIN LE BRET. l. p. p. confir- 
ination de rérecrion de la terre et sei- 

Sncuric de Selles en comté, en faveur 
c Cardin Le Bret.— Versailles, août 
1737; P. 2 septembre même année. 

CARELLE (de), l. p. p. anob. de Fran- 
çcns-Henri de Carelle^ sieur de Sau- 
maâac, Chevau-téger,— 1726. 

CAR LIER, L. p. p, anob. de Robert 
Carlicr, du diocèse de Noyon, licencie 
és-kns, procureur du roi en la Cham- 
bre des Comptes. — 1400. 

CARLIER. l. p. p. anob. de Jean Car- 
h&j fràre du précédent. — 1407. Fol. 
17I 

CARLIER. L. p, p. anob. de Jean Car* 
lier.-* 1554. Fol. 273. 

CARLIER* L. p. p. anob. d'Etienne 
Cariier, intendant des finances en 
Hainault. — 1670. 

CARON* l, p. p* anob. de Jean Caron. 
— i5i5.Fol. 203. 

CARON (le). Vmr Le Caron. 

CARPEAU. L, p. p. anob. de Claude 
Qarpeau» mayeur de Guise. — i665. 

CARPENTIER (le). Voir Le Car- 

PlsrnEl. 



CARRE. L. p. p, anob. d*Aimé Carré. 

— Paris, mai 1648; P. i5 juin 1648. 

CARRE DE CHAMBON. l, p. p. 
anob. de Joseph- Nicolas Carré de 
Chambon. — Sainr-Germain» décem- 
bre ï 680 ; P. 9 décembre 1 682, 

CARREAU. L. p. p. anob. de Martin 
Carreau, sieur de h Chambre, méde- 
cin ordinaire du roi. — 1669. 

CARRERE, l. p. p. anob. du sieur 
Carrère, négociant à la Martinique.— 
Versailles, octobre [784; P. r^ mars 



CARRIERE. lI p. p. anob. de Pierre 
Carrière^ de Toulouse. — iSôg. 

CARTIER (le). Voir Le Cartikr. 

CARTON. L. p. p. anob. d\'\ntoine 
Carton. — Fontainebleau, octobre 
1698; P. 24 juin 1699. 

CASSAGNE (de la). Voir De la Cas- 

SAGNE. 

CASTANET. l. p. p. anob. de Ray- 
mond Castanet, — 1^69. 

CASTANET. l. p. p. anob. de Pierr^ 
Castanet, pourvu qull soit de libr^ 
condition, et de sa postérité. ^ — i390' 

CASTELANE (de), l. p. p. érection de 
la terre et seigneurie de Colom bières 
en comté, sous le nom Je Villandry, 
en faveurde Michel-Ange de astelanc 
— VersailleSj mars 1758; P. 27 mars 
1759. 

CASTELJOUX {alias Casiijoux). L. 

p. p. anob. de Jean CastcljouXj con- 
seiller en la sénéchaussée de Sarlat, 
pour avoir soutenu le siège de cette 
ville et l'avoir délivrée de ses enae* 
mis.— [6 mars 1617; enregistrées 
le 20 décembre même année. 

CASTELNAU (de), l. p. p. commuta- 
tion du nom de la terre de Brouilla- 
menou en celui de Casielnau, union 
de ladite terre à tl'autres et érection 
du tout en marquisat, en laveur du 
sieur tte Castelnau, — Pontoise^ octo- 
bre 1 65 2 ; P. 6 septembre i653. 




75 



CA 



CE 



76 



CASTET, L. p. p. anob. de Pierre 
Castet, bourgeois de Toulouse. — 
1353. 

CASTET. L,P, p* anob. de Jean Castet, 
du diocèse de Bayeux, et de sa posté- 
rité. — 1397. 

CASTILLE (de), t. p. p. union des 
terres de Lîmars, La Brosse et autres 
à la terre de Chenoise près Provins et 
érection du tout en marquisat, en fa- 
veur des sieurs de Castille. — Saint- 
Germain^ tnai i632; P. 6 septembre 
ï653. 

CASTILLT. L. p. p. naturalisation à 
Thomas Castilli, natif de Turin. — 
Versailles, janvier 1729; P. 4 avril 
1730. 

CASTIN. l. p. p, anob. de Hugues 
Castin de CampaniacH, sénéchal de 
Metz^ et de sa postérité. — 1 35o. 

CASTRES (de), l. p. p. anob. de Pierre 
de Castres, maître des comptes du roi. 
— 1390. 

CATELÏN. L, p. p. anob. de Jean Ca- 
tcUn et de Martine sa femme. — 1388, 
Fol. i5. 

CATELLE. L. p. p. anob. de Pierre 
Catelle. — 4 février i35j ; expédiées 
le 4 décembre même année. 

CATON DU PUILLY. l. p. p. con- 
firmation de noblesse et nouvel anob. 
â Pierre Catoo du Puilly et aux sieurs 
Caton frères et leurs enfants. — Paris, 
juin 1720J P. 8 janvier 1750. 

CAUCHON. L, p. p. anob. de Rémy 
Cauchon^ licenciées-lois, et de Rose 
sa femme, moyennant une finance de 
54 florins. — 1392. 

CAULCHY. l. p. p» anob. de François- 
Denis Caulchy. — 1 697. 

CAULINCOURT (de), l. p. p. union 
déterres et érection d'iceltcs eo mar- 
quisat sous le nom de Caulincourt, en 
faveur de François- Armand de Cau- 
lincourt.^ — Versailles, décembre 1714; 
P. janvier 171 5. 

CAUMONT (de), l. p, p. anob, de Ro- 



bert de Caumont. — Versailles, mars 
1772 ; P. 5 août même année. 



AUTET. L. p. p. anofc 
Cautet. — 1 4Q [ . FoL i o 



ou no. 



CAUTV^ŒL DE MOKARKI. l. p. p. 
maintenue en son ancienne noblesse 
à André- Michel Cautwel de Mo- 
karki, originaire d'Irlande. — Ver- 
sailles, janvier j 1777; P^ ^^^ août 
1778. 

CAUVÏGNON. L. p. p. anob. de Hu- 
gues Cauvïgnon^ bourgeois de Bar- 
sur-Aube, et de Jeannette^ sa femme. 
— 135 3. Fol. no. 

CAVANNES (de), l. p. p. anob. de 
Claude Cavannes, de Beau vais, et 
d'Anne Loisel, sa femme. — 1594. 
Fol. 36 1. 

CAVIER. L. p. p. anob. de Pierre Ca- 
vier. — 1681. 

CAYEU (de). L. p. p. anob. de Rodolphe 
Cayeu, d'Abbeville.— 1387. FoL i5. 

CAZALETTE. l.p. p. naturalisation à 
Pierre-MarieCazalette, Génois de na- 
tion. — Versailles, septembre i 765 j P, 
9 janvier [766. 

CAZE{de). L. p. p. confirmation et nou- 
velle érection de la terre de Bove en 
baronnie,en faveur de Gaspard-Hya- 
cinthe de Caze, -^ Versailles, mars 
1740; P. 21 juin 1741. 

GAZON DE BAYARD. l. p. p. anob. 
de J.- Baptiste et de Pierre Gazon de 
Bayard. — Versailles, mars 1675 ; P. 
9 mars 1678. 

CELLE. L. p. p. anob. de Jean Celle. 
1701. 

CELSETE (de), l. p. p. anob. de Guil- 
bertCelsetc, licencié ès-loîs. — 1371. 
Foi. 125. 



p, p. anob. de Jacob 
^Jea 



CERALDE. L, 

Ceralde, fillede Jeali Ceralde et femme 
de Pierre Jacquier. — i386. 



CERCUS (de). L. p. p. anob. de Gau- 
thier de Cercus et de sa femme. -^ 
1373. 



77 



CH 



CH 



78 



GÉRÉS (de), L. p. p. naturalisatioit à 
Jcan-Ciaude de Ccrès, natif du Gène* 
vois* — Camp de Condé, avril 1 676 ; 
P. 6 juin 1676. 

CERF Oc)- Voir Le Cerf, 

CERISAY. L. F, p. don de la terre 
du Moustier à Guillaume Cerîsay. — 
MontiWez-Tours, 1 9 novembre 146g; 
P. 14 juillet 1474. 

CERISIERS. L. p. p. anob. de Pierre 
Cerisiers. — i638, 

CEZY. L.p, p. anob.de Thibault Cezy, 
grcnetier du roi, et de Mathilde , sa fem- 
me, de libre condition par son affran- 
chissement. — 1404. FoL I- 



149. 



CHABANNES (de), l. p. p. légitima- 
• lion etanob. de Gabriel et Christophe 
de Chabannes, Hls naturels de Chris- 
tophe^ marquis de Curtonet de Clau- 
dine Julien. — 1614, 

CHABEAU DE LA LESSE. l. p. p. 
anob* de François Chabeau de la 
Lcsse.— Paris, juillet 1721 ; P. 7 août 
même année. 

CHABOT (de), l, p. p* rétablissement 
et en tant que besoin nouvelle créa- 
tion de la terre et seigneurie de Rohan 
en duché-pairie, en faveur de M, le 
duc de Cnabot» — Paris, décembre 
1648; P. i5 juillet i652. 

CHABRE. L. p. p. anob, d'Antoine 
Chabrc* — Versailles, mai 1699; P. 
26 juin méroc année. 

CHABROL. L. p. p. anob. de Guil- 
ûume-Micbel Chabrol. — Versailles, 
juin 1770; P. 12 mars même année, 

CHABRON. l. p. p. anob. de Georges 
Chahroa. — Fontainebleau, novem* 
brc 1^48; P, 3 décembre même an- 

CHAILLOL idc). t. p» p. érection de 
k terre de Thoisy en châtellenie, en 
faveur du sieur deChaillou,— Paris» 



novembre 
■658, 



t65: 



P. 16 décembre 



CHALIER. L. p, p. anob* de Gabriel 
Cbalicr, >ieur de Pcrignat, — Ver- 
MiUc»t«vril 1700; P. 28 mai même 
année. 



CHALIER DE DELIGNOT, l.p. p. 
maintenue de noblesse à Gabriel Cha- 
her de Delignot. — Paris, 26 mai 
1716; P. 3j décembre 1717. 

CHALLE. L,p. p. anob. deCh.-Michel- 
Ange Challe.— Versailles, avril 177 1 ; 
P. 2 janvier 1773. 

CH ALOINE (de la). Voir De la Cha- 

LOINE, 

CHALON. L. p.p. nnob. de Jean Cha- 
loUj dit le capitaine Chalon, pour 
services militaires, — 1609. 

CHALUDET (de).L.p.p. érection de la 
terre et seigneurie de Tifferneau en 
vicomte, en faveur du sieur de Cha- 
ludet. — Paris, février 1647; P. 7 
mars même année. 

CHAMARIAC (de). L. p.p. anob. de 
Jean de Chamariac. — iJ5o, 

CHAMBERT. l. r. p. anob. de Jean 
Chambert, — 1478. Fol. i63. 

CHAMBON. L. p. p. anob. de Guilbert 
Chamban. — i497' ^^^* ^4' 

CHAMBON. L. p. p. anob. de Jacques 
Chambon. — i5i6. Fol. 221. 

CHAMBORT. L. p, p. maintenue de 

noblesse aux sieurs Chambort, — Ver- 
sailles, avril 1767; P. ft mai même 
année. 

CHAMMELIN. l. p. p. confirmation 
de noblesse à André Chammclin. — 
Versailles, novembre 1708; P. 7 dé- 
cembre même année. 

CHAMOY (de), l. p. p. érection des 
bailîiageetgrueried*Auxon, en faveur 
du marquis de Chamoy. — Versailles, 
avril 1783; P. i3 décembre 1786. 

CHAMPAGNE. L. p. p. anob. de Ni^ 
colas Champagne, de Clermont. — 
1372; expédiées le 14 janvier i373. 

CHAMPAGNE (de), l. p. p. anob. de 
Jean de Champagne, dit de Bour- 
dellles, maître des requêtes de la reine 
de Navarre et avocat au parkment 
de Bordeaux. — 159*^. 

CHAMPAGNE (de). L, p. p. anub. de 
Brandeiisde Champagne, marquis de 
Vilaine, conseiller d'Etat, chevalier 
des ordres du roi, en considération de 



79 



CH 



CH 



80 



ses services. — ï3 octobre 1616; C. 
des C* 3i janvier lôry. 

CHAMPAGNE (de), l, p, p. légitima* 
tion et anob. de Brandelis de Cham- 
pagne, tils naturel de Brandelis de 
Champagne, marquis de Vilaine, — 
i6i8. Fol. 319. 

CHAMPAGNE DE LA SUZEfde), l. 
p. p. ynion des terres, seigneuries et 
châtellenie de Lonplande , Poulin , 
Brenavin, Lamotie-Achard et laBour- 
tonnière à la baron nie de la Suze et 
érection d*iceUesencomtéen faveur de 
Nicolas de Champagne^ baron de la 
Suze, — MoulinSj février i565; P. 12 
décembre i566» 

CHAMPFLOUR (d€).L. p. p. anob.de 
JeandeChampflour. — Fontainebleau, 
octobre 1749; P» 21 janvier 17^0. 

CHAMPIGNÉ (de), l. p. p. anob. de 
Renaud de Champigné, de Coucy en 
Champagne, et de sa postérité. — 1403. 

CHAMPÏGNY (de), l. p. p. anob. de 
Jean de Champign}% de Bordeaux. — 
5 septembre 1397 ; expédiées le 4 jan- 
vier 1398. 

CHAMPIN. L. p. p. anob. de Guil- 
laume Champin^ sieor de Montsecret 
et de sa postérité. — 1 37 1 . Fol. 97 . 

CHAMPNEUF (de), l. p, p. anob. 
d*Yves de Cliampneufj surnommé 
Boureau , de la ville de Nantes, 
moyennant 1000 livres. — ^22 mars 
166g; C. des A. 3o septembre sui- 
vant. 

CHAMTRE (de), l. p. p. naturalisa- 
tion à Thomas de Chamtre, natif de 
Coonessallet, en Ecosse. — Saint-Ger- 
mainen*Laye, 4 janvier 1640^ P, 7 
mars même année. 

CHANDELIER, l. p.p.anob.d^Etien- 
ne Chandelier et de ses enfants. — 
1 364. 

CHANDELIER (le). Voir Le Chan- 
delier. 

CHANDRIER. l. p. p. anob. de Jean 
Chandrier, bourgeois de Ra pelles. — 
i355. 

CHANTEPRIME. L. p. p. anob. de 
François ChanteprimCj receveur gé- 



néral des impositions, et de sa posté- 
rité.— 1374. Fol. 134. 

CHANTERLOQUE. l. p. p. anob.de 
Jean Chanlerloque, sieur d*Aban- 
court et de Froissegret. — Versailles, 
avril 1700 ; P. 28 mai même année. 

CHAPAIS. L, p. p. anob. de Pierre 
Chapais.— 1389. Fol, 25, 

CHAPEAUX DE VERNEUIL. l. p. 
p. érection du marquisat de Verneuil, 
en faveur d'Eusèbe Jacques Chapeaux 
de Verneuil. ^ — Versailles, avril 1746; 
P. 27 janvier 1747- 

CHAPELAIN. L. P. p. anob. d^Oli- 
vier Chapelain, sieur des Aunays^ de 
Rouen. — i5 avril i593; expédiées 
sur lettres de jussion du 9 juin i6o4; 
le I''' juillet j6i i. 

CHAPELLE. L. p. p. anob. de Jean 
Chapelle^ de Paris^ de sa femme et de 
ses enfants. — i3g3. 

CHAPELLE. L. p. p. anob, d'Antoine 
Chapelle^ sieur de Jumillac* — iSgg. 
Fol. i3. 

CHAPELLE (de la). Voir De la Cha- 

TELLE. 

CHAPOTDELA BROSSARDIÊRE. 
L. p. p. anob. de Louis Chapot de la 
Brossa rdi ère.-- Marly» juin 1714; P. 
1 1 juin même année. 

CHAPPES (de). L. p. p. union du fief 
de la Coudre et de ses dépendances à 
la terre et baron nie de Clervaut et 
érection d'icelles en marquisat^ en fa- 
veur du sieur de Chappes. — Paris» 
février 1620; P. 21 avril 1621. 

CHARDON. L. p. p. confirmation de 
noblesse à Nicolas Chardon, — Ver- 
sailles, juin 1713; P. io juillet même 
année» 

CHARDON. L. p. p. confirmation de 
noblesse à Antoine Chardon ^ sieur de 
Bonniére. —Versailles^ juin 1713; P. 
ïo juillet même année. 

CHARITÉ (de). L. p. p. anob. d'Etienne 
de Charité, notaire royal, de Margue- 
rite, sa femme, et de sa postérité. — 
1390. Fol. 3o, 



«t 



CH 



CH 



83 



CHARLET. L, p, p. anob. de Michel 
Charlet, sieur de Bonnoye. — 28 mai 
i58>; enregistrées le 3o juin même 
année. 

CHARLET. l. p. p. confirmation de 
noblesse à Paul, et Antoine Chadet, 
enùmts d'Antoine. — 1668. 

CHARMOLEN, l. p, p. anob. d Henri 
de Charmolen, procureur du roi à 
No)-Qn. — 1591. FoL i3. 

CHARNET. L. p.p.anob. de Guillaume 
Chamct et de sa postérité. — 1394. 
FoL 72. 

CHARODE (de). L. p. p. union des ter- 
r^de MonibronJaGrilliéreet autres, 
cl érection d icelles en comté sous le 
nom de Montbron, en faveur d'Adrien 
Alexandre de Charode. — Versailles, 
dtembre 1766;?. 11 avril 1767. 

CHARON. L. p. p. anob. de Pamphile 
Charon, d'Orléans. — 23 avril 1579; 
expédiées le 7 août même année. 

CHARON (de).L,p,p.anob. de Louis de 
Cbaron^lieutenantf^énéral au bailliage 
deOcrmont. — 18 février ï6oi ; ex- 
pédiées le 23 septembre même année. 

CHARON. L. p. p. anob. de Jacques 
Charon, intendant des écuries. — 

CHARON. L. p. p. érection de la terre 
.Ménarsen marquisat, en laveur du 
eur Charon, vicomte de Ménars* — 
ferfaïUes, septembre 1676; P. 5 dé- 
cembre même année. 

CHARPENTIER, l. p. p, anob. de 
GultUumî: Charpentier et de sa pos- 
tcritc. — 1429* 

CHARPENTIER. L. p. p. union de 
terres et fiels à la terre et seigneurie 
je Samt'Marc el érection d*icelles en 
haromne,en faveur du sieur Charpen- 
tier, seigneur de Saint-Marc. — Paris, 
mars ibSS; P. 14 mai même année. 

CHARPENTIER, l. p. p. anob. de 
Jean Charpentier^ sieur d'Hauterive. 
— i658. 

CHARPENTIER. L. p. p. anob. de 
Henri Charpentier, suisse. — 1667. 



CHARPENTIER, l. p. p. anob. de 
François Charpentier, lieutenant gé- 
néral de Pioërmel, moyennant 1,000 
livres. — 8 novembre 1669; C. des 
A. 3 1 décembre même année. 

CHARPENTI ER. l.p. p. anob. de Gil- 
les et Augustin Charpentier frères, — 
SaJnt-Germainj août 1669; P, 29 no 
vembre même année» 

CHARPENTIER, l. p, p. anob. de 
Henri-Bonavcnture-x\ugusrin Char- 
pentier, sieur d'Andron. -Versailles, 
novembre i6q6; P. 4 juin 1697. — L. 
p, p. confirmation de noblesse à Henri- 
Bonaveoture-Augustin Charpentier 
d'Androu. — Pariîi, octobre 1716-, P. 
28 novembre même année. 

CHARPENTIER. L. p. p. anob. de 
Henri-Bonaventure Charpentier. — 
1697. 

CHARPENTIER D'EMERY.L. p. p. 

union de terre et rief au tief d^Emery 
et érection d'iceUu en marquisat 
d'Emery, en faveur de Victor-Thé* 
rèse Charpentier d'Emery, — Ver- 
sa illes, septembre 17633 P, 4 lévrier 
1764. 

CHARPENTIER DE JOSSIGNY. 
L. P. p, anob. de Hyacinthe- Louis 
Charpentier de Jossigoy. — Versailles, 
mai 1706; P. 20 juillet même année. 

CHARRIER DE SAINT-DOMIN- 
GUE. L. P, p. anobl des sieurs Char- 
rier de Saint-Domingue. — Versail- 
les, février' 1786; P. 18 août même 
année. 

CHARRON. L. p. p. érection de la 

terre et seigneurie de Ménars en vi- 
comte, en faveur du sieur Charron,— 
Paris, 24 avril 16373 P. r"- septembre 
même année. 

CHARTAIGNE(de).L.p.p.anob.d'Au- 

giiste de Chartalgne. — 166g. 

CHARTON. L. p. p. anob. de Guil- 
laume Charton, de Reims, et de sa 
postérité. — i393. 



CHASSAIGNE (de la). 
Cmassaigne. 



Voir De la 



83 



CH 



CH 



84 



CHASSATN. L. p. p, anob. de François 
Chassain, sieur de Chabet. — Ver- 
sailles, juillet 1701; P. 29 novembre 
même année. 

CHASTANG DES ROZIÊRES. l. p. 
p. anob. de Gabriel-Claude Chastang 
des Rûzières et des Mauguîns —Ver- 
sailles, novembre 171^2; P; g décembre 
même année. 

CHASTEIGNIER(de).L. p.p. érection 
de la terre et seigneurie de Cbince 
en comté, en faveur de François de 
Chasteignier. — Plessis- lez -Tours, 
août 1619; P. 17 mars 1629. 

CHASTELAIN. l.p. p. anoKd^Henri- 
Nicolas Chastelain^ licencié, avocate 
Senlis^ contrôleur des domaines, — 
3 octobre 1578; expédiées le 28 no- 
vembre suivant. 

CHASTENOY (de), l, p. p. anob. de 
Barthélémy de Chastenoy. — 1 702. 

CHATEAU. L. p. p* anob. d* Alexandre 
Château. — i55 5. 

de la terre et châtellenie du Plessis- 
Chàteaubriant en marquisat en faveur 
de Gabriel de Château briant. — Paris, 
novembre 1 648 ; P. 7 septembre 1 649. 

CHATEAU NEUF (de), l. p, p. don 
de la terre de Blanquelort en Guyenne 
à Antoine de Château neuf, ses hoirs et 
successeurs. — Paris, août 1463; P. 
7 septembre même année. 

CHATELAIN, l. p. p. anob. de Bau- 
douin CJiaielain. — i44-^* 

CHATELAIN, l. p. p. anob. de J.- 
Georges Châtelain. — Versailles, avril 
1769; P. 5 juin même année. 

CHATELAIN (le). Voir Le Châte- 
lain, 

CHAT EN ET (de), l. p. p. anob, de 
Guy de Chatenet, de Tours. — 1 6 août 
1578; expédiées le 4 juillet même an- 
née. 

CHATONNIÈRE (de la). Voir De la 
Chatonnière. 

CHAUD, L. p. p. anob. de Léonard 
Chaud. — Versailles, mars 1697; P. 
2 juillet même année. 



CHAUFFOUR. l. p. p. anob, de Jean 
Chautfour. — i5 56. Fol. 145^ 34 et 
35 du 13" registre. 

CHAULNES. l, p. p. anob. de Guil- 
laume Chaulnes, — i5 juillet 1460 ; 
expédiées le 7 novembre même an- 
née. 

CHAULNES (de), l. p. p, mand.poor, 
conformément à l'arrêt du Parle- 
ment de r55i, conserver le duc de 
Chaulnes dans la jouissance de la 
baronnie de Brioles. — Paris, 29 dé- 
cembre i625j P. 16 décembre 1626, 
Voir Albert (d). 

CHAUMART. l. p.p. anob. de Valire 
Chaumart, hls de Jean, bourgeois de 
Chàlons, et de sa postérité. — 1369. 

CHAUMOND (de), l. p. p. anob. de 
Raymond de Chaumond^ docteur en 
médecine, — H^g. Fol, 59. 

CH AU MONT. L. p. p. anob. de Ber- 
nard de Chaumont. — i35k 

CHAUMONT. L, p. p. anob. d A- 
lexandre Chaumont. — 1698. 

CHAUMONT. L. p, p. naturalisation 
à Antoine Chaumont et Marie-Cathe- 
rine Barre^ sa femme, natifs de Na- 
mur. — Paris, juin 1720; P. 3ï dé- 
cembre 172 [. — L. p. p. permission à 
Ant. Chaumont d'ajouter la particule 
de au nom de Chaumont. — Versa il- 
lesj décembre 1743 ; P. 27 avril 1744* 

CHAUMONT DE MERAL, l. p. p. 
confirmation en faveur d'Antoine 
Chaumont de Meral de celles du mois 
de décembre 1,669. «*.. — P ^734. 

CHAUSSAYE (de la)/ Voir De la 
Chaussaye. 

CH AU VEAU. L. p. p. anob. de Ma- 
thurin Chauveau» sieur de la Meslon- 
nièréj de Saint-Donatien, évêché de 
Nantes, moyennant 600 livres. — 12 
mai 1664; ^* ^^^ ^* ^ janvier i665. 

CH AUVEL. L. p. p. anob. de François- 
Louis Chauvel, de Toulouse^ et de sa 
postérité, — 1372, 

CHAUVELÏN. L. p. p. distraction de 

Eartie des terres et seigneuries de 
irosbois-le*Roj% dit Sancv, Boissy- 
Sai nt- Léger, ViUecresoCj Hières, Ma- 



CH 



CH 



86 



rollesct Fonteny,de la capitainerie de 

Corbeil, en faveur du sieur Chauve- 
lin.^ — Versailles, janvier 1734; P, 
30 janvier même année. — l. p. f>. 
érection dçs terres et seigneuries de 
Grosboîs et autres y réunies en mar- 

Îuisat, en faveur de Germain-Louis 
;bauve1in. — Versailles, mars 1734 ; 
P. 19 avril même année. 

CHAUVENEL. l. p. p. confirmatbn 
de noblesse et nouvel anob. Je Ch.- 
Joseph Chauvenel. — Versailles, dé- 
cembre 1759; P, 3o mai 1760. 

CHAUVIGNON (de), l. p. p. anob. de 
Hugues de Chauvignon, bourgeois de 
Bar-sur-Aube, de sa femme et de ses 
enfants. — 1370. 

CHAUVIN. L. p. p. anob. de Pierre 
Cbaurîn. — 1476, Fol. 1 3. 

CHAUVIN. L. p. p, anob. de Jean- 
Bapîiste Chauvin^ secrétaire pendant 
20 ans du comte de Plessis-Praslinj 
ambassadeur en Piémont. — 1645, 

CHAUX, L. p. p. anob. de Jean Chaux. 
— 1584. FoL 211. 

CHAUX. L. p. p. anob. de Léonard 
Chaux — 1697- 

CHAVAGNAC (de), L. p. p. union des 
tK^rcs et seigneuries d'AUagnon, Aus- 
tral et autres» à celle de Chavagnacj 
et érection d'îcelles en marquisat, en 
Ëaveurde Louis- Henry de Cnavagnac. 
— Paris, février 1720; P. 5 juin 174K 

CH AVEN EAU. l, p. p. déclaration de 
noblesse à Charles Cnaveneau, — Ver- 
ËmUes, 27 septembre 1720; P, 24 
août «743. — L, p*p. mandement pour 
rcnr^tstrement de celles du 27 sep- 
tembre 1720 portant déclaration de 
noblesse â Nicolas Chaveneau. — Ver- 
ailkfi 10 avril 1743; P. 24 mai 
; année. 

CHEBRON. L. p. p. anob. de J, -Ma- 
deleine et J. - Victor Chebron, frères, — 
Versatile, mai 1736; P. 4 avril 1737. 

îT DE LA CLOCHERIE. 
ï liok du 'sieur Chcdeau de la 

Ckichcrie — Versailles, octobre 1749Î 
P. i5 avril !75o. 

CHEFDE VILLE (de). L. p- p. anob. 



de Guillaume de ChefJcville et de sa 
postérité. — i386. Fol. 224. 

CHEMIN. L. p, p. anob, de Jean Che- 
min» de Troyes, de sa femme et de ses 
enfants. — 1370. 

CHEMIN (du).L. p. p. anob. de Lucas 
du Chemin, sieur de Serron, issu de la 
ligne de la Pucelle d'Orléans. — i 55o. 

CHEMINOYE. l. v, p. réhabilitation 
des sieurs André et Etienne Chemi- 
noyé. — i665. 

CHENAYE [de la). Voir De la Che- 

NAYE. 

CHERADONE. l. p. p. anob. deGuil- 
laume Cheradone, — 149^» EoL 18. 

CHERIN, L. p. p. anob. de Bernard 

Chérin. — Fontainebleau , octobre 
Ï774 ; P. ï3 août 1776. 

CHÉRON. i. p, p» anob. de Jean Ché- 
ron, secrétaire du duc de Berry, de 
Marie de BarrCj sa femme, et de sa 
postérité, — 1407. Fol. 176. 

CHERTEMPS. l. p. p. anob, de René 
Chertemps, exempt des gardes du 
corps. ^ — 161 3. 

CHÉRUSSON. L. p. p. anob. de Geof- 
froy Chérusson. — 1493, Fol. 6ï. 

CHESNE (du). L. p. p. exemption de 
Jacques-Antoine et Louis Roland du 
Chesiie de la revocation de noblesse 
portée par ledit du mois d'août 171 5. 
— Versailles^ avril 1771 ; P. 12 juillet 
même année* 

CHESNE (le). Voir LeChesnk- 

CHESNEAU. L, p. p. anob. de Jean 
Chesneau. — i566. Fol. 197 et 198 au 
3*^ registre; côté g. g, des mémoriaux. 
Fol. ï3i. 

CHEVALIER, h p. p. anob.de Joseph 
Chevalier j pour services, — 1 572. Fol. 
227. 

CHEVALIER, l. p. p. anob. des sieurs 
Nicolas, François, Antoine^ Aimé et 
Marie Chevalier, enfants naturels de 
Nicolas Chevaiier, conseiller d'Etat et 
premier président de la Cour des 
Aides de Paris, en considération des 
services dudit Nicolas, leur pére^dans 



«7 



CH 



CH 



88 



^i 



l'administration de ses deux charges. 

— 6 décem bre 1 6 1 2 ; C. des A . o oc to- 
bre 1614, 

CHEVALIER, l* p. p union des sei- 
gneuries de Jossigny ei de Miner val au 
tief M on th ion, et érection d'iceiui en 
baronnie en faveur du sieur Chevalier. 

— Paris^ janvier 1654; P. 7 février 
même année. 

CHEVALIER l. p. p. anob. de J,- 
Baptîste Chevalier, — Versailles, mai 
1773 ; P. 19 mars 1774. 

CHEVALIER DE GRIMOARD. l. p~ 
K ançb. de Jean Chevalier, sieur de 
nUesen, avec permission de porter le 
nom de Grimoard» — iSçS- Fol, 240. 

CHEVANDON (de}, l, p. p. union des 
terres et seigneuries d* Amecourt^ Gar- 
genville et Rangipori, et érection 
d'icellcs en cliatellenie sous le nom 
d'Haneucourt^ en faveur de Louis- 
Gui llaumc de Chevandon-— Versai lleSj 
août 1738 ; P. 5 mars lyig, 

CHEVAROLLES (de), l. p, p. anob. de 
Jean de Chcvarolles^ chevau-léger, ^ — 
1668. 

CHEVERNE (de). Voir Bodin. 

CHEVERY (de), l. p. p. anob. de Jo- 
seph de Chevery, — 1677. 

CHEVRAIN (deK l. p. p. anob. de 
Martin de Chevrain. — i553. Fol. 
3o3. 

CHEVREUIL (du), l. p. p. anob. de 
Nicolas duChevrcuîl^sieurde Tosnil, 
gendarme de la garde. — 1640. 

CHEVRIER. u. p. p^ anob. de Jean de 
Chevrier, — 1413 (alias 1440). 

CHEVRIER DE FARRION, l. p.p, 
anob» d'Antoine Chevrier de Farrion. 
— Compiègne, juin 1763 ; P. 18 mai 
1764. 

CHICOT. L. p. p. anob. de Jean Chicot, 
médecin ordinaire du roi. — 1645 . 

CHÏLLY (de). L. p. p. confirmation 
de noblesse à Claude cfeChill>% gentil- 
homme de M. le duc d'Orléans. — 
1670. 

CHIMÉ (de). L. p, D. érection de la 
terre et seigneurie du Plessis-Chimé 



'9 



en châtellenic, en faveur de Hector de 
Chimé. — Chantilly^ avril i633; P. 
26 avril i635. 

CHINOT. L. p, p. anob, d'Antoine 
Chinotj sieur du Val, lieutenant civil 
et criminelen la sénéchaussée du Bou- 
lonnais — 4 août I 59 1 ; enregistrées 
par lettres de jussîon , C. des A 
septembre suivant. 

CHlPP0RELa/î\î^CHIPOREL.L.p. 
p. anob. d^Oudart Chiporel, maître 
des requêtes. — 22 mai 1444 ; cxpé*- 
diées le 16 août suivant. 

CHIRAC. L. p. p. anob. de Pierre 
Chirac, premier médecin de NL le duc 
d'OrléanSj moyennant aumône de 3oo 
livres. — 1720. 

CHITON.L, p. p. anob. de Benjamin 
et de Louis Chiîon, — Paris, 22 mai 
1654; P. 1 1 mai i656. 

CHITTON. L. p. p. anob. d'André 
Chitton. ^ Paris, novembre i655 ; 
P. I*' février i656. 

CHITTON, L. p. p. confirmation d'a- 
nob. de Jean et André Chîîton frères, 
— Saint-Germain, avril 1678; P, 3 
juillet 1679. 

CHITTOU. L. p. p. anob. d'André 
Chittou. — Poitiers, janvier i652; 
P. 5 juillet 1679, 

CHOISEUL. L. p. p. érection de la 
baronnie d'Ambouvillc éclipee de 
celle de Vignozzi, en faveur de Phi- 
lippe de ChoiseuL —Saint-Germain, 
décembre 1548; P. 3 (janvier 1349. 

CHOISEUL (de), l. p. n. maintenue 
de Victor Amédée de Choiseul^ mar- 
quis de Lanquenes en la baronnie de 
Fauvaut et autres lieux. — Paris, 3i 
juillet 1718; P. 29 mars 1719. 

CHOISEUL (de), l. p. p. union de la 
baronnie de Burey et autres terres, au 
marquisat de Stainville, en faveur de 
François de ChoiseuL— Versai lies, no- 
vembre ijSS^ P. 29 novembre même 
année. 

CHOISEUL (de), l. p. p. érection du 
duché de Stainville en pairie en faveur 
d'Etienne-François de ChoiseuL — 
Versailles, décembre 1758; P. ï2 jan- 
vier 1759. — L. p, p. translation 



89 



CH 



CL 



90 



: 



de ladignitédeduché-paîriede France 
du marquisat de Stainville à la terre 
et baronnie d*Am boise, en faveur d'E- 
tienne-François de Choiseul. — Ver- 
sailles, 10 février 1764; P, 16 février 
même année. 

CHOISEUL (deK l* p. p. érection du 
duché-pairie de Praslin, en faveur de 
Ccsar-Gabricl de Choiseul. — Fon- 
tainebleau, novembre 1762; P. to 
décembre même année.— l. p. p. érec- 
tion de la terre de Pesmeletcnduché- 
pâirie de Choiseul. — Versailles» mai 
1787; P. 10 décembre même année. 

CHOL DE CLERCY. l. p, p. anob. 
de Claude Chol de Clercy. — Ver- 
MilIcSf février 1 766; P, 1 8 mars même 
année . 

CHOLLET. L. p. p, anob. de René 
CholleL — Versailles, décembre 1696; 
P, i5 mai 1697. 

CHOPIN, L. p. p. anob. de Jean Cho- 
pin, de Troyes. — 1444, Fol. 1 12. 

CHOPIN. L. p. p. anob. de René Cho- 
pin, avocat, pour avoir composé plu- 
steurs livres, entre autres celui du 
domaine de la Couronne et un autre 
aur U police ecclésiastique. — 1578. 
Fol. 147. 

CHOU ET. L. p. p. érection de la terre 
d seigneurie de Manny en vicomte, 
en tavcur de René Chouei. — Camp 
devant Cambray, avril 1677; P. 6 
luilkt même année. 

CHOCPPESfdcL L. p. p. union de 
plusieurs fiels à la terre et seigneurie 
d- ^' ?pcs, et érection d'icelles en 
c: ^. en faveur du sieur de 

C — Paris, i65i ; P. J«f 

a. -^. 

CHRETIEN. L p. p. anob. dïGuil- 
laaine^uy Chrétien , vicomte de 
Baycui. — Septembre 1 369, Fol. 75. 

CHRETIEN. L r p confirmation d'à- 
000. de Gilles Chrétien.— SainiGer- 
main, mai iti68; P, 2 juillet même 
année. 

CHRlSTOPilET, L. p, p. anob. de 
S«m<jn Christophet, sieur de la Trî- 
|iaudiêrc« archer des gardes du corps* 
— 1607. 




CHUVIGNAL. L, p. p. anob, de Fran- 
çois ChuvignaL — Versailles, mai 
175'j; P. 22 septembre 1757. 

CI COTEAU. L. p. p. anob.de Louis Ci- 
coteau, sieur de la Touche. — Ver- 
sailles, juin 1701; P. 27 juillet même 
année. 

CIFRE (del.L. p. p. naturalisation et 
anob, à Armand de Cifre. — Octobre 
1496. Fol. 8ô, et juillet 1499. Fol. 11. 

ClONI (de). L, p. p. naturalisation 
pour le sieur de Cioni, napolitain. — 
Versailles, avril 1789; P. 29 avril 
même année. 

CIRET. L. p. p, confirmation de no- 
blesse à François-Joseph Ciret, sieur 
de Brou. — Paris, 10 avril 1717; P. 
24 mai même année. 

CIRIA. L. p.p. naturalisation à Jac- 
ques-Antoine-Bernard Ciria, natif du 
Milanais.. — Fontainebleau, octobre 
1737; P. 19 décembre même année. 

CIMBRE (de), l. p. p. mandement pour 
Tenregistrement de celles du mois de 
juin t385 portant anob du sieur de 
Cimbré, fils de Guillaume Drouet de 
Marcovinay. — Paris, 10 mai ibùo; 
P. 26 janvier 1662. Voir Drouët. 

CIVET. L. p. p. anob. de Mathurin 
Civet. ^ — ....mars 1701; P. 21 mars 
1701. 

CIVILLE (de), l. p. p. anob. de Léon 
de Civille, de Rouen» moyennant ïoo 
écus d'or* — 8 février i5ï8; expé- 
diées le 12 novembre même année. 

CLAM AND, L, p. p. anob. de Ray- 
mond Clamand, résignier. — 1445. 
FoL 92. 

CLAMANGES(de%L. p.p. anob. de 
Jean de Clamanges, bourgeois de 

Chalons. — 1369. Fol. 92* 

CLAMECY (de), l. p. p. anob. de Jean 
de ClamecNS sergent d'armes du roi. 

— 1370. Fol. 89. 

CI ARY. L. p. p. naturalisation à Ale- 
xis Clary» natif du Haut Fau.igny. 

— Foniainec>leau, avril ï73o; P. 17 
juillet même année. 



9ï 



CL 



a> 



9» 



CLAUSTRIER. l, p. p. anob. de 
Gilbert Claustriei". —Versailles, août 
1728; P. [ 9 août même année. 

CLEMENT. L. P. p. anob. d^Odon 
Clément, de la ville de Rouen, et de 
sa postérité,— 1372. Fol. 84» 

CLEMENT, L, p. p. anob. à Guillaume 
Clément. — Novembre i63o.. 

CLEMENT, L* p. p. anob. de François 
Clément, — 1697. 

CLEMENT, L* p. p. anob, de Pierre 
Clément^ sieur de la Roulîe. — Ver- 
sailles, juillet 1704; P. 6 septembre 
même année. 

CLÉMENT. L. p, p. anob. de Julien 
Clément. — Fontainebleau^ août 17 1 1 ^ 
P. 28 août même année. 

CLEMONT* L. p. p. anob. de Jean- 
François Clemonî. ™ Versailles, oc- 
tobre 1 696 ; P. 28 juin 1 697. 

CLERC (le). Voir Le Clerc. 

CLERGNE* L. p. p.anob.deGuilIaume 
Clergne, — Octobre 1495 ; décembre 
1498. 

CLERIADE VACHIER. l. p. p. 
anob, du sieur Clériade Vachier. — 
Versailles, mars 1789; P. 2 a%'ril 
même année. 

C LE R MONT (de), l. p. p, anob, de 
Guillaume de Clermont et Jean son 
fils. — i388, FoL 14. 

CLERMONT DE CHEVERNY (de). 
L, P. p, union de la terre et seigneurie 
des Granges- sous-Lavardon au mar- 
quisat de Montglat, en faveur de 
Louis Clermont de Cheverny. — Ver- 
sailles, décembre 1706 ; P. 1*^ avril 
1707. 

CLERMONT GALLERANDE (de). 
L. p* p. anob. du sieur de Clermont 
Gallcrandc.— Versailles, février 1781; 
P. 9 avril même année; 

CLERRAIN DES LAURIERS, l. p. 

p. anob. de François-Guillaume Cler- 
rain des Lauriers. — Versailles, 1 3 
août 1765 ; P, Il mars 1766. 

CLERY. L. F* p. naturalisation à Mî- 
cheLAug u stin- J osep h-Char les Cléry , 



natif de Séville, — Mar!y,8 mai 1765; 
P. 17 juin même année, 

C LEZ 1ER. L. p. p. naturalisation à 
Jean Clezier, natif de Piémont. ^ 
Versai lies, juin 1741; P. 10 août 
même année. 

CLÏNCHAMP. l. p.p. anob. de Pierre- 
J. -Baptiste et Jacques Clinchamp. — 
Paris, septembre 1719; P. 16 janvier 
1720. 

CLIQUOT. L. p. p, anob. deJ, Cliquot. 
— Versailles^ jum 1765; P. [3 juillet 
même année. 

CLIQUOT-BLERVACHE. l. p, 

p. anob. de Simon Cliquot Bler- 
vache. — VersailleSj juin 1765 ; P. 4 
juillet même année. 

CLOCHE (la). Voir La Cloche. 

CLOOT, V^oir Bombardo. 

CLOS. L. p. p. anobl. du sieur Clos, 
lieutenant-général de la prévôté de 
rhôtel. — Versailles, mai 1789 ; P. 
29 août même année, 

CLOTE(de).L. p. p. anob. de Pierre 
deClote. — i355. FoL 85. 

CLUGNY (de),L. p. p. anob. de Pierre 
de Clugny et d'Elisabeth sa femme. 
— 1390. Fol. 27. 

CLUGNY (de), l. p. p. anob. de Nico- 
las de Clugny, de Martine sa femme et 
dç sa postérité. — 1402. 

CLUZEAU. L. p. p. anob. du sieur 
Gluzeau. — Saint-Germain^ janvier 
1634; P. 2 avril i635. 

CLUZELfdu). L. p. p. érection de la 
terre et seigneurie cle Montpipeau en 
marquisat, en faveur de Pierre- Fran- 
çois duCluzel. — Versailksjmai 1765; 
t*. 24 janvier 1767. 

COCHEREAU DE GRANDCH AM P. 

L p. p. anob. de Joseph- Pascal Coche- 
reaii de Grandchamp. —Versailles, 
novembre 1744; P. 5 mai 1745. 

COCHON DUPUIS L. P. p, anob^ 
du sieur Cochon Dupuis. — Versailles, 
mai 1753; P. 9 avril même année. 

COCQ (le). Voir Le Cocq. 



9S 



co 



co 



94 



>EL {de), L. ï*. p* anob. de Gauthier 
de Coel, bourgeois de Langres^ et de 
postérité. — 1369» FûLôy. 

COEUR, L, p. p. anob. de Jacques 
Cœur, argentier du roi. — i'^' avril 
1440: expédiéesle 1:1 septembre même 
année. 

GOEURLIS (de), l. p. p. mandement 
pour Tenregistrement de Texécution 
de rarrét du conseil du 10 mai 1667^ 
portant maintenue de Jean-Antoine 
de Coeurlis dans sa noblesse^ ainsi 
que les sieur et demoiselle de Cœur- 
lis, — Paris, i" juin 1720; P. 5 fé- 
%'rier ij2i* 

rCOIFFEL. L, p. p. anob, de David 
CoiâeL conseiller à Bayeux. — 2 sep- 
tembre 1622 ; expédiées le 24 avril 
1659. 

COIGNARD DE DAMPIERRE. l. p, 
p* érection de la chàtelienie de Dam- 

E'crrcen baronnie, en fa%^eur du sieur 
signardde Dampierre. — ^ Paris, 9 fé- 
vrier 1598; P; 7 mai même année. 

COIGNET. L. p. p. anob. de Jean 
Coignet, — 1387. Fol. 14. 

COIGNET. u p, p. anob. de Simon 
Coîgnet, secrétaire du roi, et sa pos- 
térité. — 1402. Fol. 121. 

COIGNEUX (le), Voir Lk CoiGstux. 

COIGN Y (de). L. p. p. érection du du- 
cbé de Coigny en duché-pairie, en 
Êivcijr du duc de Coigny. — Versail- 
les, septembre 1787; P. 14 décembre 
même année. 

COINTE (le). Voir Lk Cointe. 

^COIPHTE (le). Voir Lk Colite. 

CX)LART. t. p. p. confirmation de no- 
blesse et en tant que besoin nouvel 
raob. d'Etienne dolart, sieur de Ma- 
pny. — Versailles, juin 1704; P. i" 
luillct mcmc année. 

COLAS. L. P. p. anob. de Guillaume 
CoUstderévéchéd*Avranches,moyen- 
Oftnt t. 000 livres. — 14 décembre 
f 577; expédiées le 9 îanvier suivant. 

OOLBERT. L. p. p. érection de la terre 
ctbtronnîede Pavuns en marquisatj 
en dveurdu «ieur Colbert. — Saint- 



Germain, juin i665; P. 7 août même 
année. 

COLBERT. L.p. p. érection de la terre, 
seigneurie et châtellenie de Croissy 
en marquisat, en faveur àcs sieurs Be- 
raut et Colbert. — Saint-Germain, 
juillet 1676; P. 7 juin i685. 

COLBERT. L. p. p. confirmation de 
Térection de la terre et seigneurie de 
Sceaux en faveur du sieur Colbert. — 
Saint-Germain, décembre 1679; P. 
14 mars 1680. 

COLBERT. L. p. p. confirmation de 
Férection des terres de Sablé et Bois- 
Dauphin en marquisat, en faveur de 
Jean- Baptiste Colbert, marquis de 
Torcy. — Versailles, mars 1711; P. 
10 juin même année. — l.p. p. union de 
terres etérectiondu comté de la Barre, 
en faveur de Jean-Baptiste Colbert, 
marquis de Torcy, — Versailles, oc- 
tobre 1735; P. 10 décembre 1736. 

COLIGNY (de), u p. p. naturalisation 
et Eberardine et Leopoldîn^-Eberar- 
dinedcColigny. — Paris^ juin 1716; 
P. 7 septembre 171 6, 

COLIN. L. p. p. anob. de Gaspard Co- 
lin, sieur de Ck>mbes. — Versailles, 
février 1700 ; P, ti Juin même an- 
née. 

COLIN DE BLAMONT. l. p.p.anob. 
de François Colin de Blamont. — 
Versailles, décembre lySo; P. 19 mars 
1751. 

COLLART. L. p. p. anob. de François 
Collart. — Fontainebleau, septembre 
1707; P, ï2 décembre même année. 

COLLE, L. p. p. anob. de Jean Colle. 
— \''ersailles, avril 1701 ; P. 3 mai 
même année. 

COLLEAU. L. p. p. anob, de Pierre 
Colleau. — Versailles, avril 1772; 

COLLET. L. p. p. anob. de Jacques 
Collet, bourgeois de Reims. — 1440* 

COLLET, L, p. p. anob. d'Antoine 
Collet, sieur du Qucsnoy. — 1674. 

COLLET. L. p. p. anob. de Louis Jean 
Collet. — Versailles» avril 1756; P. 
7 mai 1 776. 



^rr^- 



g5 



CO 



co 



96 



COLLIN DE LISLE. l. p. p. anoh. de 
Pierre Collin de Lisk. — Saint-Ger- 
main, mars lôyS; P. 3i janvier 1679. 

COLMONT (de), l. p* p. anob» d'Anne- 
François de Colmont. — iSgi . 

CO LOMBARD, l. r p. anob. de Jean 
Colombard, de Montpellier. — r 364. 

COLOMBE (la). Voir La Colombe, 

COLOMBE (de}, l. p. p, anob. du sieur 
de Coloaibe. — ^ Versailles, novembre 
1698; P. 23 décembre 170 1, 

COLOMBEL. L. p. p. anob. de Guil- 
laume Coîombel, F un des six conseil- 
lers et échevinsde Rouen, — 9 juillet 
i588; expédiées le i" août suivant* 

COLOMBIER, L, p. p, anob. du 
sieur Colombier, médecin, — Versail* 
les, mars 1782; P, 23 avril même an- 
née. 

COLOMBY. L, p. p. anoK de Bernard 
CobmbY, de Villefranche. — i383. 
Fol. 189. 

COMARTIN. L.P, p. naturalisation à 
Jacques -Joseph Comartin, natif de 
M a rebien nés. — Versailles, 14 décem- 
bre 1763; P. 23 décembre même an- 
née « 

COMBAULT. L. p. p. érection delà 
terre d'Aoîeuil en Beauvoji>is en corn- 
téj en laveur de maître Charles Com- 
bault. — Parisj septembre 1660; P. 
[8 mars 1662, 

COMBES (de), l. p, p. anob. de Jean de 
Combes, bis de Jean, de sa femme, 
de libre conditioUj et de leur postérité, 

— 1394. Foi, 61. 

COMBES, L, p. p. anob* de Benjamin 
de Combes et Pierre, son frère. — 
i685, 

COMISE. L. p. p, anob. de Jacques Co- 
mise, licencié ès-loiSj et de sa postérité. 

— 1396. F0L81. 

COMMELIN. L. p p, confirmation de 
noblesse et nouvel anoblissement de 
François- Charles Commelin, sieur 
de la Lunez-Mesbricourt. — Versail- 
lesj octobre 17 14; P. \4 décembre 
même année. 



COMNÈNE. L. p. p. reconnaissance de 
noblesse dextraction pour le sieur 
Comnène. — Versailles, avril 1782; 
P. t*' septembre même année* 

COMPAGNOT L. p. p. anob. d*OHvier 
Comparût. — Versailles, ocrobre 
1703; P. 10 décembre même année. 

COMTANT. L. p. p. anob, de JeanCom- 
tant^ de Pandevel. — 1594. Fol. 29. 

COMTE (le). Voir Le Comte. 

COMTESSE. L. p, p. anob. de Claude 
Comtesse, sieur de BonneuiL — Fon- 
tainebleau, octobre [t)3i; P. 1 5 fé- 
vrier j652. — L, p. p. confirmation de 
noblesse à Claude Comtesse^ sieur de 
Bonneull. — 1680, 

COMTET* Voir CoHTET. 

COMYN. L. p. p. reconnaissance de no- 
blesse à Michel Comyn, — Versailles, 
janvier 1755 ; P. 12 août 1756. — l. 
P. p. nacuralisation à Michel Comyn, 
natif d'Irlande, — Compiègne, juillet 
1756; P» 2 août même année. 

CONCELLES (de), l. p, p. anob, d^É- 
tiennedeConcelles, de Bar-sur-Aube, 
de Jacquetîe, sa femme, et de ses en- 
fants, — [370. Fol. 86. 

CON DF (de). L. p. p. érection de la terre 
et seigneurie de Montmorency en du- 
ché -pairie, en faveur des princes et 
princesse de Condé. ^ Paris, mars 
i633 ; P, 9 mars même année, fl 

CONDEL (de). L. p. p. anob. de Nico- 
las de Condel, et son fils, licencie èâ- 
lois. — 1397. Fol. 95. 

CONDRAN. L. p. p. anob, de Richard 
Condran, — ï373. 



\ 



I 



CONTET. L. p. D anob, de Louis Con- 
tet^ sieur de Mandeville, — Saint- 
Germain, septembre 1670; P. 2 mars m 
1671. I 

CONTY (de), l. p. p, anob. de Pierre 
de Conty, pour services. — i652. m 

COPPENS (de) l. p. p. anob.de Lau- ™ 
rent-Bernard Coppens. — Versailles^ 
juin 1770; P. 4 septembre même an- 
née. 



co 



GO 



98 



CCXî(lc). VoirUCoQ. 

COQIIAIN, L. P. p. anob. d'AbelCo- 

Îuain, sieur de Vadrialle, deNorman- 
re, médecin du roi, — 1 5 janvier 16 n ; 
expédiées le 22 dudit mois même an- 
tiée. 

COQLTART, L. p. p. maint, du sieur 
Coquarc et de ses enfants dans leur 
noblesse. — Versailles, décembre 1 688 ; 
P. f mars 1689. 

^ COQ U ART. L. p. p. confirmation de 
noblesse à Nicolas et Louis Coquart, 
sieurs de la Motte. —Versailles, mars 
1700; P. 27 avril même ai^née, 

COQUELET, L.p, p. naturalisation de 
Charles Q)quelet de Guiney, natif de 
Rome— ... mai 1559; P. 7 septembre 
j S60* 

COQUILLE. L, p. p, anob, de Hugues 
Coquille et d*Elisabeth, sa femme. — 

^ CORBIE(de). L. p. p. anob. de Thomas 
Corbic et de sa postérité. — 1 389. Fol, 

CORBON (dfij. L. p. p. anob. de Ber- 
tranJ de Gorbon. — 1332. Fol. 40. 

>RDEMOY. L, p, p. confirmation de 
noblesse à Joseph Cordemov% sieur de 
Toomcllc. — Versailles, septembre 

1697; P. 19 mars 1698. — l. p. p, con- 
firmation de noblesse â Joseph Corde- 
œor.— Versailles, novembre 1 7 1 5 ; P. 
17 îérricr 1716. 

CORDIER (le). Voir Le Cordier. 

CORMETTE DE SAINT-MICHEL. 
u. p. p. anob, du sieur Cormetie de 
SAtnt-MicJicL — Paris, novembre 
1719; P. ^o décembre même année, 

CORNE. L. p. p, anob. de Jean Corne, 
sieur delà Vallée.— Poitiers, septem- 
bre *65i; P. 21 novembre 1654. 

CORKEIL. L. p. p* anob, d' Etienne Cor- 
neil de ChâtîUon-sur-Seine, — t3Sq, 
FoL 19. 

CORNEILLE DE LAMPRED. l. p. 
p, Jean Corneille de Lampred.*— Ver- 
T- ï. 



sailles, novembre 1702 ; P. 2 décem- 
bre même année, 

CORNERET (le). Voir Le Corneret- 

CORNU (le). Voir Le Cornu- 

CORROYER (de). Fo/r Bernardony. 

CORROYER (le). Voir Le Corroyer. 

CORTE (la). Voir LaCorte. 

CORTRlNE(de),L. p. p. anob.de Pierre 
de Cortrine.— 1386. Fol. 224. 

CORVAILLE-MUSCH. l. p. p. anob, 
de CorvaiUe-Musch, — Montpellier, 
septembre i632; P. 27 mars 1634. 

COSNARD (de), l. p. p, anob. de Guy 
deCosnard, notaire royal, et de sa pos- 
térité,—! 390. Fol. 33. 

COSSART (de), l. p. p, anob. de Pierre 
de Cossart et de sa femme, de Pou- 
loue. — 1414. 

COSSÉ-BRISSAG (de), l. p. p. érec- 
tion de la terre, seigneurie et comté 
de Brissac en duché-pairie, en faveur 
de Charles de Cessé, comte de Brissac. 
-— Foûiainebleau, avril 161 1; P. 8 
juillet 1620, 

COSSONET. L. p. p. anob. dTves Cos- 

sonet» — 1387. Fol. 224, 

COSTE (la). Voir La Coste et De la 

COSTE, 

COTE (de). L. p. p. anob. de Louis de 
Cote. — Paris, mai 1 721 ; P. 1 1 mai 
1739. — L. P. p. mand.pour renregis- 
trenîeni de celles du mois de mai 1 72 1 , 
portant anoblissement de Louis de 
Côte. — Fontaint' ' 18 octobre 

1738; P. 1 1 mai i 

COTON. L. p. p. anob. de 
ton, conseiller élu en Téle 
rets, — 5 avril i G 1 o ; C. • 
1612. 

COTTE, L.P,p 
— Versailles, i 
même année. 

COTTÉE,t.p, 
tée, sieur du 
1743 ; P.2Scptcii)Lii 



^m^Im 



99 



CO 



co 



lOO 



COTTIN. L. p. p. anob. de Gilles Cot- 
tin, chevau-léger du la garde du roL 
, — i6iû. 

COTTIN. L, p. p. anob. de Gilles Cot- 

tio, de Poitiers, pour services rendus 

par lui et son père en qualité de che- 

vau-légcrs. — 2 1 décembre 1612; G. 

des A. le 2 mars 161 5. 



COTTIN. L, p, p. naturalisationde Jos,- 
Maria Cottin, natif d*Annecy. — Ver- 
saillesj juillet 1761 ; P. 5 août même 
année. 

COTTIN. L. p. p. anob. de Jean Cot- 
tin. — Gompiègnej juillet 1764; P. 28 
août même année, 

COTTIN. L. p. p. anob. de Pierre Cet-* 
tin^ brigadier des gardes du corps. — 
1679. 

COTTON. L. p. p. anob. de JeanCot- 
ton, pour services militaires.— 1610. 

COTTY (de), l. p. p. anob. de Michel 
de Cotty. ^ 1668. 

COUASSE DU MENIL, l. p.p. anob. 
de Claude Couasse, sieur du MéniL 
— PariSj juillet 161 5; P. 4 décembre 
i6r8. 

COUCY (de). L, p.p. anob. d'Henri de 
Coucy, sieur de Rouvrai, élu de Va- 
logne en Normandie, pour mérites et 
services. — 14 lévrier 1646; expédiées 
le i 2 décembre 1 648, 

COUDRAY (du). L, p. j3. anob. de J.- 
Frain^ois-Jacques du Coudray. — Ver- 
sailles, mars 1773 ^ P» 6 mai 1774. 

COUDROY. L. p. p. anob. de J. -Charles 
Coudroy. — Versailles, janvier 1773; 
P, icraoût 1774. 

COUDURIER, L.p. p. naturalisation à 
Pierre Coudurier_, natit de Savoie. — 
FontainebleaUj octobre 1733 ; P. 28 
novembre même année. 

COUEL. L. p. p. anob. de Mathieu- 
Edouard CoueL - Versailles, lévrier 
1762J P. 3i août même année. 

COUGIS(de). L. p. p. érection de la terre 
de Montigny-en-Brie en marquisat en 
laveur du sieur de Cougis. — Poitiers, 
décembre i65i : P, 10 février i652. 



COUILLARD. L. p. p. anob. de Jean 
Couillard, sieur de la Brie. — 1584, 
Fol. 269 et 42 du i6i registre. 

COULON. L. p. p. anob.de Gilles Cou- 
Ion, de Paris, notaire de la reine 
Jeanne, — 21 août i354; expédiées le 
ï% novembre suivant. 

COULON. L. p, p. anob de Nicolas 
Coulon^ prévôt de Mantes. — 1590* 

COULON. L p.p. anob, de Gérard Cou- 
loUj moyennant une aumône de 2 5 
livres. — 1690, 

COULTE DE MOISTREIS. l. p. p. 
naturalisation û André Coulte de 
Moistrcis, Polonais. ^ Camp devant 
Ipres, 24 mars 1 67S; P. 2 juin même 
année , 

COUPA DES (de), l. p. p. érection des 
terres situées au grand cul-de-sac de 
Tilc de la Guadeloupe en liets et sei- 
gneurie noble, et titre de comté de Lo- 
chéalj en faveur de François-Gilbert 
de Coupades. — Versailles, juin 1710-, 
P, 2 août 1720, 

COUPELOT. L. p. p. anob. de Jacob 
Coupelûtj de Hanies-Martois. — ^141 3, 

CO^UPORT. L. p. p. union du fief de 
Courcebceufà la terre et seigneurie de 
la Frelonnière en faveur de J. -Michel 
Couport. — Versailles, 1751; P. 28 
mars 1752. 

COUPPERÏE. L.p. p. anob. de Nicolas 
Coupperie, de Nantes, moyennant 
î 000 livres.^ 26 septembre 1 669 ; C. 
des A. 14 décembre suivant, 

COUR (de la). Voir De la Cour, 

COURBON (de), l. p. p. érection de la 
terre et seigneurie de Saint-Sauveur- 
en-Puisaisen marquisat^ en faveur du 
sieur de Courbon. -- Compiègne, juil- 
let 1649; P. 29 août i65o. 

COU RCEl LLON. l. p. p. union de terre 
et érection d*i celle en marquisat, en 
faveur de Cou rcei lion , sieur de Dan- 
geau, — Paris ^ juin 1717; P. 20 
janvier 1719. 

COURCELLE (de), l. p. p. érection 
des terres de Rotignon, Saint-Lubin 



I 
\ 



I 



lOI 



CO 



co 



en chàïeUenie, en faveur de François 
de Courcelle, — Paris, mars 1626; 
p. i5 avril même aonée» 

COURGENON (de), l. p, n. anob. de 
Jean de Courgenon. — Mars iSjô, 
FoL 119. 

COU RI ALLES (de)- l. p, p. anob. de 
Gilles de Counalles, sieur de Launay, 
de Rennes, moyennant 1000 livres. — 
18 octobre 1669; G, des A. 23 
décembre même année. 

COURIOLLES.L.p.p.anob. de Pierre 
CourioUes, sieur de Lauroy, greffier 
criminel de la Cour, en considération 
de ses services. — 26 décembre 1614; 
expédiées le 7 août 161 5. 

COURMONT (de), l. p. p. anob. de 
Jean de Courmont, et de sa postérité. 
— 1370. Fol. io5. 

COURS (de). L. i*. p. anob. d'Emcryde 
Cours, (de Pont'Lêvéque. — 1 355. 

COURS (de). L p. p, anob d'Emerv de 
Cours, de Pont-de-r Arche. — i355. 

COURSEULLES (de), l. p.p. érection 

de hi terre et seigneurie de Trion en 

-^ |uis«il, en faveur du sieur de 

' . unseuUes, — Fontainebleau, mai 

1661; P. 3o avril 1662. 

COURT (le). Voir Le Court. 

COURTAN. L. p. p. anob. de Charles- 
Pierre Courtan. — Versailles, sep- 
tembre 1779, P, i5 février 1780. 

COURTAVEL (de), l. p.p. érection des 
terres de Courtavel, la Lucazièrc et 
Mcudan en autant de châtellenies en 
^fovcur du sieur de Courtavel. — La 
7èrc, 27 juin 1Ô57; P. 27 juillet 
1657. 

»URTENAY (de), l. p. p. anob. de 
' Pierre de Courtenay, bourgeois de 
Carcassoime et de ses enfants. — 1 387. 
Fût io. 

COURTERY. L. p. p. érection de k 
terre et seigneurie de la Chartrc-sur- 
Loir en marquisat, en faveur de Ro- 
bot Cou rtery. — Marly^ avril 1697; 
P. 1 1 mmi même année. 

COURTILS (des). Voir Des Courtils» 



COURTIN, L. p. p. érection de la ba- 
ronnic de Givry en marquisat, en la- 
veur du sieur Courtin. — ^ Paris, décem- 
bre i653; P. 27 juin 1654, 

COURTIN. L, p. p. union de terre à la 
seigneurie de Villiers-sur-Marne et 
érection d'icelle en comté, en faveur 
du sieur Charles Courtin. — Versailles, 
mai 1693; P. 29 juillet même année. 

COURTIN DE NEUBOURG. l. p. 

p. confirmation de noblesse au sieur 
tourtin de Neubourg et de la Mothe- 
Saint-Vincent, — Versailles, octobre 
1 7 14; P. 19 décembre même année. 

COURTOIS (le). Voir Le Courtois. 

COUSSINOT. L. p. p. anob. de Pierre 
Coussinot, d'Isabelle sa femme, et de 
leurs descendants. — 1405. 

COU SURES (de), l. p. p. érection de la 
terre d'Ancas en vicomïé en laveur de 
Philippe deCousureSjSieurdeThiéris. 
— Paris^ mai, 1657; P. 4 juin 1660. 

COUTELIER. L. p. p. confirmation de 
noblesse à Louis Coutelier» sieur de 
Lillîers. — Versailles, octobre 1706; 
P. i4décembre même année. 

COUTELIER (le). Voir Le Coute- 
lier. 

COUTURE. L. p. p. anob. des sieurs 
Couture, architectes. — Versailles, 
mai 1788; P. 5 novembre même 
année. 

COUTURIER. LP. p. approbation et 

confirmation de noblesse à Lazare 
Couturier. — Versailles^ mars 1 779 ; 
P. 20 mars 1780. 

COUTURIER (le). FoiV Le Coutu- 
rier. 

COUVERS(le). Fo/r Le Couvers. 

COUVREUR (le). Voir Lt Couvreur. 

COUVRIER(le). Voir Le Couvrier. 

COUVRINAULT (de), l.p. p. êinob. de 
Louis- François de Couvnnault. — 
Paris, octobre 1720, P. 21 juin 

1721. 

COZE DE NOZELLES (de), l. p. p. 
union des terre et seigneurie de Neuf- 
châtel, Pignicourt et autres, et ércc- 



*^«fife^ 




CR 



tion d'icelles en titre de marquisat de 
Cozé de Nozelles, enfaveurcle Louis- 
Victor de Cozé de Nozelles, vicomte de 
Prouvay. — Compiègne, août lySS; 
P, 10 septembre J755. 

GRAVANT (de), l. p. p. anob. de Félix 
de Gravant, licencié ès*lois de la ville 
de Dijon^ de Jeannette sa femme ^ et 
de sa iille. — i366. 

GRAWFORD. l, p. p. naturalisation 
à Guillaume Grawfordj natil de Li- 
merick. — Versailles, avril 1779 ; P* 
7 mai même année. 

CRECY DE CHAMPMICLOS, l. p. 
p. anob. à Etienne Jean Crecy de 
Champm iclos . — Versai lies ^ décembre 
1776 ; P, 5 mai 1777. 



GREIL (de), l. p. p. anob. de Jean de 
GreiL -^ 1442. Fol. 61, 



GRE IL (de), l. p. p. érection de la terre 
de Bournezeau et autres en marquisat 
et commutation du nom de Bourne- 
zeau en celui de Creil, en faveur de 
Jean de GreiL — Saint-Germainj 
avril 1 681; P. 28 avril 1682. 

GRÉQUI (de), l. p. p. érection de la 
principauté de Poix en duché-pairie, 
en faveur du maréchal de Créqui. — 
Melun, juiû i652; P. i5 décembre 
i663. 

GRESMES (de), l.p. p. anob. des sieurs 
Antoine et Scipion de Gresmes, tilsde 
Ghristophej sieur de la Serrière, se- 
crétaire du roi. — i559. Fol. 456. 

CRESSIER(de). l* p. p. anob. de Bal- 
thazarde Cressierj vatct de chambre 
du roi et son interprète, résidant prés 
des Suisses. — 2 mars 1579; expé- 
diées le 14 juillet même année, 

CREUSY,L.p.p,anob. de Pierre Greusy, 
I701 etL, p. p, confirmation de no- 
blesse à M ichel Greusy, — 1 70 1 . 

CREVAULT (de), l. p. p. mandement 
pour Teriregistrement de celles du 
mois de ... 1576, portant érection de 
la terre et seigneurie de Noue en mar- 
quisat, nonobstant leur suranootation 
entaveur de Louis de Crêvault. ^ — 
Paris, 5 septembre ibio; P. 7 sep- 
tembre même année. 



GR ip4 

CRIEUR (le). Voir Lk Grieub. 

GROG (du). L.p. p. anob, de Nicolas du 
Groc, sieur de Linneville, cche%4n et 
capitaine des bourgeois de la ville de 
Rouen, moyennant 1,000 livres.— 
28 septembre 1669^ G. des A., 16 
décembre suivant, 

GROGQUET. l. p. p. anob. do sieor 
Grocquet, — Versailles, mars 1777; 
P, 18 août même anoée. 

GROISET. L. p. p. union des terre, 
baronnïe et chdtellenie d*EstJan, De- 
mois, Longue et Saint-Philibert, et 
érccdon d*i celles en marquisat^ sous 
le nom d'Estian, en faveur de Louis- 
Alexandre Groiset, ^Versailles, jan- 
vier 1703; P. 20 jaovierméme année. 

CROIX (de la). Voir De la Grotx. 

GROMONT. L. p. p. anob. de Firmin 
Gromont. — 1387. Fol. 1 1. 

CRONVERT. L. p. p. anob. de Déon 
Gronvert. — 7 août 1460; expédiées le 
12 novembre même annce- 

CROPET. L. p. p. anob. de Lambert , 
Gropet, lieutenant criminel du comt^ 
de Forest, — 1610. 

GROPET. L. p. p. anob. de Lambon 
Gropet, sieur de Saint-Romain^ de 
Toulouse^ en considération de ses ser- 
vices à la guerre. — 22 septembre 
161 5; G. des A., le 26 octobre même 
année. 

CROUNNOLIN. l. p. p. anob, d'A- 
drien Grounnolin. — * Fontainebleau, 
octobre 1698; P. 1'^ décembre même 
année. 

CROUSSILLAG(de).L,p.p.anob,d'An- 
toine de Groussillac. — Paris, avril 
1719; P. 16 juin même année. 

CROUSSOL. L. p. p. anob. de Simon 
CroussoL de Bar-sur- Seine, de libre 
condition. — 1391, Fol, 45, 

CROY. L. p. p. anob. de GuillaumeGroy, 
du diocèse de Mailleraye en Poitou, 
et de sa postérité. — 1403. Fol. 2 25* 

G ROY (de). L. p. p. érection du duché ^ 
de Crov-Wailly, en faveur de M. de 
Croy, duc d^Havré. —Versailles, no- 
vembre 1773; P. i3 décembre 1774, 



ïo5 



DA 



DA 



io6 



CROZAL. L, p. p. union de justice en 
tarcur de Ant. -Louis Crozal, ba- 
roodcTbiers.^ — Versailles, juin 1766; 
P. 1* septembre même année, 

CROZAT DE RAMOND. l. p. p. nou- 
velle érection des chàtellenie, terre et 
seigneuries de Thorigny, Néville et 
autres, en marq^uisat, sous le nom de 
Tborigny, en taveur d*Henn Crozat 
de Ramondj seigneur de Thorigny. 
— Versailles, septembre 1723; P. 5 
août 1724. 

CRUSY(de). l, p» p. anob. de Pierre 
de Crus)% — 1494. FoL 3o. 

CUGNENY. L. p, p, anob» de François 
Cugneny, sieur de Nouvières.^Fon- 
taîrveble'au, octobre i7o3; P. 29 no- 
vembre même année, 

CUIRETTE. L. p. p. anob. de Pierre 
Cuiretie, secrétaire du roi et de la 
reine. — i356. 

CULDOE. u p. p. anob. de Jean Cul- 
doé, bourgeois de Paris, sieur de Me- 
utile, et d un autre Jean, prévôt des 
marchands de b ville de Paris, et de 
sa lemme. — 1573. 



CURAULT DE COURCELLES. l. 
p. p, anob. de Barthclemy-Joseph Cu- 
rault de Courcelles, — Versailles, 
avril 1769; P. 18 août même année. 

CUREAU. L. p. p. anob. de Martin 
Cureau, sieur de la Chambre, méde- 
cin ordinaire du roi^ en considération 
de ses services. — i i décembre 1640; 
expédiées le 18 décembre 1641. 

OURLET DE LA ROZIERE. l. p. p. 
érection du marsiuisat (le nom man- 
ciuej, en faveur du sieur Curlet de la 
Hozière. — Versailles, avril 1780; P» 
i5 décembre même année. 

CURREY, L, p, p, naturalisation à 
François-Jos, Currey, natif de Fon- 
tenay, en la principauté de BeeL — 
Versailles^ jum 1766; P. 26 août 
même année. 

CURY DE SAINT-SAUVEUR (de). 
L. P. p. anob. de J. -Baptiste de Cur)^ 
de Saint-Sauveur. — Versailles, mai 
1757; P. Il juin même année. 

CYRET. L. p. p. anob. de Mathurin 
Cyret. — 1701. 



D 



' I ^ . t. P. p. anob. de Raymond et 

. ,^..^ Da|j:en, de VilletrancliCj et de 
leur postérité — 1 35 5 . 

DAGOUST.L, p. p. anob, dOlivier 
Oagoust^ maître dc« comptes» — ^1597, 

DAGRE (le)* Voir Le Daûre. 

DA ' ! LLE. L. p. p. anob. de Jean 

D- .^.^ c de Laugris. — ^387. Fol. 

ii4. 

DAIMAR. L- p. p, anob. de Joseph Dai- 
iiiar« président à Bordeaux. — 1377. 



DALENÇON, l.p, p.anob, de Jacque^ 
Dalençon, de Normandie^ moyennant 
3oo livres. — 19 octobre j 507 ; expé- 
diées le 7 février même année. 

DALENÇON, l, p. p. érection de la 
terre et seigneurie de Montault en 
châtellenie en faveur de Jean Dalcn- 

Î:on. — Dunkerque, juin 1744; P. 21 
évrier 1747. 

DALGER. L. p. p, anob. de Noël Dal- 
gcr. — 1634. 

DALGER. L. p. p. anob. de François 
Dalgcr. — J675. 



iMI^ft 



Î07 



DA 



DA 



ro8 



DALIN. l. p. p. anob. de Pierre Dalin. 

— 1446. Fol. 1 13. 

DALVAGNAC. l. p, p. anob. de Guil- 
laume Dalvagnac» — H^?- 

DAM ANGE. l. p. p. anob. de Robert 
Damancé, bourgeois de Troyes, et de 
sa posTérité. — iSyi, FgL io3. 

DAMBONAY. l. p, p. anob. d^Henri 
Dambonay, et de Jeanne, sa femme, 
fille de Jean Cheou, bourgeois de Ste- 
Menehould. — i362. 

DAM BON AY. l, p. p. anob. de 
Regnault Dambonay» bourgeois de 
Reims, et de Marie, sa lemme, — 
1364. Fol. 176. 

DAMBONAY. l. p. p. anob. de Tho- 
massin Dambonay, frère du précédent, 

— Même année, 

DAMBRIÈRES. l. p. p. anob. de 
Claude Dambrières. -^ 1700. 

DAMIENS. L. p. p. anob» de François 
Damiens, sieor de Longue val, ancien 
maire d*Amiens. — 1 676. 

DAMVRESSANT. l. p. p. anob. de 
Louis Damvressant, intendant en 
Hainaut. — 1674. 

DANGÉ. L, p* p. union des justices de 
la baronnie de Bagneux et de la cbâ- 
tellenie de Grillcrmont et des terre et 
seigneurie du Fav,eo faveur de Fran- 
çois-Balthazard faangé. — Fontaine- 
bleau, novembre 1 740 ; P. 4 mai 1 742. 

DANGENNES. l. p. p. anob, de Pierre 
Dangennesj de Villefranche, moyen- 
nant 61 écusd'or,^ — ^5 novembre i355; 
expédiées à la Chambre des Comptes 
le 8 avril 1 3 56. 

DANIEL, L. p. p. anob. de Pierre Da- 
niel^ de RochebreuiL— 1667. 

DANIÈRE DE VEIGEY. l. p. p. na- 
turalisation pour le sieur Danière de 
Veigey. — Versailles, août 1787; P. 
10 décembre même année. 

DANOT, L, p. p. anob. d'Henri Danot, 
de Nantes. — i3 décembre 1576 ; ex- 
pédiées ie 24 janvier 1 577. 

DAQUIN, L. p, p. anob. des sieurs Da- 
quin, médecins du roi. — Saint-Ger- 



main, novembre 1 669 ; P. 5 décembre 
même année. 

DARAC. L. p, p. anob. de Jean Darac. 

— 1596. Fol, 304. 

DARAU., L.p.p.anob. de Jacques Darau. 

— Versailles, décembre 1755; P. 23 
mars 1756, 

DARBON. L. p. p. anob. de Jean Dar- 
bon, — i65o. 

DARCY". L, p. p. anob. de Nicolas Darcy 
et de Simonne, sa femme. — t352» 
Fol. 77. 

DARCY. L. p. p. naturalisation et re- 
connaissance d'ancienne noblesse au 
chevalier Patrice Darcy, natif d'Ir- 
lande. — Versailles, février ijSG ; P, 
5 décembre 1757. 

DARCY. L. p.p. naturalisation et re- 
connaissance d'ancienne noblesse à 
Richard Darcy, ïrlandais.— Versailles, 
janvier 1758 ; P* 12 juin même année. 

DAREL DE CHAMPSOIN. L. p. p 
anob. de Ch. -Louis Darel de Champ- 
soin.— Versailles, lévrier 1765 ;P, i5 
mai même année. 

DARETTE. l. p. p. anob. d'Antoine 
Darette, marchand. ^ — 1700. 

DAREUX. L. p. p> anob, de Jean Da- 
reux, de la famille des comtes de 
Flandres, en considération de ses ser- 
vices. — r7 août 1354; expédiées le 
7 février suivant. 

DARIEL. L. p. p, anob. de Jacques Da* 
rieL— i35k Fol. 64. 

DARNAL* L. p. p. anob. de Jean Dar- 
nal. — 161 5. 

DAROG ET. L. p. p. anob. de Guillaume 
Daroget. — î 704. 

DARRAS, L. p. p. anob. de Jean Dar- 
raSj d'Orléans, moyennant finance, or- 
donnée par les commissaires députés. 
— ro janvier 1371 ; expédiées ie 26 
septembre même année. 

DARRAS, L. p. p. anob. de Jean Dar- 
ras j bourgeois de Troyes, de Germain, 
son iilsj et de sa postérité,^ — 1371, 




109 



DA 



DE 



110 



DARRAS, l. p. p. anob. de Hugues 
Darras — 1422. Fol. 108. 

DARREAU, l. p. p. anob. de Jean 
Darreau, de Rouen, pour récompense 
de ce qu'il a fuit prisonnier le seigneur 
Talbot, chef des Anglais, le 21 mai 
1438. — 18 iuillet 1438; C. des C 
4 août même année. 

DARTOIS. l. p. p. anob. de Jean Dar- 
tois, fils de Philippe Renaut, du pays 
de Fismes, pour services militaires. 
— 2 1 décembre 1 35 i ; expédiées le r 3 
mai suivant. 

DASSELIN. l. p, p. anob, de Nicolas 
Dasselin, sieur de Vignellc. — 8 avril 
1668. 

DASSUQUE. l. p. p. anob. de Bernard 
D.issoque, trésorier général du comte 
d Armagnac. — 1433. 

DAUBERVILLE. u p. p. anob. de Ni- 
colas Daubervilie. — 698. 

DAUBIGNY. L. p. p. anob, de Jean 
Daabigny, de Tours, — ij février 
1670; ctpédiées le 12 janvier 1G71. 

DAUDE DU POUSSET, l. p. p. 
omlirmatîon de noblesse à Jacques 
Daodé du Pousset, — Versailles, 26 
\mn 17^4; P. 10 a%ril ijSS. 

DAUDIN. l. p. p. maintenue et con- 
firmation de noblesse à Et.-J,-Jos., 
Am,- Pierre, Françoise -Gilberte, et 
l|lirîe-.\nnc- Françoise Daudin, en- 
ftnts de Jacques Daudin^ sieur de 
Bretfc. - — Versailles, i5 décembre 
1758; P. i3 juin 1759. 

ÛAUDOLE. L. p, p. anob. de Jean Dau- 
dûle, bourgeois de Paris. — 1374. 

Î^ATFIN. L. p. p. anob. de César Dau- 
nn, pré^^ôt général en Auvergne, 
Wfenaant une aumône de Bo livres. 

DAUFLART.up.p.anob.de Jean Dau- 
flirt, de Troyes, de sa femme et de ses 
taUnxs, — 1393, 

lUULVKL. t p p. naturalisation à Ga- 
brÎL jnd-Martin Daulvel^ 

Uiii I Perse. — Paris, oc- 

tobre 1720; P. 36 janvier 1729. 

Daim ET. l*p, p. anob, de Pierre Dau- 
nut. — 1 3 août 1 6t»8, 



DAUPH IN, L.p.p. confirmation et nou- 
vel anob. de Joseph Dauphin. — Fon- 
tainebleau, 9 octobre 1756; P.iomai 
1757. 

DAUPHIN D HAMOPHLE. l. p. p. 

anob. du sieur Dauphin d*Hamophle, 

— Versailles, décembre 1757; F. 21 
février 1758. 

DAURELLE. l. p. p. anob. de î^aul 
Daurelle. — 1612. 

DAUTREMONT DE MIGNIERES. 

L* P, p. aiiob. dWnselme-Joseph Dau- 
tremont de Mignîères. — Versai lles^ 
janvier 1759; P. lo mars même an- 
née. 

DAUTRU Y. L. p. p. anob. de Jean Dau- 
t r uy , m a î r e de Troy e s . — 1594. 

DAUVERGNE. l. p, p, anob. de Béni- 
gne Dauvergne. — 1676. 

DAUVERGNE. l, p. p. anob. du 
sieur Dauvergne, surintendant de la 
musique du roi. — Versailles, janvier 
ï 786 ; P. 7 mars même année. 

DAUXONNE. L. p. p. anob. de Jean 
Dauxonne.deGuillemette, sa femme, 
de libre condition, et de sa postérité. 

— 1393. Fol. 58. 

DAVID. L. p. p. anob. des sieurs Denis 
et Jean David. — j5i 1. 

DAVID. L. p. p. anob. d^Emerv David^ 
sieur de la Brette, commis de M. Le 
Teliier. — 1678. 

DAVID. L. p. p. anob. d'Elie David. 

— Versai!lesj mars 1749; P* 2 sep- 
tembre même année. 

DAVY DE CH AVIGNE. l. p. p. ratifi- 
cation du nom de François Davy de 
Cha vigne. — Compiègne, 17 août 
1768; P. 7 septembre même année. 

D.WMAR. L. p. p. anob. de Lambert 
Daymar. —Versailles, juin 1754; P. 
1 1 juin 1755. 

DEBAR. L. p. p. anob. de Rodolphe De- 
bar, secrétaire du duc ile Berry, et 
d'Adeline, sa femme, ^ 1373. 

DEB.\S, L, p. p. anob. de Jean Debas. 

— ^446. 




Il I 



DE 



DE 



I 12 



DECHAMPS DE MANCHE, l. p. p. 

anob. de Dechamps de Manche, -- 
1410. 

DECOURS. h. p. p. anob. de Bernard 
et Gilles Decours, frères. — iSyS. 

DE FAIX, L. p. p. anob. de Raymond 
Defaix. — 1498. Fol, 92* 

DEFARGUES. l. p. p. anob, de Ber- 
trand Defargues, pour services. — 

DEFAUCHE, l. p. p, anob. de Jean 
DefauchCj notaire et secrétaire du roi. 
— i393. 



DEFLESSYE. l. p 

Deflessye, 



* p. anob. de Jean 
509. Fol, 325. 



DEFRANCE. l. p. p, anob; de Jean 
Defrance, conseiller général des vivres 
des armées de Piémont et Dauphiné. 

— 1594. Fol, I. 

DEFRANCHE. l. p. p, anob. de Ber- 
trand Defranche, bourgeois de Mont- 
pellier. — i358. FoL 1 16. 

DEGUES. L. p. p. confirmation de nob, 
à Antoine Degues, sieur de Valcourt, 

— Fontainebleau^ mars 1680; P. 27 
juillet même année. 

DEHANOT. L. p. p. anob. de Nicolas 
Dehanot, — 1509. Fol. 319. 

DEJACQUES. L. p. p. anob, de Fran- 
çois Dejacques, fils de Pierre, de la 
ville de Bar-sur-Aube, et de Cathe- 
rine, sa femme. — Juillet i368. Fol. 
164. 

DEL. L. p. p. anob. de Simon Del, bou- 
langer, et de sa postérité, — 1387, 
Fol. 10. 

DE LA BALMONDIERE. l. p. p. 

anob, de PhilbertDela Balmondière, 

— Versailles, août 1699; P. 3 décem- 
bre même année. 

DE LA BALMONDIERE. l. p. p. 

anob, du sieur De la Balmoodière. 
^Versailles, février 1 78 1 ; P. i 3 août 
même année. 

DE LA BALUTE. l. p. d. déclara- 
tion de naturalisation à J. 'Baptiste De 
la Balute, natif du Brunswick. — 
Versailles^ 20 mars 1752; P. 28 avril 
même année* 



DELABARDE, l. p. p. anob. des sjeurs 
Jean et Elie Delà barde, frères. — 14 
septembre 1667. 

DE LA BARRE, l. p. p. anob. de Bar- 
thélémy De la Barre et de Pétroniile 
sa femme. — 1390. Fol, 3i. 

DE LA BARRE, l. p. p, anob. de 
Goillaorne De la Barre, docteur en 
médecine, et de sa postérité. — 1390. 
Fol. 3o 

DE LA BARRE, l. p. p. anob. de Jean 
De la Barre, secrétaire du duc de 
Berry, de sa femme et de sa postérité. 

— 1405. 

DE LA BARRE, L.p.p.anob.deClaude 
De la Barre, en con^^idé ration des ser- 
vices de son père dans l'administra- 
tion delà police. — iSseptembre iSjS; 
expédiées le 16 mars ib79;C. des A., 
19 avril i58o. 

DE LA BARRE, l. p. p. anob. de Guil- 
laume De la Barre, maître des comptes 
à Rouen. — 7 juin 1591; expédiées le 
24 juillet 1598. 

DE LA BARRE, l. p. p. anob. des 
sieurs Jean, Paul et Charles, enfanisde 
Charles De la Barre. — 1609, P^ol, 5 1 1 . 

DE LA BARRE. L. p. p. anob. de Pierre 
De la Barre, de Normandie. — 16 mars 
1670 ; expédiées le 3i août même an- 
née. 

DE LA BARRE, l. p. p. anob. d'E- 
tienne-Nicolas De la Barre, — Ver- 
sailles, septembre 1776; P, 14 juillet 

1777- 

DELABAIIME. l. p, p. anob. de 
Pierre Dclabaume, chevalier de Saint- 
Louis^ exempt des gardes du corps^ 
moyennant une aumône de 3o livres. 

— i7M- 

DE LA BAUME LE BLANC DE 
LA VALLIERE. l. p. p. union 
des terre et seigneurie de Saint-Chris- 
tophe en Tûu raine et autres, et nou- 
velle érection d'icelles eo duché-pai- 
rie^ en faveur de Charles-François De 
la Baume le Blanc de la Valljère. — 
Versailles, février 1723; P. 22 février 
même année. 

DELABE. L, p. p, anob. de Gabriel 
Delabe, de Bordeaux. — 1590. 




[i3 



DE 



DE LA BEAUME. l.p. p. naturalisa- 
lion de Pierre De la Beau me. — Fon- 
tainebleatij novembre 1725; P» lù 
janvier 1726. 

DE LA BODINIERE, l.p. p. anob.de 
Jacques«Simon De la Bodinière, — 
Versailles, janvier 1702; P. 17 mars 
même année. 

DE LA BOISSIERE DE CHAM- 
BORT. L. p. p. érection du comté 
de Chambort dans le Vexin français^ 
en faveur de J.-B. -Joseph de la Eîois- 
sîére de Chambort, — Versailles, mars 
1765; P* 7septembre même année. 

DELABONNINÎERE.L.P.p.unionde 
terre et érection du marquisat de 
Bcauniont-la*Ronce, en faveur de J.- 
QaudcDelaBonninière^sieurdeBeau- 
moDt. — Versailles^ août 1757; P* 7 
juillet 1758. 

DE LA BORDE. L.p, p. éreccioti delà 
terre, châtellenie et baronnic de Ma- 
roUes en marquisat, en faveur du 
rieur De la Borde. — Fontainebleau, 
juin 1661; P* 16 décembre même 
année. 

DE LA BORDE, l. p. p. confirma- 
tion de lunion des terre et seigneurie 
de la Perte- Vîdame, Beau fort et jus- 
tices en dépendantes au Perche, en 
fiiTcurde J, -Baptiste De la Borde. — 
Compiégne, juillet 1764; P. 28 juil- 
let racme année, 

DE LA BOURDAISIERE. l. p. p. 
SDAfidement pour 1 enregistrement de 
celles du mois de juillet i*jo5, por- 
tant naturalisation à Fabrice De la 
Bourdaisicre, natif d'Italie, nonobs- 
tant leur surjinnation, — Paris, 27 
mars 1614; P. 28 mai 1618. 

DE LA BR I FFE. l. ^.j. érection de la 
t. 1 rie de Perrière en Brie 

CL , en faveur d'Armand De 

liBnik« — Versailles, dcccmbre 1692; 
P. 17 décembre même année. 

DE LA CASSAGNE. l. p. p. anob. 
de Jean De la Cassagne,^ 1 5 r 7. Fol. 
35o. 

« DE LA CHALOINE. l, t». p. anob. 
m d'Anne De la Chaloine, sieur de Reil-i 

^^ bc.— 1646. 



• 



DE 1 14 

DE LA CHAPELLE, l. p. p. anob. 
de Guillaume De la Chapelle. — i5i2. 
FoU 47. 

DE LA CHAPELLE, u p. p. anob, 

de Louis De la Chapelle. — 1700. 

DE LA CHAPELLE, l. p. p. con- 
firmation de noblesse à Louis De la 
Chapelle, — Versailles ^ janvier 1700; 
P, 24 mars même année. 

DE LA CHASSAIGNE. l. p. p. réha- 
bilitation de Christophe De la Chas- 
saigne, pour avoir été procureur à 
Nevers,ses ancêtres ayant vécu noble- 
ment jusqu'à Perrinct De la Chassai- 
fne, aïeul dudit Christophe. — i3c)3; 
oL 08, 

DE LA CHASSAIGNE. l. p, p. anob. 
de Claude De la Chassaigne. — 1697. 

DE LA CHATONNIERE. l. p. p. 

anob* de Picrre-Seline De la Cha- 
tonnicre. — 1700, 

DE LA CHAUSSA YE. l, p. p. anob. 
de Louis De la Chaussaye^ de révéché 
de Nantes, moyennant 1,000 livres. 
— 24 octobre 1669; C* des A. 3o 
décembre même année, 

DE LA CHENAYE. l. p. p. anob. 
de Jean De la Chenaye, général des 
finances. — 1 55i. 

DE LA CHENAYE. l. p. p, anob. de 
Louis De la Chenaye, de Nantes, 
moyennant 1,000 livres. — i" novem- 
bre 1669. ; C. des A. 3o décembre 
suivant. 

DE LA CHENAYE. l. p. p. confir- 
mation de noblesse â Louis-Dieudonné 
De la Chenaye. — Versailles Juin 1 737; 
P. 14 mars tj'3H, 

DE LACOSTE, l, p. p. naturalisation 
d'Emmanuel De la Coste, natif de 
Porto. — Chantilly, juillet 1724; P. 
g mars 1725, 

DE LA COUR, L. p.p. anob, de Gilles 
De la Cour. — 1 286. 

DE LA CpUR DES BOIS. l. r. p. 
confirmation de noblesse et nouvel 
anob. de J.- François De la Cour des 
Bois. — Versailles, mars tybS; P. 27 
avril même année. 



ii5 



DE 



DE 



DE LA CROIX. L. p. p. anob. de Si* 
mon De la Croix, contrôleur ordinaire 
des guerres. — 14 janvier 15^4; ex- 
pédiées et enregistrées le 3 1 janvier 
i555, 

DE LA CROIX, L. p. p. anob. de 
Louis-Philibert De la Croix. — 1 668. 

DELADOI RE. L, P. p, anob.de Michel 
Deladoire. — 1676. 

DELÂDOUILLETTE. l. p. p. anoh. 
de Pierre Deladouillette. — i6S5. 

DE LA FAGUE. l. p. p. anob. de 
Pierre De la Fague, sieur de la Pierre 
et du Reu. — Marly, 171 t ; P. 20 fé- 
vrier 17 17. — L. p, p. confirmation 
de celles de Tan 171 1, portant anob. 
de Pierre De la Fague, sieur de la 
Pierre et d'Uron. — Paris, 19 janvier 
1717; P. 20 février même année. 

DE LA FARGUE-CANTELOUP. 

L. P. p. anob. du sieur De la Fargue- 
Canteloup. ^VersailleSj juillet 1677; 
P, 7 mars t 68 1 . 

DE LA FEUILLADE, l. p. p. anob. 
de Jean De la Feuillade, gendarme.— 
i652. 

DE LA FITTE. l* p. p. maintenue, 
confirmation et nouvel aoob. de Fran- 
çois De la Fitte, — Versailles, juin 
1760; P, 14 janvier 1761. 

DE LA FLECHE, l. p. p, anob. de 
Jean De la Flèche ^ de Normandie, 
moyennant la finance ordonnée nar 
les commissaires. — 23 mai i5J4; 
expédiées le 3o décembre i535. 

DELAFOND»L,p. p. anob.de Nicolas 
De la Fond, pour mérite et services par 
lui rendus. — 27 juillet i 557 ; expé- 
diées le 1 3 septembre même année. 

DE LA FOND. l. p. p. anob. du sieur 
De la Fond, seigneur d'Hapençois, 
lîeutenant-civil i\ Saint-Quentin. — 
Le 12 avril ï583; expédiées le 11 
mai, enregistrées le 16 même année. 

DE LA FOND, l. p. p. anob. d'Elie 
De la Fond, contrôleur de k Maison 
du Roi. — 14 mai 161 1 ; enregistrées 
le 14 décembre même année. 



DE LA FONS. l. p. p. anob* du sieur 
Delà Fons. — Paris, mai 161 1; P. 8 
juillet même année. 

DELAFONT. l. p. p. anob. de Simon 
Delafont. — 13S7. Fol. 10. 

DELAFONT. l. p. p. anob. de Mar- 
guerite -Guillaume Delafontj secré- 
taire du roi, et ses enfants. — 1387. 

DE LA FONTAINE, l. p, p. anob. 
de Jean De la Fontaine, de Norman- 
die, conseiller du roi et général des 
vivres, pour services, — 18 avril r594; 
expédiées le 3 août même année. 

DE LA FORET, l. p< p. anob. de 
Jean De la Forêt , IVère de l'archevê- 
que de Rouen. — 12 décembre i352; 
expédiées le 6 mars i35 3. 

DE LA FORET, l. p. p. anob. de 
Pierre De la Forêt, archevêque de 
Rouen, et de Jean et Roch, ses frères. 

— Octobre 1354, 

DE LA FORET, l. p, d. naturalisa- 
tion de Jean-Antoine De la Forêt, natif 
de Savoie. -* Saint-Germain^ décem- 
bre 1675; P, 22 juillet 1676. 

DE LA FOSSE. l*p. p. anob. de Jacques 
De la FossCj sieur de Neuville, de 
Normandie, moyennant 5oo livres. — 
5 octobre i52i; expédiées le 12 dé- 
cembre même année. 

DE LA FRENAYE, l. p. p. anob. 
d'Henri De ta Frenaye, de Tours, 
moyennant 140 livres. — i3 mars 
1 374; expédiées le 2 janvier t375. 

DE LA FRENAYE. l. p. p. anob. de 
Jean De la Frenaye, sieur de Beaure- 
port. — 17 février 1668. 

DE LA FRENEE. l. p. p. confirma- 
tion de nob. à Alexandre et Henri De 
la Frenée. — 1677, 

DE LA GALAISIERE. l. p. p. union 
de terre et érection d'icelle en comté, 
sous le nom de Mareuil de Guil- 
lon, en faveur d'Antoine, marquais De 
la Gaîaisière. — Versailles, )anvter 
r745; P, 10 mars 1746. 

DELAGARDE. l. p. p. anob. de Ber- 
trand Delagarde, docteur en droit. 

— i383. Fol. 208. 



117 ^E 

DE LA GARDE.L.p.p. anob. du sieur 
De la Garde. — Chantilly^ novembre 
i636; P. 20 mai lôBy. 

DE LA GITTE. l. p. p. anob. de Ré- 
moad De la Gitte. — Paris, avril 
1718; P. 24 février 1719. 

DE LA GRANDIERE. l. r.p. anoK 
du sieur De la Grand ière* — Ver- 
sailles, août 1786; P. 12 juin 1787. 

DE LA GRANGE, t. p. p. anob. de 
Jean De la Grange, bourgeois de Pa- 
ris, — 7 décembre i 3S8 ; expédiées le 
14 décembre même année. 

[ DE LAG RANGE, l. p, p* anob. des 

I sieurs Pierre et Jean Delagrange» 

I frères, et de la femoae de Pierre, — 

I i388. 



DE 



iS 



ELAGRANGE. l. p. p. anob. des 
sieurs Guillaume et Jean Delagran- 
gc. — r388. Fok 17. 



DE LA GRANGE, l. p. p. anob, de 
Claude De la Grange. — Versailles, 
décembre 1698; P. 3 février 1699. 

DE LAGRENNERIE. l. p. p. anob. 
d'Henri De Lagrennerie. — 1657. 

DE LA GUEPIERE,L,P. p. anob.de 
Pierre- L.- Philippe De la Guepière, 

— Corn piègne, juillet r764; P. j juin 
1765. 

DE LA GUETTE, l. p. p. érection de 
la ^ "ie de Laureau en châtelle- 

nu. urde MessireDe laGuette. 

— Paris, 2Ô janvier 1600; P. 3 avril 
1604. 



DEL,\HAYE 



anob. de Jean 



hUAHAin, L. p. p. anob. 
Dclahaye. — iSog. FoL 363 

DELAHAYE. l, p. p. anob. d'Hi- 
kùrc Dclahayc, prévôt de Château* 
Thierry. — 1 588. 

DE LA HAYE l. p p. anoK de Char- 
lei De la Haye, prévôt de Château* 
TTiîciTy . — 1 2 décembre 1 670 ; cxpé- 
diéo k 2 janvier 1 67 1 . 

DE La Haye. l. p.p. anob. du sieur 
De U Haye.— Marly, juillet r7i4; 
P. 1 1 février 171 5* 



DE LA HURE, l. p. p, anob. de Ni- 
colas De la Horc, de Bretagne, moyen- 
nant 200 écus d'or. — 1 2 janvier i55 r ; 
expédiées le 2 décembre même année, 

DE L'ISLE. L. p. p. anob. de Jean De 
risle. — r 389. Fol. 18. 

DE L'ISLE. L. p, p, anob. d'Arnault 
De r Isle, envoyé près le roi de Maroc, 
en considération de ses services. — 2 1 
mars 1604; expédiées le 2 avril i6o5; 
enregistrées le même jour.^ 

DE LAJARIGE.L.p.p.anob. de Pierre 
De Lajarige. — r6i3. Fol 368. 

DELALANDE. l.p, p. anob. détienne 
Delaiande. — 1574. Fol. 17 et ii3 
du 2* registre. 

DELALEUF* l* p. p. anob. de Louis 
Delaleuf, de Simonette, sa femme, et 
de sa postérité. — 1 ^qS. 

DE LALOCRE. l. p. p. anob. de Jean 
De Lalocrc. — 1415, Fol. 94. 

DELALOCRE. l. p. p. anob. de Jean 
Delalocre* — 1496. Fol. 26. 

DE LA LOIRE DE MANTIVRY. l, 

p, p. confirmation de noblesse à Ber- 
nard De la Loircde Mantivry. —Ver- 
sailles, février 1714; P. 27 juin même 
année. 

DE LA LOUDE. l. p. p. anob. de 
Claude De la Loude.— -Saint-Germain, 
novembre 1 676 ; P. 1 3 mai 1 677. 

DE LA LOUETTE. l. p. p. anob. de 
Pierre De la Louette*— Versailles, fé- 
vrier 1773; P. 28 avril même année. 

DE LA LOYAUTÉ, l. p. p. anob. de 
Michel De la Loyauté, — 1706.— 
L* P. p* confirmation de noblesseà Mi- 
chel De la Loyauté. — Versailles^" 
juillet 1706; P 

DE LA MAISC 
anob. du sieu 
— Paris, déc 
ccmbre i638 

DE r A MA 

Ma........ , 

sa femme, «l • 



iig 



DE 



DE 



I20 



DE LA MARQUE, l. p. p. anob, de 
Pierre Delà Marque, procureur fiscal 
de Bazas. — i665. 

DE LA MARRE, l. p. p. naturalisation 
de François-Antoine De la Marre et 
Marie Capelle^ sa femme, natifs de 
Gènes. — Versailles, septembre 1776; 
P. ï I janvier r 777. 

DE LAMARTELLIERE. L,p.p.anob. 
de Pierre De Lamartellière, — 1614. 

DE LA MARTELLIERE. l. p. p. 
érection de la terre de Fay en comté, 
en laveur du sieur De la Martellière. 
— Saint-Germain^ juillet 1671 ; P. 19 
août 1672, 

DE LA MER.L. p. p. anob. de François 
Delà Mer, — 1699, 

DE LA MER. l, p. p. confirmation de 
noblesse à César- François De la Mer, 
sieur de Tlllet et de Haynault. — Ver- 
sailleSj 12 décembre 1699; ^* ^9 ^^' 
cembre même aont^e. 

DE LA MICHODIERE. l.p. p, union 
de justices et seigneurie, et érection 
du comté d'Hautcville, en Chani- 

Pagne, en faveur de Jean-Baptiste- 
rançois De la Michodiére. — Ver- 
sailles, septembre i65i; P. 22 mai 
1758. 

DE LA MONTAGNE, l. p. p. natura- 
lisation à Matbieu De la Montagne et 
Philippe d*Orlengest, son gendre, na- 
tifs d'An^^ers. — PariSj mars 1659; 
P. 3o juin même année, 

DE LA MORINIERE. L. p. p, anob. 
de Jean De la Morinière, bourgeois 
de Falaise, et de sa postérité* — i 356, 
FoL 29. 

DELx\MOTHE. l. p. p. anob. de Jean 
Delamothe, intendant des bâtiments, 
jardins, arts et manufactures, moyen- 
nant une aumône de 100 livres, — 

DE LA MOTHE-FEUDRON.L.p. p. 

érection de la baronniede Maignacen 
marquisat en faveur du sieur De la 
Mothe-Feudron. — Paris, mai lùSo; 
P. 8 avril j653. 

DELA MOTHE^HOUDANCOURT. 
L.p, p, confirmation et en tant que be- 
soin nouvelle érection de la terre et 



seigneurie de Brinvilliers en marqui- 
sat sous le nom delà Mothe en faveur 
de Charles De la Mothe-Houdancourt. 
—Fontainebleau, novembre 1700; P- 
déccmbrc même année. — l, p. p* 
permission à Charles^ comte De la 
Mothe - Houdancourt, d'accepter la 
grandesse d'Espagne. — Versailles, 
janvier 1723; P, 11 février même 
année. 

DE LAMOTTE. l, p. p. anob. de Ni- 
colas-Frison De Lamotte, — 1686. 

DE LA MOTTE-ROUGE, l, p. p. 
anob. des sieurs Jean, François et Ber- 
trand Delà Motte- Rouge.— 1707. 

DE LA NEUVILLE. L, p. p. anob. de 
Pierre De la Neuville, de Tours.*— 16 
avril j 5où; expédiées le 26 décembre 
même année. 

DE LA PARDIEU. L. p. p. érection de 
la terre et seigneurie de Château-Re- 
gnault en marnuisat, en faveur du 
sieur De la Parai eu. — Paris, décem- 
bre 1620; P. 1 1 août 1707. 

DE LA PERONNIE. l, p. p. anob. de 
Jean-François De h Peronnîe. — Pa- 
ris, juin 1721 ; P. i3 février 1722. 

DE LA PIGANNIERE. l. p. p. anob. 
de Guillaume De la Pigannière, avocat 
du roi à Avranches, — 1 2 janvier 1 653; 
expédiées le 1 8 décembre même année. 

DE LA PINSONNIERE, l. p. p. 
anob. de Nicolas De la Pinsonniére^ 
de Nantes, moyennant 1,000 livres, 
— 12 janvier 1669; expédiées le i5 
décembre même année. 

DE LA PLACE. Voir De Sayen et De 

WjTGENSTEIN. 

DE LA PLANCHE. L. p. p. anob. de 
Pierre De la Planche, fils naturel de 
René De la Planche, pour services. — 
1644, 

DE LAPLANCHE. l, p. p. réhabilita*! 
tron de Pierre De Laplanche. — 1665. 

DE LA PLANCHE, l. p. d. anob. de 
Pierre De la Planche. — Paris, avril 
i6ti3 j lOJuilL même année.— l. p. 
confirmation de noblesse à Pierre 
la Planche.— Compicgne, juillet 1667; 
P. septembre 1668, 




12 1 



DE 



DE 



E22 



DE LAPLANCHE. l. p. p. confirma- 
lion de noblesse à Pierre De Laplan- 
chc. — ïbTi. 

DE LA POMMERADE. l. p, p. con- 
firmation de noblesse à Florentin De 
laPommerade. — i683. 

DELA PORTE, l. p. p. anob* des sieurs 
Philippe et Jean Delà porte. — 1371. 
FoL 123. 

DELAPORTE, l. p. p. anob. de Ma- 
thieu Delaporte, de Marie, sa femme, 
et de Jean, son frère.— 1 378. 

DE LA PORTE, l. p. p. anob* d'An- 
dré De la Porte, chevalier, seigneur 
de Montrency, conseiller au grand 
conseil, moyennant 100 écus d'or, — 
33 avril iSiy; expédiées le 22 mai 
même année. 

DE LA PORTE. L. p,p. anob. de Pierre 
De Laportc. — 27 janvier 1668. 

DE I A PORTE. L. p. p, anob. de Pierre 
De la Porte, premîcrvalet de chambre 
du roi. — Paris, juillet 1643 ; P. 6 fé- 
vrier i668. 

DE LA PORTE, l. p. p^ union des 
justices et érection du marquisat de 
Pnalcscn faveur du sieur De la Porte. 

— 1748- 

DE LA PORTE DE LA MEILLE- 
RAYE. L. p. p. permission a Armand 
De la Porte de la Mcilleraye de prendre 
ks irmes oléines et non écartelées. — 
Fontainebleau, juin 1661 ; P. 5 août 
même année. 

^©E LA PROCHE. L, p, p, maintenue 
de noblesse au sieur De la Proche. — 
Versailles, octobre 1719;?. 23 jan~ 
Ticr 1 76a, 

DELARADDE.L.P. p.anob. d'Antoine 
Delaraddc.^ — 1548. Fol. 299. 

DE LA RE ALLE. l. p. p. rcconnais- 
tancedetioblesse à Louise Delà Réaile 

— Compicïgne, août 1774; P. 26 août 
inénie année. 



>E LAf RE. L. p. p. anob. 

Frmoo jrcnièrc.— 1643. 



de 



DE LA RIVIERE, l. p. p. anob. du 
sieur De la Rivière, — Paris, 6 juin 
1643 ; P. J 5 juillet même année. 

DE LA RIVIERE, l. p. p. anob. de 
Simon De la Rivière, pour services, — 
I Ù46. 

DE LA RIVIERE, l. p. p. anob. des 
sieurs Marin et Charles De la Rivière^ 
frères. — 16 mars 1668. 

DE LA ROBRIERE (Jacques), refusé 
à la chambre des comptes, attendu la 
révocation de tous les anob. depuis 
20 ans. — 16 décembre 1598, 

DELA ROCHE.L. p.p. anob.d' Etienne 
De la Roche, sieur de Vaudrinière, 
moyennant 3oo livres, — 6 mai 1493; 
expédiées le 17 février r522. Fol. 5o. 

DE LA ROCHE, l. p. p. confirmation 
de celles du mois de janvier 1661, 
portant érection des terres et seigneu- 
ries de la Groix, Mérigny et autres, 
et érection d*icellesen marquisat sous 
le nom dclaGroix,en faveur de Louis 
Claude De la Roche, — Paris, juin 
1732 ; P. 23 août 1723. 

DE LA ROCHEFOUCAULT.L.p.p. 

érection de la baron nie de la Roche- 
Ibucault en comté, en faveur de Fran- 
cois^ baron De la Rochelbucauli. — 
uivcr,après Pâques en avril i32S; P. 
,.. — ^ L. p. p. érection delà baronnie 
de la Rochelbucault en dUché-pairie^ 
en faveur de messire François^ comte 
De la Rochefoucault. — Niort, avril 
1622; P. 3o août 1640. 

DE LA ROCHEFOUCAULT.L.p.p. 
permission à François De la Roche- 
foucault, duc De la l^oche-Guyon, de 
donner au comte de Durctal,son rils, 
la terre et duché de la Roche-Guyon. 
— Marly,févrieri7i3;P*4mars même 
année. 

DE LA RONADE, l. p. p. maintenue 
de la noblesse d extraction a L. -André 
et Antoine-Ignace-André De la Ho- 
nade. — .., 1706; P.4 mai 1767. 

DE LA RUE. L.p. p. érection de la 
terre et seigneurie Je Chanip-Chevricr 
en baronnie, en faveur de J.-B. -Pierre- 
Henri De la Rue» — Versailles, juin 
1 74 r ; P. 1 5 janvier 1 742, 



123 



DE 



DE 



124 



DE LA RUE DU CAMP. l. p.p.anob. 
de Michel De la Rue du Camp» — 
Fontainebleau^ avril 1742 ; P. 29 
mars 1743. 

DE LA RUELLE, l. p, p. anob. de 
Louis De la Ruelle. — VersailleSj juin 
1713; P. 18 janvier 1714» 

DE LA SALLE, l, p.p. anob. de Guil- 
laume De la Salk% bourgeois de Paris, 
moyennant 88 ecusd'or. — 5 juillet 
1397; expédiées le 1 6 décembre même 
année. 

DE LA SALLE, l. p, p. anob. de Guil- 
laume De la Salle, d Aurillac, et de 
sa postérité — ^397. 

DE LA SALLE, l. p. p. anob. de Phi- 
lippe De là Salle. — Fontainebleau, 
octobre 1775 ; P. 28 novembre même 
année. 

DE LA SAYE. l. p. p anob, du sieur 
N... Delà Save. — 1548. Fol. 33o. 

DE LA SONDE, l. p. p. anob. de Ni- 
colas De la Sondejingénicur ordinaire 
du roi. — 1677. 

DE LA SUZE. L. p. p, union de terres 
et seigneuries au comté de la Suze, — 
Paris, mai 1720 ; P. 20 août 1722. 

DE LA TAN NI ERE. l. p. p. anob. de 
Benoît De la Tannièrc, de Lisieux, 
de sa femmectde sa postérité, moyen- 
nant 400 livres, -- 14 octobre 1 399 ; 
expédiées le 6 mars 1400. 

DE LA TOUR, u p. p. anob. de 
François De la Tour, de Limoges. — 
8 juillet i6[3; expédiées le 2 novem- 
bre même année . 

DE LA TOUR DAUVERGNE. 
L. p. p. érection en duché-pairie des 
terres d'Albret et Ghâieau-Thïerry, 
en faveur de Frédéric- Maurice De la 
Tour d'Auvergne, duc de Bouillon. 
— Sauniur, lévrier i653; — ^ l. p. 
p. ratification de celles du mois de 
lévrier i652, portant érection des 
terres d' Al bret et Château-Thierrj; en 
duché-pairie, en faveur de Godefroy 
Frédéric- Maurice De îa Tour d'Au- 
vergne fils. — Saint-Germain, août 
1662. — L. p. p. mandement pour 
lenregistremeot de celles du mois de 
février i652 et août 1662, portant 
érectioïi des terres d' Albret et de Cbâ- 



1 



I 



teau-Thierry en duché-pairie, en fa- 
veur de Frédéric De la Tour d*Au- 
vergne, duc de Bouillon, et de Gode- 
froy- Frédéric De la Tour d'Auvergne. 
— Paris, 27 novembre i665; P. 2 dé- 
cembre même année. 

DE LA TOURNELLE. l. p. p, érec- 
tion de la terre et seigneurie de la 
TourneUcen marquisat, en laveur de 
Charles De la Tournelle. — Versailles, 
juin j (58 1 ; P. 22 août même année. 

DE LATREMOUILLE. l. P.p. légi- 
timation et anob. d'Annibal De la 
TrémouïUe, fils naturel de Claude, 
duc de Tbouars, et de sa postérité^ 
pour services militaires. — 9 avril 
j65 5 ; expédiées le 27 novembre mê- 
me année, 

DE LA TREMOUÏLLE. l. p. p. érec^ 
tionde la terre et seigneurie de Royan 
en marquisat, en faveur d* A otoi ne- 
François De la Tremouille. — Ver- 
sailleSj avril 1707; P, 19 mai même 
année. 

DE LATURELLE. l p. p. anob. de 
Michel De Laturelle. — 1662 et 
1670. 

DELAUNOY. L. p. p. anob. de Fran- 
çois Deiaunoy, sieur de Pinchault. — 
1701. 

DE LA VACQUERÏE. l. p. p. anob. 
de Claude De la Vacqueric, sieur de 
Sennefontaine —Versailles, mars 1706; 
P. 2 juillet 1711, — -h. p. p. mainte- 
tenue de noblesse à Claude De la Vac- 
q^uerie, sieur de Sennefontaine. — Pa- 
ns, 28 juin 1716; P. i" juiUet 1717. 

DE LA VAL. L*p. p. anob. de François 
De la Val, de Bourges, moyennant 
4:^0 livres. — 9 avril i653 ; expédiées 
le 4 décembre même année. 

DE LA VALETTE. L. p. p. aoob. de 
Bernard De la Vallette et de Pierre son ■ 
fils. ^ï 382. FoL 198. I 

DE LA VALETTE, l. p. p. érection de 
la terre et seigneurie de Villebois en 
duché-pairie et commutation dudit 
nom deVillebots en celui De la Valette, 
en laveur de Jean- Louis De la Va- 
lette, duc d'Epernon* — Paris^ mars 
. 1622; P. 4 septembre i63i. 



I 




ii5 



DE 



DE 



126 



DE L\ VALLETTE. l. p. p.anob. de 
Bonnard De la Vallelte. — ^22 mars 

Pj 382 : expédiées le 27 décembre même 
année. 

DE LA VALLEE. L. p.p. anob. de Jean 
Il De la Vallée, bourgeois de Paris, 
I movennant 80 florins d or. — 5 mai 
1 389 ; expédiées le 1 2 janvier 1 390. 

DE LA VALLEE, l. p. p. anob. de 
Michel De la Vallée, commissaire de 
1 Tartilierie et lieutenant du Grand- 
' Maître. — 1609. 

DE LA VALLEE, l. p. p. anob. de 
I Michel De la Vallée, du Maine, — 16 
^^ janvier iqoôi enregistrées le 3 février 

^DE LA VALLEE, l. p. p. anob. d'A- 
drien De la Vallée^ sieur de la Blandi- 
ntère, gendarme de la garde. — 17 
fuillct î 644 ; expédiées le 6 février 
1645. 

I DE LA VALLEE'FOSSEE. l. p. p. 
1 union âi^ terres et seigneuries dePo- 
I goy, Nevoy, Moulin, Docle û la 
^^ terre et seigneurie de Vcrlyet érection 
^Bdlcelles en marquisat, en faveur de 
^B Gabriel De la Vallée- Fossée, sieur de 
^P Vcrlv. — Saint-Germain-en-Laye, 
^" octobre 1626 ; P. 14 décembre méaie 
innée. 

DE LA VEILLE. L. p. p. anob. de 

Péul De la Veille, secrétaire de la 

chambre du roi, — 6 décembre 1 587; 

> le 1 3 janvier 1 588 ; enregis- 

It avril 1589. 

BE LA VERGXE. u p. p. anob de 
Pierre De la Verpne, de la Valteline, 
tDovennant 3oo livres. — 8 novembre 
14^7; expédiées le 22 avril 1438. 

DELAVT-KGNES. l. p. p. anob. de 
Ri£aud Delavergncs etdeson frère.— 
i3îo. FoL 123. 

te La VIELLE. L. p. p* anob. de 
GttiUiiumc De la Vielle. — tbog. 
FoL 349. 

[LA VIGNE. L. p. p. anob. de Gas- 

' Delà Vigne, avucatau parlement 

1. — (2 juillet 1496: expédiées 

cmbre même année. Fol 36. 

ÛEU VILAINE DE LA GARDE, 
iiK p. pcrmisiion au sieur De la Vi- 



laine de la Garde et à ses enfants de 
se faire appeler De la Garde.— Saint- 
Germaio-en-Laye, décembre i63oj 
P. iT février i63i, 

DE LA VILLE, l. p. p. anob. de Jean 
De la Ville, de Caen, moyennant 240 
livres. — j novembre 1493 ; expédiées 
le 12 avril 1494. 

DE LA VILLE* L. p. p. anob. de Fran- 
çois De la Ville, frère du précédent, 
— Mêmes date et tinance ; expédiées le 
17 juin 1494. 

DELAVILLE. l. p. p. anob. de Nicolas 
Delà ville. — 1593, — l . p. p. confirma- 
tion audit 1 699. 

DE LA VILLE, l. p, p. anob. de Ni- 
colas De la VillCj sieur de Sérilly. — 
Avril 1593 ; lettres de surannotation 
le iS août toio; G. des A* 9 juil- 
let i6j2. 

DE LA VILLETTE. l. p, p. anob. de 
Pierre Guillaume De la Villeite, de 
Lisieux, moyennant 400 livres, — 9 
janvier 1644; expédiées le 6 novem- 
bre même année. 

DE LA VINCENDIERE, l. p. p. 

anoblissement de Poulanay De la 
Vincendiére, avocat du roi à Nantes, 
moyennant 600 livres. — 6 mai i655, 

DF LA VRILLIERE. l. p. p. érection 
de la terre et seigneurie de Château- 
neuf en marquisat, en faveur du sieur 
De la Vrillière. — Paris, janvier 1671 ; 
P. 3i août 1678. 

DELAYE. L. p. p. anob. de Gabriel 

Délaye. — 1492, Fol. 58, 

DELAZE. L. p. p. anob. d'Hector De- 
lazCj sieur de Poteau. — 1 594, 



p. anob. de 
Delentel, licencié és*lois, — i 
FoL 32. 



390. 



DELESTRE. l. p. p. anob. d'Antoine 

Dclestre. — 1699, 

DELEUSE. L. P. p, anob de Pierre 



'nLhUi»t, L. p. p, anob 
Deleuse. — i5oo. Fol. 145 



DELOUCY. L. p. p. anob. des sieurs 
Jean et Simon Deloucy.de Valogncs, 
— 1575. Fol. 56. 



i3i 



DE 



DE 



l32 



DESMOULINS, l. p. p. déclaration 
sur Tanob, accordé parCosme de Mé- 
dicis, grand duc de Florence, à Ber- 
nard Desmoulins, — 1569, FoL 354. 

DESORBANDRE, l. p. p- anob. de 
Sauveur Desorbandre. — 1 5 55. FoL 
208. 

DESORRES. L. p, p. aoob, de Jacques 
Desorres. — i565. FoL 45 1. 

DESPAIGNE, L. p. p. anob.de Pierre 
DespaignCj de Bordeaux. — iSgo. 

DESPENSE. L» p, p. anob. de Thomas 
Despense, et de sa postérité, moyen- 
nant 40 livres. — Avril, après Pâques, 
1390. Fol. 25, 

DESPERIERS. l. p. p. anoK de Char- 
les Desperiers^ sieur de Livernol, gen- 
darme du roi j en considération de ses 
services. — 4 juillet 1643 ; expédiées 
le 8 janvier suivant. 

DESPERRIERES. l, p. p. anob. de 
Jean Desperrières, sieur de Courty^ 
lieutenant du grand prévôt de Nor- 
mandiCi — 18 juillet 1643 ; expédiées 
le 3 î janvier 1 644. 

DES PERRIERES. L. p. p. anob, 
d'Antoine-Marie Des Perrières. — 
Versailles, juillet lybS^P. 7 septembre 
même année. 

DESPLANCHES, l. p. p. anob. de 
Jean Desplanches.— 1465. Fol. i5û* 

DESPRES. L. p. p. anob. de Pierre 
Desprès. — 1 370. FoL S5 , 

DESROCHES. L. p. p, anob. de Da- 
niel Desroches. — 1664, 

DES ROCHES, l. p. p, maintenue de 
Daniel Des Roches, sieur du Chastel, 
aux privilèges de noblesse et en tant 
que besoin anob. d'icelui, — Saint- 
Germain, août 1662; P. 2S avril 
i663. 

DES ROLANDIS. L. p. p. naturali* 
sation de Jean- Baptiste DesRolandis, 
naiif du Montlerrat. — Fontaine- 
bleaUj octobre 1777} P, g mars 1778. 

DESROSEAUX. L, p. p* maintenue et 
confirmation de noblesse à Gabriel 
Desroseaux, moyennant i5o livres. 
— i6q3. 



DE ROUET (aiias De Rouet), l. p. p. 
anob. de Jean Desrouet, sieur de la 
Roche'd'Urson,à la recommandation 
du prince de ConXy\ — 1601, 

DES ROZEAUX. l. p.p. confirmation 
de noblesse à Gabriel Des Rozeaux. — 
Versailles, février 1688; P. i5 mars 
même année» 

DES RUAUX.L. p.p. décoration du 
titre de chevalier à Hélie Des Ruaux. 

— Paris, avril 1719; P. 3i août 
1723, 

DESTAMPES, l, p.p. anob. de Robert 
Destampes, fils naturel de Jean/gar- 
çon, et ae Guillette Duplessis fille, lé- 
gitimés j pour succéder aux biens de 
ses père et mère, — 1392. Foh 5i, 

DESTAMPES. l, p. p. anob. de Jean 
DestampeSjConseillerdtiduc de Berry. 

— 1400 

DESTAMPES. L. p, p. anob. de Ro- 
binet Destampes, garde du .duc de 
Berry, de Jacquettc, sa femme, et de 
ses descendants, — 14^4* Fol, 29; 
expédiées le 25 décembre même an- 
née, 

DESTAMPES. l. p. p, anob. de Jean 
Destampes.— 4441. FoL 42* 

DESTAUD. L. p. p. anob. de Jean 
Dcsîaud, de Menilles, près de Vertus 
en Champagne, — i3d5. FoL 21, 

DESTOGES. L. p. p, anob, d'Hilaire 
Destoges. — 1496. Fol. 80. 

DETOUR BES. l. p. p. anob. de Ma- 
tbieu Detourbes. — 1376» FoL 
142. 

DEVAINE. L. p. p. anob. de René De- 
vaincj sieur de Maussé. — 1702, 

DEVAIR (alias Deveyre).L. p. p. anob. 
des sieurs Guy Devair, premier consul, 
Gérard, Charles et Nicolas^ tous en- 
fants de Jean et de Gaillarde de Cha- 
bert pour services rendus au rétablisse- 
ment de la ville d'Auriilac. — r582. 
Fol. 70. 

DEVALLEE.L. p. p, anob. de Nico- 
las De vallée, — 1 5oi, 

DEVALUES. L. p. p. anob. de Jean 
Devalles. — 1434. Fol. 64. 



t33 



Dl 



DO 



i34 



DEVAMTVERAN. l. p.ç. anob.de 
Jean Devatnrv^efan, président de la 
chambre des enquêtes du parlemeut, 
— i3q9. 

DES VAULX- u p. p. anob. de Nicolas 
Dfâ Vaux,d'Orléans_— 9 juillet i Soi ; 
eipédiées le 14 décembre même an- 
née. 

DES VAUX, L. r. p. anob. de Michel 
Des Vaux, sieurde la Valinière, — i3 
;ioùt r644 ^ expédiées le 8 décembre 
mcmc année. 

DEVELLETRE. L. p. p. anob, de Jean 

Dr veîletre, allemand, — iSti. Fol. 



DEVIEL. L. p. p. anob. de Jean Dé- 
vie! et de Marie de Bar, sa femme. — 
1376, 

DE VIGNY, t. p.p. anob.de François 
De Vigny. ^ 1570. Fol. 1 5. 

DEVIN (le). Voir Le Devij^. 

DEVINS. L. p. p. érection de la terre de 
r :v en baron nie en faveur d'André 
- ;as. — Paris^avril i6Sg\ P. 12 juil- 
let même année. 

DEVOISIN. L.p^p.anob. de Jean De- 
voisin, maître de requêtes de Thôtcl 
du roi. — 1387. Fol. 324. 

D'HEMERY. l. p. p. anob. de Jean 
D'Hcmcry, dcLatigres, — 1594. C. des 
A. a6 septembre 1 597. 

DIEU (le). KoiVLkDieu. 

DIJON (de). L. p* p. anob. dessieurs Ri- 
chard et Othon de Dijon frères^ et de 
leur postérité. — i365. 

DILLON. L. p. p. reconnaissance d'an- 
deane noblesse â Thomas Dillon, ori- 
gtoaire d'Irlande. ^ — Versailles, juin 
1759; P, 26 mars 1760. 

DILLON, L. p. p. naturalisation à Ni- 
coUs Dillon ei à %t:s enfants, natifs de 
Dublin. — Vcrvdilles, mai 1760; P. 7 
juin mcmc année. 



k 



DINESTE. t. p. p. anob. de Gilles 
Dtncstc, sieur Dumanoir, vicomte de 
Valognes. — 1574. FoL 87. 



DINET. L. V, p. anob, des sieurs Pierre 
et Robert Omet. — i355. Fol. 108. 

DIRE. L. p, p. anob. de Sébastien Dire, 
raayeur de Saint-Quentin. — Etampes, 
novembre i589;P, ladécembreméme 
année. 

D7RICOURT, Voir Ibicourt (d'). 

DISCRET. L. p.p, déclaration de natu* 
ralisation à Jean Discret.— Versailles^ 
2 février 1759; P. 23 février même 
année. 

DIS LES. L. p. p. anob. de Raphaël Dis- 



les, — 1496. 



p. ar 
Fol, 



26. 



DISSONNET, L. p. p, anob. de Guil- 
laume Dissonnet, — Versailles, décem- 
bre 1697; P. 24 avril 1698. 

DOpAN. L. p. p. union des terres et 
seigneuries dHerbault, Jussay et 
autres et érection d'icelles en marouî- 
sat en faveur du sieur Codan. — Ver- 
sailles, mars 1723; P. i"juilletméme 
année. 

DODART, L. p. p. anob. de Claude- 
Jean-Baptiste Dodart. — Paris, mai 
1720; P. 10 juillet même année. 

DO D EAU. L. p. p. anob.d'Elie Dodeau. 
— i582. Fol. 68. 

DODIN DE LAUTOTTE. l. p. p. 

anob, de René Dodin de Lautotte. — 
Versailles, janvier 1745; P. 27 janvier 
même année. 

DOIRE (de la), PWr Del^iboirk. 

DOL. L. p. p. anob. à Hugues-Nicolas 
Dol, Tundes cent gentilshommes de la 

maison du roi. — 1610. FoL 137. 

DOLE. L. p. p. anob. de Pierre Dolé, 
commissaire d'artiHerie.^ — 1584. 

DOLENCOUR (de). L. p. p. anob. de 
Girard de Dolencour et de Marguerite, 

sa femme. — 1384. Fol. 209. 

DOMET. L. p. y. anob. de Pierre Do- 
met, sieur de Lauierme* — 1 660. 

DOMICILLE. L. p. p. anob. de Pierre 
Domicilie. — i35o. Fol. 8. 



m 



^^ 



i35 



DO 



DO 



i36 



DOM MARTIN (de)- l. p. p. anob. de 
BareldeDommartin. — 1409. Fol, 28, 

DONNEAU. L* p. p. aoob. de Gaspard 
et Antoine Donneau^ sieurs de Visé, 
et des enfants de Gilles Donoeau, leur 
père et aïeuL — Saint-Germain, 2 5 
avril 1670; P* i**"- juillet 1673. 

DORBAY. L. p. p. anob. de Nicolas 
Dorbay. — Compiègne, juillet 1738; 
P. 6 septembre même année. 



DORCH I VA L. L. p. p. anob, d" Armand- 
François DorchivaL— 1699. 



DORGERON. l p, p, réhabilitation 
ù René Dorgeron, fils de Michel, qui 
avait trafiqué, en considération de ses 
services sous le comte de Saint- PhaL 
— 8 novembre iSgb; expédiées le 8 
septembre 1597. 

DORIAC. L. p, p. anob. de Renaut 
Doriac, de Tours, moyennant 900 
livres. — 9 février 1406; expédiées le 
14 septembre même année. 

DORTGNY. L, p. p. anob. de Denis 
Dorigny, garde du corps du roi, en 
considération de ses services. ^^ 1 2 mai 
î 644; expédiées le 27 décembre même 
année. 

DORIGN Y. L, p, p- érection de la terre 
et seigneurie de Mably en vicomtéj 
en faveur dti sieur Dorigny. — ^ Saint- 
Germain^ janvier 1675; P. 27 mai 
même année» 

DORIGNY. L. p. p. confirmation et 
maintenuede noblesse, et nouvel anob. 
de Pierre-Adam Dorigny. — Versail- 
les, janvier 1745 ; P. 8 mai même an- 
née. 

DORIN. L.p. p. anob. de RegnaudDo- 
rin^ conseiller du duc de Bourgogne, 
et de Marguerite, sa femme» ^ 1406. 
FoL 186. 

DORIVAL. L> p. p. anob. de Robert 
Dorival, de Rouen, panetier du roi. 
-.1375- FoL i33. 

DO RM ANS (de), l, k p. anoK de Guil- 
laume de DormanSj avocat du roi. — 
i35o. 



DORSAUT DE FONTETTE. l. p. 

p. permission au sieur Dorsaut de Fon- 
tettc de porter le titre de baron de 
Fontctte, — Versai lies, décembre 1 770; 
P, 7 septembre 1771. 

DOUBLE. L* p. p, anob. de Martin DoaJ 
ble, conseiller du roi. — i 378. Fol. 
175. 

DOUBLET DE CRONY.L. p. p. con- 
firmation du titre de marquisat de 
Bandeville, en faveur de Pierre Dou- 
blet de Crony. — Versailles^ mai i7o5; 
P. 27 juin même année* 

DOUBLET DE PERSAN, l. p. p. 

érection de la terre et seigneurie de 
Persan en marquisat^ en faveur d'An- 
ne-Nicolas Doublet de Persan. — Ver- 
sailles^ mars 1763; P. 5 sept, même 
année, 

DOUCET- u p. p. anoK de Guillaume 
Doucet. — 1354. Fol. 67. 

DOUILLETTE (de la). Voir De la 
Douillette. 

DOUIT, L. p. p. maintenue et confir- 
mation de noblesse à GuillaumeDouit. 
— 1675. 

DOULENS DE SAINT-ELYER. l. 

p, p. confirmation de noblesse à An- 
toine Doulens de Saint-Elyer. -—Ver- 
sailles, mars 1701; P. i3 avril même 
année. 

DOURLAIS, L, p. p. anob. de Pierre 
Dourlais. — 1701, 

DOURLANS (de), l. p. p. anob. de 
Pierre de DourlanSj sieur de Sérival. 
— Versailles^ août r70o; P. 9 décem- 
bre même année» 

DOUX (le). Voir Le Doux. 

DOUZE (de), L. p. p. anob, de François- 
Thierry de Douze. —Versailles^ mars 
1732^ P. 7 avril même année, 

DOUZEAU. h. p, p. érection de la terre 
et seigneurie de Loche Chasseocuil et 
lieu de la Vaure en chàtellenie, en fa- 
veur de René Douzeau. — Paris, avril 
1646; P. 1 1 aoiit même année, 

.DOUZENEL. L. p. p. anob. de Jean 
Douzenel, sieur de L'Epine. — Pa- 
ris, janvier 1721; P. 7 mars même 
année. 



i3j 



DU 



DU 



.i38 



DO UZ EN EL. L. p. p. anob. de Pierre 
Douzcnel, sieur de Lépine, garde du 
corps, moyennant une aumône de 20 
livres. — iJH- 

DRAM ART, l, p. p, anob. de Pierre 
Dramart, secrétaire de la chambre du 
roi, et d'Edme, son frère. — 161 1. 
Foi. 107, 

DRAUD, l. p. p.anob*dePierreDraud, 
sieur delà Rochebreuil. — i6d3, 

DRÉE (de), l. p. p. érection de la terre 
Cl seigneurie de la Bazolle en maïqui- 
sat, en faveur du comte de Drce. — 
Versailles, mars 1767; P. r*' septem- 
bre même année. 

DREUX. L.p.jp. anob» d'Adrien Dreux. 
— 1549, FoL 226, 

DREUX fde). L* p. p. érection de la 
Cerre de Montaigne en marquisat, en 
giveuf de Gabriel de Dreux. — Ver- 
sailles, octobre 1 696 ; P. 20 août 1697. 

DROUCHET, L. p. p. confirmation et 
maintenue à Paul Drouchet, sub-dd- 
Ugué de Tintendance de la Rochelle* 

DROUEL. L* F. p. anob. de Benoît 
Drouel, sîeur de Maronnay. — i585. 

DROUET. L. p. p. anob. d*01ivier 
Drouct, de Vannes, moyennant 600 
livres. — 21 juin 1469; expédiées le 
18 décembre suivant. 

DROUET. L. p* p. anob. de Benoît 
Drouct, et de SCS enfants nés et à naî- 
tre en loyal mariage . — Paris, juin 
i585; P. 26 janvier 1662. 

DROUET DE MARCAM.AY. Voir 

CoiBflÉ. 

DROUIN DEBOUVILLE{dei.L.p.p. 
érection des terres et seigneuries 
d'Aulnay, la Rivière, Chilvau. etc. 
en comté, sous le nom de Rocheplate, 
en faveur de Philippe de Drouin de 
Bouvttlc,-* Vcri.ailks, juin 1767] P. 
lofemer 1768. 

DRUAIS. t. p. p. anob, de Matthieu 
Druaîsi sieur de Franclieu, maréchal 
des k^ du roi, — 1 586* FoL 299. 

DU BAC. L. p. p. anob. de Louis Du- 
btc, lieuicnunt des gardes du duc de 
Bouillon. — i65i. 



DU BAC. L, p. p. anob. de Pierre Du bac, 
— i655. 

DUBACQ, L. p. p. anob, de Pierre Du- 
bacq, capitaine de la milice à la Mar- 
tinique. — 1 70 I . 

DUBAR. L. p. p. anob, des sieurs Louis 
et Jean Dubar. — 1703. 

DU BATTE. L. p. p. anob. de Jean 
Dubatte, sieur de Pérouse, maître des 
requêtes de Navarre. — 1596. 

DUBOCHET. L. p. p. anob. de Nico- 
las Dubochet, de Bretagne, moyen- 
nant 400 livres, — 26 avril 1652; ex- 
pédiées le 22 novembre même année. 

DUBOIS, L. p. p. anob.de Guillaume 
Dubois, de Domloup, évêché de Ren- 
nes, moyennant 450 livres. — 17 
mars 1460; expédiées le 18 décembre 
même année. 

DUBOIS. L. p*p, anob. des sieurs Phi- 
lippe, François, Jacques et Antoine 
Dubois frères, vérifiées à laC. des A. 
-^ i635, 

DUBOIS. L. p. p. anob. de Simon Du- 
bois^ de Normandie, moyennant fi- 
nance ordonnée par les commissaires 
députés. — 25 avril i534. 

DUBOIS. L. p. p. anob. de Colardon 
Dubois^ de Normandie^ moyennant 
finance réglée par les commissaires 
députés de la province. — 6 novem- 
bre 1534. 

DUBOIS. L. p. p. anob. des sieurs 
Claude et Jean Dubois. — 1640. 

DUBO IS. L, p. p. anob. de Pons Dubois, 
fils de Christophe. — 1645. 

DUBOIS. L. p. p. anob. des sieurs 
Jacques, Jean, François et Etienne 
Dubois frères. — î6 décembre 1667, 

DUBOIS. L. p. p. naturalisation à Jean 
Dubois, natif de Baussy en Bauge, en 
Savoie. — Paris^ décembre 16 lo ; P. 5 

mai 161 1. 

DUBOIS, i. p. p. anob. du sieur Du- 
bois. — Paris, juin 1643; P. août 
même année. 

DUBOIS. L. p. p. anob. de René Du- 
bois. — Paris^ mai 1645 ; P. juin 
même année. 



i39 



DU 



DU 



140 



DUBOIS. L. Pr p. érection de la baron- 
nïe de Vandenesse en marquisat^ en 
faveur du sieur Louis Dubois, sei- 
gneur de Gévry. — Pans, décembre 
i663 ; P. 17 mai 1664* 

DUBOIS, L. p. p. anob. du sieur Du- 
bois — Saint^Germain, avril 1673** 
P. 12 avril 1677. 

DUBOIS.L. p.p.naturalisationà Pierre- 
Joseph et Pierre-Joseph Dubois, père 
et iilSj natifs de Mons, — Versailles, 
mars 1742; P. 14 mars même année, 

DUBOIS DE MONTPLAINCH AMP. 

L. P. p. confirmation de noblesse à 
Jean-Baptiste Dubois, sieur de Mont- 
plainchamp. ^ — Paris 2 3 mars 1719; 
P. i5 mai même anne'e, 

DUBOSGQ. L. p. p. anob. de Guil- 
laume Duboscq^ procureur du diiché 
de Normandie, - — 1369. 

DUBOST. L. p. p. anob. de Pierre- 
Marie Dubost, fils de Thomas, — 
1544. 

DUBOUCHET. l. p. p. anob. de Guil- 
laume Dubouchet, de Nantes. — 22 
juillet i66g; expédiées le 7 novembre 
suivant. 

DUBOUCHET. Lettres de suranna- 
tion pour anob. de François Dubou- 
chet. — 1715. 

DUBOULLAY. L. p. p. anob. dEd^ 
mond Duboullay. — i5 mai 1547; 
expédiées le 3o novembre méoie an- 
née. 

DUBOULLAY. l. p. p. anob. de Pierre 
Duboullay, d'Angers. — 10 janvier 
1672 ; expédiées le 25 août suivant, 

DU BOURG. L. p. p. anob. de Robert 
Du bourg. — 1495. Foi* 19. 

DUBOURG,L. P. p. anob. de Pierre 
Dubourg. — 1698. 

DUBOURG. L. p. p. anob. de Joachim 
Dubourg* — 1 699, 

DUBREUIL. L. p. p. anob. d'Eusta- 
che Dubreuil. — ï554, 

DUBREUIL, L. p. p. naturalisation à 
Pierre Dubreuil, natif d'Annecy en 
Savoie. ^ FontainebleaUj août 1644; 
P. 23 janvier 1647, 



DUBREUIL. L. p. p anob. de Jean 
Dubreuil, sieur de Champcartie^ de 
Nantes, et de Jean-Olivier^ sieur de la 
Boulonnière. — 9 décembre 1669; 
expédiées le 6 novembre 1670. 

DUBREUIL. L. p. p. anob. d'Armand 
Dubreuil, moyennant finance réglée 
par les commissaires députés de Nor- 
mandie. — 10 novembre 1734. 

DUBUCQ, L, p. p. anob. de Pierre Do- 
bucq. ^^ Versailles^ mai 1701; P, 21 
juillet même année. 

DU BUIS. L. p.' p. anob. de Germain 
Dubuis,de l'Etteneau. -- 1445* Fol. 

97- 

DU BUISSON. L, p. p. anob. de Jac- 
ques Dubuisson, moyennant une au- 
mône de 100 livres.— 1695. 

DUBUS, L. p. p. anob. de Charles Du- 
bus. — 25 octobre 1696. 

DUC (le). Voir Le Duc. 

DUCASTEL.L.p. p. anob. de Rimbaut 
Ducastcl, bourgeois de Verdun, de sa 
femme Catherine et de ses entants. — 
1372, 

DUCHATEAU. l, p. p. anob. d'A- 
lexandre Duchâteau, avocat au parle- 
ment de Paris. — 6 juillet 1 555; ex- 
pédiées le 25 mars i5 56. 

DUCHEMIN. L. p. p. confirmation 
de noblesse à Jean Duchemin^ bour- 
geois deTroyes. — 1375. Fol. 141. 

DUCHEMIN. L. p. p. anob.de Pierre 
Duchemin de Guieteville, moyennant 
j ,000 livres, — 1 5 mai 1 574; expé- 
diées le 1 2 février 1576, 

DUCHESNE, L p. p. naturalisation et 
dispenses à Pierre Duchesne, natif de 
Savoie.— Paris, 6 juillet 1549; P. 3i 
juillet même année. 

DUCHESNE. L. p. p. anob.de Fran- 
çois Duchesne. — Versailles^ décembre 
îofjb ; P. ï8 mai 1697, 

DUCHESNE. L. p. p. anob. de Pierre 
Duchesne. — Versailles, novembre 
1700; P. 9 mai i70[. 

DUCHESNE. L. p. p, anob. d'Alexan- 
dre-Nicolas Duchesne. — Versailles, 
décembre 1759 ; P. 11 janvier 1760, 



141 



DU 



DU 



DUCHESNOY-DESPREZ. l. p. p- 
anob. de Thomas DuchcsnoY-Desprez, 
— Versailles, novembre ifSi ; P. 1 1 
février lySz, 

DUCHON, L. p, p. érection de Va terre 
et seigneurie de Mezjères en baforinie 
en faveur d'Antoine Duchon.— Paris^ 
mars 1657; P. 23 août i65S. 

DUCLOS. L. p* p. anob. de Jacques et 
Pierre Duclos frères, — Marly, mai 
1707 ; P, 5 décembre même aiinée. 

DUCREUX. L, p. p. anob. de Louis 
Dacreux. — 1494. Fol- 9. 

DUCROS. L- p. p. anob* de Gabriel Du- 
cros, — i668, 

DUDUIT. L.p. p. confirmation de no- 
blesse et nouvel anob. de Ch,-Ambroise 
Duduit, — Fontainebleau, 3o octobre 
1754; P. 27 août 1755, 

DUFAY DE COURTEMANCHE. l. 
p. p, anob. de Richard- Pierre Dufay 
de Courtemanche, — Versailles^ juin 
1723; P. 5 juillet même année. 

DUFLORET. L. p- p. anob. de Guil- 
laume Dufloret, sieur de Bacon. — 
i56>- FoL 196. 

DUFOUR- L. p. p* anob. de Barthélémy 
Du four, de sa femme et de sa postérité. 
— 1365. 

DUFOUR. L. p. p. permission à Louis- 
Nicolas Dufour de porter les nom et 
armes d'Hédoin. — Versailles ^ mai 
1750 ; p. 8 juillet même année. Voir 

AîfCCUN. 

DUFOUR DE LA FEUILLADE. l. 

p. p. confirmation de noblesse à Guil- 
laume Dufour de la Feuillade. — Ver- 
sailles, mai J 698 ; P. Il juin même 
Année* 

DUFOUR DE PRADES. l. p. p. 
lUiob. de Louis Dufour, sieur de Pra- 
des. — Versailles, novembre 1723 ; P. 
20 mars 1724. 

Dl |)Y. L. p. p. conhrmation 

4i- ,- ..^jlcsse et en tant que bcLom 
noavel anob. des sieurs Helye et Jean 
Dafr6iiO)% — Paris, décembre 1668 ; 
P. i4d6:embre même année. 

DUFRICHE- L, p. p. anob. de Louis 
Dufhcbe* — i656. 



DUGARD. L. p. p- anob, de Jacques Du- 
gard et de sa femme. — 1 388. 

DUGARDIN, L. P. p. anob. de Phi- 
lippe Dugardin, — 1701. 

DUGAS. L» p. p. anob. de Jean-Baptiste 
etde Jacques Dugas. — Versailles, mars 
Ï777; P. i5 juillet même année. 

DUGUET. L, p. p. anob. de Claude 
Duguet. — Versailles, avril 1697; P. 
1 7 mai même année. 

DUHALDE.L^p. p. anob.deGuiUaume 
DuhaMe. -^1548. FoL 12$. 

DUHAMEL. L. p. p* anob. d'Olivier 
Duhamel, de Normandie, moyennant 
finance ordonnée par les commissaires 
députés, — 17 août i534; expédiées 
le 1 5 septembre même année, 

DUHAMEL. L. p.p. anob, de François 
Duhamel. — 1698. 

DUHAMEL, L, p, p. anob. de Jean- 
Baptiste- Charles Duhamel. — Ver- 
sailles, avril 1700; P. 7 juin même 
année. 

DUHAN. L. p. p, anob. d'Abraham et 
de Jean Duhan. — Poitiers_, décembre 
i65i; P. 12 mai 1668. 

DUHOUEL. L. p. p. anob. de Guil- 
laume Duhouel. — 1416. 

DULAC. L. p. p. anob. de Guillaume 
Dulac, du diocèse de Périgueux, et de 
sa postérité. — i365. 

DUMAGNIN. L. p. p. anob. de Jean- 
Marie Dumagnm. — 1701. 

DUMAND, L. p, p. naturalisation de 
Joseph Dumand, natif de Savoie. — * 
Camp de la Chatrenncj 27 juin 1745* 
P. 7 septembre même année. 



DUMAS, L. p. p. anob. de Guillaume 
Dumas, — '443. 

DUMAS. L. p. p. anob. de Benoît Du- 
mas.^ Fontamebleau, octobre 1737; 

P. 8 février 1738. 

DUMAS. L, p, p. érection de la chàtel- 
Icnie de Villequoyen Beauceet union 
de terres, fiefs et seigneuries en faveur 



de Gabriel-Olivier-Benoît Dumas» — 
Versailles, avril 1772; P. 18 août 
1773. 

DUMATHIEU. l. p. p, anob, d^Odel 
Dumathieu, — i556. Fol. 293, 

DUMAY. L. p, p* anob. de Jean Dumay, 
de Paris, moyennant 100 écus d or. — 
1 5 mai 1 387 ; expédiées le 3 septembre 
même année, — C. des C* 

DUMENIL. L. p. p. érection de la terre 
et seigneurie des Brossesen chatellenie, 
en faveur de M" Etienne DuméniL — 
Saint-Germain-eîi-Laye, avril 1640; 
P. i5 février i653. — l. p. p. mande- 
ment pour l'enregistrement de celles 
du mois d'avril 1640, portant érection 
de la terre et seigneurie des Brosses^ 
en faveur d'Etienne DuméniL — Mo- 
chan, 17 décembre 1640 ; P, i5 février 
i653. 

DUMESNIL, L, p. p. règlement d'ar- 
moiries à Christophe- Loûis Dumes- 
niL — -*,..- P. 21 mai 1755. — l. p. p, 
anob. de Christophe-Louis Dumesml, 
— Marly, mai 1755; P 

DUMONT.L. p. p. anob. de Pierre Du- 
mont, derOrdrc-en-Bigorre. — 1479^ 
Fol, 419, 

DUMONT* L. p, p. anob. de Nicolas 
Dumont, conseiller et échevin de 
Rouen. — 9 juillet 1618 ; expédiées k 
20 août 1619. 

DU MONT. L, p. p. anob, du sieur 
Dumont. — Versailles, mai 1787 ; 
P. 5 février 1789. 

DUMOULIN. L, p. p. anob, de Nico- 
las Dumoulin. — 1548, Fol. 2. 

• DU MUSEAU* L. p. p. anob. de Morel 
Dumuseau, — 1496. Fol. 225, 

DUPERON, Voir Harigue {d*). 

DUPLEIX, L. p. p. anob, de Joseph- 
François Dupleix. — Versailles, mars 
i756;*P, 29 novembre même année* 

DUPLESSIS. L. p. p. anob. de Jean 
Duplessis et de sa postérité. — i366. 

DU PLI X, L.p. p. anoh. de Pierre Du- 
pUx, de Catherine, sa femme, et de sa 
postérité. — 1397. Fol. 106. 



DUPONT» L. p. p. anob. des sieurs 
François, Claude et Nicolas Dupont, 
frères, — 1 640. 

DUPONT^L.p.p. naturalisation à Louis 
Dupont, natif du pays de Liège. — 
Paris, avril 1647; P. 20 juin même 
année. 

DUPONT* L. p. p. naturalisation à 
Pierre Dupont^ natif du pays de Liège. 
— Marly, septembre 1739; P, 3o dé- 
cembre même année» 

DUPONT. L. p. p. naturalisation à An- 
dré-Antoine Dupont, natif de Varso- 
vie. — Compiègne, 2 juillet 1750^ P. 
1 2 août même année. 

DUPONT. L. p. p. anob. à Claude- 
Etienne Dupont. — Versailles, avril 
1763; P, ï3 janvier 1764, 

DUPONT, L. p. p. anob. du sieur 
Dupont. ^Versailles, décembre 1783; 
P. [7 mai 1784. 

DUPORTAL, L. p. p. anob. de Dinaud 
Dupurtal, d*Annecy, ^ 1374. Fol, 
142, 

DU PRE. L. p. p. anob. de Renaudin 
Dupré 

DUPREIX. L. p. p. anob. de Louis Du- 
preix. — Parisj août 1721 ; P. 14 août 
1722. 

DUPRIAC. L. p. p, anob, de Bertrand 
DupriaCj sieur de l'Etang. — 1668, 

DUPUIS. L. p. p. anob. de Gaspard 
Dupuis. — 1467. Fol. 356. 

DUPUIS. L. p. p. anob. de Louis Du- 
puis. — i5i6. Fol. i35. 

DUPUIS. L. p. p. anob. de Jean Dupuis. 
— 1548. FoL 175. 

DUPUIS, L. p.p. anob. d'Antoine Du- 
puis, — i65o, 

DUPUIS, L. p. p. confirmation à Fran- 
çois et à PbiUppeDu puis, de lettres d'à- 
nob. obtenues par feu Nicolas Dupuis, 
sieur de Miranbcl^en faveur de ses en- 
fants, en 1668, enregistrées eti consé- 
quence 4es lettres de relief et de suran- 
nation, — 1693. 



DU 



DU 



{46 



r 



DUPUY.UP.p.anob, de Jean Dupuy, 
trésorier du roi de Sicile, de condition 
libre, et de sa postérité, — 1402, 

DU PU Y, L. p. p. maintenue de noblesse 
et relief de dérogeance à Georges Du- 
puy. — Fontainebleau, 6 novembre 
1745 ; P. 14 mai 1746. 

DUPUY DE CHATELARD. L. P. p. 
maintenue de noblesse au sieur Du- 
puy de Châtelard. — Versailles, 
24 décembre 1788; P, 23 juin 1790. 

UQ U EN E. L. p. p. érection de la terre 
du Bouchet, Valgran, terre et tiefs y 
réunis en marquisat^ sous le nom de 
Duquéne^ en faveur d'Abraham Du- 

Îuéne. — Saint-Germain, février 1682^ 
^ septembre même année. 

DU RAND. L. p. p. anob. de Girard Du- 
rand^ bachelier en droit du diocèse de 
Cïcrmont^ et de sa postérité. — 1 372. 
FoL laS. 

DURAND* L. p. p. anob, du sieur Du- 
rand, deChâssan. — i386. FoL 224. 

DURAND. L, p. p. anob. de Marc Du- 



rand. — 1496 
DURAND 



p. ar 
Fol. 



04. 



L. P. p. anob. de Michel 
Dursnd, moyennant 3oo livres. — 
19 décembre 1507; expédiées le 1 3 
•âût i5o8. 

DURAND. L. p. p. anob- de Jaccrues 



Durstnd, capitaine des gens 
1578. Fol. 180 



e Jaccrues 
de pied. — 



DURAND. L. P.jp. anob. de Gharles- 
Dinand Durand^ sieur de Lillerol, 
lieutenant civil et criminel du Pont- 
Audcmcr, — 6 juin 1 643 ; expédiées 
le 12 octobre 1644, 

DURAND. L, p. p. anob. de Charles 
Durand. — 1660. 

DURAND, t* p. p. confirmation de no- 
blesse à Charles Durand, sieur de Cha- 
lamlnr. — 1668. 

DURAND, L. p, p^ maintenue et confir- 
matiofi de miblc&sc aux sieurs Daniel- 
fialthazard et Joseph Durand, frères. 
^Arris, juillet 1744; P. 22 décembre 
même année. 

DURA^ ' p. p. désunion de la 

lerre - Liétard de celle de 

Gouy-bcniûj en faveur des héritiers 



de la dame veuve du maréchal de Du- 
ras.— Marly, juin 1776; P. 29 avril 
1778. 

DURETAL (de). Voir De la Roche- 

FOLXALLT. 

DUREY DE NOINVILLE. L. p. ç. 

érection des terres de Neuville, Mé- 
linéet Montgon, en comté, en faveur 
du sieur Durey de Noinville. — Ver- 
sailles , janvier 1785; P. 10 février 
1787. 

DURFORT (de) l. p. p. érection de la 
terre et comté de Quintin en duché, 
cnfaveurdusieur de Durfort, comte 
de Lorge. — Versailles, mars 1691 ; 
P. 2 3 mars même armée. 

DURFORT (de), l. p* p. commutation 
du nom de duché de Quintin eo celui 
de Lorge, en faveur de Gay de Dur- 
fort. — Versailles, novembre 1706; 
P. 7 décembre même année. 

DURFORT (de), l. p. p. nouvelle érec- 
tion du duché-pairie de Mazarin, en 
faveur du mariage de la demoiselle de 
Durfort avec le marquis de Villequier. 
—Versailles, octobre 1746 ; P. 22 août 
»747* 

DUROCHER. L, p. p. naturalisation 
à Henri Durocher, lieutenant en l'a- 
mirauté de Granville.— 16 novembre 
1 596 ; expédiées le 8 septembre 1597. 

DU ROHIER. L. p. p. anob. à Ar- 
naud Du Rohier, maître des requêtes. 

— 1657. 

DUSAULX. L. p. p. anob. de Jean Du- 
saulx. — 1509. Fol. 53. 

DUSSON- L. p, p, anob. d'Arnault- 
Alain Dusson. — 1701. 

DUTILLET. L p. p, anob. de Pierre 
Dutillet, de Paris, pour services, — 
3 novembre 1680; expédiées le 12 
avril ï68i. 

DUTILLET DE VILLIERS. l. p, p. 
anob. du sieur Dutilkt de Villiers. 

— Versailles, juin 1786; P, 14 août 
1787. 

DUTOURMEL. l, p. p. union des 
terres et seigneurie de Campagne, 
Chevilly et autres à celles du Fretay, 
en faveur du sieur Dutourmel. — Ver- 
sailles, août 175 1 ; P. 12 mai 1758* 



147 



EL 



ER 



148 



DUVAL DE FONTENAY. l. p, p. 
érection de la terre et seigneurie de 
Fontenay en marquisat, en faveur de 
François Duval, sieur de Fontenay. 
— Fontainebleau, mai 1623 ; P. 3 
mai 1 637. — L. p. p. mandement pour 
Tenregist rement de celles du mois de 
mai 1623. portant érection de la terre 
et seigneurie de Foetenay en marqui- 



sat, et qu'à défaut de mâles, ladite 
terre retournant à la fille dudit sieur 
de Fontenay^ elle en jouisse à titre de 
marquisat: — Saint-Germain-en-L., 
5 avril 1637; P. 5 mai même année. 



DUVERGER. l. p. 
trooton Duverger, 
I 5qo. 



fi. anob. de De- 
e Bordeaux. — _ 



EBERARD.L, p. p. anob, de Jacques 
Eberard, moyennant une finance or- 
donnée par les commissaires députés. 
— 9 septembre r46i; expédiées le 14 
février 1462. 

EBRARD, L, p. p. anob. de Gubert 
Ebrard. — 1369. Foi. 73. 

ECLUSE (F). Voir L'Ecluse. 

ECOSSE (d'), L. p. p. reconnaissance et 
maintenue de noblesse d'ancienne ex- 
traction à Pierre-Claude d'Ecosse. ^ — 
Versailles^ 29 avril 1757; P. 17 juin 
même année. 

ECUYER(r}. Voir VEcvYEK. 

EDGEWORTH DE FIRMONT, 
L. p. p. naturalisation avec congé de 
tenir bénéfices à Henri Edgewortli de 
Firmont. — Versailles, mai 1777; ^' 
28 mai même année. 

EDIART: L. p. p. anob. de Julien 
EdiarL — i5i2. Fol. 182. 



EGRE. L. p. p. anob 
de Péronne. — 1387, 



de Jean Egre, 

Fol. 225, 



ELL\MPES {d'). L. p. p. anob. de Phi- 
lippe d*EUampes, de Naplcs, officier 
de récurie du roi et maître de TAca- 
dèmie royale^ en considération de ses 
longs services et mérites. — 16 dé- 
cembre 1599; expédiées le 22 juillet 
1600. 



ELLECOIN (d*).L,p.p. naturalisation à 
Anne- Elisabeth d'Ellecoin^néeSchles- 
dein, en Flandres. — Paris» 16 mars 
1720; P. 14 mai même année. 

ENLART. L. pI p. anob. d'Adrien En- 
lart^ sieur de Campany. — Versailles, 
avril 1699; P. 20 juillet même année. 

EPICIER (F). Voir UEpioer. 

EPrNETTE(r). Voir L'Epinette. 

EPI NO Y (d'). t. p. p, confirmation de 
noblesse à Antoine d'Epinoy, con- 
seiller au parlement, nonobstant fëdit 
de révocation des anob. du mois de 
janvier i58S, en forme de déclaration 
le 4 septembre 1606; C, des A. 
I*' décembre même année, 

EPINOY (d*). L. p. p. déclaration du 
roi Henri IV, portant confirmation de 
noblesse pour les enfants puinésct hé- 
ritiers de Louis d'Epinoy. — i3 août 
1606; expédiées le 20 août 1607. 

ERARD. L. p. p. anob, d'Erardinus 
Erard.de Chaumond en Bassigny^. — 
1408. 

ERARD. L. p. p. anob. de Jean Erard, 
ingénieur. — iSgS. 

ERARD* L. p. p. anob. de Louis Erard. 
— 1669* 



«49 



ES 



fô 



i5o 



I 



ERIE (cT). h, p. p, naturalisation de 
Nicolas d'Erie, de Rouen, originaire 
de Hollande, — 22 janvier i63i; 
C. des A. 6 septembre 1666. 

ERLAND* L. p. p, anob. de Nicolas 
Erland. — ï44i» FoL 46, 

ERMANGARD. l. p. p.anob. de Jean 
Ermangard^ de libre condition et de 
sa postérité. — 1406, 

ERMY. L. p. p. inféodation et union de 
la maison de la Tour à la 6* portion 
de la seigneurie de Saint-Pierremont, 
et de la maison de Marchais à la moi- 
tié de la terre de Fontenois, en faveur 
de Guillaume d'Ermy, — Paris, no- 
vembre 1649; P. 9 janvier tb53, 

ERNAUD. L. p. p, anob. d'Antoine 
Emaud, sieur d'Èvaudière, archer des 
Mortespaies au Mont-Saint-Micbel. — 
1 3 février 1 583 ; expédiées le 24 octo- 
bre i585, 

ERRAND. L. p. p. anob. de Jean Er* 
randi conseiller du roi à Alençon. — 
g novembre i638; expédiées le 10 
décembre 1646. 

ERVAULT (d*). L. p. p* union des ter- 
res de Plumartin, Forpe, la Moural- 
liére et autres, et érection d'icelles en 
marquisat^ en faveur du sieur d'Kr- 
vault. — Poiticrsjanvier i652; P* 38 
mars î653, 

ERVOIL. L* p. p. confirmation de no- 
ble»ect nouvel anob.de Pierre-Ignace 
ErvoiL — Camp d*Hamal, août 1747; 
P. 16 février 1748. 

ESMANGARD DE BOURNON- 

VILLE»UP*p,anob de Charles Esman- 
nid de fiournonvtUe. — Versailles ^ 
oéoembre 1776; P. 14 janvier 1778. 

ESMANGARD DE BOURNON- 
VILLE, L, i\ p. anob. du sieur 
E$mu: . Bournonville. — Ver- 

fiuUeN 1 785 ; P. 19 avril mê- 

me atmoe. 

kESNAUT. u p. p. anob. de Richard 
^ EsQayt, sieur d'Olivet, élection de 
Cflea« — 1576. FoL q3, 

ESOREL, Li p. p. anob, des sieurs 
Jean ctThomas Esorel, trêrcs, de libre 
condition.** 1402. FoL 117* 



ESPAGNE (d> L. p. p. anob. de 
Robert d*Espagne^ homme d'armes 
de la compagnie de M* de Vendôme. 
— 7 janvier 1596; expédiées le 12 fé- 
vrier 161 3. 

ESPAGNOL (V). FoiV L Espagnol. 

ESPILET.L. p. p, anob. de François 
Espilet, — Î698, 

ESPINOY, L< p. p, anob. de Louis 
Espinoy, conseiller au présidial de 
Laon. — Il juillet 1579 ; confirmées- 
par lettres des 21 et 3o juillet 087; 
C. des A. i*' septembre même année* 

ESQUIDY (d*), L. p. p. naturalisation 
à Georges d*Esquidy, natif d'Irlande. 
— Versailles, décembre 1713; P. 22 
lévrier 1714. 

ESSON (d').L, p.p. anob. de Jean d'Es- 
son, contrôleur des aides à Paris. — 
9 mai 1574; expédiées le 12 février 
'1575. 

ESTAMPES (d^). L,p. p. anob.d'Adam 
d^Estampes, contrôleur des comptes 
du roi. — 6 juillet 1442; expédiées le 
2 janvier i443* 

ESTARD. L. p. p. anob. de Robert Es- 
tard, de Bretagne^ moyennant 1 ,000 
livres. — 17 juin 1577; expédiées le 
27 juin 1578, 

ESTOC (de T). Voir L'Estoc (de). 

ESTOURNEL (d). l. p, p. réunion 

du fief Le Rov à ta baronniede Coppy 
en faveur de françois-Louis, marquis 
d'Estournel. — Fontainebleau, no 
vembre 1776; P. 2 septembre 1777- 

ESTRAPES (d'). l. p. p. érection de 

la terre et chàtellenîe de Sancerques 
en marquisat, en faveur du sieur 
d'Estrapes. — Paris, octobre i658; 
P. 7 août i665. 

ESTREES (d'). u p. p. érection de la 
terre de Cœuvres en duché-pairie, en 
faveur du maréchald^Estrées,— Paris^ 
1648; P. i5 septembre i663. 

ESTREPAGNY(d'). l. p. p. anob. de 
François d'Estrepagny, procureur du 
roi à Arques. — 27 septembre 1589 , 
expédiées le 6 juin 1594. 



i5i 



FA 



FA 



l52 



ETIENNE, L. p. p. anob. de Guil- 
laume Etiennejd'AIençon, moyennant 
1 80 livres. — 4 avril i 377; expédiées 
le 8 janvier 1378, 

ETIENNE. L. p. p. anob* de Guy 
Etienne et de sa postérité. — ï397- 

ETRE (de F). Voir L^Etre (de), 

EUDES. L. p. p. anob. de Régna ut Eu- 
des, de Dieppe, et de sa postérité, — 
ï389. 

EUDES. L. F, p. anob. de Pierre Eudes, 
de Normandie, en considération des 
services militaires. — 14 mars 1432; 
expédiées le 3 1 octobre même année. 

EU LARD. L. p.p. anob, d'Adrien Eu- 
lard. — 1699, 



EUSTACHE. L. .p. p. anob. de Georges 
Eustache, lieutenant de Tamirauté de 
Châtillon, moyennant 5o livres de 
rentes. — 7 novembre 1 544; expédiées 
le 18 juin 1545. 

EUSTACHE. L. p. p, anob, de Jean 
et Georges Eustache frères. — 1554, 

Fol. 12. 

EUVRARD. L. p, p* anob. d'Antoine 
Euvrard, de Rouen, moyennant 416 
livres, — i5 février 1496. 

EVEQUE(r). Foir L^EvÈQUE. 

EXPILLET. L, p p, anob. de Fran- 
çois Expillet. — Versailles, avril 1697; 
t^. 2 juillet même année. 



FABRE. L, p, p. anob. de Remond Fa- 
bre, d' Aîençon, moyennant 1 40 livres. 

— Le 18 août 1370; expédiées le 4 
février 1371. 

FABR E. L. p/p. anob. de Gérard Fabre, 
de Tours, moyennant 410 livres. — 
7 janvier 1 400 ; expédiées le 9 avril 
140U 

FABRE. L.p. p. anob. de Pierre Fabre. 

— 1700. 

FABRI, L, p, p. anob. de Geoffroy Fa- 
bri et de sa postérité, — 1397; ci- 
devant légitimé en octobre 1394* 

FABRICE (de). Voir Braglïa. 

FABVRE (de), l. p. p. confirmation de 
noblesse à Pierre de Fabvre, — Ver- 
sailles, 1699; P. 8 février 1700. 

FAGOTIN. L. p. p. commutation du 
nom de Fagotin en celui d'Outrcmont. 

— Versailles, février 1739; P. 23 fé- 
vrier 1741. 



FAGUE (de la). Voir De la Fague. 

FAMECHON (de), l. p* p. anob, de 
Louis de Famechon, et de ses descen- 
dant?. -^ 1406. 

FANNIN, L. p* p. anob. de Jean Fan- 
nin^ sieur de Desreaux. ^ 1699. 

FARGE (de), l. p, p. maintenue de no- 
blesse au sieur de Farge, nonobstant 
la révocation de 1715. — Fontaine- 
bleau, 17 octobre 1733 ; P, 10 dé- 
cembre même année. 

FARGUE (de la). Voir De la Fargue. 

FAL^CHER. L, p. p. anob. de J,-An- 
toine Faucher. — Versailles, novem- 
bre 1754; P. i" février ijSS, 

FAUCHET. L.p. p, anob. de Charles 
Fauchet,sieurdeLahayeetdeBreton- 
celles, premier président en ia cour des 
Monnaies. — i586. 

FAUCHEULX(le).FoirLiiFALXHEULx, 



i53 



FA 



FE 



154 



FAUCHEUR (le). Voir Le Faughelr. 

FAUCOMPRÉE. l. p, p, anob. de Jo- 
seph - François Faucomprée. — Ver- 
sailles, mars 1778; P. 11 mai 1781. 

FAUCON. L.p. p. anob. de Jean et Guy 
Faucon. — i5o3. Fol. 411. 

FAUCON, L* p. p. anoK de Jacques 
Faucon^ grenetier de Caen, moyen- 
nant 920 livres, — 18 mai 1 55 1; ex- 
pédiées le i5 février ïSSa, 

FAUCON (de), l. p. p, anob. de Bernard 
de Faucon. — 1639. 

FAURE, L. p. p. érection de la terre et 
seigneurie de Dampmont en baron- 
nîe, en faveur du sieur Faurc, con- 
seiller au parlement. — Amiens, 14 
juillet 1647; P. 3i juillet même an- 
née. 

FAUVEL* L. p. p. anob. de Jean Fau- 
vei| sieur de la Lande, vicomte de 
Valognes, moyennant îooo livres. — 
16 avril 1579 ; expédiées le 19 décem- 
bre mcme année. 

FAUVEL DE LA FLOTTE, l.p. p. 
anob* du sieur Fauvel de la Flotte. 
— Versailles, avril 1785; P, 5 sep- 
tembre même année. 

FAVEROT. L. p. p. anob* de Gabriel 
Favcror, sieur de Neuville. — Ver- 
$aiUes, juillet 1698; P. 3o août 1700. 

FAVIN-L. p. p. anob. de Jcan-Baotiste 
Favin. — Paris, février 1622: P. i3 
avril même année. 

FAVIN. L. p. p. anob. du sieur Favin 
et de sa femme —Chantilly, novem- 
bre t636; P. 9 mars 1637, 

FAVRE, L, p. p. naturalisation à Do- 
minique Favrc, natif d'Italie, — Fon- 
tainebleau, octobre 1752; P. 27 fé- 
vrier 1753. 

FAY (du), u. r. p. anob. d' Anne du Fay, 
^ gentilhomme de la fauconnerie du 
foi, «îh naturel et légitimé de feu An- 
tr [ué iï la bitaille de Gra- 

vci ué par lettres de Hen- 

ri 11 1^ du 1 3 décembre i58i. 

FAY W^)- ï" I** p* érection de la terre 
do Fay en marquisat, en fa\neur du 
ficurdu Fay. — Paris, .♦... i65i; P. 
i3 fïDvîer r652. 



FA\ (de), L. p. p. anob. de Jacques de 
Fay, marchand et direcîeurde la Com- 
pagnie du commerce des Indes Orien- 
tales. ^ 1666. 

FAYARD. L. p.p, anob. de Jean Fayard, 

— Versailles, mars 1697; P. 6 mai 
même année. 

FAYARD L. P. p. anob. de Gaspard 
Fayard. —Versailles, mars 1698; P. 
21 avril même année. 

F^^)1ET. L P. p. anob. de Léon Fayet, 
d Orléans, moyennant i5o livres. — 
7 juin 1372; expédiées le 27 mars 
1373. 

FAYET. L. p. p. confirmation de celles 
du mois d'octobre t 677, portant érec- 
tion de la châtellenic de Seriet et dé- 
pendancesjcn comté.en faveurdeLouis 
Fayet.— Versai llesj octobre 1712; P 
20 juin 1713. 

PAYS (de). L. p. p. anob. de Laurent 
de Fays, conseiller du roi, maître des 
requêtes, évéque de Saint-Brieuc, et 
Jean de Fays, son neveu. — 1^7^, 
FoU 143. ^ 

FÉCAMP(de). L. P. p. anob. de Jean 
de Fécamp, commandant au château 
de Pont-Sainte-Maxence. — 2 5 mai 
; C. des A., 8 juillet 

FELIVEN. Jugement confirmatif de 
noblesse à Jacques Feliven, sieur de 
la Brichelière.— 7mars i5o8; homo- 
logué le 1 9 septembre 1599^ C. des A. 

FENELON. L. P. p. anob. de Jean- 
Baptiste Fénelon, négociant à Bor- 
deaux. — 1705. 

FERA R Y, L. p. p. érection des maisons, 
jardins, fermes, etc., appartenant aux 
sieur et dame Ferary, en lief et cha- 
tellenie, et union à icelui de la sei- 
gneurie du Mardille, etc. — Dunker- 
que, mai 1671; P, 23 mai 1674. 

FERCAULT. l. p.p. anob. de Hugues 
Fercault,sieurdeVarenne, et de Marie 
de Gondrecourt, sa femme. — 1371, 
Fol. 108. 

FERET (de). L. p. p. anob. de Jacques 
de Férct et de sa postérité. — 1 389. 
Fol. 47* 



i55 



FE 



FT 



i56 



FEREY.L. p. p. anob/de Pierre Ferey. 

— Versailles^ février 1769; P. 6 mai 
même année. 

FERGENNOL DU CONDÉ. l. p. p. 

anob. de François Fergennold u Condi ^ 

— VersaîUcSj mai ijjSi P, 22 juin 

FERLAUT (de), l. p. p, confirmation 
du don de la terre de Buron au sieur 
de Ferlant. — Camp de la Lande, oc- 
tobre I 56g ; P, r 3 août i 570. 

FERON (le). Voir Le Feron. 

FEROND DE LA BRETONNIERE. 

L. P. p. anob, de François Férond de 
la Bretonnîère. — ..* décembre 1687; 
P, 19 décembre 1696. 

FERRAND. l. p. p. anob. de Jean 
Ferra ndj conseiller du roi et son mé- 
decin ordinaire. — 18 janvier 1574; 
expédiées le 25 octobre même année, 
et enregistrées le 14 janvier iSyS. 

FERRAND. l. p. p. anob, de François 
Ferrand. ^ 1697, 

FERRAND. u p. p* confirmation de 
noblesse à Michel Ferrand, ancien ca- 
pitaine aux gardes françaises, — 170Î. 

FERRAND. l. p, p. maintenue et con- 
firmation de noblesse à J, -Nicolas et 
Laurent-René Ferrand. — Versailles, 
juin 1753; P. 14 avril 1755. 

FERRAND (le). Voir LeFerkand. 

FERRANT, l. p. p. anob. de Jacques 
Ferrant j homme d^aflairesdu duc et 
de la duchesse de Montpensier. — 19 
novembre i554; expédiées le 3i dé- 
cembre j 355 ; enregistrées le 14 jan- 
vier i5 56* 

FERRAY. L. p. p. anob. de Jean- 
Baptiste Ferray. — Fontainebleau, 
novembre 1775; P. 3o avril 1776. 

FERRIER. L, p. p. anob. de Pierre 
Fcrrier, sieur du Ponty, de Nantes. 

— 12 janvier i656; expédiées le 29 
mai 1657. 

FERRY. L* p . p. anob, de Pierre- Fran- 
çois Ferry. — Versailles^ février i683; 
f*. 29 mars même année. 



FESTE. L. p. p. confirmation de no- 
blesse à Maurice Feste. — Fontaine- 
bleau, octobre i7o3; P, 10 avril 1704, 

FEU. L. p. p. anob. de Hugues Feu^ 
de Vire. — i353. FoL 54. 

FEUGRE. L. p. p. anob. de Charles 
Feugre. — 1 1 avril 1668. 

FEUILLADE{de la). Voir De Lafeuil- 

LADE. 

FEUQUET DE LA VIGOGNE. 
L. P. p* anob, de Claude Feuquet de 
laVicogne, — Versailles, juin 1697; 
P, 19 août même année. 

FEVRE (le). Voir Le Fèvke. 

FEYDEAU DE BROU.l. p. p. union 
de la terre et seigneurie de BroUj et 
érection d'iceîle en marquisat, en fa- 
veur d* An toi ne- Paul- Joseph Feydeaii 
de Brou. — Versailles, juillet 1761; 
P. 8 juin 1762, 

FEYDETZ. L, p. p. anob. de François 
Feydetz, contrôleur provincial des 
domaines d'Auvergne. — 16 mai 
1647. 

FIDET. L, p. p, anob. de Jacques Fidet, 
conseiller au parlement de Rouen. — 
16 novembre î 585; expédiées le i5 
janvier i586. 

FIENNES(de).L. p. p. naturalisation à 
Antoine de Fiennes, natif de Vermei- 
lan^ comté d'Artois. — Paris^ 9 juin 
1617; P. 5 juillet même année, 

FI EN NES (de), L.p. p. naturalisation à 
N,..de Fiennes, natif du château de 
Nie, au diocèse de Bourgogne. — Fon- 
tainebleau, 10 septembre \63i; P, 
I*' mars i633, 

FIENNES (de), l. p. p. érection de la 
terre de Leuville en marquisat, en fa- 
veur du sieur de Fiennes. — Conv 
piégnej juin i65o;P. 9 juillet même 
année, — ^ l. p, p, confirmation de 
celles de î65o portant érection du 
marquisat de Leuville, en faveur de 
Thomas-Olivier de Fjennes. — Ver- 
saillesj mai 1700 ; P, 25 juin même 
année. 

FILDER. L* p. p. naturalisation à Jo- 
seph'François Filder, natif de Suisse. 
— Versailles^ août 1761 ; P. ig août 
même année. 



I 



I 



157 



FI 



FL 



i58 



FILIS, L. r. p. anob. de Daniel Filis, de 
U côte près Bordeaux. — 1644. 

FILLASTRE, l. k p. anob. de Phi- 
lippe Fillastre,de Normaodie, moyen- 
nant finance réglée par les commis- 
saires députés. — 18 mai i534; 
expédiées le 3o décembre i53ô. 

FILLEAU, l. p* p. anob* de Jean Fil- 
Icau. — Poitiers, juillet i65o; P. i3 
mars i65t. 

FILLES fde). l. p. p. érection de la 
Roche-Turpin en châtellenie, en fa- 
Tcor de Gilbert de Filles, chevalier 
de la Curte et de la Roche-Tiîrpin. — 
Paris, mars i6og ; P. 4 avril même 
armée. 

FILLETEAU. l. p. p. confirmation 
de Tanob. de Jean Filleteau, — Paris, 
îtoTÎer 1668; P*i I mai même année. 

FILLIEUL. L. p. p. anob. de Guil- 
Uuroe Fillieulj greffier de Télection 

^ de Lisieux^ moyennant 5oo livres, — 
10 février 1 522; expédiées le 4 juin 

FILSHORT. L, p. p. anob. de Robert 
Filsbort, sieur de Clodore. — i663. 

FtNCOURS (de), l. p. p. anob. de 
'as-Prudent-Philippm de Fin- 
^^...:». — Ver&aillesjum 1775; P. 
18 doût même année. 



FIQUELMONT(dc), L. p. p. natura- 

U-'- " ■ René-Louis de Fiquelmont, 

,r lAUtouft cvéché de Metz. — 

I^Ui3, icvrier 162 3; P. 1" août même 

FISICUT. L. p. p. anob. d'Antoine Fi- 
sicut, sieur de Beauregard. — Ver- 
uilks, septembre [701; P. i3 juin 
1702. 

FITTE (de la). Voir De la FrrrE- 

FIT2 -JAMES. L. p. p. naturalisation 
âJjcqucsFitzJamcs,ducdeBerwick. 
— Versailles, décembre 1703; P, i3 
juin 1709. — L, p. p. permission à 
Jacques Fitii-Jamcs, duc de Berwick, 
d' -v-r le titre de duc de Liria, en 
l et la grandessc de k'^ classe. 

^ \ cisailles, lanvicr 1708^ P. 3o 
juillet Ï70Q, — L. p. p. érection de la 
terre et seigneurie de Wart>' en du- 



cbé-pairiCj sous le nom de Fitz-James 
en faveur de Jacques Fîtz-James, duc 
de Berwick. — Marly, mai 1710; P. 
23 mai même année. 

FIT^-ROY. L. p, p. naturalisation à 
Barbe Fitz-Roy^ fille légitimée du 
roi d'Angleterre. — Paris, mars 1721 ; 
P. 4 avril même année. 

FITZ-WILLIAM. l. p. p, reconnais- 
sance de noblesse à François et Ed- 
mond-Roch Fitz-William* frères. — 
FontainebleaUj octobre 1764; P, 22 
décembre même année, 

FLAMAND, l. p. p, anob. de Firmin 
Flamand, bourgeois de Paris, moyen- 
nant 200 livres. — 12 février 1387; 
expédiées le 28 janvier i388. 

FLAMINGUE. l, p. p. anob. de Pierre 
FlaminguCj d'Abbeville, de sa posté- 
rité et de Marie, sa femme. — 1 387. 
Fol. 10. 

FLECHE (de la). Voir De la Flèche. 

FLEURET, L, p, p. anob. d^Étienne 
Fleuret. — 1676. 

FLEU RI AC (de). L. p. p. anob. de Geof- 
froy de Fleuriac, argentier, — 1 32o. 

FLEURY. L. p. p. anob, de François 
Fleury^ de Normandie^ moyennant 
finance ordonnée par les commissaires 
députés»^ 18 mai î534. 

FLEURY. L. p, p, anob. de Jérôme 
Fîeurv. de Caen. movennant finance 



LhUKï. L. P, p, anob. de Je 

Fîeury^ de Caen, moyennant finance 
de 35o livres. — ^4 novembre 1 557. 

FLEURY. L. p. p. anob. de Jean Fleu- 
ry, sieur de Vaux, de l'évéché de Dol, 
moyennant 100 livres. — 16 février 
1609. 

FLEVÏLLE. L, p. p. anob. de Jean de 
Fléville, pour services militaires. — 
14 mars 1670; expédiées le 2 décem- 
bre même année. 

FLOCARD. L. p- p. anob. à Maxime 
Flocard, natif de Turin. — Paris, 
janvier 1721 ; P. 29 août 1722. 

FLORAN. L. p. p. anob. de Jacques 
Floran. — 1700, 

FLORIAC (de), l. p. p. anob. d'Henri 
de Floriac et de sa nostérité. — Sep- 
tembre ï355. Fol. 89. 



i5g 



FO 



FO 



i6o 



FLORIOT.L. p. p. anob. de Guillaume 
Florîot, de Marguerite, sa femme, de 
libre condition, et de sa postérité. — 
1 40 1 • 

FLORY, L. p. p» anob. de Jean Flory^, 
de Crécy, au diocèse de Laon, et de 
sa femme, de libre condition. — 
1393. 

FLORY (de), l. p* p, érection du iief de 
Mondory, en Auvergne^ en faveur de 
Michel de Flory. — Versailles, décem- 
bre 1766; P. II avril 1767. 

FLOULLIERE (la). Voir La Floul- 

LIÈRE. 

FOARQUENEL (de), l.p. p. anob. de 
Guy de Foarquenel, de Chàlons, et de 
sa postérité. — 1400. 

FOI DEUX. L. p. p. anob, de Nicolas 
Foideux, — i656, 

FOISSIN (de). L. p. p. anob. d'Armand 
de Foissin. — i585. FoL 425. 

FOIX (de). L. p. p. anob, de Ponce de 
Foix et de sa postérité. — î366. 

FOLLET (du), l. p, p. anob, d*Alla!n 
du Follet, de Nantes, et de Pierre, son 
frère, moyennant 700 écus. — 10 fé- 
vrier 1543; expédiées le 17 juillet 
î544. 

FOLLET (du), l. p. p. anob* de Léon 
du Follet, d'Ambre, et de Gilles, son 
frère, moyennant 3o écus d or, pour 
services à la guerre. — 3o septembre 
ï 55 î ; expédiées 4 août ï552. 

FOND (de la). Voir Delafond. 

FONS (de la). Voir De la Fons. 

FONT (de la). Voir Delafont. 

FONTAIN E. L. r. p. anob. de Bertrand 
Fontaine, de Paris, moyennant 20 li- 
vres de rente. — 6 no%^embre i554; 
expédiées le 10 mai i5 55. 

FONTAINE DE CRAMAYEU L.r. 
p. érection du marquisat de Moissy- 
Cramayel, en faveur de François Fon- 
taine de Cramayel — Compiègne, 
août 1772 ; P. I /décembre même an- 
née. 

FONTAINE (de la). Voir De la Fon- 
taine* 



FONTAINE (la). Voir La Fontaine. 

FONTENELLE. l. p. p. anob. de Fran- 
çois Fontenclie, maître des requêtes 
de la reine de Navarre, — Novembre 
i6i5. 

FORAN. L. p. p. anob. de Job Foran, 
capitaine de marine. — i688. 

FORCIEUX (de), l. p, p. confirmation 
de noblesse à Hugues de Forcieux. — 
Saint-Germain,avrili68i; P. 23 mars 
1682, 

FOREAU DE VOLEGER. l. p. p. 

anob. de Jean-Baptiste Foreau de Vo- 
léger. — Versailles^ avril 1707; P. 3 
juin même année. 

FOREST. l. p. p. anob. de Simon Fo- 
rest» chef du conseil de M. le prince 
de Coudé. — 17 septembre i552; en- 
registrées le 3o septembre même an- 
née, 

FOREST {de la). Voir De la Forest. 

FORESTIER* l. p. p. anob. de Pierre 
Forestier. — 1384. FoL 211. 

FORESTIER (de), l. p, p. anob. de 
Jacques de Forestier, — 1405. Fol. _ 
34, I 

FORESTIER (de), l. p. p. anob. de 
Gabriel de Forestier, — i5iq. FoL _ 
162. ■ 

FORESTIER, l. p. p, érection du fief 
de la Magdeleine en la paroisse de la ^ 
baronnie de Saint-Yon, près Boissy, ■ 
membre du marquisat de Basvilk,en ■ 
faveur de Jean -Baptiste- Denis Fores- 
tier, — Versailles, mars 1755 ; P. 24 
avril même année. 

FORET (de la). Voir De la Foret. 

FORGET.L.p. p* anob* des sieurs Jean- 
Antoine, Paul et Antoine Forget, 
frères. — 1608. 

FORGET. h, p. p. érection de la terre 
de Brévilîart en vicomte, en faveur de 
François Forget, seigneur dudit lieu, 
— Versailles, lévrier 1679; P. 6 mars 
1681. 

FORMANOIR(de).L.p.p.anob.d^Éloy 
de Formanoir. — Paris^ janvier 1 667; 
P. 19 juin 1676, 



i6i 



FO 



I FORMAT. L. p. p 
■ Format — i6i5. 

I FOI 

I Fc 




anob. d'Antoine 



FORMIGER. L. p. p. anob, de Pierre 
Formigerj sieur de Bampin.^ — 1728. 



FORNIER. L. p. p. anob. de François 
Fornier. — Versailles, mai 1774; P. 
27 mai 1775. 

FORT (du). L. p. p* confirmation du 
titre de comté â la terre et seigneurie 
de Chéverny, en faveur de Jean Du 
Fort. — Versailles, août 1764; P. 27 
août I766. 

FORT (le). Vùir Le Fort. 

FORTEREL* l. p. p* anob. du sieur 
Forterel, sieur de Saint-Quentin, lieu- 
tenant général de Falaise. — 1 2 juillet 
El 644; expédiées le 25 décembre même 
année. 
■ 



FOSSE (de la). Voir De la Fosse, 

FOSSI AC {de). L. p. p. anob, de Jean de 
Fossiac, de Dijon, de sa iemme et de 
icft entants. — 1364. FoL 17. 

iFOL'.\CHE. L. p. p* confirmation de 
noblesse et nouvel anob. â Louis 
Fouiichc, sieur de Boulans. — Ver- 



satiles» mars 
métne année. 



1705; P. 5 septembre 



FOUASSE. L. p. p. anob. de Jean 
Fouasse, sieur Duval, élection de 
Valognes. -- 12 janvier i656; expé- 
diées le 29 mai même année. 

FOUCAULT. L. p. p. anob. d'Etienne 
Foucault, de Paris, moyennant 5o fl. 
dW. — 10 septembre 1^90; expédiées 
k 22 mai iSqi. 

FOUCHER DE CIRCE. l. p. p. con- 
bfmjtiun de noblesse, et en tant que 
besoin anob. de Jacques Foucher de 
Gfcé. — Saint'Germnin, avril 1679; 
P. 8 août même année. 

FOUCQUES. t, p. p. anob. de Guil- 
laume Foucques, de Normandie. — 
\(i mai i534 ; expédiées le 3o décem- 
bre même année. 

FOî ï^ï"^ ^ <- R. I, 1» p. anob.d'IsaacFou- 
dc Bois- Buault. — Ver- 
-I \ -vricr 1691; P. 10 décembre 
-icnu" jnnce. 
T. K 



FOUGEU DE FOURNEAUX, l. p. 
p. anob, du sieur Fougeu, seigneur de 
Fourneaux. ^Nantes, août 1614 ; P* 
dernier mars t6i5. 

FOULET. L, p. p. anob. de Guillaume 
Foulet, d'Orléans, moyennant 70 flo- 
rins d'or. — 6 février 1 39 1 ; expédiées 
le 1 6 mai même année, 

FOULLON. L. p. p. confirmation de 
noblesse et nouvel anob, de Jos. -Ho- 
noré Foullon. — Versailles, juin 1740; 
P. 16 juillet même année. 

FOULON, L. p. p. naturalisation à 
François Foulon, natif du Luxem- 
bourg. — Versailles, 9 février 1763; 
P. 2b février même année. 

FOULQUES (de), l. p. p. anob. de Ma- 
thieu de Foulques, garde de la Mon- 
naie de Paris. — 1354. 



anob* de Gilles 

[a Varenne, baron 
de Sainte-Suzanne, — Août 1598. 



FOUQUET. L. p. p 

Fouquet, sieur de la 



FOUQUET. L. p. p, union de droits 
à la terre de la Varenne, et érection 
d'icelle avec ses dépendances en mar- 
quisat, en faveur du sieur Fouquet. 
— Paris, juin 1616; P. 22 août 1659. 

FOUQUET. L. p. p. mandement pour 
lenregistremeot de celles du mois de 
juin 1616, portant érection de la terre 
de la Varenne et ses dépendances en 
marquisat, en faveur du sieur Fou- 
quet. — Paris, février 1657; P, 2 
août 1659. 

FOUQUET. L. p. p. érection de la terre 
et seigneurie de Chaïain en Anjou 
en vicomte, en faveur de Christophe 
Fouquet, sieur de Chaulna«n. — Paris^ 
novembre t63o; P. 28 avril i65i. 

FOUQU ET. L. p. p. érection de la terre 
et seigneurie de Chalain en comté, 
en faveur du sieur Fouquet.— Paris, 
décembre 1657; P, 7 septembre 1 658. 

FOUQUET DE BELLE-ISLE. l. p. 

p. érection du duché de Gisors, en fa- 
veur de Charles- Louis-Auguste Fou- 
quet de Belle-lsle. — Versailles, mars 
1742; P. 19 juillet même année. 



i63 



FO 



FR 



164 



FOUQUET DES ROZIERS. l,p. p. 
anob. de Jean Fooquet des Roziers. 
— Paris, février i655 ; P, 1*^ décem- 
bre 1657. 

FOUQUIT. L. p. p. anoKdc Giraud 
Fouquiti du diocèse de Lisieux, et de 
sa postériié, — 1396. Fol. 79. 

FOUR (du). L. p, p, anob. de Barthé- 
lémy du Four, bourgeois de Paris^ et 
de sa femme. — 16 juin i36o; expé- 
diées le 12 septembre même année* 

FOURCY (de), l* p. p. érection de la 
terre et seigneurie de Chessy en comté, 
en faveur du sieur de Fourcy.— Ver- 
sailles, janvier 1672; P. r' Juillet 
1673. 

FOURNIER. L. p* p. anob. des sieurs 
Pierre et Jacques Foornier, frères ^ 
bourgeois de PariSj moyennant 600 
livres. — Juillet 1392; expédiées le 16 
avril 1393. 

FOURNIER. L, p. p. anob. de Pierre 
Fournier, sieur de Boisairault. — Ver- 
sailles, mars 1702 ; P. 2 avril même 
année, 

FOURNIER. L. p- p. confirmation et 
maintenue de noblesse de Pierre-Jac- 
ques et René-Clément Fournier, de 
Ëoisayrault. — Versailles^ 5 octobre 
1755; P. 3 décembre même année. 

FOURNIER DE LA CHAPELLE, 
L. p. p, anob. de Charles Fournier de 
k Chapellet — Versailles, décembre 
1754; P. 6 août J755. 

FOURNIER (le) Voir Le Fournier, 

FOURNIVAUX. L. p. p* anob. de Jean 
Fournivauxj bourgeois de Noyon, et 
de sa postérité. — i357. 

FOURQUANT, L. p. p. anob. de Jean 
Fourquant, de levéché de Cou- 
tances^ moyennant G 00 livres.— 4 no- 
vembre 1400; expédiées le 27 février 
1401. 

FOUTEL. L. p. p. anob. de Guillaurne 
Foutelj de sa femme de libre condi- 
tion^ et de sa postérité, — 1 39 1 . Fol. 
40, 

FOUYOUSE (de), l. p. p* érection de 
la terre et seigneurie de Flavacourt 



en marquisat, en faveur de Philippe 
de Fouyouse, sieur de Flavacourt. — 
Saint-Cermain-en-L., 6 janvier 1637; 
P. 22 janv. i652. 

FOYER. L, p. p. anob. de Louîs Foyer, 
sieur de la Fresnaye,— Versailles, no- 
vembre 1701; P* 17 janvier 1703. 

FRADET DE SAINT-AOUT. l. p. 
p, érection de la terre et seigneurie de 
Lhateauméliand en comté, en faveur 
deJeanFradetdeSaint-Août.^ — Rueil, 
juin 1644; P- ^ ^oût même année, 

F R AG U 1 E R* L . p . p, érection de la châ- 
tellenie de Danemarie en Puysaye en 
baronnie, en ta%^eur d'Augustin Fra- 
guier. — Paris, août 1643; P. ig juil- 
let 1645. 

FRAÏN. L. p. p. anob. de Guy Fraîn, 
del'évéché de Rennes, et de Sébastien, 
moyennant 1000 livres par chacun. 
— 1 6 février 1 669 ; expédiées le 6 sep- 
tembre même année* 

FRAIN DE MAUPERTUIS.L.P.p. 
anob. d'André Frain de Maupertuis. 
—Versailles, juin 1767; P. r4 juillet 
1768. 

FRAIRES. L. p. p. anob. de Guillaume 
FraircSj et de Gillette sa femme. — 
i365. 

FRAISIS. L* p. p. légitimation et anob. 
de Bernard de Fraisis^ fils naturel de 
Guillaume, seigneur de Fraisis, et de 
Marguerite Dugros. ^ [621. 

FRA!SSEL. l. p. p. anob. de Guil- 
laume Fraîsselj bourgeois de Saint- 
Flour, et de sa postérité. — 1373. 

FRAISSY DE VEYRAL (de), l. p. p. 
anob. de François * Guillaume de 
Fraissyde VeyraL — Versailles, mars 
1767; P. l'^juin même année. 

FRAMBOISIER DE BEAUNAY. 
L. P. p. anob, du sieur Framboisier 
de Bcauoay,— Versailles, juillet 1786; 
P, 14 aoûl même année. 

FRAMECHON. l, p. p. anob. de 



Pierre Framechon 



L, P. p 



94. 



i65 



FR 



FR 



i66 



FRANCE. L, p. p. anob. de Jean 
France, avck*at du roi au bailliage 
d'Orléans, de sa femme et de ses en- 
fants. — 1378. Fol. 170. 

FRANCE (de) . t. p. p. anob. de Hugues 
de France, — i35o. 

fRANCE (de). L,p, p.anob. de Jacques 
* de France. — 1 364, 

FRANCIGNY. l. p, p. confirmation 
d*4mob. de François de Frandgny. — 
Satnt*Gcrmain, 26 mai 1668: P. 21 
juillet même année. 

FRANCIGNY (de), l. p. p, union des 
ftcfe de Grand- Maison et de Villicrs â 
la terre et châtellenie de V^illcpreux 
et érection d*icelle en comté^ en faveur 
de François de Francit;ny. — Ver- 
rsailles» janvier 1707; P. 8 avril même 
t««nnée. 

*Ï^ANCISQUE.L.p. p. anob.de Simon 
Francisque, sieur de Rougemont, — 
i6j t. 

FRANCOEUR, L. p. p. anob. de Fran- 
çois Francœur. — Versailles, mai 
1764 ; P. 12 juillet même année. 

FRANÇOIS. L. p. p. anob. de Ma- 
thieu François, d*.\lençon.— 12 juin 
1570; expédiées le 2 5 octobre même 
cnnée, et enregistrées le 14 janvier 
S 575. 

PRANÇOlS(lc). Voir Le François. 

FRaNQUETOT (de!. L. p. p. union 
de lerrç et érection deduché, en faveur 
|ilc Frjnçois de Franquetot, duc de 
Cojgnv.— *., fcvricr 1747} P, i8 avril 
i mcmi: année. 

FRANQUIN DE SAINT -ANGE. 
L. F. p, anob. de Vincent Franquin 
de Saint-Ange, nalil d'Italie. — Tou- 
ise^ décembre ïôSo; P. 10 février 
N670.--L,p. p confirmation de celles 
léu mois de décembre lôSg, portant 
de Vincent Franquin de Saint- 
?, natif de Pisctnico en Italie. — 
s^ février lO'-o; p. 10 février 
1670. 

FRARPIER. L. F.jK jn^iLv de Josserand 
Ffmppier. bourgCïMs de Paris, moyen- 
111111400 livres, --^ 14 juin i396;ex- 
D^îécîi le I "^ :ivril 1 3o7i 



FRASIARD (de), l. p. p. anob. de Ber- 
nard de Frasiard» — 1698. 

FREMIN.L. p. p. anob, d'Antoine 
F rem in. — Fontainebleau, octobre 
1696; p. 14 mai 1697. 

FREMIN DE FONTENILLE. l. p. 

p. maintenue de noblesse à Philippe- 
Pierre Fremîn de Fontenille. — Ver- 
sailles, août 1744 ; P. 1 1 mai 1769. 

FREMUR (de), l. p. p. anob. de Jean, 
de Fremur, de Bernay. — 1 394. Fol. 
63, 

FRENFT. L. p. ç^ anob. de Pierre 
Frenet, sieur de Tande, de Norman- 
die, moyennant 600 livres- — 1 2 juin 
r 5 23; expédiées le ï3 juillet même 
année. 

FRENAYE(dela). Voir De la Frenaye. 

FRENEE (de la). Voir De la Frenée. 

FRERIN. L. p. p, anob. de Jean Frerin. 

— 1443. 

FRERON. L, p. p. anob* de Jean Fre- 
ron, greffier criminel du parlement 
de Besançon^ moyennant 600 livres. 

— ro mars 1570; expédiées le 8 dé- 
cembre même année. 

FRERON. L. p. p. anob. de Rpgnaud 
Freron, «naître ês-arts et médecin du 
roi, protophysicien, et de sa postérité. 
.— 1593. 

FRESNAY (du), l. p. p. union du fief 
de Moyeque à la terre et seigneurie de 
Landretan-Ie-Port et érection d'icelk 
en baronnie en faveur du sieur du 
Fresnav. — Compiêgne, juillet 1667; 
P. 9 juin 1668. 

FRETEÎL (de). L. p. p. anob. de Pierre 

de Freieilj seigneur et baron d*EgIe, 

— 7 juillet 1578 ; expédiées le 20 et 
enregistrées le 29 octobre même année. 

FREVILLE. L. p. p. anob. de Jacques 
de Frcville, de Paris, moyennant 127 
livres.— 18 juin 1392; expédiées le 4 

juillet même année. 

FREZAL fde). l. p. p. anob. de Jean- 
Louis- Bernard de Frezal. — Versailles, 
avril 1773 ; P. 14 juillet mémeann^. 

FREZEAU (de). L, p. p. érection de la 
terre et seigneurie de Gcrmîgny en 



[67 



GA 



GA 



168 



marquisat en faveur de Jean- Angé- 
lique de Frézeau. — Marly^mai 1708; 
P. i5 mars 1709, 

FREZON DE LA MOTTE, l p. p. 

anob, de Nicolas Frézon de la Motte. 
— V'ersairies, lévrier 1686 ; P, 28 mars 
même amiée, 

PRIATES. L. p. p, anob. des sieurs 
Esprit et Mathieu Friates frères. — 13 
août 1619; expédiées le 6 juillet r 620. 

FRICHOT. L. p. p. anob. de Robert 
Frichot des Friches, écuyer, sieur de 
Clodoré, gouveroeurde la Martinique. 
— 1668. 

FRIPPIER. L.p. p. anob, de Guillaume 
Frippier, de Nimes, et de sa femme. 

FRISON, L. p. p* anob. de Simon Fri- 
son, conseiller au Parlement. — 1374. 
Fol. J37. 



FROGARa 



KUCAKJJ, L. P. p. anob 
Frocard.— j5o2. Fol, 23 



anob. d'Hector 



FRODOZE (de), l. p. p. érection de la 
châtellenie de Bourdelles en baronnie 
en faveur de Jean Frodoze, sieur de 
Hamelot fils.^ — Ciiantilly, août 1637; 
P. 7 septembre même année. 

FROGER. L. p. p. anob. d'André Fro- 
ger, sieur de la Rigaudière, colonel de 
mihce, de Michel^ son Irère, capitaine 
de brûlots, movennant une aumône 
de 100 livres. — !7i2. 

FROGER DE*LA RIGAUDIERE. 
L. p. maintenue en leur noblesse des 
sieurs André et Michel Froger de la 



Rigaudiérc. — Paris^ 22 décembre 
1716; P. 3i mai 1717 

FROIDEUR (de). L- p. p. anob. de Ni- 
colas Froideur. — i656. 

FROMAGE. L. p. p. anob. de Venant- 
Pierre Fromage. — Paris , janvier 
1749; P. 6 février même année. « 

FROMENT. L p. p. anob. de Pierre 
Froment, de Saint-Malo. — 12 sep- 
tembre 1671 ; expédiées le 1 1 janvier 



I 



FRONT! N. L. p. p. anob. à Jacques 
F r on tin j auditeur des comptes à 
Rouen. — b février id35 ; expédiées le 
2 3 juillet 1644, M 

FROULLOY. L. p. p. érection de la ^ 
terrede Montfléauxen comté en faveur 
de Charles de Froulloy. — Saint-Ger- 
main, sôoctobre 1670^ P. 5 septembre 
167t. I 

FRY (de). L. p. p. anob, de Pierre de ■ 
Fry, conseiller de la Cour des Aides 
à Rouen. — 6 novembre j 596 ; expé- 
diées le 28 décembre 1597. 

FUBERT. L. p. p, conhrmation de 
Tunion de ia paroisse de Châtillon à 
la terre et seigneurie d* Ester nay, et 
érection d'icelles en marquisat sous le 
nom d*Esternay, en faveur de dame 
Claude Fubert, marquise d Esternay, 
veuve de Charles-Henri de Thubières 
de Grimoard de Pestel de Lévy, mar- 
quis de Caylus. — Paris, septembre 
1 72 o ; P. 6 mai 1 7 2 1 . ^ 

FUMEL (de). Voir Barry. " 

FUTAINE. L. p. D. anob. de Jean-Bap- 
tiste Futaine. — Versailles, juin 1765 ; 
P. 4 juillet même année* 



GABARET. l. p. p. anob.de Louis Ga- 
baretj capitaine de vaisseau. — 1*^74. 

GABIA des COMBES.L.p.p. anob. 
de Clément Gabia des Combes. — Ver- 
sailles, mars 1697; P. 29 avril même 
année. 



GABRIEL. L. p. p, anob, de Jacques , 
Gabriel. — Paris j 10 février 1717; P. 



23 mars 1718. 



GACHE (de), l. p. p. réhabilitation des] 
sieurs Louis et Jacques de Gâche. ^ 
1654. 



t6g 



GA 



GA 



170 



GACLET. l, p. p. anob. 
Gaclet. — 1390. Fol. 27, 



du sieur 



G AGNEAU. L. p. p, anob. de Claude 
Gagneau, sieur de Château- M orant 
— Versailles, septembre 1676: P. 29 
janvier tbjB. 

GAIGNON. L. p, p. anob. de Barthélé- 
my Gaignon, et de Jacquctte, sa fcm- 
nie. — 1375. 

GAILLaNT. l. p. p. anob, de Gérard 
Gnillant et de sa postérité. — i355. 



I 



GAILLARD, l. p. p. anob. de Pierre 
Gaillard.. — Versailles, juin 1704; P. 
1 1 juillet même année. — l. p. p, 
" ^n des lettres d anob. du sieur 
, - j ailla rd, du mois de juin 1 70^, 
4k la révocation publiée par l édit 
d'août 1713. — Versailles, 6 mars 
lyîô; P. a juin même année. 



GAILLARD, l, p. p. érection de !a ba- 
ronnîe de Conteville, en faveur de 
dame Gaillard, veuve du marquis de 
Puigrion.^ — Versai lies, décembre ï 76 r : 
P. 1 3 août 1763. 

GAILLARD DE LA MENAU- 
'DIERE. L. p. p. confirmation de 
^noblesse à Michel Gaillard de la Me- 

naudiére. — Paris, avril 1722; P, 7 

mai racmc année, 

GAILLARDE (la). Voir La Gaillarde, 

GAILLON DE ROCHECOT. L.p.p. 

onîon des terres et seigneuries de Ro- 

' i Varenne, Saint-Patrîce. etc. , 

!:m d'icelles en marquisat, en 

~rUvcur *k Fortuné Gaillon de Roche- 

[cot. — Versailles, janvier 1767; P. 22 

mai nicmc année. 



GALAlSIEREtdcla)- 



Voir De x.a Ga- 



GALAND, L. p. p. anob. d Auguste 
ûaland, pour sen^ices comme con- 
aeilicr d tut et privé de Navarre, et 
ivGcat général au parlement de Pa- 
rt». — io août 1610; C. des A, 10 
fleptcmbirs. 

GALIBERT. l. p, p. anob. d'Antoine 
GaUbert,— 1675- 



GALLANT. t. p. p. anob, de Pierre 
Gallant. — 1384. Fol. 24. 



GALLET DE CORELANGE. l. p, p. 

confirmation des titres de marquis de 
Gallct cl de Montdragon, accordés par 
le roi d'Espagne à Jean- Jacques Gai- 
let de Co relange. — Fontainebleau, 
novembre 1724; P. 29 décembre 
même année. — t. p. p. confirmation 
à J.-J. Gallet de Montdragon du titre 
de marquis de Gallet de Montdragon 
qui lui a été conféré par le roi d'Es- 
pagne. — Versailles, ii mai 1761: 
P. 22 juin même année. 

GALLIN. L. p. d. naturalisation à 
Jean-Baptiste Gaftin, natif d*Anvers. 
— Versailles, août 1729 ; P, 7 sep 
tembre même année, 

GALLIS. L. p. p. anob. de Charles Gal- 
liSj bailli de Dieppe, moyennant tooo 
livres. — 25 mars 1574; expédiées le 
3o mai même année. 

GALLOIS, L. p. p. anob. de Gilles 
Gallois. — 1371, 



p. p. anob. de Jean Gai- 
la ville de Cornouailles^ 



GALLON, L, p. 

Ion , de 

moyennant 600 livres. ~ 9 février 
1458, expédiées le 7 août même an- 
née. 



GALON. L. p. p. naturalisation à Geor- 
ges Galon, natif de Cazal. — La Fêre, 
juillet 1657; P, 21 juillet même an- 



née. 



GALWEY. L, p. p* reconnaissance de 

noblesse au sieur Galwey. — Ver- 
sailles, décembre 1 781 ; P. 11 jan- 
vier 1782. 

GAMACHES (de). L. p, p. érection de la 
terre et seigneurie de Gamaches, y 
joints le bourgdeBeauchamp, les vil- 
lages de Bazinal, SoenjC, l'Epinoy, 
lesvillageetvicomtédeTilloyetBour* 
seville, en marquisat, en faveur du 
sieur deGamaches, — Paris, mai 1620; 
P. 6 Icvrier 1643. — u.v, p, jussîon 
pour Tenregistrement de celles du 
mois de mai 1 620, portant érection de 
la terre et chàtelleme de Gamaches, en 
marquisat. — Camp devant Montau- 
ban, ïo décembre 1621; P, 6 fé\Ticr 



iflta 



17! 



GA 



GA 



172 



1643. — L. P. p. mandement pour 
lenregistrement de celles du mois de 
mai 1620, portant érection de la terre 
et chàtcllenie de Gamaches et autres 
V jointes, eo marquisat, en faveur du 
sieur de G:imaches, nonobstant leur 
surannation.— Saint-Gcrmain-en-L., 
25 octobre 1042: l\ 6 tévrier 1643. 

GAMBA. l. p. p. anob. du sieur 
Gamba, négociant à'Dunkerque. — 
Versailles^ décembre lySS; P. 29 août 
1786. 

GAMBIER. L, p. p. anob.de JeanGam- 
bier de Normandie, moyennant finance 
r ég lée par les c o m : ri i ss a i r e s tî ép u t é s . 

— 24 janvier i 5 34; expédiées le 2 no- 
vembre même année. 

GANNE. L. p. p. anob. de Guy Ganne. 

— 1697. 

GARAND. L. p. p. anob. de Jean Ga- 
rand. ^ H97' ^^^> ^4- 

GARDE (de la). Voir De la Gardk. 

GARDEUR le). KaiV Lk Gardeur. 

GARDÏN (du). L. p. p, anob. de Phi- 
lippe du Gardin, sieur de Bernapré. 

— Versailles, mars 1701 ; P. 28 mai 
même année. 

GARGERON. l. p. p. anob. de .îe^n 
Gargeron. — 1409. 

GARÏPAULT. L. p. p. confirmation de 
noblesse à André Garipault, et à ses 
enfants. — 1678. 

GARLIN. L. p. p, anob. de JeanGarlin. 

— 1496. Fol. 37. 

GARNIER. L. p. p. anob. et naturalisa- 
tion à Théodore Garnier, médecin du 
roi. — 1496. 

GARNÏER. L. p. p. anob. de Pierre 
Garnier, sieur de la Maisonneuve, 
bailli de Parrhenay, en considération 
dcses services militaires. — 6 septem- 
bre 1614; enregistrées le 3o mai 1618. 

GARNIER. L. p. p. anob. de Pierre 
Garnier, — 1641. 

GARNIER DE FARVILLE. l, p. p. 
anob. de Pierre Benoit Garnier de 
Farville. — ^ Versailles, août 1776; P. 
16 décembre même année. 



I 



GARRAULT»L»p. p. anob.de M*' Jacob 
Garrauît, et de sa postérité, mules et 
femelles, nés et à naître en loyal ma- 
riage, — J^aris, 4 mai ifiog; P, 23 
mai même année. 

GARRE, L. p. p. nob. au sieur Garre^ 
chirurgien. — Fontainebleau, octobre 
1785^ P. 19 décembre même année. 

GARREAUfduj.L.p.p.anob.deGabriel 
du Garreau. — 1659. fl 

GARRÎSSON. L. p. p. anob. d^ Albert 
Garrisson. — 1703. 

GARROT. L. p. p. permission à Jean- | 
François Garrot d ajouter à son nom 
la particule dé, et de changer ses ar- 
moiries. — Fontainebleau, septembre 
1679; P, 26 lévrier c68i. 

GARTf DE VALLOMPRE. u p. p. 
anob. d'Henri Garte de Vallompré. 
— Saint-Germain, mars lôyg'^ P. 6 
juillet même année. 

GASCHES i^de}. l. p. p. anob. des sîeurs 
Louis et Jacques de Gasches, sieurs de 
Belmon. — î668. 



I 



GASTE.L.p. p. anob. d'Antoine Gasté. 
^ Versailles^ mai 1701; P. 12 juin 
1702. M 

GASTE AU (de) l. p. p. anob. de Jean 
Gasteau, valet de chambre ordin^iire 
du roi, ayant les clés de ses coffres, 
— 1657. 

GASTELIER. l. p. p. anob, de Ré- 
gna ut Gastelier, d'Alençon, moyen- 
nant Soo livres. — 14 mai 1390; ex 
pédiées le 6 novembre même année. 

GASTINEAU. l. p. p. confirmation 
de noblesse à François et Félix Gasti- 
neau, - Versailles, août 1707 ; P. 
i i mars 1709. 

GATEBOIS. L. p. p. anob. de Jean 
Gâtebois. — Paris^ janvier 1719; P, 
G février même annce. 

GATT EAU (de), t. p. p. anob. de Jean 
de Gatteau. — Pari.^, juillet 1617; P. 
5 août même année. 

GAUDECHARD. L. p. p. érection de ^ 
la terre et seigneurie de Querneu en 
marquisat, en faveur du siei;rGaudc- ' 
chard. — Su!ly> avril i652î P. 5 sep- I 
tembre i653. 



«73 



GA 



GE 



'74 



GAUDICHER, l. p, p, anobL de Jean 
Gaudicher, — i595. Fol. 22. 

GAUDIN. L. p, p. anob. de Pierre 
Gaudin, sieur de Savigny. — Saint- 
GerniâÎQj mars 1676; P* 8 mars 
1677, 

GAUDIN. L. p. p, anob. de Jean-Marie 
Gaudin. — Versailles, février 1764 ; 
P. 24 mars même année. 

ÎAUDIN. L- p. p. maintenue de no- 
blesse d'extraction, en faveur des 
sieurs Gaudin, — Versailles^ février 
1 7S6; 8 mai même année. 

ÏAUDIN DE LA CHINARDIERE. 



L. I». p. anob. de Regnault Gaudin, 
sieur de la Ghinardière, 



avril 



f 676; P. 1 9 mai j 677. 



GAUDRON. L. p. p. anob. de Pierre 
Goudron, sieur de Lerodière. — Ver- 
tailles, mai 1703; P. 3o août même 
année. 

GAULMAIN. L» p.p. érection de la 
terre et seigneurie de Rauvoir en 
Bourbonnais en comté, en faveur de 
Qaudc-Sébastien Gaulmain. — Ver- 
Milks» décembre 1762; P. 18 avril 
1763, 

kULNE. L. p. p. anob. de Jean*Guy 
Gaulne. — Versailles, août 1696; P. 
tS mai 1697. 

"»NT. L. p. p. anob. de Jacaues 
ni. — 2 8 avril 1670; expédiées 
k 17 icvricr 1671- 

\(J. L. p* p. anob. de 
itercau. — 1464. 

klTTHIER. L. p. p. érection de la 

k terre et seigneurie de Fontuinc-Gau- 

thîcr rn châiellcnic, en faveur de Jac- 

3«iesGauthier,con*^eillcr mu parlement 
e ^ — F(^ntainebleau, juillet 

i3 ctobre 1597. 

GAUTHIER. L, p. p. anob. de Pierre 
Gauthier.— Saint-Germain, mai 1078; 
P. 9 pnvicr même année* 

MJTHIER. L, p. p^ anob. de Jean 
Gauthier.— Compiègne, (uillet 1767; 
P. S août 1768. 



GAUTIER. L. p. p. anob, d'Etienne 
Gautier, moyennant 400 livres. — 16 
mai Î402; expédiées le 7 septembre 
même année. 

GAUTREL. L^p. p. anob. de Benoît 
GautreL — i52i. Fol, 178. 

GAVTERES, l. p. p. anob, de Daniel 
Gavières, sieur de Bellemon, — 1668, 

GAYER (le). Voir Le Gaver, 

GEAY (le). Voir Lk Geay. 

GÉDOIN. L. p, p. anob. d'HectorGé- 
doin> secrétaire de la chambre du roi, 
commissaire ordinaire des guét"res et 
de lartillerie de France, en considéra- 
tion de se^ services. — 4 juin 1 SqS ; 
expédiées les S juillet et i"aoùtméme 
année. 

GEMARÏS (de), l. p.p.anob, de Louis 
François de Gemaris. — 1700» 

GENDRE (le). Voir Le Gendre. 

GENDREL. u p.p. anob. d'.^ndré 
GendreL — H7^- ^^^' ï*^*- 

CENDRIER (du), l. p. p; anob. du 
sieur du Gendner. — Versailles, oc- 
tobre 1770; P. 9 avril T772, 

GENEBROUSSE. l. p. p. anob. de 
Jean Genebrousse. — 1492, Fol, [58 

GENEST. K. p.p.anob,de Pierre Gcnest, 
de Bordeaux. — rSpo, Fol. 14. 

GENEYS, L. p. p. naturalisation à 
Conrad Geneys^ natif de Munster. — 
Versailles, 29 décembre 1701; P. i5 
février 1702. 

GENICOURT(de).L. p.p-érection de la 
terre et seigneurie d'Aultry en baron- 
nie, en faveur de Jean de Génicourt* 
— Parit, février 161 3: P. 5 janvier 
1624. 

GENITON. L. p. p, anob. de Jean Ce- 
niton^ sieur Despaisse, — 1705. 

GENOYS DU CHASSEY. l. p. p. na- 
turalisation ù Jacques Genoys du 
Chassey, natif de Plymouth. — Ver- 
sailles^ 27 juillet 1742; P. 9 août mê- 
me année. 

GENTEL.L.p.p.anob.dePhilippeGen- 
tel. — 1701, 



mm 



175 



GI 



Gî 



176 



GEOFFROY, l. p. p. anob. de Jean 
Geoffroy^ de Hennebon,— 16 novem- 
bre i653 ; expédiées le 8 mars 1654. 

GEOFFROY. l> p. p. anob. de Thomas 
Geoffroy, sieur du Coudray et des Ar- 
rennes. — Versailles, décembre 1702; 

f P. 1 1 janvier 1703. 

GERAMB. L. p. p. naturalisaiioû pour 
le sieur Géramb, Autrichien, — Ver- 
sailles, novembre 1782; P, 10 décem- 
bre même année, — l. p. p. reconnais- 
sance de noblesse pour le MeurGéramb. 
— Versailles, janvier 1783; P. 8 juillet 
même année, 

GERARD. L. p.p. naturalisation il Jean- 
Bapiiste Gérard, natif de Liège. — 
Fontainebleau» i3 novembre 1740; 
P* 19 décembre même année- 

GERARD. L. p. p. anob, de Conrard- 
Alexandre Gérard. — Versailles, jan- 
vier 1778 ; P» 7 avril même année. 

GERARD DE LIVRY. l. p. p. com^ 
mutation du nom de la Pinte en celui 
de Livry à Jean-Baptiste Gérard de 
Livry. — Versailles, juin 1748; P. 12 
août i74§. 

GERLIN. L. p. p. anob. de Jean Ger- 
lin d*Espicy. — 1441 . Fol. 88. 

GERMAIN (de).L. p. p. anob. de Jean 
de Germain. — 1369. Fol. 73. 

GERMAIN (de), l. p. p. anob. deNi- 
. colas de Germain, sieur De la Tour. 
— 1592. 

GERVAIS. L. p. p. anob. de Jean Ger- 
vais. — Versailles, janvier 1697; P, 
6 juillet même année. 

GERVAISOT. L. p. p. naturalisation 
à David Gervaisot, natif de Londres, 
— ^ Versailles, i*Mévrier 1743; P. 12 
mars même année. ♦ 

GEZEGUES (de).L. p p. naturalisation 
à Raymond de Gezègues, natif de Va- 
lencienoes.-*Saint-Germain-en-Laye, 
3i octobre 1640; P. 19 juin 1641. 

GIDE, L. p. p. naturahsatton à Guil- 
laume Gide, natif de Londres. ^ — Ver- 
sailles, février j 766] P.24 mars même 
année, 

GIEN (de). L. p. p. érection delà terre 
et seigneurie de Gien en baronnie, en 



faveur de Jacques de Gien. — Saint- 
Germain-en-Laye, février f633; P. 4 

août 1634. 

GlEY(de). L. p. p. anob. du sieur de 
Giey. — Versailles, septembre 1784; 
P. 14 janvier 1785. 

GÏGON. L, p. p, anob. de Jacques Gi- 
gon, sieur de la Roche. — iSqS. 

GILBERT DES VOISINS, l. p. p. 

érection de la terre et seigneurie de 
Bouconvill-ers et Rechammoot, en 
châtellenie, en faveur de Pierre Gil- 
bert des Voisins. — ^ Versailles, janvier 
1737; P. 4 juillet même année, 

GILLAIN. L. p, p* anob. de Louis 
Gillain. — 1700. 

GI LLES. L* p. p. anob. de Claude Gilles, 
auditeur des comptes. — i585. Fol. 

2l5, 

GILLY. L. p. p. anob. de Simon Gilly. 

— Versailles, mai i733; P. 19 mai 
même année* 

GIRAL. L. p. p, anob. de Pierre GiraL 

— Versailles, juillet 1728; P. 7 sep- 
tembre même année, 

GIRARD. L. p. p. anob.de Goillaume 
Girard, de Riom. — 1354. ^^^^ ^7- 

G1R.\RD. L, p. p. anob, de Jean Girard, 
de sa femme et de ses enfants, — i 364. 
Fol. 23. 

GIRARD, j,. p. p. anob. de Philippe 
Girard, de Rouen, de libre condition, 
et sa postérité^ moyennant 400 livres. 

— 27 août i3q3; expédiées le 7 mai 
1394. 

GIRARD. L. p, p. anob, d*Amérique 
Girard, et de sa postérité. — 1396. 

GIRARD. L. p. p. anobl. de Rodolphe 
Girard, de Guillettej sa femme, et de 
ses enfants, — 1406. 

GIRARD. L, p. p. anob, de Jacques 
Girard, sieur de Golom botes, en con- 
sidération de ses services comme capi- 
taine châtelain de Montbrison, ayant 
été fait prisonnier pour le service du 
roi, et ses maisons brûlées, tanî à la 
dite ville qu'à la campagne, — 4 dé- 
cembre ibOQ; expédiées le 20 mai 
1610. 



I 

1 
I 



I 




GIRARD.L.p.p.anob*deJean-Cypnen 
Girard, — ÎO14, 

GIRARD. L. p. p. érection de la terre 
et seigneurie de Villetaîieuse en comté, 
en faveur du sieur Girard, — Metz, 
octobre 1657; P. 7 septembre i658. 

GIRARD* L. p. p, anob. de Louis Gi- 
rard. — r7o8* 

GIRARD(de).L. p. p. érection de la ferre 
et seigneurie de TilJay et autres en 
mari^uisat , en faveur de Charles 
de Girard.^ Paris, mars i65i; P. 3o 
mars même année. 

GIRARD DE BEAUVOIR. L. p, p. 
anob. de Gilbert Girard de Beauvoir. 

— Saini*Germain, mars 1675; P. 2 
janvier 1670. 

GIRARDOT. L. p, p. confirmation du 
titre de vicomte de Lignon à Jean- 
FrançoisGirardot, vicomte de Lignon. 

— Versailles» octobre i685; P; 20 fé- 
vrier 1ÙS6. 



GIRARDOT, L. p. p, anob. de Jean- 
Baptiste et Edme- Philippe Girardot, 
frères» t:t L.-Balthaaard Uirardot, leur 
neveu, ^ — Versailles^ janvier 1761; P. 
16 juin même année. 

GIRAUD DES ECHEROLLES.LP, 

SI. «nob. d' Etienne- François Giraud 
es Echerolles. — Versailles, décembre 
1770; P. 2 3 décembre 1771. 

GIRODAT. tl p* p* naturalisation à 
J.-Louis Girodat, natif de Genève. — 
Versailles, décembre 1738; P. 17 juin 
1739. 

GISÎ AIN, L. p, p, confirmation de 
noblesse à Richard Gislain. — Saint- 
Germain, octobre 1667; P. 29 décem- 
bre 1068. 

GISLAIN DE BELCOURT. l. p. p. 
■nob. de Louis Gîslain de Belcourt, 
— Marly, mai 1700: P. j i juin mérae 
Afifiéc ' 

CITTE (de U). Voir De la Gitte. 

GIVRET DE MONTCRIF. l p. p. 

Grmission au sieur Claude Givret de 
cntchf, du royaume d'Ecosse^ de 
porter les nom et armes de Montcrif, 
quoiqu'il ne soit pas descendu des 
nâks de cette maison. — Saint-Ger- 



main, 24 avril 1649; P. 5 juillet 
même année. 

GOBELÏN. L. p. p. érection de la terre 
et seigneurie de Brînvilliers en mar- 
quisat, en faveur du sieur Gobelin. — 
Bayonne, mai î66o; P; 3o juillet 
même année. 

GOBELIN, L. p. p. anob* de Pierre 
Gobelin. — 24 avril 1670; expédiées 
le 12 janvier 167K 

GOBERT. L. p. p, anob. de Jean Go- 
beru — Parîsj décembre i65ï; P, 29 
août 1659. 

GOBERT* L* p. p. anob» des sieurs 
Jacques et Jean Gobert, frères. — 28 
février j668* 

GODAUD. L. p. p. anob de Simon 
Godard. — 1546, 

GODARD. L. p. p. anob. du sieur Go- 
dard. — ^ Versailles, août 1781; P. 12 
mars 1782. 

GODEFROY, l, p. p. anob. de Simon 
Godefroy, de sa femme et de sa posté- 
rité. — 1372 

GO DEM EL. L. p. p. union de la baron* 
nie de Bourdeille et autres, confirma- 
tion d icelfeset nouvelle érection sous 
le titre de baronnie de Bourdeille, en 
faveur de François Godemel. — Mar- 
ly, mars 171 3; *P. i*' mars 1715, 

GODES (de), L. p. n. érection de la terre 
et seigneurie delà Marcustierre, La- 
ïunde. etc., en Anjou, en chàtcllenie, 
en faveur de Charles de Godes. — 
Saint - Germain - en - Laye , janvier 
ih35; P. 5 mai même année. 

GODET. L. p. p. anob. de Jacques Go- 
det* fils naturel de Jacques, chanoine 
et grand archidiacre de Paris, et de 
Catherine Lombard^ de libre condi- 
tion. — 14 avril i556, expédiées à la 
Chambre des Comptes le 24 janvier 
1 557; C. des A., février même année. 

GOEFLIÉ. L, p* p. anob. d*Amédée 

Goedié. — ^440» 

GOESLARD DE MONTSABERT . 
L. P. p union des terres, fiefs et 
justice de la Haute et Basse Thuan- 
dière à celle du comté de Riche bourg- 
le-Toureilj en faveur du sieur Goes- 



179 



GO 



GR 



i8o 



lard de Montsabert* — Versailles, dé- 
cembre 1736; P. 26 janvier 175S. 

GOESLARD DE MONTSABERT. 
L. P. p. union des terres et érection du 
comté de Richebourg-le-Tourcilj en 
faveur d'Anne-LouisGoeslardde Mon- 
tsabert. — Versailles, mai 1752; P. 
i5 juillet Î736. 

GOETZ. L* p. p. anob, du sieur Goëtz. 
— Versailles, juillet 1783; P. 28 no- 
vembre même année. 

GO IX (le). Voir Le Goix. 

GONDALLIER, l. p. p. anob. d'A- 
braham Gondallier. — i^??- 

GONIN (de). L*p. p. érection des terres 
et seigneuries de Fontenailles, Esco- 
moy, et autres fiefs, en marquisat, en 
faveur d'Henri-Louis de Gonin, sieur 
de Chapuiseaux. —7 Versailles, juillet 
1703 ; P. 2 3 novembre même année, 

GONTAUT. L. p. p. anob. de Charles 
Gontaut, fils naturel de Charles, duc 
de Biron, maréchal de France^ et de 
Cécile Si bi Hotte, demoiselle de Sono- 
rière. — 1618. 

GONTAUT DE BÏRON (de), l. p- p. 
ynion à la baronnie de Biron des 
terres et seigneuries de Monteuil et 
Mon [ferrant, et érection d'icellcs en 
duché-pinine sous le nom de Biron, en 
faveur de Char les- Armand de Gontaot 
de Biron. — Versai lles^ février 1723; 
P. 22 février même année. 

GORENVAL, l. p. p. anob. de René 
Gorenval. — t^ décembre 1672; ex- 
pédiées le 28 juin 1 673. 

GOSSET. t. p. p. anob. de Richard Gos- 
set^ de sa femme et de sa postérité, 
moyennant 800 livres, — 18 mai 
1402; expédiées ledit jour, 

GOUAULT. L. p. p. anob. de Guil- 
laume Gouault, de Bouille, d'Isabelle, 
sa femme^de libre condition, et de leur 
postérité. — 1406. 

GOUAULT. L. p. p. anob. de Jacques 
Gouaull. -Versailles, mars 1773; P. 
12 juillet même année. 

GOUGE (la). Voir La Gol'ge. 

GOUJON DE L'EPÏNAY. l, p. p, 
confirmation de noblesse à Pierre 



Goujon de TEpinay. — Versailles, 
septembre 1698; P. 7 janvier 1699, 

GOUJON DE THUISY (de), l. p. p. 
érection des terres et seigneiiries de 
Thuisy, Loches et autres unies en 
marqu!sat,en faveur de Jérôme-Ignace 
de Goujon de Thuisy. — Sainî-Gcr- 
main, décembre 1680; P. 9 décembre 
1683. — L. p. p. érection de la terre 
et baronnie d'Aultry en comté, en fa- 
veur de Jérôme Goujon de Thuisy. 

— Versailles, décembre 1695; P. 22 
février 1696. 

GOUJOT. L. p- p. anob. de Jean Gou- 
jot^ de Caen. ^ — i320. • 

GOURAINCOURT (de\ up.p. anob» 
de PierredeGouraincourt, de Poitiers, 

— 16 janvier 1672; expédiées le 4 dé- 
cembre 1673. 

GOURDON. L. p. p. anob de Guy 
Gonrdon, sieur de Boisverbert.— Ver- 
sailles, mji 1703; P. i5 juin même 
année, 

GOURJAULT. L. p. p. anob. de Pierre 
Gourjaultj de Nantes^ moyennant 800 
livres. — 17 janvier 1400; expédiées 
le 24 août même année 

GOUSSELIN. L. p. p anob. des sieurs 
Robert et Jean Gousselin. — iSig. 
Fol. 162, 

GOUSTEL. L. p. p. anob, de Gabriel 
GoListel, pour services militaires. — 
i58i. Fol. 14 

GOUVAIS. L. p. p, anob. de Germain 
Gouvïiis, sieur de Heudevillc. moyen 
nant 600 livres.^ — 6octobrc 1547; ^^' 
pédiées le 4 septembre t 548. 

GOUYAC. L. p. p. anob. de Martin 
Gouyac, *— 1413. 

GOUVON.i,. p. p.anob.dePiatGouyon. 

— 1698. 

GOVIN. L. p. p, anob. de Jacques Go- 
vin, avocat à Saint-Lô. — 7 janvier 
ï 62 1 ; expédiées le 9 mai même année. 
C. des A., 22 mai 1646. 

GRACE (de). L. p. p. anob. de Gilles de 
Grâce, bourgeois de Troyes, et de sa 
femme. — i373. Fol. i52. 

GRAFFIN DE GLATïGNY. l. p. p. 
confirmation de noblesse à Charles 



tSi 



GR 



GR 



182 



Graffin de Glatigny. — Paris, juillet 
1720;.?. 28 août même année. 

GRaIN.l. p, p, anob. de Jean Grain, 

sicnr de Sairit-Morsault, fils naturel 
de Scmson Grain, sieur duJit lieu, et 
de Gutherine Martin, libre, non ma- 
riée. — 16 janvier i6o5; G. des A., 6 
janvier 1609. 

GRAINGNIERES. l, p. p. anob. de 
Jciu GrainiînièrcSj sieurde Sauvigny, 
pour services, — 1 643. 

GRAMONT(de). l.p. p. permission aux 
duc et comte de Gramont d orner leurs 
ormes des drapeaux des gardes fnm- 
çaiscs,— Versailles, décembre 1 745; P. 
12 fivrier 1746. 

GRAND. L.p, p. anob. du sieur Grand. 
— Marly, mai 1781 ; P. 3i iuillet 
même année. 

GRANDI ERE (de lai. Voir De la 
Grand IKRE. 

GRANDIN. l. p. p. anob. de Jean-Bap- 
liste Grandi n , procureur du Yoi à 
Mortain* moyennant 1000 livres. — 
ta mars 1577; expédiées le 16 mars 
même année* 

GRANDJEAN DE HAUTESBOR- 
NES. L.'p* p. naturalisation pour le 
$îcur deGrandjean de Hautesborncs, 
oculiste. —Versailles, mars 1786; P. 
17 mars même année. — h. p. p. anob. 
dudit.— Versailles, mars 1786; P. 1 1 
avril même année. 

GRANGE (de la). Voir Dk la Grange. 

GRANG ï ER ES (de; . l. p. p. érection de 
la baronnic de Grézian en comté sous 
le nom de Soiivigny ,en faveur du sieur 
ilc " es, sieur de Souvigny. — 

Paii ibre i656; P. 20 janvier 

t66a. 

' R. L. p. p. anob. du sieur 

, négociant à Lyon, — Ver- 
saules, mars 1786; P, ib mai même 
année. 

GRAS (k). Voir Le Gras. 

CRASSINt U K p. érection de la terre 

écurie de Mormant en Brie en 

lie en rêveur de Pierre Grassin. 

— .Mariy, mai 1713; P. 9 janvier! 7 14, 

GRASSOT«t.p, p. anob. de Pierre-Ni- 



colas Grassot, — Versailles, septembre 
1778; P, 23 décembre r779,l 

GRATEPENSE (de), l. p. p. confir- 
mation de noblesse à Jean de Grate- 
penscjsergentd'armes.^ — 1390. Fol, 28. 

GRATIEN. L. p. p. anob. de Nicolas 
Gratiea, sieur de Sacy, d*Argenton, 
moyennant 600 livres. — 6 février 
1 544; expédiées le^7 janvier 1 545. 

GRAVEL. L. p. p. anob. de Robert Gni- 
vel^ plénipotentiaire du roi à la diète 
impériale.— i668, 

GRAVIE. L. p. p* naturalisation à J.- 
Ch.-Vincent-Gasp.-AntoineGravié. — 
Marly.tnai 1765; P, 2 mai Ï773. 

GREAU DE COURTEILLE, l. p. p. 
anob, du sieur Greau de Courteille. — 
Versailles, novembre 1754; P. 7 mai 
1755. 

GREFFON. L. P. p. anob, de Jean Grcf- 
fon* — 1443. Fol. 75. 

GREGOIRE. L, p. p. anob. de Jean 
Grégoire^ sieur de la Genesle.^^ 1 549. 
Fol. 274* 

GRENNERIE(dela), Voir Dk laGren- 



GRERON. r.. p. p. anob. de Jean Gre- 
ron , de Treguier, moyennant 600 
livres. — 6 mai 1472; expédiées le 12 
novembre même année. 

GRESSAS (de), l. p. p. anob. d*Eutrope 
de Gressas. — Versailles, mars I77t> ; 
P. 28 juin même année. 

GREST (de). L. p, p. anob. de Jean de 
Grest, sieur de Saint-Sauve ^ clerc, 
notaire du roi, et de Jeanne Disserte, 
sa femme, — !373, 

GRI FFON . L. p. p. anob. de Gilles Grif- 

fon, vicomte ae Verneuil, valet de 
chambre du roi. — i > avril r 552 ; C* 
des A., 12- février i553. 

GRIFFON. L, p, p, relief de suranna- 
tion de lettres de noblesse du 22 jan- 
vier i5qq, de celles d'avril 1 552^4 
Pierre 'Grirfon, écuyer, sieur d*Ar- 
genteuil, vicomte de VcrneuiL ^ — C. 
des A,, 20 janvier 1607* 

GRIGNON. L. p. p. anob. dEtienne 
Grignon,— r6i3. 



GRIMAUDE. L. p. p. anob. de Colin 
Grimaade.^ 1364. 

GRIMONDEL. l. p. p. anob. de Jean 
Gnmondel, sieur de Launay, de levé- 
chéde Rennes, moyennant 1000 livres. 
— 18 janvier 1669; expédiées te 12 
décembre même année. 

GRIVE AU (de), l, p. p, anoK d^Achille 
deGriveau.— î5 février 1675. 

GRIVE L (de), l. p. p, union des droits 
de justices et seigneuries en Faveur de 
Paul de Grivel, comte d^Auroy. sei- 
gneur de U Grange-Ghammont. — 
Versailles, avril 1736; P. 3i août 
même année. * 

GROESLARTfde). l.p. p. naturalisa- 
tion à Jacques de Groeslart, — Saint- 
Germain^ 14 décembre 1681 ; P. i3 
août i683. 

GROFFINDESTOURNELLES.L.P. 
p. réhabilitation de Groffin des Tour- 
nelles. — Versa illes^ mai 1712; P. 22 
juin même année. 

GROLÏER, L. P. p. anob. d'Adam dit 
Grolier, de Laurence, sa femme, et de 
sa postérité, — - 1394. FoL 72. 

GROMELIN. L. P. p. anob. d* Adrien 
Gromelin» — 1698. 

GROSBOIS (de), l. p. p. anob, de Jean^ 
Christophe de Grosbols^ sieur de la 
Rochctaille. — Versailles, novembre 
1696; P. 16 mai 1697. 

GROUSSAULT* l, p. p. confirmation 
de noblesse à Noël Groussault. — 
1675. 

GROUSSAUT. L. p. p. anob. de Pierre 
Groussaut* — 1661. 

GROZELIER. l, p. p. anob. d'Antoine 
Grozelicr. — Fontainebleau, septembre 
1699; P. i*^r décembre même année. 

GRU EL. L, p. p. anob.d'André GrueL 
sieur de Mont-Galland. — Versailles, 
mai i 698 ; P. I j août même année. 

GRU ROT. L. p. p. anob. de Jean Gru- 
rotj médecin du roi. — 1540. FoL 
10. 

GRUYER (le). Voir Le Gruikr, 



GUARD (de). L. p. p. érection de la 
terre de Pontcallé et autres en mar- 
quisatj en faveur d'Alain de Guard. 
— LaFère,juin i657;P.3i mars 1666. 

GUAY (le). Voir Le Guay. 

GUEAU DEGRAVELLES DE RE^ 
VERSEAUX, L. p- p. union des terre 
et seigneurie de Reverseaux, Mon- 
tainviîle et autres, et érection d'icelles 
en marquisatj en faveur de Jacques- 
Phil. Guéau de Gravellcs de Rêver- 
seaux. — Versailles, juillet 1766; P. 
25 février 1767. 

GUEAU DE GRAVELLES. l, p. p. 
confirmation de Tunion de plusieurs 
terres, justices, etc., et érection d^icel- 
les en comté, sous le nom de Mier- 
maigne, en faveur du sieur Guéau de 
G rave lies. — Versailles, septembre 
J776; I G décembre même année. 

GUEDE VILLE, l. p. p. anob. de 
Pierre Guedeville, procureur .syndic 
à Rouen, t2 juillet 1620; expédiées le 
22 mai ï62r. 

GUEDON. L.p.p.anob. de Simon Gue- 
don, moyennant [40 écus d'or. —6 
avril 1 37 1 ; expédiées le 1 2 septembre 
même année. ' 

GUEFROUNEAU. l. p. p. anob. de 
Jean-Baptiste Guefrouneau.^ 1700. 

GUÉNÉGAULT (de), l. p. p. érection 
de la terre et seigneurie de Plancy 
près S-zannes en marquisat, en faveur 
du sieur de Guénégault. — Paris, mai 
i656; P. iS janvier 1657, 

GUENEVILLE (de), l. p. p. anob. de 
GabrieldeGueneville, moyennant une 
aumône de 60 livres, — ... 

GUEPIERE (de la]. Voir De la Guê- 
pier e. 

GUERAND. L. p. p. anob. de Jean 
Guerand, fils d'Adam GueranJ. — 
1354. Fol. 79. 

GUERAPïN(de). l. p. p. érection de 
la terre et seigneurie de Lieux en ba- 
ron nie sous le nom de VauréaL en 
fa%Tur de M" de Guérapin. — Paris^ 
janvier i656; P, 29 février même an- 
née. 

GUEREL. L. p. p. anob. de Guillaume 



i85 



GU 



GU 



186 



Guerelj barbier du roi, et de son frère. 
— 1494. Fol. i5, 

GUEREL. L. p, p. aaob. de Jean Guè- 
re!, — l520. 

GUERET, L. p, p. anob. de Claude 
Guéret, de Montcrif, de la famille de 
Montcrif d*Ecosse, permis à cette con- 
sidération de porter les nom et armes 
de Montcrif. — 1648. 

GUERGNY(de}. l.p. p.anob.dc Fran- 
çois-Alexandre de Guergny* — 1 697. 

GUERIL, up- p. anob. de JeanGuerîL 
— ^ i3i3. Fol. 1 10, 

GUERIN (Antoine)j sieur des Aronnes. 
— 1676. 

GUERIN, L, p. p, anob. de Georj^es- 
Martin Guérin. — Versailles ^juillet 
1756; P. 20 décembre 1757. 

GUpROULT. L, p,p, anob.de Pierre 
GuérouU et de sa postérité. — i383. 
Fol 29. 

GUERROULT. l, p. p. anob. d An- 
toine Gucrroult, conseiller et échevin 
de Rouen. — 16 juillet 1618; expé- 
diées le 6 décembre 1619* 

GrERRY(de). l.p. p. anob. deCharles- 
Nicoias-Antoine, sieur deGuerrv. — 
Paris, juin 172 1; P. 21 janvier 1722. 

GU ESP IN.L. p.p. anob. de Denis Gues- 
pin. sieur de Saint-Amand. -- i^^4* 

GUESTON, L. p. p. anob. de Claude 
Gucston. — 1672. 

GUESTON. L. P- p. conrirmation de 
noblesse à Jean Gucston. — Fontai- 
oebleau. septembre 1704; P. 7 janvier 
1705, 

GUESTRE(lc), Koir LbGuestre. 
GUETTE (de la). Voir De la Guette, 

GUGONE, L. p. p. anob. de Regnaod 
Gugone. — 1442. 

GUIBERT. L. p.p. anob.de Guillaume 
Guibert, Je sa femme et de sa posté- 
rite, — r407. 

GUIBERT, L. p. p. anob. de Christo- 
phe Guibert. — 1657, 

GUICHARD. l. p.p. mandement pour 
renregbtrement de celles du mois de 
mai 1608, portant anob. de Hugues 



Guichard, — Paris, 29 décembre 161 r; 
P, 24 février 1612. 

GUIDON. L. p. p. anob. de Simon 
Guidon et de sa postérité,— Avril 1371. 

GUIDRET, L. p. p. anob. de Jean Gui- 
dret, sieur de Lallemberg.— Versail- 
leSj janvier 1699; P. 7 juillet même 
année. 

GUI ES, L.p. p, érection de la baronnie 
de la Granae- Barbée, en Anjou, en 
faveur de Marin Guiès, seigneur de la 
Barbée. — Versailles, avril 1752; P, 
4 décembre même année, 

GUIGNAU. L. p. p, anob. du sieur 
Guignau. — Versailles, 26 décembre 
1778; P. 28 août 1779. 

GUIGNEAU. L. p. p. anob. de Claude 
Guigneau, sieur cle Chateaumorand. 

— 1676. 

GUILBERT. L. p. p. anob. de Jean 
Guilbert, de Toulouse, de sa femme, 
de condition libre, et de sa postérité. 

— 1405* 

GUILBERT, L. p. p. que les sieurs 

Guilbert et Le Tellier, secrétaires du 
roi, vétérans, jouiront, et leurs veuves 
et postérité du titre de noblesse, — 
27 septembre 1664; P. 8 janvier i665. 

GUILBERT-SIMONIN.L. p- p.anoK 

de Marguerite Guilbert-Simonin. — 
141 1. Fol, 38. 

GUILBON. L. P* p. confirmation de 
noblesse à Jean-Gabriel Guiibon. — 
Versailles, juin 1704; P. 2 juillet 
même année. 

GUILLAIN DE FRANCE. L. p. p. 

confirmation d'union de terre et jus- 
tices au marquisat de Mailly, en fa- 
veur de Char les- M a rie- Isa belle-Dé- 
siré Guillain de France, comte d'Ha- 
regne, — Versailles^ mars 1776; P. 22 
avril même année. 

GU ILLARD. L. p. p. anob. de Jean 
Guillard, de Paris, moyennant 100 
écusdor, — 17 février t3^5; expédiées 
le 6 novembre même année, 

GUILLARD. L. p. p, anob. de Guy 
GuilUrd. — i5oo*Fol. 199* 

GUILLART. L. p. p. anob* de Pierre 
Guilkn. — 1494* FoL 2. 



GUILLARD. L, p* p. anob. de Jean 
Guillard» — iSiS.Fol. 194. 

GUILLAUDE. L.p. p, anob. de Pierre 
Goillaude, protestant, refusé à la 
chambre des comptes à cause de sa 
religion. — ï663, 

GUILLAUME, l. p. p. anob. de Jac- 
ques Guillaume, d'Orléans, moyen- 
nant 100 éciisd*or. — 22 mars i588 ; 
expédiées le 24 mars même année. 

GUILLAUME, l* p* p. anob. de Jean 
Guillaume, de libre condition. — 
1391. 

GUILLAUME, u p. p.anob.de Pierre 
Guillaume, moyennant 600 livres. — 
2 février 1479; expédiées le 6 no- 
vembre même année. 

GUILLAUME, l. p. p. anob. de Guil- 
laume Guillaume, sieurde Marsenay, 
bailly, capitaine de la ville de Sens.— 
9 avril 1576; expédiées et enregistrées 
le 3 novembre même année, 

GUILLAUME, l. p. p. anob- de 
Pierre Guillaume. — 1657. 

GUILLAUME, l, p. p. anob. de Jean 
Guillaume. — lôpS, 

GUILLAUME.!, p. p. confirmation 
de noblesse à Pierre Guillaume, sieur 
de Chavandon.— Versailles, septembre 
1704; P. 20 mai 1705. 

GUILLAUME DE MARSANGY. 
L. p* p. commutation du surnom de 
Guillaume en celui de Marsangy, en 
faveur du sieur Robert Guillaume, 
sieur de Marsangy^ prévôt de Sens, — 
Blois, mai lôj^ô; P. dernier mai 
même année. 

GU 1 LLE. L. p* p. anob. de Jean Guïlle 
et de Jacques, son fils, valet de cham- 
bre du duc de Bourgogne. — i388. 
Fol, t8. 

GUILLE. L. p. p, anob. d'Yves Guille 
de NanteSj moyennant 600 livres. — 
22 juin 1474; expédiées le 10 décem- 
bre même année, 

GU [LLEBAUT. l. p. p. anob. de Guy 
Guillebaut, conseiller- trésorier, et 
procureur général des finances du duc 
de Bourgogne, et de sa postérité, — 
1436. 



p. anob. de Guy 



GLHLLER* l. p. p. anob. de Philippe 
Guiller. — Versailles, mars 1701; P. 
28 mai même année. 

GUILLERAULT. l. p. p. anob. d'E- 
tienne Guilleraolt, ^Versailles, août 
1D96; P. 24 novembre même année, 

GUILLERO. L. p. 
Guillero. — 1396. 

GUILLET. h. p. p* anob. de Margue- 
rite Guiîlet, de bavigny, — i 364. 

GUILLIEN DE SOLADE DE 
MONTJUSTIN (de), l. p. p. confir- 
mation de noblesse à Joseph de Guii- 
lien de Solade de Montjustin, sieur de 
la Chassa igné, — Versailles, septembre 
1700; P, 2Q novembre 1701, — l. p* 
p. confirmation de noblesse à Joseph 
de Guillien de Solade de Mont]ustin, 
sîeurdela Chassaigne. — Paris, 28 
octobre 1716 ; P. 22 décembre même 
année. 

GUILLIER. L. p. p. anob. d'Etienne 
Guillier. — 1441- Fol. 44, 

GUILLON. L. p. p. naturalisation à 
Gilles Guillôn,natif du pays de Liège, 
— Parisj septembre 1618-, P, 3 février 
1620. 

GUILLON (de), l. p. p. anob. de Jo- 
seph de Guillon. — 1702, 

GUILLONNET D'ARVILLIERS. 
L. P, p, anob. de Claude Guillonnct 
dV\rviUiers. — Paris, juin 1720; P. 
24 janvier 1721. 

GUILLOT-AUBRY. l. p. p. anob, de 
Claude Guillol-Aubry. — Fontaine- 
bleau, ..» 1761; P. 6 septembre 
1762. 

GUIN (le). Voir LeGujn, 

GUISCARD (de), l. p. p. érection de la 
terre et seigneurie de Magny, en Pi- 
cardie, en marquii^at, en laveur de 
Louis, comte deGuiscard.—.., janvier 
1073; P, 20 avril 1705. 

GUISET. Koir RiEux. 

GUISON (deL l. p. p. confirmation de 
noblesse a Guillaume de Gujson et à 
sa postérité. ^ — 1403. Fol, 168. 

GUIST(de]. L. p. p* anob. d'Antoine 
deGuist.— Saint-Germain, mai 1670; 
P, 5 février 1671, 



189 



HA 



HA 



190 



GUITTARD^L. p.p. anob. d^Etienne 
Guittard, du Berry, et ses descendants. 
— 1406. FoL 64. 

GUITTARD. L. p. p. anob. de Jean 
Guîttard, d'Avranches, moyennant 
100 écus d or, — 1 2 novembre i 5 i 5; 
expédiées le 6 mai 1 3 ï 6. 

GUITTON, L. p. p. maintenue de 
noblesse au sieur Guitton. — Ver- 
saillesj 3i janvier 1789; P. 8 mai 
même année. 

GUY LE GENTIL, l, p. p. confirma- 
tion et nouvelle érection de la terre et 
seigneurie de Parov en marouisat, en 
faveur de Guy Le Gentil. —Versailles, 
novembre 1734; P. 18 juin 1755. 

ÏUYARD DES FORGES, l. p. p. 
anob. de Jean Godard, sieur des For- 
ges. — Paris, mai i65oj P. 11 aoùi 
1714. 



G U YARD DES FORGES, l. p. p. 
contirmalion de noblesse à François 
Guyarddes Forges. — Marly, juillet 
1714; P, 14 août même année. 

GUYON. L. p. p.anob.deN...Guyon, 

— 1667. 

GUYOT. L. p. p, anob. de Poocelet 
Guyot, sieur de hi Lang. — i645* 

GUYOT.L*p.p.anob,de Charles Guyot, 
sieur de Lamotte. — Saint-Germain, 
février 1677; P. 21 août même an- 
née. 

GUYTRON. L. p/p. union de la terre 
et seigneurie de la Frelonnière à la 
terre et seigneurie de Souligné, en fa- 
veur de Marie-Suzanne Gunron^ 
épouse de Pierre Poisson. ^ — Versailles, 
octobre 1700; P. 27 août 1739. 



H 



HACHERNAUT DELIBER.\ULT. 
L, P. p. anob. du sieur Hachernaut 
Dc]ibN£rauU. — Saint-Germain-en- 
Laye, novembre 1637; P.i 1 décembre 
même année. 

HAINAULT. l. P. p. anob. de Nicolas 
Hainault, Lailli de Gœuvres. — 6 
mat i583. 

HAINTEL.\N.L.p.p.anob, de Joachim 
Hatntelan, pour ses services militai- 
re», — i649, 

HALIGRE.L.p.p.anob.deClaude Ha- 
Ugrc, seigneur de la Brosse et du Ver- 
ger, valet de chambre du roi.— i 548 
Fol. 284, 

H ALÏN . L. r. p. anob. de Robert Halin, 

dt - ' - ^ • ^ cnnant 1000 livres, 

- expédiées le 25 dé- 

cembre 2UU11C année. 

HALLAY. L. P- p. anob. de Barthélémy 
Hallay, seiiEneur de la Houile, con- 



seiller et échevin de la ville de Rouen. 

— I o août 1 582 ; expédiées en novem* 
brc même année. 

HALLE. L. p. p. anob. de Guillaume 
Halle.— 1509. FoL 56, 

HALLE. L. p. p. anob. de Noél Halle, 

— Fontainebleau, novembre 1776; 
P. 3 mai 1777. 

HALLE DE CLERBOURG. l. p. p 

confirmation de noblesse à Armand- 
Claude Halle de Clerbourg. — Ver- 
sailles, mars 1690; P. 19 août même 
année, 

HALLEMAN DE PIENNES. l. p. 

p. érection de la seigneurie de Mai- 
gnelen en marquisat, en faveur de 
Charles de Halleman de Piennes. — 
BloiSj décembre ï565; P. 14 août 

i566, 

HALLOyiN, L. J^ p. anob.de Pierre 
Hallovin, sieur de la Maroniére» de 



191 



HA 



HA 



192 



Nantes, moyennant 1000 livres. — 
26 iâawm 1669 ; expédiées le 28 dé- 
cembre même année, 

HALVIN (d'y. L, p. p. continuation da 
ducfaé-pdirie d*Haivin en la personne 
d^Aone d*Halvin, é]X)usedn comte de 
Candal. — Paris^ février i6i! ; P. 
18 mars même année. — l. p. p. con- 
finnatton de réfection du marquisat 
de Maignelersen duché-pairîe sous le 
nom d'Haï vin, en faveur d*Anne 
d'Haï vin, représentant le dernier mâle 
de la maison d'Halvin, et Charles de 
Schomberg, à présent son mari, — 
Paris, 9 décembre 1620; P. 22 février 
1621, 

HAMELIN. L, p. p. anob. de Jean 
Hamelin, avocat du roi au bailliage 
deTournon, — i365. 

HAMELIN. t. p- p, anob, de Jean 
Hamelin, avocat du roi au bailliage 
de Tours, moyennant 400 livres. ^ 
12 février i636; expédiées le 3 décem* 
bre même année. 

HANATTE. l. p. p. maintenue en la 
confirmation de noblesse et nouvel 
anob. d*Ernestine de Saint -Vats, 
veuve de Guillain-J. - François Ha- 
natte ci leurs enfants. — Versailles» 
4 février 1737; P. 16 mai même an- 
née. 

HANGUOT. l. p. p. confirmation de 
noblesse à Michel Hanguot, sieur de 
Manicourt. — Saint-Germain, août 
1698; P. 1 1 juin 1700. 

H AN IV EL. L. p. p. anob. de Robert 
Hannivel, sieur de Mannevillette , 
procureur au parlement. — i58o* 
FoL 2o3. 

H AN I VEL. L. p. p. érection de la terre 
de Lihus en comté, en faveur d'Adrien 
Hanivcl^ sieur de Mannevillette, — 
Saint-Germain, avril 16761 P. [9 
mars 1677. — l. pp. commutation 
du nom de la terre de Lîhus en celui 
de Mannevillette, en laveur d Adrien 
Hanivel, sieur de Mannevillette. — 
Saint-Gcrmain, décembre 1676; P. 
Ji février 1677. — t. p. p. érection 
de la terre el seigneurie de Crèvecœur 
en marquisat, en faveur d* Adrien de 



HaniveL — Versailles, [uillet 1696 ; 
P. I % décembre même annce. 

HA NNEBANT. l. p, p. anob. de Pierre 
Hannebant, pour services. — i576, 
FoL 294. M 

HANOTEL, L, p. p. confirmation de 
noblesse â Philippe HanoteL sieur de 
Cauchy. — Versailles, juillet 1698; 
P. 3o août même année. 

HAPPORT. L. p, p, anob. de Michel 
Happort et ses enfants. — 1 369. FoL 
18. 

H ARCH I ES (de), l. p. p. décoration du 
titre de chevalier à J.-Ch. -Augustin 
et Gérard-François-Adrien de Har- 
chies. — Versailles, juillet 1766; P. M 
29 mai 1767. V 

H ARCOURT (d*). L. p. p. érection de 
la terre, seigneurie et marquisat de 
ThuPr' en duché^ sous le nom d'Har- 
court, et union â icelles d*autres terres, 
en faveur de Jean dHarcourt. — ^ Ver- 
satiles, novembre 1700; P. 19 mars 

1 70 K 

HARDI VILLIERS (d^). l. p. p. anob, 
de Franc is d'Hardivilliers. — Ver- 
sailles, 1711; P* 2 5 avril Ï7i2, 

HARDOUIN MANSART. l, p. p. 

confirmation du titre de comté â la 
terre et seigneurie de Sagonne, en fa- 
veur de Jules Hardouin Mansart. — 
Versailles, juillet 1699; P» 3o juillet 
même année. 



HARDY, L. p. p. anob* de Jean Hardy. 

— l320. 



I 



HARDY. L. p. p. anob. de Gilles Hardy 

et de sa témme avec leur postérité* — M 
i368. ■ 

HARDY* L. p. p. anob. de Jean Hardy 

Duhamel , avocat au parlement de 
Paris.— 17 juin 1643; expédiées le 
22 novembre 1644* fl 

HARDY. L. p. p. maintenue des sieurs 
F>ancoîs et Thomas Hardy en leur 
noblesse. — Paris, 12 septembre 1647; 
P* i5 janvier 1678. 

HARDY. L. p* p. confirmation de no- 
blesse ù Christophe^ Thomas et Ar- 
mand Hardy. — Saint-Germain, fé- 
vrier 1677; P. i5 janvier 1678. 




I 



HA 



HARDY PETIT DE LA l. p. p. 

érection de la terre de Saînt-Memin, 
en Poitou, en marquisat, en faveur 
d'Hardy Petit de la ... isic), — Ver- 
sailles, fanvier 1705; P. 7|uillet 1741. 

HARDY (le). Voir Le Hardy. 

HARIGUE (d'). L. p. p. confirmation 
et nouvelle érection de la terre et sei- 
gneurie d^Anneau en baronnie, en fa- 
veur de dame Geneviève Duperon, 
%tuvc du sieur Hari^^ue, et de Domi- 
nique d'Harigue, leur fils. — Yeri>ail* 
les, janvier 1745; P. 3i janvier 1746. 

HARIVEL. L. p. p. anob. de Hari- 
*d, premier commis des finances. — 
Focitjiînebleau, octobre i7ià6; P. 19 

ÉÉvriCT 1788. 

HARLAY' (de). L. p. p. érection de la 
bdfonntc de Montgîat en marquisat, 
m faveur de Robert de Harlay, — 
Paris, novembre 1614; P, dernier 
août 1629. 

HARLAY (de). L, p. p. dispense en fa- 
veur tics sieur et dame de Saint-Geor- 
Scs de la clause d'extinction du titre 
c marquisat portée par celles du mois 
de novembre 1614 portant érection de 
labaronniedeMonglat en marquisat, 
en faveur de Robert de Harlay.au cas 

2u'ii dcccdàt sans enfants mâles. — 
iamp devant la Rochelle, décembre 
I&17; P. 3 août 1629* 

HARLAY (de). L. p. p. union de plu- 
sieurs terres et fiefs y dénommés au 
comté de Bcaumont^ en faveur du 
lacurde Harlay. — Paris, mai i655 ; 
P. 22 décembre même année. 

HARNIER. L. p. p. anob. de Jacques 
Harnîcr. — 1465. Fol. ï5o. 

HA ' LE. L. p. p. anob. de Louis 

h ^ , sieur du Pcrray, chevau- 
k|;ei', moyennant une aumône de 10 
livret» ^ Versailles, décembre 1728; 
P. iS janvier 1729. 

HA ï- (^^T L* P' P- perniission 

à :> d narville, marquis de 

V , à Claude- Antoine d'Har- 

%i..-, w, .1 leurs enfants de porter le 
nom4c$ Vr%\ns, ^ Paris, mai 1644; 
P, Il mai 1645. 

HASSET. i. p. p. anob. de Herman 
Hasftcl^ secrétaire du vicomte de Tu- 
HBOxic. — 1675. 
T, I. 



HE 194 

HASTE(le). FoiV Lk Hastb, 
HAUT (le). Voir Le Havt. 

HAUTECLOQUE. l. p, p. anob.de 

Jean Hautccloque, — 1700. 

H A Y. L. p. p. anob, de Jean Hay, ser- 
gent fieffé du comte de MoniivilJiers. 
— i368. Fol. 92. 

HAYE DE SAÏNT-BACQ, L. p. p. 
maiiitenoc et reconnaissance d'an- 
cienne noblesse à Joseph-Marie Haye 
de Saint*Bacq, originaired'lrlande. — 
Versailles^ mars 1777; P. i5 janvier 
1778. 

HAYE (delà). Fofr Delahaye. 

HAYER (le). Voir Le Hayek* 

HAYES [des).— -Fo/r Des Hâves, 

HEBERT. L. p. p. anob. de Renault 
Hébert^ moyennant finance ordonnée 
par les commissaires. — 24 janvier 
î 534; expédiées le 6 décembre même 
année. 

H EBERT. L. p. p. anob. de Martin Hé- 
bert, de Saint-Brieuc, moyennant 
10 livres de rente. — 5 mars 1548; 
expédiées le 2 décembre même année* 

HEBERT. L. p* p. confirmation de no- 
blesse aux sieurs Pierre Hébert^ père 
et fils. — Marly, août 1 700 ; P. 4 août 
1701. 

HE LIE. L, p. p- anob, de Jacques Hé- 
lie, conseiller et échevin de Rouen. — 
i3 juillet 1618; expédiées le 22 février 
1619. 

HELVETIUS. L. p. p. anob. d'Adrien 
Helvétius.— Versailles, août 1723 ; P. 
24 février 1724. — l. p. p. naturalisa- 
tion d*Adrien Helvétius, natif de la 
Haye. — Versailles, décembre 1723; 
P, 3o janvier 1724, 

HEMART, l. p. p. anob. de Robert 
Hémart, lieutenant général civil et 
criminel au bailliage de Sens. — i5 
janvier 1616; enregistrées le 24 no* 
vembre même année. 

HEMERY(d^). l. p.p. anob^deJean 
d'Hemery, de Langres, moyennant 
400 livres, — 12 octobre 1394; expé- 
diées et enregistrées le 26 septemore 
1597. 



195 



HE 



HE 



196 



HENNEQUIN. l. p. p. anob- de Pierre 
Hennequinj de Paris, moyennant 1 S^ 
livres» — 16 avril i355 ; expédiées le 6 
décembre même année. 

HENNIN. L, p. p, anob, de Jean-Mi- 
chel Hennin. — Versailles, avril 1 779 ; 
P. 3o juin même année. 

HENOU VILLE (de), l. p. p. anob. de 
Thierry de Hénouville. — Versailles, 
juin 1677 ; ?• 3 mai 1692. 

HENRIET, L. p. p^contirmation à Jac- 
ques Henrietdu mois d'avril 1618, 
Citant anoblissement de Pierre Hen- 
rict> son père. — Versailles, mars 
1672 ; P. 3o avril même année, 

HENRY. L. p. p. confirmation de no- 
blesse à Joseph- Mathieu Henry. — 
Versailles, septembre 1697; P. 5 dé- 
cembre même année. 

HERAUDY.L, p. p. union des justices 
de SolignaCj Buiczat, Auby, Maude- 
mer, etc., à la seigneurie de Mont- 
plaisir, en faveur de Jean Héraudy^ 
sieur de Roi^ues. — Amiens, 2 5 juin 
1640; P. 29 juillet 1641. 

HERAULT, L. p. p. anob. de Geoffroy 
Hérault, moyennant 400 livres» — 
7 octobre 1 390 ; expédiées le 1 7 mai 
1391. 

HERBELIN, l. p, p. réhabilitation à 
Achille Herbclin, procureur du roi 
des eaux et forêts de Blois.— 1 6 1 3, 



HERBELOT. l. p. p. 

mas Herbelot, et ae 
i365. 



anob. de Tho- 
sa postérité, — 



HERBINOT (<ïl L. p. p, anob, de Cé- 
sar-Thomas d' Herbinot. — Versailles^ 
janvier 1 697 ; P, 4 juin même an- 
née. 

HERIERDE RINJARDOUX. l. p. 

J>. anob. de Jean Hericr de Rinjar- 
oux. — Saint-Germain, avril t ùjij ; 
F, 14 juin même année* 

HERMARD D OCQUEL. l. f. p. na- 
turalisation à Pierre Hermard d'Oc- 
guelj natif de Liège. — Compiêgne, 
juin 1733. P. 39 janvier 1734. 

HERMETTE (k). — Voir Lk Her- 

METTK. 



HERMONT. L. p, p. anob. de Jean 
Hermont. — Paris, octobre 1719; P. 
14 mars 1720. 

HERON. L. p. p. anob. de Mathieu Hé- 
ron, trésorier des guerres, et sa posté- 
rité. — 1406. Fol. 186. 

HERPIN. L. p, p. confirmation de no- 
blesse à Nicolas- Robert Herpin, sieur 
delà Porte. — 1702. 

HERSANT. L. p. p. anob. de Gas- 
pard Hersant. — Versailles, septembre 
1703 ; P. 4 septembre 1704. 

HERSELIN (de), l. p. p. anob. de 
Jean de Herseiin. — 1593, Fol. 35o. 

HERVE, L.P. p. anob. de Charles Her- 
vé, de Dol, moyennant 400 livres. — 
4 lévrier 1460; expédiées le 9 décembre 
même année, 

HERVE, L. p. p, anob.de Jean Hervé, 
de Saint-Brieuc, — 1 1 mars 1472 ; 
expédiées le 18 décembre même an- 
née. 

HERVE. L. p. p. anob. de Louis Hervé, 
lieutenant crimineL — 1629, 

HERVE. L. p. p. anob. de Louis Hervé, 
sieur de Molm* — 1669. 

HERVIEUX. L. p. p. anob. de Barthé- 
lémy Her vieux, de libre condition. — 
1402. FoL 119, 

HESSELIN, L. p. p. anob. de Claude 
Hessclin. — 1397. 

HEUDE (de). L. p. p. anob, de Jean de 
Heudê, sieur du Énisson, de la com- 
pagnie des chevau-légers du duc de 
Vendôme. — 1604. 

HEUDELOT DES NOUES, u p. p. 

anob. d*Etîenne Heudelot, sieur des 
Noues. — Paris, août 1598; P. 23 
novembre 1599. 

HEURDIN. L, p, p. anob. de Jean 
Heurdin et de sa femme, bourgeois 
deSaint-RiquierenPonthieu. — 1412. 
Fol, 41. 

HEUREUX (!'). Voir L^Hiutœux. 

H EV [ N . L, p. p, anob. de Simon Hévin , 
clerc, notaire du roi. — i385. FoL 
221. 



«97 



HO 



HU 



198 



HE VIN. L, p. p* confirmation de no- 
blcsscû Claude Hévin, sieur de Ville- 
mesle. — Versailles, juin 1704 ; P. 1 6 
KfTier 1705. 

HINDRE, L* p. p. anob. de Jean Hin- 
dre, — 1699. 

HOCTE L. p. p. anob. de Jean Hocte, 
trésorier de France à Amiens.- i633. 

HODIE. L. p. p, érection de la terre et 
s-îjncunedeMarly-la-Ville^enfaveur 
^leur Hotlie, — i64n. — l. p. p, 
crccîiondc la terre de Mari y-la- Ville 
en comte, en faveur du sieur Hodie, 
ccmseîllerau parlement. — Paris^ oc- 
tobre 1660; 5 janvier î66i. 

HODIERNE. L. p. p. anob. de Guil- 
laume Hodieme, de Rennes. — 1408, 
Fol. 76. 

HOIS* L. p. p. anob. de Jean Hois. — 
Sdnt-Gcrmain.août 1678; P. i^^-sep* 
tembre même année. 

HONORE. L. P. p. anob. de Nicolas 
Honoré.de Pétronille, safemme,d'Ar- 
ras,et leurs descendants. — 1407. FoL 
167. 

HOPITAL (de Y). Voir L^HoprrAt (de). 

HORLENGEST (d>. Voir Db la Mon- 

HOSDEVIC. L. p. p. anob. de Jean 
Hosdevic et de sa postérité. — 1430. 
Fol. 12. 

H05rrFTN (d'f. L. p. p. union des terre 

Liriedu duché d'Hostcin, en 

^j duc d'Hosteîn, comte de 

ird, — Marly, mars 171 3; P, 14 

iûiîi même année* 

HfkT^M V V ^ p p érection de la terre 

t iric de Villiers-Saint-Geor- 

r ■■-■■■' en faveur du sieur 

ï r -Germain, octobre 

107.^ , l\ i i icvncr 1677, 

Hr"-"''^rVAREKNES(dTL.p.p. 

seif^ncurie de Verrières 

cnk^i curd'Adam d'Hou- 

dcwi. . arennes. — Plessis- 

ks»T«Mirt» octobre t^Og. 

HOUDRY.L F. p. anob.de Jean Hou- 
dry. — 1 320* 



HOULÏER DE VILLEDIEU. l. p. p. 

anob. de J.-Hilaire- Henri Houlierde 
Villedieu. — Fontainebleau, novem« 
bre 1776; P. 5 mai 1777. 

HOURDET. L. P. p. anob. d'Etienne 
Hourdet, capitaioe de galères à Mar- 
scille* — 2(i janvier 1642 ; expédiées 
le 16 février 1644. 

HOURS(de). l. p. p. confirmation de 
noblesse à Jacques de Hours, sieur de 
Mazelle. — Paris, 7 juillet 1716; P» 
6 février 1717- 

HOUSSAY (de). L. p. p. érection de la 
seigneurie du Houssay en marquisat, 
en faveur du sieur de rfoussay.— Saint* 
Germain, juin 1678 ; P. 1 3 décembre 
1679. 

HOUSSELET. l. p. p. anob. de Jean 
Housselel, de Troyes, de libre condi- 
tion. — 1391. FoL 40- 

HOUX (le). Voir Le Hôux. 

HOVÏNCE. L. p, p, anob, de Guillaume 
Hovince, d*Aubigny- — 1575. 

HUBERT. L. p. p. anob. de François 
Hubert, — i63i- 

HUCHER (le). Voir Le Hucher. 

HUE. L. p. p. anob. de Guillaume Hue, 
et de Marie, sa femme, d'Avalon en 
Champagne. — 1389. Fol. 25, 

HUE, L. p, p. anob. de Mathieu-René 
Hue. — Versailles, décembre 1777; 
P, to mars 1778. 

HUET DE DAMPÏERRE. l. p. p, 
anob, de François H uet de Dampterre. 

— Saint-Germain, mars 1682 ; P, 11 
janvier 1687. 

HUGALY. L. p. permettant à la veuve 
Hugaly, à ses enfants et à leur posté- 
rité de prendre le nom seul de Mavrand 
et les armes pleines de cette famîlle, — 
Versailles, juillet 1789; P. ^5 juillet 
même année. 

HUGON. L.p. p. anob. de Jean Hugon. 

— 1546. FoL a 10. 

HUGON^ L. p. p. anob. de Pierre Hu- 



>99 



IN 



IS 



200 



gon, premier valet de chambre de la 
reine d'Angleterre. ^-1618. 

HUGUEL. t. p. p. anob.de Simon Hu- 
guel, sieur de Baquencourt, garde du 
rot. — 8 juillet i oôg* 

HUILLIER(r). Koir UHuiLLiE». 

HULLA* L. p, p. naturalisation à Hu- 
gues Huila, natif de Rome, — Saint- 
Germain» décembre 1672 ; P. 3 sep- 
tembre 1675* 

HUMIERES(d').L.p.p. unionetincor- 
porationde plusieurs terres, seigneu- 
ries et baronnies à celle de Nere en 
Picardie, et érection d'icclles en mar- 
quisatj en faveur de Jacques d'Hu- 
mières. — Paris, juin 1576; P. 7 sep- 
tembre 1610, 

HUMIERES (dT L. p, p. union des 
terres de Mouchv, Condun et autres^ 
et érection d'icelles en duché et com- 
mutation du nom en celui d' Humières, 
en faveur du sieur d'Humières. — 
Versailles, avril 1690; P. 28 avril 
même année. 

HUON. L. p. p, anob. de Denis Huon. 
— 1 700, 



HURAULT. L. p, p. anob. de Raoul 
Hurault, issu des Hurault de Chiver- 
ny, moyennant 5oo livres. ^ — 17 jum 
1483; expédiées le 2 février 1485. 

HURAULT DE L'HOPITAL. L.p.p. 
érection de la terre de Bue en comté, 
en faveur du sieur Henri Hurault de 
l'Hôpital, seigneur de Relatai. — Paris, 
août 165 i; P. 23 janvier i652. 

HURAULT DE VIBRA YE. l. p, p. 
union de plusieurs terres à la seigneu- 
rie et chàtellenie de Vibraye, et érec- 
tion d'icelles en marquisat» en fa%"eur 
du sieur Jacques Hurault, sieur de 
Vibraye. — Paris, avril 1625 ; P, 17 
mars "1629 

HURE (de la). Voir De la Hure. 

HUREL, L. p, p. anob* de Robert Hu- 

rel, de Normandie, moyennant 5oo 
livres. ^ 1 3 juin 1 523 ; expédiées le 
1 5 juillet même année. 

HUSEAU DE SERNERMONT. 
L.p. p. anob. d' Aleiandre-Claude-René 
et Aieiandre-FrançoisHuseau deSer- 
nermont.— Versailles, novembre 1777; 
P. 23 janvier 1778. 



I 



IMBERT. L. p. p. confirmation de no- 
blesse à Françoise Imbert^ veuve De- 
puis* — 1699. 

INCOURT (d'). L. p. p. anob. de Pierre 
d'incourt. — Versailles, juin 1696; 
P. 17 août même année, 

INNOCENT. L. p. p. anob. de Jean 
Innocent, de Guîllemeite, sa femme, 
et de sa postérité. — 1400. 

INSTRION DE MURAT, l. p. p. 

érection do marcjuisat de Murat-Sis- 
tricresen la provmce deCalvî iCorse), 
en faveur des sieurs dlnstrion de Mu- 



rai,— Versailles, septembre 1776; P. 
7 septembre même année. 

IRÏCOURT (d). L. p. p. anob. de 
Pierre dlricourt, consul et marchand 
de la ville d*Amiens, conformément 
à redit de 1696. 

IRLAND (des). Voir Dfs Irland. 

IRLANDE (d'). L. p. p. anob. de Guil- 
laume d'Irlande, moyennant une fi- 
nance ordonnée par les commissaires 
députes. — 7 janvier i534; expédiées 
le 28 novembre même année. 

ISLE (de r). Voir De l'Isle. 



JA 



JA 



202 



ISMEDON, L* p. p. dispense au sieur 
Ismédon, comte de Sassenage, de la 
réunion du domaine de sa terre, et 
baronnic de Saint*Lié. — Paris, 29 
mstn i7kSj ^* 3 mai même année* 

5NEL. L. p* p. anob. de Pierre Isnel, 
de Nantes, moyennant 100 écus d'or. 
— 21 juin i5i4. Fol. 298 ; expédiées 
le 4 février i5i5. 



ISOAN. L. p. p. anoK de Pierre Isoan, 
licencié en droit, juge de Carcassonne. 
— 1371, Fol. 164. 

ÏSQUE (d*). L. p. p. union de plusieurs 
terres à la terre et seigneurie d'Isque, 
et érection d'icelle en vicomte, en fa- 
veur de François d' Isque, — Versailles, 
avril 1675; P. i5 janvier 1678. 



Ta BACH, u p. p. déclaration de natu- 
ralisiUion à Guérard-Michel Jabach. 
— Versailles, 2 5 janvier 1751 ; P. 24 
iDiirs même année, 

ICOB. t, p, p. anob. de Pierre Jacob, 
moyennant loo francs dor. — 8 sep- 
tembre 1404; expédiées te S mai 1405. 

ICOB. L. p. p. anob. de Gérard Ja- 
cob. — Versailles, mars 1776; P. 10 
îuUkt même année. 

ACOB DE CON FLANS. L.p.p. érec- 
tion de la terre et seigneurie de Ve- 
zillf en baronnie en faveur de Jacob 
de Cooflans.— Paris, février i625; P. 
5 luillct 1627, 

JACOBSON, t. p. p. anob. du sieur 
Jicobson ou JacoDS. — Versailles, 
mars 1787; P. 3( juillet mêmcan- 
oée* 

ICOT. t. p. p. anob, de Philippe Ja- 
GOfj de Bonniéres, et de sa postérité. 
— 137Ô. Fol. i53. 

JACQUES, L, p. p. anob. de Jean Jac- 
gocs, docteur en médecine, de sa 
iemme et de ses enfants, — 1369. 
Fol. 59. 



JACQUET, L. p. p. anob. de Pierre Jac- 
quet, d'Orléans, de sa femme et de ses 
enfants, moyennant 400 livres, — jo 
mai i383; expédiées le 8 janvier 
1384. 

JACQUET. L, p* p. anob. de Jacques 
Jacquet^ sieur de la Verrière. — ^594, 

JACQUINOT. L. p. p. mandement 
pourrenrcgistrementae celles du mois 
de mai 1607^ portant anoblissement 
du sieur Nicolas Jacquinot. — Paris, 
29 décembre 161 1 ; P, 24 février 161 2. 

JACQUINOT, L. p. p, anob. de Marin 

' Jacquinot, sieur de Saint-Jean de Sçu- 
lemberg. — Saint^ermain, février, 
1 682 ; P. 3o mai même année. 

JAGAULT, L. p. p. anob. de Richard 
Jag.mlt.— 1496.— Fol. 49. 

JALEMEfde). l. p. p, érection desterres 

Cl seigneuries de Jalême, du Pin et du 
Plessis-Botard, en châtellenies dis- 
tinctes et séparées, en faveur de Char- 
les de Jaléme* — Saint-Germain, dé- 
cembre i633; P. 20 juin 1634, 

JAMIN. L. p, p^ anob. de Pierre Jamin 
de la Lîonîère, moyennant 400 livres. 
— 12 mai 1474; expédiées le 1 5 dé- 
cembre même année. 



2o3 



JA 



JO 



204 



JAMIN. L. p. p. anob. du siour Ja- 
min. — Fontainebleau, octobre 1786; 
P. 12 février 1787. 

JANNIN. L. p. p. anob. de Jean Jan- 
nin, sieur d'Enneaux. — Versailles, 
février 1699 ; P. juin même année. 

JANVIER. L. p. p. anob. de Jean Jan- 
vier. — i536. 

JANVRES (de), l. p. p. anob. de Guil- 
laume de Janvres. — 1 35 5 . 

JAQUET. L. p. p. anob. du sieur Ja- 
quet, et de ses enfants, nés et ù naître 
en loyal mariage. — Saint-Gcrmain-en- 
Laye, avril 094; P. 18 avril même 
année. 

JARD. L. p. p. anob. de Nicolas-Henri 
Jard. — Versailles, décembre 1768; P. 
i3 mars 1769. 

JARDIMAN. L. p. p. anob. de Jean 
Jardiman. — 1443. —Fol. 76. 

JARDIN. L. p. p. anob. de .Toseph Jar- 
din, sieur de Borda. — 1697. 

JARIER (le). — Kofr Le Jarier. 

JARIGE (de la). — Voir De Lajarige. 

JAUBERTHON. l. p. p. anob. du 
sieur Jauberthon, médecm, — Versail- 
les, avril 1 784 ; P. 7 septembre même 
année. 

JAUDONNET. l. p. p. anob. de Jean 
Jaudonnet, sieur de la Gueffric. — 
Versailles, avril 1701; P. t6 février 
1702, 

JAUNAY. L. p. p. anob. de Pierre 
Jaunay. — Versailles, décembre 1726; 
P. 18 février 1727. 

J AU PITRE. L. p. p. anob. de Pierre 
Jaupitre, chevau-léger. — iG52. 

JAUPITRE. L. p. p. réhabilitation à 
Pierre Jaupitre. — i665. 

JAY. L. p. p. anob. de Bernard Jay, sieur 
de Camefort, maire de Périgueux. — 

JAY (le). Voir Le Jay. 



JAYEL. L. p. p. anob. de Jean Jayel, 
licencié ès-lois, du diocèse de Soissons, 
et de sa postérité. — 1397. 

JEAN. L. p. p. anob. de Jacques Jean, 
de Cahors. — i3io. 

JEAN. L. p. p. anob. de Laurent Jean, 
de Pouvrel, de Normandie, moyen- 
nant 400 livres. — 17 mai 145 1 ; ex- 
pédiées le 16 décembre même année. 

JEUNE (le). Voir Le Jeune. 

JOACHIM. L. p. p. anob. de Jacques 
Joachim. — 1654. 

JOANNY. L. p. p. anob. des sieurs Ber- 
trand et Jean Joanny, frères, et de 
leur postérité. — 1 36o. 

JOANNY. L. p. p. anob. des sieurs 
Bernard et Jean Joanny, enfants de 
Guillaume. — i362. 

JOCET.L.p. p. anob. de Nicolas Jocet, 
de Bretagne, moyennant 600 livres. 
— 3 février 1463 ; expédiées le 3 dé- 
cembre même année. 

JOHANT DES FONTAINES, l. p. 

p. anob. de Jean-Baptiste-Paul et 
Charles-François Johant des Fontai- 
nes. — Versailles, janvier 1774; P. 
25 janvier 1775. 

JOLLY D'AUSSY. l. p. p. confirma- 
tion et nouvel anob. du sieur Jol- 
Iv d'Aussy.— Versailles, juillet 1789; 
P. 1*' septembre même année, 

JOLY. L. p. p. anob. des sieurs Séra- 
phin et Charles Joly, pour services 
militaires. — 1625. 

JOMBERT. L. p. p. anobl. de Claude 
Jombert, colonel général du régiment 
du Havre. — 1666. 

JONGLEUR (le). Voir Le Jongleur. 

JORRON. Voir Bouquet (du). 

JOSSARD. L. p. p. anob. de Hugues 
Jossard, de Bayeux, de Marguerite, 
sa femme, et de sa postérité, moyen- 
nant 172 livres. — 7 juillet 1398; ex 
pédiéesle 12 février 1399. 



205 



JO 



JU 



20b 



JOSSE. L. p. p. anob. de Pierre Josse, 
pour services à la réduction d'Amiens. 
— *594. 

JOSSEREM. L. p. p. naturalisation à 
Martin Josserem, natif de Savoie. — 
Versailles, juillet 1677; P. 28 mars 
1679. 

JOSTEL. L. p. p. anob. de Christophe 
Jostel, secrétaire du roi. — i633. 

JOUANNE. L. p. p. confirmation de 
noblesse à René Jouannc, sieur d'Es- 
grigny. — Versailles, juillet 1698; P. 
1 1 août même année. 

JOUBERT. L. p. p. anob. de Biaise 
Joubert, sieur de Milly et de Mont- 
minvillc, de Passy, moyennant 400 
livres. — 1 2 juin 1 544 ; expédiées le 6 
décembre même année. 

JOUBERT. L. p. p. anob. de Michel 
Joubcrt, sieur de la Rivière, pour em- 
plois militaires. — 1 593.— l.p p. con- 
tirmation de noblesse le 24 mars 1 609 ; 
expédiées le 1 1 mai même année. 

JOUBERT. L. p. p. anob. de Nicolas 
Joubert, sieur Dugaye-Dalleray. — 
i6i5. 

JOURDAIN. L. p. p. anob. de Louis 
Jourdain^ sieur Destorges. — 1541. 
Fol. 140. 

JOURDAN. L. p. p. anob. de Jean 
Jourdan, d'Orléans, moyennant 600 
livres. — 7 août 1488 ; expédiées le 4 
février 1489. 

JOURNÉE. L. p. p. anob. de Nicolas 
Journée. — 1 55 1. Fol. i5i. 

JOURQUIAT. L. p. p. anob. d'Etienne 
Jourquiat. — 1701. 

JOURS (des). Voir Des Joirs. 



JOUSSON. L. p. p. anob. de Jacques 
Jousson, sieur du Plcssis. — Versailles, 
août 1700; P. 28 août même année. 

JOUVANCE. L. p. p. anob. de Jean 
Jouvancc, clerc^ protonotaire du roi 
et t^rctricr au parlement, et de Jean, 
son frère. — 1 384. Fol. 212. 

JOZA (de). L. p. p. anob. de René 
de Joza. — 8 juin 1668. 

JUCHEREAU DE SAINT-DENIS. 

L. P. p. anob- du sieur Juchereau 
de Saint-Denis, — Versailles, 27 
février 17S9; P. 12 mai même année. 

JUGONNEAU. L. p. p. anob. de Fran- 
çois Jui^onneau. — Versailles, février 
Î767; P. 3o mai même année. 



JULIEN. L. p. p. anob. de Pierre Ju- 
lien, du diocèse de Saint- Flour, et de 
sa postérité. — : 870. Fol. 83. 

JULLIENNE. I.. p. p. anob. de Jean 
Jullienne, iabricant de drap. — Ver- 
sailles, septembre 1736; P. i^*^ dé- 
cembre même année. — Acte du juge- 
général d'armes de France au sieur 
Jean Jullienne, pour les armoiries 
qu'il a droit de porter. — Paris, 2 no- 
vembre 1736. 

JUMEL. L. p. p. anob. de Robert Jumel. 
— 1Ô20. 

JUMEL (le). Voir LuuMbx. 

J U N() U I ERES (de), l. p. p. permission 
au sieur de Junquicres a ajoutera son 
nom celui d'Arnaud.— Saint-Germain , 
2M juillet 1Ô79; P. I*' août même 
année. 

JURIEN. L. p. p. anob. du sieur Ju- 
rien. — Versailles, décembre 1788 ; 
P. 28 avril 1789. 



207 



KO 



KU 



208 



K 



KOCKENZEEL (de), l. p. p. natura- 
lisation à Joséphine-Pauline-Caroline- 
Eve, comtesse de Kockenzeel, épouse 
du comte de Bavière, née à Munich. 
— Versailles, décembre 1743; P. 8 
janvier 1744. 

KOSSINS DE LIBRY(de). L.p.p.na- 
turalisation à Etienne de Kossins de 
Libry, natif de Liège. — Versailles, 
mai 1701; P. 23 juin même année. 



KUESBURG DE MOSSOWICKY 

(de) .L. p. p. naturalisation à Paul de 
Kuesburg de Mossowicky, comte de 
Mossowo. — Versailles, septembre 
1775. 

KURPATRICK. l. p. p. confirmation 
de noblesse à Thomas Kurpatrick. — 
Saint-Germain, avril 1671; P. 5 juin 
inéme année. 




DICTIONNAIRE 



DES 



ANOBLISSEMENTS 



DU xiir AU xviir siècle 



(INCLUSIVEMENT) 



^A BASOCHE. L. p. p. don de la sei- 
^leurie de la Basoche, ù. Thomas, 
écuycr écossais. — AmboisCj juin 
1470; P. 28 janvier 1474, 

LABAUCHE, l. p, p, anob. de Louis 
Labauche. — VersaïUes, avril 1769 ; 
P. to mai même année. 

p. p. an 

Labbc, sieur ae la Roddière, de Nor- 
mandie, moyennant 5 00 livres, — 3 
)aiji 1 323 ; expédiées le 2ÔjuiUet même 
tnnéc. 

LABBE. l. p. p. anob. de Raoul Labbé, 
— 1552. Fol. 167. 

UBORDERIE (de), l. p. p. anob. de 
Pierre de Laborderie. — Versailles, 
juillet 1780; P« a8 décembre même 

T. II, 



LA CLOCHE DE MONT SAINT- 
REMY, L. p. p. anob. du sieur La 
Cloche de Mont Saint-Remy. — Ver- 
sailles, mai 1743; P. 4 janvier 1744* 

LA COLOMBE, l. p. p. anob. de Gé- 
rard La Colombe, de Saint-Flour, et 
de sa postérité. — 1 393, 

LA CORTE. t. p* ç. anob. de Ber- 
nard La Corte* — 1 ^89. 

LA COSTE. t. p. p. anob. de Pierre La 
Coste, de Florette, sa femme, et de leur 
postérité. — i366. Fol 48. 

LA COSTE. L. p. p. anob. de Denis La 
Coste, sieur d*Aigrelin. — Versailles, 
février 1702; P. 20 décembre même 
année. 

LAFONTAINE. l. p. p. anob. de Jean 
Lafontaine, bourgeois de Paris. — 8 
1 



2J1 



LA 



LA 



2 12 



mai 1557; expédiées et enregistrées 
le 6 novembre même année. C. des A. 

LA GAILLARDE* l. p. p. anob- de 
Marguerite La Gaillarde^ veuve, de 
Blois. — 1 384, FoL 210. 

LAGLIER. L, p. p* anob. de Laurent 
Laglier, sieur du Coudray. — 1 5 95. 

LA GOUGE, L. p. p. anob. de Pierre La 
Gouge, fourrier ae la reine, — 1 3 jan- 
vier i5oi ; expédiées le 17 septembre 
suivant. 

LAIGNEL. L, p- p, anob, de Guillaume 
LaîgneU — 1 373. FoL 140. 

LAILLER (de), l. p. p. anob. de Ray- 
mond de Lailler, ae Catherine, sa 
femme, et de ses enfants. — 1373. 
FoL 1 14. 

LAILLIER. L. p, p. anob* de Richard 
Laillier, de la ville d*Aîigers, moyen- 
nant 1 00 florins d'or. — 1 7 août i 376 ; 
expédiées le 29 novembre même an- 
née* 

LAINE* L. p. p. anob, de Jean et Etienne 
Laine. — 1496. FoL 46- 

LAISTOTTE (de), l, p, p. anob, de 
Jean de Laistotte* — Paris, juillet 1721; 
P. 5 juin 1722. 

LALANDE (de).— Foir Delalande. 

LALBIGEOIS. l. p.p. anob. de Jac- 
ques Lalbigeois^ et de sa postérité, — 
1407, 

LALLEMANT. l, p. p. confirmation 
de noblesse de Jean Lallemant, sieur 
de la Grange de Vaux, — 18 juin 
1611; enregistrées et homologuées 
le 29 jan%rier 161 5, €♦ des A. 

LALLEMANT. L, p. p. érection du vi* 
comté de Levigrieu en comté, en fa- 
veur de Charles- Louis Lallemant. — 
Versailles, décembre 1723 ; P. 3omars 
1724. 

LALLEMANT DE NANTOUIL- 
LET. L. p. p. union de la justice et 
terre de Puiseux à celle de Marly-la- 
Ville, et continuation et renouvelîe- 
m^ntdu titre de comté, sous le nom 
de Marly^ en faveur d'Et.-Ch. -Félix 
Lallemant de N an touillet. — Versail- 
les, mai 1762; P. 3i décembre même 
année. 



LAMAJORE. L* p. p, anob. de Gérard 
Lamajore. — i35o. FoL 10. 

LAMANVILLE (de), — Voir Breteu 

LAMARCHE. L. p. p. anob. de Jean 
Lajnarche, dit le Capitaine. — i6i 1 . 

LAMARRE (de), l. p. p. mandement 
pour Tenregistrement de celles du 
mois de décembre 1733, portant na- 
turalisation à Alexandre de Lamarre, 
comte de Vintimille, natif du comté 
de Nice. — Versailles, t*' février 1736. 

LAM BA U LT. l. p. p . anob. de Richard 
Lambauit^ de sa femme et de sa pos- 
térité* — i377, 

LAMBERT, l. p. p. anob. de Charles 
Lambert, sieur de la Chapelle, de Lî- 
sieux, — 6 décembre 164V, expédiées^ 
le 4 avril 1646. 

LAMBERT, l. p. p. anob, de Pierre 

Lambert, de Normandie^ moyennant 

â 00 livres. ^ — t6 mars 1670; expé- 
iées le ! 8 novembre même année. 

LAMBERT, l. p. p. anob. de Jacques 
Lambertj sieur de Gambray. — Ver- 
sailles, août 1700; P. 9 décembre 
même année, 

LAMBERT. L. p. p. anob, du sieur 
Lambert* — Versailles, mars 1784; 
P. 5 mai 1784. 

LAMBOUC. L, p.p. anob. d'Aubert 
Lambouc, de sa iemme et de ses en- 
fants. — 1403. 

LAMOIGNON DE BASVILLE (de), 

L. P, p. union de plusieurs terres à 
celle de Basville, et érection d Scelles 
en marquisat, en faveur de M. de La- 
moignon. — Paris, décembre 1670 ; 
P. 8 janvier 1671 . — l. p. p. union 
des baronnie de Sainction et chàtel- 
lenie de Boissy au marquisat de Bas- 
ville, en faveur du sieur de Lamoi- 
gnon. — Camp devant Valenciennes, 
mars 1677; ^^ ^^ mars même année, 
— L, p. p. union de la seigneurie de 
Vaugrigneuse au comté de Launay- 
Courson, en faveur do sieur de La- 
moignon. — Condé, mai 1677; P. i5 
juin même année. 

LAMOIGrNON DE BASVILLE.l. p. 

p. érection de la terre de la Motbc en 



l 



3l3 



LA 



LA 



ai4 



marquisat^ en faveur de M^ Nicolas 
de Lamoignon de Basvillc. — Fon- 
tainebleau, octobre 1700; P. 3i août 
1701. 

LAMY* l. p. p. anob. de Laurent La- 
my, secrétaire du roi, et de sa postéri- 
té* — 1392. FoL 5o, 

LANDAIS. L, p. p^anob. de Guilkome 
Landais, valet de chambre du roi, de 
Guillemettc, sa femme, et de leur pos- 
térité. -- 1398. Fol. 89, 

LANDAYE. l. p, p. anob. de Pierre- 
Paul Landaye- — 1673, 

LANDE (de la). Voir Delalande. 

LANDES (des). Voir Des Landes. 

LAN DOUILLETTE, l, p. p. anob.de 
René Landouillette. — Versailles» mai 
1690; P. 2 mars 1691. 

LANDOUILLETTE. l. p. p. érection 
de la terre de Maule en marquisat, en 
èivciir de René Landouillette. — 
Versailles, février 1707; P* 4 mars 
mime année. 

LANDRACS. L. p. p, anob. d'Alexan- 
dre Landracs, président de la cour 
souveraine des salines du Ponant, — 
ta février 1 652; expédiées le 22 no- 
vembre même année* 

LANDRIN. L. p. p. anob, de Nicolas 
Landrin, de Lisicux. — 12 décembre 
1671; expédiées le 28 mai 1672. 

LANDRY. L. p. p. union des terres et 
hiiticcs de Soucy à celles de Fontenay- 
Ic-Bnis, et érection d*icelles en châtel- 
Icnie, en faveur du sieur Landry. — 
Versailles, novembre 1754; P. 29 no- 
vembre \j^5. 

LANGEOIS. L. p. p. anob. de Jacques 
LangcoiifSieurd' Imbercourt. — ^Saint- 
Germain, février 1677; P. 28 mai 
tDétne année. 

LANGLOtS. L. p. p, anob. de Pierre 
Laoglois. — 1387. 

LANGLOIS, t. p, p. anob. de Jean 
Laojclot» et de sa postérité. — 1406* 
Fol* i65. 

LANGLOIS. L. p. p. anob. de Guil- 
laume Langlois. — 1466. Fol. î85. 



LANGLOIS. L, P. p. anob. de Guil- 
laume Langlois, d'Orléans, — 17 no- 
vembre 1468; expédiées le 6 avril 
1469. 

LANGLOIS. L. p. p, anob, de Pierre 
Langiois, de Gournay, moyennant 
5oo livres. — 6 novembre i522 ; ex- 
pédiées le 24 juillet 1 65 3, 

LANGLOIS. L, P. p. anob. de Philippe 
Langlois. — 1549. Fol, 66. 

LANGLOIS. L. p. p. anob. de Jean 
Langlois, assesseur d'Avranches. — 
1 2 août 1 644 ; expédiées le 1 6 août 
même année. 



L. p. p. anob. de Jacques 
de la 



LANGLOIS. 

Langlois, sieur de la Reberturej' de 
Nantes, moyennant looo livres. — 
6 janvier 1669; expédiées le 4 novem- 
bre même année. 



LANGLOIS. L. p. p. anob. de Jean 
Langlois, — Saint-Germain^ février 
1678; P. i5 juillet 1679. 

LANGLOIS. L. p. p, anob. de Claude 
Langlois. — Saint -Germain, janvier 
1682; P. 12 mars même année. 

LANGUEDOCDERICHEHOMME. 

L. P. p. érection des terres et seigneu- 
ries d'Averton et autres, et érection 
dlccUes en comté sous le nom d'Aver- 
ton, en faveur de Pierre-Marc-Aotoi- 
ne Languedoc de Richehomme. — 
Versailles, août 1 743; P. 7 mars 1 744. 

LANGUEDOR.L.p.p.anob. de Pierre 
Languedor, sieur du Bois-lc-Vîcomtej 
conseiller et échevin de Rouen. — 9 
avril 1 648; expédiées le 1 7 août même 
année. 

LAN 1ER. L. p. p. érection de la châ- 
tellenie, terre et seigneurie de Saint- 
Jeime en baronnie^en faveur de Fran- 
çois Lanier. — Paris, avril 1646; P, 
26 juillet 1649. 

LANNOY (de), l. p. p. anob. de Loui^ 
de Lannoy. — ^ Versailles, mars 1673; 
P. 20 avril 1674. 

LANTILLE. l, p. p. anob. de Pierre 
Lantille, de Montpellier, moyennant 
3o écus d*or. — Le 9 mai 1 370; expé* 
dites le 1 2 décembre même année. 



2l5 



LA 



LA 



216 



LANTIN. L.p. p. anob. de Pierre Lan- 
tin. — 170 1. 

LAPPE. L. p. p. anob. de Richard Lappe 
et de sa femme. — Janvier i358. 

LAPRÉE. L. p. p. anob. de François 
Laprée. — Marly, février 1696; F. 8 
avril 17 17. 

LARCHER. L. p. p. anob. de Thomas 
Larcher, sieur de Launay. — i o oc- 
tobre 1 643 ; expédiées le 4 novembre 
même année. 

LARCHER. L. p. p. érection de la terre 
d'Eternay, près Sezanne,en marquisat 
en faveur du sieur Larcher. — Paris, 
août i653; P. 12 janvier 1654. 

LARDANNE. l. p. p. anob. d'Antoine 
Lardanne. — i556. Fol. 171 et 173. 

LARDENOIS DE VILLE, l. p. p. 
érection de la terre et seigneurie de 
Termes en baronnie,en faveur du sieur 
Lardenois de Ville. — Versailles, juil- 
let 1770; P. 4 décembre 1772. 

LARDY. L. p. p. anob. de Pierre Lar- 
dy. — 1594. 

LARGE (le). Voir Le Large. 

LARGIER. L. p. p. anob. d'Antoine 
Largier. — i5oo. Fol. 23 1. 

LASCARIS (de), l. p. p. naturalisation 
avec permission de tenir bénéfices à 
Alexandre de Lascaris des comtes de 
Vintimiiie, natif du comté de Nice. 
— Versailles, décembre i733; P. 27 
mars 1736. 

LASCARIS DE VINTIMILLE. l.p. 

E. naturalisation à Charles-Théodore 
ascarisde Vintimiiie, natif de Nice. — 
Versailles, octobre 1758; P. 18 mars 
1762. — L. p.p. mandement pour l'en- 
registrement de celles du mois d'oc- 
tobre 1758 portant naturalisation à 
Ch.-Th. Lascaris de Vintimiiie, natif 
de Nice. — Versailles, avril 1761; P. 
18 mars 1762. 

LASNE. L p. p. anob. de Nicolas Las- 
ne, médecin à Rennes. — 16 février 
1 654; expédiées le 26 novembre même 
année. 

LASNE. L. p. p. anob. de Claude Lasnc, 



frère du précédent. — 16 avril 1654; 
expédiées le 28 décembre même an- 
née. 

LATTRE (de), l. p. p. confirmation de 
noblesse à Pierre-Antoine de Lattre. 
-—Versailles, février 1698. P. 21 fé- 
vrier 1699. — L. p. p. confirmation de 
noblesse à Pierre-Antoine de Lattre. 

— Versailles, 7 mars 1735 ; P. 17 
août 1737. 

LAUBÉPINE(de). l.p. p. anob. de Hu- 
gués de Laubépine, de libre condition. 

— 1437. Fol. 18. 

LAUCERRE. l. p. p. anob. d'Adrien 
Laucerre, sieur de Kochefort, premier 
valet.— 1 668. 

LAUGOIS.L. p. p. anob. de Pierre Lau- 
gois. — Versailles, février 1764; P. 3 
décembre 1765. 

LAUJOL. L. p. p. anob. de Jean Lau- 
jol. — Paris, avril 1719; P. i3 juin 
même année. 

LAULANHIER. l. p. p. maintenue 
de noblesse en faveur du sieur Lau- 
lanhier. — Versailles, février 1 78 1 ; P. 
3 avril même année. 

LAUMALE (de). L. p. p. anob. de Louis 
de Laumale, sieur d!^e Grandmoulin. 

— 1659. 

LAUMONIER. l. p. p. anob. de Guil- 
laume Laumonier, de Vire. — 14 oc- 
tobre 1643 ; expédiées le 6 décembre 
1645. 

LAUNAY (de), l. p. p. anob. de Jac- 
ques de Launajr, trésorier de France, 
et de sa postérité. — 1393. 

LAUNAY (de), l. p. p. anob. de Fran- 
çois de Launay, sieur de Pinchalt. — 
Versailles, avril 1701; P. 27 juillet 
même année. 

LAUNAY DES LANDES (de), l. p. p. 
anob. de Pierre de Launay des Lan- 
des. — Compiègne, juillet 1773; P. 4 
janvier 1774. 

LAUNEY DE FRESNOY. l. p. p. 

anob. du sieur Launcy de Fresnoy. 

— Versailles, juillet 1785*, P. 5 sep- 
tembre même année. 




LA 



I LAUNOY. L. p* p. anob. de Louis Lau- 
noy, huissier de la Chambre du roi^ et 
de Pierre de Launoy. — 1676. 



LA 



218 



kURAlRE (de), l. p. p, anob. de Vi- 
lalis de Lauraire. — 1Ô76, 



b^ 



LAU RE* L. p. p. anob. de Jacques Laure 
et de SCS enfants. — 1 364. 



AURENCÎN (de 
Pierre de Laurencin 



). L. p. p 
Lin. — têt 



anob. de 



65. 



^LAURENS (du). L. p. p. provisions 
^ft de bailli, vicomte de Chàteauneuf, à 
^■Jacques du Laurens. — Paris, 19 té- 

i 

^" ri 



URENT. L. p. p. anob. de Pierre- 
Charles Laurent. — M a rly, septembre 
173 1 ; P. Il février 1732, 



lURIAN. L. p.p. anob. d'Edme Lau- 
rian, sieur de Picrrepont. — 1 676. 



LAURICAN. l. p. p. anob. d'Etienne 
Laurican.— 1677. 

LAURIERE. l- p. p. anob. de Gilbert 
Laurière. — Saint-Germain, septem- 
bre 1669; P. 27 novembre même an- 
née. 

t^AUTE DE LA ROVERRE. l. p. p. 
naturalisation au sieur Lauté de la 
RovcjTC. — Versailles, août 1760; P. 
6 septembre même annce. 

La VACHE. L. p. p. anob. de Jean La 
VacImî^ du Havre, moyennant 740 li- 
vres. — 9 janvier 1 397; expédiées le 
Il septembre même année. 

La VACHE. L. p. p. anob. de Robert 
La Vache, du Havre, moyennant 800 
b^rcs. — I o décembre 1 4o3 ; expédiées 
k i5 novembre 1404. 

LaVACHE. l, p. p. anob. de Jean La- 
nche, tils de Clarembaut, bourgeois 
de Paris, et de sa postérité. — 1 392. 
Fol. 62. 

UVaCH E. l. p. p. anob. de Robert La- 
biche, de libre condition, de Rouen, 
ttdc sa postérité* — 1403. 

LAVAL (de). L. p, p. érection de la terre 
^iet^curic de Sablé, en marouisat, 
^ bveard* U rbain de Laval. — Paris, 



7 janvier 1602; P, i5 mars même an- 
née. 

LAVAL (de) l. p- p. érection de la ba- 
ronnie, seigneurie, haute justice, 
moyenne et basse de Lezay, fiefs de 
Chemay, Maubobert, la Graslière et 
autres en marquisat, sous le nom de 
Lczav, en faveur du sieur Hilaire de 
Laval. — Saint -Germain -en - Laye, 
21 janvier 1642; P. 27 juin même 
année. 

LAVAL (de), l. p. p. anob. de François 
de Laval, capitaine au régiment de 
La Fère. — it>53. 

LAVAL (de), l. p. p. érection de la terre 
et seigneurie de Sergueux et de la Sé- 
parée, en Poitou, en baronnie, en fa- 
veur d' Hilaire de Lavai. — Paris, juin 
1653 ; P. 7 septembre 1654. 

LAVAL (de), l. p. p. réhabilitation à 
François de Laval. — i665, 

LAVAL DE LESTALCOURT (de), 
L. P. p. anob. de François de Laval de 

Lestaucourt, — Mantes, octobre i652; 
P. 8 avril 1 65 3. 

LA VALLIERE (de), l. p. p. union 

des terre de Vaujours et baronnîe de 
Saint-Christophe, avec leurs dépen- 
dances et annexes en Touraine et An- 
jou, et érection d'icelles en duché- 
pairie, sous le nom de la Vallière, 
en faveur de Louise- Françoise de la 
Vallière. — Saint-Germain\ i3 mai 
1667; P. 18 mai même année, 

LA VA RENNE (de), l. p. p. dcsunisse- 
ment de la baronnie et nef de Fouge- 
rée d'avec ia châtelIeniedeCré, et érec- 
tion de celle-ci en baronnie, en fa- 
veur du marquis de la Varenne. — 
Paris, juillet i663; P. 20 février 
1670. 

LAVERDY (de), t. p. p. confirmation 
de noblesse à André-Jean et Clément 
de Lavcrdy, cousins -germains. — 
Versailles, 3o mars 1747; P. 22 avril 
même année. 

LAVERDY (de), l. p. p. reconnaissance 
d'ancienne noblesse à Claude-Charles 
et à André-Jean de Laverdy. ^ Ver- 
sailles» 10 décembre 1766; P. 7 jan- 
vier 1767, 



mm 



219 



LE 



LE 



220 



LAVERDY (de), l» p. p. maintenue 
de M. de Laverdy en la propriété 
et jouissance de la terre et chàtelienie 
de Gambois, — ^ Versailles, avrit 1775 ; 
P. 10 juillet même année. 

LAVERDY (de), l. p. p. confirmation de 
l'érection de la terre de Gambois en 
marquisatj en faveur de Clément- 
Chanes'François de Laverdy. — Ver- 
sailles, février*! 776; P; 7 mars même 
année. 

LA VERNE. L, p. p, confirmation de no- 
blesse à Raymond Laverne^ bourgeois 
de Carcassonne » de sa femme et de ses 
enfants. — 1403. 

LAVERNOT (de), l. p. p, anob. de 
Philippe Lavernot, dit Pascal, présî- 
dent et lieutenant civil du comté de 
Ponthieu, en considération de ses ser- 
vices. — 1 4 mai 1 607 ; expédiées le 28 
septembre même année ; enregistrées 
les 2 et 29 mars 1608. 

LAVRETTEDESOMMERAUX(dc). 
L. P. p. anob* de François de Lavrette 
de Sommeraux, — Marly, janvier 
1727; P, 8 février même année. 

LAW DE LAURETANNE. l. p. p. 

naturalisation à Jean Law de Laure- 
tanne, natif d* Ecosse. — Paris, mai 
1716 ; P. 26 mai même année. 

LAWLASS. L. p. p. naturalisation à 
Nicolas Lawlass, natif de Dublin, ^ — 
VersailîeSj décembre 1763 ; P. 1"^ fé- 
vrier 1764, 

LEAU (de). L* p. p. anob. de Huard de 
Leau, fils de feu Jean^ de Tournai.— 
1391* FoL 41. 

LE BAS. L. p, p, anob.deCeoflFroyLebas, 
de Normandie. — 1391. Fol. '41 . 

LEBAS. L. p. p. anob. deGuillaume Le- 
bas, sieur de Gotteville.^ — 18 décembre 
1 576 ; expédiées le 24 janvier 1 577, 

LEBAUBE. L* p, p, anob. de Guil- 
laume Lebaube, ^ — 1371, Fol, 92. 

LEBEAU. t. p. p. anob. de Claude Le- 
beau, sieur de Bouchet, pour services 
militaires. — 1609, 

LEBEL. L. p. p. anob. de Jean Lebel, 



de Toulouse, de sa femme et de sa pos- 
térité. — 1391. FoL 3o. 

LEBELLANGER. l. p. p. anob. de Si- 
mon Lebellanger, contrôleur provin- 
cial de fartillerie. — 4 juillet i586- 
C des A. 16 juillet 1589. 

LEBELLANGER. L. p. p. anob. de Ro- 
bert Lebeîianger, sieur des Pos, dit 
le Baron ^ de la province de Norman- 
die. — 22 septembre 1644; expédiées 
le 8 novembre même année. 

LE BERT^ L. p. p. maintenue des en- 
fants et petits-enfants de feu Jacques 
Le Bert dans leur noblesse. — Paris, 
9 mars 1717 ; P. 9 mai 1718. 

LEBLANC. L. p. p. anob, de Jean Le- 
blanCj argentier de la reine, — i55o, 

LEBLANC, L. p. p. anob. d'Etienne 
Leblanc, greffier de la Chambre des 
Comptes. — 2 1 mars 1 5 5o ; expédiées 
le 27 avril i552; C, des A,, 20 juillet 
même année. , 

LEBLANC. L. p. p. anob. de Gaspard 
Leblanc, sieur Dubois^ gendarme de 
la reine. — 1 643* 

LEBLANC. L. p. p. anob. d'Etienne 
Leblanc, de Vitrjr — Paris, décembre 
1654: P. 4 janvier 1670. — l. p. p. 
confirmation de TanoK d'Etienne Le \ 
Blanc, — Saint-Germain, mai 1669 ; 
P. 4 janvier 1670, 

LE BLOND. L. p. p, anob, de Claude 
Leblond, sieur de Bavierre. — Ver- 
sailles j mai 1702; P. 12 mai même 
année, 

LE BLOND. L. p. p. anob. de Claudc- 
Francois Le Blond, sieur de Pilouy. 
— Paris, 3 o juillet 17 17 ; P. 16 mars 
1719. 

LE BLOND, L. p. p. anob. de J .-Fran- 
çois Le Blond. — Versailles, janvier 
1756; P. 4 mars même année* 

LEBLOND. L. p. p. anob. du sieur 
Leblond, maître de mathématiques 
des enfants de France. — Versailles, 1 
janvier 1786; P. 21 mars mêmej 
année. 

LE BOIDEL DE LA BOISSIERL 
DE CERY. L. p. p, confirmation des 



22t 



LE 



LE 



232 



nom, titre et dignité du comté d'Ar- 

fenton, en faveur de Louise-Marie- 
fadeleînc Victoire Le Boidel de la 
Boissièrc de Céry. — Versailles, février 
1709; P, 21 juin même année. 

LE BON. t. p* p. confirmation de no- 
blesse à François Le Bon, sieur de la 
Motte. — Versailles, août 1697; P, 10 
janvier 1698. 

LEBON* L. p* p. anob. de Michel Le- 
bon. — 1698/ 

LE BOUCHARD D'AILLY. l, p. p. 

confirmation de noblesse ù. Joseph- 
Gilles Le Bouchard d'Ailly — Ver- 
sailles, mai 1G99; P, 7 juillet même 
année. 

LE BOUCHER, l. p. p. anob.de Ni- 
colas Le Boucher, — 1432. Fol. 149. 

LE BOUCHER, l. p. p. anob. de Ro- 
dolphe Le Boucher. — 1579. Fol. 284. 

LE BOUCHER, l. p. p. anob. des 
sieurs Joseph-Gilles et Jean Le Bou- 
cher, — 1699. 

LE BOUCHOUX. l. p. p. anob. de Si- 
mon Le Bouchoux^ de sa femme et 
de ses enfants. — Avril 1 370, 

LEBOUD. L. p. p. anob» de Claude Le- 
boud. — 1702. 

LEBOULANGER. l. p. p. anob. de 
Jacaues Leboulanger^ lieutenant au 
bailliage d*Alençon, — 20 novembre 
1649; expédiées le 3 août i65o. 

LEBOULENT. l. p. p. anob. de 
Jacques Leboulent, sieur de Grasserie. 
--3 mars 1576; expédiées le 14 août 
même année. 

LEBOURG. L. p. p. anob, de Thomas 
Lcbourg, de Fourmigny, moyennant 
1000 livres. — 7 mars 1 578; expédiées 
le 29 avril même année. 

LE BOURGEOIS, l. p. p. anob.de Ro- 
dolphe Le Bourgeois. — 1507. Fol. 
284. 

LEBOURGUIGNON. l. p. p. anob. 
de Benoît Le bourguignon et de Jean, 
son frère, sieur de Galopine* — 15 juin 
1557; expédiées le 3o novembre même 
année* 



LEBOURGUIGNON. l. p. p. anob. 
de Benoît Lebourguignon. — 7 août 
1 67 1 ; expédiées le i a septembre même 
année. 

LE BOURLAC. l. p. p. anob. de Jean 
Le Bourlac» et d* Agnès, sa femme, — 

1397. 

LEBOYER. L. p. p. anob. de Julien Le- 
boyer. — 25 mai 1667. 

LE BRET. L. p. p. anob. de Jacques 
Le Bret. — Versailles, dé^-embre 1696; 
P. 22 mai 1697. 

LE BRETON, l. p. p. anob. de Simon 
Le Breton, de Valognes, et de sa pos- 
térité. — i36o* Fol. 167. 

LE BRETON, l. p. p. anob. de Jean 

Le Breton, de Chdlons, et de sa femme 
Jeanne, — i 38o. Fol. ibo. 

LE BRETON, l. p. p, anob. de Fran- 
çois Le Breton, sieur de la Faye, con- 
seiller au présidial de Saintes. — ..*. ; 
C* des A., 23 octobre 1597. 

LEBRETON. l. p* p. érection de k 
terre et seigneurie de Colombiers en 
marquisat, en faveur du sieur Lebre- 
ton. — Paris, décembre 16 19; P. 3 août 
1639. 

LE BRETON, l. p. p. anob. de Fran- 
çois Le Breton, sieur de Botteau»^ — 
b décembre 1669; expédiées le 6 no- 
vembre 1670. 

LEBRUN- L.p. p. anob. d'Astorges Le- 
brun.^ 1354. Fol. 8. 

LEBRUN. L. p. p. anob. du sieur Le- 
brun, peintre. — Paris, décembre 1662; 
P. 22 mai i663. — l. p. p* confirma- 
tion de l'anoblissement de Charles 
Lebrun, peintre du roi. — dé- 
cembre io65; P, 19 janvier 1666. 

LE BRUN. L. p. jp, anob, de Michel 
Le Brun, sieur cTApremont. — Ver- 
sailles, janvier i685 ; P. 7 septembre 
1688. 

LE BRUN. L, p. p. confirmation de 
Térection des terres d* Ai nte ville, Jou- 
vencourt et Silvancourt en partie en 
marquisat, en faveur de Guillaume 
Le Brun. — Versailles, mai 1703; P^ 
1 5 juin même année. 



rfMi 



223 



LE 



LE 



>24 



LE CAL, L. p, p. anob. de Thomas Le 
Cal, dcMarguerite^sa femmes de Saint- 
Quentin, et de leur postérité. — iBqS. 

LE CAMUS» L. p- p. anob* de Jacques 
Le Camus, maître des requêtes.— i 3 
juillet 1459; expédiées le 12 septembre 
même année. 

LE CAMUS. L. p, p. anob. de Nicolas 
Le Camus, marchand, bourgeois de 
Paris, moyennant i,5oo livres. —7 
juillet ï6o3; G. des A., 25 février 
1 6o5 . 

LE CAMUS. L. p. p. érection de la 
terre et seigneurie de Maillebois en 
marquisat, en faveur de dame Anne 
Le CamuSj femme de M« Claude de 
Pinart, seigneur de Jambeville, sei- 
gneur châtelain de Maillebois. — Paris, 
avril 1621; 3o août 1625. — l. p, p. 
mandement pour Tenregistrement de 
celles du mois d'avril 1621 portatit 
érection de la seigneurie de Maillebois 
en marquisat, en faveurde dame Anne 
Le Camus, éponse de M* Claude Pi- 
nart, fille du sieur de Jambeville, en 
son vivant seigneur de Maillebois. — 
Paris, 28 mai i625; 3o août même 
année. 

LE CAMUS, u p. p. confirmation à 
Jean Le Camus et à ses enfants de 
leur noblesse. — Saint-Germain, dé- 
cembre 1675; P, 3o mars 1678, 

LE CARON, L, p. p. anob. de Thomas 
Le Caron, moyennant 4c o livres. — 
2 janvier 1396; expédiées le 18 août 
même année, 

LE CARON, L, p. p. anob. de Renaud 
Le Caron, et de sa postérité, de basse 
extraction. — 1440. 

LE CARON. L. p. p. anob. de Jacques 
Le Caron.— 1 585. FoL285* 



anob. de 
Fol, 298. 

de Jean 
f février 
ire même 



LECARPENTIER. l. p. p 
Jean Le Garpentier, — 1549. 

LE CARTIER, l. p. p< anob. 
Le Cartier, de Paris. — r 
1 407; expédiées le 22 septcml 
année. 

LE CERF, L. p. p. anob. de Laurent 
Le Cerf.— 27 juin i534i expédiées le 
6 août même année* 

LE CHANDELIER. L. p. p- anob.de 



Jacques Le Chandelier^ secrétaire dt 
roi à Paris, — 27 avril 1 5 5 3 ; expédiées 
le 2 mai 1554. 

LE CHATELAIN, l, p. p. anob. de 
Jean Le Châtelain. — 1389. FoL 19, 

LECHELLE(de), l. p. p. anob. de 
Jean de Lécheîle, de Chàlons, et de 
sa postérité, — 1 384. 

LE CHESNE. l. p.p. anob. de Tho- 
mas Le Chesne^ de Saint-Georges, de 
libre condition^ et de sa postérité. — 
1400. 

L'ECHIQUIER (de), l. p. p. anob. de 
Simon de T Echiquier^ de Suisse. — 
1372, Fol. 1 16, 

LE CLERC. L. p. p, anob. d*Etîenne 
Le Clerc. — 1349, Fol. 1. 

LE CLERC. L. p, p. anob. d'André Le 
Clerc j dit Poupard^ barbier du roi.— 
î354. 

LE CLERC, L, p. p, anob. d'Etienne 
Le Clerc. — 1451. Fol 10 5. 

LE CLERC. L. p. p. anob. de Pierre 
Le Clerc— i5i7. Fol. 134. 

LE CLERC- L. p. p. anob. de François 
Le Clerc. — ^i552. 

LE CLERC. L. p. p. anob. de Pierre 
Le Clerc— iSSg. FoL 2 38. 

LE CLERC. L. p. p. anob. de Guil- 
laume Le Clerc^ sieur de la Grave, pour 
services. *^ 1594, 

LE CLERC. L. p. p. anob, de Pierre 
Le Clerc, juge au présidial d'Angers. 
— 1676. 

LE CLERC. L. p. p. anob. d'Antoine 
Le Clerc. — 1698, 

LECLERC. L. p. p. anob, d'Antoine 
Le Clerc» — Versailles, mars 1698; 
P, 9 mai même année. 



LE CLERC. L. p 

Jean Le Clerc, -^ 
Germain, déct; 
1720. 

LECLE^'' 
LcOci 
P. J** 



anob, de Claude- 

!- resnc. — Sa il 

So ; P. 21 ji 



3lS 



LE 



LE 



226 



LE CLERC DE LA BOUSSIERE. 

L. P. p. anob* de François Le Clerc 
de la Boussière. — Camp de la Co- 
inanderie du Vieux-Jonc, luillet 17475 
P, 1 2 janvier 1 748. 

LECLERC DE LESSEVILLE. l, p, 

g, érection de la terre et seigneurie de 
hnrbonnière en comté, en faveur 
d'Eustache -Auguste Leclerc de I-es- 
seviUe. — Versailles, mars 1707; P, 
liST avril même année* 

L'ECLUSE. L.P. p. anob.de Louis L'E- 
cluse. — Versailles, 8 mars 1757; P. 
19 juillet même année, 

LE COCQ. L. p. p. anob. de Richard 
Le Cocq, de Bayeux, moyennant 600 
livres. — 1 2 septembre 1643; expédiées 
le 2 février suivant. 

LE COIGNEUX. l. p. p. anob. d An- 
toine Le Coigneu x, maître des comptes, 
— 1598. 

LE COIGNEUX. l, p. p. union des 
ficB de Plailly et autres à la terre et 
seîgneuriede "Montmcillan et érection 
ll'ioeUe en marauisatj en faveur de 
M,lc président LeCoigneux. — Paris, 
mai 1 63 5 ; P. 3 septembre même 
année. 

LE COINTE. L, p. p. confirmation de 
noblesse à François-Antoine et Nico- 
las Le Cointe.— Versailles, décembre 
1710; P* 22 juin 1711. 

LECOINTTE. u p, p* anob. de Mî- 
cIkI Le Coinnc. — Paris, novembre 
1657; P. 22 janvier 171 1. 



Le Comte. 



, L. p. p. 
— 1364, 



COMTE. L. p. p, anob, de Robert 
I „ rv--»,. j|j Ijq Long, de sa femme 
nts. — i385. Fol. 1 13- 

L£ COMTE, u p. p. anob. de Jean 



Le Comte. — r Soè 


• FoL 33. 




t rriUTtr . 


,«.->k .1.» r^; 


-^ird 
int 
tes 


t 




X- 



LE COMTE, u p. p. anob. deBarthé- 
lemy Le Comte, sieur d'Epinay, de 
Blojs, moyennant 1 ,000 livres. — 4 
décembre 1576; expédiées le 24 jan- 
vier 1577, C. des C. 

LE COMTE. L. p. p. confirmation et en 
tant oue besoin nouvel anob. à Léo- 
nard Le Comte, sieur de Brissac, et à 
François Le Comte» sieur de Sour- 
dière, — 1677. 

LE COQ. L. p. p. anob. de Jean Le Coq, 
maître en fait d'armes. — Paris, 28 
février 1657; P» 3 septembre 1664, 

LECORDIER. l. p. p.anob, de Nico- 
las LeCordier. — iSog, Fol. 3r8. 

LE CORNERET. l. p. d. anob. de 
Moïse Le Corneret, sieur ue Molat, ca- 
pitaine de cent hommes d^armes.— 24 
juillet 1597. 

LE CORNU. L. p. p. anob. de Robert 

Le Cornu, marchanda Rouen.^ 1 463. 
Fol. 116» 

LE CORROYER.L.P.p.anob. de Robert 
Le Corroyer, lieutenant général au 
bailliage de Péronne. — 1 2 novembre 
i594;C.des A. Sjuillet 1596. 

LE COURT. L.p. p. anob. de Robert 
Le Court, commissaire enquêteur de 
la vicomte d'Auge, moyennant 450 
livres. — 8 octobre 1 643 ; expédiées 
le 12 juillet 1644. 

LE COURT. L.p.p.anob. de Julien Le 
Courte sieur de Pluny. — Versailles, 
décembre 1697; P* ^7 i^*" '^8. 

LE COU RTOIS. L. P. p. anob. deSîmon 
Le Courtois, bourgeois de Paris, de sa 
femme Isabelle et de sa postérité. — 
1 9 septembre tSgô ; expédiées le 5 fé- 
vrier 1397. 

LE COUTELIER, l. p. p. anob. de 
Renaud Le Coutelier, clerc, notaire 
du roi. — i 370. FoL 97. 

LE COUTURIER, l. p. p. confir- 
mation de Tunion et érection de la 
terre et seigneurie de Mauregard en 
marquisat, en faveur du président Le 
Couturier. — Versailles, août 1741 ; 
P. 7 septembre même année. 



227 



LE 



LE 



228 



LE COU VERS. L. p. p. anob. de Nicolas 
Le Couvers, receveur de Meaux, et 
de sa postérité. — 1 367. 

LE COUVREUR, l. f. p.anob. de Jean 
Le Couvreur, de JcannCj sa femme, 
et de ses enfants* — 1 394. 

LE COUVRIER. l. p. p. anob. de 
Guillaume Le Couvrier, sieur de la 
Mothej de Rouen» moyennant i,ûoo 
livres, — 6 décembre 1 577; expédiées 
le 22 février 1578. 

LE CRIEUR. L. p. p. anob.de Jean Le 
Crieufj trésorier en la chancellerie de 
Carcassonne. — 1412. Fol. 56. 

L'ECU Y ER. L. p. p. permission au 
sieurJérômel'Ecuyer, sieur deGresly, 
de tenir la terre et seigneurie de Mu* 
ret en comté, comme il faisait avant 
rembrasemeot des titres.— Fontaine- 
bleau, juillet 1659; P. 29 août même 
année. 

LE DAGRE, u p, p* anob. de Simon 
Le Dagre, sieur de Rouchercux. — 
Versailles, décembre 1699;?. 9 mari 
1700. 

LE DEVIN. L. p* p. anob. de Robert 
Le Devin et de sa postérité. — 1 39 5* 

LE DIEU* L. p. p. anob, de Jean Le 
Dieu. — i653, 

LE DOUX. L. p. p. anob. de Jean Le 
Doux et d'Agnès Guilbaut, sa lemme, 
de Lille. — 1438. Fol. 76. 

LE DOUX. L. p. p. anob, d'Etienne Le 
Doux. — 1495* 

LE DUC. L.p*p, reconnaissance de no- 
blesse à Benoît* Louis Le Duc. — 
CompiègnCj août 1774; P* 26 août 
même année. 

LE FAUCHEULX. l. p. p, anob. du 
sieur Le Faucheulx. — Versailles, 
juin 1785; P. 6 septembre même 
année. 

LEFAUCHEUR. l, p, p. anob. de Jean 
Lefaucheur. — 1594. 

LEFEBVRE DE LAMBRIERE. l. p. 
p. érection de la terre et seigneurie 

(le nom manque) en marquisat, 

sous le nom de Lambrière, en faveur 
de Charles-François Lefebvre de Lam- 



briêre. — Marly, mars 1725; P. 28 
mars 1738. 

LEFEBVRE D'ORMESSON. l. p. p. 
union des terres et seigneuries d'Or- 
messon^ Arabailles, etc., et érection 
d*icelles en marquisat, sous le nom 
d'Ormesson, en faveur de Marie Le- 
febvre d'Ormesson. — Versailles, oc- 
tobre 1758; P. 6 février même année. 

LEFERON, L. p. p. maintenue et con- 
firmation de noblesse à Jean Leferon, 
procureur aux sièges royaux de Cora- 
piègne. — 1676. 

LE FERON. L. p. p. confirmation de 
noblesse à Jean Le Féron» — Camp 
d'Hurtebise, mai 1676; P. 2 juillet 
même année. 

LEFERON. L, p. p. anob. de Louis 
Leferon, — 1C98, 

LE FERON. L. p. p. confirmation de 
noblesse à Louis Le Féron. — Fon- 
tainebleau, septembre 1697; P. 9 avril 
i6g8, 

LE FERRAND, l, p. p. anob. de Ber- 
trand Le Ferra nd et de ses descen- 
dants moyennant 400 livres. — 1406; 
expédiées le 17 avril même année, 

LEFEVRE, L, p. p. anob. de Raymond 
Lefèvre, de Bourges ^ bachelier en 
droit, de sa femme et de ses enfants. 
— 1370. 

LEFEVRE, L, p. p. anob, d'Albert Le- 
fèvre, trésorier du Dauphin^ de sa 
femme et de ses enfants. — 1408. FoL 
178. 



LEFEVRE 



tl^FJsVKE- u p* p. anob, 
Lefèvre. — 1410. FoL 21. 



. anob. de Colin 



LEFEVRE. L. p. p. anob. de Jean Le- 
fèvre, président iîu parlement, et de 
sa posldrité, — 1436. Fol. 10, 

LEFEVRE. L, p. p. anob. de Christophe 
Lefèvre, sieur de Sept-VaulXj lieute- 
nant des eaux et forêts de Caen, — ^i533. 
Fol. 109. 

LE FEVRE. L, p. p. anob. de Chris- 
tophe Le Fèvre^ seigneur de Sept- 
vaulx, lieutenant général à Courcy, 
— 8 mai i583; expédiées le 21 juin; 
enregistrées le 16 juillet même année. 



229 



LE 



LE 



23o 



LEFEVRE, L, p. p. aaob. de Simoo 
Lefèvre. — 1693. 

LE FEVRE. L. p. p. anob. d'Etienne 
Le Fêvre^ conseiller, commissaire et 
échevin de Rouen. — 8 janvier 1 699; 
expédiées le 22 décembre suivant/ 

LE FEVRE. L. p. p. anob. de Philippe 
Le Fèvre. — Versailles, janvier 1710; 
P. 1 1 mars même année* 

LEFEVRE D'ADURY. l, p, p. anob, 
de René Lefèvre d'Adury. — Pans^ 
juin lyrSy P. 11 août même année, 

LE FEVRE DE CAUMARTIN. l, p. 

t union des fiefs de Jorsay , Massogne, 
i Rotrinière et autres, et érection 
d^iceux en châtellcnie, en faveur de 
Louis- Urbain Le Fèvre de Caumar- 
tin. — Versailles, mars 1712; P. 20 
juin mcme année. 

LEFOL. L. p, p. anob, de Jean Lefolj 
sieur d'Aîgny, d'Isabelle, sa femme, 
et de sa postérité. — 1 36g. 

, LEFORT. L, p. p. anob. de Jacques Le- 
fort, de BayeuXj et de sa postérité, — 
tJôg. Fol- 43, 

*EFORT. L. p. p. anob. de Jean Lefort, 
de Jacquette, sa femme, et de sa pos- 
térité. — 1 390, 

LE FORT. L. p* p, anob. de Jean Le 
Fort, bourgeois de Paris, moyennant 
ilo livres. — 2 janvier 1390 ; expé- 
diées le 1 2 février 1391. 

LE FORT. L. p. p. anob. d'Antoine Le 
Fort, de Rennes. — 8 novembre 1 554; 
ctpédiécs le 20 mai i555. 

LE FOU RN 1ER. l. p. p. anob.de Ro- 
bert Le Foumier, baron de Tourne- 
bol, comme issu de la ligne de la pu- 
cdk d'Orléans. - i55o. 

LEFRANÇOIS. L. p. p. anob. de Jean 
Lcfran4|Ois, ancien maître de la cham- 
bre du roi de Navarre* — i363. Fol. 
no* 

LE FRANÇOIS, l, p. p. anob. de Jean 
Le Franco îier du duc de Ber- 

17, Colette kIc, sa femme, et 

kurs descendants. — 1404. 

LE FR,\NÇ0I5. l. p. p. anob, d'É- 
tietine Le François, au diocèse de 



Sens, de libre condition, et ses descen- 
dants. — 1404. 

LEGARDEUR. l. p. p. anob, de Jean 
Legardeun — iSoo, FoL 35 i, 

LE GARDEUR. L,p.p. anob.deJcan 

Le Gardeur, de Tours, moyennant 
200 écus d'or, — 6 mai 1 5 1 1 ; expé- 
diées le 2 août suivant, 

LE GAYER. l. p. p. relèvement à Ur- 
bain Le Gayer de la dérogeance à la 
noblesse de son aïeul et de son pérCj 
et en tant que besoin anob. de lui 
et de ses enfants. — Saint-Germain- 
en-Laye, mai 1639; P. 4 septembre 
1648, 

LEGEAY. L, p. p. anob, d'André Le- 
geay» — 1609, 

LE GENDRE, l. p. p. anob, de Jean- 
Baptiste Le Gendre, — Compiègne, 
mai 1732; P. 28 juin même année. 

LE GENDRE, l, p. p. anob. de Jean 
Le Gendre, premier chirurgien du 
roi d'EspagnCj moyennant une au- 
mône de 3oo livres. — 1733. 

LEGENDRE. l. p. p. anob. de J.-Ga- 
briel Legendre. — Versailles, juin 
1765; P. 3 juillet même année. 

LEGER. L. p, p. anob. du sieur Léger, 
commissaire d artillerie. — Versailles, 
octobre 1677; P. 27 juin 1678, 

LEGER LE PELLETIER. L. p. p. 

anob. de Guillaume Léger le Pelletier. 

— Marly, juin 1714; F. 6 juin 1715, 

— L.p. p. exception des lettres d*anob. 
du mois de juin 1714 de Guillaume 
Léger le Pelletier de la suppression 
portée par l'édit du mois d'août 1715, 

— Paris, 20 mars 1717; P. 4 sep- 
tembre 1723. 

LE GOIX, L. p. p. anob. de Guillaume 
Le Goix et de sa postérité. — 1387. 
Fol. 9. 

LEGRAND, L. p. p. anob. de Jércmie 
Legrand, bourgeois de Paris. — 6 fé- 
vrier 1557; expédiées, enregistrées et 
homologuées le 17 avril i5 58. G. des 
A. Y et C« des G. 



LE GRAS. T 

Gr- î 



^ '^^ Gilles Le 

nnar 

61 



23l 



LE 



LE 



232 



LEGRAS DU LUART. l. r, p, érec- 
tion de la terre et seigneurie du Last 
en marquisat, en faveur de François 
Legras au Luart. — Marly, janvier 
1726; P; 7 jtiiû même année, 

LEGRIS, L. p, p, anob. de Guillaume 
Legris. — i558. Fol. 99, 

LE GRUYER. l. p. p* aoob- d*Etienne 
Le Gruyer. — ï35i. Fol. 5o. 

LEGRUYER, l. p. p» anob. de Pierre 
Legruyer, fils de Simon» ^ 1367. 

LEGUAY. L, p. p. anob. de Jean Le- 
guay et de Marie, sa femme. — 1388. 
Fol, 127. 

LE GUESTRE DE PREVAL, l. p. 
p. érection de la terre et seigneurie 
de la Selle, en GâtinaiSj en comté, en 
faveur de Michel Le Guestre de Pré- 
val. — VersailleSj juillet 1 685; P. 6 
juillet 168., 

LE GUIN. L. p. p. anob. de N... Le 
Guin, recteur et maître des requêtes 
de rhôtel, — 1377. FoL 127, 

LE HARDY, l* p. p, érection de la terre 
et seigneurie de la Trousse, près 
Meaux, en marquisat, en faveur de 
Philippe-Auguste Le Hardy, — Paris, 
août i65ï ; P. 2 septembre même an- 
née* 

LEHARDY. l* p. p. confirmation de 
noblesse de Gaspard Lehardy. — Ver- 
saîllesj février 1706; 22 avril même 
année. 

LE HARDY DE BOLLIARD, l. p. p. 

maintenue de Phi lippe- Auguste Le 
Hardy de Bolliard dans sa noblesse. 
Paris, 5 mai 1716; P. i5 juin même 
année. 

LE HASTE. L, p. p. anob, de Jean Le 
Hasté, sieur de la Combaudière , 
moyennant i,5oo livres* — 25 décem- 
bre 1644. 

LEHAUT. L. p* p. anob. de Brice Le- 
haut. — 1698, 

LEHAYER. l. p. p. anob. d'Urbain 
Lehayer, substitut du procureurgéné- 
raL— 1639, 

LEHERMETTE, l. p. p. anob. deOil- 



les Lehermette, procureur du roi, de 
Falaise, moyennant 3, 000 livres. — 
1574. Fol, Î57. 

LE HOUX. L. p. p. érection de la terre et 
seigneurie d'Amteville, Jouvencourt 
et Silvancourt en partie, en marqui- 
sat, en faveur du sieur Le Houx, — 
Paris^ février 1647; P. 27 mars même 
année. 

LE HUCHER. l. p, p. anob. de Denis 
Le Hucher^ procureur du roi àVeiry, 
— 14 14, Fol. 54. 

LEIDEL. L, p. p. anob. de Jean Lei- 
dei, dit le Gaucher. — 1705, 

LE JARIER. L. P. p. anob.de Goilbert 
LeJarier, — 1517* FoL 211. 

LEJAY. L* P, p. anob. et légitimation 
des sieurs Alexandre, Goillaume^ 
Henri, Antoine et Louis Lejay^ en- 
fants naturels de Lejav^ premier pré- 
sident au oarlement de Paris^ et de 
demoiselle Louise. — 1 63o, 

LE JAY, L. p.p. érection de la terre et 
seigneurie de Tilly en baronnie, en 
faveur du sieur Le Jay. — MetZj jan- 
vier i632; P* 22 août 1637, 

LE JAY. h* p. p. maintenue de noblesse 
à J.-J.-Fr.- Honoré- Henri Le Jay. — 
FontaînebleaUj 3 novembre 1752; P. 
6 février 1753, 

LEJEUNE. L. p.p. anob. de Jean Le- 
jeune, de Pontoise, pannetier du roi, 
et de sa postérité, — 1 370. 

LEJEUNE DE SAINT-ANTOINE. 
L. P, p. anob. du sieur Lejcune de 
Saint-Aotoine. — Saint-Germain, fé- 
vrier 1 675 ; P, 23 mars même année. 

LE JONGLEUR, l. p. p. anob. de 
Charles Le Jongleur, fils de Claude. — 
Versailles, juin 1696^ P. 17 août même 
année. 

LEJUMEL. L- p. p. anob. d'Alba Leju* 
mel, de Pont-Lévêquc. — i5og. FoL 
47- 

LELARGE. l. p- p. anob. de Richard 
Lelarge, de Cliqueville, moyennant 
5oo livres. — 10 octobre i522; expé- 
diées le 24 juillet i523* 



>J3 



LE 



LE 



234 




LELARGE. l. p. p. anob. de Thoroiis 
Lelarge. — 1634. 

LELARGE. l. p. p. anob. de Nicolas 
Lelarge, sieur de k Place. — 1 659. 

LELARGE, l. p, p. anob. de Louis Le- 
iargc, sicur de Cartes et de ses frères, 
— 1668, 

LE LARGE, l. p. p. anob. de..... Le 
Large, — Saint-Germain-en-Laye, 
fanvicr i633; P. 29 janvier même 
année, 

LE LARGE, l. p. p. anob. de Jacques 
Le Larçc. — Versailles, mars 1697; 
P« jo juillet même année* 

LELEUT L. p. p. anob. des sieurs 
Lclcu, frères. —Versailles, juin 1782; 
P. 3 septembre même année. 

LELIERE. L. p. p. anoK d'Oudari Le- 
licre^ secrétaire du roi. — i5 janvier 
1372; expédiées le 9 juillet même an- 
née, 

LELIEUR.L.p. p.anob.deJacques Le* 
Ucur^ de Rouen, de sa femme et de ses 
enùnts. — 1364. Fol. u et J23. 

LE LIEVRE. L. p. p. confirmation du 
tîlrc de marquisat ùl la terre et sei- 
meurie de Fourilles, en faveur de 
Thomas Leliévre. — Saint-Germain, 
octobre 1Ô48; P. 6 mars 1649, 

LE LIEVRE. L. p. p. union de fiefs et 
«cjgncurics à la terre et seigneurie de 
U Grange près Brie-Comte- Robert et 
érection d'jcelles en marquisat^ en fa- 
veur du sieur Le Lièvre. — Paris, 
juillet 1659; P. 1 9 décembre même 
année. 

LELONG. L, p* p. anob. de Pierre 
Ldong. — i5o7. Fol. 107, 

LE LORIER DE GEVERNY. L. p. 
p, anob. de Louis- Richard-Guillau- 
me Le LorierdcGeverny.^ — Versai llcsj 
mars 1771; P, i" août' 1774, 

'^VM BONNET, l. p. p, anob. 
les Le Lozicr Bonnet. — ^Ver- 
jiio, fanvicr 1774; P. 1" août même 
annéi: 

LF M ACET. t. p. p. anob. de Jean Le 
le Semur, de sa femme et de 
lit». — i3Ô9, 



LE MAIRE. L.p. p. anob, de Philippe 
Le Mairc^d* Angers, moyennant i>oo 
livres. — 16 janvier i557; expédiées 
le 18 décembre même année. 

LE MAITRE, l. p. p. anob. de Pierre 
Le Maître et de Paul, son frère, — 
1637. 

LE MAITRE» L. p. p. érection de la 

seigneurie des Ferrières, près Mont- 
didier, en marquisat, en faveur de 
Gilles Le Maître. — Paris^ juillet i665; 
P. 3o septembre 1667. 

LE MARECHAL, l. p. p. anob. de 
Jean Le MaréchaK — 1463. FoL 
128. 

LE MARINIER. L. p. p. anob. de Jean 
Le Marinier. — 1364* FoL 14. 

LE MARINIER, l. p. p. anob. de 
Thomas Le Mari nier. ^ — ï 495 * Fol. 24, 

LE MASURIER. l. p. p. anob. de 
Christophe Le Masurier,sieur de Dar- 
danne. — 1547. P^^' *^9' 

LE MAUVAIS. L. p, p. anob. d'Olivier 
Le Mauvais^ et changement du nom 
de Mauvais en celui de Le Dain. — 
Chartres, octobre 1474; P. 3o janvier 

1475. 

LE MAYRAT. Voir L^Epikette. 

LE MA2URIER. l. p. p. anob. de 
Louis Le Mazurier^ de la Rochelle, 
moyennant 1 00 écus d or. '— 6 no- 
vembre 1 509 ; expédiées mars 1 5 10. 

LE MERCIER. L. p. p. anob. de Pierre 

Le Mercier, licencie en droit.--i 371 . 

LE MERCIER. L. p. p. anob. de Hu- 
gues Le Mercier, fils de Bernard, et 

de sa postérité, — 1 373. FoL 1 15. 

LE MERCIER, l. p. p. anob. de Jean 
Le Mercier, bourgeois de Paris. — 
1374. FoL 120. 

LE MERCIER, l. p. p. anob. de Phi- 
lippe Le Mercier et de Claude, son 
frère, puis confirmation par lettres de 
surannation. — 1695, 

LE M ERCIER. l. p. p. anob. de Louis 
Le Mercier. — Versailles, juin 1778; 
P. 27 novembre même année. 



235 



LE 



LE 



236 



LE MERCIER DE MAI50NCELLE, 

L. p* p. anob. de Louis Le Mercier de 
Maisoocelle. — Versaillesj avril 1734, 
P, 2 1 mai même année. 

LEMOINE, L. p. p, anob. de Richard 
Lemoine* — 1493, FoL 48. 

LEMOINE* L. p. p. anob. de Richard 
Lemoine, de Saint-Cyr, prèsValognes. 
— i5j6. FoL 41. 

LEMOINE. L. p. p, anob. de Charles 
Lemoine^ sieur de Longuevilie. — 
1680. 

LEMOINE, L. p. p. anob. de Gaspard 
Lemoine- — 1700. 

LE MOINE. L. p. p* anob. de Gaspard 
Le Moine, sieur du Baron. — Ver- 
saillcSj décembre 1699; P. 3 septem- 
bre 1700. 

LE MOINE. L. p. p, anob. de Louis- 
Henri Le Moine* — Versailles, février 
1764; P. 3 avril même année. 

LE MONTNAL. l. p. p. anob. de Tho- 
mas Le Montnai. — i388. 

LENE. L. p. p» anob. d'Aubin Léné, 
auditeur des comptes. *- 1 2 mai 1 588; 
expédiées le 9 septembre; C. desA. 
le 1 6 septembre même année. 

LENNOX (de), l. p. p. mandement pour 
renregistrement de celles du mojs de 
janvier 1684, portant érection de la 

- terre d'Aubign^' en duché-pairicj en 
faveur de Louise- Renée de Pennen- 
court, duchesse de Porsmouth, et con- 
firmation de ladite érection, en fa%^eur 
de Charles de Lennox* — Versailles^ 
24 juin 1777; P. I" juillet même an- 
née. — L. p. p, mandement pour fen- 
registrement de celles du mois de jan- 
vier i685, portant naturalisation à 
Charles Lennox, duc de Richemont. 
— Versailles, 9 juillet 1777; P. 11 
juillet même année. 

LENOBLE. L. p* p. réhabilitation pour 
services militaires. — i556. Fol, go. 

LENONCOURT. l. p. p. anob. de Ro- 
bert de Lenoncourtj en considération 
de ses services militaires. — 2 septem- 
bre 1 5oo ; expédiées le 6 mars 1 5o i . 

LE NORMAND. L. p. p. anob. d^Edme 
Le Normand, d*Orléans, — 21 février 



i5o3; expédiées le 6 décembre même 
année . 

LE NORMAND, l. p. p. anob. de*" 
François Le Normand, sieur de Sal- 
vetj pour services militaires. — i6o5. 

LE NORMAND DE MEZY. l. p. p. 

union de justice à la terre et seigneu- 
rie de Cremaille â Sébastien- François- 
Ange Le Normand de Mezy. — Ver- 
sailles^ mai 1766; P. i3 décembre 
même année. 

LENS (de).L. p. p. réhabilitation de Jean 
de Lens, écuyer. — 1662, 

LE NOUVEL. L, p. P. anob. de Jean 
Le Nouvel, sieur de Longu^ille,et de 
ses enfants. — 1 364. 

LE PAGE. L. p. p. anob. des sieurs Jac- 
ques, Charles el Edme Le Page, frères. 
— Mars i638. 

LE PAINTEUR. l. p. p. anob. de 
Claude Le Painteur^ lieutenant-géné- 
ral du comté d'Harcourt. — 12 juillet 
161 8; expédiées le 5 septembre 1Ô19. 

LE PARIS. L. p. p. anob. de Léonard 
Le Paris, de sa femme, si elle est de 
libre condition, et de sa postérité, — 
1399. 

LE PÉCHEUR. L. p. p. anob. de Jean 
Le Pêcheur ou Poisson. — 1415 • 
Fol. 70. 

LE PELLETIER. L. p. p. anob. de 
Jean Le Pelletier, moyennant 608 li- 
vres. — 10 novembre 1414; expédiées 
le 8 mai 1415. 

LE PELLETIER DES FORTS. L. p. 
p. confirmation et continuation du 
comté sous le nom de Saint- Fargeau, 
etuniondekchâtelleniedeViileneuve 
des Genests, en faveur du sieur Le 
Pelletier des Forts. — Paris, avril 
1 7 1 8; P. 16 décembre même année» 

LE PELLETIER DES FORTS, l. p. 

p. union des justices de Villeneuve et 
autres à celles du comté de Saint-Far- 
gcau, en faveur de Michel- Robert Le 
Pelletier des Forts. — Versailles, jan- 
vier 1729; P. 3i janvier même année. 



Le Perche, 



E.L. p.jp, 
— 1 5 1 5. 



FoL 232. 



237 



LE 



LE 



338 



LE PETIT. L. p. p- anob. d* Henri 
Le Petit, clerc de M. De Dormaas, 
chancelier, et de sa postérité, — 1 372, 

LE PEUTRE, L,p. p, anob, de François 
Le Pcutre. — 1698. 

LE PEVRIER. L. p. p. anob, des 
sieurs Pierre^ Jacques et Jean Le Pe- 
▼rier. — i386, FoL 220, 

LE PEVRlER,L.p,p.anob. de Pierre 
Le Pevrier, de Saint-Malo, et Jacob, 
son frère^ moyennant 800 livres. — 
8 février 1671; expédiées le 27 sep- 
tembre même année. 



t 



LEPICIER. L. p. p. anob* de Durand 
Lépicier — 1370, 

p*EPICIER. L. p. p, anob, du sieur 
Charles L'Epicier. — Paris ^ août 1617; 
P-2 1 juillet 161 8. 

LEPICIER, L. p. p. privilèges et droits 
de noblesse à Louis- Gen'ais Lépicier, 
— Fontainebleau, 28 novembre 1753; 
P, 20 juin 1757. 

LE PILLOIS.L,p.p.anob.deNîcolas 
Le Pillois, et de Marie Mathieu, sa 
femme, de libre condition. — 1404, 
FoL i32. 

LEPINE{dc). L, p. p, anob, de Jean 
de Lépine et de ses enfants. — i356, 

EEPINE (de). L. p, p. confirmation de 
noblesse d'Antoine de Lépine par Té- 
lecnond*Abbeville. — 22 octobre 1 599; 
homologuées en ladite élection le 17 
norcmbre 1715. 
EPINE, u p. p. anob. à Pierre Lé- 
pine et Marie Miguel, sa nièce, origi- 
OJiîreâ de la Savoie. — VersailleSj mai 
1743; P. 28 mai même année» 

L'EPINETTE LE MAYRAT. L.p.p. 
érection de la terre de Bruyères-le- 
Cbàtei en marquisat, en faveur du 
«iettr L'Epinette le Mayrat. — Ver- 
sdUet, août 1676; P. 4 septembre 
m6ne année. — u p. p. érection du 
marqiîi^tTt de Bruyères- le-Châtel, en 
fa^ ! >achim le Mayrat. — Ver- 

rai ^ i 1731; 29 mai 1732; P. 21 

joiilct ijSS* — t, p. p. confirmation 
A Joacbim le Mayrat de celles du mois 
d'août 1676, portant érection du mar- 



quisat de Bruvères-le-Châtel, en fa- 
veur du sieur L'Epioette le Mayrat, 
— Versatiles, mai 1731; P. 21 juillet 
1732. 

LEPIQUE. L. p. p. anob. de Michel 
Lepique et de sa femme. — i588* 
Fol i3. 

LEPORCHER. l.p. p. anob. de Gilles 
Leporcher,deJoigny, de sa femme et 
de ses entants, — Avril i366. 

LEPORCHER, u p, p. anob. de Guil- 
laume Leporcher, de Falaise,— ^141 2, 
FoL 40. 

LE POTIER. L, p, p. anob. de Jean 
et Charles Le Potier^ frères. — Ver- 
sailles, mai 1701; P. 17 juin même 
année. 

LE PRESTRE DE VAUBAN, l. p. 

p. commutation du nom de la terre et 
seigneurie de Saint-Serminenceluide 
Va u ban j un ton à i celle de la terre et sei- 
gneurie de Royer, et érection de ladite 
terre en comté, sous le nom de Vau^ 
ban^ en faveur d'Antoine Le Prestre 
de Vauban. — Chantilly, août 1725 ; 
P, 24 juillet 1726, 

LEPRETRE, l. p, p. anob. de Jean 
Lcprêtre, — 1409, 

LE PREVOST. L. p. p. anob. de Pierre 
Le Prevûstj bourgeois de Paris, moyen- 
nant 400 livres. — 17 août 1404; 
expédiées le 7 mai 1405* 

LE PREVOST, L, p. p. anob. de Fran- 
çois Le Prevostj sieur de Neuville, 
moyennant 1 200 livres. — j 6 juillet 
I 594; expédiées le 6 mars 1 595. 

LE PREVOT, t. p, p, anob, de Pierre 
Le Prévôt et de sa postérité. — 1404. 

Fol. 139. 

LE PREVOT, L. p, p. anob, d'Ar- 
chambaut Le Prévôt.— i55o. Fol, 
154, 

LE PREVOT. L. p. p. anob. d'Hélie 
Le Prévôt. — 1357. Fol, 206. 

LE PREVOT. L. p. p. érection des terres 
et seigneuries du Fort de Cbailly et 
Auviilicrs en baronnic, en faveur de 
Jean-Baptiste Le Prévôt. — Paris^ 
mars 1644; P; 5 septembre 1645. 



'239 



LE 




LE QUEUX, L. p. p. anob. de Phi- 
lippe Le QueuXj de Bretagne, moyen- 
nant Soécus d'or. — 17 août 1387; ex- 
pédiées le 1 2 décembre même année. 

LEQUEUX. L. p. p. anob. de Philippe 
Lequeux^ bailli d^AbbeviUe, de sa 
femme et de sa postérité, moyennant 
8 francs d'or. — 1387. Fol. 19. 

LEQUEUX. L, p. p. anob. de Pierre- 
Jacques Lequeux, professeur à Car- 
cassonne, de condition libre, et de sa 
postérité, — 1404. FoL i38. 

LERICHE, L, p. p. anob. de Picrrc- 
Regnaud Leriche» sergent d'armes, — 
i35o. FoL3. 

'.p. anob. d 
Leriche, conseiller de la reine Blan- 
che. — i368. FoL 55. 

LERICHE. L, p. p. anob. d*Alexandre 
Leriche, — 1700, 

LE RICHE. L. p. p. anob. d'Alexandre 
Le Riche, sieur de Bretignollcs. — Ver- 
sailles» août 1700 ; P. 26 août même 
année. 

LE RODELEE.L.p. p.anob, d'Henri 
LeRodelée,deSaint-Malo,moyennant 
400 livres, — 16 février 1669; expé- 
diées le 14 décembre même année. 

LE ROL L. p. p. anob. de Jean Le Roi 
et de Jacquette, sa femme, — 1397. 

LE ROL L. p. p. anob. de Robert Le 
Roi, secrétaire du roi, et notaire au 
Châtelet de Paris. — 1408* 

LE ROI. L. p. p. anob. de Jean Le Roi. 
— 1408. Fol. 177. 

LE ROSSEUR. l. p. p. contirmation 
de noblesse à Charles et Claude Le 
Rosseur. — Marly, juillet 1 71 2 ; P. 1 1 
août même année. 

LE ROUGE. L.p. p, anob. de Raymond 
Le Rouge. — i355. Fol, 16, 

LE ROUSSELET. l. p. p. anob.de 
Nicolas Le Rousselet, de libre condi- 
tion, et de sa postérité* — 1 396. 

LE ROUX. L. p.p. anob. de Guillaume 
Le Roux, de Lastille, en Bretagne, 
moyennant finance ordonnée par les 
commissaires députés. — 16 mai i 534; 
expédiées le 1 8 décembre même année. 



LE 



LE ROUX. L. p. D. anob. de Mathieu 
Le Roux, fils, de Normandie, et Tho- 
mas, son frère, moyennant i2oécus. 

— 1 4 avril 1 5 5o ; expédiées le 23 avril 
i55k 

LE ROUX DE ROSSE. L,p, p. anob. 
de Gilles Le Roux de Rossé. — Ver- 
saillesj mars 1697; P. 20 avril même 
année, 

LE ROY. L. p. p. anob. de Pierre Le 
Roy, sieur de Bacquc ville et de la Po- 
terie, en Normandie, et de Jacques, 
son frère, moyennant 5oo livres, — 
5 octobre 1 522 ; expédiées le i 2 juin 
i523, 

LE ROY. L. p. p. anob. de Thomas Le 
Roy, de Cornouaitles, moyennant 
400 livres, — î 4 février 1 669 ; expé- 
diées le 28 octobre même année. 

LE ROY, L. p. p. anob. de Nicolas Le 
Roy^ moyennant 1000 livres. — 21 
février 1669; expédiées le 16 décem- 
bre suivant. 

LE ROY, L, p.p. érection de la baron- 
nie de Jumelles en marquisat^ en fa- 
veur d'Henri Le Roy. — Saint-Ger- 
main, février 1678; P. 21 mars i68i* 

LE ROY. L. p. p. anob. de Georges Le 
Roy. — Paris^ octobre 1719; P. 7 dé- 
cembre même année. 

LE ROY, L. p, p* anob. de Pons Le 
Roy, seigneur Je Cotone, de Varchè- 
res et de Marijoles, de Nîmes, — 

LE ROY DE LA POTERIE, l. p.p. 

confirmation et nouvelle érection de 
la terre et seigneurie de Châtein en 
comté, en faveur d'Urbain Le Roy de 
la Poterie. — Versailles, septembre 
1748; P. 8 février 1749. 

LE ROYER DE LA SAUVAGERE. 

L. p. p. maintenue de noblesse et nou- 
vel anob, de François Le Royer de la 
Sauvagére. — Versai! les^ novembre 
1742; P. 24 juillet 1743, 

LE SAGE. L. p. p. anob. de Jean Le 
Sage, de Caen, moyennant 3oo livres. 

— î6 septembre 1 671; expédiées le 16 
mars 1672, 

LE SAGE. L. p. p. anob. de Michel Le 
Sage, frère du précédent, moyennant 
3oo livres. — 14 mai 1672 ; expédiées 
le 22 novembre même année. 



I 

I 



I 



241 



LE 



LK 



LE SAUVEUR, l. p. p. anob. de Marc 
Le Sauveur, du diocèse d'Utrecht, et 
de sa postérité. — i368. 

LESCOT. L.p. p. anob. de Guv Lescot, 
de Dijon, moyennant 1 20 livres. — 
12 novembre! 388; expédiées le 17 
juin 1389. 

LESCUYER. L. p.p. anob. du sieur Lcs- 
cuyer. — Versailles, mars 1754; P. 
28 novembre même année. 

LESEIGNEUR. l.p. p. anob. de Guil- 
laume Leseigneur et^de sa postérité. 

— i368. 

LESERGENT. l. p. p. anob. de Claude 
Lcsergcnt. — 161 5. 

LESERON. L. p. p. anob. d'Augustin 
Lescron, pour services. — i636. 

LESIEU. L. p. p. anob. de Guillaume 
Lcsicu, receveur des finances à Caen. 

— 1578. 

L'ESPAGNOL, l. p. p. érection de la 
terre et seigneurie de Boulainvilliers 
en baronnie, en faveur du sieur L'Es- 

Çagnol. seigneur de ladite terre. — 
*aris, 22 février 1661; P 



r'aris, 22 février 
mcmc année. 



4 mars 



L'ESPAGNOL, l. p. p. anob. de Nico- 
las L'Espagnol, sieur de Courvillctte 
et d'Uncnère. — Versailles, avril 1 700; 
P. 7 juin même année. 

LESPINASSE (de). L. p. p. anob. de 
Jean de Lespinasse, sieur de la Bour- 
ncttc. — iôo3. 

LESPOISSE (de), l. p. p. anob. de 
Nicolas de Lcspoissc, procureur au 
parlement. — 1384. Fol. 210. 

LESPRON. L. p. p. anob. de Michel 
Lespron de la Jonquière. — 1 5 04. 

LESSEAU. L. p. p. anob. de Pierre Les- 
seau. procureur du roi, du comté de 
Ponthicu, et de Jeanne, sa femme. — 
I 387. Fol. 9. 

LESTACH E (de', . L. p. p. déclaration de 
T. II. 



naturalisation àJacques-Pierre-Ignace 
Lestache. né de père originaire fran- 
çais. — Versailles, 5 décembre 1770; 
p. 26 novembre 1771. 

L'ESTOC (de), l. p. d. confirmation de 
noblesse d'Adrien de L'Estoc, sieur de 
Beaufort. — Versailles, 8 mai 1681; 
P. 2 3 mai même année. 



LE SUEUR. L. p. p. anob. de Jacques 
Le Sueur, bailli et capitainedeRoucn. 

— 2 mai 1 3(3o; expédiées le 3o octobre 
même année. 

LE SUEUR. L. p. p. anob. de Georges 
Le Sueur, sieur de Barcon, de Caen, 
pour services et blessures à la guerre. 

— 4 mars 1 644; expédiées le 10 juillet 
même année. 

LE TARTIER. l. p. p. anob. de 
Jean LeTartier, de Rennes, moyen- 
nant 800 livres. — 4 janvier 1469; 
expédiées le 27 novembre même 
année. 



LE TELLIKR. 



p. anob. des sieurs 



. L. p. p. an 
Jean, Esmond et Mathieu Le Tellier, 
frères. — 1544. Fol. 75. 

L¥. TELLIER. l. p. p. anob. de Jean 
LeTellier, seigneur deBrieux, conseil- 
ler au grand conseil, maitre des re- 
quêtes de riiotel de la reine, fils natu- 
rel et IJgitiméde Gilles Le Tellier, sei- 
gneur de Brieux, et d'Isabeau de 
Souchy. 1^47. P'ol. 98 ; expédiées 
le 18 mars 154S. 

LE TELLIER. L. p. p. confirmation de 
noblesse A Pierre Le Tellier. — Ver- 
sailles , avril 1706; P. i<T juillet 

1707. ] O/V Gl ILIiKKT. 

LE TELLIKR. L. p. p. permission au 
sieur Louis-César LeTellier, marquis 
de Cuurtanvaux, de commuer son 
nom en celui d'Kstrées et d'en jx)rter 
les armes. — Versailles, mai 1739; P. 
9 juin même année. 

LKTENFiUR. l. p. p. anob. de Nicolas 
Leteneur, de Hriqueville. — i388. 
Fol. i5. 



i 



243 



Lh 



LE 



244 



LE TONNELIER DE BRETEUIL. 
L. P. p. commutation du nom Le 
Tonnelier de Breteuil en celui de 
Breteuil seulement, ou en y joignant 
le nom de Reuilly, en faveur de Nico- 
las Le Tonnelier de BretcuiL — Fon- 
tainebleau, août 171 1; P. 17 décem- 
bre même année. 

LE TOURNEUR, l. p. p. imob. de 
Pierre Le Tourneur, écuyer» seigneur 
de Brebiers, — 3i décembre 1399; 
homologuées le 12 avril 1609, 

*LETOUSE. L. p, p. anob. de Jean 
Letousé, du diocèse de Baveux. — 
1410. Fol. 26. 

L'ETRE (de), l. p. p* conservation du 
titre de comté à la terre et seigneurie 
de Fontcnay, en faveur de Joseph-Si- 
mon de L*Etre, secrétaire du roi* — 
Versailles, avril 1724; P. 20 juillet 
même année. 

LE TRUON. L. î\ p. anob. de Nicolas 
Le Truon, archer des gardes du corps. 

— 8 novembre 1597; expédiées le 3o 
juin i6o5. 

LEUVILLE.L. p.p. érection de la terre 
de Lcuville en marquisat, en faveur 
du sietir de Leuville* — Compiègne, 
juin i65o; P. g juillet même année. 

LE VACHER, l. p. p. anob. de Jean 
Le Vacher, procureur du roi à Cler- 
mont- Ferrand. — 12 janvier 1646; 
expédiées le 24 janvier même année. 

LE VACHER, l. p. p. anob. du 
sieur Le Vacher, premier chirurgien 
de la cour de Parme. ^ Versailles^ 
décembre 1785; P. 20 février 1786. 

LE VADIER. L. p. p, anob. de Jean Le 
Vadier^ dit Cauchictte^ valet de cham- 
bre du comte de Nivernais. — 1410. 
Fol. 25. 

LE VADIER* L. p. p» anob. de Jean 
Le Vadier, moyennant 64 francs d'or. 

— 4 décembre 1 669 ; expédiées le 1 2 
janvier ] 670. 

LE VAILLANT, l. p. p. anoh. de 
Guillaume Le Vaillant , d*Oriéans, 
moyennant 3oo livres. — 16 janvier 



[ 5 D T ; expédiées le 3o septembre même 
année. 

LE VALLOïS. L. p. p. anob. de Jean 
Le Val lois de Montron, moyennant 
1000 livres. — 7 novembre 1576; ex- 
pédiées le 22 août 1577. 

LEVASSEUR . l. p. p. anob. de Mathieu 
Levasseur j de libre condition. — 1392. 
Fol. 52. 

LE VASSEUR. L. p. p. anob, de Jo- 
seph Le Vasseur, bourgeois de Paris, 
moyennant 240 livres. — 1 3 mai 1 5 i 1; 
expédiées le 29 décembre même année. 

LEVASSEUR. l. p. p. anob. de Jean 
Levasseur, — i562. 

LE VASSEUR. L. p. p. anob, de Tho- 
mas Le Vasseur, échevin de Dieppe. 

— 4 décembre 1649 ; expédiées le j8 
décembre ï65i. 

LE VASSEUR. l» p. p. érection de la 
terre et seigneurie de Saint-Vraio en 
marquisat^ en faveur du sieur Nicolas 
Le Vasseur, — Paris, février JÔ58; 
P. 6 juin même année. 

LE VASSEUR. l. p. p. anob. de Ma- 
thieu Le Vasseiîr^ bourgeois de Paris. 

— 1 2 janvier 1 660; expédiées le 7 sep- 
tembre même année. 

LEVASSOR DE LA TOUCHE. l.p.d, 
anob. de François Levassor,sieurdela 
Touche, — Versailies, décembre 1706; 
P» 25 janvier 1707. — L. p. p, excep- 
tion d'anob. du sieur Levassor de 
la Touche , de la révocation portée 

far redit du mois daoùt 171 5. — 
^aris/26 avril 1721 ; P, 1 3 mai même 
année. 

LE VAVASSEUR. L, p. p. anob. de 

Nicolas Le Vavasseur, sieur de Vou- 
rièbre, homme d armes. — 1 1 avril 
i586; expédiées le 26 août même 
année. 

LEVELU.L. p. p. anob. de François 
Levelu, de sa femme et de ses enfants. 

— 1372. Fol. 10. 

LEVEQUIC. L. p. p, anob. de Jean 
Lévéque, bourgeois de Soissons» — 
1375, 



LEVEQUE. L. p. p. anob. de Thomas 
Lévéquc. — 147^. Fol, 1 13, 

LEVEQUE. L. p. p, anob. d*Artus Lé- 

vêque, sieur des Marets, conseiller de 
la maison de la reine, en considéra- 
tion de SCS services. ^ — 4 septembre 
1 643 ; expédiées le 7 octobre 1 644 ; 
C. des A,j le 17 juin 1 646. 

LEVEQUE. L. p. p. anob. de Jean 
L^évéque de Normandie, moyennant 
-112 livres. — 9 janvier 1446; expé- 
aiées le 1 6 décembre même amiée. 

L^EVEQUE. L. p. p. anob. de Jean 
L'Evéque, sieur de Pouilly et de Vau- 
dîcrc. — Versailles, septembre 1698 ; 
P, r I décembre même année. 

L'EVEQUE. L, p, p. anob. de Raoul 

' '" le^ seigneur de Moricourt. — 
>, février 1698; P. i3 août 
mcme année. 

LEVEQUE. L, t\ p. anob. du sieur Lé- 
^c^uc. — ^ Versailles, septembre 1754; 
P. i3 décembre même amiée, 

LE VERRIER. L. p. n. anob.de Jean 
Le Verrier, premier cliirurgienduroi. 
— j55o, 

LBVESIER.L p. p. anob t de Guillaume 
Levesier^ et de sa postérité, ^ 1369. 

J,F\Trc;xîN (de\ L. p. p. naturalisation 
pe» comte de Levestin, natif 
A\ en Allemagne.— Versailles, 
mari i683 ; P. a3 juin même année 



ut H "w I t'il 



LEVESTIN |dc).L*p. p. naturalisation 

H ^ *v Ernest de Levcstin. — Ver- 

:cccmbrc ï688; P. 5 septcm- 

Ibtc 171^** — L. p. p. continuation de 

|ceUi3 de naturalisation du mois de 

Ibrc iù8S à Jean-Ernest de Le- 

în. — Paris» juillet 1718; P. 5 

septembre même année. 

î], L*p. p. anob. de Guillaume 
^ 1 _ . , j. bourgeois de Paris, moyen- 
,,-Anl 140 écus. — 17 janvier 1 367; ex* 
'pcdiées k 3o septembre même année. 

LEVIANDIER. i.- r. p* anob. d'Henri 
Lcvjandier, — 146S. Fol. 149. 

VIAUDIER.1-. p. p. anob. d* Henri 
Le Viaydia, de Nantes, moyennant 



320 livres. — 26 septembre 1669 ; ex- 
pédiées le ï6 février 1670. 

LE VIEILLARD.L.p. p. anob. de Ni- 
colas Le Vieillard, dit Calabrc, roi 
d'armes, et de sa postérité. — 1407. 

LEVIEL. L, p. p. anob. de Jean Le 
Viel^ d^Orléans, moyennant 88 francs 
d'or- — 14 mars 1394. 

LE VILAIN. L. p. p. anob. de Jean- 
Jacques Le Vilain, lieutenant parti- 
culier des eaux et forêts de Longue- 
ville. — 14 février 1646; expédiées le 
22 juin même année, 

LEVIRGEUR.L. p. p. anob. de Ro- 
dolphe Le Virgeur. — 1446.F0L i lo. 

LEVIS (de). L. p. p. érection de la terre 
du Bourg-d' Avesnes en duché pour le 
duc de Lévis, — Versailles, août 1784; 
P, 2 août 1785. 

LE VOYER. L. p. p. anob de Jean Le 
Voyer, bourgeois de Paris, — 1^76. 

LE VOYER. L, p. p. anob. de Jean Le 
Voyer, de Tours, moyennant 600 li- 
vres. — 10 février i63j ; expédiées le 
6 novembre même année, 

LEVRY* L. p* p. anob. de Jeannette 

femme de Levry, sergent d'armes. — 
i386. Fol. 2^. 

LEVY (de). L. p. p. érection de la terre 
et seigneurie de Lévy et autres endu- 
ché-pairie^ en faveur de Charles- Eu- 
gène^ marquis de Lévy. — Versailles^ 
février 1723; P. 22 février même 
année. 

LEWESTEIN(de). l. p. p. naturalisa- 
tion à Sophie, comtesse de Levvestein^ 
épouse du marquis de Dangeau. — 
Paris, août 1718; P. 16 décembre 
même année. 

LEZ A RIS DE LENTY DE LA RO- 
VERRE. L. p. p. nationalité à Dom 
Louis, dom Pierre-Alexandre, dom 
Frédéric-Marcel et D, Marie-Anne 
Lezaris de Lenty de la Roverrc, frères 
et sœur, enfants de Louise-Angélique 
delaTrémouille et de dom Antome 
Lenty de la Roverrc. — Fontaineblca u , 
, septembre 1698; P. 9 novembre mcmc 
année. 



247 



L! 



LO 



248 



UHEUREUX. L. p. p. naturalisation 
à Jean-Ignace L'Heoreux, natif de 
Liège. — Versailles, mai 1740 ; P, 20 
mai 1764* — Voir Romecourt, 

LHOMME DE LA PINSONNIERE. 

L. P. p. anob. de Jacques Lhonime de 
la Pmsonmère. — Versailles, août 
1684; P. 26 juin 1685. 

LHOPITAL(del l. p, p. anob. d'An- 
dré de Lhopital, — 1017* 

L*HOPlTAL(de).L. p.p. permission au 
sieur de L'Hôpital d*a|outer à son nom 
celuideGalîacioet d'accepter les hon* 
neurs et dignités affectés au siège de 
Nido au royaume de Naples. —Ver- 
sailles, septembre 1748; P. 20 juin 
1749- 

L'HORLOGE (de), t. p. p.anob. de Phi- 
lippe de L'Horloge. — 1 5o i . 

LHUILE (de), l. p. p. anob. de Ber- 
trand de Lhuile^ de sa temme et de 
ses enfants. — 1371. 

L'HUILLIEH. L. p. p. anob. du sieur 
L'Huillier, sieur de la Chi^ pelle. — 
Paris, février i655 ; P. 2 août r683. 

LIANCOURT p'ESTISSAC (de). L. 
p, p. confirmation de rérection du fief 
de Bonnetot pour le duc de Liancourt 
d'Estissac— Versailles, mai 1787; P. 
3 juillet même année. 



£■■ 



baut, sieur de la TempleriCj de la ville 
de Nantes, moyennant 1000 livres. — 
14 mai 1669; expédiées le 3 i décembre 
même année. 

LIBERANT, l. p. p. anob. de Garcie- 
Anocle Liberantj sieur de Monville, 
chevau-léger. — 1657. 

LIER (de) L. p. p. naturalisation i\ Ot- 
to-Louis- Antoine et Jean- François- 
Antoine de Lier frères, natifs d'Alle- 
magne. — Paris, mai 1722; P, 17 
juillet même année. 

LIEUR (le). Voir Le Lieur. 

LIÈVRE (le). Voir Lfxièvke. 

LIGÏER. L. p. p. anob. de Guillaume 
Ligier, — i5o2. Foh 109. 

LIGNIERES (de), l. p. p. union des 
terres de Mère-Eglise et de Lavoyc^ 



et érection d*icelles en marquisat en 
faveur du sieur de Lignières. — Ver- 
sailles, novembre 1776; P. 3 décem- 
bre même année. ^ 

LIGNYDU CHARMEL(de).L.p.p.na- 
turalisation àdamede Li^nydu Char- 
mel, épouse du raarquisde Beauveau, 
— Versailles, août 1701 ; P. 3o août 
même année. 

LÏMANGE D'ABOSON (de). Voir De 
Lowi:rthi:im. 

LINGENDES (de), l. p. p. réhabilita- 
tion et relief aux sieurs Jean Ri- 
quetel^ évéquede Sarlat, Antoine, Ni- 
colas, maître dUiôteldu roi et Charles 
de Lîngendes, conseiller à Moulins, 
maître des requêtes de la reine. — 1 646* 

LINGENDES (de). L. p.p. réhabilitation 
des sieurs Hugues et Charles de Lin- 
gendes, — 23 mai r 667. 

LIO DALIGE. L. p. p. érection de la 
terre et seigneurie de Saint-Cyran- 
sur-Indre en chàtellenie, en faveur de 
Lio Daligé. — Paris, février i65o; 
P. 5 août j65k 

LIONNE (de). L. p. p. érection de 1 
terre et seigneurie de Scrnon en con 
téj en faveur d'Henri de Lionne, seî-^ 
gneur deSernon. — Saint- Germain^ 
décembre 1681; P. 6 mai i683. 

LIROT. L. p. p, anob. de Pierre Lirot, 
chirurgien ordinaire du roi, et premier 
valet de garde-robe de M, le duc d'Or- 
léans, — 1664. 

LIS (du). L. p. p. permission à Charles 
et Luc du Lis d ajouter les armes de 
du Lis à celles d'Arc qu'ils ont cou- 
tume de porter. — Paris, 2 5 octobre 
1612: P. ï 8 décembre même année. 

LISLE (de). L. p. p. anob. de Nicolas- 
Anne de Lisle. — Versailles, avril 
i7tji] P. 12 décembre même année. 

LISLEMBERG (de), l. p. o. anob. de 
Girard de Lislemberg. dl sa belle, sa 
femme, et de sa postérité. — 1303, 
Fol. 59. 

LISTOLFL L. p. p, confirmation de 
noblesse à Constant Listolli de Man- 
toue, écuyer de Técurie du roi, — 
1606. 

LOCQUENEL. l, p. p. anob. de Jean 
Locquenel. — 1484. FoL j 34* 



349 



LO 



LO 



25o 



LOCRE (de la) . Voir De la locrk. 

LODIER. L. p. p. anob. de Nicolas 
Lodier, président à Alencon, moyen- 
nant 600 livres. — 9 juin i653; cxpd- 
dices le 26 décembre même année. 

LOIRE (de la). Voir De la Loîre. 

LOISEAU DE MONTLEORT. Foir 
Beringer* 

LOISEL. L* p* p. anob. d'Antoine Loi- 
sel, avocat au parlement de Paris. — 
j3 îcvrier i585; expédiées ïe 16 mai, 
et enregistrées le 24 mai même armée. 

LOISEL. L*p. p. anob, de Claude Loi- 
sel, président et lieutenant général au 
bailliage de Senlis, de Philippe, avo- 
cat au parlement de Paris, et de Jean, 
archidiacre à Senlis et aumônier du 
roi, — Mars 1600; expédiées en dé- 
cembre même année. 

LOISEL LE GAUCHER.L.p.p.anob. 
dcJcanLoisel leGaucher,sieurde Bon- 
treuil. - Marly, avril ijoS; P. 1 1 mai 
même année. 

LOISSEVAL (de), l. p. p. érection des 
T^T-fs et seigneuries de Casgny en 

|uisat, sous le nom de Loisseval^ 
en uveur de CL- Louis de Loisseval, 
^ Versailles, juillet 1766; P. '^1 sep* 
mbrc même année. 

)MENIE(de).L.p,p.anob,deGuilhiti- 
ïDC de Loménie, sieur de Paye, maître 
d'hôtel du roi, en considération de ses 
fcmccs. — 8 décembre i638 ; expé- 
diées 1g 20 mai 1639. 

LOMENIL (de)» l. p» p. érection de la 
terre et baronnic de Monbron en com* 
te, en faveur d'Hcnry-Auguste de Lo- 
mcnii. — Saint-Germain-en-L., oc- 
tobre 1624; P« 3o décembre 1626. 

LONG (le). Voir Lb Long. 

LONGEVILLE (de). Voir Pressking. 

LONGUEIL(de). l, p. p* union de 
tcfTCj ficfe et «rigneuric â celle de 
M•^^^"' "^* *^ Paris, et érection d'ice lie 
en m en faveur des sieurs de 

LûQguciit pcre et fils. — Paris^ octo- 
bre i658; P. 7 février 1659. 

LjONGUEVAL(de). l. p. p. anob. de 
François de Longueval, pour services 



rendus à la guerre . — i G juin i6o3 ; 
expédiées le 4 février 1604. 

LONGUEVAL(de).L.p. p. naturalisa- 
tion û David de Longueval, natif du 
diocèse de Cambrai en Hainaut. — 
Saint-Gerniain-en-L.,mars 1643; P, 
9 juin 1644. 

LOR.\IN. L. p. p. anob, de Jean-Bap- 
tiste Lorain, de Rouen, moyennant 
une finance de 600 livres. — 22 mars 
1 67 1 ; expédiées le 14 novembre même 
année. 

L0RAT01RE{de).L.p. p. confirmation 
par le duc de Berry de la noblesse de 
Bernard de Loratoire, de Montpellier. 

— 4 avril 1403. Fol. 120. 

LORIDO (de). L. P. p. anob. de Ferdi- 
nand de Lorido, sieur du Mesnil, de 
Nantes, moyennant 1000 livres.— 
2 mai 1669; expédiées le 3o décembre 
même année. 

LORIER (le). Voir Le Lorîer. 

LORIGET. L. p, p. anob. de Jean Lo- 
riget, sieur de la Faye. — Saint- Ger- 
main, décembre 1674; P. 2g mars 
1675. 

LORIGLAS. L. p. p. anob. de Jean Lo- 
riglas, sieur de Terlu^ conseiller au 
bailliage de Saînt-Sauveur-Landelin. 

— 6 novembre i652; expédiées le 14 
mars 1654. 

LORME (de), l.p. p. anob. de Simon de 

Lorme.— Versailles, septembre 1745; 
P. r" août 1746. 

LOSSE (de). L. p. p. naturalisation et 
anob. de Dominique de Losse, sieur 
de la Touche, Italien. — 1606. 

LOT (de). L. p. p. anob. de Jean de Lot. 

— 1660. 

LOTIN, L. p. p. anob. de Robert Lotm, 
licencié ès-lois, et sa postérité. — 
I 397. 

LOUAN (de). L. p, p. confirmation de 
noblesse à Méry de Louan. — 25 no- 
vembre 1607 ; enregistrées le 20 dé- 
cembre même année. C, des A. 

LOIJDE (de la). Voir De L4 Loude. 



25l 



LO 



LU 



253 



LOUET. h. p. p. anob. de Jacquelin 
Louet, de sa femme et de sa postérité, 
de libre condition. — 1400, 

LOUET, L.p.p,anûb, de Daniel Louet 
Cl de ses enfants màtcs et femelles, nés 
et à naître en légitime mariage. — 
Fontainebleau, 1595. — l. p, p. 
mandement pour ^enregistrement 
de celles du mois de mars rSgS, por- 
tant anob. de feu Daniel Louet. ^ ... 
mai 1670; P» 16 juin même année. 

LOUET. L. p. p. anob.de Christ Louet, 
gentilhomme ordinaire de la chambre 
du roi, en considération de 45 ans de 
services, — 1 1 août i6f8; enregistrées 
le j8 juin 161 9. C. des A. 

LOUET, L, p. p. confirmation du titre 
de châtellenicde la terre et chitellenie 
de Launay-Louresse, en faveur de 
Marie- Françoise Louet, veuve du 
sieur Lebel de la Jallière. — Versailles^ 
août 1730; P. 14 juin 1736, 

LOUETTE(dela). KoiVOela Louette. 

LOUHE (de). L. p. p, anob. des 
sieurs Claude-Josèphe et Arnaud de 
Louhé, frères, en considération de 
leurs services. — 8 octobre 1609; C* 
des A, , 1 2 février 1 6 1 o, 

LOURSIER. L. p. p. anob. de Jean 
Loursier, de Soissons, sergent d armes 
du roi. — 1374. FoL 128. 

LOUVENCOURT (de), t. p. p. anob, 
d'Antoine de Louvencourt^ sieur de 
Bertincourt.pour services^ la guerre. 
— 9 juin i586 ; expédiées le 22 août 
1 587, enregistrées le 17 octobre même 
année. 

LOUVENCOURT (de), l. p. p. anob. 
de Jacqueline de Louvencourt, veuve 
de Nicolas Dubos, — rbrr. 

LOWERTHEIM-VERTHELM (de). 
L. P, p. naturalisation à Théodore- 
Alexandre de Lowertheim-Vcrtheim 
et à dameCatherine-LouisÊ-Eléonorc 
comtesse de Lïnange d^Aboson, son 
épouse, natifs de Laybiîch et leurs en- 
fants. ~ Versailles, décembre 1715; 
P, 28 juin 1755. 

LOY. L. p. p. anob. de Marc-François 
Loy. — Paris, décembre 1 720 ; P ' 3o 
décembre même année. 



LOYAUTE (delà). Voir Delà Loyauté. 

LOYPEL. L. p. p. anob. du sieur Loy- 
pel. — Paris, avril 1717; P. 8 juin 
même année. 

LOZE. L. p. p. anoh. de Laurent Loze, 
—Versailles, septembre f705; P, 2 5 
février 1706. 

LOZIER (le). Voir Le Lozîer. 

LUBACE (de), l. p. p. naturalisation"* 
aux enfants du comte de Lubace, on- 
cle du roi. — Versailles, octobre 1781; 
P. 27 novembre même année. 

LUCAS. L. p. p.anob. deSimon Lucas, 
secrétaire du duc d'Orléans, et de sa 
postérité. — 1387. 

LUCAS. L. p. p. anob. deThomas Lucas, 
payeur des gages du parlement de 
Rouen. — q mars i65o ; expédiées le 
17 juillet iB5i. 

LUCE (de). L. p. p. naturaL à Félix de 
Lucé.oatifdeRome. — ^Fontainebleau, 
juin 1625 ; P. 19 juillet même année* 

LUGILBERT. l. p, d. anob, de Jac- 
ques LugilberL ^ 1 320. 

LUGLES LUGLIEU DE LA VIL- 

LETTE. L.p.p. anob. d'Edouard Lu- 
gle* Luglieude la Villette. — Compiè- 
gne, août 1757; P. 26 août même 
année. 

LUILLIER. L. p. p. anob, sur lettres 
patentes enregistrées et présentées par 
Jacques Luillier et ses enfants, avec 
autres lettres pour eux et leur posté- 
rité,— i683. 

LUIZER DE FROUGEA. l. p. p. per- 
mission à Charles Lui^er de Frougea 
de porter le titre de chevalier et la 
couronne de comte dans ses armoiries, 
— Versailles, février 1750; P.4févricr 
même année, 

LUKER. L.p. p. naturalisation et main- 
tenue de noblesse à Nicolas Luker^ 
natif d'Irlande. — Paris, mai 1717; 
P; II mai même année. 

LU MAGNE, L. p. p. anob. d'André 
Lumagne, bourgeois de Paris, moyen- 
nant 600 livres. — g août 1603*; C, 
des A., 25 février 1G04. 

LUMAGNE. L. p. p. déclaration que 
Marc-Antoine, Barthélémy et Charles 



a53 



MA 



MA 



254 



Lumagne, et Paul Massemny sont 
issus de noble race. — Fontainebleau, 
juin i635; P. 12 décembre même 
année. 

LUPPE (de). FoïV Macqueron. 

LUTR (de). L, p. p. réhabilitation i\ Ar^ 
mand de Lu te, à cause du tratic de 
son père et aïeul. — Mai 1604. 

LUTHIER. L. p. p. confirmation de 



noblesse à Claude* Pierre Luthier, — 
Paris, 10 juin 1719; P» 7 août 1722* 

LUXE(de).L. p.p. érection de la terre de 
ChÀtillon-sur-Loing en duché, en 
faveur du comte de Luxe. — Versailles» 
février 1696; P. 3 mars même année. 

LUXEMBOURG (de), l. p. p.anokde 
Simon de Luxembourg, en considé- 
ration de ses services, — 7 janvier 1441 ; 
expédiées le 22 octobre même année. 



M 



MAAN.l. p.p.anob. de Roland Maan^ 
sieur de la Perrinc. — i585, 

MABLET (de), l. p. p. anob. de Gilles 
de Mablet, valet de chambre du roi, 
et de sa postérité. — 1 365. Fol. 24 et 
129. 

lAC-MAHON. L.p. p. reconnaissance 
et maintenue de noblesse à Jeun Mac- 
Mahon. natif de Limerickjen Irlande. 
— Versailles, 23 juin lySo; P. 4 sep- 
tembre même année. 

MA&MAHON DE LEADMORE. l. 

p. p. noblesse pour le sieur Mac-Ma- 
hon de Leadinorc, Irlandais, — Ver- 
sailles, mai 1783; P. 26 juillet même 
année. 

MACARTHY. l. p. p. reconnaissance 
et maintenue de noblesse à Denis Ma- 
carthj. — Compiègne, 4 août 1769 ; 
P. 3b août même année. 

M ACER (de), r.. p. p. anob. de Jacques 
de Macer . — r 377, 

MACET (le). Voir Le Macet. 

MACHALLET. L.r. p. naturalisation 
à Jacques Machallct, natif d'Italie, — 
Paris, décembre «717; P. 18 mars 
i7ii> 

MACHAULT(de). l. p. p. anob. de 
Jean de Machault, notaire du roi, de 



Prudence, sa femme^et de leur posté- 
rité. — 1373. Fol, I l'i. 

MACHAULT (de), l. p, p. anob. de 
Jean de Machault, -* 1497. Fol, 12, 

MACHAULT (de), l. p. p. union de 
terre a celles d'Arnouville, et érection 
d icclles en comté sous le nom d'Ar- 
nouville, en faveur du sieur de Ma- 
chault. — Versailles, avril 1757; P. 
Il mai même année. 

MAÇON (de), i*. p. p. anob. de Josse- 
rand de Maçon et dlsabelle, sa femme, 
avec leurs enfants. — i35i. Fol, 4:*. 

MACQUERON.L.p.p.anob.dcJoseph 

et Marie- An ne Macqueron et de Ma- 
rie de Luppc, leur mère. — Saint- 
Germain, février 1671 ; P, 10 juillet 
même année. 

MACREUX. L. p. p. anob. de Jean Ma- 
creux, de Paris, ^ — 1392. Fol. 48. 

MADRE. L. p. p. anob, de Rodolphe 
Madré. — i5i2, FoL 148. 

MADRID DE MONTAIGLE. L. p. p, 

mandement pour Fenregistrement ae 
celles du mois de janvier i665 portant 
naturalisation et maintenue de no- 
blesse à François Madrid de Montai- 
gle, nonobstant leur surannation, en 
faveur de Philippe- François et de 



255 



MA 



MA 



256 



JeanFrançoisdeMadriddeMontaigle, 
ses arriére-pctits-fils, — Versailles, 25 
janvier i y-jS ; P. 1 3 février même année. 

MAGES (de), l. p. p. union des terres 
de Coullogne et Villodé, en faveur de 
Bené de Mages. — Versailles^ mars 
i685; P. 23 mars même année. 

MAGNEUX. u p. p. anob. de Fran- 
çois Magneux, — Marly, février 173 j; 
P. 2 mars même année. 

MAGNYEL. l, p, d. anob* de Louis 
M agny eL — Versailles , décembre 1 70 5 ; 
P. 8 juin 1706, 

MAHAULT (de), l. p. d. anob. de Jean 
de Mahault, sieur de Tierceville et du 
Mesnil, vicomte de Gisors, moyen- 
nant 1000 livres. — 2 mai 1574; ex- 
pédiées le ï8 août 1576, et enregis- 
trées le 6 septembre même année. 

MAHAULT (de), l. k p. anob. de Ni- 
colas-Marie, Nicolas Miran et L.-Ni- 
colaS'Joseph de Mahault, lils et petits- 
fils de Gabriel-Nicolas de Mafiault. 
— Versailles, mars 1776; P, 10 juillet 
même année. 

MAHAUT(de), l. p, p.anob. de Jean de 
Mahaut, sieur de Jeugeville, moyen- 
nant 3ooo livres. — 1574. Fol* 363* 

MAI (del. L. p. p. anob. de Salomon de 
Mai, sieur d'Aulnay-aux-Planches.— 
Versailles, février 1702; P. 23 janvier 
1703. 

MAIGNAULT. l. p. p, anob. de Jean 
Maignault. — 1702. 

MAIGNEN. L. p. p. anob.de Jean Mai- 
gnen, sieur des Places. — ^ Marly, juin 
1702; P. 20 août même année. 

MAILLARD, l. p. p. anob. des sieurs 
Jean et Charles Maillard^ frères, bour- 
geois de Paris, moyennant 100 francs 
d'or chacun. — 16 avril 1372 ; expé- 
diées le i*"^ décembre même année. 

MAILLARD, l. p. p. anob. de Jean- 
Pierre Maillard. — Camp d'Hamalj 
septembre 1747; P. 2 mars 1748. 

MAILLE (de). L. p. p. érection de la 
terre, seigneurie et chatcllenie de la 
Flaulierre, et dépendances^ en mar- 
quisat, en laveur de Jacques de Mail- 
lé, de Brézé. — Paris, novembre 1616; 
P. 17 mars 1629, 



MAILLERAY (de), l. p.p. anob.d' An- 
dré de Mailleray. — j638. 

MAILLET. L. p. p. anob. de Claude- 
Joseph Maillet, avocat à Saint- Lô. — 
1 2 septembre i65i; expédiées le ig 
mai j652, 

MAILLET. L. p. p. anob- de Jean Mail- 
letj sieur d'Ouville et de Fricandel» 
moyennant 5oo livres. — 6 octobre 
i522; expédiées le 9 août i523. 

MAILLOT. L. p. p. anob. de Jean- 
Baptiste Maillot, sieur de Rouvrage, 
à Orbec. — 2 avril 1657; expédiées le 
27 juin 1659. 

MAILLY. L. p. p. anob. d'André Mail- 
ly, sieur dû BrcuiL— Versailles^ juil- 
let r7oo; P. 3j août même année. 

MAILLY (de), l. p. p. maintenue du 
sieur de Mailly au titre de marquis de 

Montcaurel. — Versailles, 1687; 

P. 14 avril ïbQO, 

MAILLY (de). L. p. p. anob. de Jean- 
Baptistede Mailly, sieur de Frouville. 

— Versailles» mai 1700 ; P, 26 août ' 
même année. 

MAILLY (de), l. p. p. union des terres, 
baronnies et vicomte d*Ennery, Mou- 
chy, La Gâche et Roy- Eglise à la terre 
et marquisat de Nesîe, en faveur de 
Louis, marquis de Mailly, de Nesle. 

— Versailles^ avril 1704; P. 8 juillet 
même année. 

MAILLY. L. p. p. confirmation de no- 
blesse, et en tant que besoin nouvel 
anob, de Nicolas de Mailly, sieur de 
Charnaut.^Versailles, mai 1704; P. 3 
juin même année. 

MAILLY (de), l. p. p. union des terres 
et seigneuries de Mailly et autres, et 
érection d'icellcs en marquisat, sous le 
nom de Mailly, en faveur de Victor- 
Alexandre de Mailly. — Versailles, 
janvier 1729; P. 9 août même année. 

MAILLY (de), L. p, p. don du duché - 
pairie de Chàteauroux à M. -Anne de 
Mailly^ veuve du marquis de la Tour- 
nelle. — Versailles, décembre 1743; 
P. 27 avril 1744. 

MAILLY [de)» l. p. p, union et érection 
de terres en comté, sous le nom de 
Mailly, en faveur de Joseph-Auguste 



1S7" 



MA 



MA 



358 



Je Miiilly, marquis d*Aumont. ^ 
Versailles, janvier 1744; P. 12 février 
même année, 

MAIN 1ER. L. p. p, affranchissement 
et anob. de Robert Mainier.— i354. 

MAINTENON (de), l. p. p. confirma- 
tion des dons de plusieurs terres, ri- 
vières et fiefs à la dame de Maintenon, 
union de tous, et érection en marqui- 
sat sous le titre de Maintenon.— Ver- 
sailles, mai r688; P. 23 août même 
année . 

MAIRE (le). Kotr Le Maire. 

MAISNIEL (duL l. p. p. maintenue de 
noblesseàPierreduMaisniel.^ — Marly, 
6 juin 1761; P, 14 décembre même 
antiée. 

MAISONNEUVE (de la). Voir De la 

M41S0NNEUVE* 

*MAITRE(dc). L. p. p. érection de la 
baronnie de Vaujours, en faveur de 
Jcan-.\rmand- Phi lippe de Maître. — 
Versailles, mai 1763; P. jo février 
1764. 

MAITRE (le).Foir Le Maître. 

MALAISE (de), l. p. p. anob. d'A- 
drien de Malaise de Saint-Léger. — 
Satni'Germain.mars 1676; P. 18 juin 
1713. — L, p. p, mandement pour 
Ifenregistrcment de celles du mots de 
inan 1676, portant anob. d'Adrien 
MaUise, sieur de Saint-Léger,— Ver- 
sailles, 2 3 février 171 5; P, 18 juin 
même année. 

^IIALEPINE(dc). L. p. p. anob. de 
Gérard de Malcpine. — ^ 1 371 , 

MALHIC L,p. p, anob. de Guy Mal- 
hic, du diocèse d^Evreux^ et de sa 
postérité. — 1 397. 

^MALICORNE (de), l. p. p. anob, de 
Jeao/ "'ne,d'Abbcvillc,moven- 

nant 1 -s d or. — ^2 mars 1 387. 

FoL 1 1 } cxpcdiées le 28 décembre 
même année. 

IdALlGNAC L. p. p. anob. de Jean 
Malignac» dit Macinicr. -^ 1373. 
FoL 1 13. 



MALINGRE, l. p. p. réhabilitation 
pour trafic de Nicolas Malingre, 
moyennant 5oo livres. — i5 mars 
1572 ; expédiées à la chambre des 
Comptes le 7 mars; C. des A. 22 mai 
même année. 

MALLE (de), l. p, p. anob. de Nicolas 
de Malle, — i6i3. 

MALLET, L. p. p. anob. de Gilles 
Mallet, courrier du roi et héraut de 
Bertrand Du Guesclin, connétable de 
France. — 1374. 

MALLET. L. p. p. anob. d' Armand- 
Claude Mallet.— Paris, janvier 1722; 
P. 9 février même année. 

MALLET DE MAISON-PRE. l. p. p. 

anob. de Charles Mallet de Maison- 
Pré. -- .,. 1777J P- ^9 juillet »77^- 

MALMAINS. L. p. p. anob, de Louis 
Malmains. — 170b, 

MALON DE BERCY, l. p. p. confir- 
mation de Térection contenue en cel- 
les du mois de décembre 1619 de la 
terre et seigneurie du bourg de Cha- 
renton en châtellenie^ en faveur du 
sieur Malon de Bercy. — Compiègne, 
juin 1728; P. 7 mai 1739. 

M.A.LORE (de), l. p. p. permission 
à Gabriel-René de Maloré, sieur de 
Glatigny, de prendre les noms et ar- 
mes de Ëelrieux.— Paris, mars 1721; 
P. 10 mars i723, 

MALVAL (de), l. p. p. anob. d'Evrard 
de Malvai, — 1578. Fol. 265. 

MALVENDE (de), l. p. p, mainte- 
nue de noblesse à Louis-François et 
Guy de Malvende, enfants de Louis 
de M al vende. — Fontainebleau, 10 
novembre 1732; P. i*' février 1733, 

MAMMALER. l. p. p, anob. d* Adrien 
Mammaler. — Paris, mars 1621; P. 

27 août 1622- 

MANCHE. L* p* p. anob. de François 
Manche. — 1697, 

MANGOT. L, p. p- anob. de Claude 
Mangot. — i55G. Fol, 170, 

MANISSIER. L. p, p. anob. de Jean 
Manissier, bourgeois de Troyes. — 
1371, Fol. 125. 



259 



MA 



MA 



260 



MANQUE. L, p, p, anob. de Guérin 
Manque. — iSog. Fol. 3o6. 

MANSARD. L, p. p. anob. de César 
Mansard, sieur de Raulesnis. — 22 
mai 1640 ; expédiées le 29 novembre 
même année. 

MANSART, L.p. p,anob< d'Hardouin 
Mansart. — Versailles » septembre 
1682; P. 7 juillet r683. 

MANSUET GRAILLET. t. p, p. 

anob, pour le sieur Mansuet Graillet, 
— Versailles, janvier 1785 ; P. 29 
juillet même année. 

MANTEL. L. p. p. anob, de Jean Man- 
tel.-- 1441. 

MANTO. L.p. p. anob. d'Henri Maiito, 
secrétaire du roi. — 1 3Sg, 

MAQUERET. l. p. p. anob. de Tho- 
mas Maqueret et de sa postérité. — 
1397. Fol. 83. 

MARBRAY. l. p. p. anob. d^Henri 
Marbray, bourgeois de Caen, moyen- 
nant 600 livres,— 8 mai i593 ; expé- 
diées le 10 juillet même année. 

MARC. L.p. p. anob. de Jean Marc — 

l3!0. 

M ARCADE. L, p. p. anob. de Jacques 
Marcadéj valet de chambre du roi. — 
21 février 1370; expédiées le 3o dé- 
cembre même année. 

MARCEL. L, p. p. anob. de Béatrix 
Marcel, fille d* Etienne et femme de 
noble Pierre Bernardin, en considéra- 
tion des services rendus par ledit 
Etienne^ son père. — 12 mai 1372; 
expédiées le 4 janvier i373. 

MARCHAND, l* p. p. anob. de Jeanne 
Marchand, femme de Jean Marchand. 
— I 384. Foi. 2 n . 

MARCHAND. L. p. p. anob. de Ma- 
thieu Marchand, — i5io. Fol. 333. 

MARCHE (la). Voir L\h\rche. 

MARCHOINE. L. p. p. déclaration sur 
la noblesse de Jean Marchoine, dit Le 
Chesne, pour avoir fait le trafic. — 
i55 5. Fol. 80. 

MARGK (de la). Voir Ï>elk Mark, 

MARCO IS. L* p. p. anob. de Joseph 



Marcois, — Versailles, juin 1764 ; P. 
16 juillet même année, 

MARECHAL, l. p. p, anob, de Jean 
Maréchal de Sezanne^ d'Elisabeth sa 
femme, etde leur postérité, moyennant 
loo francs d or. — i 2 mai 1367; ex- 
pédiées le 16 décembre même année. 

MARECHAL, L, p. p. anob. de Jacques 
Maréchal, procureur du roi en la pré- 
vôté de rhôtel. — * 1682. 

MARECHAL, l. p. p. anob. de Jac- 
ques Maréchal. — Nantes, août 1626; 
P. 1 5 décembre même année. 

MARECHAL, l. p.p. anob.de Georges 
Maréchal. — Versailles, septembre 
1707; P. 3 avril 1708. 

MARECHAL, l. ?• p. confirmation 

de maintenue de noblesse à Georges- 
Loois Maréchal. — Versailles, juin 
T743 ; P. 2 mars 1744. 

MARECHAL (le). FoiV Le M;iréchal. 

MARESCOT. L. p. p. anob. de Jean 
Marescot, bourgeojs d'Orléans. — 
1430» Fol. I i3. 

MARESCOT. L. p. p. anob. de Michel 
Marescot, médecin ordinaire du roi. i 
—1596. ■ 

MARESCOT. L. p, p, anob. des sieurs 
Guillaume, Philippe et Germain Ma- 
rescot, avec faculté de changer leurs 
armes. — Mars 1596; C.des A, les 25 
et i5 avril i6o3. . m 

MAREST. L. p. p. anob, de François 
Marcst, quartenjer et capitaine de'Lî- 
sieux. — i5 septembre 1643; expé- fl 



diées le 6 novembre même année. 



MARET (de), l. p. p. anob, de Jean 
Maret, clerc de la chambre des Mon- 
naies, ^ 1393. Fol, 73 et 93, 

MARETS (des). Voir Des Marêts. 

MARETZ (des). L. p. p, confirmation 
de noblesse à Nicolas des Marctz, — 
Versailles, février 171 1; P. 17 avril 
même année. 

MARETZ (des), l. p. p. union de jus- 
tices et offices^ en faveur du sieur des 
Maretz, marquis de MaiUebois. — 
Versailles, 22 novembre r7ii: P. 11 
mai 171 2, 



MAREUIL (de), L. p, p. confirmation 
de noblesse pour Pierre et Jean de 
Mareuil, fils de Guy de Mareuil, — 
Paris; 12 septembre 1654; P, 9 juin 
1657. 

MARG (de)* L. p* p. anob. de Catherine 
Margf femme séparée de Jacques Ra- 
flys. — 1668. 

MARGANTIER. l. p. p. anob. des 
sieurs François et Adrien Margantier, 
rieurs de Lacombe, frères. — 14 no- 
vembre 1674, 

MARGE. L. p. p< anob, de Pierre Marge 
de Mornay, à charge de payer 35 li- 
vres au curé de Mornay. — 17 octobre 
1547; expédiées le 28 décembre même 
imbée. 

MARGUERIE. L.p, p. anob.de Phi- 
lippe Marguerie^ receveur des tailles 
de r alaise, seigneur du fief de Rau, 
moyennant 5 00 écus à 45 sols pièce, 

— i septembre i543 ; expédiées le 5 
octobre même année. 

MARGUEURE. l, p. p. anob. deFran- 
çoîs Margueure. inspecteur général 
desdomaines, moyennant une aumône 
ck 5o livres, — 1730. 

MARIE, L. p. p. anob. de Jean Marie 
et de Guillaume, son fils naturel légi- 
timé. — I 389. 

MARIE. L. p, p. anob. de Thomas 
Murie» lieutenant général à Auxerre. 

— 1662. 

M A R î E^ L, I». p, confirmation de no- 

j au sieur Thomas Marie» écuyer, 

■u^i-^neur baron d'Avignon. — Saint- 

Gcrmain, mars 1667; P, 18 avril 

même année 

MARIE, t.. p- p, anob, de Jean Marie, 
* sieyr de Vcrpré. — Versailles, juillet 
1698; P. l'M'cvrier 1701, 

MARI E DE CH AM PEREUX. l. p. p. 
anob. de François Marié de Champe- 
rcux. — Versailles, eoût 1697; P. 17 
Janvier 1698. 

MARÎGNY (âQ\ l. p. p. confirmation 

r ion et nouvelle ércc- 

, . it de Menars, en fa- 

.ir i: r j ir.|aisdcMarigny. — ^Com- 

picgi^^, auui 1769; P, 2 3 février 1770. 



MARïGORT DE BEAUVAL (de). 
L. p. p. anob. de Marie-Jean-Fran- 
çois-Hyacinthe de Marigort de Beau- 
val —' Compiègne^ août 1769 i P. 8 
mai 1770. 

MARIN BUTTER, l. p. p. anob. de 
Marin Butter.— Versailles^ août 1730; 
P» 29 août 1739. 

MARINLl. p, p. naturalisation à Fran- 
cois-Joseph-Nicolas-Antoine Marini, 
Napolitain.— Paris, mai:s 1721; P. 5 
avnl même année. 

MARINIAC (de|, l.p, p. anob. de Jean 
de Marinîac, licencié en droit» de 
Jeanne, sa femme, et de sa postérité. — 
1402. 

MARINIER (le). Voir Le Marînifp. 

MARION. L. p. p. anob. du sieur Ma- 
rion et sa postérité mâle et femelle. — 
... janvier i583; P. 9 août r584. 

MARION. L. p. p. maintenue du sieur 
Antoine Marion dans la noblesse no- 
nobstant la perte de ses titres. — Fon- 
tainebleau, septembre 1678; P. r 3 fé- 
vrier 1679. 

MARI US. L. p. p. anob, de M. Thomas 
Marius. — PariSj décembre 1660 ; P< 
20 mai 1661. 

MARNE (de), l, p. p. anob. de Jean 
de Marne. — 1654, 

MAROLLES(de). l. p. p. anob. des 
sieurs Henri et Charles de MaroUcs. 
— ï65i. 

MAROLLES(de). l. p. p, um«n des 
terres et seigneuries d'Aulnay, la Ri- 
vière, Chelnan et autres, et^érection 
d'icelîes en comté, sous le nom de Ro- 
cheplatte, en faveur de Pierre de Ma- 
rolles, — Chantilly, juillet 1724; P. 
16 juin 1725. 

MAROT. L.p. p. naturalisation à Fran- 
çois Marot, natif de la ville de Ligny, 
enBarrois.- Paris, 2 5 septembre 1614; 
P. 9 février 161 5. 

MARPON. L. p. p. anob. de François- 
Jean-Baptislc Marpon. — 1675. 

MARQUE (de la). FoirDe LAMAHorF, 



263 



MA 



MA 



264 



MARQUART. l. p, p. naturalisation 
à Jean-Baptiste Marcjuart, natif de 
Bruxelles.— Marlv, janvier 1726:?. 
27 février même année. 

MARQUET. L. p* p, maintenue et 
confirmation de noblesse à Maurice 
Marquet. — Versailles^ 9 juin 1742; 
P. j5 mars 1743* 

MARQUETTE, l. p. p. anob. de Mi- 
chel Marquette. — Versailles, septem- 
brc 1707; P, 3o janvier 1708, 

MARQUEZE. l. p. p. naturalisation 
au comte Marqueze, — Versailles^ avril 
171 5; P. 22 mai même année, 

MARRE fde la). Voir De la Maiwe. 

MARRIER. L. p. p. anob. du sieur 
Marrier. — Versailles, août i78r; P. 2 
juillet 1782. 

MARSAULT. l. p, p. anob* de Jean 

Marsaull, sieur de la Braure*— Paris, 
décembre 1654. 

MARSAULT. l, p, p. confirmation de 
Tancienne noblesse de Jean Marsault, 
sieur de la Braure, en faveur de Louis 
Marsault^ sieur de la Cailletière. — 
Versailles, avril t683; P» 23 août 
même année. 

MARSEILLE. L. p. p. anob, de Jean 
Marseille. — Saint-Germain, avril 
1676, 

MARTE (de), l. p. p. anob, de Louis 
de Marte. — 1375. 

MARTELLIERE (de la). Voir De Lk- 

HARTELLtÈRE. 

MARTIAL. L.p.p.anob. de Jean Mar- 
tial, — 1673, 

MARTIN. L, p, p. anob. de Jean Mar- 
tin, sergent d armes du roi, et de sa 
postérité. — 1 387, Fol. 10. 

MARTIN. L. p. p. anob. de Pierre 
Martin, fourrier du roi. — 1404. 

MARTIN. L, p, p. anob, de Guillaume 
Martin, avocat à Senlis. — i553. 
FoL i33, 

MARTIN. L. p. p. anob.de Pierre- René 
Martin, de Senlis, — 1577. FoL 143. 

MARTIN, L. p. p. anob. de Jacques 
Martin, capitaine de marine. — it>25. 



MARTIN. L. p. p. anob. de Jean Mar- 
tin, premier brigadier des gardes du 
corps. — 1673. 

MARTIN. L. p. p. maintenue et confir- 
mation de noblesse à Charles Martin, 
sieur du Monnoy, écuyer. — ^^7^* 

MARTIN. L. p. p. anob. de François 
Martin, — Versailles, février 1692 ; 
P. 23 décembre 1699. 

MARTIN, L. p. p. anob. de François 
Martin. — 1700. 

MARTIN, L. p. p. anob, de Jean-Ciaude 
Martin, sieur de Lazi Hier. — ^ Versailles, 
mars 171 3 ; P. 6 mai même année. 

MARTIN. L, p. p. anob. de Charles 
Martin, sieur de Valendrc.— Versailles, 
novembre 1714; P. 21 novembre 
1715. 

MARTIN DIRON. l. p. p. confirma- 
tion de Tércction en marquisat de la 
terre et seigneurie de la Motte-Sain t- 
Heraye, en faveur de Jean-Baptiste 
Martm Diron*— Versailles, décembre 
1723; P. 6 mai 172^* 

MARTINEAU.L, p. p. anob. dePierre 
Martineau, sieur duBouchet.^ — Fon* 
tainebleau, octobre 1698; P. 5 février 
1(399, 

MARTI NIERE(deU,p.p.maintenuede 
noblesse et en tant que besoin nouvel 
anob. aux sieurs Gilbert, Jacques et 

Louis de Martinière. — 167g. 

MARTIN Y. L* p. p. confirmation de 
noblesse à Louis-Jean-François^ Jo- 
seph et Jacques Martiny. — 'Fontai- 
nebleau, septembre 1714; P. 14 dé- 
cembre même année. 

MARTON. L.p, p. maintenue et confir- 
mation de noblesse à Antoine Marton, 
— 1677, 

MASCARY fde). L. p.p. anob. de Claude, 
CI. 'François, Pierre-Jacques, J.-Fran* 
çois, Antoine-François et Nie-Joseph 
de Mascary. — Versailles, juillet 1742; 
P. 13 février 1743. 

M ASCON (de), l. p. p . anob. de Jean de 
Mascon, fils de Guy, sergent d armes, 
et de sa postérité. — Novembre 1 365, 

M.ASSERANY.L.p.p. déclaration qu'A- 
lexandre, François et Barthélémy Mas- 



265 



MA 



MA 



266 



serany sont issus de noble race, — Fon- 
tainebleau, juin i635;P, 22 décembre 
même année, 

MASSERANY. l. p. p, érection de k 
terre de Paroy en marquisat^ en faveur 
de François Massera ny, seigneur de 
Paroy. — Versuillcs^ juin i685 ; P, 21 
juin 1686, 

MASSERANY. Voir Umagne. 

M ASSI EU . L. p. p. anob,de Michel- An- 
toine Massieu, — Versailles, décembre 
1776; P. 6 mars 1777, 

MASSON. L. p. p. confirmation et nou- 
velle érection de la terre de Nicolay en 
comté, en faveur d'Antoine Masson.— 

Versailles, 1742; P. 29 décembre 

'745- 

MASSON DEMESLAY.L.p.p.union 
des terres et justices du Bois de Mip- 
voy au comte de Meslay, en faveur 
d'Antoine- Lambert Masson de Mes- 
Uy. — Versailles, avril 1767; P. 26 
février 1768. 

■MASURIERtle)- Voir Le Masiîrier. 

MASY (de). L. p. p* érection de la terre de 
Cormcre en baronnie, en faveur de 
Louis-Guillaume de Masy. — Com- 
pîégne^ août 1749; P. 3o mai 1750. 

^MATHAN (de).L. v. p. union de fiefs à 
la ferre et baronnie d'AutTay-Mathan, 
en faveur de DanielLouisdeMathan, 
— W^rsaillcs, mars 1773; P. 10 jan- 
▼icT 1774. 

MATHAREL. l,v. p, confirmation de 
noblesse â Antoine Matharel, sieur de 
ÎV — Versa illcSjdécembre 1699, 

p tl 1700. 

WATHAS (de), l. p. p. anob. de Béran* 
ger de Mdthas, de Rennes* — 6 mai 
t36o; expcdiccslc 16 septembre même 
année. 

WATHENON (de), l. p. p. anob. de 
Jean de Maihcnon. — Versai lies, sep- 
tembre 1696; P. n mars 1697. 

llATHIEU.L.p.p.anob. deJean Ma- 
thieUf seigneur, iils de Robert de Cra- 
ponoc. — 1410. 

1I.\THI EU (dcl.L.p. p. anob. de Jacques 
de Mathieu, lieutenant général de la 
Tour d'Auvergne, pour services par 
lisi nmdus, — 14 iuiUet 1628 ; cjtpé- 
4ita le 1^ février 1029. 



MATHIEU. L, p, p, anob. du sieur 
Mathieu, maître de musique de la 
Chapelle du roi. —Versailles, février 
1788; P, 8 avril même année. 

MATHON.L.p. p. rétablissement dans 
sa noblesse et tn tant que besoin nou- 
vel anob, de Guillaume Mathon. — 
Versailles, août 1696; P. 22 février 
1697. — L. p. p. exception de la con- 
firmation de noblesse et nouvel anob. 
conienu.s ès-Icttres patentes du mois 
d'août 1 696 j à Guillaume Mathon, de 
la révocation portée en l edit d*août 
17 1 5 , en faveurdeGuillaumeMathon, 
son fils. — Versailles, 2% mars 1734J 
P. 2 5 février 1735, 

MATHORON, l, p, p. anob. de Jean 
Malhoron. — 1697. 

MATIGNON. L. p. p. anob. de Jean 
Matignon. — 14 avril 1671 ; expédiées 
le 6 décembre même année. 

MATUR AZZl . L. p. p. naturalisation à 
François Maturazzi, natif de Milan» 

— Versailles, 1722 ; P. i5 mars 

1723. 

M.^UGARD. L. p. p, anob. d'Etienne 

Maugard, maître d'hôtel du roi. — 
i655. 

MAUGART, L. p. p. anob. de Pierre 
Maugart et de sa postérité. — '4*^7' 
Fol. 171. 

MAUGAS. L. p. p. déclaration de no- 
blesse de François Maugas^ sieur de 
la Pilleterie. — 'ibbS. 

MAUGER. L. p. p. anob. de Guillaume 

Mauger. — Complègne, août 1773; 
P. 1 9 mar5 j 774, 

M A UG 1 N . L. p, p. anob. du sieur Mau- 
gin, de Trêves, de sa femme et de ses 
enfants, — 1417. toi. 85. 

M AU LE (de). L. p. p. anob. de Jean de 
Maule et de sa femme. — 1 388. 

MAULX(dc). t, p. p. anob.dHenri de 

Mauïx, audicncier et secrétaire du roi, 
de Jeanne, sa femme^ et de ses cni'ant>. 

— 1 394. Fol. 64. 

M AU LX (de). L. p.p. anob, de Guillaume 
deMaulx. — i538. 

MAUMONT (de). L.p. p. don du comté 




267 



MA 



ME 



268 



de Beaumont le-Roger àGuy deMau* 
mont et Jeanne, bâtarde d* Alençon, sa 
femme. — Montif-les-Tours, j 6 no- 
vembre 1469; P, 12 juillet 1474. 

MAUPEOU (de).L. p. p, anob.de Pierre 
MaupeoUj sieur de Nouveaux, de 
Michel et Gilles, ses frères. — 12 jan- 
vier 1587; expédiées et enregistrées le 
1 7 janvier même année. 

MAUPEOU (de), l. p. p. érection de la 
terre et seigneurie de ïa Pérade en châ- 
tellenie, en faveur du steur de Mau- 
peou. ^ — Paris, avril i653; P, 19 avril 
même année. 

MAUPEOU (de). L. p. p, érection de la 
terre et seigneurie de Bruyères en vi- 
comte, en faveur du sieur de Maupeou, 
— Péronne, septembre 1657; P* 4 sep- 
tembre même année. 

MAUPEOU (de), l. p. p. érection des 
terres et seigneuries d Ableiges et la 
Villeneuvc-Saint-Martîn en chàtelle- 
nie^ en faveur du sieur de Maupeou. 
— Paris, février 1671; P. 17 février 
même année. 

MAUPEOU (de), l. p. p. érection de la 
terre et seigneurie d'Ableiges et autres 
y réunies en comté, en faveur du sieur 
de Maupeou. — Versailles, décembre 
1691; P* 12 mars 1692. 

MAUPEOU (de), i.. p. p. union des 
terres et seigneuries de la Motte de 
Baussay. de Reux^ etc., et érection 
d icelles en marquisat^ en faveur de 
René- Nîcolas-Cnarles- Augustin de 
Maupeou. — Compiègnc, juillet 17Ô7; 
P. i3 août même année. 

MAUPERTUIS (de), l. p. p, anob.de 
Nicolas de Maupertuis. — 4 août 
1400; expédiées le 6 mars 140 [. 

MAURA (de). L.p.p.anob. de Bernant 
de Maura, d'Orléans, moyennant ti- 
nancc. — 4 décembre 1 369; expédiées 
le 24 novembre 1370, 

MAURESPECT (de). L, p. p. anob, de 
Nicolas de Maurespect, sergent d*ar- 
mesduroi. — 1373. Fol. 122. 

MAURICE (de), l, p. p. anob. de Ger- 
main de Maurice, de Toulouse, pour 
services militaires, — G août l'iSo; 
expédiées le 3 novembre même année. 



MAURICE. L- i\ p. anob. de Nicolas 
Maurice et de sa postérité^ moyennant 
finance. — 1364. FoL 5, 

MAURICET. L. p. p, anob. de Pierre» 
Félicité Mauricet. — Versailles, juillet 
1775; P. 29 août 1777. 

MAUVAIS (le). Voir Le Mauvais, 

MAY (de^. L. i\ p. anob. de Lancelot de 
May, sieur de Damery. — i585. 

MAY (de) . La* . p. «nob. de Jean de May^ 
sieur de Lavergne. -^ 1646. 

MAY (de). FoirMAîide). 

MAY DE CLAREMBAULT(de). _ 
p. p. anob. de Claude de May de Cla- 
rembault. — 14 juillet 1446; expédiées 
le 8 janvier 1447. 

MAYAUD DE BOIS^ LAMBERT. 
L. P, qui exceptent de la révocation 
portée par Fédit de r 7 1 5 les lettres de 
noblesse des sieurs Mayaud de Bois- 
Lambertj données en 1690. — Ver- 
sailles, avril Î784; P. i5 février _ 
1788. ■ 

MAYEUL, L, P* p. anob, de Jacques 
Mayeul, moyennant une aumône de ^ 
bo livres. — i6q2. H 

MAYEUR. L, p*p, permission au sieur 
Mayeor de changer ledit nom en celui 
de Mussey. etd'écarteler les armes de 
son père. — Versailles, avril 1776; 
P. i5 juin même année. 

MAYNET, L. p. p. anob, de David 
Maynet, capitaine en clicf de Dieppe. 
— 2 3 décembre i 592 ; expédiées le 2 5 
mars 1 593. 

MAYRAT (le). Voir l'Epineitk. 

MAZARINL L* p. p. naturalisation au 
cardinal Mazarini, — Paris, octobre 
1643; P. 3o mars 1654. 

MAZUAN. L. p. p. anob. de Marc-An- 
toine Mazuan, — 1610. 

MAZURIER (le). T air Le Mazujiibk. 

MECHINET. L. p. p. anob. de Jean 
Méchinctj sieur de Raffarl, — 1610, 



MECION. L, p. p. érection du marquisat 
de Turbillyj en laveur de François- 




^WS9 



ME 



ME 



270 



Henri de Mecion. — Versailles, mai 
1750; P, 1 9 février 175 1. 

MEDAILLAN DE LESPARRE (dtl 
, L, P. p, érection de la baronnie de 
Mcrcixur en principauié, en taveurdu 
sieurde MéJaillan de Lesparrc, comte 
de Lassay. — Paris, mai 171 9; P. 16 
juin même année. 

MEDAlLLANT(de). l. p. p, union des 
terres de Boisfroast, LeGoys et Lani- 
boux à la seigneurie de Cussay, en 
Êivcur du sieur de Médaillaot. — Pa- 
riSf août 1647^ P. 7 septembre 1649. 

lEDlCl (de). L. p. p. anob. de Jean de 
MedictjdeSens^etd'lsabelle sa femme. 

— 1373. 

lEGRIGNY.L. p. p. érection des ba- 
ronTt'tr5 delà Villeneuve^ Mégrigny et 
V en marquisat^ en faveur 

à^ ..1^/1 père et fils. — Paris, 

octobre 164e; P, 2 5 mai 1647- 

^'* ' '"N, L. I*. p. anob, de Guillaume 
K — 10 janvier 1464; expédiées 
tc;i7 novembre même année* 

MELLAGHIN. l. p. p. naturalisation 
à Jacques Mellaghin, natif d*Irlande. 

— Versailles, octobre i ; 5 5 ; P. 6 no- 
vembre même année. 

MELLET. L. p. p. anob, de Jean Mel- 
kt— 1639. 

MELUN {dcJ.L. p. p. anob. deNico- 
lis de Mcfun, fils naturel de Guil- 
liiune, comte de Tancarville et de sa 
IK»térité. — 1400. Fol, 108* 

* :\, u P. p. anob. de Pierrette 

iij sœur du prccêdenl. — 
Mcmc date. 

MELUN (de). L. p. p. anob.de Pierre 
de Mclun, valet de chambre du roi, — 
1414. Foi. 79. 

MELUN (de) L. r. p, érection du vi- 
comte de Joyeuse en duché-pairie» en 
laveur de Louis de Mclun. — ^Fonlai- 
fieblciu, octobre 1714; P, i8 décem- 
bre même année. 

I^£; VI ir 1 .4., , ., p creccion de la terre 
c: ic MongouvUle en mar- 

q i ur des sieurs de Même, 

-^ jf i635; P. to août 

MEME D^AVAULT(dc). VWrRoissY. 



MENAGE, L- p. p. anob. de Jacques 
Ménage, sieur de Laigny^ maître des 
requêtes, docteur en droit. — 4 dé- 
cembre 049. FoL 280; expédiées le 
24 janvier i55o. 

MENIN. L*p. p. anob, de René Mcnin. 
— Chantilly^ mars j635j P. 7 sep- 
tembre i655. 

MENOU (de). L, p. p. anoK de René 
de Menou. — 1584. Fol. 90. 

MENOU-CHARNISAY. l. p. p.érec- 
tion de la terre et seigneurie de Man- 
ceigne en marquisat, sous le nom de 
Menou, en faveur du sieur Menou- 
Charnisay.— Versailles, juin 1697; P- 

5 mars 1 098 , 

MENOUDEROZAY(de),L.p.p.unian 
des terres et seigneuries des Roches- 
Saint-Quentin, la Roche-auK-Bélins, 
fiefs de la Touche- Rigny, etc.» à la 
terre et châtcllenie de Chevilly, sous 
le nom de terre et fief de Meiîou, en 
faveur de René-Charles de Menou de 
Rozay. — Versailles, avril 1726 ; P. 

6 août 1738. 

MENTV(de), l. pp, naturalisation à 
Zacharie de Menty, natif de Florence, 
— Bordeaux, avril i565; P. 2r fé- 
vrier 1571, 

MER (de la). Voir Dt: la Mer. 

MERCIER. L. p. p. anob. de Pierre 
Mercier, bourgeois de Paris. — 12 
février 1391; expédiées le 28 décembre 
même année, 

MERCIER. L. p. p. anob. de Jean Mer- 
cier. — 1^97. 

MERCIER. L. i>. p. anob. d'Antoine 
Mercier, gendarme et mousquetaire 
du roi, — 1704. 

MERCIER, L. p. p. anob. de Simon 
Mcrcicr^Maric-AnneBoquet sa femme, 
et leurs enfants. — Paris, mars 1 71 5 ; 
P. 5 septembre 1716. 

MERCIER (le). Voir LkMercier* 

M ERE Y (de), l. i». p. anob. de Pierre 
de Mcrcy et de Jeanne sa femme, de 
libre condition* — 1391. 

MERGEL (de), l. r. p. anob. de Jean 
de Mergel, de Simonne, sa femme, et 
desesenfants. — i388. FoL 12. 



«ea^ 



27Ï 



ME 



MI 



^72 



MERIS (de), l* p. p. anob. de Frédéric 
de Méris, — i354. 

MERTRUD, L. p.p. anob. du sieur 
Mertrud, chirurgien. — Versailles, 
juillet 1785; P. 26 juillet même 
année. 

MERY. L»p. p. anob. de Michel Mery, 
d'Alençon, moyennant 3 00 livres. — 
12 janvier 1557; expédiées le 23 dé- 
cembre même année. 

MESGRIGNY (de), l. p.p.contirmation 
et en tant que besoin nouvclîeéreciion 
des terres de Bonnivel et autres en 
chàtelleniej en faveur du sieur de 
Mesgrigny. — Fontainebleau, juin 
1664; P. 27 juin même année. 

MESNARD DE LA BAROTIERE. 

L. P. p. érection de la terre de la 
Barotière en comté, sous la dénomi- 
nation de Mesnard, en faveur d'A- 
lexandre Mesnard de la Barotière. — 
Versailles, décembre 1766; P; 29 avril 
1769. 

MESNARD DE CHOUZY (de), l. p.p. 
érection de la terre de Chouzy en 
comté, en faveur du sieur de Mesnard 
de Chouzy. — Versailles^ novembre 
1784; P/3 mai 1786, 

M ESCHES (de), l. p. p. anob. des 
sieurs Pierre et Hugues de Mesches 
frères, et de leur postérité. — 1 368. 

MESMIN. L. p, p. anob, de Robert 
Mesmin et de rétronille sa femmCj 
pourvu qu'il soit de libre condition, 
— 1391. 

MESMIN* L. p. p. anob, de René Mes* 
min. — i638. 

MESMIN. L. p. p. aiiob, de Ckutîc 
Mesmin, sieur Dupont, de Nantes, 
moyennant 1000 livres, — 17 avril 
1669; expédiées le 27 mai mcoie 
année. 

MESNARD. L. p, p. anob.dlsaac Mes- 
nard de la Chaland iere, pour services. 
-^ 1607. Fol. 393, 

MESSINOT. L. p, p. anob. de François 
Messinot. — i66i. 

METTE DE LA VEILLEE. L. p. p. 
anob. du sieur Mette de la Veillée. — 



Saint-Germain-en-Laye, février 1 640j^ 
P. 22 décembre même année. 

METZ (du). L. p. p. anob. de Frédéric 
du Metz, — 17 mars i554; expédiées 
le 22 décembre même année. 

MEULAN fde^ l, p. p. anob, de Phi- 
Hppe de Meulan, et de Colette et 
Jeanne, ses sœurs. — Mai 1 368. Fol. 

48. 

MEULAN (de), l. p. p, anob. de Jean 
de Meulan^ receveur des impositions 
à Gisors, et de sa postérité. — 1390, 
Fol. 33. 

MEULLES. L. p. p. érection de la terre 
et seigneurie de Frêne en chà telle nie, 
en laveur de Pierre Meulles. — Saint- 
Germai n-en-Laye, janvier 1634; P^ 
22 décembre même année. 

MEULLES (de), l. p, p. confirmation 
de noblesse à Jacques de Meulles, 
sieur de la Source :^ Versailles, 22 
janvier 1 707; P. 4 juillet même année. 

MEULLES (de), l. p. p. conhrmation 
de noblesse à Etienne de Meulles. — 
Paris, 9 novembre 1716; P. 3o avril 
1717. 

MEUSE. L. p. i 
Meuse. — ^ 169^ 

MEUVES(de). l.p. p. anob. d'Etienne 
de Meuves. — Fontainebleau, octo- 
bre 1702; P. i5 décembre même an- 
née. 

MEZES (de), l. p. p. anob. d'Odoart de 
Mezes, — 1443. 

MEZIERES [de). L. p. p. anob. de Jac- 
ques de Mezières de Nantes, en con- 
sidération de ses services à la guerre 
et de ses blessures. — 6 novembre 
1 377 ; expédiées le 2 2 septembre 1 378. 

MICHAU. L.p, p. anob. des sieurs Ber- 
nard et Gaillard Michau, frères, de 
libre condition, et de leur postérité. 
— 1402. Fol. jo3. 

MICHODIERE (de la). Voir De la 

MlCHODlÉUE. 

MICHON. L. p, p. confirmatioû de no- 
blesse et en tant que besoin nouvel 
anoblissement de Jean-Baptiste Mi- 
chon. — Fontainebleau, octobre 1 698 ; 
P. i5 janvier 1699, 



anob. de François 



273 



MI 



MO 



274 



MICHON DECHAMARANTE. l,p. 

p, anob. d'Adrien-Francois Michon 
de Chamarante. — Fontainebleau^ 
novembre 1698; P. 12 décembre 
mérac année. 

MI DON. L* p. p* anob. de Jean Midon. 
— Sai n t-Ge rm a in-en-Laye, novembre 
1619; P. 19 avril 162 ï. — L, p, p. 
mandement pour renregistrement de 
celles du mois de novembre 1619, 
p. anob* du sieur Midoo, de sa femme 
et de ses enfants nés et à naître en 
loyal mariage, nonobstant leur suran- 
nation« — Paris, ler juillet 1620; P, 
29 avril 1621. 

MIDON, L, p. p. anob.de Jean Midon, 
écuyer, sieur de Lauroy. — 1668. 

MIDOR. L. p. p. anob. de Jean Midor, 
pour services* — 1619. 

MIDOR. L. p* p. anob. de Pierre Mi- 
dor, échevin de Toul. — Paris, jan- 
vier 1 629 ; P. 1 9 février même année. 

MI DOT. L. p. p. anob, de Pierre Mi« 
dot* — i635. 

MIGNARD. L- p, p. anob* de Pierre 
Mignardj peintre. — Versailles, juin 
1687; P. 20 juin mérac année. 

MIGNE. L, p. p, érection de la terre de 
Marsang en cnâtellenie^ en faveur de 
Jean Mignéj sieur de Marsang* ^ 
Paiis^ janvier i65i ; P. 2 mars i632. 

MIGUE. L. p. p. confirmation de no- 
blesse à Richard Migue* — Versailles, 
29 avril 1 764; P. 29 mai même année. 

^flIGUEL. Vùir Lépine. 

MILES-HUSSEY. t. ?, p. reconnais- 
11 :c de noblesse du sieur Miîes- 
H y vsey. — Versailles, septembre 1 786; 
P, 14 mars 1788. 

MILETY.L. p. p. naturalisation deJules 
Milety, natif de Rome. — Paris, avril 
tûi2; P* 24 juillet 161 3. 

Mî I L. p. p. naturalisation de 
i ^ 3 Milet>', natif de Rome. — 
FAti%l avril 16 13; P. 24 juillet 161 3. 

MILLEVILLE (de), l* p. p. anob. de 
Rt^i^naudde Milllevillc, bourgeois de 
Loodan, et de sa postérité* — i365. 
FoL 4. 



MILLON. L. p. p. anob. de Jean Mil- 
Ion, — 1487. Fol. 



202. 



MILLON. L. p. p. anob. du sieur Mil- 
Ion. — Paris, juillet 1610; P. loaoùt 
même année. 

MILLOT. L. p. p. anob, des sieurs Mi- 
chel et Jean Millot. — i54q. FoL i oq. 



MILON. L. p. p. anob. de Pierre Mi- 
Ion, premier médecin du roi. — lôio. 

MILON (de)* L. p. p. anob. de Rîchard 
de Milon. — 1620. 

MINART. L. p. p. anob. de Joachim 
Minart, sieur de la Richardière. — 
Versailles, janvier 1697; P. mai 
même année. 

MIRAUMONT* l. p, p, légitimation et 
anob. à Jean Miraumont, sieur de La- 
val, tiîs naturel de Claude de Mirau- 
mont, sieur de Clavigny^ et de Mar- 
guerite de Salves. — 1612. 

MIREBECK, L, p. p* permission à 
Ignace- Frederick Mirebeck d'ajouter 
à son nom la particule d& et de se 
nommer de Mirebeck. — Choisy, oc- 
tobre 1774; P, 12 décembre même 
année. 

MIRGET. L. p. p. anob. de Jacques 
Mirget, de sa femme et de ses enfants. 
— i365. FoL 28. 

MIRMANDRE (de), l. p. p. anob. de 
Pierre de Mirmandre. — i638. 

MIRON* L. p. p. érection de la maison 
et terre de Tremblay en fief en faveur 
de M* Miron* — Saint-Germain-en- 
Laye, mai 1643; P. 1 1 avril 1645. 

MISAULT, L* p, p. anob. de Charles 
Misault, sieur Daucourt, à Dieppe. ^ — 
1574. FoL 389, 

MISSET, L. p, p. confirmation de no- 
blesse à Patrice Misset, Irlandais* — 
1706. 

MITHON. L. p. p. anob. de Thomas- 
Marc Mithon^ capitaine de grenadiers. 
— 1726. 

MITHON^L.p. p.anob.deJeanMithon, 
sieur de Senneville, moyennant une 
aumône de 1 5o livres. — Même date. 

MODIEU DE SAINT-CHRIS- 
TOPHE (de), L* p. p. érection de la 



275 



MO 



MO 



276 



terre et seigneurie de la Garde-aux* 
Valets eo châtellenie en faveur du 
sieur Amédée de Modieu, seigneur de 
Saint-Christophe. — Saint-Germain* 
en-Laye, avril 1639; P. 29 août 1640. 

MODON (de), l. p. p. anob. de Jean- 
Baptiste de Modon, natif de Morée^ 
en considération de ses services mili- 
taires. — 18 juin 1556; eipédiécs le 
14 juin 1557, 

MOGES. L. p. p* anob< de Jean Moges. 
— 1464. FoL i32, 

MOINE (Le)v Voir Le Moine. 

MOISANT. L. p. p, anob. de Jacques 
Moisant, de Saînt-Brieuc, conseiller 
au parlement de Metz* — 12 janvier 
1644 ; expédiées le 8 juin 1640. 

MOISSAT. l. p* p, érection des fiefs de 
Boistbucher, Lèveville et autres en 
châtellenie en faveur de Pierre Mois- 
sat. — Paris, avril i556; P. 29 mai 
même année. 

MOLANDIN. L. p. p. anob, de Guil- 
laume Molandin, moyennant 200 li- 
vres. — 17 mai 1387; expédiées le 
22 février i388. 

MOLE* L, p. p. union de justices à celles 
deChamplâtrcux, et érection en coraté 
de Cbamplâtreux, en faveur du sieur 
Mole. — Versailles^ août 1781 j P. 2 3 
décembre 1782. 

MOLlNET{du). l. p. p. anob. de Jean- 
Pierre du Molinet. — Paris, juillet 
i653; C* des G-, 26 mai 1659; G. des 
A., 24 janvier 1654.— l.p, p. mainte- 
nue de nob. à Pierre du Molîoetj sieur 
de Saint-Martinet deLoissy et sa pos- 
térité. — 17 novembre 1671. 

MOLINIER. L. p. p. anob. des sieurs 
Bertrand et Pierre Molinier, frères. 
î35i. Fol. 18. 

MOLINIER. L. p. p. anob. de Jean 
Molinier de Toulousej et de Jeannette 
de Marie^safcmme, — 1391. Fol, 101, 

MOLlNmRE{de). u p. p, anob. de 
Jean de Molinièrej de Nantes. — 3 lé- 
vrier i4oo;expéd.le2 juin mémeannée* 

MOLITER. L. p. p. naturalisation à An- 
dré-Joseph Moliîerj natif de Buckrick, 
pays de Luxembourg. — Versailles, 
mai 1760; P. 3o août même année* 



MOLMAINS(de).L.p.p.anob,deLouis 
de Moimains.— Versailles, mai 1705; 
P, i5 janvier 1706. 

MOLORE (de), l. p. p. anob. de René 
de Moloré, sieur de Glatigny. —Ver- 
sailles, mai 170 1 ; P, 17 juin même 
année. 

MOMUET (de), l. p. p. anob. de Jean 
de Momuet, pour services militaires. 
— 1646, 

MONACO (de), l. p. p. érection des terres 
et seigneuries de Grave, Sauzei et au- 
tres en duché-pairie, en fav, du prince 
de Monaco. ^ Camp devant Perpi* 
gnan, mai 1642 ; P. 9 février 1643* 
^L. p. p. érection de la terre de Baux , en 
Provence, en marquisat, en fav. du fils 
du prince de Monaco. — Camp devant 
Perpignan, mai 1 642 ; P. 1 4 mai 1 643. 

MONASTIE. L. p. p. anob. deJean 
Monastiéjà Beau vais. — ^1437. 

MONBRON(de).L. p. p. union des fiefs 
de Tournois, Bezay et Colombe en 
un seul sous le nom de Monbron, en 

faveur d'Henri de Monbroo. — 

28 mai 1639; P. 5 mars 1640. 

MONCADE (de), l.p. p. anob. de Jean 
de Moncade. — 1699. 

MONCHEMIN (de), l. p. p. anob. de 
Guillaume de Monchemm et de sa 
postérité. — 1399, 

MONDIDIER. L. p. p. anob. de Pierre 
Mondidier^ de Marolles, et de sa pos- 
térité, — 1369. Fol. 85. 

MONDOLAT. l. p, p. anob. de Justin 
Mondolat, — VersaiilcSj février 1767; 
P, 3omai même année, 

MON ET. L. p. p. anob. de Jean et 
Nicolas Monet. — 14^7* 

MONGINOT. L. p. p. anob. de Louis 
Monginoî. — i7o6< 

MONÏER. L. p. p. anob. de Jean Mo- 
nier, sieur de la VîUe-Horvé. — Ver- 
sailles, déc. 1696; P. 18 mai 1697. 

MONSTARD, l. p. p, anob, d'André 
Monstard. — 1440. Fol. 45. 

MONT (du), L. p.p. anob. de Robert du 
Mont, de Lisieux, moyennant 140 
écus d or. — 12 novembre 1367; ex- 
pédiées le 18 mars i368. 



277 



MO 



MO 



27a 



MONTAGNE (de la). Voir De la Mon- 

TAGNS, 

MONTAGUT .;de). l. p. p. anob. d'E- 
vrard de Montagut; notaire et secré- 
taire du roi, — b décembre 1 363; ex- 
pédiées le 8 décembre 1 364. 

^MONTAÏGU (de). L.p. p. anob. de Jean 
de Montaigu et de sa femme, — 1352. 
Fol. 42. 

MONTAL (da).L.p.p. anob, de Thomas 
do Montai^ de Poitiers.— 18 août 
i386; expédiées le 4 février 1387, 

MONTALEMBERT (de), l. p. qui 
ordoaDent le changement de nom du 
ticf aux Moines en celui de h Roche- 
Trion pour les sieur et dame de 
Monralembert. — Versailles, avril 
1783; P. 3o mai même année. 

MONTANDRE.L.p.p.anoK de Charles 
cl Louis Monlandie, frères, et enfants 
naturels d'Isaac de la Rochefoucault, 
sdgneur de Montandre, et de Made- 
leine Maréchal, non mariés. — 1646, 

MONT ANDRE, l. p. p. confirmation 
de noblesse à Aimable de Montandre. 

— 1675. 

lONTAULT (de), l. p. p. anob. de 
Pépin de Monta ult et de sa postérité. 

— 1 3Ô9. 

lONTAUT (de). L. p. p, légitimation 
et anob. de Louis- Philippe de Mon- 
Uiut^ (ils d*Henri de Montant, mar- 

3uis de Saint^cnis, ei naturalisation 
c Louis de Montant, né à Liège. — 
Ssiot-Germainf avril 1678; P. 27 fé- 
vrier 1679, 

lONTBAZON (de), l. p- p. provisions 
de gouverneur de la ville de Paris, au 
duc de Montbazon. — .>, 1620, 

MONTBEL fde)- l. p. p* érection de 
la terre de I^alluau en comté sous le 
oocn de Mont bel, en taveur de Fran- 
çoii de Montbcl. — Versailles, avril 
1700; P, 26 juillet même année, 

MONTBHON (de), l, p. p. érection de 
Im tcfTc cl seigneurie de Montbron en 
vicûcnté, ca âveur du sieur de Mont- 
bron.— Parb^ avril 1654; P. 1 3 août 
1660. 

lONTCHAL (de), l. p. p. anob. de 



René de Montchal. — 2 avril 1439; 
expédiées le 16 mai 1441, 

MONTCRIF (de), l.p. p.confirmation 
au sieur de Montcrif de la noblesse ac- 
cordée à son père. — Sajnt-Germaîn, 
juin 1678; P, 5 sept, même année, 

MONTDipiER. L. p. p, anob, de Pierre 
Montdidier, moyennant i3o francs 
d'or. — (7 février 1372; expédiées le 
28 novembre même année. 

MpNTESSUY (de), l. p. p. anob. du 
sieur de Montessuy. — Versailles, juin 
1782; P. 3 septembre même année* 

MONTFERMEIL (de), l. p. p, érec- 
tion de la terre et seigneurie de Mont- 
fermeîl en châtellenie, en faveur du 
seigneur de MontfermeiL — Paris, 
juillet ibii; P, 10 août même année. 

MONTFERNY (de), l. p. p. déclara- 
tion relevant Michel de Montferny de 
dérogeance, — îSSq, 

MONTHOÎON (de), l.p. p. reconnais- 
sance d'ancienne noblesse d extraction 
et oui autorisent le fils aîné du sieur 
de Monthobn à prendre à la venir le 
litre de comte de Lee. — Versailles, 

6 octobre 1787; P. 19 février 1788, 

MONTHYON (de), l. p, p. érection de 

fiefs et union d'iceux à la baron nie de 
Monthyon, en faveur de^.-B. -Robert- 
Ange de Monthyon. — Versailles, 
juillet 1740 ; P. 27 août même année. 

MONTICOURT (de), l. p. p. anob. de 
Henri-Pierre de Monticourt. — Ver- 
sailles, décembre 1722; P. 23 jan- 
vier 1723. 

MONTIGNAC (de). L. P. p. anob. de 
Gautier de Mootignac. — i3o2. 

MONTIGN Y (de), l. p. p. anob. de Jean 
de Monligny, moyennant 110 francs 
d'or. — 12 juin i388; expédiées le 

7 février 1389. 

MONTIS (de), l. p* p. anob. de Jean de 
Montis, de Lyon, — 11 juillet i5Sj; 
expédiées le 4 septembre même année, 

MONTIS (de) L. p. p. anob. de Ber- 
nard de Montis, natif de Florence. — 
2 octobre 1 568 ; expédiées le 27 octo- 
bre 1369; enregistrées à la C. des A, 



Î79 



MO 



MO 



280 



le 26 avril 1 570 ; au presidial de Nan- 
tes le 6 novembre même année. 

MONTLEON (de), l. î\ p. anob. de 
Nicolas de Montléon , de Vilïemont, 
bailli d'Orléans. — 22 mars iSqo; 
expédiées le i(3 décembre même année. 

MONTLERME (de), l p, p. anob.de 
Jean-Jérôme de Montlerme* — 1643, 

MONTLÏARD (de), l. p. o. union de 
la terre et seigneurie de Ru mont â la 
terre de Fromont, et érection d'icclies 
en marquisat, en faveur du sieur de 
Montliard. — Péronne^ septembre 
1637; P. 6 février 1660, 

MONTMORENCY (de), l, p. p. érec- 
tion de la baronnte d'Ampville en 
duché-pairie, en faveur d'Henry, duc 
de Montmorency. — Paris ^ septembre 
t6io; p. 3o décembre même année. 

MONTMORENCY -FOSSEUX (de). 
L. P. p. confirmation et continuation 
du titre de duché héréditaire de Mont- 
morency, en faveur du mariage de 
M . d e Mont more n cy, m a rq u i s d e Fos- 
seux , avec Anne-Charlotte de Mont- 
morency-Luxembourg. — Versailles, 
décembre 1767; P. 14 mars J768. 

MONTMORENCY-LAVAL (de), l. p. 
p. union des terres d'Ornac et autres 
au marquisat de Magnac, et érection 
d'iccUcs en duché sous le nom de La- 
val, en faveur de Guy-André-Pierrc 
de Mon tmorencj- Laval. — Versailles, 
octobre 1758 ; P. 29 novembre même 
anné:- 

MONTMORENCY-LUXEMBOURG 
(de). L. p. p. conlirmation et nouvelle 
érection de la terre et seigneurie de 
Beaumont en comté, en faveur de 
Christian- Louis de Montmorency- 
Luxembourg. — Fontainebleau^ no- 
vembre 1740; P. 27 avril 1742. 

MONTXÎORT (de), l. p. p. érection de 
la terre et seigneurie du Ménil-Ha- 
bert en comté, en laveur du sieur de 
Montmort. — Libourne, 5 août i65o; 
P. 6 février 1660» 

MONTNAL (le). Voir Le Montsal. 

MONTORCIER. l. p. o, anob. d An- 
toine Montorcier* — Fontainebleau, 
septembre 1704; P. 12 décembre 
même année. 



MONTREUIL (de), l. p. p. anob. de 
Jacques de M on treuil. — Fontaine- 
bleau, novembre 172Ô; P, 18 janvier 

MONTREUIL (de), i. p. p. reconnais- 
sance de noblesse à Agnès-Louise de 
MontreuiL^Compiègne, août 1774; 
P. 26 août même année. 

MONTULLE(de). h. p. p. confirma- 
tion et nouvelle érection de la baron - 
nie de Saint-Port-en-Brie, en faveur 
de Jean-Baptiste-Francois de Mon- 
tiïllé, — Versailles, juin 1762; P. 7 
septembre même année. 

MONTVERD (de). L. p. p. anob. de 
Robert de Montverd, vicomte de Pon- 
talon et de sa postérité. — i366. 
Fol. 37. 

MOON (de). L. p. p, érection de la terre 
et seigneurie de Gomberncaux en ba- 
rgnnie, en faveur de Gabriel de Moon. 
— Sedan, août 1657; P. 14 juillet 
1662. 

M 00 RE DES FAWALS, l. p. p. na- 
turalisation à Michel Moore des Fa-- 
wals au comté de York sh ire en An^ 
gleterre.^ Versailles, décembre 1 762 ; 
P. 1 1 janvier 1763. 

MORA (de), l. p, p, anob. de Bernard 
de Mora^ conseiller du roi , et de ses 
enfants. — iBôq. Fol. y S, 

MORAL. L. p. p. anob. de Pierre Mo- 
ral. — Versailles, février 1773; P. 
1 3 mars même année. 



MORE DE PONTGIBAULT. l. p. p. 

rectification du nom pour le sieur 
More de Pontgibault, — Versailles, 
février 1783; P. 25 février même 
année. 

MORE.'^U. L. p. p. anob. d' Urbain Mo- 
reau , commissaire d'artillerie. — 1 646, 



I 



I 



MORANDIN. L. p. n. anob. de Biaise 
Morandin.— Versailles, octobre 1 69g ; 
P, 7 janvier 1700. M 

MORANS (de), l. p.p. anob. de Jean 
de Morans. — i5 lévrier i534; ex- 
pédiées le 7 décembre même année. 

MORE. L. p.p. anob. de Mathieu More^ 
et de sa femme. — 1 374, 



I 




28l 



MO 



MU 



282 



MOREAU L, p. p. anob. de Jacques 
Moreau. — Septembre i65o. 

MOREAU. t. p, p. anob. de Jean Mo- 
rcau, conseiller et assesseur criminel 
et maître de Fontenav-le-Comte, — 

MOREAU. L, p, p, anoh. de Jean Mo- 
reau. — Versailles, juin 1682 ; P. 12 
décembre même année. 

MOREAU. L* p. p. naturalisation de 
Jacques Moreau^ natif d'Irlande. — 
G>mpiègne, juillet 1765 ; P. 26 août 
même année. 

MOREAU. L. ?• p. anob. de Jean-Ni- 
colas Morcau. — Versailles, janvier 
1777; P. 2j août mcnie année. 

MOREAU, L. p. p- anob. de Pierre- 
Louis Moreau.— Versailles^mai 1771; 
P, 19 janvier 1779. 

MOBEAU DE LA ROCHETTE. 
L. P. p. anob. de François Moreau, 
seigneur de la Rochette.— Versailles, 
îiiin i768;P. 3 septembre même année. 

MOREL.L. p* p, anob* de Pierre Morel 
et de sa femme* — 1389. 

MOREL. Li p. p. anob, de Jean Morel, 
de Vernette, du diocèse de Clermont, 

— iJgo. FoK 3i. 

MOREL (de), l. p. p. anob. de Jean 
de Morel et de sa femme, de libre 
Goodition — î394. FoL 63. 

MOREL. L. p. p. anob. d'Etienne Morel, 
de Rubcaumont, et de sa postérité.— 

MOREL, L. p. p. anob. de Jacques Mo- 
rcL— Saint-Germain, décembre 1 666\ 
P. 10 mars t68i. 

[MOREL. LP.p.anob. du sieur Morel. 

— Saînt-Germain, septembre 1669; 
P« 39 janvier 1670. 

MOREL DE LA BORDE l. p, p. 
anob. de Pierre et André Morel de la 
Borde. ^ Compiègnc, août 1770 ; P. 
s5 mATS 1775. 

lORELET.L.p. p.léçitimation à Jean 
Morclet, conseiller du roi, avocat au 
bailliage de Calais, et de sa postérité. 

— Mars 1495. — L. p. p. anob. dudit, 

— I496, 



MOREL ET, L, p. p. anob. de Jean Mo- 
relct. — i5ï6. FoL t35. 

MORELS (de). Voir Des Morels. 

MORETS (de), i. p. p. anob. de Pierre 
de Morets. — i665. 

MORÏCI^AU. L.p.p. exccptijondusîeur 
Charles Moriceau de la révocation de 
noblesse portée par ledit d'août r 7 1 5 . 

— Paris, 18 janvier 1721; P. 29 avril 
même année. 

MORICEAU DE CHAIZE. l. p.p. 
anob. de Charles Moriceau de Chaize. 

— Versailles, décembre 1699 ; P. 
29 avril 1700. 

MORICET. L, p. p. anob, de Julien 
Moricet, sieur de Montlouis. — Ver- 
sailles, février 1703; P. 2 mars même 
année. 

MORIELLE DE MONTGARDE. 
L. p» p. anob. de Mathurin Morielle de 
Montgardé, — Fontainebleau, octo- 
bre 1728 ; P. 2ï juillet 1729. 

MORIN. L. p. p. anob. de Bertrand Mo- 
rin. — i35i. Fol, 39. 

MORIN.L, p. p. anob. de Nicolas Mo- 
rin, de Saint-Quentin, et de sa posté- 
rité. — i356. FoL I02, 

MORIN, L. p. p. anob. de Jean Morin, 
sieur de Martilly. — 1 552. FoL 3o3 . 

MORIN, T.. p. p. anob. de François 
Morin^conseillerauprésidialde Tours, 
moyennant une aumône de 10 écus, 

— j 58q ; vérifiées à Tours en parle- 
ment, fe 18 mai 1590. 

MORIN. L. p. p. anob. de Charles 
Morin, héraut des états de Bretagne. 
—21 avril 1648; expédiées le 6 juillet 
même année. 

MORINlERE(dela). Voir De Lamo- 

RINTÈRE. 

MORISSEL. u p. p. anob. de Jean 
Morissel, sieur de Montlouis.^ 1703. 

MORLET. L. p. p. anob, de Jean Mor- 
let de Mon tau ban, moyennant 100 
écus d'or. — to janvier i5i6; expé- 
diées le 3o novembre même année. 

MORNES DESAÎNTHlLAlRE(dc). 
L. P. p. anob, de Pierre de Mornes, 



283 



MO 



MU 



284 



sieur de Saint-Hilaire , lieutenant 
d'artillerie..*. — octobre i65i. ^ 
L. p. p. confirmation de celles du 
mois d'octobre i65[, portant anob. 
du sieur Pierre de Mornes de Saint- 
Hilaire. — Pans, janvier 1666; P. 
26 février 1667. 

MORTAIGNE (de), l. p. p. naturali- 
sation et reconnaissance d*ancienne 
noblessed extraction à Jacques, comte 
de Mortaigne, natif de la province 
d'Echasseu dans les Etats de F Em- 
pire. — Versailles, août 1740; P. 3 
mai 1749* 

MORTANGY fde), l. p. p. permission 
à Guillaume de Mortangy de porter 
le nom de Marsangy. — Versailles, 
novembre 1769; P. i5 décembre 
même année. 

MORTEMART (de), l. p, p. érection 
du marquisat de Mortemart en duché- 
pairie, en faveur du marquis de Mor- 
temart. — Paris, décembre t65o; P. 
i5 décembre i663. 

MOSEL. L. p. 2; âûob. de Nicolas Mo- 
sel, sieur deChamproy. — ï68j. 

MOSSIAS DE BONNES. L. p. p.anob. 
d'Antoine Mossias de Bonnes. — Ver- 
sailles, janvier 1706; P, 5 mai même 
année. 

MOTHE (de la). Voir De la Mothe. 

MOTTE-ROUGE (de la). Voir De la 
Motte- Rouge. 

MOUCHARD. L. p. p, aoob. de Pierre- 
François Mouchard* — Paris, octobre 
1720 ; P. 12 mars 1722. 

MOUCHE. L. p. p. anob. d'André- 
François Mouche. — Versailles» sep- 
tembre 1697; P, 19 décembre même 
année. 

MOUCHET, h. p. p. anob, de GulU 
laume Mouchet et de sa postérité, — 
1390* Fol. 27. 

MOUCHY (de), l. f. p. règlement 
pour la jouissance de Jean de Mouchy^ 
seigneur de Senarpont, des terres de la 
Chaimotte et Rouges-Corn bres près 



le pont de Nieullay-les-Calais. — Com- 
piègnci ôaoùt 1567; P. 26mai i56f 

MOULART DE VILLEMAREST 

L. P. p. confirmation du titre de ba- 
ronnie à la terre de Torcy, en faveur 
du sieur Moulart de Villemarest, — 
Fontainebleau, octobre 1738; P, 6 
juin 1739. 

MOULINS (de). L. p. p.anob. de Guil- 
laume de Moulins. — 1 387» Foi, 1 [ . 

MOULINS D'EVRY. l. p. p. érection 
de la terre et seigneurie d*Evry en 
marquisat, en faveur de Joseph-Ber- 
nard Moulins d'Evry. — Compiègne, 
août 1763; P. 16 juillet 1764. 

MQURET. L, p. p. anob. de François 
Mouret, sieur du Pont, bourgeois de 
Rouen, — ;? juillet 1644; expédiées^ 
le 2 juillet 1645. "" 

MOUREZ DE CHALIES (de), l. p, p." 
u n ion des terres et seigneuries de Pont- 
Gibaud, Pradines et Ruzaudon, et 
érection d'icelks en comté, sous le 
nom de Pont-Gibaud. en faveur de Cé- 
sar de Mourez de Chalies. — Ver- 
sailleSj février 1762 ; P. 3 mai 1763. 

MOUSSEAUX-D*AUXI (de), l. p. p. 
union des terres, seigneuries et fiefs de 
Martincourt et autres et érection d'i- 
celles en marquisat sous le nom 
d'Auxi, en faveur du sieur de Mous- 
seaux d'Auxi. — Versailles, septem- 
bre 1687:, P, 6 septembre 1688. 

MOVIER, L. p. p, anob. d'Antoine 
Movier. — 1698. 

MOYRAS, L, p. p, déclaration de no- 
blesse à François Moyras. — Paris, 
avril i658; P. 5 mars 1659* 

MOYROD. L. p» p, anob de Laurent 
Moyrod. — Versailles , août 1700; 
P. 7 septembre même année. 

MUEUD (de), L* p. p. anob* de Pierre- 
Antoine de M ueud- — 1661, 

MULDER (de), l, p. p, naturalisation 
à François et Adrien de Muîder, père 
et fils, natifs de Bois-le-Duc en Hol- 
lande. — Camp devant Bouchain , 
mai 1746, — P. 1 5 juin même annéç. 




285 



NA 



NE 



286 



MULET (de), k, p, p. anob. de Gratien 
de Mulet, de Bordeaux. — iSpo. 

MURAT. L, p. p. anob. du sieur Mu- 
rat, — Fontaînebleau, mai i633; P, 
7 juillet même année. 

liURY DE PROVANS, l. p. p, natu- 
ralisation à Joseph et Phil.- Ignace 
Murj^ de Provans, père et fils. — 



Fontainebleau, novembre i733; P. 
20 décembre même année. 

MUS. L* p, p. anob* de Nicolas Mus. — 
i56o. Fol. 58. 

MUTIO* L. p* p. naturalisation et anob. 
de Ludovic Mutio^ de Bologne, ver- 
rier, et de Barbe Croissant, safemme» 
aussi Italienne. ->« i65i. 



N 



NAMUR(de). l. p. p. anob.de Jean 
de Namur, valet de chambre du duc 
de Bourgogne. — 1375. 

NANCHEL. L. p. p. anob. de François 
Nanchel. — 1700, 

NATOIRE. L. p. p. anob. de Charles 
Natoire. — Versailles, avril 1753 ; P. 
iJ^nvicr 1755, 

NATUREL. L. p. p. anob. d'Etienne 
NalUfd, pour services à la reddition 
de Lyon. — 1 594. Fol. 76, 

NAU. t. p. P^ anob. de Claude Nau, 
skur de la Bometière^ secrétaire de la 
chambre du roi. — i6o5. 

NAU. L. p; ordonnant que le sieur Nau 
etsc$s(£urs, entants de P>ançoisNau, 
îouirontdc la noblesse comme ils au- 
rsieni pu faire avant 1 edit d'avril 
iWa.— Paris, 5 mars 1671; P. 12 
avril i683, — l. p. p. confirmation de 
noblesse» en venudc Tarrét du conseil 
du S mars r eW i , au sieur Nau et à ses 
«Œurs.—St-Germain, décembre r 67 1 ; 
p I - ivril i683. — L.p.p. confirmation 
ci ■ noblesse du sieur Nau. — 

\^. .a*..v^, mai 16g i; P, 4 août même 
mafiêe. 

NAU DE CARDAIS. L. p. p. anob. 
du iiJcur René Nau, sieur de Cardais. 
— Montpellier, septembre i632; P. 
6MûtioS3. 



NAY(de). L. p. p. anob. de Colard de 
Nayetdesa postérité. — i388. 

NAZAC (de). L. p. p. anob. du sieur 
de Nazac. — Versailles, septembre 
178 1; P, 22 décembre même année. 

NEAUVILLE(de).L.p.p.anob.deGuî^ 
laumede Neauvilk, notaire et secré* 
taire du roi. — 1397. Fol. io5. 

NELSON. L. p. p. naturalisation à 

Gilbert Nelson^ natif d'Edimbourg, 
— Versailles, mars 1747; P. 17 mars 
même année. 

NEMOURS DE LA CHASSAIGNE 
(de). L*'P. p. confirmation de noblesse 
à Etienne de Nemours de la Chassai- 
gne. — ^ Versailles, mars 1742; P. 17 
avril même année. 

NERA. L. p. p. anob. de Noël-Fran- 
çois-Julien Néra.— Versailles, décem- 
bre 1754; P. décembre 1755. 

NEUFCHEZE(de).L.p.p.érectiondeIa 
terre et seigneurie de Brein en comté, 
en faveur de M.deNeufchèzc, évéque 
de Châlons*sur-Saône. — St-Germain- 
en-Lave, novembre 1637; P, 3 sep- 
tembre 1640. 

NEUVlLLE(de),L.p.p. union desterres 
de Viney, Montaucy et autres, et 
érection d'icelles en marquisat, sous 
le nom de Neuville, en faveur de M« 



287 



NO 



NO 



a88 



Camille de Neuville. — Fontainebleau, 
juillet 1666; R 29 juillet même année. 

NEUVILLE DE VILLEROY (de). 
L. P.p. érection de la terre, seigneurie 
et chàtellenie de Villeroy^ ses apparte- 
nances et dépendances en marquisat, 
en fa%^eur de M« Nicolas de Neuville, 
sieur de Villeroy, — Paris, janvier 
161 5 ; P. 21 janvier 1634, 

NEUVILLE (de la). Voir De la Neu- 
ville. 

NEVEU, L. ¥. p, anob. de Guillaume 
Neveu. — 1384. F0L219. 

NICALIS. L. p. p, natural. à Charles- 
François Nicalis, comte de Venant et 
Brandisj natifde Turin,— Paris, avril 
i663; P. 17 décembre 1664. 

NICOLAl (de), l. p. p. érection de la 
terre et seigneurie de Goussainville en 
marquisat, en faveur d'Antoine de 
Nicolaû^ — Paris, mai 1645 ; P. 6 sep- 
tembre même année. 

NICOLAS, L. p, p. confirmation de la 
noblesse, et en tant que besoin nouvel 
anob. de M" René Nicolas, — Paris, 
avril [612; P. 2 septembre 1654, 

NICOLAY. L. p. p. anob. de Louis Ni- 
colay, tils naturel de Louis, premier 
écuyerdela grandeécurie,et de Made- 
leine Duprès. — 1641, 

NICOU (de). L. p, p. anob. d'André de 
Nicou. — 1661. 

NICOU (de). L, p. p. réhabilitation aux 
sieurs André, Gabriel et Jean de Ni- 
cou. — 18 avril 1667. 

NIETRE.L. p. p, anob. de Pierre 
Nietre, premier valet de chambre du 
roi. — 1669. 

NIQUET. L. p, p. anob. d'Antoine Ni- 
quct. — 1684, 

NIVARD, L. p. p. anob. de Joachim 
Nivard. — 1697^ 

NOAILLES (de), h. p. p- érection de la 
terre de la Motte-Tilly en comté, en 
faveur d^Adrien- Maurice, doc de 
Noailles. -— Marly, novembre 1712; 
P, i3maï 1713.— L. p. p. permission 
à Adrien-Maurice, duc de Noailles, 
d'accepter !a grandesse d'Espagne de 



première classe, accordée par décret 
du roi d'Espagne du 3 mars [712.— 
Versailles, décenibre 1712 ; P, 6 sep- 
tembre 17^3. 

NOAILLES (de), l. p. p. érection du 
duché d'Ayen en pairie^ en taveur de 
Louis de Noailles. — Versailles, février 
1737; P. 12 mars même aonée. 

NOAILLES (de), l. p.p. permission 
au comte de Noailtes de jouir pour 
lui et sa postérité de la grandesse 
d'Espagne pour la terre et baronnie 
de M ouchy.— Fontainebleau , octobre 
1749 ; P,4mai 1750. 

NOAILLES (de), l. p. p. que le maré- 
chal de Noailles jouira de la terre et 
seigneurie de Nogent à titre de comté. 
—Versailles, 2 septembre 1749; P. 26 
février 1760. 

NOAILLES(de).L. p. p. union et incor- 
poration de la terre de Linvilieà celle 
aArpajon, en faveur do comte de 
Noailles* — Versailles, février 1769 ; 
P. 6 mai même année. 

NOBLET DE CHEVALETTE (de). 
L, P. p. union des terres et seigneuries 
de Claytej Trémont^ Mongesson, et 
érectiond'icelles en comté sous le nom 
de Clayte, en faveur de Berfiard de 
Noblet de Chevalette. — Versailles, 
juillet 1730; P, 27 janvier 1735, 

NOËL. L. p. p. anob. de Jean Noël. — 
i5r2. Fol. 83. 

NOËL (de), l, p, p. anob. de Pierre de 
NoëL— i656. 

NOGARET (4e), l. p, p, anob. de Vi- 
talis de Nogaret, de Moulins.— 1 35 i . 

NOGARET (de). L. p. p. anob. d'E- 
tienne de Nogaret. — 1354. 

NOGARET (de), l. p. p. anob. de Jean 
de Nogaret, bourgeois de Toulouse, 
et de sa postérité. — '372. 

NOGARET (de), l. p. p, maintenue et 
confirmation de noblesse aux sieurs 
Joseph et André de Nogaret frères, 
écuyers, — 1674* 

NOINTEL (de). Voir Béchameil. 

NOIZET DE BARA l. p, p. anob. de 
Gilles Noizet de Bara. — Versailles, 



28q 



OD 



OK 



290 



septembre 1687; P. 11 décembre 
iji3, — L. p. p* mandement pour 
Fenregistrement de celles du mois de 
septembre 1687, portant anob. de 
Ipilles Noizet ae Bara, en faveur de 
îicolas- Gilles et Anne Noizet de 
Bara, frère et sœur, et de Gilles Noi- 
zet de Bara, anobli.— Fontainebleau, 
7 octobre 171 3, 

NOLASQUE CONVOY,L.P, p. décla- 
ration de naturalisation à Pierre No- 
lasque Convoy, natif de Lisbonne.^ 
Versailles^ 20 lévrier 1739 ; P, 23 fé* 
vricr 1741, 

NOMPAR DE CAUMONT. l, p. p. 
union des baronnie de Mucidan et 
seigneurie de Maduran au marquisat 
delà Force, et érection d'icelui en du- 
ché-pairie, en faveur de Jacques Nom- 



par de Caumont*— Chantilly, juillet 
1637; P. 3 août même année. 

NORMAND (le). Voir Le Normand. 

NOSLETZ (de). L.pp. naturalisation à 

Jean-Népomucéne- Joseph- François- 
Xavier-François-de-Paole, comté de 
Nosletz< — Versailles, septembre 1779; 
P. 28 janvier 1780. 

NOUVEL (le). FoiV Le Nouvel. 

NOVINCE. L. p. p. anob, de Pierre 
Novince, receveur général des finan- 
ces à Caen. — 1600. 

N YORET. L. p. p. anob, du sieur Nyo- 
ret. — Saint-Germain, août 1668; P. 
4 février 1669. 



o 



O (d*). L. P. p. anob. de Guillaume d'O, 
tîcur de Clcvilîe, vicomte de Caude- 
bec, en considération de ses services 
dans les guerres du feu roi Henri IV. 
•^ 2û jum 1610; expédiées le 23 mai 
i6ia* 

O (d*). L. P. p* érection de la terre et 
châtcllenie de Franconville en mar* 

3uisat, en faveur de Gabriel-Claude 
'O. — Versailles, juin 1699; P* 7 
septembre même année. 

OBERKAMPF* l.p. p. anob. du sieur 
Oberkampf. — Versailles, mars 1787; 
P. 3 1 juillet même année. 

OMBRIEN. L, p. p. naturalisation à 
Pierre O'Bricn , natif d Irlande. — 
Versailles, décembre 1725; P. i4Jan' 
vicr 1726. 

ODART BAILLOT. l. p. p. confirma- 
ticm de noblesse â Nicolas Odart Bail^ 
lol^ sieur de Ddure. — Fontainebleau^ 



p. anob. de Philippe Oger, 
au roi, de sa femme et de 



octobre 1703; P, 4 décembre même 
année, 

OTRIEL. L, p. p. naturalisation et re- 
connaissance de noblesse à Jacques 
OTriel, natif d'Irlande. — Versailles, 
décembre 1750; P. 9 février 175U 

OGER. L. p 

secrétaire 

ses enfants. — 1364. Fol. 18 

O^KELLY FOREST. L. p, p. natura- 

lisation et reconnaissance d*ancienne 
noblesse à Denis 0*Kelly Forcst, — 
Versailles, décembre tj56; P. igdé- 
cembre 1757. 

O'KENNY, L. p. p, naturalisation à 
Nicolas-Antonin O'Kenny, Irlandais. 
— Compiègncjuin 1728; P. 12 juillet 
même année. 

O'KŒFF. L. p. p, naturalisation à Ar- 
thur OKœff, natif d'Irlande, — Ver- 
sailles, octobre 1709; P. 5 avril 1710. 



agi 



OR 



OS 



2Q2 



OLANLAINE. l p. p. anob. des sieurs 
HugueSj Pierre et François Olanhiine. 
— 1667, 

OLIVAREZ (d ). Voir Boraud. 



OLIVIER, L.p 

vier 



tLK, L. p. p. ano 

— 1497. FoL 57 



anob. de Paul OU* 



OLIVIER, L, p, p, anob. de Jacques 
Olivier. — ^^^7* 

OLIVIER. L, p. p. union des terres et 
seigneuries de Senozan, la Salle, etc., 
et érectioQ dMcelles en comté sous le 
nom de Senozan» eu taveur du sieur 
David Olivier. — Marîy, novembre 
1710 ; P. 3 décembre même année. 

OLIVIER. L. p. p. anob. de Joseph 
Olivier. — FontamebleaUj septembre 
1726; P. 2 décembre même année. 

OLPEZZO (d'). L, p. p, naturalisation à 
Amédéc-AlphonseaOIpczzo, marquis 
deVauquerre* ^ Versailles^ décem- 
bre i686; P, 28 novembre 1687, — 
L* p. p* confirmation de celles du mois 
de décembre 1686, portant naturali- 
sation à Amédée- Alphonse d'Olpezzo, 
en faveur d'Alphonse-Henri d^Olpez- 
zo, prince de la Citerne, en Piémont. 

— Versailles^ février 1758; P. 6 juil- 
let même année. 

0*MAHONY. L. p. p* reconnaissance 
de noblesse pour le comte O^Mahony. 

— Versailles, septembre 1788; P. 28 
avril 1789. 

O'NEÏL. L. p. p. naturalisation à Jean 
O'Neilj Irlandais. — Versailles, juil- 
let 1732; P, i3 janvier 1733. 

ON F ROY. L. p, p. anob, de Marin On- 
froy, sieur de Saint-Sauveur, de Nor- 
mandie, moyennant 400 ce us d or. — 
12 janvier i543; expédiées le 16 dé- 
cembre 1544. 

ORGER. L. p, p. naturalisation à Gau- 
thier Orger, originaire d'Irlande. — 
Versailles, mars 1741 ; P. 20 avril 
même année. 

ORGORMAN. t. p. p. naturalisation 
et reconnaissance de noblesse à Orgor- 
man, natif du comté de Clarc en Ir- 
lande. — Versailles, février 1774; P- 
3 mai 1775. 



ORIGNY (d'). L. p. p. anob. des sieurs 
d'Origny. — Versailles, mai 1782; 
P. 2 3 juillet même année, 

ORIGNY D'AGNY(d'}. L. p. p, conHr^ 
mation de noblesse et nouvel anob. 
de Ph.*Louis d'Origny d*Agoy. — 
Versailles, juin 1755 ; P. 12 août mê* 
me année. 

ORIGNY-DAMPIERRE (d^ l. p. p.^ 

confirmation de noblesse et nouvel 
anob» d'Avent. 'Philippe d'Origny- 
Dampierre. — Versailles , octobre 
1 761 ; P. 19 décembre même année. 

ORIVAL (d'). L. p. p. anob. de Robert 
d*Orival, bourgeois de Paris^ pour 
services à la guerre. — 1 2 mai i 375 ; 
expédiées le 22 décembre même année. 

ORLEANS (â'I u p. p. anob. de Jean 
d'Orléans, de Rennes, moyennant 1 5o 
livres. — 9 juin 1 368 ; expédiées le 1 2 
décembre même année. 

O'ROURK. L. p. p. reconnaissance et 
maintenue d'ancienne noblesse aux 
sieurs Edmond et Patrice O'Rourk, 
natifs d'Irlande. ^— FontainebleaUj 
octobre 1770; P. 3o mars 1772. 

O'ROURK. L. p. p, mandement pour 
renregistremcnt de celles du mois 
d'août 1759, portant naturalisation à 
Edmond et Patrice O'Rourk, natits 
d'Irlande, — Versailles, 3i décembre 
1770; P. 26 novembre 1771. 

O'ROURK. L. p. p. naturalisation à 
Jean , comte 0*Rourk, natif dlrlande, 
— Compiègne^ août 1771 ; P. i3 oc- 
tobre même année. 

ORSINl. L.p. p. naturalisation à Fran-' 
çoîs Ors i ni, chevalier, Italien de na- 
tion. — Versailles, février 1767; P. 
1 3 avril même année. 

OSANNE. L. p. p. anob* d'Antoine 
Osannc, sieur de Basille en Romois, 
moyennant 3ooo livres. — 1574. 
Fol. 594. 

OSBER. L. p. p. aoob. de Jean Osber, 
pour services militaires, — i>5i. 
Fol. 26. 



293 



PA 



PA 



394 



OSSANDRON. l. p, p. anob. de Pierre 
Ossandron, commissaire des i^uerres. 
1596. 

OSSUN (d*). L. p. p. permission à Pierre- 
Paul, marquis d'Ossun, d accepter la 
Sjrandesse d'Espagne. — Versailles, 
évricr 1768; P, 21 mars 1770. 

CSULLIVAN, l, p. p. naturalisation 
à JcîmO 'Sullivan, natif d'Irlande. — 
Versailles, janvier lySo* P, 2 5 lévrier 
même année. 

OTHENIN.L, p. p. anob. de Richard- 
Guillaume Othenin, de Dijon, et de 
sa postérité. — 14 janvier i365; ex- 
pécuées le 7 octobre même année. 

OUDART. L- p. p. anob. de Jean Ou- 
dart, bourgeois de Paris , moyennant 
200 livres. — 7 novembre i37ti ; ex- 
pédiées le 6 décembre même année. 



OUDOT DE VAUROY. l, p. p. anob. 

de Jacques-Alexandre Oudot de Vau- 
roy. ^Saint-Germain, octobre 1667; 
P. 29 décembre 1668. 

OUIN. L p. p. anob. de Nicolas Ouîn, 
receveur à M âcon. — ï35o. FoL 17* 

OURNEE(d'}, L, p. p, naturalisation 
à Anne d'Ournée, native de Namur, 

— Paris , 3 janvier 1722 ; P. 5 juillet 
1728. 

OUTREMONT |d'). Voir Fagotin. 

OUVRARD. L. p. p. anob* de Pierre 
Ouvrard, éciiyer, sieor de Lafaudray. 

— 27 février 1668. 

OUVRART. L. p. p* anob, d'André 
Oiivrart. — 1 66 1 • 

OVARD. L. p. p. anoK de Jean Ovard, 
seigneurdeSonnay* — 1 375, Fol. 1 39. 



PACHY (de)* L- p. p, confirmation de 
ooblesse â Jean-Baptiste de Pachy, 
ficur de Saint- Aurin. — Meudon, 
juillet 1698; P* 6 septembre même 
ttitnéc* 

PAGE (le). Voir Le Page. 

PAILLARD. L, p. p. anob. de Guil- 
laume Paillard, et de Philippine» sa 
femme. — 1376. Fol, i52, 

PAILLARD. L. p. p. anob. de Chris- 
toplie Paillard, bourgeois de Paris, 
mOfennant 704 livres. — 22 mai 
1400; expédiées le 6 décembre même 
année. 

PAILLARD. L. p. p. anob. de Philippe 
PalUard, notaire et secrétaire du roi. 

— 1409. Fol. 19. 

' PAlLLEN. L. p. p. anob. de Jean Pail- 
lent àt Troycs, et de Jeanne^ sa lemme. 

— i358. 



PAILLOT. L. p. p. anob, de la maison 
de Nourri, Colombiers, Vercers, Ga- 
rennes, etc.j dépendant^ en laveur du 
sieur Paillot. — Saiot-Maur, octobre 
1637; P. 2 décembre 1639. 

PAINTEUR (le). Voir Le Painteur. 

PAJOT. L.p.p. union de la terre et sei- 
gneurie de Saint-Aubin et Villiers- 
Houdan et autres fiefs à la terre et 
seigneurie d'Onsembray, cl érection 
d'icelles en comté, en faveur de Léon 
Pajot. — Versailles^ juillet 1702; P, 
18 août 1704. 

PALEDRETZ. l, p.p. anob. de Ber- 
trand Paledretz, d ïpres. — i^yo. 

PALLET (de), l. p, p. anob. de Jean 
de Pallet, avocat, — 16 avril npS; 
expédiées et enregistrées en la C. des 
A,, 10 juillet 1597. 



295 



PÂ 



PA 



296 



PALLET (du). L. p. p. anob. de Pierre 
du Pallet^ capitaine de Dieppe, — 6 
mars i653; expédiées le 2 décembre 
même année. 

PALLION DE TARTARA. l. p. p. 

anob. de Jean Pallion de Tartara. — 
Versailles, novembre 1696; P. i5 mai 
1 697. 



PALLU, L. p. 
- 1695. 



p. anob. de Jean Pallu. 



PALLU -DUPARC u p. p, anob, 
du sieur Pallu-Duparc, —Versailles, 
mars 1781; P» 8 mai même année. 

PALOLL l. p. p, anob. de Bernard 
Paloli, de ses frères et de leur posté- 
rité, — i355. 

PANNELLIER. l* p. p. anob. de Lu- 
cien Pannellier. — Versailles, janvier 
1768 ; P. 4 mars même année. 

PAPARIN, L, p. p. anob. de Jacques 
Paparin> sieur de Chaumont et de 
Château-Gaillard, — 7 février 1578, 

PAPARIN, L.p, p, réhabilitation d'Ed* 
monde Paparin, veuve de François 
Beverent» sieur de Souvieu,non noble. 
— i*f janvier 16 10; C.des A.^ i^'juin 

l6t2, 

PAPILLON. L. p. p. anoKdePhi- 
lippe Papillon, fiis naturel d'Antoine 
Papillon, sieur de Parc\% et de Blan- 
che Bouche, — 1 60 1 . Fol. 161. 

PAPION DE TOURS. L. p. p. onob. 
du sieur Papion de Tours, --* Ver- 
sailles, octobre 1781; P. 14 mai 
1783. 

PAPON. L* p. p. anob. de Jean Papon^ 
sieur de Macours, lieutenant général 
de forêts et maître des requêtes de la 
reine. — 1577. Fol. 32 1. 

PAQUELLY. l. p. p. naturalisation à 
Pierre - Antoine Paquelly, natif de 
Brescia. — Paris, mars 1722; P. 20 
mars 1724. 

PAQUïS. l. p, p. confirmation de Té- 
rcction de la terre et châtellenie de 
Coullans en baronnie, en faveur de 
Denis - Louis Paquis. — Versailles, 
août 1722; P. i3 août 1723. 



PARCH APE. L.p.p. anob. de Marcelin 
Parchape. — 1634, 

PARDI EU (de la). Voir De lk Pardieu. 

PARFAIT. L p. p. anob. de Claude 
Parfait, bourgeois de Paris, moyen- 
nant (So5 livres. — i3 août r6o3; ex- 
pédiées le 2 5 février 160 5. 

PARIS. L. p. p. anob. de Jacques 
Paris, sergent d'armes, d'Isabelle, sa 
femme, et de sa postéritéj moyennant 
40b écus. — jBgS. 

PARIS. L. p. p. anob. du sieur Paris, 
de l'Académie d'architecture. — Ver- 
saillesj juin 1789 ; P. 29 août même 
année. 

PARIS DE LA BROSSE.L.p.p, érection 
de la terre et seigneurie de Ponceault 
en marquisat, en faveur du sieur Pa- 
ris de la Brosse. — Meudon, juin 1723; 
P» 3o août même année. 

PARIS DE MONTMABTEL. l. p. p. 
érection de la terre et seigneurie de 
Brunoy en marquisat j en faveur de 
Paris de MontmarteL — Versailles, 
octobre 17^7; P. 6 mars 1758* 

PARIS (de). L. p. f». anob- du sieur de 
Paris. — Paris, Janvier 1720; P. 29 
avril même année 

PARIS (le). Voir Le Paris. 

PAROIS (du). L- p. p. anob* de Jean 
du Parois, sieur de la Fosse, avocat 
au parlement de Paris, moyennant 
450 livres. — 2 novembre 1544; ex- 
pédiées le 9 septembre i545, 

PARTENAYEUL(de).L.p.p.anob.de 
Jean de Parienayeul. — i5j3. FoL 
i33. 

PAS (du). L* p. p* union des terres de 
Cré, la Bellotiôre^ la Trachaudière, et 
érection d'i celles en baronnie, en fa- 
veur de dame Suzanne du Pas. — 
Paris, mai 1620; P. i*' juillet 1623. 

PAS DE FEUQUIERES (du), l. p. p, 
érection des terres de Chardonnièrcs, 
Feuquières et autres en marquisat, en 
faveur d'Isaac^ comte du Pas, seigneur 
de Feuquières. — Paris, mai 1^646; 
P. 29 janvier 1659, 



^97 



PA 



PE 



298 



PASQUET, L, p. p. aiiob, de Pierre 
Pasquetj sieur de Closlos. — Marly, 
mars 1702; P. 24 juillet même année, 

PASQUETDE LA REVAUCHERE. 
L. P. p. anob. du sieur Pasquet de 
la Revauchère. — Versailles , mars 
1782; P. 16 juillet même année, 

PASQUIER. L, p. p. anob. d*Estienne 
Pasquicr, avocat au parlement, pour 
SCS recherches d*ant!qui tés de la Fran- 
ce* — 2 mars 1574. Fol. 285; enre- 
gistrées le 4 juin 1 5 80. 

PASQUIER. L, p. p. anob. de Jean 
Pasquier, prévôt de Montdidïer. — 
6 nuvembre 1 Sg i ; expédiées le 14 oc- 
tobre 1609* 

PASQUIER. L. p. p. anob. de Pierre 
Pasquîer, — 1702. 

PASSART. L. p. p. anob, de Guillaume 
Passart, contrôleur de la maison du 
roi. — 1609. 

PASSON. L, p. p. confirmation de no- 
blesse à René Passon, sieur de Gasti- 
ûcs, — Versailles, février 1697; P. 19 
mars 1698. 

PASTOURADE, l. p. p. anob. de Jean 
Pastuurade, d*Epina y, et de sa femme. 
— 1378. Fol. i8i. ' 

PASTOUREAU, l.p. p. anob. de Jean 
Pastoureau, avocat tfu roi, et de Pé- 
tronille^ sa femme, — î365. 

PATENOTRE. l. p. p. anob, de Guil- 
kumc Patenôtrc, secrétaire du roi. — 
1408, Fol. 76. 

PATENOTRE. l. p. p. anob. de Pierre 
pAtenôtre^ valet de chambre du roi. 
— * t4[S. Fol, 76, 

PATUREL. l. p. p. confirmation de 
l'crection de la terre de Vitry-sur- 
Sctnc en chàtellenie, en faveur de 
Claude- François PatureL — Versail- 
les^ novembre 1709; P. 23 décembre 
même ffkioée. 

PATY. u p* p. réhabilitation de Jacques 
Paty, jurât de Bordeaux, — 1607, 

PAU LE, L. p. p. anob. de Guy Paule, 
cuisinicrdu roi* — 1422. Fol. rri, 

PAULMIER. L, p. p. anob.de Julien 



Paulmier, sieur de Vandœuvre.et de 
GratemesniU vicomte de Fa mise, mé- 
decin du roi. — 5 décembre i58?. 
Foi. 297; expédiées le 5 ^ptembre 
i586; enregistrées le 17 septembre 
même année. 

PAUTEL, L, p. p. anob. du sieur Pau- 
tel, de Condé, de sa femme et de ses 
enfants. — 1396, 

PAUX. L. p, p. anob. d'Adrien Paux,— 
Paris, avril 1 621 ; P. 14 juin même 
année. 

PECHAL. L. p. p, anob. de Jacques 
Péchai, sieur de la Motte. — 1702. 

PECHEUR (le), Voir Le Pécheur. 

P ECOLO, h. p. p, naturalisation de 
Jules Pecoloi sieur de Terracine, gen- 
tilhomme napolitain. — i 3 août 1Ô17; 
expédiées le b novembre même an née. 

PECQUET. L. p. p, anob. d'Antoine 
Pecquet. — Marly, juillet [715 ; P. 1 3 
juillet 171 6, 

PEGRELONGUE(de). L. p, p, anob. 
de David de Pegrelongue. — Paris, 
août 1719; P» 23 janvier 1720. 

PEILLARD. L. p. p, anob, de Michel 
Peillardj prêtre^ et de MicheL son ne- 
veu. — 1372. Fol. 104. 

PELE, L. p, p. anob. de Jean Pclc* — 

1447* 

PELERIN. L. p. p. anob. de Jean Pèle- 
rin, moyennant une aumône. — 1 3 
août 1688. 

PELHOIR. L. p. p. anob. de Pierre 
Pelhoir. — i5i3. Fol. 197. 

PELlAQUE(de). l.p. p. anob. de Jean 
de Peliaquc. — 1594* Fol, 90, 

PELISSEAU, L, p. p. maintenue du 
sieur Pelisscau en sa noblesse, — St- 
Germain, 23 novembre 1670; P, 9 
mars 1671, 

PELLERIN. L, p. p. anob, de Joseph 
Pellerin. — Versailles, juin 1757; P. 
17 mars 1758. 

PELLERIN DECHAMPLATEAU. 

L, P. p. anob. de Jacques Pellerin de 
ChamplaTeau- — Versailles, décembre 
i685i P. 20 mars 1687. 



^99 



PE 



PE 



3oo 



PELLETIEK. u p. p.anob. de Michel 
PelletieT. — Fontainebleau, octobre 
i7o3; P, 28 février 1704, 

PELLETIER* t. p. p, confirmation de 
noblesse à Louis-Auguste et Michel- 
Laurent Pelletier. — Versailles» 21 
mars 1738 ; P. 28 mars même année. 

PELLETIER (k). Voir Le Pelletier, 

PELLOQUIN. L. p, p. anob, de Denis 
Pelloquin^ seigneur de Bernières, maî- 
tre des comptes à Rouen,— i o novem- 
bre i582 ; expédiées le 20 avril i583. 

PELOUDE, L.p, p. anob. de Jean Pe^ 
loude. — 1393. 

PENILLON. L, p. p. confirmation de 
noblesse à Jean Penillon, sieur de 
Cour basson.— Versai lleSj mars 1701; 
P, 22 novembre même année. 

PENISSON. L. p. p. anob. de Nicolas 
Penisson. — 1701, 

PENNENCOURT(de). Fo/r Lennox. 

PEQUOÏNT (de), l. p. p. confirmation 
et maintenue de noblesse en faveur de 
la veuve de Noël de Pequointj député 
de Dunkerque» et de ses enfants, 
moyennant une aumône de 200 écus 
dor. — 1728, 

PERCHE (de), l, p, p. anob. de Denis 
de Perche et de sa postérité» — 1391, 
F0L45. 

PERCHE (le). Voir Lk Perche. 

PERCHES (de), l. p. p. anob. d^Albé- 
ricde Perches, de Nantes, moyennant 
200 écus d'on — 4 novembre 1 5 j8 , 
expédiées le 1 1 novembre 1 5 1 9. 

PEREGRIN, L, p. p, anoK de Thomas 
Peregrin et de sa femme, — 1389. 
Fol, 24. 

PEREL. L. p. p. anob, de Georges 
PereL — 1589. Fol 139. 

PERENEY. L. p, p. anob, d^Edme 
Pereney^ sieu r de Grosbois , moyennant 
5o livres* — 1706, 

PERENEY DE GROSBOÎSl, p, p, 

confirmationdenoblesse à Edme-Louis 
Pereney de Grosbois, — Versailles, aatit 
17063 P, 2 a janvier 1707. 



PERGAME(de). l, p. p, anob, de Jean 
de Pergame^ de Montaigu, et de sa 
postérité. — i37i, 

PERGANT, L, p, p, naturalisation et 
anob. de Guy Pergant, — 1496. 

PERGIER, L. p, p, anob. de Jean Per- 
gier, né de père et mère libres, et de 
sa femme, — 1398, 

PERICART. L. p, p, anob. de Nicolas 
PericartjdeTroyes, de libre condition. 

— 1433. FoL 148, 

PERlCHEPRE(de}, l, p.p, anob.de 
François de PericheprCj à Péronne, 
pour * voyages à Jérusalem. — 1 589, 
FoL 6g, 

PERINEL, L. p, p. érection de la terre 
de Peseau en châtellenîe, en faveur de 
David- Pierre Perinel — Versailles^ 
mai 1757; P, août même année. 

PERNEL (de), l* p, p* anob. de Joseph- 
Pierre de PerneL— Versailles, i5 dé- 
cembre 1759J P, 27 mars 1760. 

PERNOL DU MAY. L. p, p. anob: 
de Louis-Antoi ne-Jean Pernol du 
May, — Versailles, septembre 1772 ; 
P, 4 janvier 1774, 

PERNOT, L, p. p. anob. de Denis-Do- 
minique Pernot, — Versailles, janvier 
1754J P, I*' mars 1755. 

PEROCHEL. L, p, p, érection de la 
terre et seigneurie deSouesme en châ- 
tellenîe^ en faveur du sîeur PérocheL 
— Paris, juin 1643 ; P. 19 mars 1646. 
— L.p, p. mandement pour Tenregistre- ^ 
ment de celles du mois de juin 1643, 
portant érection de la terre de Soues-^ 
me en chàtellenie^ en faveur du sieur 
PérocheL — Paris, novembre r645 ; 
P. 19 mars 1646, 

PERON, L. p, p, anob. de Robert Pé- 
rou, de libre condition, — 1410, 
Fol. 21, 

PERONNET. L, p. p. anob. lie J. -Ro- 
dolphe Peronnet, — Versailles, mars 
1703 ; P, 16 mai même année. 

PERONNIE (de la). Voir De la Pe- 

ROWNIE, 

PEROT. L. p< p. anob, de Jean Perot. 

— i5i3. FoL 58, 



Jot 



PE 



PE 



303 



I 



PERRAIN. L. p. p. anob, de Jacques 
Pcrrain. iSyS. — Fol. 409, 

PERREIN. L. p. p. anob. de Jean Per- 
rein, sieur de Montloup, lieutenant au 
bailliage de Forez. — 18 mai 1609* 
C* des A. 17 août même année. 

PERRIER. L. pj>. anob, de Pierre Per- 
ricr, — 1449. ^^^* ^4* 

PERRIERES (des). FoiVDcsPERRiEaEs, 

[PERRIN. L. p. p. anob, de Jean Per- 
rin, sieur de laCorreetde Villechoix, 
Tun des cent gendarmes de la maison 
du Roi. — 7 mai 1 609 ; enregistrées 
le 17 août même année. 

PERRIN* L. p. p. anob. de Jacques 
Pcrrin de Villechaise. et de Jean Per- 
rin, sieur de Saint-Maximien, enfants 
de Jean^ châtelain de Montbrison. — 
160Q. 

PERRON (de), l. p. p. anob. de Nico- 
las du Perron, de Dieppe, moyennant 
400 ccus et 40 livres de rente aux 

C pauvres* — 14 février j543; expé- 
1 diées le 26 novembre même année. 
PERROT. L. p. p. anob. de Pierre Per- 
rot. sieur de la Croslaye^ sénéchal de 
PUrfrmel» moyennant 1000 livres. — 
6 décembre 1Ô71. 
PERSEVAL. L. p. p. anob. de Pierre 
PcrM.*val. — Paris, avril 1721 ; P. 27 
juin même année. 

PERTICOT. L. p. p. anob. d'Antoine 
Pcitîcot.— Paris ^ novembre 1718; P. 
1 1 mai 1719. 

PERUZE DES CARS ide), l. p. p. pcr- 
mission au sieur de t^eruze des Cars 
de porter ks nom et armes de Bour- 
tiao-Malau2e* — Versailles^ septem- 
bre 1 779 i P. 7 septembre même année . 

PETIGNY(dc}* L, p. p. anob. de Louis- 

Joicph de I\*iigny, — Versailles, jan- 

176^; P. 20 /anvier même année. 



PETIGNY DE SAINT- ROMAIN. 
L, r. p* «nob. du sieur Petigny 
de Sêint*Romain. — Versailles^ no- 
vGstbtt 1781 j P. 6 août 1782. 

PETINOT. L. p. p. anob. d*Ennemond- 
AlcMindre Pctinot. — Versailles, mai 
17^; P. 25 juin même année* 



PETIT. L, P. p. anob. d'Hélîe Petit. 

— 1494. FoL 2. 

PETIT, L. p. p. anob. de Pierre Petit. 

— Paris, juin 1616 ; P. 1 1 décembre 
(617, 

PETIT. L. p. p. anob. de François 
Petit. — Versailles, juillet 1760; P. 
4 décembre même année. 

PETIT D'ANTHIEULE.L.p.p.anob, 
du sieur Petit d'Anthîcule. — Fon- 
tainebleau, novembre 1785 ; P. 7 fé- 
vrier 1786. 

PETIT DE DRACY. l. p. p. permis- 
sion au sieur Petit de Dracy de porter 
les noms et armes de du Motet. — 
Versailles, juillet 1786; P. 3 avril 
1787, 

PETIT DE MONT-GERMAIN, t. p. 

p. anob. de Christophe Petit de Mont- 
Germain. — Versailles, mars 1746; 
P. 27 mai même année. 

PETIT-JACQUES, l. p. p, anob. de 

Jean Petit-Jacques, de basse extrac- 
tion, et de sa postérité. — 1440. 

PETIT-JEAN. L, p. p. anob- de Didier 
• Petit-Jean^ditLabbé. — 1570. Fol. 67. 

PETIT (le). Voir Le Petit, 

PETITOT. L, p.p. anob* de François- 
Augustin Petitot. — Compîègnc, 
juillet 1771 ; P. 18 janvier 1772. 

PETOT. L. p. p. anob. de Guillaume 
Pctotjdê libre condition, et de sa pos- 
térité. — 1 396. 

PETRE. L. p.p. anobv de Jean Pétrc. — 
Compiègnej juillet 1667; P. 6 sep- 
tembre 1668. 

PEUNG(de). L. p. p, anob, de Gau- 
thier de Peung. — 1040. 

PEUTRE(lc]. Voir Le Peutre, 

PEVRIER (le). Voir Le Pevrieii. 

PEYRAT. L. p. p. anob. de Jean et 
Henri Peyrat, — Versailles, octobre 
1723; P, 8 janvier 1724, 

PEYSTER (de), i.. p. p. naturalisation 

à Frédéric de Peystcr. — Versailles, 
2 décembre 1755; P. 8 mai 1756, 



3o3 



PH 



PI 



3o4 



PHAULCON. L. p. p. namralisa- 
tioïi à Consrance Phaulcon, premier 
ministre du roi de Siam, et à ses en- 
fants, — Versailksj février 1689; P. 
1 2 mars même année, 

PHELIPEAUX DE PONTCHAR- 
TRAIN» L. p. p. confirmation de Té* 
rection de la terre de Beyne en baron- 
nie, en faveur de Louis Pheli peaux 
de Pootchartrain. — Marly, février 
1713 , P. 6 mars même année, — l.p. 
p. confirmation de rérection du mar- 
quisat dlUiers, en faveur de Louis 
Pheii peaux. — Marly^ mai 1714; P. 
1 5 mai même année, 

PHELIPEAUX DE PONTCHAR- 

TRAIN. L, p. p. union des terres de 
Melleran et Chefboutonne^ et érection 
d'icelles en marquisat^ en faveur de 
Jérôme Pheli peaux, comte de Pont- 
chartrain. — yersaîllcs, juin 1713 ; 
P. 18 août 1714. — L. p, p. onion de 
la baronnie de Beyne au comte de 
Pootchartrain, -= Marly, juillet 1713; 
P. 12 décembre 171^. — l. p. p. érec- 
tion de la terre et seigneurie de Palîi- 
neau en comté, en faveur de Jérôme 
PhelipeauXj comte de Pontchartrain. 
^Versailles, décembre 171 3; P. 8 
juin 17 14. — L. p. p. érection de la 
chàtellenie de l'ïle-Bouinen baronnie 
en faveur de Jérôme Phclipeaux, 
comte de Pontchartrain* — Versailles, 
décembre 1713 ; P, 8 juin 1714. — 
L> p, p. union de plusieurs terres et 
seigneuries au marquisat de Chàtcau- 
neuf-sur-LoirCj en faveur de Jérôme 
Pheîipeaux, comte de Pontchartrain. 
— Mariy, mai 1 7 r 5 ; P. 17 mai même 
année. 

PHELIPEAUX DE PONTCHAR- 
TRAIN. L. P. p. érection de la vi- 
comte de Lyons, Bracourtet Forestelj 
en faveur du sieur Pheîipeaux de 
Pontchartrain, — Paris,, avril i7ato; 
P* 25 avril même année* — l. p* I>. 
érection du comté de Nervieu, en fa- 
veur du sieur Pheîipeaux de Pont- 
chartrain. — Paris, avril 1720; P, 25 
avril même année, 

PHELIPEAUX DE SAINT- FLO- 
RENTIN. L. P. p* érection du mar- 
quisat de Chàteauneuf en duché héré- 
ditaire sous le nom de la Vrillière, en 
faveur de Louis Pheîipeaux, comte 



de Saint-Florentin. — Versailles, 
juin 1770 ^ P. 22 juin même année. ■ 

PHILBERT, L. p. p, union de justices 
à la terre de Fontainej en faveur de 
J. -Franco] s Philbert. — Camp de Me- 
lis, avril 1745; P, 26 mars même 
année. 



PHILIPPE. L* p. p. anob.de Guillaume 
Philippe, sieur de Souville, — Ver- 
sailles, mai 1704; P. 7 février 1705. 



I 



PHILIBERT.L.p.p.anob.deMelchior 

Philibert. — Pans, févridÉi722; P. « 
1 5 avril même année. W ■ 



PHILIPPE. I.. p. p. maintenue de 
noblesse à Jean-Antoine Philippe. — 
VersailleSj 4 avril 1744; P. 20 avril 
même année. 

PHILIPPE. L. p. p, confirmation de 
noblesse à Jean- Baptiste Philippe. — 
Versailles, 6 mars 1749 ; P. 20 avril 
même ^mnéc. 

PHILIPPE. L. p. p. anob. de Nicolas 
Philippe. — Fontainebleau^ novembre 
1749; P, 16 janvier 1750. 

PHILÏPPES. L, p. p. confirmation de 
noblesse au sieur Philippe s» — Saint- 
Germain , mars 1676; P, 6 sep- 
tembre 1679. 

PHI LI PPON. L. p. p. anob.de Thomas 
Philippon. — 1444. Fol. 177. 

PHILIPPOT. L. p. p. anob. de Jean 
Philippot, sieur de la Cospraye^ de 
révêché de Rennes, moyennant 1 000 
livres. — 28 mai 1669 ; expédiées le 
8 décembre même année. 

PHINES(dc). L. p, p. anob. de Pierre 
de Phines, sieur de la Chartronnière, 
— Versailles, novembre 1699; P* ^ 
' février 1 700, 

PIARRON, L<p. p, anob. de Lambert 
Piarron. — 1699, 

PICARD. L. p. p. anob. de Jacques Pi- 
card, lieutenant criminel au présidîal 
d'Amiens, — 17 décembre i588. 

PICARD. L. p, p. anob. d'Etienne Pi- 
card^ porte-manteau du roL — 1642. 



I 
I 



3o5 



PI 



PI 



3o6 



PICARD. L, p. p, anob. de Gaspard 
Picard des Gu yons et Jean Picard de 
Launay. — Versailles, octobre 1741; 
P» 16 mars 1742. 

PICAULT. l. p. p. anob, de Jean Pî- 
cault, sieurde la Puandrctj lieutenant 
delà prévôté de rhôteL — 1639. 

PICH ARD. L, p. p. anob, de Remy Pi- 
chard, conseiller et médecin.— q août 
1612; enregistrées par lettres de jus- 
sionlea janvier 161 5. 

PICHARD, L, p. p, anob, d*Anîoine 
Pichard. pour services militaires. — 
1625. 

PICHARD* L, p. p. anob. des sieurs 
Joseph et Gerniain Pichard, frères, — 
1668, 

PICHAULTDELAMARTINIERE. 

UF. p. anob. de Germain Pichault de 
la Martînière. — Versailles, juin 1749; 
P. 21 juillet même année. 

PICHON. L. p. p, anob. de Robert Pi- 
chon^ de Bordeaux, — iSgo. 

PIDOUX, L. p. p. anob. de René Pi- 
doux. — 1557. 

PIED LEVE. L* p, p. anob. de Jean 
Picdlevc, sieur de la Picardière et de 
Rougeval, moyennant 700 livres. — 
18 fuillct 1594; expédiées le b mai 
1595. 

PIERRON. L. p. p. anob. deHumbert 
Picrron. — Versailles, décembre 1698; 
P. 20 février 1699. 

PIGALLE. L. p. p. anob» de Jean-Bap- 
tiste PigaUe« — Versailles, décembre 
1 768; P. 7 mars même année. 

h IRE (de la) . Voir De la Pi- 



PIGEON. L. p. p. anob. d'Edouard 
Pigeon, bourgeois de Paris, moven- 
nmnt 400 livres. — 4 décembre j 595 ♦ 

PUS (de). L, p. p. légitimation du sieur 
de Plis, — Versailles, novembre 17^4; 
P, Joaoùt tySS, 

PILART. L, p. p. anob, des sieurs Jean- 
Baptiste et Louis Pilart, frères. — 12 
•cptctnbre 1667. 
t. Il, 



PILLEBEUup.p.anob. de Pierre Pil- 

lebel et de sa postérité. — iSqj, FoL 
loS. 

PILLOIS(le). Voir Le Pillois. 

PILLON. L. p, p* anob, de Pierre Pil- 
!oo, sieur Dobreuil, grainetier à Pont- 
Audemer, moyennant 5oo écus. — 24 
septembre 1543, 

PI L LOT. L. p. p, anoK de Louis Pillot, 
— Paris, mai 1722; P. 6 juillet même 
année. 

PIMBREL DE BIEZ. l. p, p. anob, 
de René Pimbrel de Biez,— Versailles, 
24 mai 1728; P. i*' juillet même 
année. 

PINART. L. p. p. érection de la terre de 
Loupnois et autres en marquisat, en 
faveur du sieur Claude Pinart,— Pa- 

riSj 1625; P. 7 juillet 1626. Voir 

Le Camus. 

PINATTY. L, p. p. anob. de Jean-Jac- 
ques Pinatty, citoyen de Lyon. — 
Sdint-Germain-en-Laye, septembre 
1023; P. i*f mars 1624. 

PINAULT. L. p. p. anob. du sieur Ni- 
colas Pinault. — Saint-Germain-en- 
Laye, février 1639; P. t3 avril même 
année. 

PINAULT. L. p, p. anob. de Quentin 
Pinauk, chevau-léger. — 1645. 

PINAULT. L. p. p. confirmation de 
Fanob. de René, Pierre et Nicolas Pi- 
nault, iils de feu Nicolas Pinault, sieur 
de Bonnefonds. — Sa int-Germaini oc- 
tobre 1670; P. 12 mars 1672. 

PINEAU, L. p. p» anob. du sieur Nico- 
las Pineau* — ..... décembre ï638; P. 

i5 mai 1654, 

PINEAU, L. p. p. anob. du sieur Charles 
Pineau. — Paris, août i65i;P.5mai 

1634. 

PINEAU. L. p. p. anob. de Jacques 
Pineau, sénéchal de Blaîn^ évéché de 
Nantes, moyennant 1000 livres — 
22 mars 1669 ; expédiées le 38 décem- 
bre même année, 

4 



3D7 



PI 



PI 



PINEAU DE VIENNOY. l. p. p. 
coafirmation de Tanob. de M* Charles 
Pineau de Viennoy. ^Versailles, mars 
1673; P. 8 mai 1675. Voir Rolland. 



PJneL 



L. p. p. 
— 1654- 



PIXEL. L,p. p. anob.de Jérôme Pinel^ 
procureur du roi du grenier à sel de 
Pont- Audemer , — 1 63 5 . 

PIN ELLE, L. p. p. anob, de Jean-Jac- 
ques Pinelle^ pour avoir établi la ma- 
nufacture de Camelots* — 1624. 

PINGRE. L. p* p. anob. de Pierre 
Pingre* — Versailles, février 1 698 ; 
P. 29 avril même année. 

PINGUET, L. p. p. anob. de François 
Pinguet. — 1699. 

PINON. L. p. p* érection de la terre et 
seigneurie de Quincy en vicomte, en 
faveur du sieur Pinon. — Paris, mai 
1646; P. i*f août même année. 

PINON. L, p. p. union de tous les fiefs 
dépendant de la seigneurie de Vitry- 
sur-Seine en une seule justice et érec- 
tion d'icclle en châtelknie, en faveur 
du sieur Pinon, — Paris, avril 1 656; 
P. 27 juin même année. 

PINOT. L. p. p. anob. de Gabriel Pinot, 
président à Télection de Melun. — 
1609* 

PIN ROUSSEL. L.p. p, anob. des sieurs 
Isaac et Etienne Pmroussel, eofants 
de Claude, maître de la ville de la Ro- 
chelle, — ï 6 1 5 » 

PINSON. L, p. p. anob. de Jean Pinson, 
sieur de Ladde, de 1 evéché de Rennes, 
moyennant looo livres. — 16 février 
1 669. 

PINSON. L. p. p, anob, de Louis-René 
Pinson. — Versailles, juin 1754; P. 
1 3 décembre même année. 

PINSONNIERE (de la). Voir Delà 

PiNSONNIÈRE. 

PIO. L, P. p. naturalisation de Gaston- 
Félix- Innocent Pio^ natif de Fcrrare. 
— Fontainebleau^ octobre 174?; P, 
16 décembre même année. 

PIOCHARD DE LA BRULERIE. 

L. P. p. anob. de J, -Etienne Piochard 



delà Brûlerie. — Versailles, avril 1743; 
P, 4 janvier 1 744. 

PIOT DE COURCELLES. l, p. p. 
anob. d'Eloy Piot de Courcelles- — 
Versailles, décembre 1 744 ; P. 8 tnai 
1745. 

PIPERAY, L. P. P- anoKde Jacques 
Piperay, directeur général des mon- 
naies, de Normandie. — 6 septembre 
1598; expédiées le 29 juin 16 10. 

PIQUE. L. p. p. anob. d*01ivicr Piqué 
et de sa postérité. — 1402. Fol. 14. 

PIQUET. L. p. p. décoration du titre 
de chevalierà Claude Piquet, seigneur 
de Saultour et de Crespinières. — 
Paris, mai 1618; P. 6 mai 1621. — 
L, p. p. mandement pour reore- 
gistrcment de celles du mois de 
mai 161 8 portant décoration du titre 
de che%'alier à Claude Piquet^seignear 
de Saultour et des Crespinières, no- 
nobstant leur défaut d'adresse. — 
Saint -Germain -en -La je, 22 mars 
1621; P. 6 mai même année. 

PIRTIERS. L. p, p. naturalisation de 
Jean -François et Pierre Pirtiers, frè- 
res, natifs il' Annecy • — Compiègne, 
mai 1729; P. 14 juin même année* 

PITATOUIN DE LA TOUCHE. 

L. P, p. anob. du sieur Pitatouîn de 
la Touche. — Versailles, août 1781 ; 
P. 18 janvier 1782, 

PITHON. L. p, p, anob. de Jacques 



Pithon 



1701 



PITHOU. L. p. p. érection de la terre 
et seigneurie de la Rivière de Carps et 
des dépendances en châtellenie, en fa- 
veur du sieur Pithou. — Fontaine- 
bleaa, septembre 1644; P. 16 février 
1646. 

PITON EL, L. p. p. anob. de Nicolas Pi- 
tonel, bourgeois de Paris, de condition 
libre, et de sa postérité. — 1403. FoL 
127. 

PITRE, L, p. p. anob. de Jean Pitre. — 

1670. 

PITTART DE VINGUEVILLE. l. 
p. p* anob. du sieur Pittart de Vin- 
gueville. — Paris, mai 1 643 ; P. 11 
août 1643. 



3o9 



PL 



PO 



PIVAIN. L. p, p. anob. de Gyillatime 
Pivain, d*Auge, moyennant 200 écns. 
— 6 septembre i554; expédiées le î i 
février i555. 



PLACS (de). L. p. p. 
de Placs, — Paris, 
avril 1626. 



anob. du sieur 
.,,. 1621; P. 7 



p.p.i 

François Plamesecn, natif de Bohême. 
— Versailles, février 1766; P. 24 mars 
même année* 

P LANCH E(de la). Voir Laplanche (de). 

PLANGEON. L. p. p. anob. de Jean 
Pkngeon, bailli d'Estouteville. — îo 
janvier 1598; expédiées le 22 mars 
161 1. 

PLANT EV EL. l.p. p. anob. d'Antoine 
PlanteveL — ï5o8. FoL 67. 

PLANTEVIL. L. p. p. anob. de Pierre 
PlantcviL — i5q9* FoL 3 12. 

PLATIN (de), t. p. p. naturalisation à 
Aroéiie-Ernestinedc Platin, née com- 
tesse de Sallemiande et du Saint-Em- 
prc, épouse du sieur comte de Saint- 
Florentin, — Versailles^ décembre 
174}; P. 19 décembre même année. 

PLESSARD. L, p. p. anob. de Richard 
Ptessard^ sîeur de Montferrand, pour 
icrvîces. — i3 avril i58o; expédiées 
le 32 mars 161 k 

PLESSIS (du), L, p. p, érection de la 
tare et seigneurie ae Liaocourt en 
marquisat, en faveur de Roger du 
Pkisis, duc de la Rocheguyon. — 
NtiKy,aoùt 1673; P. 5 janvier 1674. 

PLESSIS (du). L. p, p. union du fief des 
p;rtv *'n la ville et environsde Beaugé 
ilenie de Cheviré à la terre et 
^t ^ , , ; îic de Sargé^ et érection dHceUc 
en TT-.iîjuiiat, en faveur de Marie- 
Lrbam-Hené du Plessis,— Versailles, 
avril «694; P. 16 mars 1695. 

PLESSIS-LIANCOURT (du), l. p. p. 
textion de la terre de Montfort-le- 
Rotrou en marquisat, en faveur du 
sjcur du Plcsiis, sieur de Liancourt. 
— Tours, février i6i6; P. 7 juiUct 
1662. 

PLESSIS DE RICHELIEU (du), l. 



p.p. érection de la terre et seigneurie 
de Richelieu en pairie, en faveur 
d'Armand-Jean du Plessis de Riche- 
lieu, cardinal. — Mousseaux, août 
i63i; P, 12 septembre même année. 

PLESSIS DE RICHELIEU (du). l.p. 
p. union des terres de Champigny-la- 
Jeusse et autres au duché de Riche- 
lieu. — Versailles, février 1769; P. 27 
juillet même année. 

PLEUDE (de), l. p. p, anob. de Guil- 
laume d e P 1 e o d e^ bo u rgeoi s d e T roy es, 
et de sa postérité.— 1410. Fol. 22* 

PLEURES (de). l,p. p. anob, de Guil- 
laume de Pleures, d Angers, moyen- 
nant 270 livres, — 12 avril 1671. 

PLEUR RE (de), l. p. p. érection de la 
baron nie de Pleorre en marquisat, 
en faveur de M« de Pleurre. — Paris, 
3 février 1661; P. ii mars mémf 
année. 

PLÏMENT. L. p. p. anob. de Bernard 
Pliment, sieur de la Bertraudie^ l'un 
des cent gentilshommes de Tanciennc 
Bande de la maison du roi. — i636. 

PLUMEAU. L. p. p. anob. de Charles 
Plumeau, — Fontainebleau, juillet 
i636; P. 7 avril 1659. 

PODE (de). L. p. p. anob. de Jacques 
de Pode, fils de Pierre, de libre con- 
dition. — 1 3g i . FoL 43. 

POIGNANT. L, p. p. anob* de Pierre 
Poignant, pour services militaires. — 
9 mai 1 366; expédiées le 3o Qovembrt 
même année. 

POIGNANT. L, p. p, anob de Thomas 
Poignant, de Rouen, de sa femme, de 
condition libre, et de leur postérité, 
— 1392, FoL 5o, 

POIGNANT. L.p. p. anob. de Jacques 

Poignant et de sa postérité. — 1404. 
Fol. ï38. 

POIGNANT. L. p. p. anob. de Pierre 

Poignant. — 1466. FoL 177. 

POIGNANT. L. p. p. anob. de Jean 

Poignant, fils de Pierre. — 1639. 

POIGNANT. L. p. p^ réhabilitation de 
Claude Poignant. — i665. 



3r] 



PO 



PO 



3l2 



POIGNET DE L\ BLINIERE. l. p. 
p. anob. de Louis Poignet de la Bli- 
nière. — Paris, mars 1720; P; 21 mars 
mcme année. 

POIGNY (de), l. p. p. anob. de Jean de 
Poigny, d'Arcis-sur-Aube, ^ — '393. 
FoL 54. 

POïREE.L.P.p, anob. de Joseph Poirée, 
deSaint-Malo,moyenoant 1 000 livres» 
— ^ 20 janvier 1669; expédiées le 21 
décembre même année, 

POÎREL. L. p. p. anob. de Nicolas 
Poirelj sieur de Grandviil. — 1 643. 
— L. p. p. confirmation de noblesse 
du dit — î668. 

i*OIRSON (de), l, p.t5. union de la 
terre et érection du marquisat de Cha- 
maraude, en faveur d*Ad rien-Fran- 
çois de Poirson, — ^ Versailles, mars 
1745 ; P. 18 mai même année. 

POISAUD L. p. p. anob* d'Antoine 
Poisaud, sieur de la Douze. — Ver- 
sailles, juillet 1699; P. 3o juillet 
1700. 

POISSANT. L. p. p. anob. de Jean Pois- 
sant, conseiller du duc de Bourgogne. 
— 1407. Fol. 1 67. 

POISSON. L. p. p. anob. de René Pois- 
son, — 1698. 

POISSON DE VANDIERES. l. p. p. 
érection de la terre et seigneurie de 
Marigny en marquisat, cii faveur d'A- 
bel Poisson de Vandières.' — Versailles, 
septembre [754; P. 22 janvier 1755. 

POISSON. Koir Gu^TRON. 

POISSON NET. L.p. p. anob. deGuyot 
Poisson net, de Huguette, sa femme, 
et de leur postérité. — iSgS, 

POISSON NET. L.p. p. anob. de Guil- 
laume Poissonnet. — 1698. 

POISSON NIER.UP, p. anob. de Pierre 
Poissonnier, — Versailles j i5 mai 
1769; P. 1 3 juillet même année, 

POITEVIN. L. p. p. anob. du sieur 
Poite%^in, ^Versailles, juin 1783; P* 
12 janvier 1784. 



POITIERS. L. p. p. réhabilitation et 
confirmation de noblesse aux sieurs 
Jean et Charles Poitiers, frères. — 
1701. 

POITREAU (de), l. p. p. anob. de 
Rodolphe de Poitrcau, valet de cham- 
bre du duc d'Orléans, de libre condi- 
tion j et de sa postérité. — 1387. 
FoL 6. 

POIVRE. L, p. p, anob. de Pierre Poi- 
vre. — Versailles, décembre 1766 ; P* 
19 janvier 1767. 

POLIGNAC (de), l. p.p. légit. et anob. 
de François de Polignac, fils naturel 
de François et de demoiselle Louise 
de MonteiL — 7 décembre 1643 ; ex- 
pédiées le 3o oécembre même année. 

POLLARD. L. p. p, confirmation de 
noblesse à Louis -Samuel Pollard, 
sieur d'Inville. — Versailles^ avril 
1700; P, 2 3 août même année. 

POMMERADE (de la). Voir De la 

POiMMERADE. 

POMMEREU (de), l. p. p. renouveîL 
de rérection de la terre de Ricey en 
marquisat, en faveur de Jean-Baptiste 
de Pommereu. ^ — Paris, mars 1718; 
P. 2 3 août même année* 

POMPEE. L. P. p. anob. de Claude 
Pompée^ de Loudun. — 1391. Fol. 53. 

POMPONŒR L. P. p. anob. de Pierre 
Pomponier^ sieur de Cherlicu, et de 
' Lucine^ sa femme. — ï 37-^. 

PONATIC. L. p. p. anob. de Louis 
Ponatic. — 1697. 

PONCE.L. p. p.anob.de Pierre-Mathicu 
Ponce, ^ — Versailles, septembre 1769; 
P. 3 mai 1770. 

PONCEL, L. p. p. anob, de Jacques 
Poncel. — 1496. 

PONCEL. L. p. p. anob. de N...PonceL 
— 1528. Fol. 276. 

PONCELET. L. p. p. anob. de Geof- 
froy Poncelet, de sa femme et de leur 
postérité. — 1370. 

PONCET. L. p.p. anob. de Pierre Pon- 
cet, de Saint-Seine^ en Bourgogne, de 
sa femme et de sa postérité. — 1397, 



3t3 



PO 



PO 



H4 



PONCET. L, p. p. union de terre et 
seigneurie à celle tf Ably prés Moot- 
fort, et érection d'iceïle en comté, en 
faveur du sieur Poncet, maître des 
requêtes. — Paris, février 1 658; P. 19 
août même année. 

PONCHAVAL, L, p. p. anob.de Jean- 
Baptiste Ponchavalj de Ponttac, gen- 
tilhomme ordinaire de monseigneur 
leduc d*Orléans. — 1674. 

PONSOLE (de), l, p. p. anob. de Gé- 
rard dePonsole, bourgeois d'Aurillac. 
- 1371, 

PONSSEROL DE FOUILLAT (de). 
L. P. p, anob. de Jean-Baptiste de 
Pon$serol de Fouillât. — Versailles, 
octobre 1674; P. 29 mars même 
année* 

PONT (de).L* p* p. anob.de Guillaume 
de Pont. — 1422. 

PONT DE GUERIN. u p. p. anob. de 
N. Pont de Guérin . — *447- 

)NTAC Ide). l. p. p. anob* d'Arnaud 
de PontaCj de Béarn —16 mars 1 5 1 3; 
expédiées le 3o novembre même année. 
pç\- fryp j^ p^ p anob. de Jean 

1 j<j capitained*uûecompagme 

de gens de pied. — 16 janvier 1597 ; 
eipédiées le 12 décembre même 
mimée. 

PONTHIEU (de), l. p. p. anob. de 
PhUippede Fonthicu^de Bretagne.— 
17 ÉÉvrier 1460; expédiées le 6 décem- 
bre même année. 

PONTILLAC (de), l. p. p. anob. de 
Pierre de Pontillac— 1385. Fol. 21 3. 

PC>' !e). L. p. p. anob.de Louis 

d^ 1, sîeur de la Tour. — Ver- 

sailies, juin 1696 ; P. 20 août même 
année. 

PONTOISE (de), l. p. p. anob. de Ri- 
chard de Pon toise, pour services mi- 
Ûtiires. — 28 janvier i553; expédiées 
le 16 novembre même année. 

pONTOZ !'de). l. p. p. anob. du sicurde 
Poûiozct de ses enfants, eux et leurs 
hoirs mâles et femelles — Thouars, 
îiavier]48 1 ; P^ février même année. 

POPILLARp. L. p. p. anob.de Guil- 
lattme PopiUard, •— 1493. FoL i3. 



PORADES(de). l. p. p. anob. de Ber- 
nondePorades. — 1443, FoL 78, 

PORCHER. L. p. p. anob de Gilles 
Porcher, de Joigny,desa femme et de 
sa postérité, moyennant 800 livres ^ 
14 avril I 366 ; expédiées le2 décembre 
même année. 

PORCHER, L, p, p. anob. de Guy Por- 
cher^ clerc du trésor royaL d'Egide sa 
femme et de leur postérité. — 1397. 

PORCHER (le). Voir Le Porcheu, 

PORCHIER. L. p. p. anob. d'Etienne 
Porchier, servant d'armes du roi, et 
de sa postérité. — 1 364. 

PORGENETTE. l. p. p, anob. de Mi- 
chel Porgcnette, et de sa postérité. — 
i363. 

PORLESAUX. L. p. p. anob. de Pierre 
Porlesaux,de Bayeux, et de sa posté- 
rité. — 1397. 

PORTAIL (de), l. p. p. anob. de Durand 
de Portail. — 1 2 décembre ï 374 ; ex- 
pédiées le 20 juillet 1375* 

PORT AL. L. p. p. anob, du sieur 
Portai, médecin. — Fontainebleau, 
novembre 1785 ; P. 28 août 1786. 

PORTE (de). L, p. p. anob. de Jean de 
Porte^ de Saint-Florentin, à Sens. — 
1375. Fol. 1 17. 

PORTE (de la). Voir Dëlaportb. 

POTHEREL. i. p. p, maintenue en sa 
noblesse de Pierre Potherel. — Paris, 
i5 décembre 1716; P. 10 mars 1717. 

POTIER (le). Voir Le Potier. 

POTIER DE GEVRES. L. p. p. érec- 
tion de la terre et seigneurie de Nan- 
teuil- sur -Marne en chàtellenie^ en 
faveur de Louis Potier, sieur deGévrcs, 
— Paris, février 1600; P. 24 avril 
même année, — l.p, p. union des terre 
et scigneuriedu grand et petit Sceaux, 
Bourg-la- Reine, Fontenay, Chàtenay 
et autres fiefs, ctcreciion d'icellcs en 
châtellcnie de Sceaux avec touTe jus- 
tice, en faveur de Louis Potier, sieur 
de Gèvres. — Paris, décembre 1611 ; 
P. 10 janvier 1612. 

POTIN. L* p, p. anob, de Jean Potin, 
le jeune, — iSSg. FoL 109, 



3i5 



PO 



PR 



3i6 



POTRELOT DE GRILLON^ l. p. p» 

anob. d'Edouard Potrelot de Grillon. 
— VersailleSj avril lySg; P. 17 mai 
même année. 

POUCHER. Voir Romécourt, 

POUGEOISE.L.p. p. anob. de Hémard 
Pougeoise, trésorier de France, et de 
sa postérité. — i365- 

POULAIN. L, p. p. anob* de François 
Poulain, sieur de la Foresterie.— Ver- 
sai lies, septembre 1697; P* 18 janvier 
1698. 

POULAIN, L. p. p. anob* de François 
Poulain. — 1698, 

POULAtN, L. p. p. naturalisation à 
J,-Michel Poulain, natif de Bruxelles. 

— Fontainebleau, novembre i737;P. 
7 janvier 1738. 

POULET, L. p. p. anob. de Pierre 
Poulet, lieutenant général à Laoo* — 
%2 mai 16 17; expédiées le i'^" décembre 
même année. 

POULET. L. p. p. anob. de Claude 
Poulet» dit le Chevalier de Saint-Ger- 
main, — 33 novembre 1667. 

POULET. L. p. p, anob. de François- 
Annibal Poulet.— 1669. 

POULLAIN- L. P. p. anob. de Pierre 
Poullain, gieur du Housseau^de Nan- 
tes, moyennant 1000 livres. — 12 jan- 
vier 1669; expédiées le 22 novembre 
même année. 

POUPART. L. p. p. anob. de J.-Abra- 
ham Pou part. — Versa illeSj avril 1769; 
P. 1 1 mai même année* 

POUSSARD, L. p. p. confirmation de 
noblesse à Laurent Poussard, bour- 
geois de Rupclles, et de sa postérité. 

— i35i. 



POUSSART.L.p. p. érection delà terre 
et seigneurie de Fois en marquisat^en 
faveur de François Poussart, sieur de 
Vigeau. — Samt-Germain-en-Laye, 
mai 1639; P. 3o août 1640. 

POUSSE. L. p. p. anob. du sieur Pousse. 
— Fontainebleau, octobre 1752; P, 
3i mai 1756, 

POUSSEMOTTE DE GRAVILLE. 

L. P. p. confirmation des titres et 



nouvelle érection des terrçs de Gra- 
ville et comté d'Héricv en baronoie^ 
en faveur de Jean- Edouard Pousse- 
motte de Graville. — Fontainebleau, 
octobre 168 5 ; P. 3i août 1689. 

POUSSINEAU. L. p. p. confirmation 
et nouveUe érection de la terre et sei- 
gneurie delà Motheet divers fiefs en 
châtelleniej en faveur de Godefroy 
Poussineau de la Mothe-sur-Croutil, 
en Poitou. — Compiègne, juin 1740; 
P, 6 mai 1741. 

POUSTART. L* p. p. érection de la 
terre et seigneurie d'Azais Poumli- 
nière en châtelienie, en faveur d Au- 
gustin Poustart. — Marly, novem- 
bre Ï731 ; P. 12 décembre 1732. 

PRADEL (de). L. p. p. anob. de Jac- 
ques de Pradel, lieutenant général et 
maire d'Uzerches, en Limousin, — 
1 700* 

PRADEL-AUTHERIN (de), l. p. p. 
confirmation de noblesse à Jean- 
François de Pradel-Autherin, habitant 
de Lyon. — Saint-Germainen-Layej 
mars' 1 643 ; P. 4 août 1 645 . 

PRAT (du). L. p. p. anob. d^Etiennedu 
Prat, sieur de la Cautonière, capi- 
taine d'une compagnie de gens de 
piedj pour services. — 18 mars iSgi; 
expédiées le 16 juin iSog. 

PRE DE FA IN S (de), l. p. p. érection 
du marauisat de Fains pour le sicur 
de Pré ae Fains. — Versailles^ août 
1 781 ; P. 21 février 1783. 

PRELAQUEL. t. p. p. anob. de Ber- 
trand Prelaquel, de Novion, conseil- 
ler du roi. — 1387. Fol. 10. 

PRESSEING (de), l. p. p. naturalisa- 
tion de Sigismond- Frédéric de Pres- 
semg, natif de Rothembourg, et de Ma- 
rie-Maxim ilienne- Françoise de Lon- 
geville,ion épouse, nativede Bruxelles, 
et de leurs en l^nts. — Versailles, mars 
1739; P. 3 juillet même année. 

PRESTAUD. L, p. p. anob. de Georges 
Prestaudj officier du comte de Vakn- 
tinois, de sa femme et de sa postérité. 
— 141 1- Fol. 39. 

PRET. L, p, p. anob. d'Hilaire Prêt, 
sieur de Beaurepaire. — Versailles, 
mars 17S9 ; P. 4 mars même année* 



PR 



PU 



3i8 



PRETRE (le). Voir Le PkÊtri. 

PREVOT. L. p. p. anob. de Nicolas 
Prévôt* — l'î'jb, 

PREVOT. L. P. p. anob. de Gabrki 
Prévôt, — i653. 



PREVOT 



anob. de Gabriel 



ntî.vui. L. p, p. aaob. de ij 
Prévôt, de Bellclonds, — 1 668. 

PREVOT, t. p. p. anob, de Pierre Pré- 
vôt, sieur du BaraiL — 1 668. 

PREVOT DE GAGEMONT. l. p. p. 
confiroiation de la donation faite par 

Ek roi de la Grande-Bretagne et la 
rcioede Prusse de la terre d'Allebreose 
au paysd'Aulnis à Alexandre Prévôt, 
sieur de Gagemont, par deux brevets^ 
l'uti signé au palais Saint-James, le 
12-2 3 novembre, et l'autre à Berlin, 
le 14 décembre 1728, — Versailles, 
6 octobre 1729; P. 14 décembre même 
aanée, 
PREVOT (le). Voir Le Prévôt. 
PRINCEY (de), l. p. p. anob. de Fran- 
çois de Princey , sieur Dubuisson, 
résident de Domfront. — 10 novem- 
rc 1644; expédiées Ici «'juillet 1645. 

PROCHE (de la}. Voir De la Proche. 

PROCOPE-COUTEAUX. l. p. p. 
anob* du sieur Procope - Couteaux. 
— Versailles, avril 1782 ; P. 3 sep- 
îcfnbre même année. 

PROMONTORIO, l.p. p. naturalisa- 
tion â Nicolas Promontorio, gentil- 
bocnme génois. — Paris^ novembre 
1645; P. 14 juin 1646. 

PROOST. L. p. p. naturalisation à J.- 
Baltbiuard Froost, natif de Mons. — 
VcfiaiUcs, mars, 1766; P. 14 avril 
même année. 

PROUSSELET. l. p. p. tnob. de Si- 
mon Pfousselct, de Varcns. — 1 38o. 
Fol. 216. 

PRUDHOMME, l. p. p, anob. de 
Guillaume Prudhomme, d'Orléans, 
moyennant 1000 ccui d*or, — 2 avril 
1 5 26 ; eipécUées le 1 7 décembre même 
aimée. 

PRUDHOMME. 1. r. p. anob. de Ri* 
citard Prudbommc. — 1347, Fol. 63. 



PRUDHOMME. l. p. p. anob. de 

Charles Prudhomme. — 1654. 

PRUDHOMME. l. p. p. anob. de 

Charles Prudhomme, sicur de Mole, 
commissaire des guerres, — j655. 

PRUNEL (de), l. p. p. anob. d'An- 
toine de Prunel, Tun des chevau -lé- 
gers de la compagnie du connétable de 
Montmorency. — y octobre i6o5; 
C. des A. , 3o juin 1 007. 

PRUNELLE. L. p. p. permission à 
Jean-Baptiste Prunelle, sieur de la 
Valette, de porter les noms et armes 
de Pruneily, tels cju'il portait an- 
ciennement. — Pans, mai 1720; P. 
14 août 1722. 

PUCELLE. L. p. p. anob. de Pierre 

Pucelle, pour mérite et services. — 
4 déc, i652; expédiées le 26 lévrier 
i653. 

PUCHOT. L. p. p. anob. de Jean Pu- 
chot, sieur de Gorponviïle, moyen- 
nant 2000 livres» — 7 octobre t552 ; 
expédiées le i6 juin î553. 

PUEF (de). L. p. p. anob. de François 
de Puef, chevau-légcr , moyennant 
une aumône de 10 livres. — 1728, 

PUGET (du). L. p. p, confirmation de 
noblesse à J. -Pierre^ et Jos.-Etienne 
du Puget, — Versailles, septembre 
1760; P. 8 juin I764, 

PUIFFE (de), l. p. p. anob. de Fran- 
çois Jacques de Puiffe, sieur de Fer- 
miger. — Versailles, août 1727^ P. 
18 août 1728. 

PUIGNET DE BELINGAN.L. p. p. 
anob, de François Puignel de Belin- 
gan. — Versailles, décembre 1698; 
P. 20 février 1699. 

PU I SI EUX (de). Voir Brulârt de 

SiLLERY, 

PUJET. L. P. p. anob. de Pierre Pujct, 
citoyen de Toulouse, moyennant 1 00 
écusd'or. — 1 3 janvier i36i; expé- 
diées le 9 novembre même année. 

PUSOS. L. p. p. anob. de Nicolas Pu» 
SOS. — Versailles, 3i mars 1750, P, 
6 avril 1751. 



3i9 



QU 



QU 



320 



PUSSORT. L. p.p. érectioQ de la terre 

et seigneurie des Oimes-Saint^Martin 

en baronnie , en faveur d'Antoine 

Pussort. — Saint-Germain , octobre 

16S2; P* 26 mars 1654. 

PUY-DU-FOU (du), L. P. p. érection 
de la terre et seigneurie de Combronde 
•en Auvergne en marquisat, en faveur 
du sieur du Puy*du*Fou. ~- Saint* 



Gcrmain-en-Laye^ mai 1637; P. 16 
mars i638. 

PUYLAURENS (de), l, p. p. érection 
de la terre et seigneurie ci' aiguillon 
au duché de Guyenne en duché-pairie 
de France, en faveur du sieur de Puy- 
laurens. — Saint*Germain*en-Laye, 
décembre 1634; P. 7 décembre même 
année. 



QUATREMERE. l. p. p. anob. de Ni- 
colas-Etienne Quatremère. — Ver- 
sailles.mai 1780J P;5 septembre même 
aniiée. 

QUATRESOLS. l, p. p. confirmation 
de nob. et nouvel anob. de Nicolas 
Quatresols, sieur de Marolles*— Marlyj 
septembre lyoS; P. 2 décembre même 
année. — l.p. p, maintenuede noblesse 
à Nicolas Quatresols, sieur de Marol- 
le$, — Paris, 22 novembre I7r6; P; 
i4mai 1717. 

QUAY. L. p. p, a nob. d'Armand Quay, 
sieur de Fontenelies. — i656. 

QUELEN (de), l. p, p. érection des ter- 
res et baronnies de Toonain^ Grate- 
loup et autres en duché-pairie sous le 
nom de la Vauguyon, en faveur de 
Paul-Jacaues de Quelen. — Versailles, 
août 1758; P. ï5 décembre même 
année. 

QUENNEVILLE (de), l, p. p. anob. 
de Gabriel de Quenneville, sieur de 
Nanteao. — Versailles^ février 1708; 
P. 29 mars même année. 

QUENTIN. L. p.p. anob. de François 
Quentin, sieur de la Vienne. — Ver- 
sailles, novembre 1680; P. 18 novem- 
bre même année. — l. p. p. union de 
terre et seigneurie à la terre et sei- 
gneurie de Chancennes, et érection 
d'icelles en marquisat, en faveur de 
Franjois Quentin, sieur de la Vienne 



— Versailles, novembre 1686; P, 2 
décembre même année, 

QUENTIN. L.p.p. anob, de Jean Quen- 
tin. — Mariy, juillet 1693 ; P* 4 sep- 
tembre même année. — t. p, p. conhr* 
mation et nouvelle érection de la terre 
de Chaniplot en baronnie, en faveur 
de Jean Quentin. — Paris, juin 1721; 
P. 3 mars 1741. 

QUERHOENT (de), l. p. p. commu- 
tation du nom de la terre et seigneurie 
de Montour, et érection d'icelle en 
marquisat^ en faveur de J. -Sébastien 
de Querhoent. ^Versailles, juin 1743; 
P. 2 septembre même année. 

QUERHOENT (de), l. p. p. confirma- 
tion et nouvelle érection de la terre de 
Querhoent en marquisat^ en faveur 
de Louis-Joseph de Querhoent. — Ver- 
sailles^ janvier 175 5; P. 3o mari 
1756. 

QUERQUY. L. p. p. anob.de François- 
Alexandre Quercjuy. — Versailles, 
juin 1697^ P, 20 juillet même année. 

QUESNAY. L. p. p. anob.de François 
Quesnay. — Fontainebleau^ octobre 
1753 ; P. 17 avril 1753. 

QUESNEL. L. p.p. anob.dcGuillaume 
Quesnel, de Normandie, avocat, 
moyennant 1000 livres, — 14 mai 
1 574; expédiées le 4 avril 1576. 



32 î 



RA 



RA 



322 



Qt' ESN EL (du), l. p. p» aoob. du sieur 
du Quesnel, médecin de la reine.^tô 
mai i58o; expédiées le 22 mai même 
année. 

QUEUX (Itj.Voir Le Qoeux. 

QUEVANNEaL.p.p.anob.dcGharles- 
Julien Quevaonec* — Compiègne, 
juin 1764; P. 12 juin 1765» 

QUEVERET. l- p. p. anob. de Jean 
Queveret, de Tours, moyennant 200 
écus d or,— 7 octobre 1 52o ; expédiées 
le 4 février j52]. 



QUINTIN. L, p. p. anob, de Richard 
Quiotin, de Nantes, moyennant 240 
livres. — 4 septembre 1487; expédiées 
le 16 décembre même année. 



QUITCE. L. p* p. anob. de Charles 
Quitce. — ^ Versailles, avril 1671; P,24 
juin même année. 

QUITTEL. L. p. p. anob. de Charles 
Quitte!, gouverneur des enfantsd' hon- 
neur de monseigneur le Dauphin, — 
1672, 



R 



RABOT. L. p. p. anob. de Guillaume 
Bibot^ de Chinon. — 1369. 

RACAPE (de), l. p. p. union et incor- 
poration des terres et seigneuries de 
Mesnil, Taigné, Brez et autres à la 
terre de Magnanne,et érection d'icellc 
en marquisat, en faveur d'Henri de 
Racapé. — Versailles, avril 1701; P* 
6 mars 1702. 

RADDE (delà). Voir Deiaradde. 

RAFFENEAU DE L'ISLE, l. p. p. 
anob. de Louis Ratfeneau de Tlsle, — 
Versailles, juillet 1775; P. 29 août 
même année. 

RAFLEV DE LANDREMONT. l. p. 

Î. anob. de François Raflej' de Lan- 
rcraont. — Paris, mai 1643; P. 23 
pnvier 1644* 

RAGN AT (de), l, p*p. anob.dc François 
de Ragnat, de Nantes, moyennant 
icKxi livres. — 12 janvier 1669; ex- 
pédiées le 4 décembre même année. 

RAGON. t. p. p. confirmation de nob. 
â Augustin Ragon, sieur de Bangé. — 
Versailles, avril 1674; P. 23 février 
1683. 



RAINlER-PEAUX.L.p. p. anob. des 
sieurs Rainier-Peaui et permission de 
porter une fleur de lys dans leurs 
armes. — Paris, février 1622 ; P. 27 
août même année. 

RAMBEAU. L. p, p. anob. de Pierre- 
Thomas Rambeau, — Versailles, mai 
1777; P. 18 juillet même année, 

RAMBERT fde]. l. p. p. anob. de Jean 
de Rambert, de Nantes, moyennant 
4C0 livres. — 6 avril 1587; expédiées 
le 6 août et enregistrées le 22 août 
même année. 

RAMEAU. L. p. p. anob. de J.-Philippc 
Rameau. — Versailles, mai 1764 ; P. 
20 décembre même année. 

RAMEY. u p. p. anob. de Jean«Claude 
Ramey, — Versailles, septembre 1696; 
P. 27 février 1697, 

RANCH E (de). L. p. p, anob. de Nicolas 
deRanche. — 1699. 

RANCY(dc). L. p. P. anob. de Nicolas 
de Rancy» conseiller au parlement, 
— ï377. Fol. 157. 



323 



RA 



RE 



324 



RÂNCY (de),L. p. p, érection de la terre 
et seigneurie d'Aramon en ûd\ en 
faveur du sieur de Rancy. — Saint- 
Germain-en-Layej août î635; P. 5 
août 16 38. 

RANNE (de), l. p. p.anob. de Jean de 
Ranne. — 1495. FoL i3. 

RAOUL. L. p. p. anob. du sieur Raoul, 
dit rOrfèvre. — 1 270, 

RAOUL. L. p. p. anob. de Louis 
Raoul, sieur d'Alentin. — Versailles, 
avril 1697; P, 7 septembre même 
année. 

RAPALY* L. p. p. naturalisation à 
Jean-Baptiste RapalysGénois, — Paris, 
mai 1718; P. 23 mai 1719. 

RAPIN. L. p. p. anob, de Nicolas Ra- 
pine sieur de la Challerie^ et de ses 
noirs* — Au camp du Pont-Saint- 
Pierre, octobre r 594, 

RAPINAT DE TETANG. l. p. p. 
permission au sieur Philbert Rapinat 
de rEtangj et ses descendants, de se 
faire appeler et signer tous actes du 
seul nom de T Etang. — Rueil, juin 
1644; P, 9 juillet même année. 

RAPINE. L. p. p. anob, d'Anne- Achille 
Rapine, sieur de Toucherenne, — 
Versailles, mai 1701; P. 12 mai mê- 
me année. 

RAPONAC. L. p. p. exception des 
lettres d'anob* de Mathieu Raponac, 
de la révocation portée par l'édit du 
mois d'août 1715,— Pans^ 3i octobre 
[721; P. 12 décembre même année. 

RARCEY (de), l, p. p. érection de la 
terre de Nery en marquisat, en faveur 
du sieur de Rarcey. — Paris, janvier 
j 654; P. 17 juin même année. 

RASLEY(de). l. p. p. anob. de Fran- 
çois de Rasiey. — i643* 

RASSE (de). L,p* p. anob. de Guillaume 
de Rasse, fils bâtard de Pierre. — i o 
novembre i5o3, — ^Lettrede légitima- 
tion dudit. — 6 octobre 1504. 

RAT. L. p. p. anob. de Guillaume Rat, 
de L: lie. — (438. Fol. 24. 

RATTIER» L. p. p. anob* d* Honoré 
Rattier, — i^gy. 



RAULOT. L. p. p.anob. de Pierre Rau- 
lot, de libre condition, et de sa posté- 
rité. — 1403. Fol 126. 

RAVAULT. t. p.p. anob. de Bernard 
Ravault, avocat au parlement de Pa- 
ris. — 18 juin 1463; expédiées le 4 
janvier 1464, 

RAVENIER* L. p. p. anob. des sieurs 
Quentin et Jean Ravenier frères, de 
Saint-Quentin. — juin i356. 

RAVILLON. l. p. p. anob. de Fran- 
çois-Jean Ravillon. — ï686. 

RAYE. L. p. p. anob. de Jean Raye, 
sieur de Mesniibourg, de Jean-Adam 
et Adrien Raye, de Rouen. ^ — 12 juil- 
let 1 648 ; expédiées le 6 décembre 
même année. 

RAYMOND. L. p. p* anob. de Jean 
Raymond, de LyoUj moyennant 120 
écus d'or. — 10 décembre i352. 

RAYMOND. L. p. p. anoh.de Pierre 
Raymond, docteur és-lois, bourgeois 
de Toulouse, de libre condition, et de 
sa postérité. — 1 399. 

RAYMONDEL.L. p.p. unob. dWdam 
Raymondel, moyennant 200 écus. — 
1 7 avril 1 67 1 ; enregistrées le 2 décem- 
bre même année. 

RAYNKVAL(de).L. p. p.anob. de Jo- 
seph Mathias de RaynevaL — Ver- 
saïUeSj janvier 1778 ; P. 7 avril même 
année. 

REALLE (de la). Voir Dk la Réalle. 

REAUCE(de). l, p. p. anob. de Phi- 
lippe de Reauce, maître de la chambre 
aux deniers du duc de Berry, de Ma- 
thiCj sa femme, de libre condition, et 
de sa postérité. — 1397, Fol. 82, 

REBECQUE (de), l. p. p. anob. de Da- 
niel de Rebecque, gentilhomme ser- 
vant. — [645. 




REBEL, L. p. p. anob. de François Rc- 
bel, — Versailles, mai 1760: P, 4 sep- 
tembre même année. 

RECICOURT (de}, l. p. p.anob. de 
François de Recieourt* — 1695. 



325 



RE 



RE 



?26 



RECICOURT (de), l. p, p. anob. 
du sieur de Hécicourt. —Versailles, 
septembre 1788; P. i5 décembre 
même année. 

REGIN. L.p. p.anob. d'Antoine Regin, 
sieur de Chastin.— 18 mai ïSyS; ex- 
pédiées le 17 juin même année. 

REGNARD. l, p. p. maintenue de no- 
blesse de Claude Regnard, sieur de 
Romilly. -- Versailles, février 1706 ; 
P, 19 avril même année. 

REGNAULD.L. p. p. anob. de Pierre 
Regnauld, de sa femme et de ses en- 
buts^ moyennant 400 livres. — 17 
avril 1 396; expédiées !e 3o novembre 
même année. 

REGNAUD DEBISSY, l. p. p. natu- 
ralisation du sieur Regnaud de Bis- 
sy, de Chambéry. — Versai lles^ mars 
1784; P. iS mars 1785. 

REGNAI) LD (de), l* p. p. confirmation 
de noblesse à Guy de Regnauld. — 
Paris, 12 mars 1717;?. 22 juin même 
année. 

RECNAULT. l. p. p. anob. de Ma- 
thieu Régna uh, — Marly, mai 1697; 
P. 10 juillet même année. 

REGNA ULT. l. p. p. anob. de Fran- 
çob Regnault. — Paris, décembre 
1720; P. 5 mai 1729, 

REGNAULT. l, p. p. confirmation de 
Qobksse à Jean Kegnault , ancien 
échoîn et quartcnier de ta ville de 
Paris I moyennant 200 livres. — 
1729. 

REGNIER. L p. p, anob. de Pierre Ré- 
gnier, de Blancne. sa femme, et de sa 
postérité. — ! 39 1 , Fol. 37. 

REGNIER. L. p. p. anob. de Crespin 
Régnier, de Vigneux. — 12 mars 
i6m ; même jour. C. des A. 

REGNIER DE GUERCHY (du), l. 
p. p. confirmation et nouvelle érection 
du roarouisatde Nangis, en faveur de 
Lotûs-traBcoîs du Régnier de Guer* 
chy. — Conrlpiègnc, juillet 1749; P. 
to mai 1750. 

REIGNARD. l. p, p. anob. de Bernard 
Retgnard. — 1 38d. 



REIMS (de), L, p, p. anob, de François- 
Nicolas de Reims. — Versailles, août 
1773 ; P. 7 décembre même année. 

REMOND (de), l. p. p. anob, d^Adam 
de Remond et de sa postérité.— 1373, 

REMOND. L. p. p. anob, de Pierre 
Remond, bourgeois de Paris, moyen- 
nant 400 livres. — ^9 septembre 1400-, 
expédiées le 6 février 1401, 

REMOND, L. p. p. union de la justice 
de Bégit à celle de Marseuil, en fa- 
veur de Georges* Alexis-Bertrand Re- 
mond. — Fontainebleau» novembre 
Î734; P. i'^ août 1733. 

REMOND DE LA CARRIERE, l.p, 

p. confirmation de noblesse à Antoine 
Remond de la Carrière, — Versailles, 
décembre 1722; P, 25 janvier 1723. 

REMONDEL (de), l. p. p, anob, d'A- 



e). L. p. p, 
. — Ï376. 



dam Remondel 



REMONT. L. p. p. anob. d'Urbain 
Remont, de Moncontoor. — 4 mai 
1 588 ; expédiées le 22 décembre même 
année^etenregistrécs le 9 janvier 1 3S9. 

REMY» L. p. p. anob. de Philippe Re- 
my. — ïôBo. 

REMY. L. p. p. anob. de Jean Rcmy, 

— 1446. 

REMY. L, p. p. maintenue de noblesse 
à Charles Rémy, — Camp devant 



p. mainten 

Rémy, — 
Ipres, juin 1744^ P. 24 juillet même 
année. 

RENALDE. l. p. p. naturalisation à 

Pierre-François Renalde . natif de 
Rome. — Saioi*Germain-en-Laye, 
août 161 1; P. 16 mars 1612. 

RENANGE. L. p. p. anob. de Nicolas 
Renangé. — Versailles, janvier ï 699 ; 
P. 2 juillet même année. 

RENAUD, L. p. p, anob, d'Antoine 
Renaud, gentilhomme servant. — 
Mars i652. 

RENAUD (du), L. p. p. juçement des 
commissaires, en faveur d Alexandre 
du Renaud. — 24 mars 1 599 \ homo- 
logué le 27 août 1609. 

RENAZE. L. p. p, anob. d'Etienne 
Renazé, — 161 5. 



327 



RI 



RI 



328 



RENUSSON {de}, l. p. p, anob. de 
Pierre de Renusson. ^ Versailles, 
juillet ijo3: P, sôjuilletméme année, 

REQUY. L, p. p. naturalisation à André 
Antoine Réquy, natif de Gènes, — 
Versailles, 12 décembre 1760; P. 5 
mars [761» 

RETROPONE(deK l. p. p. anob. de 
Jacquette- Vertine de Retropone^ 
veuve de Laurent, de libre condition, 
et de sa postérité. — i 393. 

REVALLE. L. p. p. anob, de Joseph 
Révalléj sieur de la Fosse, -^ Ver- 
sailles^ février i7o3; P. 24 avril même 
année. 

REVANGE. L. p. p* anob. de Nicolas 
Revangé, — 1699. 

REVANGE DE CHATIGNOLLE. l. 

p. p, anob. de Nicolas Revange de 
Chatignolle. — Vi ne en ne s, décembre 
Ï715 . 

REVEILLE. L. p, p. anob. de Joseph 
Reveilléj sieur Delafosse. — 1704. 

REVERS, L. p. p. affranchissement et 
anob. de Jean de Revers. — HH- 
Fol. 69. 

RE Y. L. p, p. anob. de Jérôme Rey^ 
capitaine des gardes du prince de Mo- 
naco. — 18 mai 1641. Fol. 6g; ex- 
pédiées le 27 novembre même année. 

REY. L. p. p. anob. de Joseph-Robert 
Rey. — Versailles j novembre 1779 ; 
P. 1 1 février 1780. 

REY (de). L. p. p. anob. de J. -Pierre- 
Hercule de Rey. — Versai lleSj avril 
1768 ; P. 7 mars même année. 

RHEIMS (de), l p. p. anob. de Jean de 
Rheims, — 1354. Fol 85. 

RIAIJ. L. p, p. anob. de Claude Riau, 
sieur d'Orson ville. — Poitiers, dé- 
cembre i65i; P. 3û août i653. 

RIAU LZ (de). L, p. p union des jus- 
tices de Villeroy et la Penneriére^ en 
faveur de Denis de Riaulz. — Ver- 
sailles^ mai 1727; P. 2 juillet 1728. 

RIAULZ (de), l. p. p. érection dumar- 
auisat de la Galaisière, en faveur 
a*Armand-Jean de Riaulz. — Ver- 
sailles, 23 aoàt 1734; P. 2 5 juin 1735. 



RIBEROLLES (de), l. p. p. anob. de 
Joseph de Riberolles, seigneur du dit 
lieu- — i 5 mai 1557; expédiées le 18 
avril [558. 

RÏBIER. L p. p. anob. de Guillaume 
Ribicr, lieutenant général à Blois. 
pour services. — 18 mars ï6i5; C. 
des A.j le 3 1 mars même année. 

RICHARD. L. p. p. anob. de Mathurin 
Richard, — 1495. 

RICHARD. L. p. p. maintenue de Louis 
Richard en la noblesse de ses ancêtres, 
et nouvel anob. de sa personne et de 
ses enfants. — Meudon, juin 1723; 
P. 2 septembre même anûée. 

RICHE (le). I^'oïV Le Riche. 

RICHEMONT {de). Lettres de suran- 
nation d'après les lettres d'aoob. de 
1645, suivies de confirmation de no- 
blesse de juillet 1607, en faveur de 
Réné-Arguel de Richemont, — 1 70 1 . 

RICHER. L. p. p. anob. de Jacques 
Richer, lieutenant particulier de la 
sénéchaussée de Mayenne. — Camp 
de Vernon, 18 mars i5go', P. 20 sep- 
tembre même année. 

RICHER. L. p. p. réhabilitation de 
Pierre Richer, secrétaire du Roi et 
greffier en chef à la Cour des comptes, 
et de ses enfants. — i665. 

RICHOUX. L. p. p. anob'. d'Adam Ri- 
choux, clerc de la Chambre de» 
comptes. — 1393. 

RICOUARD. L. p. p. érection de la 
terre d^Hérouvilleen comté^ en faveur 
du sieur Ricouard. — Paris, décem- 
bre 1654; P. 4 septembre 1657. 

RIEU DE FARGUES(du).L.p. p. que 
Louis» François du Rieu de Fargues 
continuera de porter et signer le nom 
du Rieu.^ — Versailles^ décembre 1727; 
P. 27 janvier 1728. 

RIEUX. L. p. p naturalisation à Jean- 
Baptiste Rieux et Marie-Antoinette- 
Marguerite Guiset ^ natits d'Italie, 
— Versailles^ décembre 1754; P. 16 
janvier 1768. 

RIGAULT. L. p. p. anob. de Pierre 
Rigault. — 1674. 



329 



RO 



RO 



33o 



RIGAUT. L. p. p. anob. de Gilles Ri- 
gaut, lieutenant criminel à Lyon. — 
î6i3. 

RIGIOLY. L. p. p. naturalisation â Jac* 
C|ues RigiolVj natif de Cazal, — Lyon, 
janvier 1659; P. 1 3 avril 1660. 

RIGOGNE. L p. p. anob. de Jean Ri- 
gagne et de Guillemette, sa femme.— 
J390. Fol. 33. 

RIGOULT. L, p. p. anob. de Richard 
Rigoult, de Grandville, moyennant 
400 écus et 40 livres de rentes. — 12 
mai 1543; expédiées le 28 novembre 
même année. 

RION. L. p. p. naturalisation et main- 
tenue de noblesse à André et Jean 
Rion, nés en Irlande, — ^ Paris, février 
1719; P. Il mars même année. 

RIVAL. L. p. p. anob. de Pierre Ri- 
val. — Saint-Germain-cn-L T février 
1639; P» 7 septembre 1648. 

RIVE (de), L.p. p. anob. de Dieudonné 
dcRivc.dcClermont, moyennant 400 
écus, — 10 mai 1 355; expédiées le 26 
septembre même année. 

RIVEROLLES (de), l. p. p. naturali- 
sation au marquis de Riverolles et de 
Saint -Damiens. — Saint-Germain ^ 
août 16-^9; P. 8 janvier 1670. 

RiVIER. L. p, p. anob. de Mathieu 
Rivîcr, de Saint-PicUe. — 1413. 

RIVIERE (de la). Voir Larivière (de). 

ROBERGUES (de), l. p. p. anob. de 
Daniel de Robergues, huissier de la 
cbâoibre. — i665. 

ROBERT. L. p. p. anob, de Jean Ro- 
bert, sieur de Lunéville. — 1 582. 

ROBERT» L. F, p. mandement pour faire 
|ouir André Robert des privilèges de 
noblesse* — Meias^ 4 février 1 632 ; P. 
!•• juillet i655. 

ROBERT. L* p. p. union des fiefs de 
NcsIc-la-Gillerdc, du Plessis-les-Nes- 
kt Cerqueux et autres, en faveur de 
Louis Robert. — Fontainebleau, juin 
1680; P. 4 septembre même année, 

ROBEY (de), l. p. p. anob. de Jean de 
Robcy. — 1 593. FoL 1 39. 



ROBEZ. L. p. p. anob. de Jacques Ro- 
bez, bourgeois de Chàlons. — i375. 

ROBICHON. L, p. p. anob. de Robert 
Robichon, trésorier général des finan- 
ces à Caen. — A Caen, 10 décembre 
1587; expédiées le 12 juin i588. 

ROBIER, L p. p. anob. de Pierre Ro- 
bier. — Paris, avril 1645; P. 22 fé- 
vrier 1646. 

ROBILLARD. l. p.p. jugement, con- 
firmation en faveur de Cliristophe Ro- 
billard^ sieur de Champagnac. — 14 
octobre ngq; C. des A. 21 mars 

ROBIN. L. p. p. anob. de Pierre Robin, 
et de sa postérité. — t385. Fol. 21 5, 

ROBIN. L. p. p. confirmation de la no- 
blesse dusieurSalomon-François Ro- 
bin. — Paris, 22 novembre 1*660; P. 
26 juillet même année. 

ROBIN. L» p, p. anob* de Louis et 
Isaac Robin, frères,— Fontainebleau, 
juillet 1664; P. 25 janvier 1742. ^ 
L. p. p- confirmation de noblesse à 
Louis et Isaac Robin, frères. — Saint- 
Germain, mars 1671; P. 25 juin 1742. 

ROBIN. L. p. p. anob. de *François 

Robin. ~~ 1676. 

ROBIN. L, p. p. anob. de Gabriel Robin, 
sieur de la Richardiêre. — Versailles, 
avril 1704; P. 3 juin même année. 

ROBIN. L. p. p, conrirmation du titre 
de comte à Jean- Baptiste Robin. — 
Versailles, juillet 1732; P. 2 3 août 
1723* 

ROBINEAU.L.p,p.anob.deJean Ro- 

bineau. — i5o2.FoK 124. 

ROBINET. L.p. p. anob, d'André Ro- 
binet, conseiller au parlement de Pa- 
ris. — 1467; expédiées le 5 janvier 
1468. Fol, i83; 

ROBINET. L. p. p. anob. de Jean Robi- 
net. — Saint- Germain, septembre 
1668; P. 25 janvier i66g* 

ROBRIERE. Foir De LA Robrièrk. 

ROCAILLE. L p. p. anob. de Jean- 
Bernard Rocaille, valet de chambre 
du roi et du duc d'Orléans, de libre 
condition. -^ 1392, Fol. 49. 



Ml 



RO 



RO 



332 



ROCCAUT. L, p. p. anob. d'André 
Roccaut. — i3i7. 

ROCHE (de la). Voir De la Rochr. 

ROCHECHOUART(de). l. p. p. union 
des juslices de Saint-Sigismond et au- 
tres à la justice de Montpipcau, en fa- 

yeur de N . de Rocoechouart. — 

Paris, décembre 1721; P. î8 juin 
172a. 

ROCHEFORT (de), l. p. p. anob. de 
Bernard de Rochefort, de Sainte- A f- 
frique^ moyennant 160 ccus d'or. — 
10 septembre 1372; expédiées le 3o 
décembre même année. 

ROCHEFORT (de), l. p. p. érection 
de la terre et seigneurie de Rochefort 
et autres en marquisat, en faveur du 
sieur de Rochetort, — Paris, mai 1 664; 
P. 17 mai même année. 

ROCHEFOUCAULT (delà). Foir De 

LA RoCHEFOUCAULT. 

ROCHES (des). Voir Des Roches. 

ROCHON. L.p. p. confirmation de fa- 
nob. de Claude Rochon. ^Saint-Ger- 
main, mars 1671; P. 3 juin même 
antiée. 

ROCQUE VILLE, l. p. p. maintenue 
et confirmation de noblesse à François 
Rocquevilk et ù Jacques, son frère. 
— 1667. 

RODELEE (le). Voir Le Rodelée, 

RODIER. L. p. p. anob. de Louis Ro* 
dierj sieur de la Rourdine, colonel du 
régiment Roy al -Cravate, moyennant 
une aumône de lo livres. — 1729, 

ROGER. L. p. p. anob. de Simon Roger> 
pour services. — C. des A,, 8 mai 
1612. 

ROGER. L, p. p. anob. de Jean Roger^ 
procureur du roi de la ville d'Avran- 
ches, et de Gabriel, son frère. — 18 
novembre 1 644 ; expédiées le 6 avril 
1646. 

ROGER. L, p. p. anob, de Michel Ro- 
gefp — Versailles^ décembre 1 7 14 ; P, 
2 1 janvier tji5* 

ROGIER. L, p. p. confirmation de no- 
blesse pour Louis et Jean Rogier, fils 
de feu Jean Rogier, et pour leurs en- 



fants. — Saiot-Germain, avril 1669; 
P. 20 décembre même année. 

ROGIER. L. p. p. anob. de Charles Ro- 
gier. — Versailles, décembre 1697; 
P. 34 avril 1698. 

ROGIER. L. p. p. anob. de Philippe- 
Jean-Baptiste Rogier. — ^" Versailles, 
décembre 1757; P. i*' février 1758. 

ROGUÎER. L. p. p. anob, de Pierre 
Roguier^ de Poitiers, moyennant 400 
livres. — 7 février 1464 ; expédiées le 
28 septembre même année. 

ROHAN (de), l. p. p. érection de la 
terre et vicomte de Fontenay en du- 
ché-pairie sous le nom de Rohan-Ro- 
han. — Fontainebleau^ octobre 1714; 
P. 18 septembre même année. 

ROHAN -CHABOT (de). Contrat de 
substitution par le auc de Rohan à 
Louis -Bretaigne- Alain de Rohan- 
Chabot, son fils aine, du duché de Ro- 
han. — Paris, 2 3 juin 1708; P. i3 
juillet même année. 

ROHIER (du). Voir Du RomER* 

ROHYER (du). L. p. p. anob. d'Ar- 
mand do Rohyerj maître des requêtes. 
— 1657, 

ROI (le). Foir Le Roi. 

ROIS DU COU RS(de).L.p,p, érection 
de la terre et seigneurie de Favierres et 
fiefsen dépendant^ en chàtellenie en fa- 
veur de Gédéon de Rois du Cours, m 
seigneur de Favierres. — Saint-Ger- | 
main-en-Laye^ 23 décembre 1639; P. 
4 avril i65o, 

ROISSY (de), l, p. p. érection de la | 
terre et seigneurie d*Avault en comté 
en faveur du sieur de Roi ssv et du sieur 
de Même d'Avault^ son fils.— Saint- 
Germain-en-Laye^ janvier i638; P, 
4 août 1648. M 

ROLAND. L, p.p. anob. d'Amerîc Ro- 
land, et de sa postérité, pour services 
mihtaires. — juin 1 35 5 ; expédiées le M 
j 7 août même année. m 

ROLAND DE SOUDRAS. l. p. d. 
érection de la terre et seigneurie de 
Château tiers en comté^ en faveur de 
Roland deSoudras. — Fontainebleau, 
juin 1680; P. 20 mars 1681. 



333 



RO 



RO 



334 



ROLANDIS (des). Voir Des Rolandis. 

ROLLAND, L, p. p. anob.de Jean Rol- 
land, de Tréguierj moyennant 400 
livres. — 4 avril 1479; expédiées le 14 
décembre même année* 

ROLLAND. L, p, p. érection du comté 
de Chambondouin en Beauce, en fa- 
veur de M. le président Rolland. — 
Versailles, février 1770 ; P, i5 avril 
même année. 

ROLLAND DES ECOTAIS. l. p. p. 
tinion des terres et érection du comté 
de la Roche des Ecotais, en Touraine, 
et confirmation de transaction entre 
k sieur Rolland des Ecotais de Chan- 
tilly et la dame Pineau de Viennay, 
son épouse. — Versailles, janvier 1735; 
P. I i août même année. 

ROLLIN DE CHAMPCLOS. L.p.p. 
anob. de Pierre Rollin de Champclos. 
— ^ Versailles, août 1704; P. 17 juin 
1705. 

ROMAIN. L. p. p, anob. de Nicolas 
Romain, avocat du roi, de sa femme 
et de ses enfants, moyennant 200 
livres. — 8 janvier 1374; expédiées le 
22 septembre même année. 

ROMANS (de), l. p. p. anob. de Phi- 
lippe de Romans, garde du corps du 
rot. — 1644. 

ROMANS (de).L. p. p. confirmation de 
aôbksse à Pierre de Romans. — r 668. 

ROME. L. p. p. anob. de Jacques Ro- 
me, sîcur de Frequienne, maître des 
requêtes^ de Normandie, moyennant 
looa livres.— 1 3 janvier 1 5/7 ; expé- 
diées le 21 février même année. 

lOMECOURT(de), l. p. p. confirma- 
tion de Ch. -François de Romécourt, 
Claude -François Boucher et Pierre 
L'Heureux dans la possession et jouis 
sancc du comté de Romécourî. — 
Versailles, 3 mars 1740; P. iS mai 
1741. 

RON ACE (de la). Voir De la Ronaûe. 

RONDET. L. p. p* anob. d'Edouard 
Ronckt, sieur de Fontaniére* — Ver- 
sailles, février ï7o5; P. 4 août mcme 
année. 

RCXÎUE. L.F.p.anob.d'lmbert Roqucj 



bourgeois de Montpellier, de sa femme 
Cl de ses enfants. — 1 364, 

ROQUENDOLF (de), l, p. p. mande- 
ment pour enreg* des lettres de janvier 
1 5 59 portant naturalisation àSuzanne 
etHannibaldcRoquendolfjnonobstant 
leur surannation, — Saint- Germain- 
en-Laye, 28 janvier i56i; P. 6 avril 
i362. 

ROQUES. L. p. p. ratification du con- 
trat d'érection de la terre et seigneurie 
de Montplaisir en ûe(, en faveur du 
sieur Roques, du 4 mai 1 634. — Abbe- 
ville, juin 1639; P. 20 avril 1641. 

ROSE [de), L. p. p. anob. des sieurs 
François et Jean de Rose, frères. — 
1376.* Fol. 168. 

ROSE (de). L. p. p. anob. de Jean de 



tL (de). L. P» p* ano 
se. — 1394. FoL 72. 



Rose 

ROSETTE. L. p. p. anob, de Jacques 
Rosette, de Saint-Malo^ moyennant 
finance ordonnée par les commissaires. 
— 22 juin ï5 34; expédiées le 21 dé- 
cembre même année. 

ROSIER (du). L. p* p. anob. des sieurs 
Armand, François et Jacques du Rck 
sier,— 1667. 

ROSSEL(de).L. p. p. uniondu marquisat 
de Rossel et dépendances à la baronnie 
de Pérîgnon et érection d'icellc en du- 
ché-pairie sous le nom de Fleury, en 
faveur de Jean-Hercule de Rossel, — 
VersailleSj mars 1736 ; P, 14 mars 
même année- 

ROSSELÎN. L, p. p. anob. de César 

Rosselin, — 1676. 

ROSSET(de).L. p. p. érection desfiefsde 
Boisvilleet de Mamville en comté sous 
le nom de Létourville, pour le sieur 
de Rosset. — Versailles, mars 1783; 
P, 18 août même année. 

ROSSE UR (le). Voir Le Rosseur. 

ROSSIGNOL. L. p.p. anob, de Jean- 
Baptiste- François Rossignol. ^ — Fon- 
tainebleau, novembre 1764; P. 22 dé- 
cembre même année, 

ROSTAING (de), v, p. p* érection du 
comté de Rostaing en faveur du sieur 
de Rostaing. — Lyon, février 1642 ; 
P. 19 juillet même année. 



335 



RO 



RO 



336 



ROTTIER, L. p. p, confirmation de 
noblesse et nouvel anoblissement de 
Jacques Rottier. — Versailles, février 
1772; P, 3o janvier 1773. 

ROTTOU de), l. p. p. érection de la 
terre et seigneurie de la Chapelle-Gou- 
gaint et autres terres unies en chàtel- 
lenie et vicomte en faveur du sieur de 
Rottou. — Paris, février i635; P. 24 
mai 1641. 

ROUCLEUX. L, p. p, anob. de Jean 
Roucleux. ^ 1426. FoL 117. 

ROUEN (de)< L. p, p. anob. de Pierre 
de Rouen, sieur de Commainville, ot- 
ficier de la garde-robe du roi.— 6 no- 
vembre 1644; expédiées le 12 février 
1645. 

ROUGE (de), l. p, p. anob. de Hugues 
de Rouge. — 1445, FoL 1 1 5. 

ROUGE (le). Voir Le Rouge. 

ROUGEMONT (de), l. p. p. anob. de 

Jean de Rougcmont, de MathildCj sa 
femme*— j 35 1 . FoL 43. 

ROUGIER. L. p. p. anob, de Bernard 
Rougierj sieur de Vessat. — Saint- 
Germ al fij février 1673; P. 14 août 
même année* 

ROUHETTE. l. p* p. anob. de Fran- 
çois-Théodore Rouliette. ^ Compiè- 
gne, juiL 1769; P. 11 août même 
année. 

ROUILLAC (de). l.p. p, anob. de Jean 
de Rouillac, de Marguerite, sa femmCj 
et de leur postérité. — 1 397. FoL 96, 

ROUILLE. L, p. p. confirmation de 
celles du mois d avril i^5i portant 
érection de la terre et seigneurie de 
Meslay en comté en faveur du sieur 
Rouillé. — Fontainebleau , octobre 
1688; P. 2 mars 1689, 

ROUILLE. L. p. p. confirmation et 
nouvelle érection de la terre de Mar- 
W-la- Ville en ....,,, en faveur de Jean 
Rouillé.— Paris, mai 171 8; P. 7 sep- 
tembre 1722. 

ROUJAULT. L. p. p. confirmation et 
nouvelle érection de la terre et seigneu- 
rie de Chefboutonne en marquisat en 
faveur de Vincent- Etienne Roujault, 
— Versailles^ août 1742; P. [^"^ sep- 
tembre même année. 



ROULIN. t. p. p. anob. de Michel 
Roulinj deCrecy, et de sa postérité. — 
1394. 

ROULLAND. l. p. p. anob. de Thî- 
bautd Roolland et de Jean, son frère, 
d'Avranches, moyennant 600 livres.— 
6 mars r 5 43; expédiées le 24 novembre 
même année. 

ROURRE (de), l. p. p. anob. d^Aubert 
de Rourre, de Saint-Pourçainj ser- 
gent d'armes, et de sa postérité. — 
1370. 

ROUSSEAU. L. p. p. anob. de Jacques 
Rousseau.— 1594. 

ROUSSEAU (du). L. p. p. jugement 
confirmatif de noblesse rendu à Co- 

ftiac en faveur des sieurs François^ 
ulien et Jacques du Rousseau, le 22 
décembre 1 598; homologuéle 21 juil- m 
let lôio. H 

ROUSSEAU, L. p, p. maintenue de 
Louis Rousseau et ue ses enfants dans 
leur noblesse. — Saint-Germain, jan- 
vier 1677 ; P. 9 septembre même 
année. 

ROUSSEAU. L. p. p. anob. de Jean- 
François Rousseau, — Versailles, 
janvier 1696; P, 17 avril 1698. 

ROUSSEAU. L. p. p. anob. de Jean 
Rousseau. — Compiègne, juillet 1 752 ; 
P. 3t août même année* 

ROUSSEL. L. p. p. anob, de Jacques 
Roussel, d'Egide, sa femme, et de ses 
enfants. — 1391. Fol. 43. 

ROUSSEL. L. p. p. anob. des sieurs 
Jean et Pierre Roussel, frères, d'Or- 
léans, moyennant 800 livres.— 6 mars 
1 391 ; expédiées le 28 novembre même 
année. 

ROUSSEL. L. p. p. anob. de Jacques 
Roussel, de libre condition, et de sa 
postérité. — i3g3. 

ROUSSEL, L. p* p. anob. de Jean 
Roussel, d'Akaline, sa femme, de Vi- 
try, et de sa postérité. — 1 397. 

ROUSSEL. L. p. p. anob. de Thomas 
Rousse!, d*Orléans^ moyennant 700 
livres. — 18 septembre 1589 î expé- 
diées le 4 janvier iSgo. 



337 



RO 



RO 



338 



ROUSSEL. L. p. p. anob. de Claude 
Roussel. — Versailles, août 1 697 ; P; 
6 septembre 1698. 

ROUSSEL, L. p. p. anob. de Jean-Bap* 
tiste Roussel^ sieurde Tilly et de Bost, 

— Fontainebleau, 1699; P. 29 mars 
1700. 

ROUSSEL. L. p. p. permission à Pierre 
Roussel de prendre le nom d'Arnaud 
de RousseL — VersaiUes, février 1 704; 
P, to juillet même année, 

ROUSSEL^ u p. p. union de terres et 
nouvelle érection du marquisat de 
Courc)% en faveur de Jacques- Louis 
RousseL —Versailles, mars ijS i ; P. 
2 août même année. 

ROUSSELET. l. p. p. anob, de Bar- 
thélémy Roussclet, et de Jean, son 
frère, d'Orléans » moyennant 1000 
livres. — 'aofévrier 1602; expédiées le 
18 novembre même année* 

ROUSSELET(de). L. p. p, coniirmatioa 
de rérection de la terre ae Château-Re- 
pnault. en faveur de Francois-Louis 
de Housselet, descendant d'Albert de 
Roiuselet, sieur de la Pardieu, — 
VersaiUes, avril 1704; P; 1 1 août 
1707. 

ROUSSELET(le). Foir Le Rousselet. 

ROUSSELIN. L. p. p* commutation 
du nom de la terre de Lorges en celui 
de Montcourtï en faveur de Pierre 
Rousselin. — Versai lies ^ novembre 
1706; P. 4 janvier 1707. 

lOUSSELLE (de], l. p. p. union des 
autres fiefs de Maufaucon à la sei- 
gneurie de la Treille et érection d'i- 
ccllc en chà tellenie, en faveur du sieur 
de RousscUe. — PariSj juin 161 1 ; P. 
22 novembre 1619. 

t ROUTIER. L. p. p. confirmation de 
Dobksse à Jean Routier, sieur de 
Beauprélez-Oizemont. — Versailles, 
décembre 1698; P. i3 août 1700. 

ROUTU» L.r. p, anob* de Jean Routu, 

— 1700, 

ROUVIERE. L. p. p. anob, de Nicolas 
Rouviere. — 1465. Fol* 154. 

lOUX (de), L. p. p. anob. de Robert de 
Roux, bachelier en droit. — 1 391 . 
T. IL 



ROUX (le). Voir Le Roux. 

ROUXELIN. L. p, p. anob. de Guil- 
laume-Nîcolas Rouxelin. — Versailles, 
septembre 1772; P. 3 février 1774. 

ROVER (de). L. p. p, union des seigneu- 
ries et paroisses de Comblot et de Ré- 
veillon et érection dIceUes en marqui- 
sat sous le nom de Villeroy, en faveur 
d*André de Rover , seigneur de Ville- 
roy. — Versailles, avril 1707; P. 28 
juin même année. 

ROY. L. p. p, anob» de Jean Roy, — 
1698. 

ROY DE LA CHAISE. L. p. p. confir- 
mation de noblesse à Jean Roy de la 
Chaise. — VersaiUes, mai 1698; P. 
3o août même année. 

ROY DE L^ECLUSE. l. p. p. main- 
tenue de noblesse en faveur du sieur 
RoyderEclose, — VersaiUes, 23 dé- 
cembre 1786; P» 27 mars 1787, 

ROY (le). Voir Le Roy. 

ROYAL. L. p. p. anob. de Jacques 
Royal, capitaine du faubourg cfe ïa 
Riche.— Tours, avril 1589; P. 8 avril 
même année. 

ROY E LOT, L. p. p. anob. de Jean 
Royelot. — Versailles, février 1759; 
P, 3 avril même année. 

ROYER. l. p, p. érection de la terre et 
seigneurie de JoUange en Tourraine 
en chàtelknie sous le nom des Es- 
tangs, en faveur de M* Jean Royer. 

— Fontainebleau, octobre i63ï ; P. 
3o juin i632. 

ROYER. L, P. p. anob. de Jean Royer. 

— i635, 

ROYER (le). Voir Le Ro^-er. 

ROZ. L. p. p. anob. de Jean Roz, capi- 
taine de vaisseau, de Dieppe.— 7 avril 
i55t ; expédiées le 18 avril i553. 

ROZALIER, L. p, p. union de terres, 
justices et droits à la baronnie d*Ar- 
gcnton-le-Château en Poitou, en fa- 
veur d'Alexis- Madeleine Rozalier, 
- baron d'Argenton. —VersaiUes, jan- 
vier 1731 ; P, 3o mars 1733. — l. p. 
p. érection en duché-pairic de Chà- 
tiUon, en faveur d'Aleris-Madelcine 



339 



RU 



RY 



340 



Rozaliefj comte de Chatillon. — Ver- 
sailles, avril 1736; P. 26 avril même 
année. 

ROZALLES DE BREUNES DE 
PÛSTEL, L. V, p. érection de la terre 
et seigneurie de Bonbon en comtéj en 
faveur de M» Rozalles de Breunes de 
PosteL — Versailles^ mars 1699; P< 
6 février 1700. 

ROZE. h, p, p. anob. d'Etienne Roze* 
Paris^ janvier i655; P. 7 septembre 
même année. 

ROZE. L. p. p. érection de la terre et 
seigneurie ae Coye en marquisat, en 
fa vcur de Toussai ntRoze. — Versailles^ 
janvier 1697 ; P* 22 février même an- 
née, 

ROZE. L. p» p, anob, de Louis-Rigo- 
bert Rozé. -- Versailles, mars 1770; 
P. 7 septembre même année. 

ROZ EAUX (des). Voir Des Rozeaux. 

ROZEMONT (de).iL, p. p. anob. de Jac- 
ques-Aoguste de Rozemont. — Ver- 
sailîesj avril 1687 ; P. 19 avril même 
année. 

RUAULT DES JOURNEAUX, l, p. 
p. érection de la terre de Revène en 
comté, en faveur du sieur Ruault des 
Journeaux. — Versailles, novembre 
Ï710; P. 5 septembre 1712. 

RU AUX (des). Des Ruaux. 

RUBARTIN (de), l. p. p. anob. et lé- 
gitimation de Bertrand de Rubartin. 

— i35o, FoU 3i. 

RUBEF. L. p, p, anob. de Jacques Ru- 
bef, professeur endroit, de Mariionne, 
sa femme, et de sa postérité. — 1 396. 
FoL 8i, 

RUE, L, p, p. naturalisation et recon- 
naissance de noblesse aux sieurs Tho- 
mas et Jacques RuCj natifs d Irlande. 

— Versailles , octobre 1 766 ; P. 24 
juillet 1767. 

RUE (dela).7o/V De la Rue. 

RU EL (de). L. p. p. anob. de Simon- 
Godefroy de Rue!, moyennant 140 
écus d'or. — i o novembre 1 372 ; ex- 
pédiées le 16 avril iSyS* 



I 



I 



RUELLE (de), l. p. p. anob. de Jean de 
Ruelle, et de sa femme. — i358. 
Fol. 1 19. 

RUELLE (de), l. p, p, anob. de Jean de 
Ruelle^ notaire et secrétaire du roi^ et 
de sa postérité. — 141 9. Fol. 88. 

RUELLE (de), Foir Deruelle. 

RUELLE (de la). Voir De la Ruelle. 

RUFFE. L, p. p. anob. de Salomon ■ 
Ruffé, sénéchal de Saint-Brieux. — 
18 mars 1614; expédiées le 28 octo- 
bre même année. M 

RUFFIN. L, p. p. anob. du sieur 
Ruffin.— Versailles, septembre 1788; 
P, ï5 décembre même année. M 

RULHEUR.L. p. p. anob. d'Etienne 
Rulheur, de libre condition^ du dio- 
cèse de Vabresj et de sa postérité. — 

RUPELMONDE (de), l. p. p. érection 
de la terre et seigneurie de Tourzel en 
- marquisat, en faveur de la dame com- 
tesse de Rupelmonde» — Versailles, 
août 1742 ; P. 14 août 1743. 

RUSSEAU. L. p. p. anob, de Barthélé- 
my Russeau. — i385. FoL 219. 

RUZE {de}, L. p. p, anob. de Jeanne de 
Ruzé. — 6 septembre 1 373 ; expédiées 
le 14 mai 1374, 

RUZE D'EFFIAT, l. p. p. érection 
des terres de Lonjumeau, Cheilly, etc., 
en mar^quisat, en faveur d'Antoine 
Ruzé, sieur d'Effiat. — Compiégne, 
mai 1624; P. 14 décembre même an- 
née. — L. p. p. mandement pour 
l'enregistreraent, en faveur d'Antoine 
Ruze, marquis d^Effiat, des lettres de 
confirmation de lerectioo de la terre 
et seigneurie de la Tour d'Argis en 
châtellenie obtenues au mois de jan- 
vier 1644, par le marquis de Sourdis, 
et dont ledit d'Effiat est maintenant 
possesseur par le partage de la succes- 
sion du marquis de Sourdis. — Ver- 
sailles, février î6S6; P. 3 décembre 
même année. 



R\AU, L. p. p. naturalisation à Jean 
Ryau, Irlandais. — Paris, août 1721: 
P. 3i mars 1722. 



i 



kBLONS (de), l. p. d. anob. de Mi- 
chel de SablonSj de Nantes, moyen- 
nant 400 livres, i5 octobre 1402; ex- 
pédiées le II février 1403, 

_.30UR1N DE DISSAY. l. p.p. 
oofifirmation de noblesse à François 
Sabourin de Dissay. — Versailles, 27 
août Ï755; P, 6 septembre même 
année. 

SABOURU. L. p. p. anob, de François 
Sabouru, sieur a'Issa\\ — Fontaine- 
bleau, octobre 1696; P. 28 juin 1697, 

.3RE (de). L. p. p. anob. de Jean de 
Sabre, bourgeois d'Arras. — iByô. 

SABULON (de), l. p. p. anob. de Mi- 
chel de SabulonjConseiller en la cham- 
bre descomptes,etde Jeanne sa femme. 

— 1402. Fol 1 19. 

ICHET. L. p. p, anob, d'Etienne Sa- 
chet» bourgeois de Sens, moyennant 
410 livTcs.— 7 février 1 397; expédiées 
le o septembre même année. 

SACHY (de). L* p. p. confirmation de 
noblesse à Jean deSachy,de Picardie. 

— Versailles, juillet 1098^ P. 6 sep- 
iraibre même année, 

ÎAFETIN. L. p. p. anob.de Colard Sa- 
fcliiK— 1387. Fol. i5. 

SAGE* L. p.p. naturalisation â Joseph- 
Hetirt et Jeanne-Miguel Sage, natifs 
4u Giincvois. — Versailles, octobre 
1750; P* 27 avril 1751. 

SAGE(i€). Fo/rU Sage. 

lHUE. L. p. p. anob, de J.-François- 
RégiiSahue. — Versailles, 28 juillet 
1775; P, 3 septembre 1776. 

H jj.L.p.p.anob. d'Henri 

___,,- ,_. ...AiguetjSieurdeVialard, 
prfisideni au presidial de Brives, de 
Jean* dit d*Espagnac, prévôt général 
de la maréchaussée du Limousin^ et 



de Jean^ sieur de la Roche, capitaine 
des carabiniers, moyennant une au- 
mône de 3oo livres/ — 1733. 

SAILLENFAITS DE FONTE- 
NELLE. L. p. p. anob. de Claude- 
François Saillenfaits de Fontenelle. — 
Versailles, 10 avril 1778; P, 3 février 
1779. 

SA INC Y (de), L. p. p. anob. de Jean- 
Baptiste-GIlbert-Em manuel de Saincy 

— 1700. 

SAINSON.L. p. p, anob* de Jean-Bap- 
tiste Sainson, licencié ès-lois, moyen- 
nant 400 livres. — 14 février 1676; 
expédiées le 10 octobre même année. 

SAINT-ANTOINE DE SAINT-AN- 
DRE. L*p, p. reconnaissance et main- 
tenue de nohlesseù demoiselle Agathe- 
Louise Saint-Antoinede Saint-André. 
Versailles, novembre 1773; P, 26 no- 
vembre même année. 

SAINT-AOUT (de). L. p. p. confirma- 
tion de 1 érection de la terre de Bour- 
dellcs en chàtellenie,en faveur du sieur 
de Saint- Août — Footainebleau, 6 
octobre 1629; P* 12 juin i63o. 

SAINT-BELIN (de). L. p. p. union des 
terres et sei^euries de la Bussière et 
village de Feronclu,Mirebé et la Gen- 
nevroye^et érection d'icellcsen baron- 
nîe, en faveur de Saint-Belin. — Saint- 
Germain-en-Laye, janvier i635; P. 8 
février même année» 

SAINT- CHAMOND (de), l. p. p. 
union des terreset seigneuries de Saul- 
court, Montubois et autres à la terre 
de Méry, et érection dlcelle en mar- 
quisat/en faveur de François de St- 
Chamond. — Versailles, novembre 
1693; P. 23 mars 1686, 



343 



SA 



SA 



344 



SAINT-FUCIEN (de). L. p. p. anoK 
de Hugues de Saint-Fucien, de Saint- 
Malo, de sa femme et de sa postérité, 
moyennant 400 fiorins d'or, — i3 
septembre iSSy; expédiées le 28 jan- 
vier i388. 

SAINT.GELAN(de)< l. p. p. mande^ 
ment pour renregistrement de celles 
du moisdejuin i65o, portant anob. 
de Joachim de Saint-Gelan* — Fon- 
tainebleau, 1660; P. 21 Juin 1662. 

SAINT'GEORGES (de), l. i». p. érec- 
tion de la baronnie de Courverac en 
marquisat^ en faveur d'Olivier de St- 
Georges.— Poitiers, février 16S2; P. 
5 septembre 1 65 3 . — Voir Harlay (d'), 

SAINT-GERMAIN (de), l. p.p.anob, 
de Michel de Saint-Germain^ maître 
des monnaies, et de sa postérité. — 
— j355. 

SAINT-GERMAIN (de), l. p, p. anob. 
de Louis de Saint-Germain. — ^Ver- 
sailles, 2 février \6go] P» 29 juillet 
1692. 

SAINT-MANOIR (de), u p. p. union 
et incorporation des terres et seigneu- 
ries à celles de Thil en Beaujolaisj 
et érection d'iccUes en vicomte, en fa- 
veur du sieur de Saint- Manoir. — Pa- 
risj février i65r; P. 23 mars i655, 

SAINT^MARC (de), l. p. p. anob. de 
Jean de Saint-Marc. — 1670. 

SAINT-MARTIN (de). L.p.p. anob.de 
Pierre, de Saint - Martin, d'Orléans, 
moyennant 1000 livres. —7 mai 1 574. 
Fol. 298; expédiées le 17 mai 1576. 

SAINT-MARTIN (de), l. p. p, anob. 
de Jean de Saint-Martin, sieur de 
Boix et du Buisson. — Versailles, sep- 
tembre 1672; P. r4 août 1673. 

SAÏNT-M AUR (de).L.P. p. anob, de M p 
cheldeSainl-MaurjScigneurduditlieUj 
moyemiant25o livres,— 5 juillet 1 5 5 7; 
expédiées le 22 octobre même année. 

SAINT-MAUR(de). l. p. p. érection 
du marquisat de Montausier en duché- 
pairie, en faveur de Charles de Saint- 
Maur, marquis de Montausier, — 
Fontainebleau, .*. 1664; P. 2 décem- 
bre 166 5. 



SAINT'M AURIGE fde), l. p. p. anob. 
d'EutropedeSaini-MauricCjbrigadier 
des genaarmes. — 1669, 

SAINT-MICHEL (de), l. p. p. anob. 
de Guillaume de Sainte-Michel. — 
i35f. Fol. 56. 

SAINT-OFFANGE (de), l. p. p, érec- 
tion de la terre et seigneurie de la 
Frappinière en châtellenie, en faveur 
do sieur de Saint-Oflange. — Saint- 
Germain-en-Laye^ septembre 1624; 
P; 16 juin 1625* 

SAINT-OLIVE (de), l. p. p. anob, de 
Robert de Saint-Olive. — i362. 
FoL 1260. 

SA IN TOT. L. p. p. anob. de Pierre 
Saintoî, bourgeois de Paris, moyen- 
nant 450 livres. — 18 août i6o3; C- 
des A», 25 février i6o5. 

SAINT-SAUVEUR (de), l, p. p. anob. 
de Raymond de Saint-Sauveur. — 9 
mai 1370; expédiées le 29 mai ; C. 
des A. 22 novembre même année. 

SAINT-SAUVEUR (de), l. p. p. anob. 
de Jean de Saint- Sauveur, frère du 
précédent. — Même date, 

SAINT-SEVERIN D'ARRAGON(de). 
L. P. p. naturalisation à Alphonse* 
Marie- Louis de Saint-Sévcrin d'Ar- 
ragon, natif de Plaisance en Italie. — 
Fontainebleau, octobre jyèy\P, i5 
mars 1738. 

SAINT-SIMON (de), l, p. p. anob. de 
Gervaîsde Saint-Simon; tils naturel 
de Louis de Saint-Simon et d'Anne de 
Billy, légitimé en î582. — 17 mars _ 
1 6o'8 ; C. des A. 1 6 mars 1610. ■ 

SAINT-SIMON (de). l,p, p. union des 
baronnie,vicomté,terreset seigneuries ^ 
de Benêt, Clostre^ Pousartant , Aves* ■ 
neSj etc. , et érection d'kelles en duché- ^ 

Î mairie sous le nom de Saint-Simon, en 
aveur de Claude de Saiot-Simon, — 
Paris, janvier i635; P. i*"^ février 
même année. 

SAINT-SIMON (de), l. p. p. union des 
terres et seigneuries de la Ferté-Vîda- 
me et Besson, et érection d'i celles en 
comté, en faveur de Louis, duc de 
Saint-Simon ♦ — Versailles, novembre 



345 



SA 



SA 



346 



lySi; ' mbre 1734. — l. p. p. 

ércciioi terre et tict de Saint- 

Louis de la Rocheîle en comté, sous 
le nom de Rosse, en faveur de Louis, 
duc de Saint-Simon, — Versailles,mai 
1724; P* 21 août 1726. 

SAlNT'SULPICE(de).L. p, p. anob, 
d'Ebrard de Saint-Sulpice* — 22 
aiars 1 36q; expédiées le 27 novembre 
n:iéme année* 

SAINT-VATS (de). Voir Hanatte. 

SAINT-VERAND (de), l. p. p, anob. 
de Jean de Saint- Verand, président aux 
requêtes du parlement, pour services, 
— 12 juin 1399 ; expédiées le 22 dé- 
cembre même année. 

SAINTE FOY (de)^ l- p. p- anob. du 
sieur de Sainte roy. — Versailles 
avril 1748; P. ïo décembre même 
année. 

_SAlNTE-MAUREfde). l. p. p. érec- 
tioadu comté de Nesle en marquisat, 
cnfiiTeurde Louis de Sainte-Maure, 
comte de Joigny, — Saint- Germain- 
cn-Laye, décembre i545; P. 3i jan- 
vier 1548* 

SAIZIER (de), l. p. p. anoK d'Etîcnnc- 
Antoîne-Lîizare-Barthétefny de Sai- 
aer. — Versailles, mai 1771; P. 26 
mars 1779. 

JOT. L. ?• p. anob. de Nicolas Sajot. 
— 1637. FoL 176, 

. JOT. L, p. p. confirmation de no- 
blesse aux sieurs Charles et Frédéric 
Siîot.— 1686. 

. lLARINLl. p* p. anob. de Raymond 
Sikrini, officier du Pape, et de su 
postérité, — 1372. 

^LDAIGNE* L. p. p. anob. de Pierre 
Saldaigne, natii d'Espagne, bourgeois 
de Rotien, moyennant 5oo livres. — 
9 octobre i52 2; expédiées le 31 dé- 
cembre même année. 

^LIGARAY. I,* r. p. anob. de Pierre 
de Saligiray. — 1 592, 

SALÏGARAY. l. p. p. anob. de Pierre 
de Sdiginy. — 1609. 

SALÏOT, t. p. p. atiob.de Jean Saliot, 
sergent d'armes, et de sa postérité. — 
1396. 



SALLE (de la). KotV Delasaij.i;. 

SALLES (de). Voir De5\lles. 

SALLET. L. p. p. anob. de François 
Sallet, de Rennes, moyennant 1000 
livres. — 6 novembre 1 576 ; expédiées 
le t8 janvier 1577. 

SALM-SALM (de), l. p. p. naturalisa- 
tion pour le prince de Salm-Salm. — 
Versailles, mars t789; P, i3 mars 
même année. 

SALMINE (de).L.p.p.anob, de Claude 
deSalmine. — 1495. FoL m 

SALOMON. L. p. p. anob. de Jean Sa 
lomon, moyennant 400 livres. — 18 
mai 1462; expédiées le 12 décembre 
même année. 

SALOMON, L. p, p. anob. de Nicolas Sa- 
lomon, sieur de Beaufort, de Breta- 
gne, moyennant 600 livres, — 7 juillet 
1657; expédiées le 1 3 décembre même 
année. 

SALOMON. L. p, p. anob, de Jean Sa- 
lomon, de Tévêché de Nantes, moyen- 
nant îooo livres. — 18 décembre 
T669. 

SALUDE (de), l. p. p. naturalisation à 
Grâce- Pétroni Ile-Joséphine de Salude, 
native des terres de Bruxelles, épouse 
de Jacques -Florent, corn te de M crode, 
— Versailles, juin i733; P. 2 3 juillet 
même année. 

SAM. L, p. p* anob. de Louis Sam. — 
Marly^ août 1699; P. 29 août même 
année . 

SANDELIN. L. p. qui accordent au 
sieur Sandelin, le titre de chevalier. — 
Versailles, juin 1785-, P. 20 janvier 

1786. 

SANDERS- LE-BEN. l. p.d. natura- 
lisation à Charles-Léopold , Ferdi- 
nand - Eberhard et Eléonore-Char* 
lotte, enfants du sieur Sanders-le-Ben 
et dame Henriette Ederwick, baronne 
de TEspérance. — Paris, juin 1716 
P. 7 septembre même année. 

SANDONNET (de), u p. p^ anob. de 
Jean de Sandonnet, échevîn de Poi- 
tiers. — 1702. 

AN GOSSE (de), l. p. p. anob. de Noël 
deSangosse, pour service. — 161 1» 



hi^idhi 



347 



SA 



SA 



348 



SANGUIN. L. p. p. anob. des sieurs 
GuîUatimej Jean et Thomas Sanguin, 
frères j de Caen, et de leur postérité, 
moyennant 346 livres. — 4 décembre 
1400 j expédiées le 1 2 mai 1 40 1 * 

SANGUIN, L. p. p. anob. de Jean San- 

fuin, bourgeois de Paris. — HH- 
ol. 58. 

SANGUIN* L. p. p. érection de la terre 
et seigneurie de Livry en marquisat, 
en faveur de Louis Sanguin^ seigneur 
de Livry. — Versailles^ février 1688; 
P, 2 5 mai 1689. — l. p. p. change- 
ment du nom du Château de Ramey 
en celui de Livry et union d'icelui au 
marquisat de LivryjCn faveur de Louis 
Sanguin, — Versailles^ juin 1697; P. 
9 août même année, 

SANJOU (de). L.p.p-anob. de Jean de 
Sanjou. — i353. Fol, 35, 

SANSEVIN, L. p. p. confirmation de 
celles du mois de décembre 1595, por* 
tant érection de la terre et seigneurie 
de la Toornelle en châtellenie, en fa- 
veur d'Alexandre Sansevin^ seigneur 
de la Toornelle. — Versailles, juillet 
168 3; P, 3 août même année» 

SANSSANO. L, p, p. naturalisation à 
Antoine-Martin- André Sa nssano^ na- 
tif du royaume de Valence- — Com- 
piègne, août 1736 ; P. 23 août même 
année- 

SANVILLE (de), l. p. p. anob. d^Hi- 
laire de Sanville, — 1703. 

SAQUEEPEE (de), l. p. p. anob, de 
Barthélémy de Saquéepée, secrétaire 
du duc de Berry^ et de sa postérité. — 
1376. FoL i56, 

SARBIN. L* p. p, anob. de Joseph Sar- 
diUj sieur des Bordes. — Versailles, 
avril 1698; P. i3 août même année, 

SARNE (de), l. p, p. anob. de Pierre 
deSarne. -- 1465, Fol, 159. 

SARREAU. L.p. p. anob, de JeanSar- 
reao. — 16 14, 

SARRET (de>, l, p. p. érection des ter- 
res de fabriques et autres en comté, 
sous le nom de Sarret, en faveur de 
Joseph de Sarret. — Versailles, juillet 
1766; P. 6 septembre 1775. 



SARTINE (de). L. p. p, naturalisation à 
Antoine - Ra\^mond - Jean - Gualbert- 
Gabriel de Sartine. — Versailles, fé- 
vrier 1 752; P, 22 février même année. 

— L. p. p. confirmation de noblesse, et 
nouvel anob. d'Antoîne-Raymond- 
Jean-Gualbert-Gabriel de Sartine. — 
Versailles, août 1755; P. 17 janvier 
1756. 

SARTORY. L. p. p. anob. de Bernard 
Sartory^ et de sa postérité. — 1 364, 

SARTRE (de), l. p. p. anob. d]Honoré- 
François de Sartre. — Versailles^ dé- 
cembre 1774; P. 9 mai [775. 

SATIN. L, p. p. anob, de Nicolas Satin, 
sieur Dauricher, pour services mili- 
taires. — 1571, 

SAUGET (de), l, p. p. anob. de Hu- 
gues-Joseph de Sauget, sieur d'Aus- 
calie. — 1703, 

SAU PITRE. L. p. p. anob. de Pierre 
SaupitrCj valet de chambre ordinaire 
du roi» couchant dans sa chambre, et 
portant les clés de tous les coffres . — 
12 décembre 16 10; expédiées le 6 sep- 
tembre 1 6 1 1 • 

SAURE. L. p. p. anob. de Jean Saure. 

— 1465. Fol. 142. 

SAURE. L, p, p. anob. de Pierre Saure. 

— 1494- 

SAUREPLANE.L.p.p.anob.d'Aotoine 
Saurepîane, lieutenant de police de 
Saiot-Geniez-en-Rouergue. — 1724. 

SAUROUX. L. p. p. anob, de Fran- 
çois Sauroux. — 1698. 

SAUSSAY (du;KL.p.p,anob. de Gilbert- 
Emmanuel du Saussa)^j sieur de la 
Chapelle, — Meudon^ juillet 1698; P. 
3 août 1700. 

SAUVAGE, L. p. p. anob. de François 
Sauvage, marchand et bourgeois de 
PariSj moyennant 450 livres. — 14 
janvier 1495; expédiées le 26 avril 
même année. 

SAUVAGE. L. p. p. anob. de Pierre Sau- 
vage, sieur Duquesno)% de Tévéché 
de Lisieux, moyennant 5 00 livres. — 
3 octobre i522] expédiées le 12 juin 
ï5»3. 



I 

i 
I 

I 



349 



SA 



SA 



35o 



SAUVAGE, L. p, p, anob- de Georges 
Sauvage et de Richard, Gérard, Jean 
et Armand, ses enfants. — 1625. 

SAUVEUR. L. V. p. anob. de J.Xa- 
thcrine-René^Sauveur. — Versailles, 
20 mai 1739; P, 27 juillet 1740. 

SAUVEUR (le). Voir Le Sauveur. 

S AU VILLE (de), u p.p. anob. de Jean 
de Sau ville, sieurdeCalvert^deChau- 
mont en Bassigny, moyennant 400 
livres. — 6 avril i36i; expédiées le 2 
décembre même année. 

SAUVIN DE SAINT-MESMIN. l, p. 

&anob. d'Alexis- Raphaël et de Félix 
uvin de Saint-Mesmin. — Versail- 
te, septembre 176 1; P. i3ma! 1763. 

SAUX (de). L. p. p. anob. de Jacques de 
Saux. ^ 1704. 

SAUZION, L. p, p. anob. d*Antoine 
Sauzion, sieur de Roussin. — 34 mai 
1668. 

SAVARRE, L. p. p. confirmation de 
celles du feu roi du mois de mai 1 6 1 o, 
ponajit anob, du sieur Savarre, an- 
cien échevin de Tours, — Paris» 6 
tout lèio; P. 6 septembre même 
année. 

SAVARRE, L. p. p. maintenue de Jac- 
ques Savarre en sa noblesse et nouvel 
Anob* d'icclui, — Versailles^ septem- 
bre 1705 ; P* 3 septembre 1706, 

SAVART. L. p. p. confirmât îon^de no- 
blesse accordée en tSSgàJulesSavart, 
échevin de Tours» puis conseiller au 

erlcment. — 1 9 mai 1610; expédiées 
20 juin 161 1. 

SAVARY (de). L. p. p. anob. de 
Jean de Suvary , dit Viviers , et de 
sa postérité. — i 396. Fol 78. 

savary de LANCOME. l. p. p. 
érection de la terre de Lancôme en 
baronnie, en faveur d*Antoine Sava- 
rjr, sieur de Lancôme. — Paris, fé- 
vrier iô3i; P. 5 décembre J707, 

SAVARV DE LANCOME. t, p. p. 
confirmation de Térection de la terre 
et seigneurie de Lancôme en baron- 
ok, en faveur de Louis- François 
Savary, sieur de Lancôme. — Marly, 
mai 1705 î P. 5 septembre 1707. 



SAVARY DE LANCOME. l. p. p. 

union des baronnie de Lancôme , 
châtellenie de Beauché et autres fiefs 
et érection d'iccUes en marquisat, en 
faveur de Loois-Françoîs-Alexandre 
Savary,^ baron de Lancôme. — Ver- 
sailles, juin 1738; P, 18 mars 1739. 

SAVEROL. L. p. p. anob* de Jean-Bap- 

tistc-Gabriel Saveroh — 1700» 

SAVERT. L, p, p, confirmation de no- 
blesse à Jean Savert^ fiïs de Jean, ser- 
gent d armes, — i393. Fol. 68* 

SAVÏED (de), l. p. p. anob. de Pierre 
de Savied, secrétaire des finances et 
commandements du duc d'Anjou, 
pour services. — i5 octobre 1369; 
expédiées le 12 juillet 1571. 

SAVIGNAC (de)* l. p. p. anob, de Phi- 
lippe de SavignaCj commissaire des 
guerres et contrôleur général des écu- 
ries du roi. — 4 juin 1609 ; C, des A. 
17 décembre même année, 

SAVIGNY (de), u p. anoK de N,..de 
Savigny^ licencié es lois» — 8 avril 
î 3 5 2 ; expédiées le 3o décembre même 
année. 

SAVOYE. L, p.p, naturalisation à Pierre 
Savoye, natif du diocèsede Maurienne. 
Versailles^ juin 1730; P. 10 mai j 738, 

SAVOYE (de),L, p, ç* érection des terres 
de Souzy, Trouvitle et la Foret des 
Hattes en marquisat sous le nom de 
Savoy e, en faveur de Guy de Savoye. 
— Paris, juin 1720; P. 14 juillet 1728. 

SAVRY. L. p.p. anob. de Nicolas Savry, 
d'Angers, moyennant 3o5 livres. — 
26 juillet 1672; 12 décembre même 
année, 

SAYEN ETDE WITGENSTEIN(de]. 

L, P. p. naturalisation à George*Guil- 
laume, comte de Sayen et de Witpen- 
stein, et dame Aunlle-Marguerite de 
la Place, fille de Fran^jois de la Place, 
vicomte de Machault. — Saint^Ger- 
m ai n, septembre 1662; P.7septembre 
même année. 

SAYETTE (de), l. p. p. anob. de Guil- 
laume de Sayette, — i356. 

SAYTE8 (de), l. p. p. maintenue et con- 
firmation de noblesse aux sieurs Daniel 
Joseph et Jacques de Saytes. — 1700 



35i 



SE 



SE 



352 



SCARON. L. p. p. érection de la terre et 
seigneurie d'Anny-le-Grand en mar- 
qubatj en faveur de M' Jean Scaron. 

— Fontainebleau, septembre 1678; 
P. 3o décembre même année. 

SCHIESSER, Li p. p, naturalisation à 
J. -François Schiesser, natif d*Ham- 
bourç. — Versailles, 19 juin 1764; 
P. 4 juillet même année. 

SCHOMBERG{de}. Fo/rHALVm. 

SECOND DE PIERREVIVE, l, p. p. 

naturalisation à Second de PierrevivCj 
, natif de Quiers en Piémont- — Paris, 

lévrier 1627; P. 12 mai même année. 

SECOUX.L<p/p. maintenue de noblessse 
au sieur François Secoux. — Paris^ 2 
juin 1720 ; P. 2 juillet même année. 

SECRET. L. p, p. anob. de Guillaome 
Secret, conseiller de la reine Blanche, 

— 1387, Fol. 224. 

SECRETAINDELAPOMMERAYE. 

L. P. p. anob. de Jean-Baptiste Secré- 
tain de la Pommeraye. — Versailles, 
mars 1701 ; P* î 5 avril même année* 

SEGUIN* L<p.p. anob. de MichelSéguin. 

— Paris.,.,, i65o; P. 27Juinmême 
année. 

SEIGLIERE, L. P. p. anob, détienne 
Seiglière, pour services militaires, — 
1643. 

SEIGNEUR (le). Voir Le Seigneur. 

SEIGNEURET. l. p. p, anob. de Jac- 
ques Seigneuret, de Rochefort, moyen- 
nant 400 livres, — 22 mai 1672 ; ex- 
pédiées le 4 décembre même année. 

SELIAN. L, p, p. anob. de Guillaume 
Selian. — 1465, Fol, i83. 

SELLAIN (de), l.p. p. confirmation de 
noblesse à Nicolas de Sellain, sieur de 
Rotivroy^ [moyennant indemnité de 
600 livres et 700 livres pour supplé- 
ment. — 6 janvier 16 10; expédiées le 
1 3 février 1 6 1 k 

SELLIERES (de), l. p, p. anob. de 
Charles de Seliières. — 1 5 14, Fol. 85, 

SENEZERGUES(de],L p. p. anob, de 
Louis deSenezergues, sieur deja Rode , 

— Paris, mai 1720; P. Pontoise, 4 
septembre même année. 



SENIQUET. L. p.p. anob.de Claude 
Seniquet. — 1697. 

SENNETERRE (de), l, p. p. anob. 
d' Astorg de Senne terre, pour services 
militaires.— 9 juillet i6o5 ; expédiées 
le 9 décembre même année. 

SENNETERRE (de), l. p. p. érection 
de la terre et seigneurie de la Ferté- 
Senneterre^ en duché-pairie, en faveur 
d*Henry de Senneterre. — Paris, no- 
vembre i663; P, 2 décembre même 
année. 

SENNETERRE DU BUISSON, l, p. 

p. union des terres dcMontaigu, Po- 
metal, et celle de Donges et érection 
d'icelles en comté, en faveur de Fran- 
çois Senneterre du Buisson, — Ver* 
sailles, décembre 1760; P. 12 janvier 
1762, 

SENOILET, L. p. p. anob. de Pierre 
Senoilet. — 1485, roi, 179. 

SENS(de). L.p. p. anob. de Pierre de 
Sens, moyennant 340 livres,— 8 février 
1557; expédiées et enregistrées le 17 
mars i5 58, 

SENTIER. L. p, p. anob, de Pierre 
Sentier, sieur du Plessier.— Versailles, 
juin 1700 ; P, 1 1 mai 1701. 

SENTURE (de), l. p, p. anob, de Jean 
de Sen t u re, bourgeois d' Arras. — 1 3 76 . 

SERMARSE (de), l. p. p, anob. de Jean 
deSermarie. — 1698. Foh 87. 

SERMICH, L, p, p. anob. de Jean Ser- 
mich, sergent d armes^ de son frère 
Jean, et de sa postérité, — 1407. 
Fol, 172, 

SERNAND. L. p, p. anob. d'Evrard 
Sernand, trésorier du roi, et de sa 
femme. — i352, FoL 65, 

SEROUX* L, p. p. anob. de François 
Seroux, — Versailles, janvier 1698; 
P. 26 avril même année* 

SERPIN DE LA PRISE, l. p. p- con- 
firmation de noblesse à Nicolas Serpin 
delà Prise. — Fontainebleau, octobre 
1701 ; P, 20 janvier 1702, 

SERRAND. L. p, p, anob, d'Alexandre 
Serraiid. — ï554. Fol, 62. 



35 J 



SI 



SI 



3H 



SERRAN D, L. p. p. aiiob. de Jean Ser- 
randj médecin du roi. — '574- 
Fol. 3o6 et 376. 

SERRAY (de). L.p.p.anob. de Geoffroy 
de Serray. — 1463. FoL 1 15. 

SERRE, L* F, p. anob. de Guillaume 
Serre, — 1 355. Fol. 86. 

SERRE; l, p. p. anob. de Pierre Serre, 
de Dieppe. — 1441. 

SERREAU. L. F, p- anob, de Jean- 
Baptiste Serreauj sieur de Vauleger. 

SERRETAIS* l. p. p. anob, de Jean- 
Baptiste Serretais. — 1701. 

SERVIEN. L. p. p. confirmation au 
sieurServiende la jouissance des terres 
et seigneuries de Sablé et de Boisdau- 
phin en litre de marquisat. — La- 
Kère, juin i656; P, 22 août même 
onnée, 

SERVIN. L. p* p. anob. des sieurs 
Charles et Michel Servin , frères^ en- 
fants d*Eléazar Servin» jadis Sevin, 
piXKureur de la ville d*Orléans. — 
i633. 

SERVIN. L. p. p. érection de la châtel- 
Icnie et seigneurie de la Grève en 
comté^ en faveur du sieur Servin. — 
Paris, août i653; P. 5. septembre 
même année. 

SEVIN. i» p. p. anob. de Marin Sevîn, 
fcuycri sieur de la Rivière. — i658. 

SEVIN, L. p. p. anob» de Claude Sevin, 
•icur de Villcmerle^ gentilhomme de 
lu Chambre du roi. — lyoS. 

SE Y DIS, L* F, p, anob. de François 
Stj^t^ contrôleur provincial des 'dé- 
— 1647. 



SIBOURG. L. p. p. union de plusieurs 
fi^ y désignés à la seigneurie des 
Brotses et érection d'icelle en chdtcl- 
lenic, en faveur de Jean Sibourg. — 
Paris.décembre i652;P. 24 mars 1654. 

SICARD. l, p. p. anob. de François 
Stcsrdt sieur de la Courelicre, homme 
d'armes des ordonnances du roi, pour 
3o ans de services. ** 10 mai 1609; 
C. des A.t 9 fuillet même année. 



SÏCARD. L. p. p. anob, d'Antoine Si- 
card, élu à Lyon. — 1702* 

SIGAN. L. p. p. naturalisation à Eu- 
gène Sigan, natif d'Irlande. — Fon- 
tainebleau, août 1708; P. 23 août 
même année. 

SIGET(du}. L. p. p. anob. de Nicolas 
du Siget , sieur de la Forge, archer 
des gardes du corps de roi. — 1 3 avrii 
1622; expédiées le 6 novembre même 
année. 

SIGNART» l. p. p, anob. de David 
Signartj sieur du Descot, de Vire, 
pourservicesmilitaires,— 7avritî643; 
expédiées le 16 décembre 1344. 

SILHAC. L. p. p. anob. de Pierre Sil- 
hac, de Murât, gendarme du roi. — 
i633. 

SILLIETTE, L.p*p, anob. de Jacques 
Silliette. — 1497. Fol. 38. 

SILVA. L. p. p. anob, de Jean- Baptiste 
Silva. — Versailles, février I73ii; P, 
26 avril même année, 

SILVANDRE (de), l. p. p. anob. de 
Guillaume de Silvandre et de ses des- 
cendants. — 1387. Fol. 10. 

SILVESTRE. L, p. p. anob. du sieur 
Israël Silvestre, — Versailles, janvier 
1780; P. 20 juin même année. *— l. 
p. p. relief du défaut d'enregistrement 
des lettres de noblesse, en faveur des 
enfants du sieur Silvestre. — Ver- 
sailles, mars 1780; P. 20 juin même 
année. 

SILVESTRE. L. p. p. anob. du sieur 

Silvestre. — Versailles, décembre 1 785; 
P. 21 mars 1786. 

SI M ART. L. p. p, anob. de Nicolas Si- 
mart, clerc, notaire et secrétaire du 
roi^etde sa postérité.— 1437. Fol. 76. 

SIMON. L. p. p. anob. de Richard Si- 
mon, sieur de Berville et de la Vicom- 
te de Valogne, moyennant finance 
ordonnée par les commissaires. — 6 
mars ï55ï; expédiées le 3 décembre 
1553. 

SIMON. L. p. p. anob. de Jacques Si-* 
mon, sieur de Longpré, échevind'A- 
vranchcs. — 14 lévrier 1648; expé- 
diées le 12 février i65o. 



355 



SO 



so 



356 



SIMON. L. p, p. anob, deMichel Simoo, 
sieur de la Chambre ^ de Nantes, 
moyenaant looo livres» — a mars 
1609 ; expédiées le 8 décembre même 
année. 

SIMON. L. p. p, anob, d'Alexandre Si- 
mon, de NanteSj et de sa postérité. — 
10 mars 1669 ; expédiées le 8 décem- 
bre même année. 

SIMON. L. p» p» anob. de Simon, sieur 
de Riencourt. — VersailleSj août 1696 ; 
P. 18 mai 1697. 

SI MON ET. L. p. p. anob. de Nicolas 
Simonet, — i685. 

SIMONET. L. p. p. naturalisation à 
Jean Simonet^ natif de Versailles, 2 
avril 1744; P» 21 juin 1745. 

SIMONNE AU, L. p. p. confirmation 
de noblesse à François SimonneaUj 
sieur de Hatujr, — Versailles j mai 
1709; P. 5 avnl 1710. 

SINETY (de). L. p. p. onion de la terre 
de Pouligny appelée Levis à celles de 
Lourcy-Levis, CouUanvres et autres^ 
et érection d'icelles en marquisat sous 
le nom de Lourcy-Levis^ en faveur de 
René de Sinety, — Versailles, août 
1770; P. i5 juin i77t, 

SINSON DE PRECLAIRE. l. p. p. 

anob. du sieur Sinson de Préclaire. — 
Versailles, mai 1786; P* 26 mars 
1789. 

SIRMONT. L. p. p. anob. de Jean Sir- 
mont. — 1614, 

SI ROUX. L, p. p. anob, de François 
Siroux, sieur de Venette et de Borgûet. 

— PariSj décembre 17175 P. i3 jan- 
vier 1718. 

SOANEN (de), l. p. p, confirmation de 
noblesse de Jean-Baptiste de Soanen. 

— i683, 

SOBRIEL. L. p. p. -anob. de Jean So- 
bricl,derévéchéde Lyon, moyennant 
5oo livres. — 5 avril 1468 ; expédiées 
le 1 2 septembre même année. 

SOCHET^ L, p. p. anob. d'Etienne So- 
chet, de Jacquette, sa femme, et de 
leur postérité. — 1397, 



SOHYER, L. p. p, anob. de Jacques 
Sohyer, de Samte - Menehould — 
i36k 

SOIN. L. p. p. anob, de Louis Soin, — 
1699. 

SOISSONS (de). L. p. p. anob. de Pierre 
de SoissonSj avocat et conseiller au 
baillage de Vermandois^ et de Pierre, 
son frère légitimé, — i386, FoL 222. 

SOLIERE (de), l. p.p. anob. de Charles 
de SolièrCj d'Orléans, moyennant 3oo 
livres, — 22 janvier i5i4; 12 juin 
i523. 

SOLIGNE (dej. L. p. p, érection de la 
terre et baron nie de la Cheze en mar- 
quisat sous le nom de la Cheze-le- 
Vicomte, en faveur de Julien de So- 
ligné, baron de la Cheze. — Versailles» 
mars 1697 ; P. 10 juillet même année* 

SOLLIER(du). L. p, p. anob, de Si- 
mon-Martial, Martial* François et 
Louis-Pierre du SoUier, frères. — 
Versailles, octobre 1722; P, 26 mai 
1723. 

SOLLY, L, p. p. anob, de Jacques-Fran- 
çois-Joseph Sûlly» — Versailles, dé- 
cembre 1768; P, 19 avril 1773. 

SOLO! SES. L. p. p. anob. de Jacques 
Soloises, Tun des chefs de T Académie 
du faubourg Saint-Germain. — 1666, 

SOMU. L. p. p. naturalisation à Fran- 
çois Somu^ natif de Florence. — Pa- 
ris, mars 1612; P. i5 mai même 
année* 

SONDE (de la). Voir Lasonde (de). 

SONNEBOURG (de), l. p. p. anob, de 
Jean de Sonnebourg. — 1 373. Fol. 1 16* 

SOPHER REICHEMBACH (de).L.p. 
p. naturalisation à Jean-Jacques de 
bopher-Reichembach, natif de Hesse. 
— Paris j septembre 1645 ; P. i5 dé* 
cembre même année. 

SORBET. L. p. p. anob. d'Alexandre 
Sorbet. — i385. FoL 222, 

SORBET. L, p. p. anob. de Claude- Lé- 
ger Sorbet. —Versailles, juin 1757; 
P; 7 décembre même année. 



357 



so 



ST 



358 



SORBIER. L. p, p. anob, de J. -Barthé- 
lémy Sorbier, — Versailles, mai 1 768 ; 
P. 28 juin même année. 

SOREL. L.p.p. anob. deGuy Sorcl,dit 
de Pleure, bailii deSézanne, et de sa 
postérité. — i36i. 

SORNIER. L, p. p. anob^ de Pétrus 
Sornier, avocat du roi au bailliage de 
Troyes, et de sa postérité. — 1392. 

SORRES (de), l. p. p. anob. de Jacques 
de Sorres. — 1 565, Fol. 45 1 . 

SOTTE V I LLE (de), l. p, p. érection du 
inarquisat de Sotteville, en faveur du 
sieur de SotteviUc. — Paris, novem- 
bre 1719; P- 20 décembre 1771. 

SOU AI LLE. t. p. p. anob. de Gabriel 
Souaille. — Versailles, avril 1696; 
P. 7 décembre même année, 

SOUCAT» L.p- p. anob. d'Etienne Sou- 
cat, de sa femme et de ses enfants. — 
i388. Fol. 28. 

SOUCHET. L, p. p* confirmation de no* 
blesse à Jacques Souchet, Seigneur de 
Circé. — 1600. 

SOUFFLET, L.p. p. anob. de Jacques- 
Germain Soutilet. — Versailles, mars 
1757; P. 23 juin même année. 

SOULENGUE. l. p. p. anob. de Jac- 
ques-Louis-Henri Soulengue. — ^Ver* 
sailleSj décembre 1768; P, 12 juillet 
1773. 

SOURCELLES(de). l. p. p. anob. de 
GuiUaume*Philippe de Sourcelles, — 

SOURCHES (de). L.p. p. union des fiefs 
et chàtellenies en la baronnie du Fay, 
en faveur des sieurs, de dame et de 
marquis et marquise de Sourches. — 
Versailles, décembre 1762; P. 1*^ dé- 
cembre 1763, 

SOURDIS(de). L. ?• d. érection de la 
terre et seigneurie de la Tour d'Argys 
en châtellenie, en faveur du marquis 
de Sourdis. *— Paris, janvier 1644; 
P, 3 décembre 1 686. — l. p. p. union 
des terres et fiefs à la terre et seigneu- 
rie de Jouy et érection d'icelle en 
comté, en faveur du marquis de Sour- 
dis. — Paris, décembre 1654; P. 27 
février i655. 



SOURDON DU MESNIL DE LA 
CORRETERIE. L, p. p. anob. d'A- 
lexandrc-Joseph Sourdon du Mesnil 
de la Correterie, — Versailles, sep- 
tembre 177Ô; P. 12 mai 1777. 

SOURQUES (de), l, p. p. anob. de 
Jean de Sourqucs. — 1374. Fol. 126. 

SOUVRE (de), l. p. p. érection de la 
terre et seigneurie de Courtanvaux 
en marquisat^ en faveur de M. de 
Souvré. — .....^ mars 1609; P. 19 
août même année. 

SOUVRE (de), l. p.p. anob. de Charles 
de Souvré. — Saint-Germain, janvier 
1676; P. 1 1 mars même année. 

SPINOLA (de), l, p. p, confirmation à 
Charles- Hippolyte bpinola de la pos- 
session de la terre et oaronnie d* An- 
dré. — Fontainebleau, 27 août 1661 ; 
P. 14 janvier 1662. 

SPINOLA. L. p. p. naturalisation en 
faveur du marquis Spinola. — Ver- 
sailles^ août 1701; P, 3i décembre, 
même année. 

SPIRE. L. p. p. anob. de Jean Spire, 
roi des hérauts» — 1 387, 

STAIN (de), l. p. p. naturalisation â 
Cb.-Léopold de Stain et à demoiselle 
Auguste de Stain^ sa sœur, natifs de 
Bruxelles. — Versailles, janvier 1765 
P. 14 janvier 1766. 

STAINS (de), l. p. p. anob. de Charles- 
Félix» sieur de Stains. — Versailles. 
mars 1690; P. 17 avril même année. 

STAPLETON (de), l. p. p. union de 
terre, et érection du comté de Trêves, 
en faveur de Jean de Stapleton. — 
Camp de la Commanderie du Vieux- 
Jonc, août J747 ; P. 5 septembre 
même année. — l. p. p. union de terre 
au comté de Trêves, en faveur de Jean 
de Stapleton. ^ — Compiègnc.juin lyS i ; 
P, 28 mars 1752, 

STRICH. L, p. p. naturalisation à Char- 
les Strich, natif de Silésie. — Ver- 
sailles, mars 1766; P. 24 mars mcmc 
année. 

STROZY(de).t.p*p.anob. deSabion dç 
Stro^y. — 1Ô59. 



m^ 



^^Sb 



359 



TA 



TA 



36o 



ST U RON. L. p. p. anob. de Jacques Stu- 
ron, sieur de la Roye. — Versailles^ 
octobre 1699; P. 21 janvier 1700. 

SUAREZ. L. p. p. naturalisation à 
François Suarez, natif de Lisbonne. 

— Parisj juillet 1643 ; P. 5 décembre 
même année. 

SUBLET. L. p. D, anob. de Michel Su- 
blet, sieur des Noyers, trésorier géné- 
ral de l'Artillerie. — 17 mai 1574; 
expédiées le 28 juin^ et enregistrées le 
7 septembre même année. 

SUBLET. L.p. p. anob. de Jean Sublet. 

— 1575. Fol. 400. 

SUBULIN. L. p. p. anob. d'André Su- 
bulin, clerc du roi en son trésor, et de 
sa postérité. — 1392. 

SUEUR (le). Voir Le Sueur. 



SULPIS. L. p. p. anob. de JeanrSulpis, 
dit le Goupil, à Saint-Lô, de libre 
condition, et de sa postérité. — 141 1. 
Fol. 32. 

SURVIE. L. p. p. anob. de Guillaume 
Survie, de Durville, moyennant 3oo 
livres. — 19 juin i523; expédiées le 
24 décembre même année. 

SURVILLE (de). L.p. p. anob. de Pierre 
de Surville^ natif de Bordeaux, pour 
jservices rendus à la guerre. — .11 
janvier 1672 ; expédiées le 17 novem- 
bre même année. 

SUZE (de la). Voir De la Suze. 

SYLVESTRE, l. p. p. anob. de Jacques- 
Augustin Sylvestre. — Fontainebleau, 
octobre 1775; P. 28 novembre même 
année. 



T 



TAILLER. L. p. p. anob. d'Antoine 
Tailler. — i5i3. Fol. 149. 

TAILLEVIR L. p. p. anob. de Ra- 
phaël Taillevir, médecin. — i554. 
Fol. 23» 

TAILLON. L. p. p. anob. de Nicolas 
Tailion, de libre condition et de sa 
postérité. — 1407. Fol. 172. 

TALANNE. l. p. p. anob. de Daniel 
Talanneetde sa postérité. — 1439. 
Fol. 29. 

TALBOT. L. p. p. anob. d'Antoine 
Talbot, avocat et capitaine de la Coste. 
18 octobre 1648 ; expédiées le 5 juil- 
let 1649. 

TALBOT. L. p. p. anob. de Pierre 
Talbot, de Criquetot. — 1 65 3. 



TALLEMARD (de), l. p. p. anob. de 
Pierre de Tallemard, de sa femme et 
de ses enfants. — 1376. Fol. i5i. 

TALLEYRAND DE PERIGORD. 

L. P. p. permission à Jean-Charles 
Talleyrand de Périgord d'accepter la 
grandesse d'Espagne. — Versailles, no- 
vembre 1722; P. 8 janvier 1723. 

TALMONT (de), l. p. p. anob.de Pierre 
de Talmont. — i375. Fol. i5o. 

TANCONIER. l. p. p. anob. de Jean- 
Baptiste Tanconier. — Paris, février 
1609; P. 16 mars même année. 

TANNIERE (de la). Voir De la Tan- 

NIERE. 

TANQUEREL. l. p.p. anob. de Jean- 
René Tanquerel. — Versailles, février 
1755; P. 22 avril même année. 



36 1 



TE 



TE 



362 



TAPON ANT. L. p. p. anob. de Mathieu 
Taponant. — 1697. 

TAPORET. L. p. p. anob. de Jean 
Taporet, receveur des subsides, et de 
sa postérité.— 1400. Fol. 99. 

TARADE. L. p. p. anob. du sieur Ta- 
rade. — Versailles, janvier i683;P. 
1 8 mars 1 684. 

TARD. L. p. p. anob. de Richard Tard. 
— 1574. Fol. 285. 

TARDIEU. L. p. p. anob. de Richard 
Tardieu, de Mouchy, seigneur dudit 
lieu, moyennant 1000 livres.— 5 no- 
vembre 1 576 : expédiées le 29 décem- 
bre même année. 

TARDIF D^AMONVILLE. l. p. p. 
confirmation de noblesse à Remy- 
François Tardif-d'Amonville. — Ver- 
sailles, novembre 1736 ; P. !•' avril 
1737. 

TARPIGNON. L. p. p.anob.deGuil- 
laume Tarpignon. — 1415. Fol. 76. 

TARTIER. L. p. p. anob. de Geof- 
froy Tartier, de sa femme et de ses 
entants. 

TARTIER (le). Voir Le Tartier. 

TASCHER. L. p. p. reconnaissance et 
maintenue de noblesse d'ancienne ex- 
traction de nom et d'armes à Philippe- 
AthanasePierre et Antoine-Casimir 
Tascher frères. — Versailles, octobre 
1758; P. 7 décembre même année. 

TASSE (de), l. p. p. naturalisation et 
reconnaissance de noblesse à Christo- 
phe de Tasse, Irlandais. — Versailles, 
mai 1777; P. 28 août même année. 

TEILLART DE TEISSONNIERE. 
L. P. p. anob. de René Teillart de 
Teissonnière.— Versailles, mai 175 1; 
P. 6 mars 1752. 

TEINTURIER, l. p. p. anob. d'Iso- 
riusTeinturier,deMontauban, moyen- 
nant 800 livres. — 19 juin 1407; ex- 
pédiées le 29 décembre 1408. 

TEINTURIER.L.P. p. anob.de Pierre 
Teinturier, et de Pierre, son frère.— 
1434. Foi. 64. 



TELLIER (le). FbiV Le Tellîer. • 

TENDREAU.L. p/p. anob. de Jean 
Tendreau, sieur de la Verçne. — Ver- 
sailles, février 1700; P.i i juin même 
année. 

TERIGET (de), l. p. p. anob. de Jean 
de Teriget. — 1675. 

TERMONT (de), l. p. jp. anob. de 
Pierre de Tcrmont. — 1079. 

TEROULDE l. p. p. anob. de Gabriel 
Teroulde. — 1490. 

TERRAT(du).L.p.p.érectiondelaterre 
et seigneurie de Chantonne en marc^ui- 
sat, en faveur de Gaston-Jean-Baptiste 
duTerrat. — Versailles, décembre 1 6 j6; 
P. 1 6 janvier 1 697. — l. p. p. concession 
à Gaston-Jean-Baptiste du Terrât, des 
hautes -justices d Ausoner et Viller- 
main; — Versailles, mai 17 12; P. 10 
juin même année. 

TERRIER. L. p. p. confirmation de no- 
blesse à Marie-Marthe Raizé, Julie et 
Marie Terrier,veuveet enfants de Jean- 
Pierre Terrier. — Versailles, octobre 
1780; P. 8 mai 1781. 

TERROSTELLE. l. p. p. anob. de 
Raimond Terrostelle, de Treguier, 
moyennant 400 livres. — 5 octobre 
1 397; .expédiées le 1 5 février 1 398. 

TERSAY. L. p. p. naturalisation à Oli- 
vier Tersay. natif de Vervins. — Paris, 
27 juillet 1720; P. 3o août même 
année. 

TESSIER. L. p. p. anob. de Denis Tes- 
sier, sieur de Maltroy, né à Tours. — 
Tours, avril 1589 > P* ^ ^^^^ même 
année. 

TESSIER. L. p. p. anob. des sieurs 
Jean et Robert Tessier, et d'Elisabeth 
leur mère, tant qu'elle sera en viduité. 
— 1669. 

TESSIER. L.p. p. anob. de Jean-Marie 
Tessier. — 1701. 

TESTOR. L. p. p. anob. de Bernard 
Testor, clerc du roi, de Carcassonne. 
1375- 



363 



TH 



TH 



364 



TETU DE BAUNCOURT. l, p, p. 
érection de la terre^ seigneurie et châ- 
tcllenie de Baliûcourt en marquisat, 
en faveur de Claude-GuilIaQme Têtu 
de Balincourt* — Paris, 1719. 

TEXIER. t. p. p. anob, de Bernard 
Texier^ bourgeois de Paris, moyen- 
nant 600 livres* — 10 avril iByS; ex- 
pédiées le 18 novembre même année. 

TEXIER. L. p.p. anob. de Jean Texier, 
d'Orléans, moyennant 3oo livres» — 
8 décembre i655; expédiées le 3o 
décembre même année, ; P. 24 mars 
i656. 

TEXIER. L. p. p. aoob. de Claude 
Texier, — Camp devant Besançon , 
mai 1674; P. i5 décembre même 
année. 

TEXIER. L. p. p^uniondes fiefs, terres 
et seigneuries de CLarny, La motte 
aux Aulnaies et dépendances à la terre 
et seigneurie de H a utefeuille, en faveur 
de Germain Texier^ seigneur de Hau- 
tefeuille. — ... 1689. 

TEXIER DE LANOY. l. p. p. anob. 
de Pierre Texier de Lanoy, —Ver- 
sailles, avril 1757; P. 12 décembre 
même année. 

THELINGUE (de), l. p, p. naturali- 
sation à Charles -Antoine de Thelin- 
gue, natif d'Hambourg. — Pontoise^ 
22 août 1720. 

THELIS, L.p. p. confirmation de la no- 
blesse de Jacques de Thélis. — Paris, 
2 août i635; P. 24 novembre même 
année, 

THELUSSON (deV. l, p. p. permission 
aux sieurs de Tnélusson ae posséder 
des biens en France et d'y jouir des 
privilèges de la noblesse. — Versailles, 
juillet 1782; P. 20 août même année. 

THENET. L, p. p. anob. de Pierre The- 
nett '— 1699. 

THERONDE. l. p. p. anob. de Jean 
Theronde. — 1364. Fol, 149. 

THEVENIN. L. p. p. anob. de Paul 



Thévenin,s''d-Esciaireaux. — Poitiers, 
décembre i65i; P. 14 mai i655. 

THEVENIN. l: p. p. mamtien de Sa- 
muel Tbévenin dans la noblesse et en 
tant que besoin nouvel anob. d'icelui 
et de ses descendants. — Saint* Ger- 
main, mai 1 652- P. 3fémeri666. — 
L.p. p. mandement pour l'enregistre- 
ment de celles du mois de mai ï652 
portant confirmation de noblesse et en 
tant que besoin nouvel anob. de Sa- 
muel Thévenin^ maître des monnoies 
de Poitiers et la Rochelle, en faveur 
de Pierre Abraham et Philippe Thé- 
venin^ ses enfants. — Paris, 9 janvier 
1664; P. 3i janvier même année. 

THEVENIN. L. p. p. confirmation de 
ranob. des sieurs Thévcnin, nonobs- 
tant ïa déclaration du mois de sep- 
tembre dernier portant révocation des 
anob. depuis juin 1634. — Paris, fé- 
vrier i665\ P. 3 février 1666. 

THEVENIN. L, p. p. anob. de Jacques 
Théveninj d^Alençon, et des sieurs 
Abraham et Philippe Thévenin, 
moyennant 3oo livres. — 1 2 juin 1 67 1 ; 
expédiées le 6 décembre même année. 

THIARD. L. p.p, anob. de Jean Thiard, 
de Saint Gengoustj et de sa postérité, 
— 1397. 

THIBAUD. L. p. p. anob. de Guillaume 
Thibaud^ et de sa postérité. — 1398. 

THIBAULT. L. p. p. anob. de Philippe 
Thibault^ de Domanville, valet de 
chambre de la reine-mère. — 12 jan- 
vier 1644; expédiées le 16 novembre 
1645, 

THIBAULT. L. p, p. anob. de Nicolas j 
Thibault, contrôleur du grenier à sei| 
à Rouen. — 9 mars i65o; expédiées 
le 24 novembre 1 65 1 . 

THIBAULT DE LA CARTE, l.p.o, 

permission à Gabriel Thibault de la 
Carte de prendre le nom de la Fer té- 
Senneterre. — Versailles, juillet 1698; 
P, 16 juillet même année. 

THIBAULT-DUBOIS, l. p, o. main- 
tenue de noblesse à Julien-François 
Thibault-Dubois. — Versailles, l'f 
décembre 1766; P. 21 août 1767, 



TH 



TH 



366 



THIBAULT DE LA PINIERE. l. 
p. p. anob. de Jean Thibault de la Pi- 
nière. — Paris, septembre 1718; P. 3 1 
janvier 1730, 

THIBAUT DE SENNETERRE. l. 
p. p. union de justice à la châtellenie 
de la Loupe^ en faveur de Philippe- 
Louis Thibaut de Senneterre, marquis 
de la Ferté- — Versailles, avril 1748; 
P. t8 avril 1749- 

THIBAUT. L. p- p, anob, de Pierre 
Thibaut. — ibiS, 

THIBOULT DES AULNOIS. u p, 

p, continuation et en tant que besoin 

nouvelle érection de la terre et sei- 
.gneurie de Thiboult en comté, en fa- 
iseur de Gabriel Thi bon U des Aulnois* 

— ^ Paris, janvier 1644; P, 27 avril 

même année. 

THÏBOU VILLE (de), l. p. p. anob. de 
Jean de Thlbouville, de Poitiers, 
moyennant 25o livres* — 10 janvier 
16 72; expédiées le 24 novembre même 
année. 

THIERCEVILLE. l. p. p. anob. de 
Jean Thierceville. — '^97; vérifiées 
en 1613. 

THIERRY, L. p. p. anob. de Pierre 
Thierry, d'Orléans, garde du corps du 
roi* pour services. — 12 décembre 
1482 ; expédiées le 8 mai 1483. 

THIERRY. L. p. p. anob* de Nicolas 
Thierry^ sieur de Prévalaye, de Nan- 
tes» moyennant 1000 livres. — 14 mai 
1 600; expédiées le 28 décembre même 
année. 

THIERRY. L. p. p. anob. de François- 
Ch r istophe Th ier ry . — Ve rsai l les ,a vri 1 
1769; r. 27 juin même année. 

THIERRY, L. p. p. anob. de François 
Thierry. — Versailles, mai 1775; P. 
1$ juillet même année. 

THIERRY. L.p. p. érection de la terre 
Je Ville d'Avray en baronnie, en fa- 
veur 'du sieur Thierry. — Versailles^ 
juillet 1784 ; P., décembre même 
année. 

THIERRY DE GRANDVAL. L. p. p. 
anob. du sieur Thierry de Grandval. 
— Fontainebleau^ octobre 1785 ; P. 
t6)aavier 1786, 



THIEULAINE (de). Voir De Basse- 

COURT. 

THIEULIN. L. p. p. anob. de Pierre 
Thietilin. — 1654, 

TH I LLOIS (de), l. p. p. anob. de Pierre 
et P. de Thillois, frères. — Paris, jan- 
vier 1722; P. 24 mars même année. 

THIROUX DE VILLEROY. L.p.p. 

union et incorporation à la terre et 
seigneurie de Villemesle des terres et 
seigneuries de Laogey, Bouffey et la 
Fer té, et érection d'icelles en châtel- 
lenie sous k nom de Villemesle, en 
faveur de Claude Thiroux de Ville- 
roy. — Chantilly, juillet 1725; P. 29 
décembre même année. 

THOINARD. l:p. p. anob. de Barthé- 
lémy Thoinard j seigneur des Touches. 
—Paris, avril 1 722 ; P. 28 avril même 
année. 

THOINET. L. p. p. anob. de Pierre 
Thoinet. — Versailles, mai 1699; P. 
22 mai. 

THOLEMIER. L. p. p. anob, de Jean 
Tholemier» de Tréguier, moyennant 
1 00 écus d*or. — 6 octobre 1 5 14; ex- 
pédiées le 2 avril 1 5 1 5 . 

THOMAS. L. p. p. don de la seigneu- 
rie de la Bazoche à Thomas, écuyer 
écossais. — Amboise, juin 1470; P. 
28 janvier J474. 

THOMAS. L. p. p. anob. de Gentien 

Thomas, maître des comptes, de Nor- 
mandie.— 16 juin 1620; expédiées le 
S mars 1623. 

THOMAS. L. p. p. anob. de Pierre Tho- 
mas, fils de Jean, — 1648. 

THOMASSIN. t. p. p, anob. du 

sieur Thomassin, ^ Versailles» jan- 
vier 1783; P. 6 mai même année. 

THOMASSIN DE BIENVILLE. l. 

p. p. union des terres, fiefs ^t justices 
de Marlhaies, la Motte, etc., et érec- 
tion d'icelks en comté sous le nom de 
Bienvillc, en faveur de Thomassinde 
Bien ville, — Fontainebleau, octobre 
1770; P, 7 septembre 1775. 



367 



TH 



T! 



36A 



THOMÉ. L. F. p. érectiaQdelttcixir 
et tcignffWTÎe de Fotsoie ca mmqai- 
sat, en faireor de Frsaçw-fltfpK 
Thomé. — Vcrsaîlki, «rril 177^; P- 
23 décembre 1773. 

THOBEAU, L. F. p, Mob. de Lécnanl 
Tboreaaf poor ics lerrices. — 1646* 



THO R EL, L. p p. aoob. deJeu TfaûRl, 

grocureur général ao pariemsm de 
ans, poor senrkes en » cfaai». — 
iS octobre tSSo; expédiées le 6 sep- 
tembre iSSi. 

THOREL- L. F. p. aoob. de Jean Tho- 
rel, bourgeois de Honoi, frère do pué- 
cèdent, mojreniiaot So éctzs dWpoor 
les painrei de sapaioisse. — iSocUk 
bre i55o; expédiées le 6 septembre 
i55i. 

THOREL, L,F. p. aoob. de Louis Tbo- 
Ttl^ médecin â Ljnoo, poor service 
cit la peste, — i^go. 



THORIGNY (de), i^ f. p; coofirmatîoo 
do duché de Vakntiûois^ en &Teiir da 
comte de Tborîgny^ qui sera doréoa- 
Yant appelé Grîmddi.^ Paris^ décem- 
bre 1715; P. 5 septembre 1716. 

THOU (de). L. p. p. ércctioo de la terre 
et seigoeorie de Meslajr en comté, en 
tivear de M* de Tboa, président de 
la pfemière chambre des enquêtes. — 
Piiris, avril 1 65 1; P. janvier i652. 

THOURAIN. L. p. p, anob. de Pierre 
Tbottraio^ sieor de la Berangerie. — 
VcnaiUes, décembre 1684; P. 12 juil- 
let 1687. 

THUBIERES DE GRIMOARD DE 
PESTEL DE LEVY (dej. Voir Fu- 



THUGGE. L, p. p, anob. de Thomas- 
Ignace Thugge-^ Paris, juillet 1721; 
P. If* août 1722, 

THCRIN* L. p. p. anob. de Nicolas 
Thurin, du Perche, moyennant 25o 
livre»* — 5 septembre 1 67 1 ; expédiées 
le 30 novembre même année. 

THURIN-BALAN (de), l. p. p. natu- 
ralisation â Jean Thurin-Balan. — 
Pari», novembre 1644; P. 29 décem- 
bre même année* 



TIERCE\1LLE (de l l. f. p, «Dob. de 
jM af aa ^ D msdetWcgyffle, — 1649. 

TIEULDEBERT. l. f. p. aooh. de 
David TKsIdebert» dit laiioiie, de 
Nantes^ tDogpeoDaiit 1000 lines. — g 
iSji; expédiées le 4 ^n- 

de François 
pfonxicial d'aftij- 




TILLART DE PASS\'. l. f. p. -«« 
de Claiide- Auguste TiOart de Passjr, 
sieur de Burry^ — Vexsailks, novembre 
1702; P. 23 mars 1703* 

TILLET. L. F* p. aoob. de Jeaa TU- 
kf. gendarme de la garde. ^ 1674. 

TILLET. L. F- p, aoob* de Madiieu 
Tîlkt. — Venailks, oofemfare 1771 ; 
P* 17 janvier 177a. 

TILLET (do). L. F. p. aoob. de Pierre 
du Tillet, liceocié ès-lois, — 1 2 mars 
i35o; espédiéesleaô novembre méioe 



TILLET (duKL. p. p. onioa des sei- 
gneuries de la Russtère et Villeplate 
et érectioii dlceOes en châtelleaie en 
faveur de Jean du Tillct, — Paris, sep- 
tembre i573; P. 14 janvier 1574* 

TILLET (du), L. p. p. érection de 
baronnîe de Bussièresen marquî . 
en fa\'eur de Charles du Tillet. — 
Satnt-Germain, novembre 1679; P. 
i3 avril 1680, 



en I 

ep. J 



TILLETTE.L. p- p. anob. de François 
Tillettc.— i638, 

TILLETTE. l, p. p. anob. de Charles- 
Honoré Tillene, sieur de Voîrct. — 
Versailles, juin 1703 ; P. 2 juillet 
même année. 

TILLY (de). L. p. p. érection de la sei- 
gneurie et chàtellenie de Blaru en mar- 
Îuisat en faveur du sieur de Tilly.— - 
*aris, mai lôSg; P. 11 mars 1661* 

TINGRV(de). l.p. d, érection du comté 

de Beaumont en duché héréditaire er^ 

faveur du prince de Tingry, — Ver — 
sailles, 22 juin 1769 : P. 17 juaic^ 
même année* 






369 



TO 



370 



TIREL. L. p. p. anob. de Robert Tirel, 
de Nantes, moyennant 5oo livres. — 
1 2 février 1 5 34; expédiées le 24 février 
même année. 

TI REMOIS. L. p. p. anob. de Joseph 
Tiremois, sieur cTAbbeville, moyen- 
nant 200 livres. — 12 janvier iSgS ; 
expédiées le 6 décembre même année. 

TIRET. L. p. p. anob. de Guillaume 
Tiret, sieur de Beauregard, capitaine 
de Caen. — 5 décembre i655 ; expé- 
diées le 12 décembre i658. 

TISSANDIER. l. p. p. anob. de Paul 
Tissandier, d'Orléans, pour services 
rendus au roi et à TEtat. — 22 mai 
i6i2;le 21 mai i6i3. 

TISSARD. L. p. p. anob. de François 
Tissardjde Caen, moyennant 200 ecus 
d'or. — II septembre 1 5 17; expédiées 
le 8 janvier i5i8. 

TIVEREL. L. p. p. anob. de Jean Ti- 
verel, sieur de Bellerophon. — i665. 

TOBIN. L. p. p. maintenue de noblesse 
aux sieurs Jacques et Edmond Tobin, 
frères, irlandais. — Versailles, juin 
Î777; P. 3 août 1780. 

TODIERDE LA BOURDINE. l. p. 

p. anob. de Louis Todierde la Bour- 
dine. — Versailles, avril 1727; P. 8 
mai 1728. 

TOIGNET. L. p. p. anob. de Gérard 
Toignet, avocat à Sainte-Menehouid, 
de Marguerite, de sa femme, et de sa 
postérité. — 1399. 

TOISON. L. p. p. anob. de Louis Toi- 
son. — Fontainebleau, octobre 1698; 
P. 2! février 1699. 

TOLOZIN. L. p. p. anob. de René To- 
lozin. — Arles, mars 1660; P. 23 août 
même année. 

TONNAN (de), l. p. p. confirmation 
de noblesse à René-Godefroy de Ton- 
nan. — Paris, mars 171 8 ; P. 23 mai 
même année. 

TONNELIER (le). Voir Le Tonne- 
lier. 

TOUCHET. L. p. p. anob. de Jean 
Touchet, sieur delaChapelle-du-Clos. 
Marly, mai 1707; P. 14 décembre 
même année. 
T. n. 



TOUL. L. p. p. anob. de Louis Toul, 
médecin à Lyon, moyennant 400 
livres. — 20 octobre 1 5 ()6; enregistrées 
le 4 octobre 1597. 

TOUPIN. L. p. p. anob. de Pierre 
Toupin, bailli de Rouen. — 6 juillet 
1 588; expédiées le 14 janvier 1 589. 

TOUR (de la). Voir De la Tour. 

TOURAINE. L. p. p. anob. de Pierre 
Touraine, moyennant une aumône. 
— 1688. 

TOURBES (de), l. p. p. anob. de Ma- 
thieu de Tourbes, d'Alençon, moyen- 
nant 100 écus d'or. — 4 janvier liyS', 
expédiées le 6 octobre même année. 

TOURCHERON. l. p. p. anob. de 
Jean Tourcheron. — 1437; Fol. 98. 

TOUREL. L. p. p. anob. de François 
Tourel, historiographe du roi.— 8 oc- 
tobre 1 362 ; expédiées le 2 décembre 
même année. 

TOUREMONDE (de), l. p. p. anob de 
Guillaume de Touremonde, deSaint- 
Malo, moyennant i58 livres. — 8 fé- 
vrier 1 390; expédiées le 1 5 mai même 
année. 

TOURETTE. l. p. p. anob. de Ray- 
mond Tourette, de Villefranchc, et de 
sa postérité. — 1 397. 

TOURMONT (de), l. p. p. anob. du 
sieur de Tourmont.— Fontainebleau, 
septembre 1 679; P.25 novembre même 
année. 

TOURNEBŒUF. l. p. g. anob.^dc 
Pierre Toumel: 
tinais. — 1371. 

TOURNELLE (de la). Voir Dk la 
Tounelle. 

TOURNEMIRE. l. p. p. anob. de Jean 
Tournemire, bourgeois de Montpel- 
lier, et de sa femme. — 1378. Fol. 
i83. 

TOURNEROCHE. l. p. p. anob. de 
Jean Toumerochc, monnayeur à 
Rouen. — 1 1 octobre 1 596; expédiées 
le 10 avril 1597. 

TOU RNEUR (le). Fbir Le Tourneur. 



•,'delSi 



lly en Gâ- 



TR 



TR 



3ya 



TOURTON. L. p. p. anob. du sieur 
Tourton, — Versailles» janvier 1783 ; 
P, 3i juillet même année. 

TOUVEREL DE BOUFFLERS- l. 
p* p. naturalisation à Edouard Tou- 
verelde Boufflers, natif de Majorque. 
— Versailles, juillet 1728; P, 24 juil- 
let même année. 

TRAJOUÉ (de), l. p. p. anob. de Mau- 
rice de Trajoué, de Bretagne, moyen- 
nant 5oo livres. — 7 avril 1426 ; ex- 
pédiées le 9 décemore même année. 

TRANLON. L. p. p. anob. de Nicolas 
Tranlon et de sa postérité, — i36q. 
FoL 65. 

TRARS. L. p. p. anob. de François 
Trars, natif de Brabant, — 9 juillet 
i58o; expédiées le if août, et enre- 
gistrées le 2 1 janvier 1 58 1 . 

TREMOUILLE (de la). Voir De la 
Tremouille. 

TRENOY, L.p, p. anob.de Pierre Tre- 
noy. — ^ VersailleSi mai 1701; P* 17 
juin même année. 

TRENTE (dej. l. p. p. naturalisation 
à dame Cattierine-Ulive de Trente, 
native de Londres, veuve de Frédéric- 
Jules de la Tour d'Auvergne, — Fon- 
tainebleau, novembre 1738; P. 29 no- 
vembre même année, 

TREVES. L, p. p. union des fief, terres 
et cbâtelleniesdeCanault, chet-lieu» et 
de la seigneurie de Pellegrolle au com- 
té de Trêves, en Anjou. — Versailles, 
décembre 1762; P. 28 juillet 1764. 

TRIBOULET. l. p. p. anob. d'Adrien 
Triboulctjde Rouen, moyennant 100 
écus d'or. — 6 mars i5 i 3; expédiées 
le 4 décembre même année. 

TRINCANO. h. p. p. anob. du sieur 
Trincano, ingénieur. — Versailles, 
avril 1785 ; P. 12 août même année. 

TRI DON, L. p. p. anob. du sieur Tri- 
don. — Versailles, mars 1706; P* 8 
juin même année. 

TRISTAN. L. p. p, anob. de Jean Tris- 
tan, gendarme. — Paris, septembre 
i55i; P. 23 avril ï66r 



TRISTAN. L. p. p. anob. de Jean Tris- 
tan de Bordeaux, pour services mari- 
times, — 16 mai i653] expédiées le 2 
décembre même année. 

TRISTAN, L. p. p. confirmation de no- 
blesse â Louis Tristan. — 3 décembre 
1668. 

TRITON. L. p. p. anob. de Jean Tri- 
ton, secrétaire du roi, et de sa posté- 
rité. — 1407. 



I 



T ROCHON. L. p. p. aoob. de J. -Lau- 
rent Trochon.— Ver sa ii les ^ décembre ^ 
1754; P* 3i janvier 1755. ■ 

TROISMONT (de), l. p. p. anob.de 
Thomas de Troismont, conseiller au 
présidial de Caen. — 7 avril 1608; 
expédiées le 1 2 décembre même année. 

TRON (du). L. p. p. naturalisation de 
Pascal du Tron, natif du pays de Liè- 
ge. — Versailles, septembre 1775; P. 
7 décembre même année. 



I 



TRONCHAY (du), l. p. p, confirmation 
et nouvelle érection de la terre et sei- 
gneurie du Parc de Vairesen marqui- 
sat, en faveur de Louis du Tronchay, 
— Versailles, août 1684; P, 20 août _ 
1686, ^' y - 

TRONCHET-D HÉRICOURT (du). 
L. P. p. union de terre et érection du 
marçiuisat de Boulav, en faveur de 
Bénigne- Jérôme du Tronchet d'Hé* 
ricourt.^ — Versailles, septembre 1748 ; 
P. 17 décembre 1749. 



TRONCHIN DE WILH, l.p. p. na* 
turalisation à Jean- Robert Tronchin 
de Wilh, né à Amsterdam. — Ver- 
sailles, août 1777; P. 6 septembre 
même année. 

TROPHINS-GERARD. l. p. p. per- 
mission à Trophins-Gérard de porter 
le nom de Trophins-Gérard de Tro* 
phins. — Versailles, juillet 1766; P, 
12 juillet même année. 



I 



I 



TROUSSEBOURG, t. p. p. anob.de 
Vincent Troussebourg. — i353, 
FoL 36. m 

TROUVEE (de), l. p. p. naturalisation 
et anob. de Jean-Ernest de Trouvel, 
natif de Westphalie.— Fontainebleau, 
août 1661. P. 6 septembre 1662, 




373 



VA 



VA 



374 



TROYES DE BOIS ROGER (de), l. 
p, p* confirmation et en tant que be- 
soin nouvel anob. de M^ Guilïaome 
de Troyes de Bois Roger. — Ver- 
sailles, juin 1704; P. 1 1 juillet même 
année. 

TRUFFIER. L. i', p. érection de la 
pairie de Villiers sur Aotys en comte, 
en faveur de Jean Truflier. — Saint- 
Germain, 22 février 1679; P. 6 sep- 
tembre 1684. 

TRUON (le). Voir Lk Truok, 

TULEU. L. p. p. anob. de Pierre Tu- 
Icu, de Martine, sa femme de libre 
^ conidition, et de sa postérité, — 1 396. 

fRDON. L. p. p. anob. d'Etienne 
Turdon et de sa postérité.^ 1402. 

FoL 132. 

TU RM EL. L. p. p. anob. de Joseph- 



Antoine TurmeL — Versailles, avril 
1746; P. 3 septembre même année* 



TURPIN. L, p. 
pin. — Î412. 



p. anob* de Jean Tur- 



TURPIN.L.p.p.anob.deRichardTur- 
pin d'AssignVj et de Guillaume Tur* 
pin de la Vcrfiade» — i55i. 

TURPIN. L. p. p. anob. de JeanTur- 
pin, sieur de la Croix. — 9 juillet 
iSgS. FoL 71; expédiées le 27 février 
1596. 

TURPIN. L. P. p. anob. de Charles 
Turpin, fils naturel de Charles d'As- 
signy. — 14 juillet 1610; C. des A. 
i5 juillet 161 1. 

TURPIN. L. p. p. anob. de Mathieu 
Turpin. — 1624. 

TURREAU. L.p. p. anob- de François 
Turreau. — i362. 



u 



URTE (de), L. p. p. anob. de Jean de 
Une, — 1371. Fol. iï5. 



URTUS. L. p, p. anob. de Jean Urtus, 
de Bayeux. — 12 août 1669; c^tpé- 
dices le 3 1 décembre même année. 



V 



Vache (k). foiv la vachb» 

VaCHEL, L. p. p. anob. de Jean Vachcl. 
--i5f3. FoL 139. 

Vacher (ic). voir lk Vacheh. 

VACHIER. L, p. p. anob. de Pierre- 
ffifiçois Vachicr. — 1674. 



VACHOT (de), l. p. p. anob. de Fra-î> 
cois de Vachot, de Blois. — 7 février 
*i654; expédiées le 24 février même 
année. 

vacquerel de la briche. 

L. p. p. anob. de Louis Vacquerel de 
la Bnche. — Paris, janvier 1721; P» 
r^ septembre même année. 



375 



VA 



VA 



376 



VACQUERIE (de la), Voir De la 

Vacquerie. 

VACQUIER. L. p. p. anobv de Pierre 
Vacquier, de Tréguier, moyennant 
106 francs d'or. — 10 mars iSgi; 
expédiées le 2 6 novembre même année. 

VADICOURT (de), l. p. p.anob. du 
sieur de Vad i court.— Versa illes^ avril 
1786; P. 14 juillet même année, 

VADIER (le). Voir Le Vadier. 

VAILLANT. L.p.p.anob. de Jean Vail- 
lant, bourgeois de Paris^ moyennant 
100 écQsd'or. — 26 juin i 354 1 expé- 
diées le ï2 décembre même année. 

VAILLANT* L. p* p. anob. de Jean- 
Baptiste Vaillant, barbier et valet de 
chambre du roi. — 14 juin 1374 : ex- 
pédiées le 8 avril 1375. 

VAILLANT. L. p. p. anob. de Pierre 
Vaillant^ d*Orléans, moyennant 3oo li- 
vres* — 12 mars 1670; expédiées le 
8 novembre même année. 

VAILLANT. L. p. p. mainteoiie de 
noblesse du sieur Vaillant. — Ver- 
sailles, mai 1784 ; P. 20 juillet même 
année, 

VAILLANT DE LA PATURE, l. p. 
p. maintenue de noblesse de François 
Vaillant de la Pâture. — ^22 janvier 
1 75 3 ; P, ï 4 février même année. 

VAILLANT (le). Voir Lk Vaillant. 

VAIRON, L. p. p. anob. de Jean-Paul 
Vairon. — Versailles^ mars 1708 ; P, 
1 9 avril même année « 

VAISNE(de). l. p. p. anob, de Jean de 
Vaisne. — Versailles, novembre 1 776 ; 
P. 20 janvier 1777» 

VAL (du). L. p. p. anob. de Jean du 
Val. — 17 avril 1424 ; expédiées le 2 3 
décembre même année. 

VAL(du). L, p. p, anob. de Guillaume 
du Val, seigneur de Vaugrigneur. — 
27 mars 1584; enregistrées le 8 mai 
même année. 

VAL (de la). Voir De la Val. 

VALABRAGUE (de), l. p. p. natuia- 
lisation â Israël de Valabrague, dit 



Vidalj natif d* Avignon. — Versailles, 
septembre 1770; P. i5 janvier 1771* 

VALENCE Y (de). L* p.p. érection de la 
terre et châtellenie de Fienne en mar- 
quisat, en laveur du sieur de Valen- 
cey. — Saint-Germain-en-L., janvier 
1643; P. 14 mars 1644. 



I 



** P 

noblesse à Jean Valent! n, sieur d'E* 
guillon. — Marlyj juillet 1713; P. 1 3 _ 
décembre même année. ■ 

VALENTINAY(de). L.p.p. union des 
chàteileniesd'Ussé. Rivarenneet Bre- 
gemont en Tou raine, en faveur de 
Louis de Valentinay. — Versailles, 
février 1687; P. 16 mai même année. 

VALERE. L. p. p. anob. de Michel 
Valère, médecin ordinaire du roi. — 
1573, FoL 358. 

VALETON. L. p. p- anob. d'Etienne 
ValetoUj de Colette, sa femme et de 
sa postérité. — 1 396. 

VALETTE (de la). Voir De La Valette. 

VALGOURAN (de), l. p. p. anob. de 
Guillaume de Valgouran,de Rennes, 
moyennant 450 livres. — 2 avril 1479; 
expédiées le 7 décembre même année. 



VALLEE (de), l. p. p. anob. de Jean 
de Vallée, maître des comptes.— 8 no- 
vembre 1482; expédiées le 5 mars 
1483. 

VALLEE (de). L. p. p. érection de la 
terre et seigneurie de Champfleur en 
vicomte, en faveur du sieur de Vallée. 
PariSj février ï654; P. 7 juillet même 
année. 

VALLEE (de la). Voir Delavallée. 

VALLES (de), l. p. p. anob. de Jean de 
Vallès^ de Saint-Brieuc, moyennant 
450 livres. — ï4 juillet iSoi; expé- 
diées le 3o septembre miême année. 

VALLESTON. l, p. p. anob. de Ni- 
colas Valleston^ sieur de la Peylle, 
moyennant looo livres.— 18 juillet 
1669. 

VALLETTE (de la). Voir De la Val- 

LETTK. 



I 
I 



377 



VA 



VA 



^78 



VALLTER. L. pj, union des terres et 
seigneuries de Tibivîllier, PercheuiL 
Saussaye et autres fiets, et érection 
d'icellesen comté sous le nom de Saus- 
saye, en faveur, de Guilïaume Vallier, 
— Versailles, juillet 1698; P. 11 
juîUet 1726, — L. p. p. confirmation 
du litre de comté à la terre et seigneu- 
ricde Saussaye, en fa veurde Guillaume 
Vallîer. — Versailles^ mai 1724; P. 
i5 juin 1726, 

VALLIERE (la). Voir La Valliere. 

VALLOIS(le). Voir Le Y alwis. 

VALLON (de), L. p. p.anob. de Claude 
de Vallon, maréchal des logis de la 
maison du roi, — 6 juin 1609 ; C. des 
A- 28 janvier 1610. 

VALLOT. L, p. p. anob* des sieurs 
Claude et Antoine Vallot, moyennant 

Î5o livres. — 17 février i665 ; expé- 
iécs le 4 décembre même année. 

VALLOT* L. p. p. anob, d'Antoine 
Vallot. — Saint-Germain, mai 1668; 
P. 5 juin même année. 

VALOIS. L. p. p. naturalisation de 
François Valois, natif d'Irlande. - 
Paris* mars 1 65 1 ; P. 4 avril même 
année, 

VALOIS (de), l. p. p. jussion pour Fen- 
rçgistrcment de celles du mois de jan- 
vier 1619, portant don à Charles de 
Valois, comte d'Auvergne, des duchés 
d •inectchfilclleniesdeCognac 

CT . et comté de Ponthieu. — 

Foniaincbleau, 3 avril 1620; P, ï3 
avril même année. 

VANDRRETZ (de), l- p. p. anob. d O- 
dcl de Vandcretz, de Rennes. — 7 mars 
I J83 ; expédiées le 3o octobre même 
année* 

VANLOO. L, p. p. confirmation de no- 
blesse et nonvclaoob.de Louis-Mi* 
cbel Vanloo. — Fontainebleau, no- 
vembre 1747; P. ij février 1748. 

VANLOO, L. p, p. confirmation de no* 
blesse  Ch.-André Vanloo. — Ver- 
sailles, février ijSo, P. 2 septembre 
même année. 

VANNES (de)* l. p.p. anob. dcGau- 
«bcxdc Vannes, de Poitiers.— 6 avril 



1 354 ; expédiées le 8 décembre même 
année. 

VARBON.L.r.p.anob,deJeanVarbon. 
— 1667. 

VARDES (de), l. p. p. anob. de Charles 
de Vardes, sieur de la Varende. — 12 
novembre 1 596; expédiées le 1 5 mars 
1614. 

VARENNE (de), l. p. p. anob. de Gau- 
thier de Varenne, argentier et valet de 
chambre du roi. — 1354. Fol. 83, 

VARENNES (de)* L.p.p. confirmation 
de noblesse et nouvel anob. de Jean 
de Va rennes. — Marly, septembre 
1705; P. 19 février 1706. 

VARICE. L, p.p. confirmation de no- 
blesse à Pierre Varice^ sieur du Châ- 
telier, — Versailles, juin 1700; P. 27 
juillet même année. 

VARIE. L. p. p. anob. de Guillaume 
Varie, moyennant 260 livres. — 10 
août 1448; expédiées le 9 janvier 
1449. 

VARIN. L. p. p. anob. de François Va* 
rin, bourgeois de Paris. — ô juin 
1 653; expédiées le 19 décembre même 
année. 

VARLET. L, p. p. anob. de Nicolas Var- 
iet. — Marly^ mai i7i3; P. 8 juillet 
même année. 

VASSAL. 1. p. p. anob. de Michel-Ni- 
colas Vassal. — Versailles, Icvrien 698; 
P. 5 ma» même année, — l. p. p. con- 
firmation de noblesse à Michel-Nico- 
las Vassal, — Paris, 17 novembre 
17 16; P. 26 février 1717. 

VASSE. L. p. p. anob, de Jean Vasse» 
de Rouen, et de sa femme. — 143 1. 

Fol. 12 r. 

VASSE DE PIETRA-MELIARS(de). 

L, p. p. naturalisation ù Jean-Baptiste 
de Vassc de Pictra-Meliars^ natif de 
Bologne en Italie. — Camp devant la 
Rochelle, août rb28; P. 25 janvier 
1629. 

VASSEUR (le). Voir Lbvasseur. 

VASSIN (de), t. r. p. anob. de Nicolas 
de Vassin, de Nantes, moyennant 200 
livres. — 1 7 juillet 1 389 ; expédiées 
le 1 2 février 1 390. 



379 



VA 



VE 



38o 



VASSINS (de), l.p. p, anob. de Collard 
de Vassins, de Dieppe. — 1389. 

VATERRE (de), l. p. p. anob, de Michel 
de Vaterre, conseiller, médecin ordi- 
naire du roi, — 12 novembre i5j3; 
expédiées le 22 novembre; enregis- 
trées le 20 décembre 1 5 74 . 

VATERRE (de), l.p. p. anob. de Jérôme 
deVaterre,d'Alençon,^- 1 2 mai 1670; 
expédiées le 20 mai 1671, 

VAU CROIX. L. F, p* anob. de Jacques 
Vaucroix, bourgeois de Paris. — 6 
août 1669; expédiées le 3 1 décembre 
même aiinée. 

VAUDEMONT (de), u p. p. naturali- 
sation à tous les enfants nés et à naître 
du mariage du comte de Vaudemont 
avec N... de Salun, en quelques lieux 
qu'ils puissent naître hors du royau- 
me. — Paris, juin 16 10; P. 17 tcvrier 
1 6 1 1 . 

VAUDESART[de}.L.p.p. anob. de Jean 
de Vaudesart, de Nantes^ moyennant 
600 livres. — î8 août 1669. 

VAUDETARD (de), l, p. p. anob. de 
Jean de Vaudetard et de sa postérité. 
— 1373. 

VAUFLEURY (de), l. p. p. anob. d'É- 
tienne de Vaufleuryj d'Avranches, — 
17 janvier 1629; expédiées le 3o dé- 
cembre même année, 

VAUJOURS DE CHATILLON.L-p. 

p. anob. de Charles-Michel Vaujours 
de Châtillon. — Versailles, décembre 
1773; P. 17 mai 1774* 

VAULTIER. L, p. p. anob. de Roger 
Vaultier, bourgeois de Paris, moyen- 
nant 280 hvres. — 14 février 1457; 
expédiées le 27 novembre même 
année. 

VAULX(des). Foir Des Vaulx. 

VAUMERLE. l. p. p. anob, de Jean 
Vaumerle, de Tréguier^ moyennant 
400 livres, — 7 avril 1625* 

VAUQUELIN, L, p. p. anob* de Jean 
Vauquelin. — 1477. Fol. 60. 

VAUSABLON (de), l, p, p. anob. de 
Rodolphe de Vausabloni et d'Edeline 
de Loudun, sa femme. — 1374. Foi, 
144, 



VAUX (de), L. p. p. anob. de Nicolas 
de Vaux, d* Angers, moyennant 25o 
livres — 4 octobre 1490; expédiées 
le 6 avril 1491. 

VAUX (de). L.p. p. anob, de Jacques de 
Vaux. — Versailles, février 1704; P. 
27 février même année* 

VAUX (des)* Voir Des Vaux. 

VAVASSEUR (le). Voir Le Vavasseur, 

VAVIGNON. L. p. p. anob. de Chris- 
tophe Vavignon, sieur de Putos^ de 
Caen. — 3 mars i58b; expédiées le 38 
juin i588. 

VAVRANS (de), l. p. p. anob. de Gilles 
de Vavrans et de Jacq nette la Lia- 
ronne^ sa femme. — 1377. 

VAYEUR.L.p.p.anob.dusieurVayeur. 
Versailles^ mai 1780; P. 5 septembre 
même année. 

VAYRE (de), l. p. p. anob. de Charles 
de Vayre» archi prêtre d'Aurillac* — 8 
juin i582; expédiées le 24 octobre 
même année. 

VÉ (du). L. p. p. anob- de Thomas du 
Vé, du diocèse de Chartres. — 10 août 
ï 669; expédiées le 3 1 décembre même 
année. 



I 



I 



VEANCE (de), l.p. p. anob. de Philippe 
de Véance, de Tours, moyennant 40 
francs d or. — 3 1 mai 1 397; expédiées 
le 27 décembre même année. A 

VEIGNE (de), l.p. p^anob. de Jacques 
de Veigne. — 1643. 



VEILLE (de la). Voir De la Veille. 

VELAER. L, p* p. union de terres et 
érection d'icelles en comté ^ en faveur 
de Julien Veiaer^ sous le nom de Lu- 
de. — Marly, mai 1752; P. 3 août 
même année, 

VELEINE. L, p. p. anob. de François- 
Pierre Veleine. — 1594. FoL 66, 

VELISE (de), l. p. p. anob. de Nicolas 
de Velise^ de Langres. — 1378. 

VENAIL. L, p. p. anob* de Simon Ve- 
nail, de Saint-Denis, de libre condi- 
tion. — 1413. Fol. 5o. 



1 
I 




ni 



VE 



VE 



382 



VENDERETTE (de), l* p p. anob.de 
Jeande Venderetlc,de Nantes, moyen- 
nant loo ticus d'or» — 6 novembre 
1375; expédiées le 12 juillet iSyô, 

VENDEROLLES(de). l/ï», p. anob. 
de Jacques de Venderollcs et de Gene- 
viève, sa femme, — » 375. 

VENDEUR. L. p. p. anob. de Charles 
Vendeur de Bellebourg (Allemagne), 
et de sa postérité, — 1661. 

VENTADOUR (de|. l.p. p. érection de 
la terre et seigneurie de Sourville en 
baronnie^ en faveur du duc de Venta- 
dour. — Monceaux, août 1609; P. 
34 mars 1610. 

VÉRAC (de), l.p. p, anob. de Gaucher 
de Vèrac, de Bordeaux, moyennant 
140 écus d or, ^ 1 2 mai 1 367, 

VÉRAN (de). L. p. p. anob. de Simon 
de Yéran, — 1439. 

VERDUE DE FROISSY{de). l.p, p. 

érection de la baronnie de Doullènes, 
en Poitou, en faveur d'h^es de Verdue 
de Froissy. — Versailles, juillet 1759; 
P. 3 août même année. 

VERDUN (dej. l. p. p. confirmation de 
poblessedePierre de Verdun* — 1 3 juin 
1370* 

VERGER [du"*. L. p. p. anob. de Fran- 
çois du Verger, l'un des capitaines de 
U ville de Tours. — Tours, avril 
1589; P. 8 août même année. 

VERONE (de la). Voir Dk la Vkrgnb. 

VERGNES(dc la). Voir Delavergnes. 

VERJUS. î.. p* p. anob. de Simon Ver- 
jus, d',\vranches, moyennant 3oo li- 
vres. — 6 août 1437; expédiées le 22 
avril 1438. 

\ (de), h. p. p. anob. de Pierre 
. lan, de Baycux, moyennant 40 
eeusdor. — lô novembre l'ij^* 

VERNEUIL (de), l* p. p. érection du 
m;trquisat de Verncuil en duché-pai- 
m,en laveur du marquisdeVerneutl. 
— Saint-Denis, juillet lôSa; P. i5 
décembre idG'S. 

VE RN EUL (de), l. p. p. anob. de Jean- 
Ernest de Vcrneul. — 1662. 



VERNIN. L. p. p, anob. de Pierre Ver- 
ni n, d'Orléans, moyennant 800 francs 
d or, — 7 juillet 1408; expédiées le 1 2 
février 1409. 

VERNON. L.p* p. anob.de Barthélémy 
Vernonj de Rouen, moyennant 200 
livres. — 16 octobre 1482; 4 mai 
1483. 

VERNON (de), l. p. p. anob, de Jean 
de Vernon, secrétaire du roi, — 17 
mai ï374; expédiées le 3o décembre 
même année. 

VERNON (de), l. p. p. anob. de Léo- 
nard de Vernon, sieur de Meguignes, 
et de sa postérité. — i655. 

VÉRON. L.p. p. maintenue de noblesse 
de Hyérpme Véron» — Paris, mars 
1722; P. 27 avril même année. 

VERRIER. L. p. p. anob. de Nicolas 
Verrier, bourgeois de Paris, moyen- 
nant 400 livres. — 5 juillet 1477; ex- 
pédiées le 3 janvier 1478. 

VERRIER (le). Voir Le Verrier, 

VERSEY (de), l, p. p. anob. de Jean de 
Versey, avocat du roi au parlement. 
— 8 novembre 1371; expédiées le 6 
mars 1372. 

VERSIGNEUL (de), l, p. p. anob. de 
Marie de Versigneul, veuve de Jean, 
et de sa postérité. — 1 393. FoL 34. 

VERSU RE. L. p. p. anob. de Jean-Lau- 
rent Versurc, — ^ 1701. 

ERTH AMONT (de). l,p. p. érection 
de la terre cl seigneurie de Bréan en 
baronnie^ en faveur du sieur de Ver- 
thamont. — Saint- Germain-en-L., 
décembre 1642; P. 23 mai 1644. — 
L. p. p. érection de la terre et seigneu- 
rie de Manœuvre en baronnie, en fa- 
veur du sieur de Verthamont. — Pa- 
ris» août 1643, P. 3û avril 1644. ^- 
L. p. p. érection de la terre et seigneu- 
rie de Manœuvre, près Meauxen mar- 
quisat, en faveur du sieur de Vert h a- 
mont. — Paris, décembre i653i P. 
i5 juin 1657- 

VERTIN. L. p. p. anob. de Jean Ver- 
tin, sieur d'Argent, maître de requê- 
tes. — 19 mars 1 58o ; expédiées le 24 
juin même année. 



383 



VE 



VI 



384 



VERTON (de), l. p. p. anob. des sieurs 
de Vertonp — Versailles, avril 1789; 
P. 5 mai même année. 

VERULAN, L. p, p. anob, de Pierre 
Verularij bachelier en droit, bourgeois 
d'Aurillac. — iSyi, 

VER Y (de). L. p. p. anob. de Jean de 
Very^ de Lisieux, moyennant 200 li- 
vres. — 7 août 1 368 ; ' expédiées le 4 
février 1369* 

VESIN (de). L. p. p. anob. de Jacques 
deVesin,sieurde Champagne. — ^i 544. 

— L* p. p. confirmation de noblesse 
audit, — 1673, 

VESINS D'ARBONNET (de), l. p. p, 
union des terres et seigneuries de Vil- 
iemont, Sayet et autres, ict érection 
d'icelles en marquisat» sous le 00m de 
Villemont, en faveur de Gilbert' Henry- 
Amable de Vesins d'Arbonnet, sei- 
gneur de Villemont. — Paris, mai 
1720 ; P. 14 juin 1722. 

VETRONIL. L, p. p. anob. de Jean 
Vetronit, procureur du roi à Orbec. 

— 7 février 1 65 3 ; expédiées le 23 jan- 
vier ïGSg. 

VETUS.L. p. p. anob. de Jean Vêtus, 

maître des requêtes^ et de ses enfants 
nés et à naître en loyal mariage. — 
Paris, i58o; P. 2 décembre i58i. 

VEXI AN (de). L. p. p. mandement pour 
renregistrement de celles du mois de 
février i6o6portantanob. du sieur de 
Vcxian. — Paris, 21 décembre t66i\ 
P. 21 janvier 1662, 

VEYDEVER. l. p. p. anob. de Jean 
Veydcvcr, de Rennes^ moyennant 600 
livres. ^ — 17 avril 1661; expédiées le 
1 6 décembre même année. 

VEYRE (de), l. p. p. anob. des sieurs 
Guy, ec Antoine de Veyre, frères, — 
i5 janvier i582. 

VEYSSARD. L. p. p. anob. de Joseph 
Veyssard. — Versailles, mai 1762; P. 
même année, 

VEZEGNEUX (de), l. p. d. anob. de 
Luc de Vezegneux, de Saint-Malo, 
moyennant 5oo livres, — ï°«* octobre 
1669 j expédiées le 6 mars 1670. 



VE2ELISES(de). L. p. p. anob. de Ni- 
colas Vczclises^ de Tréguier, moyen- 
nant 20 francs d'or,— 4 décembre 1 669 ; 
6 mars 1670. 

VEZIâN (de). L. p. p. anob. de Louis de 
Vezian, seigneur de Dan ville, — 12 
février 1607; enregistrées le i^^ avril 
1608. 

VEZIE(le). Fo/r Le Vezté. 

VE:ZIEU. (de). L. p. p. anob. de Jac- 
ques de Vezieo^ sieur de Champagne. 
— ^Dijon, mars i65o; P. 21 juînméme 
année. -- l. p. p. confirmation de Ta- 
nob. de Jacques de Vezieu, sieur de 
Champagne et de Rouault. — Saint- 
Germaiuj septembre 1669; P. 2 3 mai 
1673, 

VEZIN (de). L, p. p. anob. de Jacques 
de Vezin, de Poitiers, moyennant 38o 
livres,— 17 août 1 644; expédiées le 
4 janvier 1645. 

VEZOU (de). L. p. p. anob. du sieur de] 
Vezou, — Saint-Germain, décembre 
1675. P. 7 février 1676. 

VEZURE. L. p. p. anob. de Jean-Lau- 
rent Vezure.— Versailles, avril 1701; 
P. 2 3 avril même année. 

VI AU. L. p. p. anob. de Claude Viau.— 
î656. 

VIAU, L. p. p. anob. de Pierre de Cle- 
rey, de Nantes, moyennant 100 livres. 

— 4 avril 1669 ; expédiées le 28 dé- 
cembre même année. ^^ — l. p. p. anob. 
des sieurs Jean et Sebastien Viau, frè- 
res du précédent, moyennant loo li- 
vres. — 18 juillet 1669, 

VIAUDIER (le). Voir Le VrAUDiER. 

VIAULD. L. p. p. anob. d'Antoine 
ViauldjS^de Laucaud, licenciées-lois, 

— 6 mars i 578 ; expédiées le 2g avril et 
enregistrées le 3o mai même année. 

Vie DE PONTGIBEAU (de), l. p, p. 
anob. de Gilbert de Vie de Pontgibeau. 

— Versailles, mars 1708; P. 4 mars 
1709. 

VICFORGES (de), l. p. p. anob. de' 
G u i 1 1 a u m e de V 1 c forges , pre m ier va- 
let de chambre du roi, — j 387. 
Foi. 22 5. 



38S 



VI 



VI 



386 



VICHY (de). L. p. p. érection de la 
terre et seigneurie de Chaaipron en 
comté, en faveur de Gaspard de Vichy* 
PariSj décembre 1644-, P» ^ décembre 
i653. 

VIDECOQ (de), l. p, p. anob. de Jean 
deVidecoq.sieurdeMalleville, moyen- 
nant 400 livres. — r' mai 1648 ; ex- 
pédiées le 25 décembje i653. 

VIEIL. L. p. p. aiïob. de Nicolas Vieil^ 
procureur du roi à Mantes. — 14 no- 
vembre i 588 ; enregistrées le 1 3 no- 
vembre 1593. 

VIEILLARD {le). FoiV Le Vikillako. 

VIEILLBOURG (de), l. p. p. érection 
de la châteilenie de Mienne en mar- 
quisat^ en faveur du sieur de Vieill- 
Dourg. — Paris, décembre iô6ï: P* 
r G février 1666, 

VI EL (le), Foir Le ViEL. 

VIELLE (delà). Voir Delavielle, 

VI EN. L, p. p. anob. du sieur Vîeo, 
peintre* — Versailles, mars 1782 ; P. 
19 avril même année. 

VIENNE (de), l. p. d. érection de la 
tcrrect seigneurie de Lesmonten comté 
en fa%'eur de Louisdj Vienne, seigneur 
deLesmont. -- Versailles, septembre 
1702; P. 2 3 juillet 1707. 

VIENNES (de), l. p. p. érection en fief 
et inféodation de la seigneurie de 
Giraudot, en faveur du sieur de Vien- 
nes. — .... i669, 

VIEZIER (de), l, p. p. anob. de Jean de 
Viezier, d'Orléans, moyennant 420 
Ii%Tcs. — 20 septembre 1669 ; expé- 
diées le 12 février 1670. 

VIGARANV L. p. p. maintenue et con- 
firmation de noblesse à Charles Viga - 
rany, — ymai 1688. 

VIGIERS (de), l. p, p. anob. de Pierre 
de Vigiers, — 26 février 1667, 

VIGNE (de la). Voir Deuvigne. 

VIGNEROD(de). u p. p. rétablisse* 
ment de la lerre et seigneurie d'Ai- 
guillon, en faveur de dame Marie de 
vigncrod, veuve du sieur de Corn bal- 
let. — Saint-Germain-en-Laye. janvier 
i638. 



VIGNEROD D^AIGUILLON.L. p. d. 

permission à Emmanuel-Armand Vi- 
gncrod d'Aiguillon de continuer û 
porter les nom et armes de Duplessis- 
Richelieu. — Versailles^ juin 1756; 
P. 7 septembre même année. 

VIGNIER. L. i\ p. anob. de Jean Vi- 
gnier, bourgeois de Paris. — 1 3 avril 
1408; expédiées le 22 décembre même 
année. 

VIGNIER,L.p.p.anob. de Nicolas Vî- 
gnier, médecin d*Orléans, moyennant 
25o livres. — 17 mars i595; enregis- 
trées le 1 2 juin même année, 

VIGNOLES(de). l.p p, naturalisation 
du sieur de Vignoles. — Marly, mai 
1781 ; P. 14 décembre même année. 

VIGNOLLES. L.p. p, anob.dWntoine 
Vignolles^ dit La Hire, d'Orléans, 
moyennant 240 livres. — 1 7 février 
1447; expédiées le 14 décembre même 
année. 

VIGNY (de). L. p. p, anob. à François 
de Vigny. ^ Angers, février 1570; 
P, 5 maî même année. 

VIGNY (de), l. r. p. anob. de François- 
Joseph de Viçny, bourgeois de Paris, 
moyennant hnance ordonnée par les 
commissaires. — 18 août 1670; expé- 
diées le 9 décembre même année. 

VIGNY (de), l. p. p. anob. de Jean- 
Baptiste tie Vignv. — Versailles, octo- 
bre 1680; P. 7 février 1681. 

VIGNY (de). L. p. p. union des terres et 
seigneuries de Montgazon, Villepayen 
et autres à k terre et seigneurie de 
Châteaufort,deCourquetaine, et érec- 
tion d'icelles en marquisat sous le nom 
de Courquetaine, en faveur de Jac* 
L}ues-01ivier de Vigny. — Versailles, 
juillet 1722; P. 20 mars 1723. 

VIGOR. L. p. p. anob. de Jean Vigor, 
sieur de la Malafosse, du Mans. — ï 3 
juin i653; expédiées le 6 décembre 
même année. 

VILAINE (de la). Voir De lk ViLAiNt:. 

VILLA (de). L.p. p. naturalisation du 
marquis de Villa, natif de Savoie, — 
Pans, 6 mai 1648; P. 3i août 1649, 



387 



VT 



vr 



388 



VILLAIN (le)< FoiV Le Vïllaik. 

VTLLAINE. L. p. p. anob. de Nicolas- 
Joseph Vi Haine, de Nantes^ moyen- 
nant ïooo livres* — 4 août 1669; ex- 
pédiées le 3o décembre même année. 

VI LLANDRY, l, p, p, changement du 
nom du marquisat du Colombiers en 
celui de Villandry, en faveur du sieur 
de Villandry. — Abbeville^ juillet 
1639; P, 3 août même année. 

VILLARS (de), l. p. p. anob. de Ro^ 
binet de Villars. — 18 décembre 1 355; 
enregistrées le 22 juin i356. 

VILLARS (de), l. p. p.réhabilitalionde 
Pierre de ViLlars,— 1373. 

VILLARS (de), l. p. d. anob, de Hu- 
gues de Villars, de Saint-Quentin^ de 
sa femme et de ses enfants. — 1395. 
Fol. 67, 

VILLARS (de), l. p. p. anob, de Claude 
de Villars, capitaine châtelain de Cou- 
drieux..^ 16 janvier 1 586: expédiées 
le 20 février, et enregistrées le 5 mars 
même année. 

VILLARS (de), l, p, p. érection du du- 
ché de Villars en pairie. — Versailles, 
septembre 1705; P 5 septembre me rne 
année. — L. p. p* confirmation de l'é- 
rection de la terre et seigneurie de 
Martigues et autres en principauté, 
en faveur de Louis- Hector, auc de 
Villars. ^ Marly, juillet 1715; P. 11 
juin 1725. — L. p. p. permission à 
Louis- Hector, duc de Villars, d'ac- 
cepter la grandesse d'Espagne de pre- 
mière classe. — Versailles, jan%'ier 
1725; P. 25 juin même année. — l. 
p. p. translation du titre et dignité de 
duché-pairie de Praslin, sur celui de 
Villars. — Versailles, août 1764; P. 
3 1 août même année* — ^ l. p. p. union 
de terres et seigneuries au marc^uisat 
de la Nolle, et translation sur iceux 
des nom titre et dignité de duché-pai- 
rie de Villars. — Versailles, août 1764; 
P. 3 1 août même année. 

VILLE (de). L. p. p. naturalisation à 
Arnold de Ville, natif de Liège. — 
Versailles, mai 1692; P. 29 mai même 
année» 

VILLE (de la). Voir Delàvilie, 



VILLEBRESME (de). L.p.p. anob. de 
Jean de Villebresmej notaire et secré- 
taire du roi. — 1408. 

VILLEBRUNE (de). L. p. p. de Jean de 
Vilîebrune, secrétaire du roi, moyen- 
nant 1 00 florins d'or. — 1 1 mars 
1408; expédiées le 27 décembre même 
année. 

VILLEBRUNE (de). L. p. p. anob. de 
Mathieu de Vilîebrune. ^ — H^^* Fol. 
i55. 

VILLEDEUIL (de). l.p. p. érection de 
la terre de Villemenou en marquisat, 
en fav. du sieur Laurent de Villedeuil. 
— Versailles, mars 1789; P. 6 avril 
même année, 

VILLEMANS (de). L, p. p. érection de 
la terre de Villemans en marquisat, 
en faveur du sieur de Villemans. — 
Versailles, octobre 1761; P* 14 juin 
1762. 

VILLE MONTÉE (de). L. p.p. érection 
de la terre et seigneurie de Montai- 
guillon en marquisat, en faveor de 
François de Villemontée. — Compiè- 
gne, ^juillet 1649; P. 7 septembre 
même année. 

VILLEMOT. L. p. p. naturalisation à 
Joseph Villemot, natif de Dinan. — 
Compiègne, juillet 1751; P. 19 août 
même année. 



VILLENS DE BRUANDE (de), l. p. 
p, anob. de Joseph-Bonaventure de 
Villens de Bruande. — VersailleSj 
mars 1743; P. 2S juin même année. 



VILLEPIAT (de), l. p. p. légitimation 
et anob. de Jeannette de Villepiat, 
lîlle naturelle de Pierre de Cashière, 
et femme de Renard Frelon, avec sa 
postérité. — 139Ï. 

VILLEQ.U1ER (de). Voir Durfoet (de). 

VILLETTE. L. p. p. anob. de Nicolas 
Villctte, d Orléans, moyennant 35o 
livres. — 1 () juillet 1 5 1 9; expédiées ie 
3 1 décembre même année, 

VILLETTE. L. p. p. anob. de Hyacin- 
the Villette, de Saint-Brieuc, moyen- 
nant finance. — 8 msirs 1670. 



VILLETTE (de), l. p. p. érection de la 
terre et seigneune du Plessis-Villette 
en marquisat, en faveur de Pierre- 
Charles de ViJIette. — Versailles, mars 
1763; P* i3 juin même année* 

VILLETTE (de la). Voir Dk la Vil- 

LETTE, 

VILLIERS (de)* L.p.p. anob. de Louis 
de Villiers, sieur deSignevilie. — Saint- 
Germain, décembre 1674; P. 27 mai 
1675. 

VIMONT. L. p. p. anob* de Philippe 
Vimont, de Chartres, moyennant 1 32 
francs d'or. — 6 septembre 1 3g i . 

VIMONT. L, p. p. anob. de Robert 
Vimont, de Jeanne, sa femme^ et de 
sa postérité. — ï393, FoL 5j, 

VIMONT, L. p. p. anob, de Jean Vi- 
mont, secrétaire du roi. — 5 janvier 
t584; expédiées le 10 mai 1 S86, 

VINAL (de), L. p. p. anob, de Gilles de 
Vinal, de Guillemette, sa femme, de 
libre condition, de Paris, et de leur 
postérité. — 1389, FoL 45, 

VINAY, L, p. p, naturalisation à Pierre- 
Jacques Vinay. — Paris, janvier 1718; 
P. 26 février même année. 

VINCE. L, p. p. anob. de Claude Vince, 
deSaint-Malo, moyennant 400 livres. 
^ 12 septembre i56i; expédiées le 
a 8 décembre même année. 

VINCE (de)* L, p. p. anob. de Gabriel 
de Vince, sieur d'Aubigny , con- 
seiller du roi. — 8 janvier i568; ex- 
pédiées le 6 avril 1569; enregistrées 
le 3 mai même année,' 

VINCENDIÈRE (de la). Voir De u 

VïNCENDlERK. 

VINCENT, t. p. p. anob. deClaudeVin- 

ccnt, bourgeois de Paris. — 18 mai 
mai 1647; expédiées le 28 novembre 
mfoie année. 

VINCENT. L. p. p. anob. de Nicolas 
Vincent, bourgeois de Paris^ moyen- 
nant 450 livres. — 27 mars 1649; ex- 
pédiées le 16 décembre même année. 

VINCENT. L. p. p. anob, de Pontus 
Vincent, sieur de la Seigneurie^ en 
Normandie, moyennant 1000 livres. 



— 12 décembre 1576; expédiées le 7 
janvier 1577, 

VINCENT. L. p. p, réhabilitation de 
Claude Vincent. — 29 mars 1667» 

VlNCENTINI.L.p.p.naturalisationdc 
Thomas- Antoine Vincentini et de ses 
enlants, nés et à naître. — Versailles, 
février 1724; P. i3 juin même année. 

VINOT. i p. p. anob. de Gilles Vinot, 
de Poitiers, moyennant 600 livres. — 
14 juin 1392; expédiées le 2g décem- 
bre même année. 

VIOLE. L. p. p. érection de la terre et 
seigneurie du Chemin en chatellenie, 
en faveur du sieur Viole, président 
aux enquêtes. — Paris, juin 1648; P* 
i3 juillet même année. 

VIOLLE. L, p. p. mandement pour ren- 
registrement de celles du mois de mai 
1624^ portant érection des terres et 
seigneuries de Longjumeau» Cheilly, 
etc. en marquisat, en iiiveur du sieur 
sieur Claude Viole,— Paris^ décembre 
1625 ; P. 28 février 1626. Voir Rvzé 
d^Effiat. 

VIQUIER. L, p. p. anob. de Jean Vi- 
quier et de sa femme.— 1418. Foh87. 

VIRGEUR (le). Foir Le Virgeur. 

VI RM IN l. L. p. p, anob, de Pierre Vir- 

mini, de Saint-Gcrmain-en-Forez, et 
de sa postérité. — 1408. 

VISLANTIN (de), l. p. p. anob, de 
Guillaume de Vislantin. — 1441. 

VISSAC (de). L. p.p, anob. du chevalier 
deVissac,^VersaiUes,décerabrei784; 
P. 2 janvier 1786. 

VISSIER (de), l. p. p. anob. de Samuel 
de Vissier. — 161 5. 

VITAL. L- p. p. anob. de Jean Vital, 
d*Evreux, moyennant i32 livres,— 
12 mars 1391'; expédiées le 7 décem- 
bre même année, 

VITALIS. L. p. p. anob. de Louis Vita- 
lis, de Carcassonne. — t2 mai i35o; 
expédiées le 6 octobre même année. 

VITARD.L-p. p. anob, de Claude-Au- 
guste Viurd, — 1703. 



39 1 



VO 



VR 



392 



VITOSSEi L, p. p. naturalisation â 
François-Constantin Vitesse, natif de 
Rome. — Versailles i3 février 1745 ; 
P. 10 mars r746. 



IN. L.P. p. 
vien, conseiller au présidial de Poi- 
tiers. — 20 janvier 1 374 ; expédiées le 
26 novembre même année. 

VIVIER (du). L. p. p. anob, de Jean du 
Vivier^ de NanteSj moyennant 40 fr. 
dor. 4 mai 1396* 

VIVIER, (du)* L. p. p. anob. de Charles 
du Vivier, seigneur de Boisléger, 
exempt des gardes du corps. — 1 7 no- 
vembre j 593 ; enregistrées le î*' avril 
1594. 

ViVONNE(de).L.p.p.érectîondelaterre 
et seigneurie d'Aytre en châtcllenîe, 
en faveur du sieurde Vivonne. — Pa- 
ris, novembre 1654; P. 12 miii i655. 

VLOUGHELS. l. p. p. anob. de Nico- 
las yioughels. — Versailles, juillet 
1726; P. 3omai 1727. 

VOGUAIN. L. p.p. anob, de Christophe 
Voguain^ sieurdes Vallées, de Nantes. 
— 3 juillet r659;expédiéesle Sdéceni' 
même année. 

VOISIN (de). L. p. p. anob. de Jean de 
Voisin, bourgeois de Paris, — 16 sep* 
tembre 1387; expédiéesen i388, 

VO LAI NES (de), L. p. p, anob. d^ Evrard 
de Volai nés, de Montauban, moyen- 
nant 40 francs d'or. — 20 février 1402; 
expédiées le 27 novembre même 
année. 

VOLLUYRES DE RUFFEE. L. p. p. 

érection de la terre et seigneurie de 
Ruffée, en Angoumois.en marquisat 
en faveur de la veuve et des enfants 
de Philippe de Volluyresde Ruffée. — 
Paris, janvier 1 588 ; P. 16 mai i65 u 

VOULDY (de), l. p.p. union de terre 
et seigneuries à celle de Vouldy et 
érection d'i celle en baronnie^cn faveur 
de François de Vouldy. — Saint-Gcr- 
mainj décembre 1669; P. 3 juin 1670. 



VOULONNE. L. p. p. déclaration de 
naturalisation ù Pierre-Antoine Vou- 
lonne, natif d'AIicante, —Versailles, 
29 avril 1767; P. 3 mai même année. 

VOUZY. L. p. p* anob. d'Antoine Voii- 
zVj d'AngerSj moyennant 340 livres. 
— 20 septembre 1669. 

VOYER D^ARGENSON (de), l. p. p. 
érection de k chàtellenie de Moussé 
en vicomte, en faveur de Pierre de 
Voyer, vicomte d^Argenson. — Saint- 
Germain , février 1680; P. 7 juin 
même année. 

VOYER DE PAULMY D^ARGEN- 
SON (de). L. p. p. union de la terre 
de Draché et autres à celle d'Argen- 
son , et érection dicelles en marquisat, 
en faveur de Marie-René de Voyer de 
Paulmy d*Argenson. — Versailles, 
janvier' 1700; P, 3 février même 
année. 

VOYER DE PAULMY D\ARGEN- 
SON (de). L, p. p. union des terres et 
seigneuries de Veuil, Villautrois et 
Lyéj et érection d1 celles en comté 
sous le nom de Veuil-Argenson, en 
faveur de Marc- Pierre de Voyer de 
Paulmy. — Marly, janvier 1726; P. 
19 juillet même année. — l. p. p. 
réunion des baron nies de Marmandes, 
des Orraes-Saint-Martin, terres, liefs 
et seigneuries du Pris-Grouet et au- 
tres, et érection d'icelles en baronnie 
sous le nom de Marmandes, en faveur 
de Marc-Pierre de Voyer de Paulmy j 
d'Argenson. -- Fontainebleau, sep- 
tembre J732; P. 14 juin 1735. 

VOYER (le). Voir Le Voyfr. 

VREVIN, L. p. p. confirmation de no- 
blesse ù louis- Antoine-Félix et Mi- 
chel Vrevin. — Paris^ janvier 1669; 
P. 7 juin 1674. 

VRIEL DE LEVILLE. l. p. p. anob, 
de sieur Vriel de LevïUe. — Parisj 
juin jG53; P. 23 juin î653. 

VRI LLÏERE (de la). Voir De la Vril- 

LIÈRE. 



393 



XA 



XA 



394 



w 



WALET. L. p. p. anob. de Colard 
Walet, d'Avranches. — 12 août 1669; 
expédiées le 3i décembre même an- 
née. 

WALLE. L. p. p. reconnaissance de 
maintenue en possession d'ancienne 
extraction àBalthazar-FrançoisWallc, 
sieur d^Ameaulle. — Versailles, 12 
mai 1747; P. 6 juillet même année. 

WALLEN (de), l. p. p. naturalisation 
à Frédéric de Wallen, natif de Stock- 
holm. — Versailles, mai 1759 ; P. 1 1 
juin même année. 

WALLER. L. p. p. naturalisation à 
Georges Waller, natif du comté de 
Corck. — Camp sous Tournay, juin 
1745; P. 17 août même année. 

WALON. L. p. p. anob. de Robert 
Walon, de Saint-Malo, moyennant 
100 écus d'or. — 16 août 1377; ex- 
pédiées le 18 décembre même année. 

WALSH. L. p. p. union de terres et 
érection de la terre de Serrant en 



comté, en faveur de François-Jacques 
Walsh. — Versailles, mars 175 5} P. 
16 juillet même année. 

WAREL. L. p. p. anob. de Paul Warel. 
— Versailles, juin 1735; P. 23 août 
1743. 

WILHES. L. p. p. reconnaissance de 
noblesse au sieur André - Jacques 
Wilhes. — Versailles, juin 1776; P. 
24 novembre même année. 

WILLART (de), l. p. p. anob. de 
Hugues de Willart, de Saint-Malo, 
moyennant 204 livres. — 1 5 juillet 
1395; expédiées le 26 mai 1390. 

WILMENGEN (de), l. p. p. anob. de 
Guillaume de Wilmengen, de Saint- 

: Malo, moyennant 40 francs d'or. — 
() juin 1427; expédiées le 5 mars 
1428. 

WOUTFE. L. p. p. naturalisation à 
Georges Woutfe, natif de Corck. — 
Fontainebleau, octobre 1746; P. 26 
novembre même année. 



X 



XAINTELAN. l. p. p. anob. deJoa- 
chim Xaintelan, de la Rochelle. — 14 



juilUet i65o; expédiées le 26 novem- 
bre même année* 



SgS. 



zo 



zu 



396 



Y 



YLLES (de), l. p. p. anob. de Jean de 
Ylles, seigneur de Ravenauville, pour 
services. — 6 décembre i543; expé- 
diées le 18 décembre même année. 



YVALLES. L. p. p. anob. de Pierre 
Yvalles, sieur de Boishamon. — 6 mars 



1460; expédiées le 4 décembre même 
année. 

YVELIN. L.p. p. anob. des sieurs Hen- 
ri, Pierre et oeorges Yvelin, frères, 
de Normandie, moyennant 400 livres 
chacun. — 18 février i534; expédiées 
le 1 2 décembre même année. 



ZAYFREET. l. p. p. naturalisation à 
Antoine-François Zayfreet, natif de 
Cracovie. — Versailles, mars 1735 ; 
P. 10 juin 1739. 

ZOUCHE (de), l. p. p. confirmation de 
noblesse et en tant que besoin nouvel 
anoblissement de Pierre de Zouche, 



sieur de La Lande. — Versailles, sep- 
tembre 1700; P. 8 mars 1708. 

ZUIRIT. l.p. p. anob. de Jean Zuirit, 
de Brest, pour services maritimes. — 
1 6 avril 1 5 2 5 ; expédiées à la C. des C. 
le 20 décembre même année. 



FIN. 



Paris. — Imprimé chez J. Bonaventure, quai des Grands- Augustins, 55. 



DEUXIÈME PARTIE 



DICTIONNAIRE 



DES 



ANOBLIS 



(suite) 



PREFACE 



Dans la fameuse nuit du 4 août 1789, sur la proposition du duc d'Aiguiîion, 
rAssemblée nationale avait proclamé "avec entnousiasme rabolitioo des droits 
féodaux. Le servage, la mainmorte, la dîme disparaissaient sans retour. Mais si 
la noblesse avait déposé ses privilèges sur Tautel de la patrie , elle conservait 
encore ses titres ; un décret du 17 juin 1790 les lui enleva. Les qualifications de 
prince, de duc, de marquis, de comte, de vicomte, de vidame, de baron, de che- 
valier, de messire, d*écuyer» de nobïe^ furent supprimées; les livrées et les armoi- 
ries proscrites et les dénominations de Monseigneur, d'Excellence, d'Altesse, 
d*Éminence et de Grandeur, considérécscomme contraires aux principes d'égalité 
mis en honneur par le régime répoblicaîo, La nouvelle législation abolissait 
encore les substitutions, les préciputs attribués aux aînés pour soutenir le nom 
et le rang dts familles, et les majorais, iostitution d'origine espagnole, acclimatée 
en Flandre, en Artois et en Franche-Comté, 

Un an après, tous les ordres de chevalerie avec leurs décorations et leurs insi- 
gnes étaient supprimés {*)* 

Pour favoriser l'exécution de ces décrets, TAssemblée nationale décida, le 
16 mai 1792, que les papiers concernant les ordres de chevalerie et la noblesse, 
déposés aux Augustins de Paris, seraient brûlés, et, le 24 juin suivant, elle 
étendit cette mesure à toute la France : dans chaque département, tous les titres 
généalogiques, tous les documents nobiliaires de%^aient être anéantis. 

La Convention ne fit qu*exagérer ces rigueurs, et le Directoire ne se montra 

F as plus clément envers ceux qui passaient, à tort ou à raison, pour représenter 
ancien régime. On jugera du profond discrédit où était tombée la noblesse, 
par l'article i«' du décret du 29 novembre 1797, ^*"^* conçu : 

« Les ci-devant nobles et anoblis, c'est-à-dire tous ceux qui avaient reçu la 
noblesse de leurs pères, ou qui Tavaient acquise transmissible héréditairement à 
leurs enfants, ne pourront exercer leurs droits de citoyens français dans les assem- 
Wces primaires, communales et électorales, ni être nommés à aucune fonction 

g oblique, qu*aprés avoir rempli les conditions et les délais prescrits û l'égard des 
trangcrspar 1 article 10 de la Constitution. 

Ce décret exceptait cependant les membres des Assemblées nationales, les mem- 
bres du Directoire, les ministres, les militaires en activité de service et tous ceux 
Îui pouvaient prouver qu^ils avaient contribué à conquérir la liberté et à fonder 
i République, 

Cet ostracisme dura deux années^ c'est-à'-dire juaqu*à la promulgation de la 
Constitution de tan VI H (i3 décembre 1799). L'article 2 de cette Constitution : 
« Tout homme né et résidant en France est citoyen français, » réintégrait les 
nobles dans leurs droits politiques, sans toutefois les désigner expressément, 
maïs aussi sans les excepter. Un avis du conseil d'Etat du 25 décembre 1799 
abrogea explicitement cette rigueur, cette mort civile dont la noblesse avait été 
firappéc. Quant aux anciens titres, il n'était point permis de les faire revivre. 

Et toutefois, le titre vu, article 87 de racte constitutionnel du 22 frimaire 
an Vin (i3 décembre 1799), contenait une première dérogation à ces mesures 
radicalement démocratiques, et déjà faisait entrevoir le rétablissement desdictinc- 
dons honorifiques; il statuait en ces termes : « Il sera décerné des récompenses 
nationales aux guerriers qui auront rendu des services éclatants en combattant 
pour la république. * 

Qu'avait été autre chose, dans le principe, la noblesse de Tancien régime , si 
ce n*est une récompense royale accordée aux services rendus à la monarchie, à 
rÉtat? 

De là à rinstitution de Tordre de la Légion d'honneur, il n'y avait qu'un pas : 

(•) Vi^.Ùécmts du 3o juillet 1791» du 19 «cpi- 1791 (supprciiton de Tordre de Malte), le 
iS octobre suiYant^ luppression de Tordre royal.cnUiUîrede Saim-L^uî|. 




— YI — 

remarquons cependant qu'il ne fut pas franchi d'un seul œup. Bonaparte, pre- 
mier consul, se borna d'abord à créer une Légion dhonneur composée de 
quinze cohortes etde tous les militaires qui avaient reçu des armes d'honneur {*), 
C'était préparer les esprits à un retour vers les distinctions honoriâques. 

L'établissement des sénatoreries (4 décembre 1 802) , sorte de dotations nobi* 
liaires, accusa plus encore les tendances de Napoléon, qui préludait ainsi peu 1^ 
peu à la création de la noblesse impériale. 

Le sénatuS' consulte organique du 18 mai 1804, en proclamant le premier 
consul Empereur des Français» rétablit le titre de prince, <|u*il attribua au: 
membres de la famille impériale, et institua les grands dignitaires de FEmpire, 

Ce n*est que le 2 messidor (21 Juin 1804) suivant, ou'est créée la décoratkm^ 
de la Légion d'honneur, telle qu'elle est encore aujourd hui portée. 

Enfin, Napoléon, en conférant le royaume de Naples à son frère Joseph , se té- 
servait, par sa déclaration du 3o mars 18061 le droit de cr^r de grands fi^ft^ 
duchés^ dans les pays qu'il ^ venait de conquérir. 

Ainsi^ dans les anciens États de Venise, c^ue Tempereur d^\llemagne cédait et 
réunissait au royaume d'Italie par le traité de Presboui^, furent ériges en 
duchés, grands fiefs, les provinces suivantes : 

î* I^ Dalmatie ; 2° 1 Istrie; 3^ le Frioul ; 4**Cadore; 5° Bellune; & 
gliano; 7** Trévise; S^Feltre; 9"Bassano; 10* Vîcence: 1 1* Padoue; i3* Roviga 

Dans le royaume de Naples et de Sicile, les duchés de Tarcnte, de Ponte- 
Corvo, de Gaëte et d'Otrante. 

Trois autres grands fiefs dans les duchés de Parme et de Plaisance, et deux 
autres d:3ns les pays de Massa et de Carrare, réunis à la principauté de Lucques. 

L'Empereur destinait ces grands fiefs à récompenser les services de ses généraux 
et de ses ministres, 

La création de la nouvelle noblesse était déjà décidée dans la pensée de 
Napoléon. 

n rendît ses intentions plus explicites parle sénatus-<on suite du 14 août i8o6t 
relatifs rechange ou aliénalion des duchés relevant de TEmpire français (autori- 
sant la dotation en faveur de la princesse Pauline Bonaparte, pour Tindeniniser 
de la cession de la principauté de Guastalla, dont elle avait été investie en vertu 
du décret du 3o mars précédent). L'article 5 de ce sénatus-consulte était ainsi 
rédigé : 

« Quand Sa Majesté le jugera convenable, soit pour récompenser de grands 
services, soit pour exciter une utile émulation, soit pour concourir à rédat du 
trône, Elle pourra autoriser un chef de famille à substituer ses biens libres pour 
en former la dotation d*un titre héréditaire, c'est-à-dire à constituer un majorât»» 

Depuis le 18 brumaire, Napoléon avait, dans toutes ses institutions, tendu 
évidemment à établir la société nouvelle sur les principes d'autorité absolue 
qu'avait renversés la Révolution. Tout en maintenant Tégalité civile proclamée 

Far la Constituante, il avait résolu d'utiliser Tun des plus puissants éléments de 
ancien régime, et de créer autour du trône impérial une noblesse qui en re- 
haussât la majesté , et assurât en même temps la durée de la dynastie Nih 
poléonîenne. 

On sait d*aîlleurs avec quelle persistance l'Empereur s^était efforcé d'attirer 
aux Tuileries l'ancienne noblesse, tant pour désarmer peu à peu les partis hos- 
tiles, que pour mettre à profit les forces vives de la royauté tombée. 

Le temps était venu de réaliser un dessein longuement préparé : le décret du 
I* mars 1808 régla l'organisation des titres et raajorats : la noblesse impériale 
était définitivement créée. 

Dans la séance du 11 mars 1808, le prince archichancelier Cambacérès, le 
stoïque républicain de 1793, que Ton ne s*artendait guère à voir proposer l'éta- 
blissement de la nouvelle noblesse, prononçait devant le Sénat un discours dans 
lequel il résumait clairement les tendances' de FEmpereur* Nous croyons devoir 
en citer le début : 

« Messieurs^ les statuts que je vous apporte et que Sa Majesté impériale et 
royale a voulu vous communiquer, doivent donner le mouvement et la vie au 

(*) Loi du 29 floréal an X (19 mai 1802). 



1 

I 



— vn — 

système créé par le sénatus-consulte du 14 août 1806. L'opinion n*est point in- 
^ certaine sur les avantages de ce système. 

« S'il restait encore quelques doutes à résoudre, j*aurais recours à rcxpérience 
des siècles et à l'autorité de nos plus grands publicistes, qui ont considéré l'exis- 
tence et le maintien des distinctions héréditaires comme entrant en quelque 
fa^on dans t essence de la monarchie, 

a Les prééminences qu*une telle institution établit, les rangs qu*eUe détermine, 
les souvenirs quelle transmet, sont raîiment de Thooneur, et cet honneur est en 
même temps le principe du Gouvernement sous lequel la force du caractère 
national nous a ramènes, — Il était donc urgent de rempfir cette lacune de notre 
organisation politique... » 

Le décret du i'^'' mars contenait les dispositions suivantes : 

Les titulaires des grandes dignités de TEmptrc (c est-à-dire le grand électeur, 
Tarchichancelier de FEmpire, l'archichancelier d'Etat, Ta rchi trésorier, le con- 
nétable, le grand amiral, le gouverneur général des départements au-delà des 
Alpes, porteraient le titre de prince et d'altesse sérénissîme, et leurs fils aînésau- 
raient ac droit le titre de duc de TEmpire, à condition qu'un majorât produisant 
deux cent mille francs de revenu fût institué en leur faveur, — Ce titre et ce ma- 
jorât étaient transmissibles à leur descendance directe et légitime, naturelle ou 
adoptive, de mâle en mâle et par ordre de primogéniiure. Les grands dignitaires 
pouvaient en outre instituer pour leur fils aîné ou puîné» des majorats auxquels 
étaient attachés des titres de comte ou de baron. 

Les ministres, les sénateurs, les conseillers d*Etat à vie, le président du Corps 
législatif, les archevêques devaient, durant leur vie, porter le titre de comte. Ce 
litre devenait transmissible à la descendance directe et légitime, naturelle ou 
adoptive, et pour les archevêques à celui de leurs neveux qu'ils auraient choisi, 
si les titulaires justifiaient d'un revenu de trente mille francs, en biens propres 
â fonder un majorât. Les titulaires pouvaient ainsi instituer, en faveur de leur 
fils aîné ou puîné, un majorât auquel serait attaché le titre de baron 

Les présidents des collèges électoraux, les premiers présidents et les procureurs 
généraux de la Cour de cassation, de la Cour des comptes et des Cours d'appel, 
les maires des trente-sept bonnes villes (*) devaient porter pendant leur vie le 
titre de baron, savoir: les présidents des collèges électoraux après avoir présidé un 
collège pendant trois sessions, les premiers présidents, les procureurs généraux 
et les maires après dix ans d'exercice, et à condition de justifier d'un revenu de 
quinze mille francs, dont un tiers serait atîecté à la dotation du titrCj et passerait 
avec lui sur tous ceux qui se succéderaient dans ce titre. 

Les membres de la Légion d'honneur et ceux qui à Tavenir obtiendraient 
cette distinction, porteraient le titre de chex^alter, qui serait transmissible à la 
descendance directe et légitime, naturelle ou adoptive, de mâle en mâle, par 
ordre de primogéniture, nonobstant des lettres patentes qui seraient accordées 

Kr rarchichancclier, si Ton pouvait justifier d'un revenu net de trois mille 
incs au moins. 

L'Empereur se réservait de concéder les titres qu'il jugerait convenable aux 
généraux, préfets, officiers civils et militaires qui se seraient signalés par des 
fen'ices rendus â l'Ëtat* 

L'article i5 et dernier du décret défendait de « s'arroger des titres et qualifica- 
tions 9 qui n'auraient pas été conférés par le chef de TEtat. 

On remarquera que les titres impériaux étaient tous essentiellement person- 
nels et qu'ils s'éteignaient avec le titulaire, ci ce dernier n'avait pas reçu de do- 
tation, ou n'm'ait pas constitué lui-même un majorât. 

Ces majorats se divisaient, on le voit, en deux classes : les majorats de propre 
mouvement et les majorats sur demande: un décret spécial du 3t mars 1805 en 
régla Torganisation. 

(*} Cet trente-sept bonnes villes étaient: i. Parît» 3. Lyon, 3. Marseille, 4* Bordeaux, 
5 « Rouen, ô. Tarin» 7, Nantes, 8, Bru3tel)es, 9. Anvers, to. Gand, 11. Lille. 12. Toulouse, 
il, Liége^ 14, Aix-la-Chapelle, ï5. Orléans, 16, Amiens^ 17, Angers^ iH. Montpellier, 19. Metz, 
10. Cacn , ai. Alexandrie^ 22. CIcnnont-Ferrand , al, Besançon, 24* Nancy, a3, Vcnaillca, 
»6. Rennes. 27* Genève, 28. Maycnce, 29, Tours, 3o. Bourges, 3j. Grenoble, '52. l^ Rochelle, 
Î3. Dijon, 34* Reims, 33. Nice, 36. Moniauban, 37.Troycs. 



— VJll — 

Les m2L\ornts de propre mouvement^ qui prenaient aussi le nom d^ dotations, 
étaient à coup sûr les plus glorieux, puisqulls étaient accordés spontanément 
par r Empereur pour récompenser d^éminents services, militaires ou civils, et 
qu'ils étaient composés de biens fournis par TEtat. Pour faciliter la constitution 
de ces majorais (dont la valeur devait être au moins de deux mille francs de re- 
venu), on autorisa ceux qui avaient obtenu successivement plusieurs dotations à 
les réunir et à en former on majorât ou même à le compléter avec leurs biens 
personnels. 

Les majorats sur demande étaient créés sur la demande et avec les biens du 
fondateur pour être affectés à un titre héréditaire. 

Telle était lorganisation générale de la noblesse impériale. Nous ne saurions 
entrer ici dans tous les détails que comporterait ce sujet si complexe, et nous 
renvoyons le lecteur aux ouvrages spéciaux. 

11 nous reste à dire quelques mots sur le blason de la nouvelle noblesse, 

La législation impériale en fit une sorte de lexicon, indiquant le rang et la 
dignité des familles, — Ingénieuse invention de cet esprit de servitude qui carac- 
térisait si bien cette époque de transition, et qui par le franc-quartier inévita- 
blement imposé, marquait du sceau du maîtrCj comme découlant exclusivement 
de son bon plaisir, toutes les illustrations anciennes et modernes de la monarchie. 

Ainsi les princes et grands dignitaires de FEmpire furent dispensés du franc- 
quartier, mais Quelles que pussent être d'ailleors leursarmoiries de famille, ils por- 
taicni invariablement le cnef d a\ur ^ semé d'abeilles d'or > — C'était Tattache du 
maître. 

Les ducs : le chef de gueules, semé d étoiles d argent. 

Les autres titrés, quels qu*ils fussent, portaient un franc-quartier spécial à leur 
dignité ; ainsi les comtes sénateurs : le franc-quartier à dextrcj d'azur à un mi* 
rorr d'or en pal, dans lequel se mire un serpent tortillé autour du manche 

Les comtes archevêques: le franc-quartier à dextre, d'azur à la croix pattée d'or. 

Les comtes militaires : k franc-quartier àdextre, d'azur à lepéc haute, en pal 
d'argent montée d'or. 

Les barons évéques : le franc-quartier à sénestre de gueuksj à la croix alaisée 
d'or» 

Les conseillers d'État : le franc-quartier à dextre, échiqueté d'azur et d'or. 

Les barons- militaires : le franc-quartier à sénestre de gueules, à l'épée haute 
en pal d^argent. 

Les simples chevaliers de la Légion d'honneur , privés du franc-quartîer, por- 
taient la croix de l'ordre placée sur une des pièces honorables de Técu (*). 

Des signes et francs-quartiers analogues étaient réservés aux bonnes villes et 
à tous les dignitaires ou fonctionnaires de TEtat, à ouelque rang qu'ils fussent 
placés : tous portaient ce que sous l'ancienne monarcnie. I*on aurait certainement 
considéré comme un stigmate, une marque d« vasselage. Étrange révolution opérée 
dans les mœurs d'une caste qui naguère affichait tant de hauteur et d'esprit d'in- 
dépendance, 

A la Restauration, comme on le pense bien, disparurent complètement toutes 
CCS innovations. La noblesse nouvelle se hâta de supprimer ces témoins de sa ré- 
cente origine , tout en conservant les armoiries à elle octroyées, quand elles ne 
rappelaient rien de la sujétion impériale, et pour plus facilement se confondre 
avec la noblesse d'ancienne souche. Ainsi, les uns par vanité^ les autres par flat- 
terie pour le nouveau régime, échangèrent leurs titres de barons et de comtes de 
création napoléonienne, contre ceux de marquis et de vicomtes que réhabilitait 
la Restauration et qui n'étaient point d'usage sous l'Empire. Pour ceux de l'an- 
cienne aristocratie qui s'étaient laissé atteler au char impérial, c'était une sorte 
de droit : car l'article 71 de la Charte constitutionnelle, octroyée par Louis XV 111, 
était conçu en ces termes ; 

a La noblesse ancienne reprend ses titres : la nouvelïe conserve les siens. » 



(*) Très peu de légionnaires onl <ïlablî ce majorât qui assurait la transmissîbilitë du titre de 
chevalier. Oo trouvera dan& ce travail les noms de ceux qui uni obtenu à cet etïet des lettres 
patentes. 



DICTIONNAIRE 



DES 



ANOBLISSEMENTS 



XIX^ SIÈCLE 



A 



ABBÉ {Nicolas), né à Trépail (canton 
d'Ay, Marne), en 1764; sorti de la 
classe plébéienne, sa bravoure Téleva 
au faîte des honneurs militaires ; — 
général de brigade, commandant de 
la Légion d'hunneur, — chevalier de 
l'ordre royal de la Couronne-de-Fer, 
— baron de TEmpire, par lettres-pa- 
tentes du 3o octobre 18 10, — con- 
firmé le 3 février 181 5. — Mort à 
Chàlons, en i8?4. 

ABERJOUX {Jean -Marie), chevalier 
de TEmpire, par lettres patentes, le 
2 3 janvier 181 1. 

ABERT, capitaine au 1" régiment de 
carabiniers, — membre de la Légion 
d honneur, — baron de TEmpire. 

ABOVILLE {François-Marie d'), né 
à Brest, le ^4 janvier 1730, — prit 
part aux guerres de l'indépendance 



de TAmérique du Nord ; — lieute- 
nant général en 1792, il contribua au 
gain de la bataille de Valmy, 0(1 il 
commandait Tartillerie ; — sénateur, 

— nommé, le 14 septembre 1802, 
grand-officier de la Légion d'honneur, 

— comte de l'Empire, par lettres pa- 
tentes du 5 octobre 1808, — pair de 
France en 18 14, il mourut le doyen 
de la Chambre héréditaire, le 1" no- 
vembre 1817. 

ABOVILLE {Augustin Gabriel d*), 
maréchal de camp, etc., — admis à 
la Chambre des pairs, le 27 décem- 
bre 1 8 1 7, comme fils et successeur de 
feu le lieutenant général d'Aboville, 

— créé pair, par ordonnance royale 
du 4 juin 1814. Sa pairie instituée 
héréditairement sous le titre de comte 
d'Aboville^ par lettres patentes du 18 
février 1818, — 22 mai 1820. — (VII, 

Bull, des lois, CCCLXIX, n^ 8724. 



AC 



AG 



ABOVILLE { Augustin-Gabriel d' ), 
né à La Fère, en 1 774, — lit toutes 
les campagnes de la Révolution, — 
directeur général des parcs d^artille- 
rîc de Tarmée d'Italie, puis colonel 
du 3* régiment d'artillerie à cheval» 
— officier de la Légion d'honneur, — 
baron de TEmpire, par lettres paten- 
tes de mai 1808, — confirmé dans 
son titre de baron, par lettres paten- 
tes do 17 février 181 5, — il hérita 
du litre de comte et de la pairie, en 
1817, û la mort de son père, Fran- 
çois-Marie d'Aboville. — Il mourut 
te i5 août 1820. 

A^KlKl^{André-Jo$eph)^ né à Anno- 
nay vers 1750, — commissaire du 
pouvoir exécutif en 1791, près le tri- 
bunal de cassation ï — ministre de la 
justice du 2 5 décembre 1799 au ï3 
septembre 1802, — sénateur titu- 
laire de la sénatorerie de Grenoble, 
nommé le 14 septembre 1802. — 
grand-officier de la Légion dlion- 
neur, — comte de T Empire. — Sous 
la Restauration, comte et pair (2 mai 
181 8), a laissé des descendants. 

ABSOLU DE LA GATINE, colonel 
au corps impérial du génie, directeur 
des fortifications, — commandant de 
la Légion d'honneur , — baron de la 
Gatine. 

KCH AKïy{Jacqnes-FrançoiS'Mich€Î]^ 
né à Metz, le 14 octobre 1778; — en- 
rôlé volontaire, il fit toutes les cam- 
pagnes de la Révolution et de T Em- 
pire. — Successivement colonel, gé- 
néralde brigade, général de division, 
puis lieutenant général, — baron le 
II décembre 181 5. — Plus tard, ré- 
compensé de son dévouement au gou- 
vernement de Juillet qui rappela à la 
pairie le i3 avril 1845. Il était com- 
mandant de la 3' division militaire 
et grand-officier de la Légion d'hon- 
neur. 

ACLOQUE {André), originaire d'A- 
miens, brasseur à Paris dans le fau- 
bourg Saint-Antoine au moment de 
la Révolution ; président de son dis- 



trict, et commandant deux bataillons 
de garde nationale. — Dévoué au 
malheureux Louis XVI, il était prés 
de ce prince qu*îl protégea lors des 
événements du 20 juin 92. Echappé 
à la tourmente révolutionnaire, il fut 
anobli par Tordonnancc du f x no-j 
vembre 18 14. 

ACLOQUE aîné, « ancien chef de kl 
légion d'Amiens, dont le fils, capi- 
taine d'état-major de la garde royale, 
a rendu des services signalés à la 
bonne cause. — Anobli par lettres , 
patentes du roi. » [Moniteur du 4J 
avril 18 16,) 

ACLOQUE DE SAINT -ANDRÉ' 

(André-Gabriel)^ fils du précédent, 
— Ecuyer, — Aide-major de la gardel 
nationale de Paris. — Anobli par 
lettres royales de septembre 1814, qui | 
Tautorisent à joindre à son nom ce- 
lui de Saint-André, — créé baron 
par lettres royales, enregistrées le 20 
janvier j833. 

ADAM, président du tribunal civil de 
Rouen, 1824. 

ADET {Pierre-Auguste), préfet de la 
Nièvre, chevalier de T Empire^ par 
lettres patentes de mai 1S08. 

AGAR DE MERGUEZ DE MOS- 

BO U RG ( Jean- Antoine- Michel ) , 
créé comte par lettres patentes en- 
registrées le Il mai 18 16. — Né en 
1771, dans le département du Lot, il 
obtint par la protection de Murât» 
alors maréchal de France, les fonc- 
tions de commissaire du gouverne- 
ment auprès du nouveau roi d'Etru- 
rie, — Président du conseil général 
de son département, en 1804, et 
membre du Corps législatif. — Il de- 
vint administrateur des finances de 
Murât, nouvellement créé grand-duc 
de Berg et de Cléves, — et, plus tard, 
son ministre à Naples. 

AGARD DE ROUMEJOUX, maire 
(Dordognc), iS:5. 

AGASSE {Pierre-GuUlaume), gentil- 
homme servant chez le roi LouisXVL 



AL 



AL 



— Confirmé dans sa noblesse par 
lettres patentes, enregistrées le 20 dé- 
csmbrc 181 7* 

AGIS DE SAINT* DENIS [Louis^ 
Picn'c) , président du canton de 
Bcauménil, arrondissement de Ber- 
nay , département de l'Eure ; — 
membre du collège électoral de ce 
département. *— Investi du titre de 
baron, avec majorât volontaire de 
5,700 fr., composé du château de 
Moulin-Chapelle, même canton, par 
lettres patentes du 10 avril 181 1» en- 
registrées à la cour impériale de 
Rouen, le 4 juin 181 1* 

ILGUESSEAU (d*), sénateur, nomme 

le I" février r8o5, — commandmt 
Je la Légion d'honneur^ — comte de 
TEmpire, — puis pair de Fraiice, 
membre du comité des pétitions à la 
Chambre des pairs, sous la Restau* 
ration. — Marquis et pair, 2 mai 
1818 

AIGREMONT (d), colonel du i3' ré- 
giment de cuirassiers de la :.arde im- 
périale. — Sa belle conduite au siège 
de Lérida (22 avril 18 10) lui valut 
le graJc de général de brigade et le 
litre de baron de l'Empire, par lettres 
patentes du 2 5 mai i^?iî. — confirmé 
baron le 3o décembre 18 ig. ^-Com- 
manda le département de TAHicr, 
1822. 

AILLIET (Pierre-GabrUÎY chevalier 
de TEmpirc, par lettres p.ttcnics du 
i5 décembre 1810. 

ALBERTAS { Jean-Baptiste Su- 
{anne d'j. Au moment de la Révo- 
lution, premier président de la Cour 
des Comptes. — La restauration le 
trouva occupé de spéculations com- 
merciales. Nommé préfet des Bou- 
chcs-<iu' Rhône, sous Louis XVÎII, 
et créé pair de France avec le tirre 
de marquis, par Tordonnance du 4 
septembre 1817. 

ALBON (André'Sux(tnne marquis d*), 
maréchal de camp, chevalier de 
Saint Louis et de Saint-Jean de Jé- 
rusalem , commandeur de TOrdre 



impérial d'Autriche, confirmé dans 
son titre de manjitis, avec création 
du majorât composé du château d*A- 
vanges» à Saint-Romain-de-Popey, 
arrondissement de ViUefranche (let- 
tres patentes du 1 1 Juillet 1820). 

ALBERT, général de brigade. — com- 
mandant de la Légion d'honneur^ 
chevalier de Tordre royal de la Cou- 
ronne de fer, — baron de F Empire. 

ALBISSON (Jean), conseiller d*Êtat. 

— Chevalier de l'Enipire, par lettres 
patentes du 1 1 août 1808. 

ALDEBERT (Jean-Pierre d% ano- 
bli et confirmé par lettres enregis- 
trées le 21 juillet 1818. 

ALEIN (François-Mathieu)^ chevalier 
de r Empire par lettres patentes du 
22 octobre iSiu 

ALFIERI DE SOSTEGNO, maître 
des cérémonies du prince Borghèse» 

— commandant de la Légion d'hon- 
neur, baron de TEmpire, 

ALIAMET DE CONDÉ, officier, 

1S18. 

ALIGRE (Etienne d*), né en 1770, 
dune grande famille de robe, célèbre 
par son immense fortune et le digne 
usage qu'il en lit. — Créé pair de 
France avec le titre héréditaire de 
marquis^ par l'ordonnance royale du 
4 septembre 181 7.— Mort le 14 mai 
1847, laissant pour héritier de son 
nom et de sa fortune, Eliennc-Marîe- 
Charles de Pommercu d*AUgre, son 
petit-fils, substitué aux nom et titres 
de son aïeul, 

ALIX (Jean- Baptiste) ^ chevalier de 
TEmpire, par lettres patentes du 14 
juin 1810. 

ALLARD (Jean-François), anobli par 
lettres enregistrées le 17 avril 1819. 

ALLEMAND» capitaine de vaisseau 
(1806), — contre-amiral (1809}, vice- 
amiral (1812), commandant delà Lé- 
gion d'honneur, comte de TEmpire. 

ALLIOT (Claude-Louis), chevalier de 



AM 



AN 



TEmpirc, par lettres patentes du 
i** Janvier i8i3. 

ALLOUIS [François), lieutenant-co- 
lonel au corps royal d' Etat-major, — 
créé baron, par lettres enregistrées le 
1 1 novembre 1822, 

ALMÉRAS, général de brigade,— com- 
mandant de la Légion d'honneur, 
— baron de TEmpire. 

ALQU 1ER ( Charles-Jean-Marie ) , 
chevalier de l'Empire, par lettres pa* 
tentes du 28 mai 1809, 

ALSACE (d*), chambellan de S. M. 
rErapercur, commandant de la Lé- 
gion d'honneur, — comte de T Em- 
pire, 

ALTHON SHÉE (d*). Ordonnance du 
Roi, qui porte que le titre de pair de 
France, et celui de comte dont est 
revêtu M, Shée sont déclarés trans- 
mîssibles, et passeront après son dé- 
cès à son petit-fils, Edmond d'Alton 
de Lignières, et autorise ce dernier 
à joindre ù son nom celui de Shce, 
et à prendre dès à présent le titre de 
baron, du 26 décembre 181 5, (Bulle- 
tin LV, n'^ 339.) 

AMADE, officier de la garde royale 
1816. 

AMÉ DE SAINT-DIDIER {Aîexan- 
dre-Charlcs-Nicoîas), préfet du Pa- 
lais, membre du collège électoral du 
département des Basses-Alpes, offi- 
ci::T de la Légion dMionneur, — ba- 
ron de TEmpire, mort le i5 avril 
i85o. — 11 a laissé des représen- 
tants* 

AMEIL, colonel du 24" régiment de 
chasseurs ù cheval, — puis général de 
brigade, — officier de la Légion 
d'honneur, — baron de l'Empire. 

AMELIN (Jean-Louis), créé chevalier 
par lettres du 11 juin 1 8 1(3, enregis- 
trées le 24 du même mois. 

AMËY, général de brigade, — puis gé- 
néral de division , — commandant 



de la Légion d'honneur, — baron de 
TErapire. 

AMIOT { Louis- Aspais)^ maire de 
Saint-Martin-du-Tertre, — mem- 
bre du collège électoral de Seine-et- 
Marne, — créé baron , avec majorât 
volontaire composé d'une inscrip- 
tion de 10,020 fr., par lettres paten- 
tes du 3 mars 1814, confirmé dans 
son titre le 3 février rS 1 5 . 

AMY (Antoine-Toussaint), créé noble 
par lettres enregistrées le 3o décembre 
1 8 1 5 . — Nous pensons que c'est le dé- 
puté d'Eure-et-Loir à la première 
législature, juge au tribunal de pre- 
mière instance de la Seine, après le 
18 brumaire. — Puis président, et 
cité longtemps au palais comme sa- 
vant jurisconsulte. 

AMY, médecin du roi, 181 5. 

AMY, colonel du 6" régiment d'infan-j 
terie légère, — officier de la Légion 
d*honneur, — baron de l'Empire. 

ANGELOT, homme de lettres, 1821. 

ANDLAW (d'), écuyer de S. M. T Im- 
pératrice Joséphine, — commandant 
de la Légion d'honneur, — baron de 
l'Empire. 

ANDL.\W (d*), chambellan de S. M. 
FEmpereur, — grand officier de la 
Légion dlionneur, --comte de TEm- 
pire. 

ANDRAULT [Théodore), créé noble 
par lettres enregistrées le t> mai 
1822. 

ANDRÉ [Jean-Marie-Armand]^ pro- 
priétaire à Rabastens (Tarn), investi 
du titre de baron^ avec majorât com- 
posé de deux maisons au même lieu, 
(Lettres patentes du 17 mai 1828,) 

ANDIiÉ (Jean-Pierre), député delà 
Lozcre^en 179 5, au Conseil des Cinq- 
Cents, proscrit de fructidor et frappé 
de déportation i réfugié en Angleterre, 
puis rappelé au 18 brumaire. — Louis 
XVIII, par lettres patentes du 18 
août 18 14, — l'anoblit, disent ces 
lettres, « pour preuves de dévouement 
à notre personne. » 



ANDRÉ (Martin d'). censeur de la 
Banque de France, ex-présideni du 
tribunal de Commerce, anobli par 
ordonnance du roi du 25 juillet 1827, 

— en récompense de nombreux ser- 
vices rendus ù TEtat et au Corn» 
merce, dans les divers emplois qu'il 
a remplis. {Moniteur do 14 août 

18.7.) 

ANDRE, ci-devant évéque de Quim- 
per, membre du chapitre impérial de 
Saint'Denis, — baron de l'Empire, 

ANDRÉ DE LA FRESNAYE {Noël- 
Urbain)^ investi du titre de baron de 
la Fresnaye, avec majorât volontaire 
de 6,014 francs, composé du domaine 
du même nom, près Falaise, par let- 
tres patentes du i3 avril 181 1.) 

ANDRÉ {Jacques-Louis), directeur de 
Tenregistrement à Troyes, anobli par 
lettres du 27 septembre 182^1 enre- 
gistrées le 6 décembre 1823. 

ANDRÉOSSY, général de brigade, 

— puis général de division, — ins- 
pecteur général du corps impérial 
de l'artillerie, — grand' aigle de la 
Légion d'honneur, — commandeur 
de Tordre royal de la Couronne de 
Fer, — grand chancelier de Tordre 
des trois Toisons d'or.^ — Membre de 
r Institut formé au Caire, il fut 
cliargé de plusieurs travaux et de 
missions scientifiques par la com- 
mission d'Egypte , — baron , puis 
comte de TEmpire, 

ANDROUIN-BEAUFORT- 
D^HAUTPOUL (Benoît'Edouard' 
Magdclcinc d), chevalier de TEm- 
pire par lettres patentes du 26 avril 
iSio» 

îGLÉS (Jules-Jean-Baptiste) , fils 
du célèbre président d'âge de la 
Chambre des Députés sous lequel eut 
lieu l'expulsion de Tabbé Grégoire, 
Celui-ci, maître des requêtes dus 
1809^ fut ministre de la police sous 
le gouvernement provisoire de 1814 
çt devint conseiller d'Etat quclqr.es 
mois après, puis préfet de police, — 



Anobli au mois de mars 1816, avec le 
titre de comte, qui déjà lui avait été 
accordé sous l'Empire. — Les lettres 
royales enregistrées le 16 mars i Si 6. 

ANGOSSE (d*), né vers 1774.— Emi- 
gré, rentré en 1801, — puis cham- 
bellan delEmpereur^ il remplit plu- 
sieurs missions diplomatiques et ac- 
compagna l'archiduchesse Marie- 
Louise jusqu'ù Paris, — nommé peu 
après préfet du département des Lan- 
des, qu'il administra jusqu'au 1 2 mars 
1814^ — officier de la Légion d'hon- 
neur, — comte de TEmpire. — Après 
le 20 mars 181 5, préfet du Haut- 
Rhin, — créé pair de France en 
18 19. 

ANGOT DES ROTOURS (Jean- 
Julien), capitaine de vaisseau, — créé 
baron par lettres enregistrées le 6 jan- 
vier 18 17. 

ANGOT DES ROTOURS (François- 
Mathieu), écuyer, chevalier de Saint- 
Louis, — créé baron par lettres en- 
registrées le 2 5 novembre 1820, 

ANGUISSOLA DE GRASSANO 

(Ranuce), membre de Tadministra- 
tion des hospices de la ville de Plai- 
sance (1806)^ — sénateur (nommé le 
18 mars 1809), —président du col- 
lège électoral du département du 
Tarn (181 1), —membre de la Lé- 
gion d'honneur, — comte de TEm- 
pire- 

ANSELME ( CharleS'FranqoiS'A m- 
bj'oisC'Barthélemy), colonel du 25* 

régiment d*infanterie légère, — offi- 
cier de la Légion d'honneur, — che- 
valier de l'Empire par lettres paten- 
tes du 2 mars 1811, — puis baron de 
TEmpire. 

ANTH ELM E {Pierrc-Joseph-A Icxan- 
drc), chevalier de l'Empire par let- 
tres patentes du i5 juillet i8ïo. 

ANTEAUME DE SURVAL [André* 
Joseph)^ investi du titre de baron^ 
avec majorât composé d*immeubles 
situés dans Tarrondissement de Fa- 
laii.e (Calvados). (Lettres patentes du 
7 juillet 1827.) 



ÎT 



AR 



AR 



12 



ANTHEAUME (de Seine-et-Marne), 
j8i6. 

ANTHEAUME (Ckarles-Louis), ano- 
bli par lettres enregistrées le i3 mai 
1823, 

ANTHEN AlSE(Armand'Charlesà'), 
écuyer, — investi du titre de comte, 
avec majorât composé d'one maison 
sise à Angers, sur la terre de Saint- 
Philbert-en-Mauge, près Beaupréau 

— par lettres patentes du 21 avril 
1828. 

ANTHOINE baron DE SAINT-JO- 
SEPH [François] , gentilhomme ho- 
noraire de îa chambredu roi confirmé, 
dans ledit titre concédé à son père le 
10 septembre iSio* (Lettres patentes 
du 6 décembre 1827.) 

ANTHOINE (Antoine-Ignace) y maire 
de Marseille, officier de la Légion 
d'honneur, investi du titre de baron de 
Saint-Joseph, avec érection du majo- 
rât volontaire de 7,000 fr.| composé 
d'immeubles situés au quartier de 
Saint Joseph à Marseille, (Lettres pa- 
tentes du 10 septembre 1808. 

ANTHOUARD DE VRAINCOURT 
{Charles-Nicolas d')^ général de bri- 
gade, — aide de camp du prince Eu- 
gène^ — commandant de la Légion 
d'honneur, — chevalier de Tordre 
royal de la Couronne de Fer^ — ^comtc 
de l'Empire, — mort le 14 mai i852. 

— lia laissé des représentants. 

ANTON IN (Jean-Baptiste), cheva- 
lier de l'Empire par lettres patentes 
du 2 5 mars 1809. 

ARBAUD DE JOUQUES (Joseph- 
Charles- André à' )y sous-préfet à Aix 
(Bouches-dti- Rhône), puis préfet des 
Hautes-Pyrénées, — Baron de rEm- 
pire, autoris à établir un majorât 
volontaire de 8,100 francs, sur une 
maison sise â Aix, sur le Cours, — 
affectée comme siège de ce majorât» 
par lettres patentes du 16 mai 181 3. 



^Préfet de la Charente-Inférieure, 
puis du Gard, en 181 5, — sous l'ad- 
ministration duquel eurent lieu, à 
Nîmes, les troubles dénoncés à la 
Chambre par Madier de Monljau, et 
qui faillirent coûter la vie au général 
Lagarde. — L'échafaud révolution- 
naire a moissonné, pour cause de ré^ 
action ou de royalisme, André-Éléa- 
zar Arbaud, père du précédent, et 
deux autres Arbaud de la même 
famille , tous originaires de Mar- 
seille. 

ARBERG DE VALLANGIN {Char- 
les-Philippe d*), fils d'un général au- 
trichien de ce nom, — chambellan 
de l'Empereur, — préfet do départe- 
ment des bouches du Weser, à Brème. 

— Officier de la Légion d'honneur, 

— comte de TEmpire* 

ARBOD, colonel du 114* régiment 
d'infanterie de ligne, — officier de la 
Légion d'honneur, — baron de l'Em- 
pire. 

ARBORIO BIAMINO [Pierre), pré- 
fet du département de la Stura. — 
membre de la Lcgion d'honneur, — 
chevalier de TEmpire, par lettres pa- 
tentes du 10 septembre 1808, — puis 
baron de l'Empire, 

ARBORIO -GATTIN ARA, évêque 
d'Asti, sacré le 24 septembre 1788, 

— membre de la Légion d'honneur, 

— baron de l'Empire, 

ARCYS (Jcan-Lùuis-Hippolyte d'), ca- 
pitaine de cuirassiers, — anobli par 
lettres royales enrengistrées le 14 
mars î8i8. 

ARDO I NO (Nicolas), maire de Diane- 
Marine, — investi du titre de baron 
avec majorât, consistant en une in- 
scription d€rente,par lettres patentes 
du 8 avril 18 13^ 

AREMBERG (Louis-Engelbert d'), 
de la grande maison de ce nom, né à 
Bruxelles en 1750. Il était le frère 
aîné du comte de Lamark^ l'ami de 



i3 



AR 



AR 



H 



Mirabeau, et que son dévouement 
à la famille royale, et à la malheu- 
reuse reine surtout, rendit célèbre. 
Cétait un trop grand personnage 
par sa naissance et sa fortune pour 
que Bonaparte, proclamé Empereur, 
ne cherchât point à se l'attacher : 
successivement créé sénateur, le 19 
mai 1806, — officier de la Légion 
d'honneur, — chevalier de Tordre de 
la Couronne de fer, — comte de l'Em- 
pire* — Les événements de 1S14 
ayant séparé les Pays-Bas de la 
France, M. d'Aremberg reprit son 
titre de duc et s'empressa de recon- 
naître le nouveau royaume qui ve- 
nait se former du riche héritage de 
Tancienne maison de Bourgogne. — 
Mort en 1820, aveugle déjà depuis 
longtemps. 

ARJUZON [Gabriel- Marie-Thomas 

d*), chef du 4* bataillon de la garde 
nationale, 1814» — chevalier de 
Tordre du Mérite, de Hollande, — 
membre de la Légion d'honneur, — 
comte de TEmpire, par leitres pa- 
tentes du a février 1809. 

ARGENT DEUX - FONTAINES 
(CAar/e^-3/ariVd'},écuyer, chef d'es- 
cadron, — officier de la Légion d'hon- 
neur, investi du titre de baron, avec 
majorât composé de son château de 
Bouville, à Saint-Jean de Froidman- 
tel (Loir-et-Cher). — Leitres patentes 
du 28 janvier 1826. 

ARMAND {Joseph), né à Bourg-cn- 
Bresse (Ain), — chef de bataillon 
dans le 2' régiment d^infanterie de 
ligne, puis colonel du 22*" régiment 
d'infanterie de ligne^ — se distingua 
à Wolin (Pomcranie prussienne), au 
fiégc de Dant2ick,au combat d'Heil- 
ïberg et û la bataille de Friedland, — 
commandant de la Légion d'hon- 
neur, — chevalier de TEmpire, par 
lettres patentes du 2 5 mars 181 3, 
— puis baron de l'Empire. 

ARNAUD DE C LER MO NT (CA^r- 
les- Théodore)^ chevalier de TEmpire 
par lettres patentes du 5 octobre 
1808. 



ARNAUD {Jean-Baptiste d'), colonel 
du 5S« régiment d'infanterie de ligne, 

— puis général de brigade, — mem- 
bre de la Légion d'honneur, -^ che- 
valier de TEmpire par lettres paten- 
tes du 28 janvier 1809, — baron de 
TEmpire jpar lettres patentes du i5 
mars 1810, — confirmé dans ce der- 
nier titre le 2 3 mars 1816, 

ARNAULT {Antoine- Vincent), mem- 
bre de T Institut, —chevalier de l'Em- 
pire par lettres patentes du 3 mai 
1809, — puis baron de TEmpire^ — 
mort en 18 36. — Il a laissé des re- 
présentants. 

ARNOU {Jean-Joseph), membre du 
Conseil général de la Loire*Infé- 
rieurc, — investi du titre de baron, 
avec érection d*un majorât composé 
d*une partie de sa terre de Baronière, 
sise à La Chapelle-Saint-Florent 
(Maine et' Loire), lettres patentes du 
21 août 1828. 

ARNOU LD (Ambroise-Henri), maître 
des comptes,— chevalier de TEmpire 
par lettres patentes de mai 1808. 

AURIGHI DE CASANOVA {Jean- 
Thomas), né en Corse en 1777, — 
général de division, — colonel géné- 
ral des guidons de la garde impériale» 

— sénateur, — commandant de la Lé- 
gion d'honneur, — chevalier du Mé* 

'rite militaire de Bavière, — duc de 
Padoue, 1808. — ^ Il a laissé une fille 
et un fils héritier de son titre : Ernest 
Arrighi, — duc de Padoue, — ancien 
élève de TEcolc polytechnique, — 
préfet de Seinc-et-Oise. 

ARRIGHI, préfet du département de 
la Corse, — membre de la Légion 
d*honncur, — baron de TEmpire. 

AURIGHI DE CASANOVA, évéque 
d'Acquî, — membre de la Légion 
d*honneur^ — baron de TEmpire. 

ARTAUT (Jean-Pierre), chevalier de 
TEmpire, par lettres patentes du 3 1 
janvier î8io» 

AKTH{J\S {Philippe-Claude,) mem- 
bre du collège électoral du départe- 



i5 



AS 



AU 



i6 



ment de Tlndre, — investi dti titre 
de baron de PEmpire, avec majorât 
volontaire de 8,394 fr, 90 centimes, 
consistant dans la terre de Charnisay 
par lettres patentes dti 29 janvier 
1811,^ — confirmé dans son titre de 
baron par lettres patentes du 28 dé 
cembre ï8i6, 

ARTIGUES, commandant à Blaye, 
1824. 

ASINARI DE BERNEZZO, membre 
du collège électoral du département 
du Pô , — membre de la Légion 
d'honneur, — baron de l'Empire* 

ASINARI DE SAINT. MARSAN, 
conseiller d'État, — ministre pléni- 
potentiaire près le roi de Prusse, — 
membre de la Légion d'honneur, — 
comte de TEmpire* 

ASPAIS-AMÏOT {Louis), créé baron 
par lettres enregistrées le 20 février 
ï8t5, — Il existe d'autres lettres 
d*enregistremeot sous la date du 17 
juin de la même année, au profit de 
Louis Aspais-Amiot, — baron, -- 
Est-ce le même personnage ou un 
frère des mêmes nom et prénoms? 

ASSAULT, ancien officier de Tarmée 
de Vendée, — anobli par ordonnance 
royale du 11 juin 1816. {Moniteur 
du II juillet 1816.) 

ASSELIN DE WILLIANCOURT 
{Domiîîen- Joseph), général de divi- 
sion, — maréchal de camp (1814), — 
commandant de la Légion d'honneur, 

— baron de T Empire par lettres pa- 
tentes du 5 août i8r2, — confirmé 
dans son titre par lettres patentes du 
\ I novembre 1814 ;^mort en i835. 

— lia laissé des représentants. 

ASTO RG {Jacques 'Pierre-Protbade- 
Hippoïyte, comte d'), contre-amiral, 

— chevalier de Saint- Louis, — offi- 
cier de la Légion d'honneur, confirmé 
dans son titre de comte, avec on ma- 
jorât composé du domaine de Poli- 
gny, dans le Jura, — lettres patentes 
du 3o août 1825. 



ASTO RG [Jacques-Pierre-Prothade- 
Hippolyte d'), président du canton 
de Méreville, — maire de Saint-Cyr- 
la*Rivicre (Seine-et-Oise),— membre 
du collège électoral et du conseil du 
méxnt département , — investi du 
titre de baron de TEmpire, avec érec- 
tion d'un majorât volontaire de 6,000 
francs, composé d'immeubles sis au- 
dit canton, par lettres patentes du 12 
juin 1809, — comte le 3o août 1825. 

ASTRIC, maire (Ariége), 1823. 

ATH ALI N {Louis-Marie-Jean'^ap' 
tisle), baron par lettres patentes du 
roi du 1 3 janvier 181 5, portant col- 
lation de ce titre par décret non suivi 
de lettres. 

AUBERT {François) , chevalier de 
TEmpire, par lettres patentes du 18 
juin 181 3. 

AUBERT {Pierre-Antoine^Parfait) , 
chevalier de l'Empire, par lettres pa- 
tentes du 19 janvier i8f 1 . 

AUBtlRT DU PETIT'THOUARS 
{Abeî-Ferdinand), député au Corps 
législatif, chevalier de l'Empire, par 
lettres patentes du 1 1 juillet 1810. 

AUBERT-LINSOLAS, officier, 1825. 

AUBRÉE, colonel du 1 1« régiment 
d*infanterie de ligne, — membre de 
la Légion d'honneur, — baron de 
l'Empire. 

AUBRESPY-COURSELLES {Jean- 
Laurent d'), chevalier de TEmpire, 
par lettres patentes du 20 juillet 
1808. 

AUBRY (Pierre), capitaine, — puis 
colonel du ig*" régiment d'infanterie 
de ligne, — officier de la Légion 
d'honneur, — baron de l'Empire, 

AUBRY D'ARANCEY {Joseph-Ga- 
briel) ^ général de brigade du génie, 
inspecteur d'artillerie* — Il fit toutes 
les guerre? de la Révolution, se si* 
gnala à Farmée des Pyrénées, lors de 
la première invasion des Espagnols, 
— obtint tour à tour plusieurs com- 



ï7 



AU 



AU 



i8 



mandements importants, — fortifia 
un grand nombre de places en Italie 
et en Allemagne, — présida deux fois 
le collège électoral du département 
de l'Ain, — ofticier de la Légion 
d'honneur, chevalier de l'Empire, par 
lettres patentes du 9 mai 181 1, puis 
baron de l'Empire,— mort le 22 sep- 
tembre i835. — Titre éteint^ 

AUBRY DE LA BOUCHARDERIE 
(Claude-Charles) , né en 1773 , à 
Bourg-en-Bresse (Ain). — Sous-lieu- 
tenant d'artillerie {10 mars 17^,2), — 
lieutenant en second (r'" septembre 
1792), — lieutenant en premier (i3 
avril 1793), — capitaine (r^ août 
1793), — fit les campagnes des ar- 
mées du Nord, de la Moselle, du 
Rhin et d'Italie, où il se signala au 
passage du Mincio, à Mosambano, 
— fit partie de l'expédition de Saint- 
Domingue (1801), pendant laquelle 
il fut nommé chef de bataillon, di- 
recteur d'artillerie , — major dans 
l'artillerie légère f23 mai i8o3), — 
puis colonel du 8" régiment à pied de 
la même arme, — chct d'état-major de 
l'artillerie du corps d'armée de Nïassé- 
na(i8o9). Sa belle conduite à Essling 
lui valut le gradede général de brigade 
et le titre de baron qui lui fut con- 
féré par un décret du 1 5 août 181)9. — 
Successivement iuîipectcur d'artille- 
rie, — directeur de l'écoL' d'artillerie 
à Alexandrie, — il ol^vint le 2 août 
iSi I une dotation de .\.,r-^ ofr.; — il 
commanda l'artillerie du 2'' corps de 
la grande armée à Smolensk, l^olotsk 
et Volontina; — général vie division, 
il commanda l'an i lier ie du i i'" corps 
formant l'avant-garde de la grande 
armée à Lutzen, Bautzen et Leip- 
sickjOù il fut bL'<sé morljlLmjnt. 

AUBUSSON DE LA FELILLADE 
(d'y, d'ancienne a i'.li-.sire t.i:ni!lj, 
am'LMS>adeur de S. M. riùnpereiir 
près S. M. le roi de Hollande, — 
c(i m mandant dj !.\ Lésion d hon- 
neur, — Ci)mtede l'I'-inpire. 

Al: BL'SSON [Loins\xr6c chevalier par 
lettres patentes du i" février 18 17. 



AUDIER-MASSÏLLON (Brimo-Phi- 

libcrt), membre de la Légion d'hon- 
neur, juge en la Cour de cassation, 
chevalier de l'Erp.pire, par lettres pa- 
tentes de mai i8o^^ 

AUGER ( Aiiffustin ) , chevalier de 
TEmpire, par lettres patentes du 20 
août i8o8. 

AUGEREAU, général de brigade, — 
commandant de la Légion d'honneur, 

— baron de TEmpire. 

AUGEREAU (Pierre - François- 
Charles) , général de division (an 
VI II), — maréchald' Empire ^an XII), 
grand aigle de la Légion d'honneur, 

— chef de la quinzième cohorte, — 
grand dignitaire de Tordre de la Gou- 
rou ne-de- Fer, — grand cordon de 
l'ordre de Charles III, — duc de 
Castiglionc (7 janvier 1809), — ^^'^c 
une dotation de 80,000 fr. — Pair de 
France sous la Restauration. 

AUGIER (Anuet), chevalier de l'Em- 
pire, par lettres patentes du 3i jan- 
vier 18 10. 

AUGIER , ancien négociant de Co- 
gnac, député protestant en 1789 du 
tiers Etat du b.iilliage d'Angoulème 
aux l'tals généraux, — signa la pro- 
testation des 12 et i5 septembre 
1791. — Ano'L^li par lettres patentes 
du roi Louis W'III, du 6 septembre 
18 14 (Bulletin XL, n" 707). — Voici 
les considéranlsde ces let 1res commu- 
nes ù vingt-cinq autres familks que 
lîous rappellerons à leur rang : f. Vu 
les bons et loyaux services que nous 
ont rendus aux Etats généraux les 
députés ci-dessous; voulant leur don- 
ner soit vlans leur personne, soit dans 
celle des eiifants de ceux d'entre eux 
qui sont morts depuis cette époque, 
un tém(Mgnage de notre bienveil- 
lance et de notre satisfaction, nous 
avons anobli et anoblissons, décore 
et décorons du titre et qualité de no- 
bles les sieurs Augier..., etc. » 

AULAKD, colonel en second, — com- 
mandant le 2'^ régiment d'infanterie 



'9 



AU 



AV 



30 



de ligne, — puis colonel du 64" ré 
giment dUnfariterie de ligne, — offi- 
cier de la Légion d'honneur, — baron 
de l'Empire, 

AULAY DE LAUNAY (Jean), géné- 
ral de division , puis maréchal de 
camp. 1814, — commandant de la 
Légion d'Honneur, — baron de rEoi- 
pire, — mort le 1 1 juin 1841. — Il a 
laissé des représentants. 

AULMONT DE VERRIÈRES (M- 
colas Grégoire)^ général de brigade 
d'artillerie , — commandant de la 
Légion dlionneur, — chevalier de 
TEmpire, par lettres patentes du 
9 janvier 1810, — puis baron de 
l'Empire. 

AUMONT (N. de Pionne, neveu du 
duc dAumont, mort en 1799). — Né 
en 1762, — émigré en 1791, — ren- 
tré en 1814» — commandant de la 
14* division militaire en 181 5, il re- 
joignit Louis XV III à Gand, — créé 
premier gentilhomme de la Chiimbre 
et, par ordonnance du 4 septembre 
1817, pair de France avec le titre 
de duc uni à sa pairie* {Bulletin des 
lois, f. GLXXI, 0*^2688.) 

AURRAN DE PIERREFEU {Jac- 
ques-Casimir)^ investi du titre de 
baron > avec majorât composé de la 
terre de Fontfraye, arrondissement de 
Toulon. Lettres patentes du 22 mars 
i83i, 

A U R T O L {Antoine - Dominique] , 
écuyer, investi du titr* de baron, 
avec majorât volontaire, en vertu de 
décrets, mais dont les ettres patentes 
ont été accordées par le roi^ le 3i 
août 1819, et composé des bien sis 
dans 'arrondissement de Trévoux, 
de 5,000 fr. 

AUSSENAC {Pierre-Gabriel), adju- 
dant-commandant, puis général de 
brigade, — puis maréchal de camp ; 
— officier de la Légion d^hooneur, 
-- baron de l'Empire, — mort le 27 
février i833. -^ Titre éteint. 



AUTANCOURT [Pierre d'), major 
des chevau - légers polonais de la 
garde impériale, officier de la Légion 
d'honneur, chevalier de l'Empire, 
par lettres patentes du 20 août 1808. 

AUTHEREAU (d*), i83o. 

AUTIE (Jean^François- Etienne)^ né 
à Villeneuve (Hérault), capitaine- 
adjoint à l'armée des Pyrénées (1793), 

— aide de camp du général Ménard 
(1797), — puis colonel do 8" régiment 
de ligne, — fil la campagne d'Espa- 
gne. 1808, — se distingua au siège 
de Cadix. — Officier de la Légion 
d'honneur, baron de T Empire, avec 
une dotation de 4,000 fr., le 19 août 
1809. 

AU VIT Y {Jean- Abraham), chevalier 
de TEmpirej par lettres patentes du 
2 avril 1812. 

AUVRAY {Louis - Marie) ^ colonel 
d'infanterie,— préfet du département 
de la Sarthe, — membre de la Légion 
d*honneor, — baron de TEnipire, — 
mort le 1 \ novembre i833. Il a laissé 
des représentants. 

AVARAY BÉSIADE {Charles-An- 

toineà'), 16 août 1817. Député de la 
noblesse du bailliage d'Orléans aux 
Etats généraux, — incarcéré en 1 793^ 

— échappé à Téchafaud, — émigré 
puis radié* Il ne joua un rôle qu'en 
1814, où il porta au comte de Pro- 
vence, en Angleterre, l'adresse du 
Sénat. — Lieutenant général et créé 
pair de France par Fordonnance du 
5 septembre 1817, avec le titre de 
duc dont hérita son fils Antoine- 
François de Bésiade d'Avaray , le 
confident intime du comte de Pro- 
vence, qu'il avait accompagné dans 
toute l'émigration. 

AVICE, général de brigade, — officier 
de la Légion d^honneur, — baron de 
TEmpire, par lettres patentes du 12 
novembre 1809, — confirmé dans 
son titre par lettres patentes du 29 
mars 1817. 



2r 



BA 



BA 



22 



AVOGADO CASA^SOVA' (Joseph- 

Marie), chevalier de l'Empire, par 
lettres patentes du 24 février 1809. 

AVRANGE DHAUGERENVILLE 

(d*), colonel du 6* régiment de cui- 
rassiers, — puis inspecteur aux re- 
vues des t^ et i5* divisions militai- 
res, — membre de la Légion d'hon- 
neur, — baron de T Empire. 

AVRANGE DUKERMONT (Jean- 
François d'}, commissaire ordonna- 
teur de rhôtel impérial des Invalides, 
membre de la Légion d'honneur, 
chevalier de TEmpirc, par lettres pa- 
tentes de mai iSoS, portant colla- 
tion du titre de comte, par décret non 
suivi de lettres , mais confirmé par 
lettres royales du 18 novembre i8i5. 

AVRANGES DUKERMONT, vykt 
de la garde-robe du roi, 1817. 

AVRIL, général d^ brigade, — se si- 
gnala dans la guerre de Vendée, 
an VIII, — commandant de la Légion 
d^honneur, — baron de TEmpire. 

AVV, colonel attache à Tétat-major, — 
membre de la Légion d'honneur, — 
baron de TEmpire. 



AYMARD, colonel du 32* régiment 

dlnfanterie de ligne, puis général de 
brigade , — officier de la Légion 
d*honneur, — baron de T Empire, 
par lettres patentes du 20 juillet 

1808, — confirmé dans son titre par 
lettres patentes du 28 mars 18 1 8. 

AYME {CharleS'Jean-Louis) ^ adju- 
dant-commandant, officier de la Lé- 
gion d'honneur, — se distingua au 
siège de Dantzick, — baron de l'Em- 
pire, par lettres patentes du i5 janvier 

1809, confirmé dans son titre le 
I" juin t8î6; — mort le 27 juin 
i852. — A laissé des représentants. 

AYME {Jacques- René-Marie) » pre- 
mier chambellan de :5. M. le roi des 
Deux*Sici!es, — membre du collège 
électoral du dcpartement des Deux- 
Sèvres, — officier de la Légion d'hon- 
neur, — investi du titre de baron de 
la Chevrelière, avec majorât volon- 
taire de 10,353 fr*, composé du châ- 
teau de ce nom, dans les Deux Sè- 
vres, par lettres patentes du 27 juin 
181U 

AZÉMAR (d'), préfet du département 
du Var, — officier de la Légion d'hon- 
neur, — baron de TEmpire. 



hAEÏEK (François-Etienne de), con- 
firmé dans su noblesse par lettres 
royales enregistrées le 12 octobre 
1816. 

BABOIN DE LA BAROLLIÈRE, 
anobli par lettres patentes du 1 5 sep- 
tembre 1814^ (Bull, des Lois XLII^ 
n* 327.) 

IBACCIOCHI - MONTA LÉ (Jules) , 
dé à Aieiandrie, ^ chevalier de 



l'Empire, par lettres patentes du a 3 
Juin 1810. 

BACCIOCHI {Félix de), général de 
division^ — prince de Lucc|ues et de 
Piombino i8o5 , — grand duc de 
Toscane, en 1809, — épousa, le 5 
mai 1797, Marie Anne-Etisa Bona- 
parte, — sénateur (nommé le 20 no- 
vembre r8o4}. — grand aigle de U 
Légion d*honaeur. 



23 



BA 



BA 



24 



BACHASSON DE MONTALIVET 

{Jean-Pierre), ministre de Tinté- 
rieur, — conseiller d'Etat, — direc- 
teur général des ponts et chaussées, 
grand officier de la Légion d'hon- 
neur, — chevalier de TEmpire, par 
lettres patentes de mai 1808, — puis 
comte de T Empire ; — sous la Res- 
tauration, baron et pair, le 12 no- 
vembre 1821. 

BACHELIER DE MONCHAUX , 

ancien mousquetaire du roi, anobli 
par ordonnance royale du 3 1 août der- 
nier, en récompense de ses bons et 
loyaux services. [Monit, du 5 sep- 
tembre 18 16.) 

BACHELU, officier du génie pendant 
la campagne d'Egypte, où il se si- 
gnala particulièrement dans une af- 
faire contre Mourad-Bey, — général 
de brigade, — officier de la Légion 
d'honneur, — baron de TEmpire, — 
plus tard, lieutenant général. 

BACHER , chargé d'affaires près la 
Confédération du Rhin, — membre 
de la Légion d'honneur, — baron de 
r Empire. 

BACLER D'ALBE, adjudant com- 
mandant, — directeur du bureau to- 
pographique, — membre de la Lé- 
gion d'honneur , — chevalier de 
rOrdre Royal de la Couronne de 
Fer et de celui de Saint-Henri de 
Saxe, — baron de l'Empire. 

BAGEST BEIvER, général de divi- 
sion, — chef de rétat-major général 
du 3* corps de la grande armée, — 
— commandant de la Légion d'hon- 
neur, — comte de Mons. 

BAGNERIS (François), chef de ba- 
taillon, — aide de camp, 1807,— ad- 
judant commandant, 1809, — g^^néral 
de brigade, — maréchal de camp, — 
commandant de la Légion d'honneur, 
—baron de l'Empire ; — mort le 8 
mai 1839. — Titre éteint. 

BAFFIER (François), chevalier de 
TEinpire, par lettres patentes du 10 
septembre 1808. 



B AGN lOL (Jean - Louis - Charles) , 
chevalier de TEmpire, par lettres pa- 
tentes du II juin 1810, renouvelées 
le i3 janvier 181 5. 

BAILLE, colonel du 5 1'' régiment d'in- 
fanterie de ligne, — officier de la 
Légion d'honneur, — baron de Saint- 
Pol. 

BAILLI F (Pierre), chef de bataillon 
au 7* régiment d'infanterie de ligne, 

— membre de la Légion d'honneur, 

— chevalier de l'Empire, par lettres 
patentes du 9 décembre 1809. 

BAILLOD (Jean-Pierre), adjudant 
commandant, — puis général de bri- 
gade, — commandant de la Légion 
d'honneur, — baron de l'Empire ; — 
mort le i^mars i853.— A laissé des 
descendants. 

BAILLV, préfet du département du 
Lot, — officier de la Légion d'hon- 
neur, — baron de TEmpire. 

BAILLY DE MONTHION (Fran- 

çoiS'Gédéon), né à Tile Bourbon 
(Afrique), — sous-lieulenant au 74* 
régiment d'infanterie, 1793, aux ar- 
mées du Nord et de la Moselle, — se 
signala au blocus de Maubeuge, — 
aide de camp du général Turreau, il 
fit la guerre de Vendée, — tour à tour 
lieutenant-adjoint, — puis général de 
brigade, — aide-major général du 
prince vice-connétable de l'Empire, 

— commandant di la Légion d'hon- 
neur, — comn"iandeur grand-croix 
de l'ordre de Hessc, — chevalier de 
l'ordre royal de Bavière, — comte de 
l'Empire, avec une dotation de 10,000 
francs, le 17 février 1810 ; — mort le 
7 septembre i85o. — Titre éteint. 

BAILLY (Nicolas), juge à la Cour de 
cassation, membre de la Légion 
d'honneur, — chevalier de l'Empire 
par lettres patentes du 26 avril 1808. 

BAJOT DE CONANTRE (Charles- 
PliUippc), membre du collège électo- 
ral de Seine-et-Marne, — investi du 
titre de baron, avec majorât volon- 



20 



BA 



BA 



26 



taire de 10,373 francs, composé du 
domaine de Villevaudc (arrondisse- 
ment de Mcaux), par lettres patentes 
du i[) juin 181 3, — confirmé dans 
son titre le 17 février 181 5. — Le 
village de Conantrc, d'où MM. Ba- 
jot tirent leur surnom, fiiit partie du 
canton de Fèrc-Champcnoisc, arron- 
dissement d'Épcrnay (Marne). 

BALBE BKRTON DE SAMBUY. 

chambellan du prince Borghèsc, — 
colonel commandant la garde d'hon- 
neur de Turin, — membre du collège 
électoral du département du Pô, — 
officier de la Légion d'honneur, — 
baron de l'Empire. 

BALBI (Emmanuel)^ chevalier de 
l'Empire, par lettres patentes du 10 
février i8o«j. 

BALDELLI, prcfot du palais de S. A. 
la princo>se de Lucques et de Piom- 
bino, — baron dj T Empire. 

BALGL'ERIK, préfet du département 
du Gjrs. — membre de la Léi;ion 
d'hoan'jur, — baron de l'Empire. 

BALIN (Annand'Francois , chirur- 
i:ijn-iTiajor, — créé chevalier par let- 
tres royales du 10 avril 1S17, enrj- 
L;isîréjs le 10 mai suivant. 

BALI-AND (.'.ntuinc , chevalier de 
TEm pire, par Icttrei patentes du i3 
avril iSi i. 

BALLANT, pr .tireur général imré- 
rial prê;-. la c ;■:.■ à'appel de l)i;>:i, — 
mcm'red: l.i L' ;":un d hvnneur, — 
baron de l'Empire. 

BALl-KT "./cj//}, chevalier de TEm- 
pîre, ;\'.r Litres patentes du 24 fé- 
vrier iSî);). 

KALME. cop.seiller numieipal au Puy. 



r.^'.rJwir.'l de c.îiv.p. — ciJj!\'.ron par 
lettres royales, ».nr'.;-;is;rées le 10 
août 18 n"). 

BALTL'S, anobli par lettres du 28 



janvier 1809, renouvelées le 20 juil- 
let 1816. 

BANCALIS DE MAUREL {Jean- 
Louis-Henri) , créé baron et pair 
avec majorât, par lettres royales du 
29 juillet 1820. 

BAN 1ER (Jacques), juge en cassation, 

— chevalier de l'Empire, par lettres 
patentes de mai 1808. 

BAOUR [Jean-Abel), créé baron par 
lettres enregistrées le i3. 

BARAGUEY IVHILLIERS {Louis), 
célèbre par ses faits d'armes sous la 
Révolution, incarcéré après Taflaire 
de Custines, dont il av:iit été Taide 
de camp, —élargi après le 9 thermi- 
dor, ; — général de division, — pair, 

— comte de l'Empire par lettres 
patentes du 16 septembre 1808, avec 
une dotation de 20,000 francs, le 17 
février 180S. — Mort di:-gracié ;\ Ber- 
lin vers 181 3. 

BARAGlîEYD'HILLlERS(^c'/////t'), 
né i\ Paris, le (5 septembre 1795, — 
capitaine aux grcp.adicrs à cheval de 
la Lvirdc, — anobli par lettres du 16 
septembre iSi^S, renouvelées le 28 
décembre i8h', — créé comte par 
iLiîres royales cnr. :;ii.trJes le 10 mai 
1.M7» — pro..ui au ;'.;."^de de cjlonel 
après l\xpédiiiun d' A lier, — maré- 
chal de ca:np le 20 septembre i836, 

— lieutenant général le <"> août i8.|3, 

— commandant la division militiiire 
i!e licsancon en iSj'î — représen- 
tant A l'Assemblée constituante, — 
fondateur et président du Comité de 
hi rue de Poitiers, — membre de la 
Ca:nmission consultative en iS5i, 

— maréchal de Erance, le 28 août 
i83.|. — eî grand-croix de la Lé- 
gi; n d'iionneur. 

BARUAI'cON. a Sa Majesté vient 
di'accf)i\icr ;\ NL IVirrairon, con^eille^ 
.i'Lt'.r. lircctem- .jnéral de 1" enre- 
gistra ïv.e:'i'L et iies domaines, le titre 
L.e !-::ron comme récompense .!.• ses 
bons et honorables travaux, et la 
cour royale de Paris a enregistré les 



%^ 



BA 



BA 



28 



lettres patentes !e i*^ août solvant. 7> 
(Monit. du 26 juillet 1818, p. 899,) 

BARANGE, capitaine au 2* régiment 
de carabiniers, — membre de la Lé- 
gion d'honneur^ — baron de TEm- 
pire. 

BARATON jy^ÈTAT (Philippe), ano- 
bli par lettres patentes du 4 novem- 
bre i8r4j — créé baron le 4 février 
i8i5, 

BARBANÈGRE, colonel du 48erc-i- 
ment d'infanterie de ligne, — se si- 
gnala à Icna et à Austerlitz, — géné- 
ral de brigade, — commandant de k 
Légion d'honneur, — chevalier de 
Tordre royal de Saint- H en ri de Saxe, 
— baron de FEmpire. 

BARBARON (/îa>'mow^,chevalierde 
i'Empire par lettres patentes du 19 
janvier 1812, 

BARBAY, lieutenant-colonel, 1818. 

BARBÉ (François-Martin- Trophime)^ 
chevalier de TEmpire par lettres pa- 
tentes du 1 9 janvier 1 8 1 1 . 

BARBÉ DE MARBOIS (François), 
né à Metz, et tils du directeur de la 
Monnaie de cette ville, — conseiller 
au Parlement, — intendant de Saint- 
Domingue, — député de la Moselle 
au conseil des Cinq-Cents, — con- 
damné de fructidor et déporté à la 
Guyane, — rappelé au 18 brumaire^ 
^conseiller d*Etat en 1801» — mi- 
nistre du Trésor public. — sénateur 
et comte de TEmpire en 181 3, —puis 
premier président de la cour des 
Comptes, — remplace, en i8i5, 
M. Pasquier au ministère de la Jus- 
tice et aux Sceaux, — marquis et pair 
de France, par lettres royales enre- 
gistrées le 2 mai 1818» 

BARBIER (iVico/fl^), général de bri- 
gade, — otticier de la Légion d'hon- 
neur, — chevalier de Thmpire, par 
lettres patentes du io juin 1811, — 
puis baron de TEmpire. 

BARBIER (P^m/)» intendant militaire^ 



— créé baron, p.ir lettres roya' en- 
registrées le 

BARBIER h' AVCOVHT (François), 

référendaire au sceau de France, — 
créé écuyer par lettres royales enre- 
gistrées du 8 mai 1819. 

BARBIER DODRI, lieutenant -colo- 
nel. 1817. 

BARBIER DE SAINT-HILAIRE, 
eut ses lettres de noblesse renouve- 
lées le i^' juin 1816. 

BARCHOU (Jean-Hilaire), créé che- 
valier par lettres royales enregistrées 
le 22 juin 18 î6. — chevalier de 
Saint- Louis et de la Légion d1ion- 
neur, — maire de Brest, — investi 
du titre de baron, — majorât com- 
posé de sa terre de Penhocn, arron- 
dissement tie Guingamp, — lettres 
patentes du iG avril ï83o. 

BARDET, officier vendéen, 1822. 

BARDET DE MAISONROUGE 
(Maniai), chef de brigade (an VIII), 

— colonel du 27* régiment d*infantc- 
rie de ligne (1S06),— général d<^ bri- 
gade (1807), — commandant de la 
Légion d'honneur ; — sa belle con- 
duite à Wittemberg (181 3) lui valut 
le titre de baron de rEmpirc; — ^mort 
le 3 mai 1S37, — Titre éteint. 

BARDIN (Étierme-A lexandre), colo- 
nel d^infanlerie, — cré^ baron par 
lettres royales enregistrées le 25 no- 
vembre 1816. 

BARERA [Jean-Dominique)^ cheva- 
lier de l'Empire, par lettres paten- 
tes du II septembre 181 3. 

BARÉRE (J.an), chevalier de l'Em- 
pire par lettres patentes du i5 juillet 
1810. 

BARÎC, maire de Leuville, 1817. 

BARLATIER, baron, 1847* 

BARLET la GAZETTE, président 
du tribunal à Sîsteron, ï8ib. 

BAROIS (Jacques)^ chevalier de TEm- 



BA 



io 



\ 



pire, par lettres patentes du 2 octo- 
bre 181 3. 

BARO IS (Jcan-Baptiste-RoberuChar'^ 
Us), écuyer, i:^cniilhomme servant le 
roi, — ^ investi du titre d:* tatnn avec 
majorât composé du domaine d'Or- 
geval (lettres patentes du 1 3 mars, 
tSao). 

BAROIS D'ORGEV AL, gentilhomme 
iervant, 1819. 

BARON {Loui's-Joseph)^ capitaine en 
retraite, commandant lu compagnie 
de réscn'c du département du Gard, 
— .membredu collège électoral de Ta r- 
rondi.^scmentde Nîmes,— membre de 
la Légion d'honneur, — chevalier de 
TEmpire, par lettres patentes du 22 
octobre 1810. 

BARON ( Louis A ugitstc-Fortuné- 
Benolt), investi du titre de vicomte, 
avec majorât composé d'un château 
avec domon, situe au territoire de la 
Motte ( Var)* ( Lettres patentes du 22 
décembre 1827.) 

BARON^ le 4 février 181 5. 

BARON ( Guillaume-Antoine] , direc- 
teur général du Mont^de-Piété, créé 
baron par lettres loyales du 6 dccem- 
hft 1817. 

|B A R R A I R O N ( François-Maric' 
I-ouiJ;. conseiller d'Etat,— crée baron 
fMir lettres royales enregistrées le 1*' 
août 1818, 

3ARRAL [Hippolyte àt), né à Greno- 
ble le 20 avril 1746, — Archevêque 
de Tours sacré le 5 octobre 1788. 

— aumônier de la princesse Caroline, 

— sénateur (nomme le 19 mai 1806), 

— ofâcier de la Légion d'honneur, 

— grand-croix de l'ordre im}^rial 
de la Réunion, — comte de T Empire, 
^-* mort le 1 2 avril 1 856. — lia laissé 
lies représentants. 

lARRAL (de), général de brigade 
(an XI H), — puis retraité, préfet \m 
département du Cher, — chancelier 
de U septième cohorte de la Légion 
d*bontieur, — baron de T Empire, 



BARRAL {Joseph-Marie de), mem- 
bre du conseil de discipline et den- 
seignement de l'école de droit de 
Grenoble, — premier président de la 
Cour impériale d'appel de Grenoble, 

— président du collège électoral de 
l'Isère, — chevalier de F Empire, par 
lettres patentes de mai 1808, — puis 
baron de l'Empire. 

BARREAU DE GIRAC, ci-devant 
évécjue de Rennes, — membre du 
chapitre impérial de Saint-Denis, 

— membre de la Légion d'honneur, 

— baron de l'Empire. 

BARRELIER (Jean-Claude), cheva- 
lier de TEmpire, par lettres patentes 
du 3î janvier iSto* 

EARRÈRE (Pierre-Cux-Marie), an- 
cien maire de Morlaix, président du 
tribunal de Commerce de cette ville, 
anobli par lettres royales. {Moni* 
leur du 3 janvier 1817.) 

^BARRIÉ^ colonel du 46* régiment 
d'infanterie de ligne, — puis gJneral 
de brigade (f8i2), — gouverneur de 
Ciudad- Rodrigo, — commandant de 
la Légion d'honneur, — baron de 
TEinpire, 

BARRIS {Pierre- Jean-Paul), président 
à la Cour de cassation, — chevalier de 
TEmpire, par lettres patcnres du 26 
avril 1808» — puis baron, par lettres 
du 6 octobre 1 8 1 o ; — furent renou- 
velées par lettres royales du 2 5 no- 
vembre 18 14, 

BARROCHIO {Joseph-Marie), che- 
valier de l'Empire, par lettres paten- 
tes du 23 juin i8io. 

BAR ROI S, général de brigade, -*puis 
général de division (181 3), — grand 
officier de la Légion d'honneur, che* 
valief de Tordre royal de la Couronne 
de fer, — baron de l'Empire. 

BARR0IS(5^mii£/ Le),jugeâ Dieppe, 

1817. 

BARTHELEMY {François], neveu 
de l'auteur du Voyage dtAnachar^ 
siSf — né il Aubagnc (Bouches-du- 



BA 



BA 



32 



Rhône), en ijSo. — Chargé sous 
Louis XVI de plusieurs missions 
diplomatiques^ — élu en 1797 mem- 
bre du Directoire exécutif, — arrêté 
au 18 fructidor et déporté à Cayenne, 
— Rentré en France au 18 brumaire, 
nommé par Napoléon vice-président 
du Sénat conservateur, — comman- 
dant de la Légion d'honneur et comte 
de l'Empire, — puis ministre d^Etat 
sous la Restauration, — créé mar- 
quis et pair de France, par lettres 
royales enregistrées le 2 mai 1818. 

BARTHÉLÉMY DE SaIZIEU {An- 
toinc- Etienne-Lazare], membre du 
collège des Bouches-du- Rhône, in- 
vesti du titre de baron, avec majorât 
composé de la terre de Jarjyaes, dans 
les Basses -Alpes par lettres patentes 
du 1 3 avril i8ii, — confirmé dans 
son titre le 20 avril î8t6. 

BARTHÉLÉMY ( Nicolas-Martin ), 
général de brigade, — plus tard, maré- 
chal décampa commandant de la Lé- 
gion d^honneur, baron de TEmpire, 
lettres renouvelées par ordonnance 
royale du 23 décembre 1814. — Mort 
le 3 août i835. — Titre éteint. 

BARTHÉLÉMY, membre du conseil 
général de la Seine» anobli par or- 
donnance royale du 2 août 1814. 
{Bulletin des lois, N° 241,) 

BARTHELEMY, banquier, anobli 
par lettres royales enregistrées le 14 
décembre 1806. 

BARTHELOT DE RAMBUTEAU, 
chambellan de S. M, rEmpcreor, 
membre du collège électoral de 
Sa6ne*et-Loirc, — puis préfet du dé- 
partement de la Loire (1814)1 — com- 
mandant de la Légion d'honneur, 
— comte de TEmpire. 

RARTEZ [Jacques)^ propriétaire, 
investi du titre de baron de Af ont- 
fort, avec majorât volontaire de 
1 5,000 fr., composé du domaine de 
ce nom, par lettres patentes du ly 
mars 1811. 



BARTHOLET (Joseph), chevalier de 
l'Empire, par lettres patentes du 23 
décembre 1810. 

BARTHOLDI (Jean-Frédéric), in- 
vesti du titre de baron, avec majorât 
en rente sur TÉtat, Lettres patentes 
du 3o juin i83o. 

BARTIER DE SAINT-HILAIRE 

(Jean - Etienne) , colonel adj uda n t 
commandant, — officier de la Légioa 
d'honneur, — commandeur de Tordre 
royal des Deux^iciles, — baron de 
rÉmpire, confirmé dans son titre le 
i"juin 1816; — mort le 19 février 
i855* — H a laissé dts représentants. 

BARTRES DANCOURT, référen- 
daire aux sceaux, 1819. 

B ASC H ET, colonel, 1817. 

BASSET (Jean-Charles)^ lieutenant- 
colonel en retraite, — officier de la 
Légion d'honneur , — chevalier de 
FEmpire, par lettres patentes du ^ 
décembre 1809. 

BASSET DE CHATEAUBOURG, 

auditeur au conseil d'Etat, — sous- 
préfet de l'arrondissement de Gor- 
beil, — baron de FEmpire. 

BASTARD [Jeandt], maire de Mont- 
Saint-Père, — investi du titre de ba- 
ron d'Estang, avec majorât composé 
d'un hôtel» à Paris, rue du Grand- 
Chantier, par lettres pat;;ntes du 19 
janvier 18 12, — sous la Restauration» 
comte, le 28 mai 1819, 

BASTARD D'ESTANG(Je^w de), con- 
firmé dans la possession du titre de 
comte, avec affectation à ce titre du 
majorât qui était joint à son titre de 
baron ; — lettres patentes du 28 mai 
1819. 

BASTARD D^ESTANG (Dominique- 
François-Marie), né en 1783, à No- 
garo, département du Gers, — con- 
seiller à la cour impériale de Paris 
en iSio, — maintenu dans ses fonc- 
tions en 1814, — président de la cour 
royale, — instruisit Faffaire Louvel, 



— créé ;baron et pair de France par 
lettres royales enregistrées le 3 no- 
vembre 1820. 

BASTE [Pierre), né à Bordeaux {Gi^ 
ronde). — Simple matelot en 1781» il 
parvint de grade en grade à celui de 
contre-amiral commandant les ma- 
rins de la garde impériale et les ma- 
telots et ouvriers attachés aux armées 
d* Espagne et d*AUcmagoc, — Par un 
décret du i3 août 1809^ Napoléon 
réleva à la dignité de comte avec 
une dotation de 20,000 fr. de rente^ 
et lui donna, le 25 juillet 181 1, le 
commandement de la flottille de Bou- 
logne. — En 1814» Basie venait de 
renoncer à son grade de contre -ami- 
ral pour prendre rang dans l'armée 
de terre, quand il périt glorieuse- 
ment au combat de Bricnne. 

BASTIDE [Jean- Baptiste- Martin de 
la), investi du titre de baron, avec 
érection d'un majorât composé d'un 
hôtel à Limoges : lettres patentes do 
29 mars 1810. 

BASTIDE DE SABUSCLES DE 
MALBOS(la), 1817. 

BASTIEN (Joseph), chevalier de TEm 
pire, par lettres patentes du 2 août 
1811. 

BASTON DE LA RIBOISSIÈRE 

{Jean-Ambroise)^ général de division 
d'artillerie, — commandant de la Lé- 
gion d'honneur, — comte de TEm- 
pire, par lettres patentes du 26 oc- 
tobre 1808, avec une dotation de 
23|000 h*, le 3 juin 1809, — confir- 
tnédans son titre le 27 janvier t8i5. 

BASTOULH DE NOGARET, ano- 
blî par lettres du 18 décembre 18 14. 

BAUCHAU {Cornet Ue- Joseph), juge 
eo cassation, — chevalier de TEm- 
pire, par lettres patentes du 2 février 
1809, 

BAUDE, préfet du département du 
Tim, membre de la Légion d'hon- 
neur, — baron de TEmpire, 



BAUDELET {Ferdinand-Maxi- 
mi lien- Joseph, investi du titre de 
baron, avec majorât composé de 
biens sis dans l'arrondissement de 
Lille. (Lettres patentes du ti dé- 
cembre 1829.) 

BAUDIN (Français-André)^ contre- 
amiral, — membre de la Légion 
d'honneur, — confirmé dans son titre 
le 24 février 18 16, — baron de TEm- 
pire, par lettres patentes du 16 dé- 
cembre tSio, — mort le 28 juin 
1842.— Il a laissé des représentants). 

BAUD1SSÉ (de), écuyer du prince 
Borghésc, — membre de la Légion 
d'honneur, — baron de TEmpirc. 

BAUDOIN (P/^rre), chef de bataillon 
au 52'' régiment d'infanterie de ligne, 

— membre de la Légion d'honneur, 

— chevalier de T Empire par lettres 
patentes du 19 septembre 1810, re- 
nouvelées le 1 9 avril 1817. 

BAUDON DE MONY (Cour des 
Comptes), baron, 1841. 

BA U DOT ( Jean-François-Nicolas ), 
chevalier de l'Empire, par lettres pa- 
tentes du 25 mars 18 10. 

BAUDUIN, colonel du 93* régiment 
d'infanterie de ligne, — officier de la 
Légion d'honneur, — baron de l'Em- 
pire. 

BAUDY, 1826? 

BAUFFREMONT (Alexandre-Em- 
manuel- Louis prince de) [nom de l'une 
des plus anciennes et des plus illustres 
familles de France)^ né à Paris le 27 
avril 1773, prince du Saint-EmpirC| 

— titré cousin de l'Empereur et du 
roi de France, — colonel au service 
du roi d'Espagne, — chevalier de 
l'ordre royal et militaire de Saint- 
Louis, 27 juin 1814, — officier de 
Tordre royal de la Légion d'honneur, 
17 février 1817, — créé d'abord pair 
de France, 17 août 181 5, et ensuite 
duc et pair de France héréditaire, 
par lettres patentes du 18 février 



35 



BA 



BE 



36 



1818, — fut membre du conseil gé* 
néral du département de la Haute- 
Saône. — Il est mort en i833. — 
L*Empereur Napoléon I'% par di- 
plôme donné à Anvers, le 3 mai 18 10, 
érige la terre de Scey- sur-Saône, ap- 
partenant à Alexandre-Emmanuel- 
Louis, prince de Bauffremonî , en 
majorât, et y attache ù toujours le ti- 
tre héréditaire de comte de VEv-tpire. 
Le majorât doit se composer d*une 
forêt appelée la Vaivre, territoire de 
Scey-sur-Saône, contenant 469 hec- 
tares, et rapportant 12,000 fr. net. 

BAU LN Y [Aîphonse-CharîeS'César), 
inscrit par lettres royales enregistrées 
le ï6 juillet 1821. 

BA ULN Y (C^sar-£o«r5), maire de la 
commune de Villeroy, — investi du 
titre de baron, avec établissement 
d'un majorât volontaire de 20j8o3 fr. 
23 cent, j consistant dans la ferme de 
Coisy-le-TempIe, commune de Char- 
ny, par lettres patentes du 2 no- 
vembre 1810* 

BAUR {Sébastien-Michel), chef de 

bataillon au 95*' régiment d'infante- 
rie de ligne^ — membre de la Légion 
d'honneur, chevalier de l'Empire, par 
lettres patentes du 27 septembre 
1810, 

HAUSSAI N, colonel do 43" régiment 
d'infanterie de ligne, — membre de 
la Légion dlionncur, — baron de 
TEmpire. 

BAUSSET [ Louis-François de) , an- 
cien évêquc d'Alais, né à Pondi* 
chéry en 1 748 ; — privé de son siège 
épiscopal et échappé aux persécu- 
tions du régime révolutionnaire, il 
devint chanoine de Saint- Denis, écri- 
vit rhistoire de Fénclon et l'historrc 
deBossuet; — fut un instant, du 17 fé- 
vrier 181 5 au 20 mars, chefderins- 
truction publique,— élevé à la dignité 
de pair de France avec institution du 
titre de duc en vertu de Tordonnance 
royale du 4scpiembrc 1817. [Bulle- 
tin des lotSjLXXÏÏ, n" 2688.) 



BAYART SELOSSE {Nicolas-Denon- 

Joseph)^ chevalier de TEmprre, par 
lettres patentes du 18 mai 181 1, 

BAUSSET. Voy. BEAUSSET. 

B A Y E U X {A lexandre-Consîant] , 
capitaine adjudant*major aux chas- 
seurs à cheval de la garde im- 
périale , — puis lieutenant -colo- 
nel, — chevalier de Tordre militaire 
de Maximilien-Joseph de Bavière , 

— officier de la Légion d'hon- 
neur, — chevalier de l'Empire par 
lettres patentes du 10 avril 181 ï, — 
puis baron de TEmpire, — mort le 4 
avril 1833, — Titre éteint, 

BA2ELLE, capitaine au 72* régiment 
d'infanterie de ligne, membre de la 
Légion d'honneur, — baron de l'Em- 
pire. 

BEAUFRANCHET DE LA CHA- 
PELLE (Henri), chevalier de TEm- 
pire, par lettres patentes du 12 avril 
i8i3. 

BEAUHARNAIS (François, mar- 
quis de;, né à la Rochelle en 1756, 

— [frère d^Alexandrc Beauharnais. 
premier époux de Joséphine Tascher 
de la Pagerie, — décapité révolu- 
tionnairement.J — Député aux États 
généraux, — il vota constamment 
avec le côté droit j — émigra, — servit 
dans Tarmée de Condé, — puis, ren- 
tré en France, fut chargé de missions 
diplomatiques en Étrurie et en Es- 
pagne. — A la Restauration, il fut 
élevé à la pairie, par lordonnancedu 
4 septembre 1817, sous le titre de 
comte de Beauharnais; — mort en 
1823. 

BEAUHARNAIS {Stéphanie de), 
née en 1789, — cousine de Timpé* 
ratrice Joséphine; — elle épousa, en 
18 16, le grand-duc de Bade. 

BEAUHARNAIS {Hortense-Eugénie 
de).mèrederEmpereurNapoléonlIL 

— née le 10 avril 1783, — mariée le 
3 janvier 1802 A Louis Bonaparte, 
depuis roi de Hollande en 1806. — 
Lors de la chute de TEmpire, les sou- 



BE 



BE 



38 



verains alliés intervinrent pour faire 
établir en sa faveur le duché de Saint- 
Lcu, réversible sur ses enfants* — 
Elle quitta la France le \j juillet 
181 5, se fixa à Arenembcrg en 
Suisse; — et mourut le 3 octobre 
1837- 

BEAUHARNAIS {Eugène de), fils 
du vicomte Alexandre de Beauhar- 
nais et de Marie-Rose-Joséphine Tas- 
chcr de la Pagerie, — né le 3 sep- 
tcrabre 1780.^ — Il fit, avec Napoléon, 
les campagnes d'Italie ei d'hgypre; 

— après rétablissement du gouver* 
ncment impérial, il fut élevé à la di- 
gnité de prince français, et nommé 
airchichanceUer d'État, le rMévricr 
i8o5, — puis vice-roi d'Italie, — et 
enfin reconnu fils adoptif de TEmpe- 
rcur^ par décret impérial du 12 jan- 
vier 1806. — Napoléon le déclara en 
outre* le 20 décembre 1807, son hé- 
ritier au royaume d*Ualie; — Il se 

^distingua dans ta campagne de [809, 
rét gagna la bataille de Raab, etc. 

BEAUHARNOIS (de), sénateur titu- 
laire de la sénatoreric d'Amiens, 
nommé le 21 avril 1804, — comman- 
dant de la Légion d honneur, — che- 
valier de Tordre royal de la Couronne 
^dc Fer, — grand-croix de l'ordre de 
Fidéliti de Bade,— comte de FEm- 
ire. 

BEAU DE BRIRE, adjoint au maire 
duPuy, 181 5. 

BÉARN (de), chambellan de Sa Ma- 
jeslé TEmpereur, — membre de la 
Légion d'honneur, — chevalier de 
Tordre de Saint-Léopold d'Autriche, 

— comte de l'Empire. 

BEAUMONT LA BONNINIÉRE 
{Anne^Clande àz)^ membre de la Lé- 
gion d*honneur, — investi du titre 
de comte, avec majorât volontaire 
de 12.400 fr. , composé de la terre de 
Bcaumont-la-Ronce, arrondissement 
de Tours; — lettres patentes du 25 
novembre 181 3. 

BEAUMONT.chcfdebfîgade, an VI I L 



— se signala à Vivilli, a Marengo,— 
colonel du lo*" de hussards, an XIIL 

— général de brigade (1806), — 
chargé de la prise de possession de la 
province de Clèves, — commandant 
de la Légion d'honneur, J807, — ba- 
ron de l'Empire, 1809. 

BEAUNE {Bernard de), chevalier de 
l'Empire» par lettres patentes du 22 
octobre 18 lo. 

BEAUPOIL DE SAINT-AULAIRE 

{Joseph)^ chef d'escadron, — créé ba- 
ron, — pair de France par lettres 
royales du S mai 1822. 

lîEAUSACQ,officierde la garde royale, 

1819. 

BEAUS^ET [Jean-Baptiste de), che- 
valier de TEmpire par lettres patentes 
du 19 janvier ï8f 1. 

BEAUSSET (Loui5-Franfo£5), cardi- 
nal, — créé duc et pair par lettres 
royales enregistrées le 2 mai 1818. 

BEAUSSET, Voy, BAUSSET. 

BE AUSSET [Ferdinand de),évêque de 
Vannes, sacré le 29 mai 1808, — 
membre de la Légion d'honneur, — 
baron de FEmpire. 

BEAUSSET {François de), préfet do 
palais de S, M* TEmpercur^— mem- 
bre de la Légion d'honneur, — che- 
valier de l'ordre de k Fidélité de 
Bade, — grand-croix de Tordre du 
Mérite civil de Wurtemberg, — baron 
de l'Empire. 

BEALibSET-ROQUEFORT (Emma* 
nuet'Erançois de), évéquede Fréjus^ 
(démissionnaire en l'an X), ^ cha- 
noine du chapitre impérial de Saint- 
Denis (1806), — baron de l'Empire, 

BEAU VAIS [Charles-Théodore), né à 
Orléans (Loiret), le 8 novembre 1772, 
— simple soldat en 1792, — puis sous- 
licutenant et lieutenant» — se signala à 
la bataille de Famars (mai 1793), et 
au siège deValenciennes, où sa belle 
conduite lui valut le grade de chef de 
bataillon adjudant général^ — cm- 
ployé en cette qualité aux armées 



39 



BE 



BE 



40 



du Nord, d*ItaHe et dOrient, — fit 
partie de Texpédition d'Egypte,^ et 
en 1809, de rarmée formée sous An- 
verSj — chef d etat-major sous le gé- 
néral Latour-Maubourg, qu'il suivit 
en Espagne, — passa à la grande ar- 
mée d'Allemagne, et y fut nommé 
baron et général de brigade, le 3o 
septembre i8i3* — Dans la cam- 
pagocsur le Rhin, il reprit la place 
de Neuss dont les alliés s étaient em- 
parés par surprise, — Sous la Res- 
tauration, envoyé dans la Gironde 
sous les ordres du général Clausel 
(avril i8i5), — Commanda en 
avant de Bayonne et sur la Bidas- 
soa une a van regarde composée des 
3* légers et 94* de ligne.— Le général 
Beau vais fut rédacteur d*un journal 
militaire, et le principal rédacteur 
de Touvrage Victoires et Conquêtes, 

BEAUVAU-CRAON (de), chambellan 
de S. M. rfempereur, — commandant 
de la Légion d'honneur, — comte de 
TEmpire. 

BEAUZ ÉE (JeanBaptiste-Nicolas) , 
chevalier de l'Empire, par lettres pa- 
tentes du 23 juillet 18 lo. 

BÉCHAUD, colonel du 66'' régiment 
d*infanierie de ligne, — officier de la 
Légion d*hooneur, — baron de TEm- 
pire, 

BECHEREL, évéque de Valence, sa- 
cré le 20 mars 1791, — membre de 
la Légion d'honneur, — baron de 
r Empire. 

BÉCHET DE LÉOCOURT {Louis- 
Samuel - A Ibert - Désiré ) , ad j udant 
commandant» — ofticier de la Légion 
d'honneur, — premier aide de camp 
du maréchal Ney, — baron de f Em- 
pire; — mort le i*' janvier 18^ 5. — 
Il a laissé des représentants. 

BECKER (Jean-Baptiste), chevalier 
de l'Empire, par lettres patentes du 
9 mars 1810. 

BEDAT {Pierre-Fran^Oîs-César-A u- 
guste), chevalier de l'Empire, par 
lettres patentes du 9 mars 1810. 



BEDOS^ chef de bataillon adjoint à 
1 etat-major général, — membre de la 
Légion d*honneur, — chevalier de 
r Empire. 

BÉCHADE [Vital), conseiller à la 
cour de Bordeaux, — investi du titre 
de baron avec majorât, composé du 
domaine de Laussac , canton de 
Bourg-sur- la-Dordogne. Lettres pa- 
tentes du 16 juillet 1S19. 

BEGOUEN (Jean-François), conseil- 
ler d'Etat à vie, — commandant de 
la Légion d'honneur, — chevalier de 
r Empire, par lettres patentes du 26 
avril 1808,^ — puis comte de T Empire 
avec majorât vofoûtaîre de 10,400 fr., 
consistant dans une maison^ Tabbaye 
du Valasse, dans Parrondissementdu 
Havre, par lettres patentes du 16 dé- 
cembre 1810, enregistrées à la cour 
impériale de Rouen, le 12 mai i8ti,.j 
— confirmé comte le 12 juin 1819. 

BEGOUEN [Jacques-François], créé 
comte par décret du 9 février 1 8 1 r . 

BÉGUINOT, sénateur, — général de 
division, — commandant de la Lé- 
gion d'honneur, — comte de l' Em- 
pire, 

BEHAGHEL (deux de ce nom), 1822. 

BELCOURT (Vincent-Di:{ier), lieu- 
tenant-colonel, — se distingua à la 
bataille de Leipsick, — commandant 
de la Légion d'honneur, — baron de 
l'Empire* — Mort le 14 septembre 
i832. — Il a laissé des représen- 
tants. 

BELFORT (Renard), colonel du 12* 
cuirassiers, — puis général de bri- 
gade, — employé comme comman- 
dant d'armes de 3* classe, — comman- 
dant de la Légion d'honneur (1806), 
— baron de rÉmpire. 

BELGARRIC (A lexis-Jean- Jacques), 
1827. 

BELGRAND DE VAUBOIS, séna- 
teur titulaire de la séoatorerie de 
Poitiers, nommé le 27 juillet 1800, 
— général de division ^ — grand ofïi- 



% 



BE 



BE 



42 



cier de la Légion d*honncur, — che- 
valier de la Couronne de Fer,— corn le 
de r Empire. 

BELIN DE CHANTEMELE, offi- 
cier, 1824. 

BELHOMME DE CAUDECOSTE 

{Ambroise-Antoine)^ écuyer, — in- 
vesti du titre de vicomte, avec ma- 
jorât, composé ds bots faisant partie 
de la forêt de Laigk (Orne). Lettres 
patentes du 3o août 1827. 

BELL ART (Nicolas-François), ce- 
lèbre procureur général près la cour 
royale de Paris, — membre du conseil 
général de la Seine , — anobli par 
ordonnance du 27 juillet 1814, en- 
registrée le !4 décembre 18 16. 

BELLATON (Pierre) , chevalier de 
l'Empire^ par lettres patentes du 29 
septembre 1809. 

BELLAVÈNE, général de division, — 

commandant directeur des études de 
rÉcole spéciale impériale militaire de 
St-Cyr, — inspecteur du Prytanée im- 
périal de La Flèche, — l'un des com- 
mandants de la Légion d'honneur, 
^baron de l'Empire. 

BELLE DE GACHETIÈRE (de), co- 
lonel au 1 1* de dragons (an XllI), — 
puis général de brigade {1807}, — 
commandant de la Légion d'hon- 
neur, — baron de l'Empire. 

BELLEBAUX (Claude), chevalier de 
r Empire, par lettres patentes du 14 
août 181 3. 

BELLEGARDE (Guillaume), cheva- 
lier de l'Empire, par lettres patentes 
du lô juin 1809. 

BELLET DE TAVERNOST (Louis- 
Pierre)^ écuyer, — ancien conseiller 
au parlement de Dijon^ — investi du 
titre de vicomte, avec majorât, com- 
posé du château de la Tourette, à 
Éveux, canton de TArbreslc, arron- 
dissement de Lyon (Rhône). Lettres 
patentes du 26 février i825« (BulL 
XUI,n*582), 



BELLIARD (Auguste-Daniel)^ né en 
ï 769, à Fontenay*le-Comte (Vendée), 
— capitaine au i"bataillonde la Ven- 
dée, à Tarmée du Nord^ — adjudant 
généra!^ — puis général de brigade à 
Tarmée d'Italie, — fit toutes les cam- 
pagnes de la Révolution et de TEra- 
pire, — parvint au grade de lieutenant 
général,— grand*cordon de la Légion 
d'honneur, — commandeur de Tordre 
de la Couronne de Fer, — comte de 
TEmpire, — pair de France sous la 
Restauration. 

BELLISSEN, chambellan de S. M, 
TEmpereor, — commandant de la 
Légion d*honneur, — comte de TEm- 
pire. 

B E L LOC ( Georges-Antoine- Thérèse) , 
chevalier de TÉmpire, par lettres pa- 
tentes du 10 septembre 1808. 

BELLOT DE GRANVFLLE (Louis), 
commissaire des guerres, — créé che- 
valier par lettres enregistrées le 20 
avril 1816. 

BELLOY (de), cardinal, — prêtre de 
la sainte Église romaine du titre de 
Saint-Jean devant la Porte Latine, 
— ^archevéquc de Paris,^grand* aigle 
de ta Légion d'honneur — comte de 
l'Empire. 

BELLOMAYRE, procureur du roi, 

Î828, 

BELLEROCHE, anobli et titré en 
même temps baron, i83o* 

BELMAS, évêque de Cambrai^ sacré 

le 26 octobre 1800, — membre de la 
Légion d'honneur,— baron de TEm- 
pire. 

BEL0N--LAP1SSE, général de divi- 
sion, — commandant de la Légion 
d*honneur, — chevalier de Tordre 
royal de la Couronne de Fer, — baron 
de Sainte-Hélène, 

BELOEDERE {Joseph-François^Gré^ 
goire'Felix Raynardi de Sainte- 
Maugi'Erite, comte de), adjudant 
commandant, — commandant de la 



43 



BE 



BE 



44 



Légion d'honneur, — maréchal de 
canip^ — baron de TEmpire;— mort 
le 26 décembre 18 32. — Il ïi laissé des 
représentants. 

BENARD {Eugène-Baîtha-ar'Cres- 
€en% chevalier de Moossignières^ 
par lettres patentes du 10 septembre 
ï8o8. 

BENARD DFÎ DOMPSURE, anobli 
par lettres patentes du 7 mars i8i5. 

BÉNART DE MOUSSINIÈRE , 
maire du S" arrondissement de Pa- 
ris, — compris dans les cinq maires 
de Paris anoblis par l'ordonnance 
royale du 2 août 1814. 

BENOIT, maire de la ville de Valen- 
cicnnes, — chevalier de Tordre de la 
Légion d'honneur et membre de 
la Chambre des députés (Nord), — 
anobli par^lettres patentes du roi, 
scellées le 3 août, en présence de Mgr 
le chancelier de France , garde des 
sceaux. — {Monit. du 24 août 181 6.) 

BENOIST, député de Saônc-ct- Loire, 
1816 (père des comte Benoist et vi- 
comte Benoist d'Azy), 

BENSDKCAVOUR, chambellan de 
S. A, le prince Borghèse, particu- 
lièrement chargé du service de la 
chambre, des théâtres, fêtes et con- 
certs, — ^membre de la- Légion d'hon- 
neur, —baron de TEmpire. 

BÉRARD-BONNIÈRE» président du 
tribunal de commerce du Mans, 
1822. 

BÉRARDIËRE {Marin-Gilet), chc^ 
valter de la Barbée, par lettres pa- 
tentes du i5 octobre 1S09. 

BERGKHEIM, ccuyerdcS. M, FEm- 
pereur, — général de brigade, — of- 
cicr de la Légion d honneur^ - baron 
de TEmpirc. 

ERDOLET, évcque d'Aix-la-Cha- 
pelle, sacré le i5 août 1796,— mem- 
bre de la Légion d'honneur, — baron 
de TEmpire. 



BERGE (iv*^rîç/?r5),che*^alier de TEm- 
pire, par lettres patentes du i5 juil- 
let 1810, 

BERGER {Georges-Joseph), chevalier 
de TEmpire, par lettres patentes do 
3o juillet 181 o. 

BERGEVIN [Auguste' Anne), cheva- 
lier de TEmpirc, par lettres patentes 
du 18 juin 1809, 

BERGHES- SAINT ^WfNOCK, de 
l'ancienne maison des Chatelenis de 
Berghes, — prince de Rache^ — con- 
firmé dans ce litre en 1 68 j par le roi 
Louis XI V, — M* Alphonse, — créé 
duc par lettres patentes du roi Char- 
les X (î ^^27)» — Mort pair de France 
en 1864. — A laissé des représen- 
tants. 

BERGON {Joscph-Ahxandre), con- 
seiller d'Étal à vie, — directeur gé- 
néral des forets, — membre de la 
Légion d'honneur, - — chevalier de 
TEmpire, par lettres patentes du 27 
septembre ïSio, — puis comte de 
r Empire. 

BERJON DE SAINT-MARTIAL, 

maire de Saint-Aulaye» 182K 

BERLH-E , maire d'Arthemonay 
(Drôme), 1S16. 

BERLIER, {Théophile), député à la 
Convention,— vote la mortdu roi, — 
envoyé en mission dans les départe- 
ments du Nord et du Pas-de-Calais, i 
^- président et membre du comité de ' 
saUu public, — député au conseil 
des Cinq-Cents, conseiller d'État, — 
président du Conseil impérial des 
prises (an X), — commandant de la 
Légion d'iionneur, — comte de TEm- 
pire. 

BERLIER, chef de bataillon, — puis 
colonel au 36*" régiment de ligne, 
puis général de brigade (1806), -^ 
officier de k Légion d'honneur, — 
baron de T Empire, 

RERNADOTTE {Charles-Jean) , 
de simple soldat devenu maréchal de 



BE 



BE 



46 



France, 1804, — prince de Ponte- 
Corvo, 5 juin j8o6^ avec une dota- 
lion de 124.000 francs (19 décembre 
1809» et de 100,000 k. le 23 lévrier 
1810), — puis proclame prince de 
Suède par les Etats du royaume, le 
21 août 1810, — roi de Suède ^i la 
mort de Charles X ï 1 1, son père adop- 
tif, le 5 février 1818. 

BERNADOTTE/nomméàla i2^con. 
âer\ation des forets, à Pay (an IX), 

— membre du GollJgc électoral du 
département des Basses- Pyrénées »^- 
baron de l'Empire, 

BERNARD {Jean-Baptiste), chevalier 
de l'Empire, par lettres patentes du 
i3 avril i8ï I. 

BERNARD {Pierre-Marie), chevalier 
de TEmpire, par lettres patentes du 
38 janvier 1809. 

BERNARD^ procureur général près la 
cour royale de Nimes, — anobli par 
lettres patentes du roi, pour cause de 
dévouement à la cause royale, (Mo* 
niteur du 7 décembre 1 8 1 (i.) 

BERNARD, procureur général près la 
cour de Nîmes, — anobli par lettres 
enregistrées le 18 avril 1817 à la 
cour royale de Ninies. {Monit* do 27 
avril 1817,) 

BERNARD DE DOMPSURE, le 7 
mars ]8t3. 

BERNARD {Simon), général do corps 
impérial du génie, — se signala par 
la défense de Torgau, — membre de 
la Légion d'honneur, — chevalier de 
l'Empire, par lettres patentes du 19 
janvier 1812, — puis baron de TEm- 
' ire, — lieutenant général ; — mort 
ï 5 novembre 1839,— Il a laissé des 
irprésentantâ. 

BERNARD DE MARSANGES(J^^w. 
^to), chef de bataillon d*artiUerie, 

— créé chevalier de l'Empire, par 
lettres patentes du 24 février 1809, 
avec une dotation de 2,000 fr., le 14 
novembre 1809. 

BERNARD DE MONTESSUS (Pû- 
trice-Gabriel de), comte de Bully, — 



lieutenant général, — créé pair par 
ordonnance royale du I7aûùti8i5. 
— Sa pairie instituée héréditairement 
sous le titre de comté de Bully, par 
lettres patentes du 18 février 1818, 
— 22 mai 1820. (Vil, Bulletin 
CCCLXIX, n^ 8724.) 

BERNARD DE PELAGEY, ofScicr, 

1817. 

BERNARD DE SAINTE-AFFRl- 
QUE. Nous croyons qu1l s'agit ici 
du député de ce nom à la Convention 
nationale, qui vota la réclusion de 
Louis XVI , et passa en 1795 au 
conseil des Anciens, — intendant de 
la garde de Joseph Bonaparte, et de* 
puis commissaire aux revues, 1819, 

BERNARDI (Josepk-El^éard Domi- 

nique)^ membre du conseil des Cinq- 
Cents, — de rinstitut, — censeur 
royal, etc., — conhrmé dans sa 
noblesse par lettres royales enregis- 
trées le ï8 novembre 181 5. 

BERNIGAUD DE GRANGE, lieute- 
nant général au bailliage de Châlon- 
sur Saône, — et député aux Etats 
généraux de 1789, — compris dans 
l'ordonnance royale d'anoblissement 
du 6 septembre 1814, {Bulletin des 
lois :\ L, n* 307,) 

BERTÈCHE {Jean-Baptiste), né à 
Sedan en 1764, célèbre par sa bra- 
voure, chef d'escadron, — chevalier 
de TEmpire, par lettres patentes du 
i5 octobre 1809, — commandant du 
château de Sedan en 181 5. 

BERTET {Jacques) , chevalier de 
TEmpire, par lettres patentes du 9 
décembre 1809. 

BERTH ELEM Y ( François-Domi- 
nique- Barbe), adjudant comman- 
dant, — chevalier de TEmpirc, par 
lettres patentes du 13 novembre 
1809, avec une dotation de 2,000 fr* 
(27 janvier 1810), 

BERTHEREAU {Thomas ou JSTico- 
las), député du tiers Etat de la vi- 
comte de Paris aux États généraux, 
président du tribunal de première 



47 



BE 



BE 



48 



instance du département de la Seine, 

— membre de la Légion d'honneur, 

— chevalier de l'Empire, par lettres 
patentes du 21 décembre 1808* 

BERTHEZÉNE {Pierre), fils du dé- 
outé de ce nom à la Convention na- 
tionale, — maîor*colonel (1S07), — 
général de brigade (iSio)^ — puis 
général de division (18 [4). — mem- 
bre du comité de la guerre, — officier 
de la Légion d'honneur, — baron de 
TEmpire, par lettres patentes de 
1808, — ^pair en juillet i83o;^ — mort 
le 9 octobre 1847. — Il a laissé des 
représentants. 

BERTHIER (César), adjudant com- 
mandant (an X), — * inspecteur aux 
revues^ — général de brigade,— chef 
d*état-major de la place de Paris, — 
général de division commandant la 
23* division militaire ù Bastia (Corse), 

— commandant de la Léiçion d'hon- 
neur, — grand cordon de Tordre 
royal du Lion de Bavière, — comte 
de TEmpire, — chevalier de Saint- 
Louis en 1814. 

BERTHIER {François-Pau!), chef 
de bataillon, — commandant d'ar- 
mes de première classe^ — membre de 
la Légion d'honneur, — chevalier de 
PEmpire, par lettres patentes du 29 
août 1810. 

BERTHIER DE CHEMILLY ET 

DE VAUCH ARMES {Bernard- 
Louis- Théodore)^ écuyer, ~- secré- 
taire à la conduite des ambassadeurs, 
— investi du titre de baron, avec ma- 
jorât formé d'une inscription de 
rente, lettres patentes du 22 décem- 
bre 1827. 

BERTH 1ER (Louis- A îexandre), offi- 
cier dans le corps royal do génie, 
maréchal de France, vice-connétable 
de l'Empire, — ministre de la guerre 
do II novembre 1799 ^^ ^ avril 
1800, et du 8 octobre 1800 au 9 
août 1807, ^prince, duc de Neuf- 
châtel, 3i octobre 1806, avec deux 
dotations^ Tune de 18,000 fr., l'au- 



tre de 141,000 fr,, le 1 3 octobre 
1808, ~ prince de Wagrani et de 
Valengin, 1809, — pair de France 
par ordonnance royale du 4 juin 
1814* — Mort en juin i8i5, 

BERTHIER (Napoléon ■Alexandre- 
Louis- Joseph], fils mineur, — créé 
pair par lettres enregistrées le 6 août 
i8r9, — colonel lieutenant dans une 
compagnie des gardes du corps du 
roi, — créé vicomte par lettres enre- 
gistrées le 10 décembre 1821. 

BERTHIER - LASSALLE [Alexan- 
dre-Joseph)^ baron de l'Empire sans 
dotation. 

BERTHIER - LASSALLE ( Oscar), 
baron de TEmpire sans dotation. 

BERTHOIS (Joseph'Consiant-Amé 
dée- Conrad)^ chevalier de l'Empirei' 
par lettres patentes du 3 janvier 181 3. 

BERTHOIS [Auguste-Marie], chef de 
bataillon, créé baron par lettres enre* 
gistrées le 24 mars 1821* 

BERTHOLLET (Claude -Louis), né 
à Talloire ( département du Mont- 
Blanc), sénateur titulaire de la séna- 
torerie de Montpellier, nommé le 4 
décembre 1799, — grand officier de 
la Légion d'honneur, — chevalier de 
Tordre royal de la Couronne de Fer, — 
membre de Tlnstitut de France^ — 
membre de la Société royale de Lon- 
dres» — des académies de Turin , 
Harlem, etc. Suivit en Egypte Bo- 
naparte (1795), avec qui il s'était lié 
en Italie, — comte de FEmpire avec 
dotation de 10,000 francs le 19 mai 
1809, — pair de France sous la Res- 
tauration. 

BERTHOLETTL général de brigade, 
— se signala à la défense de Tarra- 
gone, — membre de la Légion d'hon- 
neur, — chevalier de Tordre royal 
de la Couronne de Fer, — baron de 
TEmpire. 

BERTON [Jean- Baptiste), chevalier 
de TEmpire, par lettres patentes du 
22 novembre 1808. 



49 



BE 



BE 



5o 



BERTON DES BALBES DE GRIL- 
LON ( François - Félix- Dorothée ), 
lieutenant-général , — créé duc et 
pair, par ordonnance royale enregis- 
trée le 2 mai 1818. 

BERTRAND [Edme-Victor], cheva- 
lier de l'Empire, par lettres patentes 
du 29 août iSio, 

BERTRAND (Jean), chef d'escadron 
au 1"' régiment de dragons, -^ mem- 
bre de la Légion d'honneur, — che- 
valier de l'Empire par lettres paten- 
tes du 19 décembre 1809. 

BERTRAND (Joseph- Marte), major 
au 1 9" régiment d'infanterie de ligne, 
membre de la Légion d'honneur, — 
chevalier de TEmpirc, par lettres pa- 
tentes du 1 9 décembre 1809. 

BERTRAND [Henri- Graden), né à 
Châteauroux (Indre-et-Loire), — 
servait au 10 août dans la garde na- 
tionale de Paris, — -1795 à 1796 fit 
comme sous lieutenant k guerredans 
les Pyrénées, — attaché à l'ambas- 
sade envoyée à Constantioople; 1797), 

— lieutenant-colonel, colonel et gé- 
néral de brigade pendant Texpédition 
d'Egypte, — aide de camp de TEm- 
pcreur après Austcrlitz, — se signala 
à Friedlaodi Wiigram, Suizen, Baut- 
zen et Leipsick. — Nommé grand 
maréchal du Palais après la mort du 
général Duroc ; aide major de la 
gafdc impériale (1814), après la cam- 
pagne de France à laquelle il prit 
une -part glorieuse, accompagna 
l'Empereur û Tilc d*Elbe, — pre- 
mier ministre pendant les Cent Jours 
il suivit Napoléon à Sainte-Hélène, 
et ne le quitta qu*à sa mort, — Un 
conseil de guerre l'avait condamné à 
mort par contumace, mais Tarrét fut 
annulé par une ordonnance royale. 

— Il était grand-aigle de la Légion 
d*honneur, — chevalier de la Cou- 
ronne de Fer, — grand-croix de la 
Fidélité de Bade, — comte de T Em- 
pire. 

BERTRAND, anobli par lettres, dé- 
cembre 1814. (Annuaire de la no- 
blesse, tSôi.) 



BERTRAND, général de brigade» — 
plus tard maréchal de camp, — offi- 
cier de la Légion d'honneur^ — ba- 
ron de FEtupire avec une dotation de 
4,000 francs» le 3 mars 18 10,— mort 
le 18 mai i835. — Il a laissé des re* 
présentants. 

BERTRAND {Antoine- Joseph), colo- 
nel du 106" régiment d'infanterie de 
ligne» — officier de la Légion d*hon- 
neur, — baron de TEmpire, par let- 
tres patentes du 14 juin 18 10, — con- 
firmé dans son titre le 25 octobre 
1817. 

BERTRAND DE SIVRAY (Louis), 
général de brigade, — commandant 
de la Légion d*honneur, — chevalier 
de r Empire, par lettres patentes du 
i5 juillet 1810^ — puis baron de 
FEmpire. — Mort te 3 juillet i85o.— 
Il a laissé des représentants. 

BERTRAND-GESLIN, maire de la 
ville de Nantes, — président du col- 
lège électoral du département de ta 
Loire- Infé rie urej — baron de TEm- 
pire. 

BERTRAND DE MON FORT, dé- 
puté du tiers Etat aux Etats géné- 
raux , compris dans Tordonnancc 
royale d anoblissement du 6 septem- 
bre 1814. (Bulletin des lois, XL, 
n** 307.) 

BESANCENET, ancien juge (Haute- 
Marne). 181 8. 

BESIADE DWVARAY (Claude-An- 
toine de), de Tanciennc maison de 
ce nom, originaire du Béarn, — dé- 
puté de la noblesse du bailliage 
d'Orléans,, aux Etats généraux de 
1789. — Incarcéré en 1793, il 
échappa au supplice et obtint, en 
1795, sa radiation de ta liste des 
émigrés et la restitution d'une partie 
de ses biens, — lieutenant général en 
1814 et pair de France le 17 août 
181 5. — Louis XVI H rétablit en sa 
faveur le titre de duc, conféré à son 
fils aîné, mort sans alliance, par let- 
tres enregistrées le 2 mai 1818. 



5] 



BE 



BE 



U 



BESNARD (Michel-Jacques), cheva- 
lier ae l'Empire, par lettres patentes 
du 29 janvier i8n . 

BESSIÈRES (Jean-Antoine)y chef d'es- 
cadron de gendarmerie , — membre 
de la Légion d'honneur, — chevalier 
de r Empire, par lettres patentes du 
s septembre i8ïo. 

BESSIÈRES (Bertrand), colonel du 
1 1" chasseurs, — général de brigade 
(î8o6), — se signala à la Moskowa, 
^ commandant de la Légion d'hon- 
neor, — baron de T Empire. — Mort 
le i5 novembre 1854. 

BESSIÈRES ( Pierre-Henri-Jérôme- 
Juîien), chevalier de TEmpire, par 
lettres patentes du 27 décembre 
i8u. 

BESbIÈRES {Jean-Baptiste), maré- 
chal de r Empire, — colonel général 
commandant la cavalerie de la garde 
impériale, — grand - aigle de la 
Légion d'honneur^ — commandeur 
de Tordre royal de la Couronne de 
Fer, — grand-croix des ordres du 
Christ du Brésil^ — de Saint- Henri 
de Saxe et de l'aigle d'or de Wurtem- 
berg) — duc d'I strie, avec deux do- 
nations, Tune de 5 3. 000 fr, et Tautre 
de So^ooo, le 24 juin 1809. — Mort 
le i*^ mai i8i3. — Titre éteint, 

BESSODE DE ROQUEFEUIL , 
1822, 

BESSODES {Jean- Joseph), major à la 
suite du 26» régiment de dragons, — 
officier de la Légion d'hooocjr, — 
chevalier de TEmpire, par lettres pa- 
tente» du 6 octobre 1810. 

BESSON [Claude-Alexandre), cheva- 
lier deTEmpire» par lettres patentes 
du 3 juillet 181 3. 

BESSUEJOULS DE ROQUE- 
LAURE, ci-devant archevêque de 
Malines, — membre du chapitre im- 
périal de Saint-Denis, — otticier de 
la Légion d'honneur, — membre de 
r Institut de France, — comte de 
r Empire. 



Bl'THISY (Jacques 'Char les d^), co- 
lonel du 5'' régiment provisoire de 
dragons, — oflicîer de la Légion 
d'honneor, — chevalier de l'Empire, 
puis baron de TEmpire. — Mort le 
I [ juillet 1844, — lia laissé des re» 
présentants. 

BEUGNOT (JacqueS'Chudel député 
du département de TAube, en 1789, 

— puis conseiller d'Etat, — envoyé 
en service extraordinaire comme mi- 
nistre des finances, dans le grand- 
duchéde Berg, — archiviste au Corps 
législatif , — officier de la Légion 
d'honneur, — chevalier de l'Empire, 
par lettres patentes de mai 1808^ — 
puis comte de TEmpire. — Plus tard, 
directeur général des archives. 

BEURMANN { Frédéric- A uguste ) , 
colonel du 17* régiment de dragons, 

— officier de la Légion d'honneur, — * 
baron de T Empire, avec une dotation 
de 4,000 fr,, le 17 février 1810, 

BEURMANN (Jean'Ernest de), adju- 
dant commandant, chef de Tétat-ma- 
jor de la 2^ division du 4** corps de la 
grande armée, — commandant de la 
LJgion d'honneur, — baron de TEm- 
pire. — Mort le 10 octobre i85o. — 
lia laissé des représentants. 

BEURRET. La cour royale de Colmar 
a entériné dans sa séance solennelle 
du [7 juin 1818, les lettres patentes 
de Sa Majesté du 18 avril 18 18, qui 
confèrent le titre de vicomte à M. le 
maréchal de camp Beurret. [Moni- 
teur du. 26 juin 1818, p, 770p) 

BEUZELIN, payeur de la maison du 
roi, 18 [9* 

BEYTS (François-Joseph) y officier de 
k Légion d'honneur^ — chancelier de 
la troisième cohorte, — premier pré- 
sident de la cour impériale de BruxeU 
les (département de la Dyle), — Ton 
des inspecteurs généraux de l'Uni- 
versité impériale, — investi du titre 
dv baron de T Empire avec majorât 
composé de fermes situées dans Tar- 
rondissement de Bruges, par lettres 
patentes du 2 3 octobre 1811. 



53 



Bl 



Bl 



Bl AN COURT {Charles], maire de 
Monlfort-rAmaury (i8i5), anobli 
par lettres enregistrées le 1 3 février 
1817. 

BIAUNIÉ-D'ARGENTRÉ (Jean- 
Baptisie-Joseph), chevalier de THm- 
pire, pal lettres patentes du 3o juil- 
let 18 10, renouvelées le 13 octobre 
1816. 

J! QUEL LE Y, colonel do 7" régiment 
d'artillerie à pied, «- commandant 
de la Légion d'honoeuTi — baron de 
l'EmpirCi par lettres patentes du 26 
octobre 1808; — des lettres de renou- 
vellement ont été conférées, le 3 août 
i8t6, à Charles-Eugène-Marie Bic- 
quelley, fils mineur du précédent^né 
le 27 octobre i8o3. 

BIGARRÉ ( Auguste-Julien de), né à 
tclle-Islc-ca-mer ^Morbihan), — 
servit à Saint-Domingue, dans Tar- 
lillerie de marine (1791), sous-lieu- 
tenant au 9" régiment d infanterie de 
ligne à Tarmcc de l'Ouest (1793)» — 
lieutenant à la 17* demi-brigade de 
ligne (1795), — capitaine à la 14* de- 
mi-brigade d'infanterie légère (1796), 

— fit partie de Texpédition d'Irlande 
Cl 797t— fit les campagnes de Sambre 
et Meuse, d^Allemagne, de Suisse et 
du Rhin, — major au 4* régiment 
d'infanterie de ligne (1804), aide de 
camp du roi Joseph (i8&6\ — géné- 
fftlde brigade (181 3). — général de 
division (1814), commanda le dépar- 
teoient d'IUe-ci Vilaine, dontk col- 
lège électoral l'élut en 181 5 député 
au Corps législatif. — Il était com- 
mandant de la Légion d'honneur, — 
baron de Icmpire. . 

, I G N O N iLouts-Pierre-Edouard), 
envoyé extraordinaire et ministre 
plénipoientinire près le grand-duc de 
Bade^ ^ commandant de la Légion 
d^honneur, — chevalier de TEmpire 
par lettres patentes du 20 août 
(1809) — puis baron de TEmpire, — 
pair de France sous la Restauration, 

— mort le 6 janvier 1841. — (Titre 
êteintO 



BIGOT DE PRÉAMENEU [Félix- 

Julien-Jean), ministre des cultes, ^ — 
grand officier de la Légion d'hon- 
neur, — chevalier de Toidre royal 
de la Couronne de Fer, — membre de 
l'Institut, — conseiller d*Etat à vie, 

— comte de TEmpirc, par lettres pa- 
tentesdu 24 avril 1808, avec une dota- 
tion de 10,000 francs, le 4 février 

1809, et une autre dotation de 
10,000 francs le 25 mars 1809^ — 
confirmé dans son titre le 21 octobre 
i8i5. 

BILLARD { Pierre- Joseph), colonel 
du 2q<' régiment d'infanterie de ligne, 

— ofticier de la Légion d'honneur, 

— baron de i*Empire. — Mort le 28 
avril i855, — lia laissé des représen- 
tants. 

BILLEBAULT {Jean-Baptiste), créé 
chevalier par lettres enregistrées le 
10 février 1817. 

BINET DE MARCOGN ET (Louù- 

Pierre], général de brigade j com- 
mandant de la Légion d'honneur, — 
baron de Marcognet, avec une dota- 
tion de 10,000 francs le 3 mars 

1810, — mort le 19 décembre 1854. 
*- Titre éteint. 

BISSON, général de division, — grand 

officier de la Légion d'honneur , — 
chevalier de l'ordre de ta Couronne 
de feri — comte de TEmpirc» 

BISSON (du), adjoint au maire de 
Caen, x&iG, 

BIZARD (Jean-Baptiste), capitaine 
(T807), — commandeur de la Légion 
d'honneur, — baron de l'Empire, — 
mort le 7 mars i856.— Titre éteint. 

BIZIEN {Joseph- Marie-Olivier), che- 
valier de l'Empire par lettres paten- 
tes du 38 janvier iSoS* 

BIZOT DU COUDUAY {Auguste- 
Pierre- Charles , colonel du génie, 
— chevalier de l'E^npirc par lettres 
patentes du 19 août 1807 avec a, 000 
francs de dotation. 



55 



BL 



BL 



56 



BLACAS D'AULPS (duc de), 3o avril 
1B21. 

BLAIN, anobli par lettres du 24 sep- 
tembre 18 14. {Annales de ia nob!,^ 
1861, p. 39, ) 

BLAMMONT (de)^ général de brigade, 

— commandant de k Légion d'hon- 
neur, — baron de l'Empire. 

BLANC D'HAUTERIVE (Alexan- 
dre-Mauricé)y cooseiller d'État, — 
membre de la Légion d'honneur^ — 
garde des archives du ministère des 
relations extérieures, — membre du 
conseil du sceau des titres, — mi- 
nistre des relations extérieures (af- 
faires étrangères) par intérim^ le 25 
décembre 1802 ;— le 2 5 octobre r8o4; 
— le 3o septembre 1806; — le i''' fé- 
vrier 1814, — et le 19 septembre 
1818 ; — chevalier de rEmpire, par 
lettres patentes du 26 avril 1808, ^ — 
baron le 19 décembre 1809, confirmé 
le 3i mai 18 17. 

BLANC D'HAUTERIVE [Aîexan-^ 
dre-Maurice, comte), conseiller d'É- 
tat^ — membre de l'Institut, — con- 
firmé dans son titre de comte, dont il 
a été revêtu par lettres patentes du 
28 juin 1822, avec affectation d'im- 
meubles situés dans rarrondissement 
de Reims, en remplacement d'un 
précédent majorât en rente, lettres 
patentes du 17 mai 1828, 

BLANC {Anne-Emmanuel)t chevalier 
deFEmpire, par lettres patentes du 
20 juin iSi K 

BLANC (dame)^ veuve du colonel 
Henri, obtint pour son fils Nicolas- 
Edouard-Henri des lettres du 23 dé- 
cembre 1814, en renouvellement des 
lettres d'anoblissement du 2 3 avril 
1812. 

BLANCARD , colonel du 2* régi- 
ment de ,carabiniers, — général de 
brigade,— » maréchal de camp (18 14), 

— officier de la Légion d'honneur,— 
baron de TEmpire ; —mort le 4 avril 
i853. — Il a laissé des représen- 
tants. 



BLANCARD {Jean-Charles-Marie), 
chevalier de l'Empire, par lettres pa- 
tentes du 4 janvier 18 1 1 . 

BLANCHART [Jean-Louis), cheva- 
lier de rEmpire, par lettres patentes 
du 10 septembre 1808. fl 

BLANCHON {Jean-Francois], créé 
chevalier, par lettres patentes du roi 
Louis XVHI, enregistrées le l'^juin 
1816. 



I 



ELAN CI NO, dît Blanginx (Joseph- 
Maximilîen-FéHx) , créé chevalier 
par lettres patentes du roi Louis 
XVI II, enregistrées le 14 novembre 
1822. ■ 

BLANQUART DE BAILLEUL 
[Henri- Joseph), membre et questeur h 
du Corps législatif, — membre de la | 
Légion d'honneur, — chevalier de 
r Empire, par lettres patentes du 
22 octobre 18 10* 

BLANQUET DU CHAYLA (Ar- 

mand' Simon -Marie), chevalier de 
TEmpirc, par lettres patentes du 21 
décembre 1808. 

BLEIN, colonel du génie militaire, — 
officier de la Légion d'honneur^ — * 
chevalier de l'ordre royal de Wur- 
temberg, — baron de TEmpire, par 
lettres patentes du 3 mars 1810. 

B LON [Jean-Nicoîas-Bruno, comte 
de), capitaine d'état-major, ^ com- 
mandant de la Légion d'honneur, — 
comte de l'Empire;— mort le 1 1 mai 
i832. — ^ Il a laissé des représentant». 

BLONDE AU (Jacques)^ général de 
brigade en retraite» -= officier de la 
Légion d*honneur, — Chevalier du 
Pays, — baron de TEmpire; — mort 
le 3o mars 1841, — II a laissé des rc* 
présentants. 

BLONDEAU {PhUippe), créé cheva- 
valierpar lettres du roi LûuisXVHi, 
enregistrées le 17 février 181 5. 

BLONDIN DEBREVÎLLE{^rtfome- 
Nicolas ' Henri • Flour) , confirmé 



BO 



BO 



5S 



dans son titre par lettres royales^ en- 
registrées le 19 avril 1817. 

BLONDI N (Gabriel-Isidore), Ville' 
brod-Casimir , et Charîes-Marie- 
Robert)^ tous trois confirmés dans 
kur noblesse par lettres royales en- 
registrces le 16 août 1817. 

BLONDI N-BRUTALETTE {Henri- 

Léopoldj^conûvmé par lettres royales 
en date du 16 août 1817. 

BOCCARDI {Jean-Baptiste), né à 

Gènes, chevalier de FEmpirc, par 
lettres patentes du 5 octobre 1808. 

BOQUET-D ANTENAY [Alexan- 
dre-Denis], ancien trésorier de 
France, maintient sa noblesse par 
lettres royales enregistrées le 10 
mars 18 17, 

BOCQU I LLON ( Léger - Bélair ) , 
comte, ï836. 

BODARD (Nicolas-Marie-Félix), che- 
valier de Montblins, par lettres pa- 
tentes du 22 novembre 1808, 

BODARD DE LA JACOPIÉRE [De- 
caduS'A ntoine-Jérôme-Marius), of- 
ficier de la garde (1819), — anobli 
par lettres patentes enregistrées à la 
Cour royale de Paris le 1 2 septembre 
182t. 

BODELIN [Pierre), major des grena- 
diers à pied de la garde impériale, — 
ofiicier de la Légion d'honneur, — 
chevalier deTEmpire par lettres pa- 
tentes du 20 août 1808,^ — puis baron 
de rEmpirc. 

BOERNEZ {Jean-David], chevalier de 
l'Empire, par lettres patentes du 2 
mai 1S08* 

BOERY {Guillaume-Barthélémy], 
chevalier de l'Empire, par lettres pa- 
tentes du i3 avril 18 n. 

BOGNE DE FA Y [Fran^ois^Jean- 
Pierre], chevalier de l'Empire, par 
lettres patentes du 2 5 mars 181 3. 

BOHM [Louis- André- A ntoine) , che- 
valier de l'Empire, par lettres paten- 
tentesdu i3 février î8ii. 



BOHN { François-Joseph )y che%^alîer 
de l'Empire, par lettres patentes du 
20 août 1808. 

BOIDl ARDIZZONI (Gaspard), né 
à Alexandrie, député, — chevalier de 
TEmpire, par lettres patentes du 2 3 
juin 1810. 

BOILLETOT DE BEMONT, colo- 
nel de gendarmerie, 1 8 1 6 . 

BOIS [du] anobli par lettres royales du 
18 décembre (1814), 

BOIS DE BONNEGENS (du), par 
lettres du 4 février i8i5. {Annuaire 
de la noblesse^ 1861, page 396,) 

BOISAYRAULT ( Pierre- Auguste 

FouiiNiER de), investi du titre de 
baron, avec majorât , formé de la 
terre de Fersaix, au canton de Touars, 
Lettres patentes du 14 mai 1818. 

BOIS-DAVID [Jean-Louis-Désiré) , 
lieutenant-colonel, créé baron par 
lettres royales enregistrées le 25 mai 
1818. 

BOISGELIN (Bruno-Gabriel-Paul) y 

maître de la garde-robe de S/ M. 
Louis XVIIl, créé pair de France 
par lettres royales du 6 août 1819, 

BOIS-LE-COMTE {Char les- Joseph 
de), ambassadeur,, comte (1847). 

BOISSEL DE MONVlLLE(77iom7A- 
Charles-Gaston)^ maire de la com- 
mune de Monville, département de 
la Seine- Inférieure, adjudant-major 
de la troisième légion de ce départe- 
ment,^ investi du titre dtbaron, avec 
érection d'un majorât volontaire de 
24,000 francs consistant dans la halle 
de cette commune» et plusieurs im- 
meubles, par lettres patentes du 4 
juin 1810, enregistrées à la cour im- 
périale de Rouen le 26 juillet i8io# — 
renouvelées le 28 mars 1817, baron 
et pairie 2 mai 1818. 

BOISSEL! ER (Julien), chevalier de 
TEmpirc, par lettres patentes du 12 
février 1812, 



59 



BO 



BO 



60 



BOISSIEUX {Jean'Josepk)j chevalier 
de Saint Louis, créé baron par lettres 
royales enregistrées le i5 décembre 
1821. 

BO I SSON N ET {André-Barihéiemx) , 
chef de bataillon , — chevalier de 
l'Empire, par lettres patentes du 20 
août 1809, avec une dotation de 
2,000 francs. 

BOISSY D'ANGLAS (François-An- 
îoîne]^ sénateur (nommé le 18 fé- 
vrier 1 804). — grand officier de la 
Légion d'honneur. — membre de 
l'Institut , — comte de T Empire, — 
sous la Restauration comte et pair, 
2 mai 18 18. 

BOISSY D'ANGLAS, préfet du dépar- 
tement de la Charente, -- membre 
de la Légion d'honneur — baron d-^ 
l'Empire, 

BOIVIN DE LA MARTINIÉRE, 

général de brigade d^artillerie,— com- 
mandant de la Légion d'honneur, 
— baron de T Empire. 

BONAPARTE (Lucien), néâ Ajaccio 
en 1775, fils de Charles-Marie-Bona- 
parte et de Laetitia Ramolino , — 
prince de Canino,— Il épousa : i*» en 
1795, Christine Boyer, morte en 
,goi;— 2'*en 1 802, Alcxandrine- Lau- 
rence de Blaschamps, née à Calais, 
en 1778.— Mort à Viterbe, le 25 juin 
1840,-11 avait eu onze enfants : 

f Charlotte Bonaparte, nue en 1796, ma- 
riée au prince romain GabrieUÏ, don! elle a eu 
un fiU et trois tilles. 

a' Chrislinc-Egvpta Bonaparte, née en 1798. 
mariée en 1824 a lord Diidley-Stuart, morte 
en 1847 ; son fils, Franck Dtidky-Sluart, est 
officier dans Tlnde . 

3' Charles-Lucien-Jules-La tirent Bonaparte, 
né à Paris, le 24 juin i8o3«- prince de Canino 
et de Musignaiio, — membre correspondant 
de rtnsiitut de France, — fondatetir des con- 
grès scientifiques de lUtalie. — 11 c-pousa, le 
22 juin Ï822, sa cousine i^énal de-Julie, fille du 
roi Joseph, et mourut en i^b-j, — Il avait eu 
de son martagc dix enfants: i" Joseph-Lucien- 
Charltfi NapoLon Bonapaiie, prince de Musi- 
gnano, né à Philadelphie, le i8 janvier 4824; 
— ï* Lucien-Louis-ioseph-Napoléon Bona- 
parte, né à Rome, le ib novembre 1828; — 



3* Julie- Charlotte -Zénaïde-Pauline-LjElîtia» 
Dcsirée-Bartholoméc Bonaparte, née à Rome, 
le 6 juin i83oî — 4" Charlotte-Honorine- Jo- 
séphine Bonaparte', née à Rome, le 4 mars 
iHiï\ « 5* Marie-Désirée-Eugénie-Joiéphine- 
Philomène Bonaparte, née à Rome, le î8 mars 
i 83^ ; — & Auguste-Amélie-Maximilicntie-Jac- 
queline Bonaparte, née à Rome, le 9 novembre 
]836;—7",N'iipolcon-Grego ire-Jacques -Philippe 
Bi^naparte, ne ù Rome, le 5 février 1839, qui 
a épousé à Rome, le 26 novembre 1859^ la 
princesse Chrisiiana Ruspoli, fille du prince 
Ru5.poli, prince de Cerviti ; — K* Bfithildc- 
Aloîsc BonapariCj née à Rome, le 16 noven^brc 
1840; — g** Alberunc-Marie-ThérL'se Bona- 
parte, née à Florence, la 11 mars 1842, morte 
le 3 juin 1842; — ro" Charles-Albert Bona- 
partCj né le 22 mars 1843. 

4° Laetitia Bonaparte, née à Milan, le i»" dé- 
cembre 18045 mariée àThom. Wise, membre 
du parlement d'Angleterre, 

b' Louis -Lucien Bonaparte, ne à Torni- 
grow tWorcesier), le 4 janvier 181 3, ^^ élu à 
r Assemblée nâiiontile législative, le 8 juillet 
1849, pi" 1 24,72') sutlVagcs dans le départe- 
ment de la Seine, — sénateur, « prince de Uj 
famille impériale. 

6* Pi erre- Napoléon Bonaparte, né à Rome, ' 
le 12 septembre 181 5^— chef de bataillon à la 
légion étrangère, en Algérie, — élu, en 1848^ 
par le département de la Corse» représetitant 
da peuple â FAssemblée nationale. 

7* Antoine Bonaparte^ né à Tusculum, le 3i 
octobre ï8i6. 

8* Alexandrîne- Marie Bonaparte, née à 
Rome en 1818, mariée au comte Vincent Va- 
lentini. 

q" Constance Bonaparte, née à Bologne en 
[823, religieuse au Sacré-Cœur, a Rome. 

jo* Paul Bonaparte, mort en Grèce. 

1 1" Jeanne Bonaparte, mariée au marquis 
Honorati» 

BONAPARTE (Joseph), né à Cortc, 
le 7 janvier 1 768, fils de Charles-Ma- 
rie Bonaparte et de Lx-titia Ramo- 
Hno, — roi de Naples, du 3o mars 
1806 â i8o8j — roi d'Espagne, du 6 
juin 1808 à 181 3, — connu plus tard 
sous le nom de comte de Survilliers. 
— A !a chute de TEmpire, il se retira 
aux États-Unis, où il avait de vastes 
propriétés; puis il s établit en An- 
gleterre, à Uxbridge, près Londres, 
— Il avait épousé, le i"aoùt 1794, 
Marie-Julie Clary, née le 26 décem- 
bre 1777, sœur aînée de la reine de 
Suède, épouse du roi Charles-Jean 
Bernadotte; — Il mourut ie 7 avril 
184^ •— U avait eu deux filles: 



BO 



BO 



62 



!• Zéntîde-Charloite-Julie Bonaparte, in- 
fiuite d'L^spagnCp née \t â juillet 1804, mariée 
i Charles-Lucicn-Jules- Laurent Bonaparte, 
prince de Canino et Je Musignano, son cousin^ 
fiU du prince Lucien. — Morte le 8 août 18^4, 

3* Charlotte Bonaparte, infante d^Espagnej 
moTle en iSBq, maiiêc au prince Napolcon- 
Lôuis Bonaparte, son cousin, fils du roi Louis, 
qui mourut à Forlit le 17 mars i83i. 

BONAPARTE (Napoléon), né a Ajac- 
cio, le i5 août 176g, fils de Charles- 
Marie Bonaparte et de Lœtitia Ra- 
molino, — Empereur des Français 
le 18 mars 1S04, — sacre et couronné 
le 2 décembre de la même année, — 
roî d* Italie, le 26 mars i8o5, — pro- 
tecteur de laConfcdération du Rhin, 
— médiateur de la Confédération 
Suisse. — Il épousa : i» ïe 8 mars 
1790, Marie- Joséphine Tascherdela 
Pagerie, veuve d*Alcxandre, vicomte 
de Beauharnais, morte à la Malmai- 
son, le 2g mai 1814, divorcée depuis 
iSîo; — 2''le 2 avril 18 ïo, Marie- 
Louise Léopoldine - Françoisc-Thé- 
rése-Joséphine-Lucic, archiduchesse 
d'Autriche, née le 12 décembre 1791, 
déciaréc, par le traité de Paris du 3o 
mai 1814, duchesse de Parme, Plai- 
sance et Guastalla, morte en décem- 
bre 1847. — H mourut à Sainte- Hé- 
lène le 5 mai 1821. — De son second 
mariage il avait eu un âls : 

Napoléon-François-Charles-loseph (Napo- 
léon II)t prince impérial de France, — roi de 
Rome, — né le 20 mars 1 3 1 1 ,— mon à Vienne 
le 22 juillet t832. 

BONAPARTE ( MarieAnne-Elisa), 
née à Ajaccio le 3 janvier 1777, 
fille de Charles-Marie Bonaparte et 
de Laetitia Ramolino» — princesse 
de Lucqueset de Piombino,— grande 
duchesse de Toscane, — mariée le 5 
mars 1797 au prince Félix Bacioc- 
chi, — morte au mois d'août 1820, 
laissant deux enfants : 

I* Napoléonc-Elîsa Baciocchi, née le 3 juin 
i8of>, mande au comte Otmerata. 

1* Fré'éric Baciocchi, né en t6i3, mort i 
Rûoied^anis chute de ch^vaK 

BONAPARTE [Louis), né à Ajaccio 
le 2 septembre 1778, fils de Charles* 



Marie Bonaparte et de Lœiitia Ramo- 
lino, — roi de Hollande, du 24 mai 
i8o5 au I" juillet 1810, — Epousa, 
le 3 janvier 1802, la princesse Hor- 
tense-Eugénje de Beauharnais, née 
le 10 avril 1783, fille du premier 
mariage de l'Impératrice Joséphine 
avec le vicomte de Beauharnais, et 
fille adoptive de Napoléon V' ^ et 
mourut le 25 juillet 1846, — Il eut 
trois enfants : 

i* Napoiéon-Charles Bonaparte^ né à Paris 
le 10 octobre 1802, prince royal de Hollande 
le 5 juin iSoô, mort à La Haye le 5 mai 
1807. 

2** Napoléon-Louis Bonaparte, grand-duc de 
Bcrgh €t de Clèvea , né à Paris le 1 1 octobre 
1804. 11 avait épousé sa cousine, la princesse 
Charlotte, fille du roi Joseph. Il est mort à 
Forii> le 17 mara i83i, sans postérité. 

3" Charles-Louis-Napoléon Bonîiparte (Na- 
poléon nij, né à Paris le 20 avril iScS, élu 
en 1848, par quatre départements, à l'Assem- 
blée nationale. Nomme président de la Ré- 
publique française par 5,774,010 sutTragcs, le 
10 décembre 184S. Elu Empereur des Français, 
le 2 décembre ï85î, par 7,439,216 suffrages. 
Marié le 29 janvier i853, a Maric-tiugénic de 
Guxman et Porlo-Carrero, comtesse de Téba, 
avec grandesse en 1 688, marquise de Ardalcs, 
de Ozera, de Moya, comtesse de Abtitas, de 
Banos a\'ec grandcssecn 1612, de Morj, avec 
grandessc en 101 3, de Santa Gruje de la Sier- 
ra, vicomtesse de Calzada, née en 1826, du 
comte de Monttjo et du Marie-Manuclu Kirck- 
Fairick de Gla&burn.-- De ce mariage est né : 
Napoléon'-Eugcne- Louis -Jean-JoscpU' Bona- 
parte, prince impérial de France, né ù Paris, 
le 16 mars t856. 

BONAPARTE [Marie Pauline), fille 
de Charles-Marie Bonaparte et de 
Lartitia Ramolino, — veuve du gé- 
néral Leclerc , elle épousa en se- 
condes noces le 6 novembre 180 3, 
le prince Camille Borghèsc, — elle 
lut créée princesse et duchesse de 
Guastalla le 3o mars 1806, — Decé- 
dée sans postérité. 

BONAPARTE ( A/ar/e-i4iîW0itciarfe- 
Caraline], fille de Char les- M a rie- 
Bonaparte et de Lstiiia Ramolino^ 
née â Ajacccio le ii mars 1762, ma- 
riée le 20 janvier 1800 & Joachim 
Murati roi de Napks le 17 juillet 
tSoSy — morte le 18 mai iHig, sous 



$3 



BO 



BO 



64 



le nom de comtesse de Lîpoaa ; de ce 
mariage sont nés : 

!• Napoléon-Achille-Charles-Louis Murât, 
prince royal des Deux»SiciIes, né le 2 i janvier 
i8ot, mort le i5 avril 1847. 

2*Lœtiiia-Josèphc Murat^née le a5 avril i8o2| 
mariée au comte de Pepoli. 

3" Napoléon -Lucien -Charles -Joseph-Fran- 
çois Murât, né le tû mars !8o3, sénateur, prince 
de la famille impériale. 

4* Louise-Julie-Caroline Murât, née le 22 
mars iSoS^ mariée au comte R/îspotii, i Ra^ 
venue. 

BONAPARTE {Jérôme}, né à Ajaccio 
le \5 décembre 1784, fils de Charles- 
Marie Bonaparte et de Lxtitîa Ra- 
molino — roi de Wesphalîe du i-^ 
dt-^cembre 1807 au 26 octobre 181 3; 
prince de Montfort, prince de la fa- 
mille impériale, a épousé : 1° Eliza- 
beth Patterson ; 2^ le 32 août 1807, 
Frodérique-Catheri ne-Sophie -Doro- 
thée, princesse royale deWurtemberg, 
née le 21 février 1783, morte le 28 
novembre i835. De ce mariage sont 
nés : 

I " Jcrômc-Fredéric*Napole'on-Lou is-Charies» 
Féliï Bonaparte^ prince de Monifortj né à 
Tricste k 25 août 1814, colonel au service de 
son oncle, le roi de \Vuricmberg, mort ea 
1847. 

2''Mathiîde-LQei:itia-WilheImme-Ffédéricquc* 
Louisc^Elisa BonapartCi née à Trieste, le 27 
mai iSao.^ — Mariée en 1841 au prince Demi- 
do lî de San Donato, — princesse de la famille 
impériale. 

3* Napoléon -Joseph-Charles-Paul Bonaparte, 
né à Trieste, le 9 septembre 1822J capitaine 
au service de son oncle, le roi de Wurtemberg; 
élu en 1848, par îa Corse, à PAsscmblée na- 
tionale, prince de la famille inipcrialc. Marié, 
le 3o janvier 1859^ à S* A, R. la princesse 
Clotilde-Maria-Thérésa de Savoie, fille du roi 
Victor-Emmanuel, née le 2 mars 1843. De ce 
mariage sont nés : 

i* Napoléon-Victor-Jcrôme-Frédéric, né à 
Paris le 18 juillet 1862: 

2* Nûpoléon-Louis-Joseph-Jérôme, né à Pa- 
ris le 16 juillet 1864. 

BONAPARTE (Marie-Anne-EUsa), 
née le 3 janvier 1777, mariée le 5 
mai 1797 à Félix de Bacciochi , 
prince de Luques et de Piombioo en 
i8o5, — grand-doc de Toscane en 
1 809*. — Mort le 27 avril 1 841 , dont 



i°Nâpoléone-E!isa-Bacciochî, née le 
3 Juin 1806, mariée au comte 
Camerata; 2** Frédéric Bacciochi, 
mort à Rome. 

BON APARTE {Marie-Pauline), prin- 
cesse et dûchesse de Guastella, née le 
22 avril r782; mariée : i** en i Soi au 
général Leclerc, dont elle était veuve 
le 2 novembre 1802; 2* le 28 août 
i8o3 à Camille, prince de Borghèse, 
né le 8 août 1775, prince et duc de 
Guastalla, 3o mars 1806. 

BONARDI DE SAINT- SU LPICE 

(Raymond-Gaspard), général de di- 
vision, — écuyer de S. M, TEmpe^ 
reur, — commandant de la Légion 
d'honneur» ^ comte de Saint-Sul- 
pice avec une dotation de 2 5, 000 fr., 
le 4 février 1809, et une autre dota- 
tion de 2 5,000 fr. le 8 avril 1809. — 
Mort le 21 juin i83 5. — Il a laissé 
des représentants. 

BONDANI DE NEVIANO (Louis), 
chevalier de T Empire, par lettres pa- 
tentes du 2 mai ï8! I, 

BON DE UGNIM, anobli par lettres 
du 21 février 18 14, obtient des let- 
tres de renouvellement en date du 
29 décembre 1814, 

BON DE LIGNIM {Henri-Antoine), 
colonel d'artillerie, *— chevalier de 
r Empire, par lettres patentes du 3o 
octobre 1810, — puis baron de T Em- 
pire, par lettres patentes du 21 fé- 
vrier 18 14. — confirmé le 29 décem- 
bre 18 14, 

BONDI (de), préfet du département du 
Rhône, — commandant de la Légion 
d*honneur, — comte de TEmpire. 

BONDURANT (Alexis), commissaire 
des guerres (intendant militaire), — 
chevalier de T Empire, par lettres pa- 
tentes do 1! juin 1810, — baron le 
24 novembre 1823, 

BON ET, général de division, — se si- 
gnala dans la guerre d'Espagne, — 
commandant de la Légion dhon- 
neuri — comte de l'Empire. 



b5 



BO 



BO 



66 



BONFANTÏ, gênerai de division dans 
les armées du royaume d*ItaUe, — 
membre de la Légion d'honneur, — 
chevalier de Tordre royal de la Cou- 
ronne de Fer, — baroo de TEm- 
pire. 

BONGARS (Joseph-Barthélémy), lieu- 
tenant de la vénerie de S. M. FEm- 
pereur, — officier de la Légion d'hon- 
neur, — baron de TEmpire^ — mort 
le 6 août i833, ^ — Fils, sans doute, 
du général Bongars^ mort en 1820, 
et auquel on doit une traduction des 
Institutes militaires de Végèce, — Il 
a laissé des représentants. 

BONNAIRE (Félix), préfet du dépar- 
tement d'Ille-et- Vilaine, — membre 
de la Légion d*honneur, — baron de 
Maupas*— Mort le 3 décembre 1844. 
— lia laissé d^s représentants, 

BONNAMAZON [Pierre), chevalier 
de TEmpire, par lettres patentes du 
3 janvier 181 3. 

BONNAVENTURE, président de la 
cour de justice criminelle du dépar- 
tement de la Dyle^ — membre de la 
L^ion d*honneur, — baron de T Em- 
pire. 

BONNAY (Charles-François), lieute- 
nant général» — pair de France, par 
lettres royales du 6 août 18 19* 

BONNEAUD, inspecteur général des 
prisons, 1822. 

BONNEFOUS DE PUYCOUSIN 

( Louis • François - Joseph - Yiieix ), 
coDlîrmé par lettres royales, enregis- 
trées le 3o mars 18 1 6. 

BONNEFOUX, capitaine de vais- 
seau* — préfet du premier arrondis- 
sement maritime, — officier de la 
Légion d^honneur,— baron de TEm- 
pire, . 

BONNEFÛY (Pierre-Charles), maire 
du Charmcl , arrondissement de 
Château -Thierry , département de 
TAisne, — membre du collège élec- 
toral du même département, — in- 
vesti du litre de baron de l'Empire 



avec majorât volontaire de 7,440 fr., 
composé du château du Charmel, par 
lettres patentes du 18 juin 1809, — 
confirmé dans son titre le i3 janvier 
1816. 

BONNEGENS(de), anobli le 4 février 
i8i5. 

BONNEMAIN (Pierre), colonel du 
5* régiment de chasseurs à cheval, 

— officier de la Légion d'honneur, -- 
baron de TEmpire, — pair de France 
sous la Restauration, — mort le 9 
novembre i85o. — 11 a laissé des 
représentants, 

BONNEMAISON (Ferr/o/), peintre, 
créé chevalier par lettres royales du 
16 décembre 181 5* 

BONNET DE VILLER (Charles- 
Auguste) ^ chef d'escadron au lo* ré- 
giment de hussards, — membre de 
la Légion d'honneur, — chevalier de 
TEmpire, par lettres patentes du 18 
août 18 10* 

BONNET (François), chef de batail- 
lon, — chevalier de F Empire, par 
lettres patentes du 12 novembre 1809, 
avec une dotation de 2,000 fr. (24 
avril 1810). 

BONNEVIE DE POGNIAT (Gwf/- 

laume - Gilbert) t maire d'Aubiat, 
canton d*Aigueperse, arrondissement 
de Riom, département du Puy-de- 
Dôme, — membre du collège électo- 
ral de ce département, — investi du 
titre de baron de TEmpire, avec ma- 
jorât volontaire de 5, 70 3 fr., com- 
posé du château d'Aubiat, par lettres 
patentes du i3 mars 181 1, — con- 
firmé dans son titre le 23 mars 1816, 

BONNINIÉRE DE BEAUMONT 

(i^^Iarc-An(oîne), lieutenant général, 

— comte et pair de France, — par 
ordonnance royale du 6 août 181 9. 

BONTÉ (Michel- Louis-Joseph), co- 
lonel du 8i« régiment de ligne, — 
olticicr de la Légion d*honncur, — 
baron de 1 Empire, par lettres paten- 
tes du 18 mars 1809, — confirmé 
dans son titre, par lettres patct nés du 
3 



d7 



BO 



BO 



68 



24 août î8i6, — mort le 6 mars 
i836. —Titre éteint. 

BONTEMPS (Jean ^Nicolas-Marie- 
Fare), chevalier de TEmpire, par 
lettres patentes du 24 février 1809* 

BONVICINO {Roch^Joseph'Laurent- 
Hyacinthe de), comte de l'Empire 
avec dotation impériale, — mort le 
29 août i832. — Titre éteint. 

BONY (François), chevalier de l'Em- 
pire» par lettres patentes du 20 juin 

BORDÈRES (Soilières), baron, 1845, 

BOREO D^OLMO (Thomas -Jean- 
Bapiiste)^ maire de San-RcmO| — 
investi du titre de baron de TEmpire, 
avec érection d*un majorât, composé 
d*une maison à San-Remo (Alpes- 
Maritimes), par lettres patentes du 
î5 juillet 181 3. 

BORDESOULLE, major {1806), — 
colonel, — général de brigade (1808)^ 
chassa les Espagnols d'Aranjuez, — 
se distingna à Smolensk, — à la 
Moscowa, " — général de division, — 
inspecteur général pour l'organisa- 
tion de la cavalerie dans la 2"^ division 
militaire, — grand officier de la 
Légion d*honiieur, — baron de F Em- 
pire (1809), puis comte de l'Empire. 

BOREAU DE LA BÉNARDIÈRE 
{Pîerre-L€\in'Vrbûîn)y maire d'An- 
gers, investi du titre de baron de 
l'Empire, avec érection d'un majorât 
volontaire de 8,000 francs, consistant 
dans le château de Martigne et autres 
immeubles situées dans Maine-et- 
Loire, par lettres patentes du 1 8 avril 
1810. 

BOREL DE LA RIVIÈRE (P/erre- 
Aymé)^ chevalier de l'Empire, par 
lettres patentes du 3 août i8ro. 

BOREL [Durand)y juge à la Cour de 
cassation, — membre de la Légion 
d^honneur, — chevalier de TEmpire 
par lettres patentes du 26avril 1808, 

BORELLI DE SERRES, général, 
1816. 



BORETj directeur de Tenregistrement 
à Lille, 1818. 

BORGHÈSE (Camille, prince de), ne' 
ie 8 août 1775, — épousa, le 28 août 
i8o3, Marie - Pauline- Bonaparte , 
veuve du général Leclerc, — prince 
et duc de Guastalla (3o mars 1806). 

BORGHÈSE-BICHI, écuyerdeS, A, 
la princesse de Lucques et de Piom- 
bino, — baron de l'Empire. 

BORNE DES FOURNAUX(£'/zenn^), 

né à Vézelay (Yonne)» soldat au régi- 
ment de Conti, — adjudant-major, 

— capitaine, — puis lieutenant-co- 
lonel du 3" bataillon du Pas-de-Calais, 

— fit partie de l'expédition de Saint- 
Domingue comme général de bri- 
gade, puis général divisionnaire, — 
général en chef, — gouverneur de 
la Guadeloupe (1798) : — appelé 
au commandement de la partie es- 
pagnole de Saint-Domingue, — dé- 
puté au Corps législatif 181 1, — 
vice-président de la Chambre 181 3, 

— défendît les hauteurs de Mont- 
martre lors du siège de Paris i8i5, 

— chevalier de T Empire, par lettres 
patentes du 10 septembre 1S08, — 
puis baron de TEmpire. 

BORNE [Laurent), députëde la haute. 
Loire au conseil des Cinq*Cents, en ■ 
Ï795, — proscrit de fructidor et dé- I 
porté, — compris dans lordonnance 
royaledo i8aoùti8i4,qutanoblitplu- 
sieurs personnes que nous rappelons 
à leur rang, <î pour preuves de dé- 
vouement à la personne du roi. » 

BORREL, adjudant commandant, — 
chef de Tétat-major de la place de 
Berlinj — officier de la Légion 
d'honneur, — baron de TEmpire. 

BORRELLI (Charles-Luce-Paulin" 
Clément)^ maréchal de camp, — 
grand officier de la Légion d'hon- 
neur, — investi du titre de vicomte, 
avec majorât composé de son do- 
maine de Gibelin, canton de Saint- 
Amans, lettres patentes du 5 février 
i83o. 



I 
I 



69 



BO 



BO 



70 



BOSC {Jean*'Claude-Joseph)y chevalier 
de rEmpire, par lettres patentes du 
3i janvier 1810. 

BOSCARY ( Jean -Baptiste • Joseph) , 
officier de la Légion d'honneur^ — 
anobli par lettres royales enregistrées 
le II décembre 18 19, 

BOSCARY DE ROMAINE ET DE 
VILLEPLAINE, 1821 et 1829, 

BOSC HERON {Jacques- Guill aume- 
Raphaëî)^ ancien secrétaire do roi, 
confirmé dans sa noblesse par lettres 
royales du 1 5 février 1 8 1 7 . 

BOSSI (du Piémont), préfet du dé- 
partement de la Manche, — membre 
de la Légion d'honneur, — baron 
de TEmpire. 

WyYT}LE{Jean-Joscph' Auguste), créé 
dievalier par lettres royales du 
16 décembre i8i5, 

BOTTON CASTELLAMONTE 

{Hugues)^ juge en cassation, — che- 
valier de l'Empire, par lettres paten- 
tes du 26 avril 1808. 

BOUARD {François), anobli par 
lettres royales du 4 février 181 5, — 
enregistrées le 6 février 18 16, 

BOVBERT (François-Antoine), che- 
valierde l'Empire, par lettres patentes 
du 9 mars 1810. 

BOUCAUMONT, ex-greffier du bu- 
reau des finances^ À Moulins» 181 7. 

BOUCHAGE (du), ministre d'Etat et 
membre du conseil privé; — lor- 
donnance royale du 28 juin l'élève à 
la dignité de pair de France. (VII, 
Bulletin des lois CLXI, n» 2336, ) 

BOUCHEPORN, administrateur du 
garde-meuble de Wcslphalie, — con- 
trôleur général de la liste civile de ce 
royaumei 1810, — maréchal de la 
Cour, 1812, — baron de TEmpire, 
confirmé dans son titre le i" juin 
1A16. 

BOUCHARD (Edme- Martial 'Ar- 
mand de) ^ chevalier de TEmpire, par 



lettres patentes du ig septembre 
1810. 

BOUCHER (Catien), capitaine, — 
adjudant-major aux chasseurs à pied 
de la garde impériale, — officier de 
la Légion d'honneur, — chevalier de 
l'Empire, par lettres patentes du 
iS juin 1809. 

BOUCHER DE MALANÛON, an- 
cien négociant, 1818. 

BOUCHER-DESNOYERS, graveur 
du roi, membre de l'Institut, 1826, 

BOUCHER-DESNOYERS (Auguste^ 

Gaspard-Louis) t écuyer, — chevalier 
de Saint-Michel et de la Légion 
d'honneur, — investi du titre de 
baron avec majorât formé d'une ins- 
cription de rente : lettres patentes du 
21 avril 1828, 

BOUCHET, général, — i825. 

BOUCHET DES SOURCHES (du), 

duc de Tourzel, 181 6, 

BOUCHU (François), général de bri- 
gade, — officier de la Légion 
d'honneur, — chevalier et baron de 
TEmpire, — dont le titre fut con- 
firmé sous la Restauration par lettres 
enregistrées le 9 mars ï8i6, — mort 
le 3i octobre iSSg. —Titre éteint, 

BOUUET (Etienne)^ chef de bataillon 
en retraite, — député au Corps lé- 
gislatif, — maire de Laval, — mem- 
bre de la Légion d*honneur, — che- 
valier de TEmpire, par lettres 
patentes du 5 août 1809. 

BOUDET (Jacques), chevalier de 
TEmpire, par lettres patentes du 
26 avril 18 ro. 

BOUDON DE LA COMBE (Etienne- 

Jean-Baptiste), chevalier de l'Empire 
par lettres patentes du 2 mars 181 1 . 

BOUEXIE DE GUICHEN (Ma- 
xime-Picrre^Luc du), chef d^escadron 
des lanciers de la garde, — officier de 
la Légion d'honneur, — investi du 

titre de comte, avec majorât formé 



BO 



BO 



d'une inscription de rente : lettres 
patentes du 10 juin i828, 

BOUET-WILLAUMEZ, créé comte 
sans institution de majorât, le lo oc- 
tobre 1 845 . 

BOUGAINVILLE (de), capitaine de 
frégate, — officier de la Légiond'hon- 
neur, — baron de l'Empire. 

BOUGAINVILLE (de), sénateur, 
nommé le 25 de'cembre 1799, — 
grand officier de la Légion d'honneur, 

— membre de T Institut et du bureau 
des Longitudes, — comte de T Em- 
pire. 

BOUGE, colonel du 61* régiment d*in- 
fanterie de ligne, — oflicier de la Lé- 
gion d'honneur, — baron de TEm- 
pire. 

B O U H E L I E R D^AUDELANGE 
(Hippoîj'te)^ ancien avocat général 
au parlement de Besançon, — in- 
vesti du litre de baron, avec érection 
d'un majorât composé d'immeubles,, 
commune d'Audelange, dans le J ura, 
lettres patentes du 3 août 1824, 

BOUILLE DU CH ARIOL ( Louis- 
Joseph-Amour de) ^ colonel chef d'état 
major du général Sébastiani en Es- 
pagne, i8o3, — se signala aux com- 
bats de Ciudad-i^éal, d'Almonacid, 
de Baza, — général de brigade, puis 
général de division, — olikier de la 
Légion d'honneur, — comte de l'Em- 
pire, — mort le 20 novembre i85o. 

— lia laissé des descendants. 

BOUILLET, 1816. 

BOUILLON, ancien mairedeMortain, 

18 19. 

BOULARD (Jean-François), major, 

— chef de bataillon de l'artillerie de 
la garde, — directeur du matériel de 
l'artillerie, — oflicier de la Lésion 
d'honneur, — baron de T Empire^ 
par lettres patentes do 2 3 mai iSio, 
conlirmé le 3 août î8ï6, mort le 
22 octobre 1842. — A laissé des re- 
Drésentants, 



BOULAY DE LA MEURTHE, con- 
seiller d*Etat à vie, — officier delà 
Légion d'honneur, — comte de TEm* 
pire. 

EOULLARD. La cour royale de Col- 
niar a entériné, dans sa séance so- 
lennelle d'hier {17 juin 1818), les 
lettres patentes de Sa Majesté du 
3 août 1816 qui confèrent le titre de 
baron à M. le maréchal de camp 
Boullard, commandant l'école de 
Strasbourg {Moniteur du 26 juin 
18 18, page 770). 

BOULLE, préfet du département des 
Côtes-dU'Nord, — membre de la Lé- 
gion d'honneur, — baron de l'Em* 
pire. 

BOULLENGER [Alexandre), écuyer,^ 

— avocat général à Rouen, — investi 
du titre de baron, avec majorât com- 
posé de la ferme de Beaulieu, H Bois-_ 
TEvéque, lettres patentes du 12 avril 
1823. 

BOULLET (Louis-Julien- François)^ 
chevalier de TEmpire, par lettres pa- 
tentes du 5 août 1809, 

BOU LNOlS{LouiS'NicoIas), chevalier ' 
de TEmpire, par lettres patentes du 
21 décembre 1808, 

BOULN Y ( Thibault* Marie-Eugène), 
écuyer, — aide des cérémonies de 
France^ — investi du titre de vi- 
comte, avec majorât en rentes, lettres 
patentes du 5 février i83o. 

BOULOGNE (de), aumônier de Sa Ma- 
jesté r Empereur, — évéque de 
Troyes, — sacré le 2 février 1809^ 

— baron de TEmpire. 

BOULON (Joseph)^ lieutenant-colonel 
au 17'' régiment dlnfanierie légère|j 

— officier de la Légion d'honneur, -—1 
chevalier de l'Empire, par lettres pa- 
tentes, 1 1 juillet 1810, 

BOUQUEREL-DESPRÊS (Prospcr^' 
Auguste-César), créé chevalier, par 
lettres royales du 29 juillet 1818. 



BO 



BO 



74 



BOUOUEROT [Jean-Baplisie), che- 
valier des Essarts, par lettres patentes 
du 5 octobre î8o8. 

BOURAYNE (de), anobli par lettres 
du..», — obtient des lettres de renou- 
vellement le 25 novembre 1814. 

BOURAYNE (de), capitaine de 
vaisseau de seconde classe, — membre 
du collège électoral du Finistère, — 
commandant de la Légion d'honneur^ 
— baron de TEmpire, conhrmé dans 
son titre le 25 novembre 18 14. 

B O U R C I E R ( François - -4 ntoinC' 

Louis)^ gênerai de division, — con- 
seiller d'Etat, — grand ofikier de la 
Légion d'honneur» — inspecteur g<î- 
néral de la cavalerie de la grande ar- 
mée, — comte de T Empire avec une 
dotation de 25, 000 francs, le 24 fé- 
vrier 1810, 

BOURDOIS DE LA MOTTE (Edme- 
Joachîm)^ médecin des enfants de 
France, — membre de la Légion 
d'honneur, — chevalier de l'Empire, 
par lettres patentes du 27 février 
181 2, — puis baron de l'Empire, — 
mort le 7 décembre iSJS.*- Titre 
éteint. 

BOVRÏ>0^\ATR\ (Marc Antoine), 

prcfet du département de Gcnes, — 
intendant des armées navales, — 
membre de la Légion d'honneur, — 
anobli par lettres du 3r janvier 
18 ïo, renouvelées par lettres royales 
du 3o décembre 1814, et enregis- 
trées le 14 janvier 181 5. 

BOURGEAT, général de brigade, — 
officier de la Légion d'honneur, — 
baron de TEmpirc* 

BOURGEOIS, commissaire des gucr- 
res, 1826. 

BOURGEOIS, maire de Boî$s]r, 1816. 

BOURGEOIS, colonel du i** régiment 
d'iniantcrie légère, — othcicrdcla 
Légion d*honncur, — baron de TEm- 
pirc. 



BOURGEOIS DE SAINT^PAUL 

{Chari es- Lattis)^ chevalier de l'Em- 
pire, par lettres patentes du 1 3 mai 
1810. 

BOURGEOIS DE J ESSAI NT 
(Claude-Laurent), prétet du dépar- 
tement de la Marne, — membre de 
la Légion d'honneur, — chevalier de 
l'Empire, par lettres patentes du 
17 septembre ïSo8, — baron de Jes- 
sâint, par lettres patentes du 19 dé- 
cembre 1809, — confirmé dans son 
titre par lettres patentes du 3 février 
i8i5, mort le 9 janvier i853. — 
Titre éteint. 

BOU RGEON (Jean - Baptiste-Fran- 
çois)^ anobli par lettres royales en- 
registrées le 5 août 18 16. 

BOURGNON (Armand-Elé^ear), au- 
diteur au conseil d'Etat, — capitaine 
adjudant-major en retraite, — mem- 
bre de la Légion d^honneur, — che- 
valier de l'Empire, par lettres pa- 
tentes du 19 janvier 181 1, — créé 
baron sans institution de majorât, 
par lettres du 17 mars 181 5. 

BOURGOING {Armand-Marie -Jo- 
seph), envoyé extraordinaire et mi- 
nistre plénipotentiaire près Sa Ma- 
jesté le roi de Saxe, — commandant 
de la Légion d*honneur, — baron de 
l'Empire, — mort le 26 février 1S39. 
— lia laissé des représentants. 

BOURGOING (Jean-François), chc 
valier de l'Empire, par lettres pa- 
tentes du 10 septembre 1808. 

BOURKE {Jean-Raymond*Charles)^ 

adjudant commandant de la garde 
imoériale, — commandant de la Lé- 
gion d'honneur, — baron de TEra- 
pire, avec une dotation de 4,000 fr», 
le 23 décembre 1809, 

BOU BLET (Antoine Simon), lieutc- 
nant-culonel de cavalerie, — premier 
valet de chambre de Monsieui, fràrc 
du roi, — créé baron par lettres 
royales, enregistrées le 1 1 août 1817, 

BOURLIER, évéquc dEvreux, sacré 



BO 



BO 



76 



le 25 avril 1802, — membre de la 
Légion d'hoiiney r, — baron de TEm- 
pire. 

BOURLIER D^AILLY (Pterre-Phi- 
Uppe-Claude-Robert), ancien mous- 
quetaire noir, — créé baron par 
lettres de 1819, enregistrées le 3 dé- 
cembre 1820* 

BOURLIER D'AÏLLY [Pierre-Phi- 
lippe" Claude-Robert)^ écuyer, — 
ex-mousquetaire, — investi du titre 
de baron, avec majorât compose de 
la terre d'AîIly, arrondissement de 
Roanne^ lettres patentes du 1 1 sep- 
tembre 1820. 

BOURLON DE CHEVIGNÉ (Fran- 
co jj-£oi«*5-C/ïar/eA'), chevalier de 
TEmpire, par lettres patentes du 
10 avril 181 1. 

BOURMONT {Jean'Fran<;ois), chel 
d*escadroiî en retraite, — membre de 
la Légion d'honneur, — chevalier de 
TEmpire, par lettres patentes du 22 
octobre i8îo. 

BOUROTTE [François), chevalier de 
FEmpirej par lettres patentes du 9 
janvier 1810, 

BOURCiUENEY, secrétaire dambas- 
sade, — baron, 1842. 

BOURRÉE DE CORBERON [Da- 
niel-Jean- Charles]^ maire de Trois - 
séreux, — investi du titre de baron, 
avec majorât volontaire de 12,252 lîr. 
5o c, composé de la terre de Troisse- 
reux, arrondissement de Beauvais, 
par lettres patentes du 3 juin 1 8 1 1 . 

BOUSQUET {Pierre), chevalier de 
TEmpire, par lettres patentes du 1 6 
mai i8i3. 

BOUSQUET, officier de la garde na- 
tionale de Toulouse, 18 16. 

BOUSSAC (Valentin), chevalier de 
l'Empire, par lettres patentes du 2 3 
juillet i8io« 

BOUSSAIROLLES {Jacques- Joseph), 



président de la cour de Montpellier, 
investi du titre de baron de rEmpire, 
avec création d'un majorât de 5,900j 
francs , composé du domaine de lai 
Moyeire, par lettres patentes du ig 
juin i8i3, 

BOUSSART {Félix), chevalier de 
r Empire, par lettres patentes du 19 
Janvier 1812. 

BOUSSIN {Claude-Christophe), che- 
valier de TEmpire, par lettres paten* 
tes du 9 mai 181 1. 

BOUSSON [Ignace-François]^ colonel 
en retraite^ commandant de la Lé- 
gion d'honneur, — baron de F Empire 
avec dotation de 4,000 fr*, le 10 mars 
1810. 

BOUTAUD, 1822. 

EOVTAIJT} (Victor-Hippolrte), né à 
Tournon, — investi du titre de vi- 
comtCj avec majorât en rentes, lettres 
patentes du 10 juillet 1824. 

BOUT AVD (Victor-Hippolxte), vi- 
comte, — écuyer, — autorisé à éri- 
ger en majorât le domaine appelé le 
Château-Double, en remplacement 
de son majorât en rentes, lettres pa- 
tentes du 22 janvier 1825. 

BOUTEI LLER ( Jacques - Nicolas- ' 
.4 Hiof;z^-Jean}, chevalier de rEmpire, 
par lettres patentes du 10 avril 181 1. 

BOUTET, soos-chef au ministère de 
la guerre, 1824. 

BOUTHIER DE ROCHEFORT, 
anobli par lettres royales du 4 février 
iSi5. 

BOUTHILLON {Catherine-Etienne- 
Hippoîyte)^ écuyer, investi du titre 
de baron, avec majorât composé du 
château de la Serve, à Romanay, 
canton de Tour nu s,— lettres patentes 
du r3 mars 1820* 

BOUTHILLON, membre du conseil 
général de Saône-et- Loire, 1819, 

BOUTILLIER D'ARTHAN D'AU- 



BO 



BO 



78 



ROY (Jean François), confirmé par 
lettres royales enregistrées le i3 jan- 
vier r8i5. 

BOUTILLÎER, capitaine au loS" ré- 
giment d'infanterie de ligne, — offi- 
cier de la Légion d'honneur, — baron 
de l'Empire. 

BOUTROY {André- Marie -Félix), 
écuyer, — chevalier de Saint-Louis 
et de la Légion d'honneur, — in- 
vesti du titre de baron, avec ma- 
jorât composé de sa terre de Galkis, 
arrondissement de Rambouillet. — 
Lettres patentes du 5 février i83o. 

BOUTTEVILLE {Eugène- Marie - 
Robert de), sous-préfet, — investi du 
titre de baron, avec majorât composi 
du domaine d'Hornaîn, arrondisse- 
ment de Douai ; — lettres patentes 
du 10 juillet [824. 

BOUVET, contre-amiral, — préfet 
maritime du troisième arrondisse^ 
ment^ — commandant de la Légion 
d*hoancur, — baron de TEmpire. 

BOUVIER {Claude-Pierre), député, 
— chevalier d'Eclangeot, par let- 
tres patentes du 23 juin 1810. 

BOUVIER DES ECLAZ, colonel du 
»4* r*%inTent de dragons, *- officier 
do la Légion d'honneur, — baron de 
l'Empire. 

BOUVIER DE LA MOTTE DE 
GON DREV 1 LLE {Jacques-Fran- 
fOis)^ maréchal de camp, — vicomte 
fiar lettres patentes du 26 avril 
1819. 

flOUVlER-DUMOLARD, préfet du 
département du Finistère,— membre 
de la Légion d'honneur, — baron de 
l*Erapire. 

BOYARD DES MARCHAIS (Pierre- 
Martin)^ capitaine d*état-major» — 
chevalier par lettres royales du 3 fé- 
vrier 1816, enregistrées le 3o mars 
suivant. 

B JYÉ, général de brigade, — comman- 



dant de la Légion d'honneur, — ba- 
ron d*Abaumont. 

BOYELDIEU, colonel du 4» régi- 
ment d'infanterie de ligne, —com- 
mandant de la Légion d'honneur, — 
baron de l'Empire. 

BOYER {Joseph), général de brigade, 
— créé baron de Rebcval avec dota- 
tion de 3o»ooo fr., par lettres royales 
enregistrées le 14 novembre 1809. 

hOYER (JeanBapiist€'NicolaS'Hen- 

ri), adjudant commandant, — ^mcn\- 
bre de la Légion d'honneur, — che- 
valier de r Empire par lettres patentes 
du j 6 décembre 1810. 

BOYER, 18 novembre 1814. 

BOYER (Pierre-Joseph) f juge en cas- 
sation, — chevalier de l'Empire, par 
lettres patentes du 29 juin 1808. 

BOYER, premier chirurgien de Sa 
Majesté l'Empereur, — membre de 
la Légion d'honneur, — baron de 
l'Empire; — mort le 25 novembre 
i833. — U a laissé des représentants. 

BOYER {AL'xis), général de brigade, 
commandant le département des 
Côtes-du-Nord, — commandant de 
la Légion d*honncur, — baron de 
l'Empire, 

BOYER (Pierre-Paul), maréchal de 
camp, — baron, 1845. 

BOYER DE PEYRELEAU (Eugène- 
Edouard) , dragon au g*" régiment 
(1793), — fit toutes les campagnes 
d'Italie, — aide de camp de l'amiral 
Villaret-Joyeuse, — capitaine général 
des îles de la Martinique et de Sainte* 
Lucie, — puis son chef d'état-major, 
—reprit aux Anglais le fort Diamani 
(i8o5), — se signala par sa brillante 
défense de la Martinique contre les 
Anglais (février 1809), — nommé 
adjudant commandant à Wilna, 
pendant la campagne de 1812, — fit 
la campagne de France (1814), — 



79 



BR 



BR 



80 



commandant en second de la Guade- 
loupe; — condamné à mort pour 
cause politique, le 11 mars 1816; sa 
peine fut commuée en une détention 
de vingt ans. — U était commandant 
de la Légion d'honneur, — baron de 
rEmpire. 

BOYER DE REBEVAL (Joseph}, 
colonel commandant le 2* régiment 
de chasseurs à pied de la garde impé- 
riale, — puis général de brigade, — 
officier de la Légion d'honneur, — 
chevalier de l'Empire, par lettres pa- 
tentes du 1 1 juillet 1810, — et baron 
de Rebeval avec une dotation de 
3o,ooo fr., le 14 septembre i8og. 

BOYS D'HAUTUSSAC, maire de 
Saint-Laurent-du-Pape, 1818. 

BOYSSET {JearhGuilîamne), né à La 
Roque-Brou (Cantal), — Tun des 
médecins des armées impériales, — 
chevalier de l'Empire, par lettres pa- 
tentes du 26 avril rSi 1. 

BOYVIN, 1826. 

BOZOUNiER DE L'ESPÏNASSE 
(Aimé -Louis- Adrien - Gabriel- An - 
toîne)y chevalier de l'Empire, par 
lettres patentes du 18 juin 1809. 

BRANCADORI (Joseph), né à Sienne, 

— député, — chevalier de l'Empire, 
par lettres patentes du 26 avril 1810* 

BRANCAS. Voy.LAURAGUAIS. 

BRANGER (Louis -Prudent), cheva- 
lier de rEmpire, par lettres patentes 
du i5 juillet 1810. 

BRAULT, évéque de Bayeux,— sacré 
le 2 5 avril 1802, — membre de la 
Légion dVhonneur,— baron de l'Em- 
pire. 

BRAUN (Joseph)^ colonel en second 
du 66« régiment d'infîinteriede ligne, 

— commandant le 2 i* régiment pro- 
visoire, — officier de la Légion d'hon- 
neur, — chevalier de rÉmpire, par 
lettres patentes du 9 janvier j8io. 



BRAVARD DE LA BOISSIERE,' 

membre du conseil général du Puy- 
de-Dôme, le 11 octobre 1814. 

BRAY (Francoîs-Marie-Eugène de), 
chevalier de la Légion d'honneur, — 
membre du conseil général de la 
Somme, — investi du titre de baron 
avec majorât composé du domaine 
de Rainneville, au canton de Vil- 
1ers -Bocage (Somme), lettres patentes 
. du 26 mai 1827. 

BRAY (François^ Gabriel)^ confirmé 
par lettres royales enregistrées le 29 
juin 181 9. 

BRAYER, président du tribunal de 
première instance de Soissons, — ano- 
bli par lettres patentes du roi, pour 
récompense de cinquante années 
d'honorables services dans Tordre ju- 
diciaire (Moniteur du 4 avril i8i6*) 

BRAYER (Michel-Sylvesîre), géné- 
ral de brigade, — commandant de la 
Légion d^honneur, — baron, — pais 
comte de l'Empire,^ pair de France 
après i83o, — ^ mort le 28 novem- 
bre 1840. '^ Il a laissé des repré- 
sentants, 

B R É A N T {Urbain' François -Jo-^ 
seph)y propriétaire à Montherlant 
(Oise), — investi du titre de baron, 
avec majorât j — composé de son châ- 
teau de Pontavesne, même com- 
mune, lettres patentes du 29 avril 
1826. 

BREHAN (de), capitaine en retraite, 
— officier de la Légion d'honneur, — 
baron de J'Empire. 

BREMIER DE MONTMORAND 

(Antoinc-Franeois baron de), lieute- 
nant général, — général de brigade 
au siège d'Atméida, 1811 , et à Lutzen 
où il fut blessé, 181 3, — officier de 
la Légion d'honneur, — baron de 
r Empire, autorisé par décret impé- 
rial du I o juin 1 8 1 5 à prendre le nom 
de baron d'Alméida, à la charge de 
se pourvoir devant le tribunal de pre- 
mière instance compétent pour faire 



8i 



BR 



BR 



Si 



les changements convenables sur les 
registres de Tétat civil du lieu de sa 
naissance, — mort le 8 octobre iS32, 

— A des représentants. 

BRENIER, secrétaire d'ambassade, — 
baron, 1841. 

BRESSAN D» colonel du 35* régiment 
d'infanterie de ligne, —officier de la 
Légion d'honneur, — baron de l'Em- 
pire* 

B R ES S O N, ambassadeur, — comte, 
1837. 

BRESSON {Louis), chef de bataillon 
au 63*^ régiment d'infanterie de ligne, 

— membre de la Légion d'honn'.ur, 

— chevalier de T Empire, par lettres 
patentes du 27 septembre 18 to. 

BRESSON DE VALMABELLE 

{Jean^Pierre- Alexandre), chef des- 
cadron au 1 S" régiment de chasseurs» 
i— officier de la Légion d'honneur, — 
f, chevalier de FEmpire, par lettres pa- 
tentes du Il juillet 18 jo. 

BRETEUIL(lfmi7e Le Tonnelier de), 
auditeur au conseil d'Etat, — préfet 
du département de la Nièvre (iSio), 
^ — ministre des requêtes honoraire 
(1814), — baron de TEmpirc, par 
lettres patentes du 9 mars i8ro, — 
sous la Restauration , baron-paîr (5 
mal 1824]* 

BRETIN D'AUBIGNY, 1816, 

BRETON, 181Ô, notaire à Paris, 
membre de la Chambre des députés 
ca iSi7, — grand officier de !a Lé- 
gion d'honneur, — membre du con- 
seil général de la Seine, etc., — no« 
taire du roi. 

BRETON, lîcutcnant-coloncl, 1816* 
BREUHEL, colonel, — baron, 1846. 

BREUILLE [Gabriel- François), co- 
lonel au corps du génie. — membre 
delà Lésion d'honneur, — chevalier 
de l'Empire* par lettres patentes du 
2 septembre 1810- 



BREZÉ Voy. DREUX-BREZE. 

BREZETS, premier président de la 

Cour d*apfiel de Bordeaux, — com- 
mandant de la Légion d'honneur, — 
baron de l'Empire, 

BRIANT DE LAUBRIÈRE. ofHcier 
de la garde nationale, 1816. 

BRIANT, colonel du 23" régiment de 
dragons^ — officier de la Légion 
d'honneur, — chevalier de Tordre 
royal de la Couronne de Fer, — ba- 
ron deTEmpire, 

BRICE (CharleS'Borromée), chef de 
bataiiion au i3" régiment d'infan- 
terie légère, — membre delà Légion 
d'honneur, ~~ chevalier de V Empire, 
par lettres patentes du 29 août i8io, 

BRICE-MONTIGNY, commandant 
d'armes et gouverneur du palais im* 
périal de Strasbourg^ — comman- 
dant de la Légion dÙionneur, — ba- 
ron de l'Empire. 

BRICHE (de), colonel du lo* régiment 
de hussards, — officier de la Légion 
d'honneur, — baron de l'Empire. 

BRICOGNE (Athanase-Jean), cheva- 
lier de l'Empire, par lettres patentes 
du 2 mars 1 8 1 1 . 

BRICOGNE, maire du 6* arrondisse- 
ment et doyen des maires de Paris, 
— mort en 1S20 ; — anobli par or- 
donnance royale du 2 août 1814. 

BRICOGNE, directeur des fonds du 
trésor royal, — maître des requéles,^ — 
receveur général ^ Marseille en 1832 
et auteur d'un grand nombre d'écrits 
sur les finances, était fils du précé- 
dent. 

BRI ERE, anobli et titré en même 
temps baron, [829. 

BRIÈRE DEMONDÉTOUR(Fraiî- 
çois-Nicolas), inspecteur général des 
ponts et chaussées, — chevalier de 
r Empire, par lettres patentes du 26 
avril iSïo, — commandeur de la Lé- 
gion d honneur ; — mort à Paris en 
février i85o. 



83 



BR 



BR 



BRIÈRE DE MONDÉTOUR {Isi- 
dore-Simon)^ chevalier de Mondé- 
toor, par lettres patentes du 21 sep 
tembre 1808. 

BRIFFE {Pierre- Arnaud, comte 
de la)^ chevalier de Saint- Louis, 
maréchal de camp, confirmé dans son 
titre de comte avec érection d'un ma- 
jorât, composé du château d'Arcis- 
sur-Aube, lettres patentes du 10 juil- 
let 1824. 

B R I G D E (Louis - Marie - Joseph 
comte de), commandeur de F Ordre 
de la Légion d'honneur, —créé pair 
par ordonnance royale du 17 août 
181 5, sa pairie instituée hérédi- 
tairement sous le titre de Comte de 
Brigodey par lettres patentes du 1 8 
février 1818, — 22 mai 1820. (Vil, 
Bull. CCCLXIX, n» 8724.) 

BRI GO DE {Louis - Marie-Joseph de), 
chambellan de l'Empereur, — mem- 
bre de la Légion d^honneur, — maire 
de Lille, — président du collège élec- 
toral de rarrondissement et membre 
du conseil général du départemeut 
du Nord, — chevalier de l'Empire, 
par lettres patentes du 28 janvier 
1809, — puis investi du titre 
de comte avec création d'un ma- 
jorât volontaire de 10,61 5 fr., com- 
posé d'immeubles situés aux dépar- 
tement du Nord et de la Lys, par 
lettres patentes du 11 septembre 
1809, — confirmé le i3 avril 1816, 
comte et pair de France le 2 mai 
1818. 

BRIGODE {Pierre-François-Robert- 
Denis de) t écuyer, — maire de Cam- 
phin-en-Pévèk, — investi du titre de 
comte, avec majorât composé du châ- 
teau de Lucliin, canton de Cisoing 
(Nord), lettres patentes du i5 novem- 
bre 1828, 

BRIGNOLE SALE (Antoine - Jean- 
François - Marie - Ignace - Louis)^ 
maître des requêtes au conseil d'E- 
tat, — investi du titre de comte de 
r Empire, avec majorât, composé 



d'immeubles situés dans le départe- 
ment de Gènes, par lettres patentes 
du 5 septembre iSii, 

BRILLâRD, le7 mars i8i5. 

BRILLAT-SAVARIN (Jean-AntheU 
me)^ juge en cassation, — auteur de 
la Physiologie du goût^ — cheva* 
lier de TEmpirCj par lettres patentes 
du 26 avril 1808. 

BRILLAT-SAVARIN (Marie-Frédé- 
ric), chevalierde l'Empire, par lettres 
patentes du 14 août 181 3. 

BRINCARD {Antoine), major au 9** 
régiment de dragons, — membre de 
la Légion d'honoeur, — chevalier de 
l'Empire, par lettres patentes du 18 
août 1810, 

BRINDEJONC DE BIRMINGHAM 
{A ugîistin-A utoine-Mîckel)^ confir- 
mé par lettres royales enregistrées le 
2 mai 181 8. 

BRIOT, 1822, 

BRIQUEVILLE (Armand-François- 
Claude dé), colonel, — puis député 
au Corps législatif, — commandant 
de !a Légion d'honneur, — comte de 
l'Empire, — mort le 19 mars 1844. 

BRISOULT (Marc-Antoine), officier 
de cavalerie, — secrétaire général, — 
chef de l*administration et de la 
comptabilité des pages et écuries de 
S. A» R. Monsieur. 

La cour royale de Paris entérine le 5 , 
janvier 18 16 les lettres patentes de 
noblesse que le roi a accordées en ré- 
compense de ses bons et loyaux ser- 
vices (A/o?î2feur du 6 janvier 18 18, 
p, 22). 

BRO (Louis), colonel du 4- régiment 
de lanciers, — officier de la Légion 
d'honneur, — se signala à la bataille 
de Mont-Saint-iean, — chevalierde 
TEmpire» par lettres patentes du i3 
août 181 1, — puis baron de FEm- 
pire, — lieutenant général, — mort 
le 8 décembre 1844. *- Il a laissé des 
représentants. 



'SS 



BR 



BR 



86 



BR O C H AN D D*AUFERVILLE 

{Edme-Marie-François), écuyer, — 
chevalier de la Légion d'honneur, — 
investi du titre de baron, avec ma- 
joraten rentes, lettres patentes du 14 
mai 1822. 

BROCHANT D'AU FERVILLE, di- 
recteur des postes à Lyon, 1819. 

BROGLIE {Maurice-Jean-Madeleine 
de)> aumônier de TEmpereur,— évé- 
que de Gand, — sacré à Paris le 17 
novembre i8o5, — membre de la Lé- 
gion d'honneur, — baron de TEm- 
pire, — persécuté pour son zèle à 
soutenir les doctrines de TEglise ; — 
mort à Paris en 182:. 

BROGLIE (Fït/or de), fils du député 
de ce nom aux Etats généraux, — 
auditeur au conseil d*Etat, — pair de 
France, par ordonnance royale du 4 
septembre 1817, avec le titre de duc. 

BROHON (Paul-Bernard), maire de 
la commune de Bréhal, arrondisse- 
ment de Coutances (Manche), — in- 
vesti du titre de baron de l'Empire, 
avec majorât volontaire de 5,2oofr,, 
composé du domaine du Mesnil, 
même commune, par lettres patentes 
du 1 6 mai ï 8 1 1 , — confirmé dans son 
titre le 17 février 1 8 1 5, 

BRON, colonel» — anobli et titré en 
même temps baron, 1826. 

BRON DEL {Alexandre), chevalier de 
r Empire, par lettres patentes du 9 
janvier 18 to. 

BROSSARD [Aignan-Etienne), investi 
du titre de baron, avec éreaion de 
majorât, composé d*une métairie 
dans Eure-et-Loir, lettres patentes 
du 3o octobre i83o, 

IROUARD {Etienne), général de bri- 
gnde, — plus lard maréchal de camp, 

— officier de la Légion d'honneur, 

— baron de T Empire, — mort le 23 
avril i833. — Il a laissé des repré- 
sentants. 



BROLîHET DE VASSIGNY (Jean- 

EvangélistC'Edouard), colonel, — 
chevalier de Saint-Louis et de la Lé- 
gion d'honneur, — investi du titre 
de baron avec majorât en rentes, 
lettres patentes du 16 avril 1825. 

BROUSSARD [Richard), chef de ba- 
taillon au 21* régiment d'infanterie 
de ligne, — membre de la Légion 
d'honneur, — chevalier deTEmpire, 
par lettres patentes du 2 septembre 
1810, 

BROUSSIER {Jean-Baptiste) y géné- 
ral de division, — commandant de la 
Légion d'honneur,— comte de TEm-* 
pire, avec une dotation de 4,000 fr., 
le 27 janvier 1810. 

BRO USSON N ET [Jean- Louis- Vie- 

tor), chevalier de l'Empire, par lettres 
patentes du 19 janvier iSi 1. 

BROWN-MILL (Georges- Garin), 
docteur en médecine, — créé baron, 
par lettres royales enregistrées le 21 
avril î820. 

BRUCO DE SORDEVOLO, cham- 
bellan de la princesse Pauline (Bor- 
ghèse) , — membre de la Légion 
d'honneur, — baron de l'Empire. 

BRUGIÈRE DE BARANTE {Ama- 
ble'Prosfer-Guillaume), préfet du 
département du Léman, — puis con- 
seiller d'Etat, — chevalier de l'Em- 
pire, par lettres patentes du 29 sep- 
tembre 1809, — baron de l'Empire j 
— sous la Restauration, pair, le 29 
juillet 1820. 

BRUGIÈRE DE LA VERCHÈRE, 

député, — anobli par ordonnance 
du 20 septembre i8i4(Bullet, XLII, 
n*" 329). 

BRUJAC DUCHEY, anobli par or- 

donnance royale du 6 décembre 
1814. 

BRU IX {Bernard- Pierre), chevalier 
de TEmpirc, par lettres patentes du 
t5 juin i8o8* 



BR 



BR 



88 



BRUMAULD DE VILLENEUVE 
(Pierre), colonel, — chevalier de TEni- 
pire, par lettres patentes du i 5 juil- 
let 1808, — puis baron de l'Empire, 
— mort le 7 octobre ï833. — Il a 
laissé des représentants, 

BRUN DE SAINT-GORGES C/ïar- 
les^GaudenS'Louis- Marie) , — créé 
baron de T Empire par décret, non 
soi%^i de lettres ; — confirmé dans son 
titre» par lettres royales du 27 sep- 
tembre 1817. 

BRUN, colonel, — 18 17. 

BRUN DEVILLERET(PfVrre-^er- 
trand'Lotiis), général de brigade; 
-^ se signala dans les campagnes 
d'Allemagne erd^Italie, ^ comman- 
dant de la Légion d'honneur, chevalier 
de l'Empire par lettres patentes do 21 
décembre 1808, — puis baron de 
r Empire, — maréchal de camp, — 
confirmé baron le 20 avril 1S18. 

BRUNAUD, ex-secrétaire du Con- 
seil de M. le duc d'Angoulérrte, — 
1816. 

BRUNEAU-BEAUMESf^M^rf-Ji/a- 
rie-Auguste), chevalier deTEmpire, 
par lettres patentes du 38 janvier 
1809. 

BRUNET-DENON {Dominique -Vi- 
vafit)^ — investi du titre de baron, 
avec majorât composé de la ferme 
du ChéteaUi à Lans (Saône-et- Loire). 
— lettres patentes du 16 septembre 
1829. 

BRUNET(FiV.:nf-/ea«), colonel, com- 
mandant en second et directeur des 
études de l'Ecole spéciale militaire de 
cavalerie, — officier de la Lésion 
d'honneur, — baron de T Empire 
avec une dotation de 4,000 fr., le 
17 février 1810. 

BRUNETEAU DE SAINTE-SU- 
ZANNE (Alexandre-François), — 
colonel du 9*" régiment de chasseurs 
à cheval, — officier de la Légion 
d'honneur, <— baron de rEmpire, 



— mort le 9 novembre i853. — 
Titre éteint, 

BRUNETEAU DE SAINTE-SU- 
ZANNE, sénateurj nommé le 2 i avril 
1 804, — général de division, — grand 
officier de la Légion d*honneur, comte 
FEmpire. 

BRUNOT DE ROUVRES (Antoine- 
François)^ chevalier de l'Empire, 
par lettres patentes du 20 février 
1812. 

BRUN Y (Jean -Baptiste) , colonel 
du62*' régiment d'infanterie de ligne, 

— se signala au combat de Saback, 
près Raab, — général de brigade, — 

— puis maréchal de camp, — com- 
mandant en Corse. ly^'divion mili- 
taire (t822)j — officier delà Légion 
d'honneur, — baron de l'Empire, 

— mon le ii juin 1846* — Titre 
éteint, 

BRUSLÉ DE VALSUZENAY(C/^«^ 
de-Louis)^ — préfet du département de 
TAudc, — puis du département de 
rOise, — chevalier de TEmpire, par 
lettres patentes du 2 juillet ïSoS, — 
créé baron de Valsuzenay, par lettres 
patentes du 3i janvier 1810, — re- 
nouvelées par lettres royales du 3o 
décembre 1814. 

H RUS S ET, député de la Haute- 
Saône (1816), 

BRU Y AS {Jean-Pierre) , chevalier 
de l'Empire, par lettres patentes du 
t5 janvier 1809. 

BRUYÈRE {Louis), général de bri- 
gade, — se signala au combat d*Os- 
trowno (27 juillet 1812),— officier de 
la Légion d'honneur, ^chevalier de 
Tordre de la Couronne de Fer, — 
chevalier de l'Empire, par lettres pa- 
tentes du 2 mai iSi i , — puis baron 
de l'Empire. 

BRUYS {Gilbert), anobli par let- 
tres royales enregistrées le 26 juin 
1816. 

BRUYS DES GARDES et BRUYS 



80 



BU 



BU 



go 



DOUILLY» anoblis par lettres 
du 2 5 février i8i5 {Annuaire de ta 
Nobi., 186 î, p. 396). 

BRY {Jean- Antoine ' Joseph de ), 

préfet du département du Doubs, — 
chevalier de l'Empire, par lettres 
patentes du 27 juillet 1808, — puis 
baron de TEmpire, — mort le 6 jan- 
vier 1834, — ^ 11 a laissé des représen- 
tants. 

BUGEAUD DE LA PICONNERIE, 
duc de risly, 1845. 

BUSSl ERES ( François -Jean - Bap- 
tiste)^ chevalier de. l'empire, lettres 
patentes du 2 mars 181 1. 

BUTROD» inspecteur aux revues, — 
officier de la Légion d'honneur , — 
baron de TEmpire, par lettres pa- 
tentes du CI octobre 1 81 3, — confirmé 
le 21 octobre 181 5. 

BUGET {Cl aude- Joseph) ^ adjudant 
général (1793), général de brigade, 
— commandant de la Légion d'hon- 
neur, — baron de TEmpire ; — puis 
lieutenant général, mort le 2 octobre 
1839. — Titre éteint. 

BUIRETTE DE VERRIÈRE (^/^.v/- 

mi lien -Nicolas), ancien ofhcier de 
dragons» anobli par lettres de 18 19, 
enregistrées le 29 novembre 1819, 

BUJAS (DU CHEY), le 6 décembre 

1814. 

BUONACORSI , sénateur, nommé 
le 22 février 1811,-- membre de la 
Légion d'honneur, — comte de 
l'Empire, 

BUQUET ( Louis'LéopoId ), général 
. de brigade. — commandant la gen- 
darmerie à Tarmée d^Espagnc, à 
Vilioria, — plus tard, maréchal de 
camp, — commandant de la Légion 
d'honneur,^ baron de TEmpire, — 
mort le 25 avril i83S. — Il a laissé 
des représentants. 

BUQUET iCharlcs-Joseph), malor^— 
puis colonel du yS' régiment d'in- 



fanterie de ligne, — général de bri- 
gade, — plus tard maréchal de camp, 

— commandant de la Légion d'hon- 
neur, — baron de l'Empire, — mort 
le 14 avril i838, — Il a laissé des re- 
présentants. 

BURCHE (N^*), créé bai on avec do- 
tation de 4,000 francs par décret 
impérial, enregistré le 27 janvier 
1810, 

BUREAUX DE PUSY {Joackim^ 
Irénée-Adélaide), chevalier de l'Em- 
pire par lettres patentes du 19 jan- 
vier 1812. 

BURGEVIN {François - Basile) , 

chevalier de TEmpire par lettres 
patentes du 24 août 1811. 

BURGRAFF,anobli par lettres royales 
du 6 janvier 181 5* 

BURGUKS DE MISSIESSY 

{Edouard-Thomas], vice-amiraî, — 
commandant de la Légion dlionneur, 
*- baron, — puis comte de l'Empire, 

— mort le 24 mars 1837, — Titre 
éteint. 

BURTAIN { Charles Jean^ bùron), 
écuyer, ancien conseiller à la cour 
des aides de Paris, investi du titre 
de comte avec majorât sur la terre 
de Bellozanne, près Gournay (Seine- 
Inférieure ) ; son titre de baron , 
accordé par lettres patentes du 2 avril 
1822, se trouve ainsi éteint. (Lettres 
patentes du g janvier 1826*) 

BURTHE, colonel du 4* régiment de 
hussards, l'un des commandants de 
la Légit-n d'honneur, — baron de 
TEmpire, avec une dotation de 4,000 
francs le 27 janvier 1810. 

BUSCHE, anobli par ordonnance 
royale du 7 mars 181 5 (Annuaire de 
la noblesse, 1861, p. 396). 

BUSSCHOP ( François - Jacques) , 
juge en cassation, — chevalier de 



9» 



CA 



CA 



FEmpire par lettres 
26 avril 1808. 



patentes du 



BUZINI ou BUSINI (Jean^Pierre), 



chef de bataillon au 36* 



régiment 



d'infanterie de ligne, — membre de 
la Légion d'honneur , — chevalier de 
r Empire, par lettres patentes du 
9 septembre 1810. 



CABAN, colonel au corps impérial de 
l'artillerie, — officier de la Légion 
d'honneur, — baron de l'Empire. 

CABANES PUYMISSON, colonel du 
17^ régiment d'infanterie légère, — 
officier de la Légion d'honneur, ^ 
baron de l'Empire. 

CABANIS {Pierre- Jean- Georges)^ 
médecin idéologue^ né à Cosnac (Cha- 
rente-Inférieure)» eo 1757, mort en 
i8o8, — beau-frère de Condorcet et 
du général Grouchyi — auteur de 
différents ouvrages de médecine et de 
philosophie qui tirent sensation, — 
sénateur, — commandant de la Lé- 
gion d'honneur» — membre de Fins- 
titut, — comte de TEmpirc, 

CABROL DE MOUTÉ (Pierre), che- 
valier de r Empire, par lettres pa- 
tentes du 10 décembre 1810. 

CACAULT, général de brigade, — of- 
ficier de la Légion d'honneur, — 
commandeur de l'ordre militaire de 
Bade, -* baron de TEmpire* 

CACAULT (François)^ né à Nantes 
en 1742, — ambassadeur, — mem- 
bre du Corps législatif, — comman- 
dant de la Légion d'honneur, — sé- 
nateur le 6 avril 1804. — Mort en 
i8o5. 

CACHERANO DE BRICHERASÏO 

( Esprit - Marins - Louis - Marie ) , 



chevalier de TEmpire, par lettres pa- 
tentes du 5 août 1812. 

C A C H I N (Joseph - Marie -Franco is) ^ 
chevalier de l'Empire, par lettres pa- 
tentes du lô septembre 1808, 

CACQUERAY DE PLEINE SE- 
YETTE{Abraham'François-Louis)f 
lieutenant de la vénerie de S. M. TEm- 
percur, — commandant de la Légion 
d'honneur, — baron de l'Empire, — 
mort le 14 janvier 1837* — llalaissi 
des représentants. 

CADALVÊNEj huissier de la chambre 
du roi, J820. 

CADEAU D^ACY (Adolphe-Jacques), 
ancien officier, — chevalier de la 
Légion d'honneur, investi du titre 
de vicomte, avec majorât sur sa terre 
d'Acy, commune de ce nom (Oise), 
(L. p. du 3o juin i83o.) 

CADELVIN {Louis- Marie) ^ ancien 
commissaire ordonnateur — anobli 
par lettres enregistrées le 9 juin 1821. 

CADILLON (Denis), chevalier de 
TEmpire, par lettres patentes du 
9 mars 1810, 

CADOLT (Louis-Germain, chevalier 
de r Empire, par lettres patentes du 
3ï janvier 1810, 

CADOUDAL {Georges), et son fils 
Joseph, anoblis, et leurs descendants, 
par ordonnance du 12 octobre 1814. 
— Il ne s*agit point ici du célèbre 



CA 



CA 



94 



chef vendéen qui, après rapaisemcnt 
des guerres de TOuest, se laissa com- 
promettre dans l'histoire de la ma- 
chine infernale, fut arrêté, jugé, 
condamné et exécuté le 24 juin sui- 
vant, à Tàge de 35 ans. — Celui dont 
il est question ici est le père de 
Georges-Joseph (et non point Georges) 
ayant pris parti comme son âlsdans 
les guerres de la chouannerie, fut, à 
la rentrée des Bourbons, anobli ^ lui et 
son autre fils, nommé en m*ême temps 
colonel d'inlanterie, 

CADRÉS, capitaine au 24' régiment 
d'infanterie de ligne, — membre de 
la Légion d'honneur^ — baron de 
TEmpirc, 

CAFFARELLI, évéque de Saint- 
Brieuc, — sacré le i^^ moi 1802, — 
membre de la Légion d'honneur, — 
baron de T Empire, 

C A F F AR E L L 1 {François-Marie- A u- 
guste)^ d'une famille originaire d'Ita- 
lie dont une branche s'est fixée en 
France dès le règne de Louis XHI. 

— (Frère du fameux général de ce 
nom, surnommé la Jambe de bois^ 
blessé mortellement au stégc de 
Saint- Jean d*Acre, 1799)» — aide 
de camp de S. M, TÉmpereur, — 
ministre de la guerre du royaume 
d'Italie, — général de division, — 
grand aigle de la Légion d'honneur, 

— comte de TEmpire, — créé pair 
de France en i83r. 

CAFFARELLI (Charles-Ambroise)^ 
frère des précédents, — préfet de 
TArdèchc, *— préfet du Calvados, — 
candidat par le collège électoral de ce 
département au Sénat conserva- 
teur, — préfet de l'Aube, îBio, — 
chevalier de TEmplrei par lettres 
patentes du 29 novembre 1808,— 
puis baron de TEmpirc. 

fÊAFFARELLI {Louis- Marie- Jo- 
5rpfc),oonscillerd'Étatàvie(anVIII), 

— préfet maritime ù Brest, — com- 
missaire extraordinaire dans la to* 
division milîlaîrc, — grand -croix 
de Tordre impérial de la Réunion, 



— commandant de la Légion d'hon- 
neur, comte de T Empire, — pair de 
France après i83o. — Mort en 1845. 

CAGNIARD DE LA TOUR {Char- 
les), ancien officier au corps des 
ingénieurs géographes, — créé ba- 
ron par lettres enregistrées le 29 août 
1818, 

CAHOUET {Alexandre), préfet de la 
Haute- Loire, — chevalier de TEm- 
pire, lettres patentesdu 20 août 1809. 

CAHOUET {Alexandre)^ ingénieur 
en chef, 1816, — inspecteur des 
ponts et chaussées, — anobli par let- 
tres enregistrées le 26 avril 181 7» 

CAILA (Pierre), membre du conseil 

général de la ville de Bordeaux et du 
collège électoral du déparlement de 
la Gironde, — investi du titre de 
baron avec établissement d'un ma- 
jorât volontaire de 6,400 francs, con- 
sistant dans le domaine de Fadia, 
canton de Cadillac, par lettres pa- 
tentes du 6 octobre 1810, — con- 
firmé dans son titre le 2 5 mai 1816, 
et dans son majorât le 1 1 septembre. 
1820. 

CAILLE (F<e7ijr), chef d'escadron, — 

chevalier de rÉmpirc^par lettres pa- 
tentes du 10 février 1810* 

CAILLE(Frûnçai5),chevaUerde l'Em- 
pire, par lettres patentes du 9 décem- 
bre 1809. 

CAILLEMER {Louis), chevalier de 
l'Empire, par lettres patentes du 
I o avril 1 S 1 1 . 

CAILLOUX -ROUGET, colonel du 
26" régiment d'infanterie légère, — 
commandant de la Légion d^hon- 
ncur, — baron de VEmpire* 

CAILUS {Louis* Clément), maire de 
Saint-Maur, près Paris, — investi 
du titre de baron, avec majorât for- 
mé d*unc inscription de rente^ lettres 
patentes du 17 mars 1827. 

CAISSOTTI DECHIUSANO(aar- 



95 



CA 



CA 



96 



les- François-Hyacinthe), cheva 1 i e r 
de FEmpir^.^ par lettres patentes do 
i5 octobre 1809. 

CALANDE DE CLAMECY, maire 
de Bourges, — conseiller à la cour 
impériale, — baron de l'Empire, par 
lettres patentes du 8 mai 1812,^ — 
confirmé dans son titre le 17 février 
1816. 

CALESj colonel du 96* régiment d'in- 
fanteriede ligne, — officier de la Lé- 
gion d'honneur, — baron de TEm- 
pire. 

CALVET DE MADAI LLAN {Joseph^ 
Thibaut), questeur du Corps léi^is- 
latîfj — chevalier de 1 Empire, par 
lettres patentes du 12 avril 18 1 3. 

CAMB ACÉRÉS {Jean-Jacques- Ré- 
gis), né à Montpellier en jySS, mort 
à Paris le 8 mars 1824.^— Célèbre par 
son rôle sous la Révolution et F Em- 
pire, et l'on sait avec quel zèle le ré- 
publicain Combacérès servit TEm- 
pereur Napoléon,— archichandelier, 
— président perpétuel du Sjnat, — 
prince et duc de Parme avec dota- 
tion de 1 5 0,000 francs par décret du 
12 juillet 1808, 

CAMBACERÉS^ adjudant comman- 
dant (1806), — puis général de bri- 
gade, — officier de la Légion d'hon- 
neur, — baron de TEmpire, avec 
une dotation de 10,000 francs le 
22 avril 1809, — frère de Tarchi- 
chancelier* 

CAMBACÉRÉS, né à Montpellier 
(Hérault), le 17 septembre jySb, — 
oncle des précédents, — cardinal de 
la sainte Eglise romaine, — archevê- 
que de Rouen, — sacré le r'' avril 
1802^ — grand aigle de la Légion 
d'honneur, — sénateur (nommé le 
jcr f^év^e^ i8o5}, — comte de l'Em* 
pire, 

CAMBIASO, sénateur (nommé le 26 
octobre i8o5), — ^ofhcictrdela Légion 
d^honneur, — comte deTEmpire. 

CAMBON, conseiller en la cour impé- 



riale de Toulouse, — membre dti 
collège électoral du département de 
la Haute-Garonne, — baron de FEm- 
pire. — Mort en î835. — Sous la 
Restauration, le marquis de Cam- 
bon fut député de la Haute-Garonne, 
— vice-président de la Chambre, con* 
seiller d'Etat. 

CAMBOUR, capitaine au i"régiment 
des chasseurs à pied de la garde im- 
périale, — membre de la Légion 
d*honneûr, — chevalier de rEmpire, 

C A M B R O N N E ( Pierre - Jacques - 
Etienne}^ né à Nantes, 1770, — vo- 
lontaire de 1792, — grand par sa 
bravoure et surtout à toujours célè- 
bre par un mot qu*il n'a jamais dit, 
— baron de l'Empire, par lettres pa- 
tentes du 4 juin rSfo, ^ — confirmé 
dans son titre par autres lettres du 

' 17 décembre 1818, — mort le 29 jan- 
vier 1842. — Titre éteint. 

CAMET DE LA BONARDIÈRE 
(Jean-Philippe-Gaspard)^ créé baron 
par lettres enregistrées le 1 5 juillet 
i8i5. 

C A M P A N A [Ange) , chevalier de 
l'Empire, par lettres patentes du 
19 janvier 1812. 

CAM PANA [Jé'ùme - François - Jo- 
seph), chevalier de TEmpirc, par 
lettres patentes du 9 janvier 1810. 

CAMPI, adjudant commandant, — se 
signala au sié:;e de Castro Urdiolcs, 
à la tête de deux bataillons, — puisg 
général de brigade, — commandant 
de la Légion d'honneur, — baron de 
l'Empire, 

CAMPREDON, général de division,, 
— commandait le génie au siège de| 
Dantzick,— lieutenant général, in- 
vesti du titre de baron par ordon- 
nance du 24 septembre 1814, (Bulle- 
tin des lois XLII, n'* 33i.) 

CAMUS (Jean-Jacques), chef de ba- 
taillon au 28^ régiment d'infanterie 
de ligne, — membre de la Lésion 
d'honneur, — chevalier de l'Empire^ 
lettres patentcsdu g septembre iSio. 



CA 



CA 



98 



CAMUS DU MARTROÏ (Emma- 
nuel), auditeur au Conseil d'Etat, ~ 
préfet du dcpartement de la Creuse, 

— b.iron de TEmpire, par lettres 
patentes du 9 septembre 1810, — 
confirmé le 4 mai 18 ïD, — vicomte 
8 janvier 1821. 

CAMUS DU MARTROY {Emma- 
nuel-Jean-Francois)^ écuyerT — an- 
cien conseiller à la Cour des aides, 
investi du titre de vicomte, avec 
majorât du château du Martroy, 
lettres patentesdu 22 décembre 1 820. 

CANAVERI, né le 25 septembre 
1753, — sacré à Rome, évéque de 
Bieille, le 6 août 1796, — nommé 
à Tévéché de Verccil le i"'' février 
i8o5 , — premier aumônier de 
S. A* I. Madame, mèrcdeS. M, l'Em- 
pereur , — membre de la Légion 
d'honneur, — baron de TEmpire. 

CANISY(de). Voy. Carbonnel. 

CANCLAUX {Jean- Baptiste-Camille 
de\ sénateur, nomme le 22 octobre 
1804, — général de division, —puis 
lieutenant général, — grand officier 
de la Légion d*honneur, — comte de 
l'Empire, -- comte et pair, 2 mai 
1818. 

CANOU VILLE (de), aîné, maréchal 

des logis du paLiis, — membre de la 
Légion d'honneur, — baron deFEm- 
pire. 

CANOUVILLE jeune (de), chefd'cs^ 
cadron, — aide de camp du prince 
vice-connétable de TEmpire (Ber- 
ihicr), —membre de la Légion d'hon- 
neur, — baron de l'Empire. 

CANOVA (Antoine), le plus célèbre 
statuaire des temps modernes, — Ita- 
liende naissance. — né en 1757, — 
et qui n accepta de toutes les faveurs 
que lui offrit l'Empereur, que le titre 
de membre de la Légion d'honneur, 

— chcvolier de TEmpirc. 

CANU, 1824. 

CAPELLE, préfet du département du 
Léman, à Genève, — membre de la 



Légion d'honneur, baron de TEm- 
pire. 

CAPITANT, juge, 18 r 6, 

CAPRARA, grand écuyer du royaume 
d'Italie, —officierde la Légion d'hon- 
neur, — comte de l'Empire. 

CARAMAN {Louis -Charles-Victor- 

Riqiteî de ) , descendant de Pierre* 
Paul-Riquetj auteur du canal du Lan- 
guedoc, — maréchal de camp, — créé 
marquis et pair de France, par let- 
tres enregistrées le 2 mai 1816^ — 
prince de Chimay aux Pays-Bas, — 
titre héréditairement transmissible 
par ordre de primogéniture, par et- 
très du 24 septembre 1824, — duc de 
Caraman en France en 1827, 

CARBON PERRIÈRE, 1816. 

CARBONARA, sénateur, nommé le 
28 mars 1809, — membre de k Lé- 
gion d^honneur, — comte de TEm- 
pire* 

CARBONEL DE CANISY [Louis^ 

Emmanuel) , écuyer ordinaire de 
S. M. TEmpereur, —officier de la 
Légion d*honneur, — baron, — puis 
comte de TEmpire. — Mort le 1*' dé- 
cembre 1834, — Il a laissé des repré- 
sentants. 

CARDA ILLAC (Jean - Pierre), chef 

de bataillon au 54* régiment de ligne, 

— officier de la Légion d^honneur, 

— chevalier de l'Empire, par lettres 
patentes du 12 novembre 1809. 

CARDEILLAC [Jean-Baptiste), che- 
valier de TEmpire, par lettres paten- 
tes du 23 octobre 181 r, 

CARDENEAU {Bernard-Augustinj, 

colonel, — général de brigade (1807), 
^- puis maréchal de camp, — * corn- 
mandant de la Légion d'honneur, — 
baron de l'Empire, — mort le 3 1 jan- 
vier 1841. — Il a laissé des repré- 
sentants. 

CARDEVAC DHAVRINCOURT 
{Anaclet -Henri de), membre du col- 
lège électoral du département du 

4 



99 



CA 



CA 



too 



Pas-de-Calais, — investi du titre de 
comte de F Empire, avec majorât 
volontaire de 1 1 ,000 francs, composé 
d'une partie du bois d'Havrincourt, 
commune de ce nom (Pas-de-Calais), 
par lettres patentes du 16 mars 1810» 

— marquis le 18 mai 1825. 

CARDON (Edmond- Char les- Guil- 
laume), auditeur au Conseil d'État, 

— membre do collège électoral do 
département du Pas-de-Calais, — 
membre du conseil de préfecture du 
même département (1808), — sous- 
préfet à Arras (1811), — investi du 
titre de baron de Montigny^ avec 
majorât volontaire de 5,S(}6 francs 
36 centimes, composé d'immeubles 
au département de la Lys, par lettres 
patentes du 24 août 1 8 1 1 , — confirmé 
le 3 février 1 8 1 5 , 

CARDONNEL {Pierre- Aloi-Félix), 
néà Albyen 1770, — ^ avocat avant la 
Révolution, — membre du conseil 
des Cinq-Cents, — plus tard, juge à 
Alby, — membre du Corps législatif 
pour le département du Tarn, en 
1 8 1 1 , — conseiller à la Cour impériale 
de Toulouse, en 1812, — rallié à la 
cause de Louis XVI II qui le nomma 
en 18 1 5 président du collège électoral 
de son département, dont i! fut le dé- 
putéi — anobli par lettres royales du 
6 décembre 18 14, — confirmées par 
ordonnance de février 181 S, ^ — ex- 
clu de la Chambre en î8i5, — après 
les Cent-JourSj nommé président du 
collège électoral d'Alby, — membre 
de la Chambre dite introuvable^ — 
président de Chambre à la Cour 
royale de Toulouse, où il entérine 
lui-même -ees lettres d'anoblissement. 
« Magistrat intègre et profond, dit à 
cette occasion ravocat général, man- 
dataire aussi recommandable par ses 
talents que par la pureté de ses prin- 
cipes, sujet dévoué et fidèle, il ne pou- 
vait qu'attirer Tattcntion d'un mo^ 
narque qui se montre si juste appré- 
ciateur du mérite et qui se plaît à 
récompenser les vertus et la fidé- 
lité. [Discours de l'avocat généraL 
Moniteur du 28 août 1816,) — De- 



puis conseiller à la Cour de cassation 
en 1S21 . — Mort en 1829* 

CAREL (Martin-Louis)^ chevalier de 
TEmpire, par lettres patentes du 28 
octobre 1808. 

CARELLl, procureur général impé- 
rial près la cour d'appel de Florence, 
— * baron de FEmpire. 

CARLIEZDU HAVT^EOlS(Ignace- 

Joseph)^ chevalier de FEmpire par 
lettres patentes du 26 avril 1810. 

CARMEJANE, colonel dartiUerie 
(i8o5)» — puis général de la même 
arme, — officier de la Légion d'hon- 
neur, — baron de FEmpire, 

CARNEL DE SAINT - MARTIN 
[Jean- Baptiste)^ écuyer, — maire de 
Chesnay, — investi du titre de baron 
avec majorât composé de la ferme de 
Favreuse, à Bièvres» lettres patentes 
du 9 novembre, enregistrées le 20 
novembre 181 9. 

CARNOT général, ministre de Fin- 
térieur (avril 181 5)^ — comte de 
FEmpire (Cent- Jours). 

CARNOT (Joseph- François- Claude) , 
conseiller en la Cour de cassation, — 
chevalier de l'Empire, par lettres pa- 
tentes du 3 mai 181 K 

CARON DEFROMENTAL (Jc^w- 
JfîtTjJfis/e-Lowj^-^faxime) , chevalier 
de FEmpire, par lettres patentes du 
i*^ janvier 181 3. 

CARON (Pierre-Louis- Auguste)y che- 
valier de l'Empire» par lettres pa- 
tentes du i5 juillet 1810, 

CARRA 5A1NT-CYR [Jean-Fran- 
cois). Issu d'une famille noble, il était 
officier à Fépoque de la Révolution, 
dont il embrassa les principes. — 
Parvenu au grade de général de bri- 
gade, il fut employé à Farmée du 
Rhin sous Pichegru et Moreau, — 
ses services et ses succès se lisent 
dans les biographies auxquelles nous 
renvoyons le lecteur. — Peu de 
temps après la chute de FEmpire, 
Louis XVIII le créa comte et lui 
conféra Fordre de Saint- Louis (En- 



lût 



CA 



CA 



t02 



registrcment à la cour d'appel du 
19 décembre 18 14}, 

CARRÈRE dit VANTAL {Joseph), 

capitaine au S*' régiment de la garde, 
— ^ anobli par lettres de 1819, enre- 
gistrées le 28 août 1820. 

CARRETTE {A ntome- Michel), capi- 
tainc au corps impérial du génie, — 
membre de la Légion d*honneur, — 
chevalier de TEmpire, par lettres pa- 
tentes du î o septembre 1 808, 

CARRIÉ, général de brigade, — com* 
mandant de la Légion d'honneur, -^ 
baron de l'Empire. 

CARRIERE DE BEAUMONT, vé- 
nérai de brigade, — commandant de 
la Légion d'honneur, — chevaher de 
l^ordrc de la Couronne de Fer, — ba- 
ron de l'Empire. 

[BE CARRIÈRE (Jean-Léon- Louis), 
propriétaire, — investi du titre de 
baron, avec majorât composé d'une 
maison à Gaillac, lettres patentes 
du 1 1 juillet i8ao, 

CARRION DEmShSiMarie-Henri- 

François)^ adjudant commandant, — 
officier et chancelier de la neuvième 
cohorte de la Légion d'honneur, — 
baron de l'Empire, — mort le 3 
juillet 184a, — Il a laissé des repré- 
icntants. 

CAURON, anobli par ordonnance 
royale du 6 décembre 1814* 

Cars (des), voy* Perusse. 

CARTAUT DE LA VERRIÈRE 
(Etienne), anobli par lettres royales 
du 19 novembre 1814, enregistrées 
k 3o mars 1816. 

CARTIER {Hippolyte), chevalier de 
TEmpire^ par lettres patentes du 
ta novembre 1809, avec une dota- 
tion de 2,000 francs, k 27 janvier 
iSfO. 

CARUEL (Jean -Baptiste) y ancien 
âvocâl au parlement, — anobli par 
lettres du 1 3 décembre 1 8 1 7. 



CARUEL DE SAINT- MARTIN 

(Jean-Baptiste), anobli par lettres 
royales enregistrées le 20 novembre 
1819. 

CASABIANCA, général de division, 

— grand officier de la Légion d'hon- 
neur, — sénateur titulaire de la se- 
natorerie d'Ajaccio (nommé le 25 dé- 
cembre 1799), —comte de l'Empire, 
par lettres patentes du 5 octobre 
t8o8, — confirmé le 39 mars 1817, 

— pair de France. 

CASAMAJOR D'ONEIX {Jo- 
sephdo), propriétaire, — investi du 
titre de baron, avec majorât volon- 
taire de 6,0 to francs, composé de la 
terre d'Oneii, arrondissement d'Or- 
thcz, par lettres patentes du 19 juin 
i8i3. 

CASELLI, évéque de Sida, sacré k 
4 avril 1802, — nommé évéque de 

Parme k 28 mai 1802, — cardinal 
prêtre de la sainte Église romaine, 

— grand officier de la Légion d'hon- 
neur, — sénateur (nommé k 18 mars 
1809), — comte de l'Empire. 

CASENAVE [Antoine de), député, — 
chevalier de l'Empire, parlettrcs pa- 
tentes du 1 5 juin 1809* 

CASSAGNE (Pierre), chef de brigade 
du 3* régiment d'infanterie légère,^ 
il se signala à Fossano, an VIII, — 
général de brigade, — puis général de 
division (plus tard maréchal de camp), 

— commandant de la Légion d'hon- 
neur, — baron de TEmpire, — mort 
le 26 novembre r833. — Il a laissé 
des représentants, 

CASSAGNE( Vicform-Loww), général 
de brigade (1808), — occupa Jaën et 
remporta plusieurs avantages sur les 
insurgés, — se signala à la bataille 
de Chiclana, *- général de division, 

— commandant de la Légion d*hon» 
neur, — baron de T Empire, — mort 
le 6 juillet 1841 . — 11 a laissé des re- 
présentants. 

CASSAGNES DE BEAUFORT DE 



io3 



CA 



CA 



104 



M I R AMON (Jean-Gaspard-Loim) , 
chambellan de Sa Majesté rEmpe- 
reur, — président du conseil général 
du département de la Haute-Loire, 
— maire delà communede Paulliac, 
canton deBrioude — investi du titre 
de comte, avec érection d'un majorât 
volontaire de 1 3, 346 francs, composé 
du château de Saint-Angeaux, à 
Riom-lèS' Montagnes (Cantal), par 
lettres patentes du 2 5 mars 18 10. 

CASSAIGNE (/m«), juge à la Gourde 
cassation, -* membre de la Légion 
d*honneurj — chevalier de T Empire, 
par lettres patentes du 26 avril 1808. 

CASSAN (François)^ chevalier de 
l'Empire, par lettres patentes du i3 
mars 1811. 

CASSAN (Louis-Pierre'Jean'Apkro- 
dise)y créé baron par lettres royales 
enregistrées le 2 mars i8i5. 

CASSIN {Aiphonse)^ écuyer, ~ capi- 
taine investi du titre de baron, avec 
majorât en rentes, lettres patentes du 

18 mai 1825. 

CASSINO (Charles), chef d escadron 
au 6" régiment de dragons, — mem- 
bre de la Légion d'honneur, — che- 
valier de FEmpire, par lettres paten- 
tes du 6 octobre 18 10. 

CASTARÈDE, des Basses-Pyrénées, 
1818. 

CASTELLANE (Boniface-Louis-Â «- 
rfre), maître des requêtes au conseil 
d'État, ^ général de brigade en re- 
traite, — préfet do département des 
Basses- Pyrénées, — membre de la 
Légion d'honneur, — comte de TEm- 
pire, — pair le 6 août 181 9. 

CASTILLARD {Bernard- Jean), che^ 
valier de l'Empire^ par lettres paten- 
tes du 3i janvier 1810, 

GASTILLE ( Célestin - Joseph ) , 
inspecteur du train de Tartillerie, *- 
membre de la Légion d'honneur» ^- 
chevalier de f Empire, par lettres pa- 
tentes du 4 juin 1810, renouvelées le 

19 avril 18 17. 



CASTELLAN, colonel du 60- régi- 
ment de ligne, — officier de la Lé- 
gion d'honneur, — baron de l'Em- 
pire. 

CASTEX {Bertrand-Pierre), colonel 
du 20" régiment de chasseurs à che- 
val, — puis général de brigade — 
{plus tard, lieutenant général), — 
commandant de la Légion d'honneur, 
— baron de T Empire, — mort le 19 
avril 1842, — Il a laissé des repré- 
sentants. 



I 
I 



CASTRIES -CROIX (Eugène -Ga- 
briel Hercule comte de), lieutenant- 
colonel, chevalier de la Légion ■ 
d'honneur, — confirmé dans son titre 
de comte de Castries, — avec majo- 
rât composé de la terre de Gaujac, 
canton de Bagnols, lettres patentes ^ 
du 3i juillet 1821. fl 

C ATH E L I N E A U (Jacques- Joseph), 
fils du général vendéen, lieutenant 
au 3*' régiment dé la garde, anobli par 
lettres de mai 18 16 enregistrées le 16 
février 1818. — « On se rappelle que 
Cathelineau, simple paysan, illustra 
son nom dans les guerres de la Ven- 
dée où il périt victime de son dévoue- 
ment. S. M, vient d'accorder au fils 
de Cathelineau, qui s'est distingué 
sous les ordres de feu M. de la Roche- 
Jacquelin, des lettres de noblesse et 
l'emploi de porte drapeau dans un 
régiment de la garde royale. » (Mo- M 
niteur du 3 mai 1816,) 1 

Un frère, ajoute un biographe, qua- 
tre beaux -frères et seize cousins ger- 
mains de Cathelineau sont morts 
aussi les armes à la main pour U M 
même cause. ■ 

CAUCHY (LoutS'François), sénateur 
[nommé le 22 février 181 1), — secré- 
taire archiviste du Sénat, — membre 
de la Légion d*honneur, - — chevalier 
de r Empire par lettres patentes du 
27 juillet i8o8j — comte de TEm- 
pirc. 

CAUCHY, garde des archives 
chambre des pairs 1825* 



toi 



CA 



CA 



io6 



CAULAINCOURT { Armand^ A ugus^ 
tin-Louis de), d*une ancienne et no- 
ble famille de Picardie^Nous ne rap- 
pellerons ici que les titres dont sous le 
régime nouveau ses services le firent 
revêtir. — Entré au service à l'âge de 
ï5 ans, parvînt des derniers grades à 
celui de général de division, — grand 
écuyer de l*Empire,— grand aigle de 
la Légion d'honneur, — grand cor- 
don des ordres de Saint- Hubert, de 
la Fidélité de Bade, de la Couronne 
Verte et de Saint - Joseph , — mi- 
nistre des relations extérieures (aft'ai- 
res étrangères) du 20 novembre 18 13 
au 2 avril 1814 et du 21 mars au 22 
juin i8j5|^duc de Vicence, 1806, 
avec dotations : i** de 5o,ooo francs 
(18 février i8og), — 2** 5o,ooo fr. 
(4 mars 1809), — 3** de 66.000 francs 
(même date) — 4* de i9>ooo francs 
(3 juin 1809), — mort en 1827. 

CAULAINCOURT {Auguste-Jean' 
Gabriel)^ frère du précédent^ sous- 
Ucutcnant de cuirassiers en 1792,— 
général de brigade/ — puisgénéral de 
division, — commandant de la Lé- 
gion d'honneur, — grand-croixde l'or- 
dre de r Union de Hollande, — baron 
de l'Empire, avec une dotation de 
4,000 francs, le 3 mars 18 ro. 

CAUMONT/anobli par lettres royales 
du 7 mars 1 8 1 5 , — Nous ne savons s*il 
est ici question d'un parent de Til^ 
lustre fondateur des congrès scien- 
talques : ce nom de Caumont étant 
celui de plusieurs familles citées 
comme nobles dans TEiat présent de 
la noblesse de 1868. 

CAUVELdc Beauvillé, procureur gé- 
déral à la cour d* Amiens, 1820. 

CAUX de Blaquetot (Louis Victor), 
conseiller d'État, — créé vicomte par 
lettres enregistrées le 28 mars 1818. 

CAVAIGNAC, sous-préfet à Lesparre 
(Gironde), — membre de la Légion 
d'honneur, — baron de TEmpire. 

CAVALETTI, écuyer de S. M. TEm- 
pefcur, — chevalier de Tordre royal 



de la Couronne de Fer,— membre de 

la Légion d'honneur, — baron de 
l'Empire. 

CAVA LLI d'Olivoh{Joseph'François- 
Alexandre), président d'appel à Tu- 
rin, — chevalier de FEmpire par let- 
tres patentes du 28 janvier 1809, 

CAVAZZA {Jérôme), (né dans le dé- 
partement de Gènes), chevalier de 
FEmpire par lettres patentes du 29 
septembre 1809. 

CAVROIS {Alexandre), chef d'esca- 
dron, — puis colonel du 20* régi- 
ment de chasseurs à chevalde la garde 
impériale^ — officier de la Légion 
d'honneur, — chevalier de FEmpire 
par lettres patentes du 20 août 1808, 
— puis baron de FEmpire, 

CAYEUX {Jean-Loui$'René)y ancien 
mousquetaire du Roy, — créé vicomte 
par lettres royales du 18 nov. 1820. 

CAYLUS, voyez Lignerac. 

CAZALS {Louis- Joseph), général de 
brigade au corps impérial du génie, — 
officier de la Légion d'honneur, — 
baron de FEmpire,avec une dotation 
de4,ooo francs, le 21 novembre 1809. 

GAZ AUX [Jean-Louis], chevalier de 
FEmpire par lettres patentes du 19 
juin t8r 3. 

CAZEAUX (Hippoîxte), colonel — 

major de Fétat-major des Invalides 
(1814)^ — officier de la Légion d'hon- 
neur, — baron de FEmpire par lettres 
patentes du 12 avril t8 1 3, confirmées 
le 26 octobre 1 8 1 6, — mort le 2 r fé- 
vrier 1846.— Il a laissé des représen- 
tants. 

CAZE {A lexandre - Louis - François 
et A ugustin-François-Joseph de) , pa r 
lettres patentes de S. M., scellées le 
1 1 septembre t8i8 en présence de la 
commission du sceau. 

CAZE ( -4 lexandre * L ouis - François 
de), receveur général des finances du 
département d'Eure-ct-Loir, et M. 
Augustin-François-Joseph de Caze, 



I07 



CA 



CH 



loS 



son frère, propriétaire, ont été main- 
tenus et confirmés dans la possession 
de la noblesse dont jouissait ancien- 
nement leur famille. {Moniteur du 
i" octobre 1818, p, 1169), enregis- 
trées le 14 novembre 1818 

CAZE^iEUYE {Jean-Michel de) chef 
d'escadron au 13* régiment de dra- 
gons, — puis lieutenant-colonel, — 
membre de la Légion d'honneur, — 
chevalier de Bellevue par lettres pa- 
tentes du 19 décembre 1809, baron 
de l'Empire, mort le 18 février i835. 
— Il a laissé des représentants. 

CAZENEUVE {Etienne - Grégoire), 
chef de bataillon au 34*' régiment 
d'infanterie de ligne, — officier de la 
Légion d'honneur, — chevalier de 
TEmpire par lettres patentes du 9 
septembre 1810, 

CAZENEUVE {Marti:{i), chef de ba- 
taillon au Sy*" régiment d'infanterie 
de ligne, — ofhcier de la Légion 
d'honneur, — chevalier de l'Empire 
par lettres patentes du 6 octobre 1 8 10. 

CAZIN de CAU MARTIN {Félix- 
Alexis-Augustin)^ chef de bataillon 
au corps impérial du génie» — mem- 
bre de la Légion d'honneur, — cheva- 
lier de r Empire par lettres patentes 
dii 19 septembre 18 10. 

CAZIN D'HONNLNCTHUN 

{Pierre-Eiisat^^ik)^ conservateur des 
domaines, — créé baron, par lettres 
enregistrées le 20 février 1819. 

CAZIN D' HONNI NCTH UN (P/erre- 
Eîisabeth) , lieutenant des chasses 
royales, —confirmé dans son titre de 
baron avec majorât, composé du châ- 
teau de Chaomont, arrondissement 
de Sens,— lettres patentes du 18 mai 
1825. 

CÉARD (Nicolas), chevalier de TEm- 
pire, par lettres patentes du 28 octo- 
bre 1808. 

CÉLINE DE CRESSAC (Jacques- 
François)^ chevalier de P Empire par 
lettres patentes du 26 avril i8ro. 



CELLES (de), maître des requêtes, — j 
préfet du département du Zuydcrsée^ ] 

— membre de la Légion d'honneur, * 

— comte de T Empire» 

CERISE, adjudant commandant, — 1 
officier de la Légion d'honneur^ — | 
baron de FEmpire. 

CERTAIN (Char les- Jean), écuycr, — 
ancien conseillera la Cour des a ides, — 
investi du titre de baron, avec érec- 
tion de majorât, composé du château 
de Bcllozanne, canton de Gournay, 
^lettres patentes du 2 avril 1822, ^ 
enregistrées le 1 3 du même mois. ■ 

CERVONI {Louis-César), général de 
brigade, — se signala à la bataille de 
Caîro (1794), officier de la Légion 
d'honneur, — baron de TEmpircpar 
lettres patentes du 17 mai 1810, con- 
firmé le 2 avril i 822, — mort le 27 fé- 
vrierji833. — Il a laissé des représen- h 
tants, ■ 

CESTIN {Jean 'Alexandre- GaèrUl- 

Nicolas)^ chef de bataillon en retraite, 

— membre de la Légion d'honneur, 

— chevalier de T Empire, par lettres 
patentes du 2 septembre 1810. 

CHAB AN, conseiller d*Etat, — chargé 
de surveiller et diriger la deuxième 
section au département de [adminis- 
tration de la guerre, — membre de la 
Légion d'honneur, — comte de TEm- M 
pire. ■ 

CHABANNES { Jean -Baptiste -Ma- 
rie) , chevalier de Saint-Louis, — 
créé marquis et pair de France par ^ 
lettres enregistrées le 29 juillet 1820. ■ 

CHABAUD - LATOUR ( Antoine^ 

Georges 'François], député au Corps 
législatif, — chevalier de l^Empire » 
par lettres patentes du 1 1 août 1808, 
puis baron le 20 décembre 18 17, 

CHABAUD-LATOUR { Françoh- 
Henri-Ernest), baron, 184t. 

CHABERT {Jean-François), chef de 
bataillon en retraite, -- membre de 
la Légion d'honneur, — chevalier de 



I09 



CH 



CH 



no 



TEmpire par lettres patentes du 

29 août ï8io, 

CH A BERT, officier, 1825. 

CHABERATDEBONNEUIL (F^- 
lix-Iiené)^ écuyer, — investi du titre 
de vicomte, avec majorât composé 
d*UQ château sis à Montjay, lettres 
patentes du 20 juillet 1829* 

CHABOT DE UALLIER {Georges- 
Antoine), député au Corps législatif, 
— inspecteur général des écoles de 
droit, — commandant de la Légion 
d'honneur, — chevalier de l'Empire, 
par lettres patentes du 2 juillet 1 808* 

CHABOT (de) , membre du chapitre 
impérial de Saint-Denis, — ci-devant 
évcquc de Mende, — membre de la 
Légion d*honneur, — baron de l'Em- 
pire, 

CHABOT (LouiS'FrançolS' Jean), gé- 
néral de division, — se distingua au 
combat d'Elcacounc en Catalogne 
(g janvier 1809), — commandant de 
la Légion d'honneur, — baron de 
l'Empire, par lettres patentes da 

30 août 1811, — confirmé le 28 dé- 
cembre 1816, — mort le 11 mars 
iSBy.^ Il a laissé des descendants. 

CHABOULON DE FLEURY, audi- 
teur au conseild*Etat; 181 1), — sous- 
préfet à Château-Salins, — secrétaire 
de TEmpereur aux Cent-Jours, — 
membre de la Légion d'honneur, -^ 
baron de l'Empire. 

CHABROL DE VOLVIC, maître des 
requêtes au conseil d'Etat, — préfet 
du département de Montenotte, à Sa- 
vonc, — puis préfet du département 
de la Seine, — commandant de la 
Légion d'honneur, — baron deTEm- 
pirt. 

CHABROL DE TOURNOELLE 

{Guillawue'Mîchelj^ mairedc Rîom, 
— ^ investi du titre de baron de Tour- 
naéUe^ avec majorât volontaire de 
I0«ooo francs, composé du château 
du Marais, commune de Lurcy, dans 



la Nièvre ♦ par lettres patentes du 
2 avril ï8i2. 

CHABROL DE CROUZOL {Chris- 
tophe), maître des requêtes au conseil 
d'Etat, — président du conseil ex- 
traordinaire de liquidation à Flo- 
rence» — chevalier de T Empire, par 
lettres patentes du î ï août 1808, — 
puis investi du titre de comte, avec 
érection d*un majorât volontaire de 
1 1 ,340 francs, composé de la terre du 
Halior, commune de Civière (Eure), 
par lettres patentes du 16 mars 1810, 
enregistrées â la Cour impériale de 
Rouen le 3 mai 18 10, ~ baron pair 
le 2 5 mars 1824, 

CHABROL ( Gaspard-Claude Fran- 
çois de), ancien officier dans le régi- 
ment des dragons de la reine, — pré- 
sident au présidial de Riom, — dé- 
puté aux Etats généraux de la no- 
blesse de 1 789, — investi héréditaire- 
ment du titre de comte, ordonnance 
du î3 septembre 1814. 

CHAÎLLOT {Claude], chef d'escadron 
au 2 r régi ment de dragons, — mem- 
bre de la Légion d'honneur, — che- 
valier de r Empire, par lettres paten- 
tes du rg décembre 1809. 

CHAILLOU DES BARRES, baron, 

i84f. 

CHAILLOU DE JOINVILLE M»- 

toine - Guillaume - A ugustin-René) , 
aide de camp du duc de Bourbon, — 
créé comte, par lettres du 2 5 mars 
1816. 

CHALLAN {Jean^ Baptiste), créé che- 
valier, par ordonnance royale, enre- 
gistrée le 12 décembre 1814, 

CHALLAN (Antoine -Didier 'Jean- 
Baptiste)^ tribun^ — membre de la 
Légion d'honneur et du Corps légis- 
latif, chevalier de l'Empire, par let- 
tres patentes du 26 avril 1808, et 
confirmé le 12 décembre 1814. 

CHAM {Joseph" Antoine-Maric-Bar* 
îhélemy ) , créé baron par lettres 

royales, enregistrées le 

1814. 



r ti 



CH 



CH 



IT2 



CHAMBARLHACDE L'AUBEPIN 
(de), général de division , — com- 
mandant de la Légion d'honneur, — 
baron de TE m pire, 

CHAMBARLHAC, général de bri- 
gade, ^inspecteur au corps impérial 
du génie, se signala à la défense de 
Stettin ( 1 8 1 3), — commandant de la 
Légion d*honneur, — baron de l'Em- 
pire. 

CHAMBAUD (Pierre), chevalier de 
l'Empire , par lettres patentes du 
19 décembre 1809, avec dotation de 
2^000 francs la 10 février j8io. 

CH AMBON ( Claude - Gauderique- 
Joseph-Jérôme)^ chevalier de Limo- 
rooj par lettres patentes du 3 mai 
1810, 

CHAMILLART { Louis- Fr anço îs ) , 
grand maréchal des logis, marquis 
de la Suze, créé pair, par lettres pa- 
tentes enregistrées le 6 août 1 8 1 9 . 

CHAMORIN (de), maire de Châlons- 
sur-Marne, —anobli par ordonnance 
royale du 26 octobre 1814, — Il 
existe une famille Chamorin dans la 
Meuse. 

CHAMORIN, colonel du 26* régi- 
ment de dragons, commandant de 
la Légion d'honneur, baron de T Em- 
pire. 

CHAMP, officier de la garde natio- 
nale, 1820, 

CHAMP^ propriétaire à Lyon, 1820. 

C H A M P A G N E (Jean - François) , 
chevalier de TEmpire, par lettres pa- 
tentes du 18 mars 1809. 

CHAM PEAUX {Joseph-Nicolas de), 
chevalier de TEmpire, par lettres 
patentes du 23 octobre 1809, 

CHAMPION DE CICÉ , né i\ 
Rennes, en 1735 , — archevêque 
d*Aîx, — sacré le 26 août 1770, — 
officier de la Légion d'honneur, 
— comte de l'Empire. 



CHAMPION DE NANSOUTY, 

premier ccuyer de S. M* l'Empereur, 
— général de division, — grand aigle 
de la Légion d'honneur, — comte 
de r Empire. 

CHAMPY (Jean - Simon) , conseiller 
d'État près Tadministration de la 
guerre^ — administrateur des pou- 
dres et salpêtres , — investi du 
titre de baron avec érection d'un ma- 
jorât volontaire de 5, 180 fr. 66 c, 
composé d'immeubles situés au can- 
ton de Pouilly-en-Auxois (Côte-d'Or), 
par lettres patentes du 3i janvier 
1810, — confirmé dans son titre le 
3 mai iSiS. 

CHANALEILLES (Charles - Fran- 
çois-GuiHaume de), membre du col- 
lège électoral du département de TAr- 
dôche, — investi du titre de baron, 
avec majorât volontaire de 1 0,000 fr*, 
composé d'une inscription de rente, 
par lettres patentes du 9 janvier 1810. 
Ce majorât attaché au titre de mar- 
quis fut confirmé à M. de Chanalei lies 
par lettres patentes du 3i mai 18 17. 
(VII,BulLCLXXIVO 

CHANALEILLES {Charles - Fran- 
çois Guîlîaume de), capitaine de vais- 
seaUj confirmé dans son titre de mar- 
quis, avec affectation à ce titre du ma- 
jorât de baron précédemment fondé en 
une inscription de rente, lettres paten- 
tes du 3i mai 18 17. 



supe- 



CHANDLER, ancien officier 
rieur, i83o. 

CHANEZ, né à Bar sur-Aube, — 
général de brigade, commanda k 
placede Paris sous le Directoire, com- 
mandant de la Légion d*honneur, — 
baron de l'Empire, t8t i, 

CHANIÉ (Fra?îfOi5) , chevalier de 
r Empire, par lettres patentes du 
5 août 1812. 

CHANTEAU, sous -^ intendant, — 
baron personnel,— 1845. 

CHANTELOUP (de), sénateur, 
nommé le 1 3 août 1804, — trésorier 



n3 



CH 



CH 



114 



du Sénat , — grand officier de la 
Légion dlionncur, — comte de 
TEmpire. 

CHAPAIS DE MARIVAUX (CAar- 
le$-Bernard)j conseiller à la Cour 
d'appel de Rouen , — membre de 
la Légion d^honneur, — chevalier de 
TEmpire, par lettres patentes du 
1 9 septembre 1810^ — pois investi du 
litre de baron de l'Empire, avec ins- 
titution d*un majorât volontaire de 
5,oo6 francs» composé du moulin de 
la Fosse, à Rouen, par lettres paten- 
tes du 22 mars 1814, enregistrées à 
la Cour impériale de Rouen , le 
9 mai 1814. 

CHAPEL D'ESPINASSOUX , pré- 
sideni du Tribunal civil de Marve- 
jols, ï8i8, 

CHAPELAIN DU BROSSERON 

(Jacques- Marie)^ — membre du col- 
lège électoral du département de 
rOise, — investi du titre de baron j 
avec majorât volontaire de 10, 8 35 fr. 
95 c, consistant djns le château de 
Sorel, arrondissement deCompiègne, 
par lettrespa tentes du 2 3 février 1 8 r 1 . 

CHAPONNEL, adjudant - com- 
mandant, — chef de rétat-major 
du corps des grenadiers réunis, — 
membre de la Légion d'honneur, — 
baron de l'Empire, 

CHAPTAL {Jean-Antoine)^ — séna- 
teur, nommé le i3 août 1804, — tré- 
sorier du Sénat, — grand officier de 
la Légion d'honneur, — membre de 
la première classe de Tlnstitut de 
France, — titré de comte , avec érec- 
tion d'un majorât, composé du châ- 
teau dcChanteloup, dans Tarrondis- 
ment de Tours, par lettres patentes 
du 29 mars 1810, — baron et pair 
le 29 juillet 1820. 

CHAPUIS [Antoine-Philibert), an- 
cien otficier, —maire de Chardonnay, 
— investi du titre de baron, avec 
majorât composé du domaine de 
Chardonnay, arrondissement de Ma- 
çon, lettres patentes du 14 avril 1820. 



CHAPli IS (Jean-Batiste) , chevalier 
de r Empire, par lettres patentes du 
3o juillet i8iO, 

CHAPUIS (Hyacinthe- Adrien), dé- 
puté» — chevalier par lettres patentes 
du 28 janvier tSog. 

CHAPUIS DE MARIVAUX (Char- 
les-Bernard) , conseiller à la cour 
royale de Rouen, membre de la Lé- 
gion d'honneur» — chevalier, puis 
baron, avec majorât de 5, 000 francs, 
par ordonnance royale du 22 mars 
Ï814. 

CHAPUZET ( Jacques-François ) , 
chevalier de T Empire» par lettres pa- 
tentes du 9 mars 1810. 

CHARBONNEL ( Joseph- Cîaude- 
Margueriie)y colonel d'artillerie, — 
général de brigade, — puis général 
de division» — commandant de la 
Légion d'honneur, — baron de 
TEmpire, — puis comte de l'Empire, 
— pair de France; — mort le 
to mars 1846. — Titre éteint. 

CHARBONNIER DE BELLOY. 

anobli par lettres royales du ô dé- 
cembre 1814. 

CHARBONNIÈRES {Ckarles-An- 
toine-Gèrard), membre de la Légion 
d'honneur, — chevalier de TEmpirc, 
par lettres patentes du 1 1 août 1808, 

CHARLOT, général de brigade, — 
commandant de la Légion d'honneur, 
baron de l'Empire. 

CHARNOTET (Jean- Baptiste), co- 
lonel, — officier de la Légion d'hon- 
neur, — baron de l'Empire, — mort 
le 3 novembre 1843. — Il a laissé des 
représentants. 

CHARPENTIER [Henri- François- 
Marie), colonel du 3* régiment de 
chasseurs à cheval. — général de di- 
vision, — commandant de ta Légion 
d'honneur, — chevalier de l'ordre 
royal de la Couronne de Fer, — 
comte de r Empire» iSio. 



ii5 



CH 



CH 



îi6 



CHARPENTIER (Charles-Etienne- 

Constanl)^ — chevalier de rEmpire, 
par lettres patentes du 1 1 novembre 
i8i3. 

CHARPENTIER (Fra«foi5X chef de 
bataillon au 94"^ régiment d'infanterie 
de ligne^ — officier de la Légion 
d'honneur, — chevalier de TEmpire, 
par lettres patentes du 20 août 1808. 

CHARPENTIER (Pierre), lieutenant 
colonel, — commandant les vétérans 
de la garde impériale, — officier de la 
Légion d'honneur, ~~ chevalier do 
r Empire, par lettres patentes du 23 
Juillet 1810, renouvelées le 21 juin 
1817. 

CHARPENTIER, maire de Blanzac, 
1827. 

CHARPENTIER {Henri-François- 
Marie^ comte), lieutenant gcnéral,^ — 
commandant de la Légion d'honneur, 
— ^ confirmé dans son titre de comte, 
avec érection d'un majorât composé 
d'une inscription de reote^ lettres 
patentes du 28 octobre 1826. 

CHARRIER. Il était fils d'un député 
royaliste aux Etats généraux de 1789, 

— condamné ei exécuté révolution- 
nairement. — C'est à ce titre qu*il 
est compris dans les lettres d'anoblis- 
sement du 6 septembre 1814. (Bulle- 
tin des lois, XL, n" 307.) 

CHARRIER DE LA ROCHE, pre- 
mier aumônier de S. M. l'Empereur, 

— évéque de Versailles, sacré le 10 
avril 1791, — membre de la Légion 
d'honneur, — baron de l'Empire. 

CH ARRIÉRE [Jean-Louis]^ colonel 
du 57** régiment d'infanterie de ligne, 

— puis général de brigade et plus 
tard maréchal de camp, — comman- 
dant de la Légion d'honneur, — ba- 
ron de FEmpire, — mort le 1 1 août 
1846.^ lia laissé des représentants. 

CHARRIN (du Rhône), comte, 1843. 

CHARROY, capitaine, — adjoint à Té- 
tat-major de la garde impériale, — 



membre de la Légion d'honneur, — 
chevalier de TEmpire, 

CHARTENER {Jean-Baptiste], chef 
de bataillon au 55*^ régiment de li- 
gne, — officier de la Légion d'hon- 
neur, — chevalier de V Empire, par 
lettres patentes du g décembre 1809. 

CHARTIER DE COUSSAY {Marie- 
Frédéric 'Louis-Meîchior) ^ investi 
du titre de baron, avec majorât vo- 
lontaire de 6,172 fr., composé de la 
terre de Coussay, à Leigné (Vienne), 
par lettres patentes du 23 décembre 
1810, — confirmé dans son titre le 
i*^ juin 1816, 

CHAS LE {Cyr'Pascal),lugQàlaCouT 
de cassation, — membre delà Légion 
d'honneur, — chevalier de FEmpire, 
par lettres patentes du 26 avril 1808. 

CH ASSEBΠU F ( Constantin - Fran- 
çois), commandant de Tordre de la 
Légion dlionneur, — créé pair par 
ordonnance royale du 4 juin 1814. — 
Sa pairie, instituée héréditairement, 
sous le titre de comte Volnex, par 
lettres patentes du 8 janvier 1818,— 
22 mai 1820. (VII, Bulletin des lois 
CCCLXIX, n** 8724.) 

CHASSELOUP DE LAUBAT(/ï'ran. 

cois), général de division, — officier 
de la Légion d'honneur, — comte de 
FEmpire , avec une dotation de 
3o,ooo fr., le 14 janvier 1809, — 
marquis et pair le 2 mai 1818, 

CHASSEPOT DE PISSY (Fr^nf 0/5- 
Timoîéon de), membre du collège de 
la Somme, — investi du titre de ba- 
ron, avec majorât sur un domaine et 
manoirs, à Villcrs-Sire-Simon, dans 
le Pas-de-Calais, par lettres patentes 
du 24 juin i8i3. 

CHASSEPOT (de), lieutenant-colonel, 
investi du titre de marquis , avec 
érection d'un majorât sur un château 
au terroir de Pissy , en remplace- 
ment de celui de baron, établi le 19 
juin i8i3, — lettres du 11 septembre 
1820. 



CHASSERAUX {Titomas-Jean-Ju* 
lien) y colonel du 40* régimeot d'in- 
fanterie de ligne, — officier de la Lé- 
gion d'honneur, — baron de l'Em- 
pire, — mort le 5 octobre 1840, — 
Titre éteint. 

CH ASSET, sénateur titulaire de la sé- 
nalorerie de Metz, nommé le 25 dé- 
cembre 1799, — commandant de la 
Légion d'honneur, — comte de F Em- 
pire. 

CHASSIRON {Pierre 'Charles-Mar- 
tin de], maître de la cour des comp- 
tes, — membre de la Légion d*hon- 
neur, — chevalier de l'Empire^ puis 
investi du titre de baron^ avec érec- 
tion d'un majorât volontaire de 5, 000 
fr., composé du domaine de TAngle- 
Suiré, dans la Charente-Inférieure, 
par lettres patentes du 29 septembre 
1809, — confirmé le 3 avril i8i6* 

CHASSIRON {Martin de), conseiller 

à la cour des comptes, 1826. 

CHASTEIGNER {Alexandre de), 
lieutenant de dragons^ -- membre de 
la Légion d'honneur, -^ chevalier de 
TEmpirc, par lettres patentes du ai 
septembre 1808. 

CHASTEL, colonel-major des grena- 
diers â cheval de la garde impériale, 
officier de la Légion d'honneur, *— 
baron de TEmpire. 

CHASTE LA IN {Jean-Louis-Antoine' 
Alexandre), commissaire des guerres 
à Colmar, ^~ membre de la Légion 
d'honneur, — chevalier de TEmpire 
par lettres patentes du 21 décembre 
1808. 

CHASTELLUX, ancienne maiîK)n ori- 
ginaire de Bourgogne , qui s'est 
divisée en plusieurs branches : les 
Chastellux de Ba&erue éteints vers 
1660;— les Chastellux de Cou- 
langes éteints en 1674, et les Chas- 
tellux d'Avallon, aujourd'hui comtes 
de Chastellux et ducs de Rauzan. — 
Henri- Louis de Chastellux, créé duc 
de Rau^an par lettres royales du 
i»' septembre 1819, 



CHASTENAY (de), marquis de Puy- 
sÉGUR (Amand-MarC'Jacques)^ ma- 
réchal de camp, — chevalier de 
Saint-Louis, — confirmé dans son 
ùiTGdcmarqtiiSy avec majorât com- 
posé du château de Buzancy, arron- 
dissement de Soissons, lettres pa- 
tentes du 3o avril 1822, 

CHASTENAY DE PUYSÉGUR 
(Fierre-Gaspard'Herculm , comte 

de), confirmé dans son titre de comte 
avec érection du majorât composé du 
domaine de Pancoussiéres, à Rahas- 
tens , arrondissement de Gaillac 
lettres patentes du 5 juillet i&iS. 

CHASTRE (duc de la), 29 novembre 
i8i5. 

CHATELAIN, général, î8i6. 

CHATELAIN {René^Julien), colond 
d'infanterie de ligne, — membre de 
la Légion d^honneur, -~ chevalier de 
TEmpire , par lettres patentes du 
14 juin 1810, —puis baron deTEm- 
pîre,— mort le 4 mars i836,— Il a 
laissé des représentants. 

CHATRl DE LA FOSSE (Jacques- 
Louis), chevalier, lettres patentes du 
27 juin i8u. 

CHATRY DE LA FOSSE (Gabriel^ 
Henri), membre du conseil des An- 
ciens (an vin), — membre de la com- 
mission législative intermédiaire du 
conseil des Anciens, — membre du 
Corps législatif, puis président (an ix), 

— membre de la Légion d'honneur 

— baron de l'Empire, — mort le 
24 juin 1848. — Titre éteint. 

CHATRl DE LA FOSSE (Pierre- 
Jacques ' Samuel ) , chevalier p»ar 
lettres patentes du 27 juillet 1808* 

CHAUBRY DE LA ROCHE (Fran- 
çois-Jean), maire de la commune de 
Congy, —membre du collège élec- 
toral du département de la Marne»— 
investi du titre de baron de Tron- 
cenard^ avec majorât volontaire de 
10,610 francs, compoié du château 



de Congy, commune de ce nom 
(Marne), par lettres patentes du i6 
décembre i8io, 

CHAUDRUC DE CRAZANNES 
(de), ex-auditeur, — secrétaire général 
du département du Loiret» — maître 
des requêtes ordinaires (1814), — 
baron de T Empire, par lettres pa- 
tentes du 23 février 181 3, — confirmé 
dans son titre le 25 no%^embre 1814, 

CHAUVEAU- LAGARDE, avocat, 
anobli et investi du titre d ecuyer 
par lettres patentes do 9 novembre 
1814, en récompense du courage et 
du dé%"ouement qu'il a montrés en 
défendant la reine de France et 
S. A* R. madame Elisabeth , au tri- 
bunal révolution naïre* {Moniteur du 
16 avril 18 17.) 

C H A U V E L ( François - Pierre - 
j4/exaw^re), colonel du 64* régiment 
d'infuBterie de bataille, — officier de 
la Légion d'honneur, — baron de 
TEmpire, ^ mort le 17 juin i838. 
— Titre éteint. 

CHAZAL (Jean-Pierre), membre du 
conseil des Cinq-Cents, puis de la 
commission législative intermédiaire 
du conseil, des Cinq-CentSj — élu 
membre du tribunal, — préfet des 
Hautes- Pyrénées, — officier de la 
Légion d'honneur, — baron de l' Em- 
pire, — mort le 23 avril 1840. — 
Il a laissé des représentants. 

CHAZELLES-LUNAC {Augustin- 
Jean-Baptiste-Louis-Marie) j mem- 
bre du collège électoral du départe- 
ment du Gardî — investi du titre de 
baron, avec majorât volontaire de 
9,000 francs, composé du domaine 
de Luc, situé au territoire de Nîmes, 
par lettres patentes du r3 avril 
i8rî. 

CHEMINEAU (Jean), colonel du 
76* régiment dinfanterie de ligne, — 
officier de la Légion d'honneur, ^- 
baron, puis comte de TEmpire, — 
mort en juin 185 2 ♦ — 11 a laissé des 
représentants. 



GH EN A U D {Jacques- A ntoine'-A nne), 
chef de bataillon en retraite, — mem- 
bre de la Légion d'honneur, — che- 
valier de FEmpire, par lettres pa- 
tentes du 2 novembre 1810, 

CHENONVILLE (Deschaînes de), 
porte-manteau du roi, 1826. 

CHER ET, anobli par ordonnance 
royale du 27 décembre 18 14. {An- 
nuaire de la noblesse^ 1861, p. 397.) 

CHERRIER (Jean-Claude), le 9 no- 
vembre 18 14, — lieutenant général 
au bailliage de Château-Neof en 
1789, — député aux Etats généraux, 
et député des Vosges à la Convention, 

— s'abstint dans le procès de Louis 
XVI pour cause d'absence, — vota 
généralement avec la partie de la 
chambre dite du Marais, — député 
en 1 799 au Corps législatif, — adhéra 
au rappel des Bourbons. 

CHÉRY (LouiS' Vincent), chef de ba- 
taillon en retraite, — officier de la 
Légion d'honneur, — chevalier de 
TEmpire» par lettres patentes du 
23 juillet 1810. 

CHEVILLARD DE MARLIOZ 

{Louis- Victor- Joseph), chevalier de 
TEmpire, par lettres patentes du 
26 avril 1810, 

CHEVIGNÉ- BOISCHOLLET, 

évéque de Seez, sacré le 16 mai 1802, 

— membre de la Légion d*honneur| 
baron de l'Empire. 

CHEVREAU, baron, 1841, 

CHEVRELI ÈRE ( Jacques - René - 
Marie-Aymé baron de la), officier 
delà Légion d*honneur, — confirmé 
dans son titre de baron avec rem- 
placement de majorât^ 22 décembre 
1820. 

CHEVALIER DE LA BIGOT- 
TIÈRE, 1824. 

CHICOILET DE CORBÎGNY 

{LouiS'Antoine-Ange)^ préfet du dé- 
partement de Loir-ct Cher, — mem- 



bre de la Légion d^honneur, — che- 
valier de rEmpire, par lettres 
patentes du 5 octobre 1808, — puis 
baron de i^Empirc. 

CHIFOLIAU (Didier-Auguste), che^ 
valier de TEmpire, par lettres paten- 
tes du 3i décembre 1809, 

CHIGI, élu évéque de Savana (Om- 
brone) le 20 septembre 1802, — 
comte de rErapirc. 

CHILLAUD DE LA RIGAUDIE 
{Pierre ' Antoine]^ anobli par or- 
donnance royale du 3o décembre 
1814^ — conseiller au présidial de 
Périgueux avant la Révolution» — 
administrateur du département de 
la Dordogne en 1793 et 1794. — In- 
carcéré comme royaliste et fédéraliste 
il allait passer au tribunal révolu- 
tionnaire^ quand le 9 thermidor le 
rendit à la liberté, — membre du 
Corps législatif en 1S09, — il était 
conseiller à la cour impériale de Bor- 
deaux au moment delà Restauration, 
à la cause de laquelle il se rallia im- 
médiatement, 

CH LA POWSK I , officier d'ordonnance 
de S» M. TEmpcreur, — chevalier de 
Tordre militaire de Pologne, — ba- 
ron de l'Empire. 

CHLOPICKI DE NECZUIA, géné- 
ral de brigade, — officier de la Lé- 
gion d'honneur» baron de TEmpire. 

CHOISEUL-BEAUPRÉ (de), capi- 
taîne, — aide de camp» membre de 
Im Légion d'honneur, — baron de 
TEmpire. 

CHOISEUL-PRASLIN (de), cham- 
bellan de S, M. l'Empereur, — mem- 
bre du Conseil général et du collège 
électoral du département de Seine- 
et-Marne, -^ comte de TEmpire. 

CHOLET iFrançoiS'ArmanÂ)^ séna- 
teur (nommé le 25 décembre 1799), 
— commandant de la Légion d'hon- 
neur, — comte de l'Empire, par let- 
tres patentes du 24 avril 1808,— 
confirmé dans son titre le 1 5 mars 



1817, — P^îr de France le 2 mai 

1818. 

CHOLET (Antoine-Fabien), chevalier 
de l'Empire, par lettres patentes du 

28 Janvier 1809* 

CHOPIN {EmiUen'Marié)^ chevalier 
de l'Empire^ par lettres patentes du 

29 septembre 1809. 

CHOPPIN {René), ancien conseiller 
au parlement de Paris, — investi du 

titre de baron, avec majorât compos 
de sa terre d'Arnouville, à Gommer- 
ville (Eure-et-Loir). Lettres paten- 
tes du 7 septembre 1826. 

CHOUART(Loiii5), colonel du 2«ré- 
giment de cuirassiers, — officier 
de la Légion d'honneur, — baron de 
TErapire, avec une dotation de 4,000 
francs, le 17 février 18 10, — mort le 
i5 mai 1843. — Titre éteint, 

CHOVET DE LA CHANCE (Jean- 
Claude]t membre du collège électoral 
du département de la Loire, — dé- 
puté au Corps législatif, — investi 
du titre de baron, avec érection d'un 
majorât volontaire de 10,450 francs, 
composé d'un château à Chevrières 
(Loire), par lettres patentes du 35 
mars 1810. 

CHRISTIANI D E RAVARAN , 
sous- préfet d*Asti , — puis préfet 
de Loir-et-Cher , — chevalier de 
TEmpire, par lettres patentes du 9 
mai 181 1. 

CHRISTIANI (Charles-Joseph), ma- 
jor^ — puis colonel du 2- régiment 
de grenadiers de la garde impériale, 
puis général de brigade; —se signale 
aux batailles de Dresde, de Wachau, 
de Leipsick, de Waterloo ; — plus 
tard maréchal de camp» — membre 
de la Légion d'honneur, — baron de 
TEmpire, — mort le 6 avril 1840.— 
Titre éteint. 

C\\îi.\ST\H\ Antoine- Gabriel), capi- 
taine^ — puis colonel au corps im- 
périal du génie, — membre de la 
Légion d'honneur, — chevalier de 



123 



CL 



CL 



124 



Tordre du mériie militaire de Wur- 
temberg, — chevalier de l'Empire, 
par lettres patentes du iSaoût 1810, 
— ^ puis baron de T Empire, — mort 
le 19 septembre 1844* — Il a laissé 
des représentants. 

CHRISTOPHE {Jean-Françots), co- 
lonel du 250 régiment de chasseurs 
à chevalj membre de la Légion d'hon- 
neur, — chevalier de l*Empire par 
lettres patentes du 3i janvier i8i0j 
^ puis baron de l'Empire par lettres 
patentes du 12 février 181 2,— con- 
firmé dans ce dernier titre le 16 juin 
1818. 

CIREZ (Ferdinand-François), cheva- 
lier de TEmpire par lettres patentes 
du 24 août i8ti. 

CLAPARÉDE (Michel-Marié), géné- 
ral de brigade, — prit le commande- 
ment de la brigade du général d'Hé- 
nin (an xi}, — blessé au combat de 
Pultulks (1807), — se signala à 
Druczewo^ — prit part aux cam- 
pagnes de Portugal et d'Autriche,— 
général de division, — commandant 
de la Légion d'honneur, — comte de 
l'Empire par lettres du 29 juin 1808^ 
— confirmé dans son titre le 2 3 mars 
181 G, — lieutenant général, ^ — comte, 
22 juin î8i6, — pair de France, — 
mort le 23 octobre 1842. — Titre 
éteint. 

CLAPARÉDE, comte, 1843. 

CLARAC ( Louis-Antoine ), chevalier 
de TEmpire par lettres patentes du 
3 mai 1809, — puis baron de TEm- 
pirCj — confirmé par lettres patentes 
du roi Louis XVII 1, enregistrées 
le II novembre 1814^ — mort le 
21 décembre 1854. 

CLARET DE FLEURIEU, séna- 
teur, nommé le 24 juillet i8o5, — 
conseiller d'Etat à vie, — grand 
officier de la Légion d'honneur, — 
gouverneur des Tuileries et du 
Louvre, — membre de Tlnstitot et 
du bureau des longitudes, — comte de 
TEmpire* 



CLARKE (Henri )y comte d Hunc- 
bourg, — ministre de la guerre du 
9 août 1807 au 3 avril 1814, — 
etdui2marsau 8 juillet iSiS, — 
général de division, — grand-aigle 
de la Légion d'honneur, — grand- 
croix des ordres de Saint- Hubert de 
Bavière, de la Fidélité de Bade et de 
Saint- Henri de Saxe^ — comte d'Hu- 
nebourg, ^ — duc de Feltre le 19 dé- 
cembre 1809 , avec dotation de 
40,000 francs. — Il fut de nouveau 
ministre de la guerre du 26 septembre 
18 [5 au 12 septembre 1S17* — Mort! 
à Neuville, près Saverne, le 28 oc- 
tobre 1818. — Son fils aîné, Edgarj 
Clarke, duc de Feltre, comte d'Hu- 
nebourg, né le 3o octobre 1789,^ 
hérita de la pairie et du titre de duc 
de Feltre. 

CLARY, lieutenant (1807),— capi- 
taine, chef d'escadron, colonel (1814); 
— général aux Cent-Jours, — comte 
de l'Empire. 

CLAUDET {Arisîide'Marie), cheva- 
lier de TEmpire par lettres patentes 
du 28 janvier 1809. 

CLAUSADE, deux anciens gardes du 
corps, 1825 à 1826. 

CLAUSEL DE COUSSERGUES 

(Jean- Claude), député au Corps lé- 
gislatif, — membre de la Légion 
d'honneur, — chevalier de TEmpire 
par lettres patentes du 27 septembre 
1810. 

CLAUSEL (Bertrand), général de 
brigade, — puis général de division, 

— se signala à larmée d'Italie 
(î8oo)» — grand officier de la Lé- 
gion d'honneur, — baron, — puis 
comte de T Empire, — maréchal de 
camp, — mort le 21 avril 1842. — 
Il a laissé des représentants. 

CLÉMENT DE LA RONCIÈRE 
{FrançoiS'Marie)y général de brigade 
employé à la deuxième division de 
cuirassiers de la grande armée, — 
commandant de la Légion d'honneur, 

— baroui— puis comte de PEmpirê» 



ti5 



CL 



CL 



ti6 



bâjon le I icvrio* 1S17, — mort le 
iSfwlletiâl4.^ Il â Ijussé des re- 
pitemants, 

CLÉM EST {Jac^es- Valèréj , ooload, 
— întexKUjit géoénl dt h m&îsofi de 
S. A« I. le prince Borglièse, — corn* 
mandant de la L^îoo dlkooiieur, — 
baroo de TEmpiie, ^ niort le 10 dé- 
cembre 1S39. — Il a laissé des repré- 
sentants. 

CLÉMENT DE RIS (Domimqme), 
sénateur ( Qommé le 35 décembre 
1 799)t — préteur du StLnat^ — grand 
oiicier de la Li^îon d honoear, — 
ioMsti du titre de comte de Maany, 
avec maîofac, composé des métairies 
de la Varefioe et du Petit-Maunj, 
par lettres patentes du 2 1 novembre 
tSto,— baron sous la Restauration, 
— pairie 29 juillet 1820. 

CLEMENT DEGRANDPREY(M- 
colas)^ cbeTalier de TEmpire par 
lenres patentes du i5 octobre 1S09. 

CLEMENT DE MSiAîhamasfLouiS' 
Marie)^ chevalier de rEmpire par 
lettres patentes du 27 juillet 1808. 

CLÉéMENT {Jean-Fran^ois), cheva- 
lier de r Empire par lettres patentes 
du 22 tiovembre iSi 1. 

CLÉMENT [Louis), chef d'escadron 
de grenadiers à cheval de la garde 
impériale^ — officier de la L^ion 
dhonncur, — chevalier de TEmpire 
par lettres patentes du lo septembre 
1808. 

CLERC [Antoine' M or guérite ), chef 
' d'escadron des chasseurs à cheval de 
la garde impériale , — puis colonel du 
i*^ régiment de cuirassiers, — officier 
de la Lc^iun d'honneur, — chevalier 
de l'Empire, par lettres patentes du 
20 août 1808, *^ puis baron de 
TEmpire. 

CLERC {Jean^ François), chevalier 
dcTEmpire, par lettres patentes du 
26 septembre 1809. 



GLEREL DE TOCQUEVILLE 
{Loms- François* Jean -Bonavenlm'^ 
comte de^, préfet de la Moselle, — 
cbevalier de la Légion d'honneur^ — 
coQ&nné dans son titre avec érection 
du majorât composé du château de 
TooqueriUe, arrondissement de Cher- 
bourg^ lettres patentes du to mai 
1820. 

CLERICI DE ROCAFORTE (Lan- 
renî- Joseph-Marie]^ né â Mondori, 

— chevalier de TEmpire^ par lettres 
patentes du 9 mars 1810. 

CLERMONT-TONNERRE(.4/i?a:ji|. 
âre-Louîs de), propriétaire, investi 
du titre de baron de T Empire, avec 
établissement d*un majorât volontaire 
de 5,000 francs, composé d*un bois 
£ùsaot partie de la terre de Fleury, 
dans la Somme, par lettres patentes 
du 2 avril 18 12. 

CLERMONT -TONNERRE {Amé- 
^«r«A#arjVmarquisde),chevalterde la 
Légion d'honneur et de Tordre de 
Nblte, — colonel d etatnnajor, con- 

rirmé dans son titre de marquis, avec 
majorât composé du château de Ber* 
tangles, arrondissement d*Amiens, 
lettres patentes du 4 août 1S29. 

CLÉRON D^HAUSSONVILLE, 
chambellan de S. M. l'Empereur^ 

— commandant de la Légion d^hon- 
neur, ^ comte de TEmpire, — comte 
et pair, 3o août 1S22. 

CLÉRON DHAUSSONVILLE 
( Charles-LouiS'Bernard) , ancien co- 
lonel de cavalerie, 

COCHELET, anobli le 7 janvier i8j5. 
{Annuaire de la noblesse, 1861 , 
P* 397.) 

COCHIN DECLERQ, officier, i8t6. 

COCHOIS {Antoine*Christophe), che- 
valier de l'Empire, par lettres paten- 
tes du tt juillet lé 10. 

COCHON DE L'APPARENT, pr^- 
fct, — membre de la Légion dbon- 
j^eur, — ' chevalier de T Empire, par 



co 



co 



128 



lettres patentes du 10 septembre 
1808, — puis sénateur (nommé le 
28 mars 1809, — comte de T Em- 
pire. 

COCHORN [Jean'haac-Gérauît de), 
général de brigade, — membre de la 
Légion d'honneur. — baron de T Em- 
pire, — mort en i832. -* Il a laissé 
des représentants. 

COELNEMPREN DE KERSAINT 
(de), capitaine de vaisseau, — officier 
de la Légion d'honneur, — baron de 
TEmpire. 

COETLOSQUET(de), chefd^escadron 
au 8'* régiment de hussards,— officier 
de la Légion d'honneur, — chevalier 
de r Empire. 

COFFÏNHAL DU NOYER, conseil- 
ler de la Cour de cassation, — com- 
missaire de la justice, — membre de 
la Légion d'honneur, - baron de 
r Empire, par lettres patentes du 
2 mars 181 1, — confirmé dans son 
titre le 4 mai 18 16, 

COFFÏNHAL DU NOYER [Joseph), 
conseiller en la Cour de cassation, — 
commissaire général de justice dans 
les provinces Illyrienncs, — président 
du collège électoral du département 
du Cantal, -- chevalier du Noyer, 
par lettres patentes du 26 avril 1808, 
— puis baron de TEmpire. 

COLAUD (Claude Sylvestre), séna- 
tcor, — nommé général le i3 février 
1801, — général de division , — 
grand officier de la Légion d'hon- 
neur, — comte de l'Empire, avec 
une dotation de 20,000 francs, le 
7 avril 18 10. 

COLAUD DE LA SALCETTE (Jo- 
seph' Louis ' Clmide), préfet de la 
Creuse (1807), — député de cédé- 
partsment au Corps législatif^ — 
conseiller, — chevalier de T Empire 
par lettres patentes du 28 janvier 

iSOQ* 

COLAUD DE LA SALCETTE 



(Jean-Jacques- Bernard), général de 
brigade, commandant de la Légion 
d'honneur. — baron de l'Empire, ^ 
mort le 3 septembre 1834* — Il a 
laissé des représentants. 

CO LBE RT (.4 uguste- François- Ma- 
rie)^ général de brigade, — officier 
de la Légion d^honneur, — chevalier 
de Tordre royal de la Couronne de 
fer, — baron de TEmpire, — Son fils 
Napoléon-Joseph Colbert fut créé 
baron le 12 août 18 19 avec une dota- 
tion de 10,000 francs. 

COLhY.KT {Pierre-Davii'Edouard), 
général de brigade, — officier de la 
Légion d*honneur, — chevalier de 
l'ordre du Mérite militaire de Ba- 
vière, — baron de l'Empire, — pair 
de France, — mort le 28 décembre 
i853, — Titre éteint, 

COLCHEN, sénateur, nommé le [«^fé- 
vrier i8o5, — ^secrétaire du Sénat, ^ — 
membre du Conseil du sceau des ti- 
tres, — comte de TEmpire. 

COLIN {Jean-Pierre-Chrysostome) ^ 
chevalier de TEmpirc, par lettres pa- 
tentes du 10 septembre 1808, 

COLLET DE LA MADELEINE (/o- 
seph- Pîerre-Bernard'El\éar) , juge 
à Carpentras^ 18 16. 

COLLIGNON, ancien greffier au par- 
lement de Metz, 1816. 

COLLT-FELIZZANO ( Victor-Ami), 
lieutenant en retraite, — chevalier de 
TEmpire , par lettres patentes du 
i3 avril i8î 1 . 

CO LLI B E A U X ( Edme - François - 
Jules) ^ sous-intendant, investi du ti- 
tre de baron, avec majorât composé 
de la maison dite le Château -de - 
Champvallon, arrondissement de Joi- 
gny, lettres patentes du 10 janvier 
1821. 

COLLÏN DE SUSSY (Jean-Baptiste), 
conseiller d'Etat à vie, — directeur 
général de Tadministration des doua- 
nes, — grand officier de la Légion 



I2g 



CO 



CO 



K10 



d'honneur, — comte de rEmpire, 
— baron et pair le 3 novembre 1820. 

COLLIQUET [Pierre-François), co- 
lonel d^infanterie, — sous-inspecteur 
aux revues, — membre de la Légion 
d'honneur, — investi du titre de baron 
avec majorât volontaire de 5, 800 fr., 
composé des bois le Fays-dc-Rhosne, 
dans la Meuse, par lettres patentes 
du i3 juillet 181 1, 

COLLOT» anobli par lettres royales 
du 1 1 janvier 181 5. {Annuaire de la 
noblesse^ 1861, p, 397.) 

COLMAR, évêque de Mayence» sa- 
cré le 24 août î8o2, — membrede la 
Légion d'honneur, — baron de T Em- 
pire* 

COLMONT DE VAULGRENAND, 
chambellan de rEmpereur,— officier 
de la Légion d'honneur, — anobli par 
lettres du 19 septembre 1810, renou- 
velées par lettres royales enregistrées 
du 25 novembre 1814. 

COLOMBAN, capitaine aux chasseurs 
à pied de la garde impériale, — mem- 
bre de la Légion d*honncur, — che- 
valier de l'Empire, 

COLOMB DE BATTINE, anobli et 
titré en mcmc temps vicomte, 1829. 

COLON,ancienchirurgicndeLouisXV 
et chevalier de Tordre de Saint-Mi- 
chel, — anobli par lettres patentes du 
roi| enregistrées le 8 décembre 1817 
par la Cour royale de Paris. (Mowi- 
teur du 10 décembre 1817.) 

COLONA D'ISTRIA, cvéque de Nice 
(Alpes-Maritimes), sacré le 1 1 juillet 
1802, — membre de la Légion d*hon- 
ncur, — baron de T Empire, 

COLONNA D*AVELLA, sénateur, 
nommé le 22 février 181 1,— membre 
de la Légion d'honneur, ** comte de 
TEmpire. 

COMBE (Sébastien), major du 56« ré- 
giment d'infanterie de ligne, — mem* 
bre de la Légion d'honneur, -* che- 



valier de TEmpire, par lettres pa- 
tentes du 9 septembre 18 10. 

COMBELLE, colonel du 94^ régiment 
d'infanterie de ligne, — commandant 
de la Légion d'honneur, — baron de 
l'Empire, 

COMBIS (Jean -Baptiste- Stanislas^ 
Jâr^wesde), chevalier de TEmpire par 
lenres patentes du 20 iuillet 1808. 

COMET, Dans sa séance du 20 Juin 
18 18, la Cour royale de Bordeaux a 
enregistré les lettres de noblesse ac- 
cordées par Sa Majesté à M. Arnauld- 
Hyacinthe Cornet, docteur en méde- 
cine , en considération des services 
qu'il a rendus à l'humanité depuis 
cinquante ans qu'il exerceson art, La 
famille Cornet, qui^ depuis 400 ans, 
jouit à Bordeaux de la considération 
la mieux acquise, avait déjà fourni 
des membres distingués au barreau 
de cette ville et de vertueux magis- 
trats à ses administration munici- 
pales. (Moniteur universel du 9 juil- 
let i8ï8, p. 823.) 

COMMAILLE {Anne-EIie- Pierre- 

Jean)f chevalier de la Légion d*hon* 
neur, — investi du titre de baron^ 
avec majorât composé de deux mai- 
sons à Paris. (Lettres patentes du 
7 décembre ï83o.) 

C O M M A N T ( François-Ignace ) , 

chef de bataillon au 5o* régiment 
d'infanterie de ligne, — commandant 
de la légion d'honneur, — chevalier 
dcTEmpire, par lettres patentes du 
9 décembre 1809. 

COMOLLI (Etienne), né à Valence 
près Marengo, chef de bataillon 
dans le régiment Illyrien, — membre 
de la Légion d'honneur» — chevalier 
de l'empire par lettres patentes du 
18 mai i8ti. 

COMPANS (Jean-Dominique), géné- 
ral de division, — chef de Tétai ma- 
jor du quatrième corps de la grande 
armée, — grand officier de la Légion 
d'honneur, — membre du collège 



i3i 



CO 



co 



î32 



électoral du département de la Haute- 
Garonne, — puis lieutenant général, 

— comte et pair le 2 mai 1818, — 
comte de l'Empire. 

COMPASSEUR DE CRÉQUI DE 
MONFORT (LE) marquis de Cour- 
tivron ( Antoine*Nico!as-Fhilippe- 

' Taneffui Gaspard)^ m^Lirc dû Dijon, 

— confirmé dans son titre de mar- 
quis, avec majorât composé de do- 
maines dans Tarrondissemcnt de 
Dijon* (Lettres patentes du 19 février 
182g, 

CO^DÈ (Auguste'Ff7iUand), créé ba- 
ron par lettres patentes du roi 
Louis XVIII, enregistrées le 19 no- 
vembre 18 14. 

CONINCK (de), maître des requêtes, 

— préfet du département des Bouches 
de TElbe à Hambourg, ^ membre 
de la Légion d'honneur, — baron de 
TEmpire, 

CONROUX, général de brigade, — 
blessé à léna (1806) où il s'était si- 
gnalé, — membre de la Légion d'hon- 
neur, — baron de Pépinville. 

CONSTANTIN (Bertrand), chef de 
bataillon, — puis colonel au corps 
impérial du génie , membre de la 
Légion d'honneur, — chevalier, — 
puis baron de l'Empire, — mort le 
i3 mars 1848*— Il a laissé des repré- 
sentants. 

CONTADES DE GIZEUX (de), mem- 
bre du collège électoral et du Conseil 
général du département d'Indre-et- 
Loire, — maire de la commune de 
Gizeux, comte de TEmpire. 

CONTADES (Erasme-Gaspard de) , 
président du Conseil et membre du 
collège électoral de Maine-et-Loire, 
investi du titre de comte, avec érec- 
tion du majorât composé du château 
de Montgeofroi, au canton de Beau- 
fort (Maine-et-Loire), par lettres pa» 
tentes du 12 juin 1809, — lieutenant 
général, — comte et pair, le 12 no- 
vembre 182t. 



CONTAMINE (de la) , évéque de 
Montpellier, sacré le 8 décembre 
1806, — aumônier de S. M. l'Empe- 
reur, — membre de la Légion dlion- _ 
neur, — baron de TEmpire. 

COPPENS - LAURENT, écuycr, — " 

chevalier de la Légion d'honneur, -i- 
confirmé dans son titre de baron, 
avec majorât composé d'un domaine 
dans rarrondisscmcnt de Dunkerque, 
lettrespatentcsdu 21 novembre 1 82 1 . 

COQUEBERT-MONTBRET(C^^r- 

I es-Etienne)^ maître des requêtes au 
conseil d*Etat, — membre delà Lé- 
gion d*honneur, — chevalier derEm-j 
pire, par lettres patentes de mal| 
1808^ — puis baron deTEmpire. 

COQ U ERE AU ( Dominique -Jean) , 
chevalier de TEmpire» par lettres pa- 
tentes du 4 janvier 1 8 1 1 . 

COQUE RE AU ( Etienne-Jacques ) , 
chevalier de TEmpire, par lettres pa- 
tentes du 25 miM's 18 10, 

COQUEUGNIOT (Lazare-Claude), 
chevalier de l'Empire, par lettres pa- 
tentes du 3i janvier i8f0. 

CORBI ÈRE ( Charles-Philippe-AU' 
guste), chevalier de l'Empire, par 
lettres patentes du 14 février 18 lo. 

CO R B I N E A U {Louis-Marie Hercu le- 
Hubert)^ major, — puis chef d'esca- 
dron des chasseurs à cheval de la 
garde impériale, — officier de la Lé- 
gion d'honneur, — chevalier de 
TE m pire, par lettres patentes du 
20 août 1808, — puis baron de TFm- 
pire. 

CORBINEA U [Jean - Baptiste - Ju- 

venel)^ colonel du 20- régiment de 
dragons, — membre de la Légion 
d'honneur, — baron, puis comte de 
TEmpire, — sous la restauration 
pair de France, — mort le 17 décem- 
bre 1848. — Titre éteint. 

CORDA (Joseph), colonel, — directeur 
du corps impérial d\irtillerie, à Metz, 



i33 



CO 



CO 



membre de la Légion d'honneur et 
de l'ordre militaire de Bade, — baron 
de l'Empire^ <^ puis maréchal de 
camp, — mort le 16 novembre 1843. 
— Titre éteint. 

CORNEBIZE {Louis-Jean^Dapthtc)y 
chcfde bataillon au 47*" régiment d'in- 
fanterie de ligne, — membre de la 
Légion d*honneur, — chevalier de 
1* Empire, par lettres patentes du 2 sep- 
tembre 1810,— puis baron de TEm- 
pire, — mort le 18 juin 1846. — lia 
kîsâé des représentants. 

CORNELISSEN de WEYNSBROUK 
(de), chambellan de S. M. T Empe- 
reur^ — commandant de la Légion 
d'honneur, — comte de T Empire. 

CORNET, médecin, 181 8. 

CORNET {Afathieii-Augusîin), séna- 
teur^ nommé le 4 décembre 1799, — 
commandant de la Légion d'honneur^ 
^* comte de T Empire, par lettres pa- 
tentes du 26 avril 1808, — confirmé 
dans son titre le 12 octobre 18 16, — 
comte et pair, 2 mai 1818. 

CORNET, conseiller municipal, à 
Amicnt, 1826. 

CORNOIS (de), capitaine au 2* régi- 
ment de cuirassiers, membre de la 

Légion d'honneur , — baron de 
rEmpirc. 

CORNU DE LA FONTArNE 
{A îexandre - Henri - Simon) , payeur 
général des dépenses diverses, mem- 
bre de la Légion d'honneur, — che- 
Talierde T film pire, par lettres patentes 
du 2 juillet 1808. 

CORNU DE LA FONTAINE DE 
COING Y {François Benoit) j chcva 
lier de l'Empire, par lettres patentes 
du 24 août 181 1. 

CORNU AU D OFFÉMONTMw^u^- 
tin -Jean -Baptiste -Philippe ) , chef 
d'fâcadron, — créé baron, par lettres 
dfi 1819, enregîstrces le 20 novembre 
de U même année, avec majorât com- 



posé d*immeubles dans Tarrondisse- 
ment de Saint-Quentin. 

CORNUDET [Joseph), sénateur titu- 
laire de la sénatorerie de Rennes, 

nommé le 25 décembre 1799, — com- 
mandant de la Légion d'honneur, 
comte de TEmpire, — baron et pair, 
12 novembre 1821* 

CORSIN {André-Philippe), colonel 
du 4* régiment d'infanterie légère, 

— commandant de la Légion d'hon- 
neur, — baron de TEmpire, avec uric 
dotation de 4,000 francs le 10 février 
18 10, — vicomte sous la Restaura- 
tion, — mort le 18 juin 1854. — 
Titre éteint. 

CORSINI (le prince), sénateur, nommé 
le 18 mars iSoq, — membre de U 
Légion d'honneur , — comte de 
TEmpire, 

CORSINI (iVeVi), conseiller d'État,— 
membre de la Légion d'honneur, — 
comte de l'Empire. 

CORTADE, officier, i825, 

CORTE DE BONVOISIN {Roch- 
Joseph- Laurent -Hyacinthe) , cheva- 
lier de l'Empire, par lettres patentes 
du i5 juillet 1810. 

CORTEZ( Giit-//ertri),chefde bataillon 
au 56*^ régiment d'infanterie de ligne, 

— chevalier de T Empire, par lettres 
patentes du 9 décembre 1809, avec 
une dotation de deux mille francs, le 
10 février 18 10. 

CORVETTO {Louis-Emmanuel), con- 
seiller d*État,— officier de la légion 
d'honneur, — chevalier de Tordre 
royal de la Couronne de Fer, — 
chevalier de T Empire, par lettres pa- 
tentes de mai 1808, — puis comte de^ 
TEmpirc- 



CORVÎSARl 
NLlEmpei- 
giond*honneuf, 

COSMAKER (^ 
vais&eau, — se >« 
ditioQ faite pout I 



^ââ 



glais le fort Diamant, — puis conlre- 
amirol , — officier de la Lcgïon 
d'honneur, — baron de rEmpirc. par 
lettres patentes du 1 6 décembre 1 8 1 o^ 

— confirmé le lyaoûtiSiô. 

COSSÉ-BRISSAC ( Timoléon de), 
sénateur» nommé le 19 août 1807, 

— charabeilan de S. A. L Madame, 
mère de F Empereur, — comte de 
r Empire. 

COSSÉ-BRISSAC (Ançuslin-Marie' 
Pau! - PéironUle - Timoléon de ), 
baron de l'Empire, — préfet de Ma* 
rcngo, — comte avec majorât volon- 
taire de 40,000 francs» composé de 
deux châteaux de Brlssac, arrondis- 
sement de Saumur, par lettres 
patentes du 20 février 1812, — pair 
de France en vertu de Fordonnance 
royale du 4 septembre 1817, avec 
institution du titre de duc uni à la 
pairie. 

COSSERON DEVILLENOISY 

(Loins-Audré) , noblesse confirmée 
par lettre royale enregistrée le 1 6 dé- 
cembre 1S14. 

COSSON (A ntoine-A Icxandré) , ad j u- 
dant commandant, — chef de Tétat- 
major de la troisième division du 
quatrième corps de la grande armée, 

— puis général de brigade) — com- 
mandant de !a Légion d'honneur, ~ 
baron de T Empire par lettres patentes 
du 1 1 août 1808, avec une dotation 
de 4,000 francs, le 3 mars iSio,^ — 
confirmé dans son titre le 22 février 
1817. 

COSTA {Antoine à€}j Cïié baron par 
lettres patentes du roi Louis XVIII, 
enregistrées le 2B décembre 1814. 

COSTA DE LA TRINITÉ [Joseph- 
Marie]^ coï\sQ.ï\\tv en la cour impé- 
riale de Turin, —député au Corps 
législatif» — chevalier de FEmpire, 
par lettres patentes du 19 juillet 
1 8 1 1 1 — puis baron de FEmpire. 

COSTALIN ( Jean-Pierre' François- 
Amanî), maréchal des logis, 1806, — | 



puis colonel de cavalerie, — membre 
delà Légion d'honneur^ — baron de 
l'Empire, — mort le 26 juin i835. 

— lia laissé des représentants. 

COSTA2 {Louis), né à Belley (Ain), 
prétct du département de la Manche, 

— membre de k Légion d'honneur 
et de l'Institut d'Egypte, — baron de 
FEmpire. 

COSTE (Pierre)^ colonel du 59^ régi- 
ment d'infanterie de ligne, — membre 
de la Légion d'honneur, — baron de 
FEmpire, — mort le 25 avril 1834. 

— Il a laissé des représentants. 

COSTE, anobli par lettres royales du 
2î octobre 18 14, {Annuaire de la 
nobl,, 1861, p. 397.) 

COSTÉ DE BAGNEAUX, d'Orléans, 
1819. 

COTILLON (Jacques)^ chevalier de 
FEmpire par lettres patentes du 12 
novembre 1809. 

GOTTIN {Claude-Pierre)^ chevalier 
de FEmpire par lettres patentes du 
4 janvier 181 1. 

COTZHAUSEN ( Henri-Guillaume' 
Louis] ^ membre du collège électoral 
du département de la Roér, — prési- 
dent du collège élcctcral de Farron- 
dissement de Clêves, — investi du 
titre de baron de FEmpire^ avec ma- 
jorât composé de la terre de Wedau, 
arrondissement dV\ix-la*Chapelle ; 

— lettres patentes du 1 7 mars 1 8 1 1 . 

COU BAR D {Louis-Marie), chevalier 
de l'Empire par lettres patentes du 
9 décembre 1809. 

COVCHERY {Jean-Baptiste^Claude), 
né à Besançon, — député en 1795 
au conseil â^s Cinq-Cents, — déporté 
de fructidor, comme suspect de roya- 
lisme, — puis rappelé en 1799, — 
il rejoignit à Londres Pichegru, son 
amij — travailla ù, la direction d'un 
journal français et rentra en France 
avec les Bourbons. — Compris dans 
les lettres d'anoblissement pour 



i3: 



CO 



CR 



i33 



preuve de dévouement a la personne 
du roi, — du iSaoût 1814, 

CO U I N {Pierre- Gabriel), chevalier de 
r Empire, par lettres patentes du 
19 juin i8i3. 

COU I N [Joseph-Christophe), général de 
brigade^ — colonel du régiment d'ar- 
tillerie de la garde impériale, — 
commandant de la Légion d*hon- 
neur, — chevalier de la Couronne de 
Fer, — baron de Grandchamp, — 
avec une dotation de 3o,ooo francs, 
le 22 juillet 1809, — maréchal de 
camp, — mort en 1834, — II a laisse 
des représentants, 

COV LAC {Jean), chevalier de lEm- 
pirc par lettres patentes du 28 no- 
vembre 1809. 

COULDRE {Louis-Bon de la), che- 
valier de la Bretonnicre par lettres 
patentes du 26 décembre 1808* 

COU LM 1ER (Jean-Louis), chd d'es- 
cadron en retraite, — membre de la 
Légion d'honneur, — chevalier de 
TEmpire, par lettres patentes du 29 
août 18 jo. 

COULON {Pierre-Jean-Marie, chef 
d'escadron au 20* régiment de dra- 
gons, — membre de la Légion d'hon- 
neur, chevalier de TEmpirc, par 
lettres patentes du 9 décembre 1809, 
avec une dotation de 2,000 fn, k 27 
janvier 1810. 

GOULOT {Jean-Etienne), capitaine 
au 4* régiment de hussards, — mem- 
bre de la Légion d honneur, — che- 
valier de rEmpire, par lettres pa- 
tentes du 21 novembre iSio* 

)ULOUMY, colonel major comman- 
dant le régiment des gardes natio- 
nales de lu garde impériale,— mem- 
bre de la Légion d'honneur,— baron 
de TEmpirc. 

COUPÉ DE SAINT-DONAT 
{Alexandre - A uguste -Donat - Afa- 
gloire\ chevalier de TEmpirc, par 
lettres patentes du 16 décembre 
1810. 



COUPPÉ {Gabriel'Hracinthe), che- 
valier de l' Empire, par lettres patentes 
du 5 décembre 181 1, 

COURTIER (ThomaS'Eléonor^Am- 
broise)y chevalier de T Empire, par 
lettres patentes du 9 décembre 1809 

COURTOIS(/^afi),chevalierderEm^ 
pire, par lettres patentes du 3o août 
iSiu 

COUSIN DE GRAINVILLE, ëvéque 
de Cahors, sacré le 1" août 1802, 

— membre de la Légion d*hooneur, 

— baron de TEmpire, par lettres pa- 
tentes du 8 mai 18 12, — confirmé 
dans son titre le 11 novembre 1814* 

COUSIN DE MARINVILLE, anobli 

par lettres du 8 mai 181 3, — renou- 
velées par lettres royales enregistrées 
le îi novembre i8i4- 

COUTARD, colonel du 65* régiment 
d'infanterie de ligne, — officier de la 
Légion d'honneur, — chevalier de 
Tordre royal et militaire de Hollandei 
—baron de TEmpire* 

CO UT E LLE (Jean - Marie- Joseph), 

chevalier de l'Empire, par lettres pa- 
tentes du 28 janvier 1809. 

COUTURE {Jacques-Joseph), adju- 
dant commandant, — membre de la 
Légion d'honneur, — commandeur 
de l'ordre du mérite militaire de 
Hesse-Darmstadt, — baron de TEm- 
pire, — puis maréchal de camp, — 
mort le 28 juillet 1841. — Titre 
éteint. 

COUZIN, capitaine au 17* régiment 
d'infanterie de ligne, — puis adju- 
dant commandant. — membre de la 
Légion d'honneur,— baron de TEra- 
pire. 

CRAMAYEL(Fofifaiffe de), introduc- 
teur des ambassadeurs, — premier 
maître des cérémonies, — officier de 
la Légion d'honneur^ — baron de 
TEmpire. 

Un sénateur de ce nom est mort il y a 
quelques années^ 



i39 



CR 



eu 



140 



CRÉPI N {Joseph)^ investi du titre de 
baron, avec crection du majorât com- 
posé du bois des Rietz, arrondisse- 
ment deSaiot-Omer. Lettres patentes 
du 16 août i83i, 

CRESTÉ {Charles-François)^ cheva- 
lier de TEmpire, par lettres patentes 
du 23 novembre 181 1. 

CRESTEAULT {Louis -Marie), chef 
d'escadron en retraite^ -*- membre de 
la Légion d'honneur, — chevalier de 
r Empire, par lettres patentes du 
9 septembre 18 10. 

CRETET {Emmanuel), ministre de 
^intérieur, 1808, — comte de TEm- 
pire, sous le nomdecomtedeChamp- 
molp avec deux dotations de 20^000 
francSjie 7 janvier 1809 et le 25 mars 
1809, — mort en 1809, — inhume 
au Panthéon. 

CRETTE {Alexandre-César) y maire 
du 3" arrondissement de Paris, — 
membre de la Légion d'honneur, — 
anobli par lettres patentes du roi, en- 
registrées le 5 juillet 1817 par la 
Cour royale de Paris. {Moniteur du 7 
juillet 1817.) 

CRETTE DE PALLUEL {Aîexan- 
dre-César)^ écuyer, — maire du 3^ 
arrondissement de Paris, — investi 
du titre de baron, avec majorât com- 
posé d'immeubles situés à Dugny 
(Seine). Lettres patentes du 29 jan- 
vier 1827. 

GRIGNON DESORMEAUX {An- 
toine-Edouard}, maire de la ville 
d^Orléans, — chevalier de Savenay, 
par lettres patentes du 2 août [80S, 
— puis baron de l'Empire. 

GRILLON BALBES DE BERTON 

(duc de), 1 1 juin 1S17, 

CRINCHON {Marie-Lùuis-Joseph) , 
chef d^escadron de la gendarmerie 
impériale, — membre de la Légion 
d'honneur, — chevalier de l'Empire, 
par lettres patentes du 9 décembre 
1809. 

CROIX (de la),* colonel, -.aide de 



camp du prince vice-roi du royaume 
d'Italie,^ — officier de la Légion d'hon- 
neur, — chevalier de Tordre royal de 
la Couronne de Fer, — commandeur 
de l'ordre des Deux-Siciles, — baron 
de l'Empire. 

CROIX {CharleS'Lidwine-Marie de), 
président du collège électoral de 
Sambre-et-Meuse, — membre de la 
Légion d'honncurj — comte de l'Em- 
pire, avec majorât volontaire de 
i5jOoo fr., le 24 février 1809. 

CR0U2ET (P/erre), chevalier derEm- 
pire, par lettres patentes du 21 sep- 
tembre 1808» 

CROUY-CHANEL DE HONGRIE 

(de), chambellan de S. M. TEmpe- 
reur^ — chevalier de l'ordre royal de 
Westphalie, — officier de la Légion 
d'honneur, — comte de l'Empire. 

CROZE, anobli et titré en même temps 
baron, 1829. 

CHAUMEL(curédela), i8i6. 

CIUSAN DELLA CHIESA Dl 
RODDl (de), préfet du palais du 

' prince Borghése, — officier de la Lé- 
gion d'honneur, — officier de TEm- 
pire. 

CUSTINE (de), chef de bataillon, — 
puis colonel de cavalerie, — officier 
de la Légion d'honneur, — baron de 
r Empire, 

CUVILLER {Etienne* Félix Hkntw 
de ) , adjudant commandant , — 
membre de la Légion d'honneur, — 
chevalier de l'Empire, par lettres pa* 
tentes du 10 septembre 1808, — ^puis 
baron de l'Empire par lettres paten- 
tes du 3 août 1810, — confinné dans 
ce dernier titre le 28 janvier 181 5. 

CUGNAUT D'AUBIGNY {Nicolas), 
— chevalier de T Empire par lettres 
patentes du 2 3 juin 18 10. 

CUNY (Jean-Baptiste), chevalier de 
r Empire par tel très patentes du 
i5 juillet 1810. 



I 



14! 



DA 



DA 



14a 



CURICE, sénateur (nommd le 14 août 
1807), — commandant de la Légion 
d*honneur, — comte de la Bcdis- 
sicre. 

C U R I A L ( Philibert -Jean -Baptiste- 
François- Joseph), général de bri- 
gade, — colonel dos chasseurs A pied 
de la garde impériale, — comman- 
dant de la Légion d'honneur, — ba- 
ron de TEmpire, avec une dotation 
de 3o,ooo irancs, le 12 octobre 1808, 
— puis sous la Restauration, lieute- 
nant général, comte et pair le 2 
mai 1818. 

CURNIER DE PILVERT {Fran-^ 

çois' Théodore), m::jor du 116" ré- 



giment d*infanterie de ligne, — mem- 
bre de la Légion d'honneur, — 
chevalier de l'Empire par^lettres pa- 
tentes du 6 octobre 1810. 

CURTO {Jean- Théodore), colonel du 
8*" régiment de chasseurs à cheval, — 
officier de la Légion d'honneur, — 
baron de TEmpire, mort le 14 sep- 
tembre i835. —Titre .éteint. 

CUVIER {Jean-Chrétien-Léopold- 
Dagobert, célèbre naturaliste, né à 
Montbéliard, en 1769, mort en i832, 
— membre de l'Institut, — profes- 
seur au collège de France, — maître 
des requêtes, — chevalier de l'Em- 
pire,— créé baron sous Louis XVIII. 



D 



D 



DABADIE -A/e/c/i/or), général de bri- 
gade au corps impérial du génie en 
1807, — ollicicr de la Légion d'hon- 
neur. — membre du collège électoral 
du département dos Hautes- Pyré- 
nées, — baron de l'Empire, et sous 
la Restauration, en 1^14, comman- 
dant de Li Ix^iuii d'honneur, —olli- 
cicr général du génie en iXiTi. 

DACIER/io/i-yo.çf/Vi;, administrateur 
de la Bibliothèque Impériale, — 
membre de l'Institut,— chevalier de 
TEmpire, —lettres patentes du i?'> 
décembre 1810. 

DACLIN, maire de la ville de Besan- 



çon, — membre de la Légion d'hon- 
neur , — baron de TEmpire. 

DAGALLIER (Claude-Joseph), créé 
chevalicrde l'Empire, de propre mou- 
vement, par lettres impériales du 
9 mars 1810, renouvelées par lettre 
rovale enregistrée le 22 novembre 
1817. 

DAHLMAN, major-colonel, comman- 
dant en second les chasseurs à cheval 
de la garde impériale, membre de la 
Légion d'honneur, — baron de T Em- 
pire. 

DAIGREMONT, par lettres patentes 



(•> In i:rirul nombre de fimillcs ilc celte série, avec ou sms raison, et pour suivre le poûtdu 
=..u., r--;vi<.:ii l'.ipo-.îr.plie nj rês le D initial, o'i J.Jfiiiïcni, s'il y a lieu, Ij De du reste de leur 
* ' ".Muu'r.s n i:> ks nnn^s tels que les prcbe nient les actes publics : le Moniteur, le Bul- 



i.'«-.n 



lêiin des l-yi* et les lifrcs cuiucmporains, sans prétendre en rien préjuger la question du droit. 



143 



DA 



DA 



Î44 



du 25 mai î8ii, renouvelées le 3o 
décembre 1819, par lettre royale. 

DAIKER {Jacques)^ chevalier de 
TEmpire» par lettres patentes du 
3i janvier 1809, 

DALAYRAC (Nicolas)^ compositeur 
célèbre, ^ né à Muret (Haute-Ga- 
ronne), le i3 juin 1753, — auteur 
d'Adolphe et Clara, de Picaros et 
DiégOydt Guîisîiin^Qlc., — mort à Pa- 
ris en 1809, *— créé chevalier de l'Em- 
pire par lettres patentes du 3 mai 
1809. 

jyAhBERG {Emeric- Joseph) y fils du 
baron Wolfgaog-Héribcri, ^ né à 
Mayence^ le 3i mai 1775, — mort le 
27 avril 1 833, — camerer de Worms, 
ministre des finances du grand-duché 
de Bade, 1810, — naturalisé français, 

— conseiller d'Etat, — créé ducd^Al- 
berg,en récompense de ses démarches 
auprès du prince de Schwartzembergj 
pour assurer le mariage de larchi- 
duchesse Marie- Louise et de l'Em- 
pereur, membre du gouvernement 
provisoire en 1814, — pair de France 
en i8i5. 

DALESME [Jean'Eapiisté) , général 
de brigadCj plus tard lieutenantgéné- 
ral, — commandant de la Légion 
d*honneur, baron de T Empire, — 
mort le i3 avril i832, — Il a laissé 
des représentants. 

DALMAS {Joseph'Benoît)^ né à Au- 
benas-en-Vivarais, — était en 1789 
avocat, en 1790 procureur général 
syndic du département de TArdèche, 
^- député en 179a à TAssembléc 
législative» — royahste constitution- 
nel ^ — opposé à tomes les mesures 
violentes des hommes du mouve- 
ment; — incarcéré pour ses doctrines, 
il dut sa liberté au 9 thermidor, — 
président du tribunal civil de TAr- 
dècheen 1795,— député au Corps 
législatif en i8o5, — vice-président, 

— conseiller à la Cour impériale 
de Nîmes en 181 1, préfet de la 
Charente-Inférieure en 181 5, —pré- 



fet du Var en 182 3, — mort â Dra- 
guignan, le 10 août 1824, — ses 
lettres d'anoblissement sont datées 
de janvier 181 5, 

DALMASSY [Jean-Baptiste), écuyer, 

— crée baron, par lettre royale en- 
registrée le 10 avril 1820. 

DALPHONSE {Francois-Jean-Bap- 
tiste]^ né dans le Bourbonnais en 
1756, mort à Moulin en septembre 
1821, — député au Conseil des Cinq 
Cents en 1795, — préfet de l'Indre 
en 1800, — préfet du Gard en 1804, 

— commandeur de la Légion d*hon-j 
neur, — baron de l'Empire, — dé^^ 
puté en 1 8 1 9, 

DAL POZZO DE LA CITERNE, 

chambellan de la princesse Pauline, 

— officier de la Légion d'honneur^ 

— baron de 1* Empire. 

DAL PAZ20 {Joseph-Marie-Ferdù 
nand), maître des requêtes ao Con- 
seil d'État, — premier président de 
la Cour d'appel de Gènes, investi du 
titre de baron avec érection d'un ma- 
jorât composé d'une maison sise à 
Turin, rue du Lycée, n^ 3, par let- 
tres patentes du 21 août 2809* 

D ALTON (Alexandre) ^ colonel du 
5^ régiment de hgne (1806), — ad- 
judant général, — général de brigade 
(1812),^ blessé devant Smolensk, 
1812, — commandant de la Légion 
d'honneur, — baron de TEmpire 
avec une dotation de 4,000 francs le 
3 février 1810. 

DAMAS {Joseph-François-LouiS'Ckar' 
les-César}y lieutenant général, — créé 
pair par lettre royale du 6 août 1 8 ig» 

DAMAS-CRUX (Etienne-Charles de),l 
de Tancienne famille de ce nom, — 
né au château de Crux dans le Niver- 
nais le 10 février 1754, — mort le 
28 mai 1846, — déjà célèbre par ses 
services militaires dans l'Inde avant 
la révolution, — suivit les princes 
dans rémigration, — invesli en i8i5 
du gouvernement des ii*eti2*di* 
visions militaires du corps d'armée^ 
des Pyrénées-Orientales. Elevé à la 



J4> 



DA 



146 



dignité de pair de France le 17 août 
i8ï5 et qualifié duc, « en récompense 
de ses bons et loyaux services, » 

DAMAS D'ANTIGNY (duc de), 
3o mai 1825, — les Damas d'Anti- 
gny, de la maison de Damas propre- 
ment dite, — cette branche avait 
pour représentants les deux frères : 
Joseph de Damas Taîné, créé pair de 
France en 1814 et duc en iSiS» le- 
quel est mort le 5 mars 1829 sans 
laisser d*héritier de son titre ducal, 
mais dont la riile unique, veuve en 
premières noces du comte de Voguera 
épousé en second lieu, le 1 7 novembre 
i8i3, Laurent-César, comte de Chas- 
tell ux. — Son frère Roger de Damas 
d'Antigny, mort en 1823, a laissé de 
Pauline de Chastellux, sa femme, un 
fils unique» Charles, comte de Damas, 
né en 181 3* 

DAMAS LEFEVRE {Jean-Baptiste), 
chevalier de l'Empire le24mars i8io, 
avec une dotation de 2,000 francs. 

D A M B R A Y ( Charles-Emmanuel^ 
Henri), fils du chancelier de France 
de ce nom mort en 1S29, — né le 
2î janvier 1783, nommé maître des 
requêtes surnuméraire en 1814, — 
accompagna Louis XVIII à Gand, 
après les Cent-Jours, — créé pair 
de France, avec le titre de vicomte, 
le 17 août 181 5, — prévôt, maître 
des cérémonies, — * commandeur du 
Saint-Esprit, i83o* 

DAMELINCOURT {Jean-Baptiste), 
chevalier de l'Empire, par lettres pa- 
tentes du 24 juillet t8 1 r . 

DANDENAC (Marie- François], dé- 
puté de Maine-et-Loire à la Con- 
vention nationale (non régicide), du 
conseil des Cinq-Cents, — com- 
missaire du Gouvernement près la 
Cour d'appel d'Angers, après le 18 
brumaire, — chevalier de TEmpirc, 
par lettres patentes du 5 août 1809* 

DANIA, évcque d*Albenga, sacré le 
2t décembre j8o2> — membre de la 
Légion d*bonneur, — baron de T Em- 
pire. 



DANICAN (Auguste), 1820. Il ne 
peut être ici question quedu général 
de ce nom qui, républicain modéré, 
figura dans les guerres de la Vendée 
et se montra partout contraire aux 
act^ d'atroce tyrannie qui désolèrent 
ce malheureux pays. Compromis à 
diverses reprises, condamné k mort 
par coutumace comme réactionnaire, 
— il vécut longtemps à l'étranger, — 
à la seconde Restauration ^ il sollicita 
vainement son rétablissement dans 
les cadres de l'armée, — on sait qu'il 
figura en î8i6 comme témoin dans 
l'affaire de Fauche-Borel contre 
Perlet, qui eut tant de retentissement 
à cette époque» — il était d'une fa- 
mille noble, mais pauvre, — les 
lettres de 1S20 n*ontdonc pu qu^étre 
confirmatives. — Le général Danican 
est mort à Itzhaè, duché de Hol* 
stein, en décembre 1848, 

D*ARBAUD JOUCQUES {Joseph- 
CharleS'Andréjy créé baron par 
lettre impériale, avec dotation de 
8,100 francs, enregistrée le 16 mat 

i8ï3. 

DARCANTEL (Claude), chevalier de 
l'Empire, par lettres patentes du 
l'f^ janvier 181 3. 

DARDENNE DE TIZAC (Jean- 
Claude-Joseph-Maximilien) , con- 
firmé dans son titre par lettre royale 
enregistrée le 20 décembre 1817, 

DARGOUT (Antoine-Maurice-Apo!' 
linairc)^ conseiller J'Etat, — créé 
baron et pair, par lettre royale enre* 
gistrée le 3o août 1 822 . 

DARIAZON (Gabriel -Thomas- Ma-* 
rie), grand officier de la couronne de 
Hollande, — chevalier d'honneur de 
la reine de Hollande, — chevalier, 
grand-croix de Tordre royal de 
Hollande, — investi du titre de 
comte de TEmpirc, avec érection 
d'un majorât consistant en immeu- 
bles situés dans les départements de 
TEure et d'Eurc-ct-Loir, d'un re- 
venu annuel de 10,000 francs, par 
lettres patentes du 2 février 1809, 



147 



DA 



DA 



14S 



enregistrées à la Cour impériale de 
Rouen, le \j août 1809, renouvelées 
le 27 jauvicr 181 5, — conlirmé 
dans son titre le 27 janvier 181 5, — 
baron-pairie 29 juillet 1820, 

DARM AGNAC [Jean- Claude- Tous- 
saint-Barthélémy), lieutenant géné- 
ral, — coramandantde la 20*^ division 
militaire, — officier de la Légion 
d'honneur, — créé baron, par lettres 1 
patentes du roi Louis XVI 11, en- 
registrées le 2 5 novembre 18 14. 

D ARNAUD (Jacques), né à Brisy- 
Boulet (Loiret), — enrôlé volontaire 
au régiment d'Anjou, depuis 36* ré* 
giment d*infanterie de ligne, r o août 
1787, — sous-lieutenant, 17911 — 
fait partit des armées du Nord, puis 
de Sambre-et-Mcuse, — défend Long- 
wy, — commandant de la ville de 
Francfort, — prend part au blocus 
de Mayence, 1796, — fait la campa- 
gne d'Italie, — se distingue aux com- 
bats de Falari, 4 décembre 1799, de 
la Trebbia, de Novi, de la Castagna, 
de Monte-Facio, de Monte-Cornua , de 
Scofera, ^ — ^ commande la place de Gc- 
neSj — est appelé au commandement 
de rhôtel impérial des Invalides, — 
commandantde la Légion d'honneur, 
—chevalier de l'ordre royal delà Cou- 
ronne de Fer, baron de l'Empire, par 
lettres patentes de 1808, — confirmé 
dans son titre, le 18 janvier 1817, 

DARQUIER (François-Isidore), lieu- 
tenant-colonel, puis major des gre- 
nadiers à pied de la garde impériale, 

— officier de la Légion d'honneur, 

— chevalier de TEmpire, par lettres 
patentes du 20 août 1808, — puis 
baron de l'Empire. 

DARRICAU, général de brigade en 
1807, — commandant de la Légion 
d'honneur, — chevalier de Tordre de 
la Couronne de Fer, — baron de 
TEmpire, — grand officier de la Lé- 
gion d'honneur sous la Restauration. 

DARRIUL, major commandant du 
régiment de fusiliers-grenadiers de la 
garde impériale, — puis général de 



brigade, — officier de la Légion 
d*honneur, — baron deFEmpire. 

DARTHENAY ( Guillaume -Louis) ^ 
député au Corps législatif, — membre 
du collège électoral du Calvados, ^- 
chevalier de l'Empire, par lettres 
patentes du 26 avril 1810, — puis 
baron de TEmpire. 

DARTIGAUX {Antoine), chevalier de 
r Empire, par lettres patentes du 
27 décembre 181 1 . 

DARU {Pierre-Antoine Noël-Bruno)/ 
ministre secrétaire d'Etat au dépar- 
tement de la guerre du 20 novembre 
18 î 3 au 3o mars 1814, — conseiller 
d'Etat, — intendant général de la 
maison de S, M. l'Empereur. — 
grand officier de la Légion d'honneur, 
— grand-croix de Tordre royal de 
l'Aigie-Blanc du duché de Varsovie, 
et commandeur de celui de Saint- 
Henri de Saxe, — comte de T Empire 
avec trois dotations de 2 5, 000 francs 
chacune, le 10 juin 1809,1e 17 juin 
1809, et le 3 mars 1810, — sous la 
Restauration, — intendant général 
des armées, — baron-pair avec ma- 
jorât le 39 juillet 1820. 

DARVIEU,mairedc Gangcs (Hérault), 

D A S T O R G {Jacques - Pierre - Pro- 
thade), créé baron par lettre impé- 
riale enregistrée le i5 juillet 1809. 

DAUCOUR DE PLA^CY {Adrien- 
Godard}, préfet de la Nièvre, — in- 
vesti du titre de comte, avec érection 
d'un majorât volontaire de 10,400 fr., 
composé du château de Plancy, situé 
dans !a commune de ce nom (Aube), 
par lettres patentes du 12 juin 1809, 

DALI COURT {Joseph), chevalier de 
l'Empire, par lettres patentes du 9 
décembre 1809, avec dotation de 
2,000 fr., le 10 février 1810, 

DAUDE (Jean), chevalier de TEmpire, 
par lettres patentes du 18 mars 1809. 

D AUDI ER (frères), 6 janvier i8i5. 

DAUDIEZ (Michel- Jean-Paul), che. 



149 



DA 



DA 



i5o 



valier del^Empîrc, par lettres paten- 
tes du 9 janvier 1810. 

DAUDIN, avocat, 1824. 

D A U G E R (Jean-Lcopold-Honoré) , 
chevalier de l'Empire, par lettres pa- 
tentes du 9 septembre i8io« 

DAUGIER {François-Eugène),conttt' 
amiral, — créé comte par lettre 
royale enregistrée le 27 juillet 1816* 

DA UMESN IL, colonel-major des chas- 
seurs â cheval de la garde impériale, 

— officier de la Légion d'honneur, 

— chevalier de Tordre royal de la 
Couronne de Fer, — baron derEm- 
pire, 

DAUPHIN (Jean 'Baptiste - Marie), 
anoblissement concédé par lettres 
royales du 25 octobre 1814* 

DAURIER {Charles), général de bri- 
gade, — plus tard maréchal de camp, 

— commandant de la Légion d'hon- 
neur, — baron deTEmpire, par lettres 
patentes du 19 janvier 1812, — re- 
nouvelées le 3 août 1 8 1 6,^ confirmé 
dans son litre le 3 août 1816,— mort 
le 29 mai i833* — Il a laissé des re- 
présentants. 

DAUTANCOURT (Pierre), deuxième 
major des chcvau-légers polonais de 
la garde impériale, — membre de la 
Légion d'honneur, — chevalier de 
r Empire, par lettres patentes du 20 
août 1818,— puis baron de TEmpire. 

DAUZAT (Basile), député, — chevalier 
de TEmpire, par lettres patentes du 
22 juin 1810. 

DAVIAU^DUBOIS DE SANZAY,né 
au bois de Sanzay (Dcux*Sèvres), le 
7 août 1730, — archevêque de Bor- 
deauXf sacre le 3 janvier 1 790, — 
ol^cier de la Légion d'honneur, — 
comte deTEmpirc* 

DAVID (Jacques-Louis)^ célèbre ar- 
tiste, -^ premier peintre de S, M, 
l'Empereur, — membre de l'Institut, 

— chevalier de TEmpire, par lettres 
patentes du 10 septembre 1808. 



DAVIGNON {Jean-Armand), cheva- 
lier de r Empire, par lettres patentes 
du 20 août 180K 

DaVÏLLIER, régent de la Banque de 
France, — officier de la Légion d'hon* 
neur^ — baron de T Empire. 

DAVOIS, officier de la garde nationale, 
à Rouen, 1816* 

DAVOUT (et non DA VOUST, 

comme on Fécrit généralement à 
tort) ( Louis " Nicolas ), né â Au- 
noux le 10 mai 1770, — issu d*une 
famille noble de la Bourgogne, — 
officier au régiment de cavalerie de 
Royal-Champagne, 1788, — élu chef 
du 2* bataillon des volontaires de 
r Yonne 1791, — général de brigade 
(1793), — généra Pue division (juil- 
let 1800, à son retour de l'expédition 
d*Egypte, — inspecteur de la 1" di- 
vision militaire, — commandant de 
la garde des consuls, — général en 
chef du camp de droite à l'armée des 
côteSj — maréchal le 1 9 mai 1 804, — 
commanda le 3* corps de la Grande 
Armée dans la campagne de i8o5 
contre lAutriche et dans celle de 
1806- 1807 contre la Prusse et la 
Russie, — gouverneur général du 
grand-duché de Varsovie, — générai 
en chef des armées françaises au-delà 
du Rhin, — DUC D^AUERS- 
TAEDT (1808), en souvenir de la 
victoire qu'il avait remportée sur ce 
champ de bataille le 14 octobre 1806. 

— PRINCE D'ECKMULH le i5 
août 1 809 en récompense de la part 
glorieuse qu*il avait prise à la bataille 
de ce nom, — gouverneur général de 
la 32" division militaire (Hambourg 
et les villes Anscatiques), — se signala 
à la tctc du i" corps dans la cam- 
pagne de Russie, — exilé par Louis 
XVHI à la première Restauration, 

— ministre de la guerre pendant les 
Cent'Jours, — exilé de nouveau en 
18 1 6, —rentré en grâce, maréchal 
de France le 3i août 1817, — pair de 
France le 4 mars 1S19 avec le titre 



i5i 



DE 



DE 



l52 



héréditaire de duc- ^ Il était grand 
aigle de la Légion d'honneur, — che- 
valier de Tordre royal de la Couronne 
de Fer, — grand cordon de Tordre de 
Saint-Henri de Saxe et de celui du 
Christ du Brésil. — Il mourut le 
1^^ juin 1823, laissant un fils héritier 
de sa pairie. 

D AVO UT {Louis- A lexandre-Eâme* 
François)^ frère cadet du prince 
d'Eckmuhl, né à Etivey en Bourgo- 
gne le 14 septembre 1773, — ^ colonel 
attaché à la garde impériale, — com- 
mandant de la Légion d'honneur, — 
chevalier de Tordre de Saint*Henri 
deSaxe^ — barondeTEmpire en 1807 
avec une dotation de 4,000 francs, le 
23 décembre 1809, — maréchal de 
camp en 1 8 1 1 , *— chevalier de Saint- 
Louis en 18 y., — mort le 3 septem- 
bre 1820. 

D AVO UT {Pierre - Louis) , sénateur 
nommé le 25 décembre 1799 , — 
commandant de la Légion d'hon- 
neur, — comte de T Empire^ — comte 
et pair le 2 mai 1818. 

lyAW {James)y écuyer ordinaire du duc 
de Bourbon, prince de Condé, in- 
vesti du titre de baron , avec érection 
d*un majorât composé d*immeubles 
sis à Flassans (Var), lettres patentes 
du 21 août 1828, 

DEBERTON DES BALBES DE 
CR I LLON ( François-Féîix-Doro- 
thée)j pair de France, — créé duc 
par lettre royale enregistrée le 8 dé- 
cembre 18 17. 

DEB I L L Y ( CharleS'Lou is) , chevalier 
de T Empire, par lettres patentes du 
i*^ janvier 181 3* 

DEBRICH E [André-Louis-Elisûbcth- 
Marie), colonel de hussards, — ol- 
ticier de la Légion d'honneur, — ba- 
ron de r Empire, avec une dotation 
de 4,000 francs le 23 décembre 1809. 

DEBRIGODE {Louis -Marie- Joseph), 
colonel de hussards^ — créé baron 
avec dotation de 4,000 francs, par 
lettre impériale du 2 3 décembre 1 809, 



DEBRY {Jean- Antoine-Joseph]^ préfet 
du département du Doubs» — com- 
mandant de la Légion d'honneur, — 
baron deTEmpîre» 

DECAEN, général de division, — 
commandant la 2*" division à l'armée 
du Rhin, — attaque l'ennemi sur 
Roth, le met en déroute et le pour- 
suit jusqu'ù Bretten (an VIIl), — 

- déploie les plus grands talents à Taf- 
faire du 2 prairial à Delmeriogen, — 
capitaine général des établissements 
français dans l'Inde (an X), — com- 
mande en chef Tarmée de Catalogne, 

— se signale à Altafouilîa, à Saint- 
Félix, etc., — membre de la Légion 
d'honneur, — grand-croix de Tordre 
de la Réunion» — comte de T Empire. 

DECAN {Benoît-Barthélémy), anobli 
le 6 janvier i8i5, par lettre royale 
enregistrée le 6 janvier 1816. 

DECAUX {Louis-Victor), chevalier 
de Blaqnetot, par lettres patentes du 
2 juillet 1808. 

DECAZES ( -4 ΀xandre'Loîns-Fran*\ 
cois), créé vicomte le 20 février 1820, 
par lettre royale enregistrée le 1 5 dé- 
cembre 1821, 

DECAZES {Elie)f homme d*Etat que 
son ministère, sous Louis XVI II, a 
principalement rendu célèbre, — let- 
tres patentes du roi portant institu- 
tion de majorât en faveur de M. Elie'j 
Decazes (VII, BulT CC, n*» 3697), ' 

— créé comte par lettre royale en- 
registrée le 3o mars i8r6, — et 
créé duc et pair par lettre royale en- 
registrée le 3o août 1822, — grand 
référendaire de la Chambre des pairs 
en i83o, etc. 

DECOUZ, colonel du 21* régiment 
d'infanterie de ligne, — ^ puis général , 
de brigade, i8r3, — commandant de 
la Légion d'honneur, — baron de 
l'Empire. 

D^ECQUEYILLY (Armand-François- 
Hennequin)^ lieutenant général, — 
créé comte et pair par lettre royale 
enregistrée le j 2 novembre 1 82 1 . 



DE 



DE 



ï54 



DEGRES (Denis), né en 1782 à Chà- 
teau-Vilîain (Marne), — garde-ma- 
rine, 17S2, — lieutenant de vaisseau, 
178Ô, — aide-major général de la di- 
vision de rindCjCapitaine de vaisseau, 
1793, — chef de division, ^795» — 
contre-amiral (16 avril 1797), — pré- 
fet du 4" arrondissement maritime à 
Lorient, — ministre de la marine et 
des colonies le i-"- octobre iSoi au 
3o mars 1084, — et du 21 mars au 
8 juillet i8i5, — créé vice-amiral, 
chef de la 10" cohorte et grand offi- 
cier de la Légion d'honneur le 10 
mai 1804, — inspecteur général des 
côtes de la Méditerranée, i*^ fé- 
vrier 180 5, — grand-croix de l'ordre 
royal d'Espagne de Charles IIl, — 
comte de FEmpire. — puis duc de 
l'Empire, i8o5j — mort à Paris en 
r82o. — Titre éteint. 

DECREST DE SAINT-GERMAlN 
[Antoine-Louis), général de brigade, 
— * commandant de la Légion d'hon- 
neur, — baron de FEmpire par lettres 
patentes du 8 juillet 1809,— comte, 
par lettres patentes, 26 octobre 1816. 

DECRETOT (Jean-Baptiste), cheva- 
lier de FEmpire, par lettres patentes 
du 18 juin 1809, 

DECROIX (Charles Heàmne-Ma- 
rie)^ crée comte par lettre impériale 
enregistrée le 24 février 1809. 

DEDELAY ou DEDELLEY D*A- 
GIER^ originaire du Dauphiné, — 
député à FAssembléc nationale, ù 
FAssemblée constituaute, au Conseil 
des anciens, au Corps législatif, — 
sénateur, nomme le 19 décembre 
1800, ^commandant de la Légion 
d*honncur, — comte de l'Empire, — 
pair de France, etc. 

DÉ DO U AL (0//o-i4n/oine), chevalier 
de FEmpire par lettres patentes du 
3 février! 81 3. 

DEFAY LATOUR MAUBOURG 

(CharlcS'César)^ sénateur, '^ créé 
comte avec dotation de 1 0,000 francs 
par lettre impériale, enregistrée le 
i3 juillet 1809* 



DEFERMON [Jean^François), préfet 
du dép^uteraent des Hautes-Alpes, — 
membre du collège électoral du dé- 
partement de k Mayenne, — baron 
de FEmpire. — mort le 9 juillet 
1 840. ^ Il a laissé des représentants. 

DEFERMON ( Jacques ) , ministre 
d'Etat, — comte de FEmpire avec 
deux dotations de 10,000 francs cha- 
cune, le 1 7 mars et le 8 avril 1 809» 

DEFFAUDIS, anobli et titré en même 
temps baron, 1829, 

DEFORESTIER, comte, 1846. 

DEGLI ALESSANDRI, premier 
chambellan de S. A. la princesse de 
Lucques et de Piombino, — député 
au Corps législatif, — officier de la 
Légion d'honneur,— baron de FEm» 
pire. 

DEHAIES DE MONTIGNY(Fran- 

çoiS'Emmanuei) , général de bri- 
gade, — chevalier de FEmpire par 
lettres patentes du 12 avril i8î3, 

DEIN, colonel du 47'' régiment d'in- 
fanterie de ligne (1808), —officier 
de la Légion d'honneur, — baron 
par lettres patentes du 12 novembre 
i8îi, renouvelées le 2 avril 1822, 

— confirmé dans son titre le 2 avril 
1822. 

DEJEAN, évéquc d*Astî (Marengo), 

— membre de la Légion d'honneur. 

— baron de FEmpire. 

DEJEAN (Jean-François-Aimé)^ gé- 
néral de division, — grand aigle de 
la Légion d'honneur, — grand tré- 
sorier et membre du grand conseil 
de cette légion, — ministre directeur 
de l'administration de la guerre, — 
sénateur (nommé le 7 février iSio), 

— comte de FEmpire avec une dota- 
tion de 20,000 francs le 13 août 
1809,-— sous la Restauration, baron, 
^ pair le 27 novembre 1819,— mort 
le 1 2 mai 1824. — Il a laissé des re- 
présentants* 

UfJEAf^ (Pierre-Francois-Auguste), 



i55 



DE 



DE 



i56 



fils du précédent, colonel du i j" ré- 
giment de dragons» — général de bri- 
gade en 1810, de division en 1814, 

— officier de la Légion d'honneur, 

— baron de T Empire, — confirmé 
baron le 3o mars 1822, — pair de 
France» — mort en 1845, — auteur 
de plusieurs ouvrages estimés d en- 
tomologie. 

DELABICHE, 1826, 

DELACÉPÉDE [Bernard'-Germain- 
Etienne)^ de Ville-sur-Illon, — célè- 
bre naturaliste, continuateur de Buf- 
foUj — membre de T Institut, — grand 
chancelier de la Légion d'honneur, — 
créé comte avec dotation de i5,ooo 
fi'ancs par lettre royale enregistrée le 
II mars 1809, 

DEL ACH A ISE { Jacques- François }, 
général de brigade en retraite, — 
préfet du département du Pas-de- 
CalaiSj — chevalier de TEmpire par 
lettres patentes du 29 janvier 180g, 

— puis baron de TEmpire par lettres 
patentes du 3 1 décembre 1809, con- 
firmé le 6 juillet 1816, 

DELAGHAPELLE(ai^r/e^-i:r«ejO, 
capitaine de cavalerie, — tréé baron 
par lettre royale enregistrée le 3o 
juin 1821* 

DELACHAU {Alexandre-Joseph- 
Hippoîyte)^ chevalier de T Empire par 
lettres patentes du 14 février 1810* 

DE LACOSTE {Jean- Aimé), membre 
de la Cour de cassation et de la Lé- 
gion d'honneur, ^chevalier de T Em- 
pire, par lettres patentes du 10 sep- 
tembre ï8oi . 

DELACROIX ( Armand - Charles - 
Augustin)^ duc de Castries, lieute- 
nant général, — créé duc et pair par 
lettre royale enregistrée le 2 mai 1 8 1 8 , 

DELACROIX, garde du corps, 181 5. 

J>ELAETRE{Philîppe'Joseph),cheva- 
lierparlettrespatentesdu 2 mars 1 8 1 1 . 

DELAFITTE (Etienne), créé baron 
par lettres patentes enregistrées le ï 2 
novembre 1814. 



DELAFONS(LoMî^-.4 ïfiî^, chevalier 
de TEmpire, par lettres patentes du 
29 septembre 1809» 

DE LAC E {A ugîtste - Marie - Mtchel)^ 
créé baron par lettre royale enregis- 
trée le 3i août 1809. 

DELAHAYE DE CARMENIN 

[Louis 'Afarie baron), — maître 
des requêtes, — officier de la Lé- 
gion d'honneur, — investi du 
titre de vicomte, avec majorât com- 
posé de sa terre de Lamotte, à Vi- 
mory (Loiret), lettres patentes du 28 
janvier 1826. 

DELAHUPPE DE LARTU- 
RIERE (Jean-Jacques-Marie), créé 
chevalier par lettre royale enregistrée 
le 3i août 1819, * 

DELAIRE {Jean-Marte), maître des 
requêtes, — investi du titre de baron, 
avec majorât en rentes, lettres pa- 
tentes du 20 mai 1829. 

D E L A IST R E { GitiHaume-Joseph-Nor- 
bert), référendaire de première classe 
en la Cour des comptes, — membre 
de la Légion d'honneur, — chevalier 
de FEmpire, lettres patentes du 10 
septembre 1808. 

DELAITRE, préfet du département 
d'Eure-et-Loir, — baron de TEmpire, 
par lettres patentes du 29 juin 1808, 

— confirmé dans son titre le 10 mai 
1817* 

DELAITRE (Antoine-Charles-Ber^ 
nard), major des chevau-îégers poîo-" 
nais de la garde impériale, — plus 
tard maréchal de camp, — officier de 
la Légion d'honneur, — baron de 
l'Empire, par lettres patentes du 3r 
janvier 18 to, avec une dotation de 
10,000 fr,, le 10 février 1810, — con- 
firmé dans son titre le 2 août 1817, 

— mort le 4 septembre. ^ Il a laissé 
des représentants. 

DELALAING D'AUDENARDE, co- 
lonel de cuirassiers, — écuyer de 
S. M* r Impératrice et Reine,— officier 



i57 



DE 



DE 



i58 



de la L^^ion d'iionncur, — baron de 
riimpirc. 

D E L A L L E A U {Jeaii-Baplistc-Josepli' 
Aihanasc), crcJ chevalier, par lettre 
rovalc enregistrée le 22 novembre 
182 1. 

DELALANDE (Char les- Juste- Ama- 
blc)t écuyer,— maire d'Vvetot,— in- 
vesti du titre de baron, avec majorât 
com}osé d'immeubles situés dans le 
canto.n d'Yvetot. Lettres patentes 
du 12 avril 1828. 

1)ELA!-IVE {Gaspard-Jo.eph'A «.^e), 
introducteur des ambassadeurs, — 
crée baron, par lettre royale enrcj^is- 
trce le 10 décembre 1821. 

DELALONDE, adjoint au maire de 
Caen, 1821. 

DELALUZERNE ( César - Guillau- 
me), cardinal, — créé duc et pair par 
lettre royaleenrei;istréelc2 mai 1818. 

DELAM ALLE (Gaspard - Gilbert), 
créé chevalier de proprio moi:i^ par 
lettres patentes impériales du 2? juil- 
let i-ii. — renouvelées par lettres 
du roi Louis XVIII, — "enregistrées 
le 2 3 décembre 1S14, 

DELAMALLE ( Gaspard^Cilbjri) , 
chevalier par lettres patentes du 25 
juillet iSii, — re:K)Uvclé/s le 23 
décembre 1814; — m. >rt le 22 avril 
18^4. 

DELA>,L\KI)ELLi:. procureur i;éné- 
ral iinpJriiil de la cour impériale 
d'Amiens. — dé,nilJ au Corps légis- 
latif, — niL-mlre kI:\.i LJ^:;ion il'hon- 
neur, — b^iron de l' Km pire par lettres 
patentes vîii j ^ o»:t<j^re 1 8 1 1 , — con- 
lirmé le décembre î8 i |. 

DELAM ARU E Achille-Joseph), lieu- 
tenant-colonel déT:U-m;ijor , — in- 
vc>ti du titre Je C' »nle, avec érection 
d'un mjjrjiat l;i rtiiîes sur l'iil.it: — 
leltiLS p.'.lenus du 12 juillet i83o. 

DKLAMIV.IK ' Jcan-I\2p:iste }, secré- 
taire pcrj étuel de la première classe 
de rinsiitut, — trésorier de TUni- 



versité impériale, — membre de la 
Léj^ion d'honneur, — chevalier de 
TEmpire par lettes patentes du 10 
septembre 1808. 

DEL AMER (Pierre-Charles), chev.i- 
licr de l'Empire par lettres patentes 
du i3 août 181 1. 

DELAMORTIÈRE {Jean-Baptiste- 
Charles-Simon], maréchal de camp, 
— anobli par lettre royale enregistrée 
le 2<) avril 1821. 

DELANDINE {Antoine-François), 
ordonnance royale du 1 1 octobre 
18 14, — crudit bibliothécaire de la 
ville de Lyon, — auteur d'un grand 
nombre u'ouvrages , mais célèbre 
surtout par son Tableau des Prisons 
de Lyon, pour servir à l'histoire de 
la tyrannie de 1702 et 17 9 3 (in -12, 
1 707), — et par son catalogue de la 
bibliothèque dont il avait la garde. 

DELANNOY, sénateur, nomme le 
21 avril 1804, — commandant de la 
Légion d'honneur, — comte de TEm- 
pire, 

DE LANGUE , lieutenant - colonel , 

18,7. 

DELAPIERRE DE FREMEUR, 

{Armand- Louis), ancien officier aux 
gardes françaises, — membre du 
collège de Meaux,— investi du titre 
de baron avec majorât volontaire de 
6,000 francs sur le château de Ker- 
madio, au canton d'Auray (Finis- 
tère), par lettres patentes du 3 juin 
1 S I 3. — Su LIS la Restauration , ce 
majorât fut assigné au titre de mar- 
quis le 7 février 1818. 

DELAPOINTE ( Jean-Baptiste-Ga- 
briel'Maric-Fmmanucl), adjudant- 
commandant, — officier de la Légion 
d'honneur, — chevalier de l'Empire, 
par lettres patentes du 20 février 
I S I ^, — puis bar(jn de 1*1-' m pire ,-— 
mort le 12 avril iS3ô. — Titre 
éteint. 

DELA PORTE, évéque de Carcas- 
sonne. sacre le 6 septembre 1802, — 



^5o 



DE 



DE 



mo 



membre de la Légion d'hoaneur, — 
baron de l'Empire. 

DELAPOKTE {René-JacqiteS'Henri), 
créé baron par lettres patentes en- 
registrées le 17 février 181 5. 

DELAROCHE, général de division, 
commandant de la Légion d'hon- 
neur, — baron de TEmpire. 

DELARUE (Antoine), né à Gènes, - 
chevalier de FEmpire par lettres 
patentes du 28 novembre 1809. 

DELARUE DE LA GRÉARDIÈRE, 

capitaine de vaisseau, — officier de 
la Légion d'honneur, — baron de 
TEmpire. 

DELATOUR, né à Saluces le 1 5 mars 
1 747, — archevêque de Sassari, sacré 
le 2 mars 1790, — nommé à Tévêché 
d'Acqui en 1797, — archevêque de 
Turin en i8o5, — officier de la Lé- 
gion d'honneur,— sénateur, nommé 
le 14 août 1807, — comte de l'Em- 
pire. 

DELATTRE DE NOEFRUE, né à 

Abbcville, député aux Etats géné- 
raux, — membre questeur du Corps 
législatif, — appelé à la préfecture du 
département de Vaucluse, — repré- 
sentant de la Somme en i8i5 , — 
mort à Abbcville le 4 août 1834, — 
anobli par décret du 7 mars i8i5. 

DELAUNAY (P/^rre), général de bri- 
gade, — commandant de la Légion 
d'honneur, — chevalier de TEmpirc 
par lettres patentes du 5 août i8og, 
— puis baron dcTEmpire. 

DELAUNAY DE SAINT- DENIS 
( Victorien * Anne- Théodore), créé 
chevalier par lettres patentes enre- 
gistrées le i3 avril 1816. 

DELAVAU DE TRÉFORT, conseil- 
ler municipal à Châtellerault, 1 8 1 6 . 

DELBAUVE,oftîcier, 1816. 

DELBÉE (CAiir/<?5-Lowis), chevalier de 
PEmpire, par lettres patentes du 2 5 
mars i8oq. 



DELCAMBRE, colonel du 23» régi- 

ment d'infanterie légère, — membre 
de la Légion d*honneur, — baron de 
Champvert. 

DELÉCLUSE {Jean-Baptiste), cheva- 
lier de l'Empire, par lettres patentes 
du 24 février 1809. 

DE LESA L LE {Joseph- A ugustin), che- 
valier de TEmpirCt par lettres paten- 
tes du 1 1 juillet ï8io. 

DELESCOURS [Amable), lieutenant- 
colonel honoraire, — créé marquis 
par lettres royales enregistrées le 10 
février 1818, 

DELES P I N E (A lexandre-Emile ) , 
écuyer, — gentilhomme de la cham^ 
bre, — investi du titre de vicomtej 
avec majorât en rentes, lettres pâte 
tes du 24 décembre 1825. 

DELESSERT, régent de la Banque de 
France, — membre de la Légion 
d'honneur, — baron de T Empire. 

DELFAU DE PONTALBA (/o^^^/i- 
Xavier)^ adjudant-commandant en 
retraite, — investi du titre de baron, 
avec établissement du majorât volon- 
taire de 8,273 fr,, composé du châ- 
teau de Mont-FEvéque et autres im- 
meubles près de Senlis, par lettres 
patentes du 3 mai 1810. 

DELHORME, premier président de 
la cour de Cacn, î8i6, 

DELHORME , procureur général à 
Lyon, 181 6. 

DELHORME DE L'ISLE. La cour 
royole a enregistré le 17 août î8i8 
les lettres patentes de Sa Majesté qui 
confèrent le titre de baron à M. le ca- 
pitaine Delhorme de Flsle, ancien 
rapporteur près le conseil de guerre. 
{Moniteur à\i 17 aoûti8 18, p. 986.) 

DE LILLE, 1829. 

DELLARD (Jean-Pierre) , colonel, — 
créé baron par lettres impériales en- 
registrées le 29 juillet 1807. 



t6i 



DE 



DE 



DELLARD (Jean-Pierre)^ colonel du 
1 6' régiment d'infanterie de ligne, — 
puis général de brigade^ — plus tard, 
maréchal de camp, — officier de la 
Légion d honneur,— baron de l'Em- 
pire, par lettres patentes du 29 juil- 
let 1809, — mort le 7 juillet i832. — 
A laissé des représentants. 

DELOE, sénateur, nommé le 19 mai 
1806, — commandant de la Légion 
d'honneur, — comte d'Imstenraéd. 

DELOLM DE LALAUBIE, maire 
d'Aurillac, 1816. 

DELORME (Armand'Loms), colonel, 

— commandant le département de 
Sambre-et-Meuse , — chevalier de 
l'Empire, par lettres patentes de mai 
1808, — baron de l*Empire. par let- 
tres patentes du 10 septembre 1808, 

— confirmé le 29 mars 18 17. 

DELORT [Jacques- A ntoine-A drien) , 
adjudant-commandant, «^^ officier de 
la Légion d'honneur, — chevalier 
de TEmpire, par lettres patentes du 
3o octobre 1810, — puis baron de 
l'Empire, — pair de France, — mort 
le 28 mars 1846. — Titre éteint. 

DELORT DE GLÉON {Marie- Jo- 
seph- Raymond)^ adjudant-comman- 
dant, — colonel, — général de bri- 
gade» — officier de la Légion d'hon- 
oeur, *- baron de l'Empire, — mort 
le 2 5 juillet 1^46, — Il a laissé des 
représentants. — Nous pensons qu'il 
s'agit ici du baron Delort, né à Ar- 
bois en 1773, et dont l'article se 
trouve dans toutes les biographies 
contemporaines. 

DELPECH, ancien trésoricrde France, 
anobli en i8t6. 

DELPHAGOUEITES, membre du 
collège électoral de TAriége, — ano- 
bli par ordonnance royale du 26 sep- 
tembre 1814. 

DELPIERRE { Antoine- Frani;ois) , 
président de la cour des comptes, — 
chevalier de l'Empire, par lettres pa- 
tentes de mai 1808, — puis baron de 
TEmpirc, 



DELZONS, général de brigade, — se 
distingua aux trois combats d*Os- 

Irowno {27 juillet 1812)» —général 
de division, — blessé mortellement 
le 24 octobre 1812 à la bataille de 
Malol'aroslawitz ; — il était com- 
mandant de la Légion d*honneur, — 
chevalier de Tordre royal de la Cou- 
ronne de Fer, — baron de TEmpirc. 

DEMAIZIÈRES, médecin à Chalon- 
sur-Saône, 1822, 

DEMANDOLX, sacré évéque de la 
Rochelle le 2 février i8o3, — nommé 
à révêché d'Amiens le 27 octobre 
1804, — membre de la Légion d'hon- 
neur, — baron de l'Empire. 

DEMANGEOT (Charles-Jean-Bap- 

tiste)^ colonel do ly régiment de 
chasseurs à cheval, — officier de la 
Légion d'honneur. — baron de l'Em- 
pire, — mort le 12 octobre i855* — 
Il a laissé des représentants. 

DEMARCAY (Marc-Jean), colonel 
d'artillerie, — plus tard maréchal de 
camp, — commandant de la Légion 
d'honneur, — commandant de Tordre 
de T Union, ^ baron de TEmpire, — 
mort le 21 mai 1839. — Il a laissé 
des représentants, 

DEMAUPOINT, créé baron avec do- 
tation de 4,000 francs, par lettre 
royale enregistrée le 2 mai 1818. 

DEMAURES DE MALARTIE 

{Amabîe'PierreHippoîxte-Joseph)^ 
créé baron avec dotation de 5,73o fr», 
par lettre impériale enregistrée le 
14 août i8i3. 

DEMBARRÈRE {Jean), sénateur, 
(nommé le V février i8o5), —gé- 
néral de division, — commandant de 
de la Légion d'honneur, — comte de 
TEmpire, — sous la Restauration, 
lieutenant général, — comte et pair, 
2 mat 1818, 

DEMBOWSKI, général de brigade,— 
officier de la Légion d'honneur, - 
baron de TEmpire. 

DEMETZ (François) ^ procureur gé- 



i63 



DE 



DE 



164 



néral impérial près la cour d appel 
de Nancy, — chevalter de T Empire, 
— par lettres patentes du 1 1 juillet 
1810, — baron de l*Empire, par 
lettres patentes du 19 septembre 
1810, — confirmé dans ce dernier 
titre le 3o mars t8i6. 

DEMEUNIER (Jean-Nicolas) ^ dé- 
puté aux Etats généraux, né à Ose- 
ro}% en Franche-Comté, en lyS i ^ — 
sénateur titulaire de la sénatorerie 
de Toulouse, nommé le 18 janvier 
î8o2, — commandant de la Légion 
d'honneur, — comte de TErapire. 

DEMONCH Y {Jean-Charles- A Icxan- 
dre)j chevalier de TEmpire, par 
lettres patentes du 20 juillet 1808. 

DEMONCHY, président à la cour 
d'Amiens, 1824. 

DEMONGIN [Louis-François)^ che- 
valier de r Empire, par lettres pa- 
tentes du i*^ avril 1S09, avec une do- 
tation de 2,000 francs, le 10 lévrier 
i8ïo. 

DEMONS DE DUNES (Jean-Luc- 
Guillaume)^ créé baron avec dotation 
de 6,000 francs, par lettre impériale 
enregistrée le 19 juin 181 3. 

jyEMOH^T (Joseph-Laurent, comte dt), 
lieutenant général, etc», — sénateur, 
nommé le 19 mai 1806» — général 
de division , — commandant de la 
Légion d'honneur, — comte de TEm- 
pire, avec une dotation de 20,000 fr., 
le 1 3 janvier 1 809, — puis sous la 
Restauration lieutenant général, — 
créé pair par Tordonnance royale du 
4 juin 18 14, — sa pairie instituée 
héréditairement sous le titre de comte 
de Demont, par lettres patentes des 1 8 
février 1818-23 mai iS2o*(VnBuU. 
CCCLXIX, n*> 8724.) 

DEMORELL (Robert-François), créé 
baron avec dotation de 6,0 5 o francs 
par lettre impériale enregistrée le 
16 août 181 5. 

DEMOULIN [Jean-Laurent), cheva- 
lier de FEmpire, par lettres patentes 

du 14 août 181 3. 



D E M U N (Jean - Antoine - Claude- 
Adrien)y chambellan de S. M. l'Em- 
pereur, — membre du collège électo- 
ral du département de Scine-et- 
Marne^ —comte de l'Empire, avec 
majorât composé du château de Lu- 
migny, commune de ce nom (Seine- 
et-Marne), par lettres patentes du 1 3 
octobre 1809. 

DENIS DE TROBRIANT (Joseph- 
Vîncent'Pierre-Aïarie)y créé baron, 
par lettres patentes enregistrées le 
I o mars 1 8 1 5 . 

DENISE [Marie - Bernardin) , créé 
chevalier par lettre ^royale enregis- 
trée le 6 mars 18 ï 5, lettres patentes 
du 27 janvier i8i5. 

DENNIÉE (Pierre- Faut) , sous-ins- 
pecteur puis inspecteur en chef aux 
revueSj — officier de la Légion d'hon- 
neur, — chevalier de Tordre royal de 
la Couronne de Fer, — chevalier de 
r Empire , par lettres patentes du 
6 juin 181 j , — baron de T Em- 
pire pâf lettres patentes du S mai 
1812, — confirmé dans ce dernier 
titre le 25 mai 1816. 

DENOIS, anobli et titré enméme temps 
baron, 1829. 

DENON (Dominique ' Vivant) , né à 
Châlon (Saône~et- Loire) , — suivit 
Bonaparte en Égy^pte, — membre 
de rinslitut d'Egypte, — adminis- 
trateur général des musées, — direc- 
teur général du musée Napoléon et 
de la Monnaie des médailles, — mem- 
bre de l'Institut impérial de France, 
— officier de la Légion d'honneur, — 
clievalierde l'Empire, par lettres pa- 
tentes du 29 juin 1808, — puis in-* 
vesti du titre de baron avec institu- 
tion d'un majorât consistant dans les 
biens à lui concédés par i*Empereur 
en Westphalie et une inscription de 
1,000 francs, par lettres patentes du 
5 août 18 12. 

DENOUAL DE LA HOUSSAYE 

(Jean-François), chevalier de VEm- 
pire, par lettres patentci du i3 juin 



i65 



DE 



DE 



i66 



i8oS, — lettres confirmatives en fa- 
veur de Francois-Marie-Alexandre 
de la Houssaye^ fils aîné du titulaire 
décédé, en date du 6 lévrier 1812. 

PENO U E C Charles - Gabriel - Louis) , 
chevalier de l'Empire, par lettres pa- 
tentes du 10 avril 1811. 

DENOYEZ (Gilles), lieutenant-colo- 
nel en retraite, — officier 'de la Légion 
d*honneur, — chevalier de l'Empire 
par lettres patentes du 11 juillet 
1810. 

DENTZEL, adjudant commandant,^ 
membre de la Légion d'honneur, — 
baron de TEmpire. 

DEPAUL DE SAINT-M ARCEAUX 
(Augustin- Marie-Guillaume) , con- 
firmé noble par lettre royale du 27 
janvier iSi 5, enregistrée le ro février 
1816. — A laissé des descendants, 
dont M* Dcpaul de Saint-Marceaux, 
moire de Reims. 

DEPÉRE DWRGELLÈS {Mathieu- 
Louis), créé chevalier, par lettres pa- 
tentes enregistrées le 14 mai î8ï8. 

DEPÈRE {Mathieu, comte), sénateur, 
nommé le 25 décembre 1799, — 
commandant de la Légion d'honneur, 
— comte de TEmpire, — créé pair 
par ordonnance royale du4 juin 1 8 14, 
sa pairie instituée héréditairement 
sous le titre de comte Depère, par 
lettre patentes des 18 février 1818-22 
mai 1820. (VII, BuU. CCCLXIX, 
0*8724. 

DEPIDOLL (Michel-Joseph), évéque 
du Mans j sacré le 19 mari 1794,— 
membre de la Légion d'honneur,^^ 
baron de l'Empire. 

DEPONTHON (Charles^François), 
capitaine du génie, — chevalier de 
Tordre du Lion de Bavière, — otfi- 
cier de la Lc^ion dhonncur, ^ ba- 
ron de TEmpire, — mort le iS août 
1849. —Titre éteint. 



DEPRADT, né à Allanches, départe- 
ment du Cantal» le 23 avril 1759, — 
archevêque de Malines, sacré le 2 fé- 
vrier i8o3, par S. S* Pie VII, — 
aumônier ordinaire de TEmpereur, 

— chevalier de la Légion d'honneur, 

— comte de l'Empire. 

DEPRET {Philippe-Antoine-Joseph), 
membre du collège électoral des 
Deux-Nèthes^ — investi du titre de 
baron de T Empire, avec établisse- 
ment dumajorat forméd'unc inscrip- 
tion de rentes de 5, 000 fr,, par lettres 
patentes du i" avril i8i3, 

DEQUELEN, duc de la VAUGUYON 
(Paul-François) j lieutenant général, 

— créé duc et pair, par lettre royale 
enregistrée le 2 mai 1818, 

DEQUESNE, propriétaire à Lannion, 
anobli par ordonnance du 1 1 octobre 
1814. 

DERASEY (Jean-Nicolas), chevalier 
de l'Empire, par lettres patentes du 
9 février 1809, 

DERAUCOURT, officier de la garde 
nationale* 1821^ 

DERAUCOURT DE MIREMONT, 

deux frères, officiers, 1825* 

DERAZOUT (Louis-Nicolas), géné- 
ral de brigade, — créé baron avec 
dotation de 10,000 fn,' par lettres 
impériales enregistrées le 10 février 
1810. 

DEREGE GlFFLE^GA(Alexandre) 

chevalier de T Empire, par lettres pa- 
tentes du 1 5 janvier 1 8 1 1 , 

DEREIX (Pierre), chevalier de l'Em- 
pire, par lettres patentes du 3 1 jan- 
vier 1810, — mort le 10 novembre 
1854, — A laissé des représentants^ 

DÉRIOT (Albert-François), colonel, 
— plus tard, lieutenant général, — 
fious-gouverneur du palais impérial 
de Versailles, — commandant de la 
Légion d'honneur, — chevalier de 
l'ordre de la Couronne de Fer, ^ba 



167 



DE 



DE 



16S 



ron de TEmpire, — mort le 3o jan- 
vier i836. — H a laissé des repré- 
sentants, 

DERMONCOU RT (Paul-Ferdinand- 
Stanislas)^ colonel du i" régiment de 
dragons , — membre de la Légion 
d'honneur, — baron de T Empire, — 
mort le 10 mai 1857. — Titre éteint* 

DEROULX [de Marseille), 1816, 

DEROUX, marquis de Puivert [Ber- 
nar d'Emmanuel- Jacques) y maréchal 
de camp, *— confirmé dans son titre 
de marquis, avec majorât composé du 
château de Puivert, arrondissement 
de Limoux, lettres patentes du 16 
juin 1829. 

DEROZIÈRE {Michel-Louis}^ ancien 
garde du corps, — anobli par lettres 
royales enregistrées le 10 mars 1817. 

DERY, général de brigade, — com- 
mandant de la Légion d'honneur, — 
colonel général deJa garde de S. M. 
le roi des Deux-Siciles, — chevalier 
de Tordre du Mérite militaire de 
Wurtemberg, — baron de TEmpire. 

DESACRES DELAIGLE {Henn- 
LouiS'Florent ) , ancien secrétaire 
général du mioistére de la guerre, — 
créé baron par lettre royale, enregis- 
trée le 14 mars ï8i8, 

DESAIX (Gilberi- Antoine), colonel, 

— membre de la Légion d'honneur, 

— baron de T Empire, — mort le 
2 3 mars i833. — Titre éteint. 

DESAIX {LùuiS'Amable)^ aide de 
camp du général de ce nom, — chef 
de bataillon, — colonel, — puis ad- 
adjudant général, 18 10, ^ officier de 
la Légion d'honneur, — baron de 
l'Empire, — mort le 3 janvier i835. 

— Titre éteint. 

DESALONS (Léonard), chef de ba- 
taillon aux fusiliers des chasseurs de 
la garde impjriale, — membre de la 
Légion d'honneur, — chevalier, puis 
baron de l'Empire, — mort le 3o mars 
1837. — Titre éteint. 



DESARGUH^ (Pierre-Jean-Bapiisie' 
Martin)^ créé baron par lettres pa- 
tentes du roi Louis XVII I, enregis- 
trées le II novembre 181 4. 

DESAZARS, premier président de la 
cour d'appel de Toulouse^ — mem- 
bre du collège électoral du départe- 
ment de la Haute-Garonne, — tréso- 
rier de la 10* cohorte, — officier de 
la Légion d'honneur, — baron de 
l'Empire, 

DESBOIS, premier président de la 
coor impérial de Rennes,— membre 
de la Légion d'honneur, — baron de 
Bois-Marqué. 

DESBUREAUX (Charles-François), 
né à Reims le i3 octobre 175 5, — 
général de division, — officier de la 
Légion d'honneur, — baron de TEm- 
pire, par lettres patentes du 1 5 août 
1809. 

DESCANTONS, comte, 1841. 

DESCnAUPS[NicoîaS'Laurent),chcî 
de batatlion au 28* régiment d^in- 
fanterie de ligne, — membre de îa 
Légion d'honneur, — chevalier de 
l'Empire, par lettres patentes du 
9 décembre 1809. 

DESCHAMPS [Pierre), chevalier de 
l'Empire, par lettres patentes du 
5 août 1812. 

DESCHAMPS {Paul-Marie), créé che- 
valier, par lettres patentes enregistrées 
le 17 décembre i8i8. 

DESCHAMPS DE LA VAREINNE 

( Antoine-Joseph-Gilbert-Nicolas ) , 
maire de Sauvagny, — investi du titre 
de baron, avec majorât volontaire de 
5,65o francs, composé du château de 
la Vareinne, par lettres patentes du 
17 mars 181 1, — confirmé dans son 
titre le i" juin j8i6; — le majorât 
fut maintenu et confirmé par lettres 
patentes du 17 mars 182 1 . — Le titu- 
laire est mort sans héritiers mâles. 

DESCHÊNES DE CANONVILLE 
{François- Thomas), créé porte-man- 
teau dîi roi, 1817, —anobli par lettre 



it»q 



DE 



DE 



royale enregistrée le 5 décembre 
tSig. 

DESCHESNES {François-Thomas), 

écuyer, — genlilhommc ordinaire de 
la chambre, — chevalier de la Légion 
d'honneur, —directeur des domaines 
de rUniversité, — investi du titre 
de baron, avec majorât composé de la 
ferme des Grande et Petite Rues , 
canton de Mesle-sur-Sarthe, lettres 
patentes du 29 avril 1826, 

DESCHODT [Nicoîas-Marie), ancien 
sous-préfet, confirmé dans son titre 
de baron, avec majorât composé de la 
ferme Saint-Antoine, à Moërès{Nord), 
lettres patentes du 3o octobre i83o» 

DESCOBIAC (Maurice 'Jean -Jac- 
ques]^ reçut par lettre impériale, en- 
registrée le i3 juin 181 1, une dota- 
tion de 5,000 francs, lettres patentes 
du î3 juin 1811, renouvelées le 
38 décembre 1816. 

DESCORCHES DE SAINTE- 
CROIX (Charles), lieutenant au 

4' régiment de dragons, — puis gé- 
néral de brigade, — commandant de 
la Légion d'honneur, comte de l'Em- 
pire, avec une dotation de 2,000 fr,, 
le 9 juin 1810. 

DESCORCHES DE SAINTE- 
CROIX (Robert), préfet du dépar- 
tement de la Drôme, — membre de 
la Légion d'honneur, ^- baron de 
1 Empire. 

DESESSARS, ancien colonel du régi. 
ment des dragons de la Reine, — 
titré baron, par ordonnance du roi 
du 24 septembre 1814. (Bull. XLII, 
n*31i.) 

DESFOURNIELS DE VERDE- 
LHAN, président de la chambre du 
commerce de Bordeaux, 1816. 

DESFRANÇAIS-DELOLME (Jean- 
Marie), chevalier de TEmpire^ par 
lettres patentes du 12 novembre 
1809. 

DESHAYES {Jean-Baptiste- Joseph), 



colonel-major du 2' régiment des ti- 
railleurs-chasseurs à pied de la garde 
impériale, — officier de la Légion 
d'honneur, ^ — chevalier de TEmpire, 
par lettres patentes du 2 1 décembre 
* j 808, — * puis baron de l'Empire. 

DESIRAD [Mathieu) j chevalier de 
TEmpire, par lettres patentes du 
20 août 1808. 

D ESM A RETS (Pzerre-Mart>), cheva- 
lier de l'Empire, par lettres patentes 
du 10 avril 181 1. 

DESMAZIÉRES {Thomas - Martial- 
Gabriel)^ chevalier de TEmpire, par 
lettres patentes du 5 août 1809, — 
sénateur par décret du 3 1 décembre 
i852, 

DESMICHELS (Low^-A/^ATix), cheva- 
lier de TEmpire par lettres patentes 
du 20 août 1 809^ — aide de camp du 
maréchal Bessières, à Austerlitz, — 
vainqueur d*Abdel-Kader à Mosta- 
ganem,— gouverneur militaire de la 
Corse en i835. — Mort en 1843. 

DESMONTS (Jacques), chevalier de 
l'Empire, par lettres patentes du 3o 
septembre i8î i. 

DESMOUSSEAUX (Antoine ^ Fran- 
çois-Érard'Marie- Catherine), préfet 
du département de la Haute-Ga- 
ronne, — officier de la Légion d*hon* 
neur, — chevalier de rÈmpirc par 
lettres patentes du i3 janvier 1809, 
puis baron de l'Empire. 

DESPALLÎÈRES f Bernard- Char les- 
Élisabeth'Martin)^ député, — cheva- 
lier deTEmpire» par lettres patentes 

du 14 juin i8ïo, 

DESPATYS (Pierre Etienne), substi- 
tut du procureur général près la cour 
impériale de Paris, — membre de J:i 
Légion d'honneur, — chevalier de 
TEmpîre par lettres patentes du 28 
janvier 1809. — puis baron de TEm- 
pire. 

DESPEAUX, lieutenant général, — 
inspecteur général d'infanterie, -— 



XJl 



DE 



DE 



t^% 



titré baron par ordonnance du roi du 
12 février 1817. {Moult, <^ 11*^72.) 

DESPEAUX {Éloy), lieutenant géné- 
ral, — créé baron pr lettre royale 
enregistrée le 3r juillet 1819. 

DESPESICHONS [Denys), créé baron 
avec dotation de 54,000 francs par 
lettre impériale enregistrée le 8 avril 
181 3, ~ confirmé dans ce titre le 
2 5 novembre 18 15» 

D^ESPINOY Hyacinthe- François- 
Joseph)^ lieutenant général, — crée 
comte par lettre royale enregistrée le 
19 janvier 18 18* 

DESPONTYS de; SAINTE- AVOYE 

{Amédée'Franqois de S aies) ^ lieute- 
nant-colonel de cavalerie^ — créé 
baron par lettre royale du 35 novem- 
bre 1822, 

DESPORTES {NicolaS'FéUx), préfet 
du Haut-Rhin , — investi do titre 
de baron de l'Empire avec érection 
d'un majorât dont la dotation consiste 
en une inscription de rente de 10,000 
francs, par lettres patentes du 28 jan- 
vier 1809. 

DESPREZ JyZShlhlJi {Alexandre), 
colonel, — ex-commandant de la 2*' de- 
mi-brigade du 21 *" régiment d'infante- 
rie légère, — officier de la Légion d'hon- 
neur, — baron de TErapirc, — mort 
le 16 août 1849. — '^ ^ laissé des re- 
présentants. 

DESRIBES [Jean-Marie), chevalier de 
l'Empire par lettres patentes du ii 
juillet 1810, 

DESRIEULX, i8t6, 

DESROLINES DE LA MOTTE (de 

r Allier), 18 17. 

DESROTOURS (issu d'une ancienne 
famille noble de Normandie), — con- 
seiller d'État près k direction géné- 
rale des ponts et chaussées, — membre 
de la Légion d'honneur, — baron de 
TEmpirc, 

DESSAIX [Joseph-Marie), général de 



division, — commandant de la Lé- 
gion d'honneur, — comte de T Em- 
pire, — mort le 26 octobre i836, — 
Titre éteint. 

DESSAIX [Joseph-Marié)^ néle24sep' 
tembre 1864, àThonon (département 
du Léman), — garde national volon- 
taire le 12 juillet 1789, — capitaine 
dans la légion allobroge le 7 août 

1 792, — chef de bataillon le 1 3 août 
même année, ^ — colonel le 17 août 

1793, — général de brigade le 29 
août t8o3, — commandant de la Lé- 
gion d'honneur, 1804, — baron de 
TEmpire. 

DESSALES, colonel, — directeur d'ar- 
tillerie, — membre de la Légion 
d'honneur, — chevalier de Tordre du 
mérite militaire de Bavière,-^- baron 
de rEmpire< 

DESSARTS, colonel, — investi du titre 
de baron (ordonnance du 24 septem- 
bre 1814), 

DESSOSSY DE CSERNEK [Charles), 
né à Yarennes (Meuse), — chef d'es- 
cadron au 10" régiment de hussards, 
— se signala dans la campagne d'Al- 
lemagne, î8i3, — membre de la Lé- 
gion d'honneur,— comte de FEmpire* 

DESTOUFF - MILLET - MUREAU 
[Louis^Marie-A nfome),général de di 
vision, — préfet du département de 
la Corrèze, — membre de la Légion 
d'honneur^ — chevalier de TEmpire 
par lettres patentes du 2 juillet 1808, 
investi du thre de baron deTEmpire 
avec majorât volontaire de 5,ooofr. 
formé d'one inscription de rente, par 
lettres patentes du 18 juin 1809, 

DESTABENRATH, confirmé dans 
son titre par lettre royale du 2 5 no- 
vembre 181 5, — lettres patentes du 
8 avril i8r3. 

DESTUTT-TRACY [Antoine-Louis- 

Claude)^ colonel d'infanterie à Té- 
poque de la Révolution,^ député de 
la noblesscdu Bourbonnais aux Etats 
généraux de 1789, — maréchal d 



•73 



DE 



DE 



'74 



camp sous Lalayette, — fugitif avec 
ce général, — arrêté à Luxembourg, 
— remis en liberté, — sénateur, 
nomme le 4 décembre 1799, — com* 
mandant de la Légion d'honneur, — 
comte de TEmpire^ — membre de 
l'Institut, — chef de ceux que Napo- 
léon nommait les Idéologues, 

DESVAUX, général de brigade,— ma- 
jor commandant de rartillerie à 
cheval, — lieutenant général,— puis 
officier de la Légion d'honneur, — 
baron de TEmpire. 

DEURBROUCQ {P terre- Jean) , ca- 
pitaine de la louveterie» — colonel 
commandant en chef de la garde 
d'honneur de S. M. TEmpcreur» à 
Nantes, — officier de la Légion 
d'honneur, — chancelier de la 12" 
cohorte, — chevalier de TEmpire par 
lettres patentes de mai ï8o8, — in- 
vesti du titre de baron de TEmpire 
avec érection d'un majorât volontaire 
de 5,200 francs, composé du château 
de Jarzc (Maine et-Loirc). par leiircs 
patentes du 20 août 1809, 

jyKV AL [Jean], chevalier de Guymont, 
par lettres patentes du 3o septembre 
iSiî. 

DEVAUX(Quj/r/m), major de Tartil- 
leric à cheval de la garde impériale, 

— puis chef de bataillon, — officier 
de la Légion d'honneur, — chevalier 
dcrEmpirc par lettres patentes du 
3i janvier 1810, — puis baron de 
TEmpire; — mort le 20 août i832, 

— Il a laissé des représentants, 

DEVAUX , chevalier de U Légion 
d'honneur, 1819. 

DEVAUX DE CHAMBORD, anobli 
par ordonnance royale du 3o sep- 
tembre 18 14, 

DEVAUX DE MOZES (de rAlUtr), 
1820. 

DEVEZ {Antoine), chevalier de 1" Em- 
pire par lettres patentes du i5 juillet 
1810. 



DEVIEFVILLE DES ESSARTS , 
1818. 

DEVILLE, officier, 1816. 

DEVILLIERS { Claude- Germain- 
Louis), général de brigade, se signa- 
la au siège de Dantzick (5 mars 1812) 
ou il fut blesse, — chevalier de la 
Légion d'honneur, —baron de TEm- 
pire 3 — mort le 21 avril 1857, — Il 
a laissé des représentants. 

BEVILLIERS (Prudent-Adrien), an- 
cien garde du corps, — investi du 
titre de vicomte avec majorât com- 
posé de sa terre de la Noue, com- 
mune de ce nom (Marne) ; — lettres 
patentes du 16 décembre 1826. 

DEVISMES {JacqueS'FrançoiS'LaU' 
rent), chevalier de l'Empire, par 
lettres patentes du 24 lévrier 1809. 

DEVOISINS, député aux États géné- 
raux de 1789, compris pour lui et 
ses enfants dans l'ordonnance du 
6 septembre 1814, portant anoblis- 
sement pour bons et loyaux services 
rendus aux Etats généraux, {BuîL 
des loiSt XL, n* Soy.) 

DEVOISINS, évéquc de Saint-Flour, 
— aumônier de S. M* l'Empereur,— 
vicaire général delà grande aumô- 
nerie, — membre de la Légion d*hon- 
ncur, — baron de TEmpire, 

DE Y DI ER (Pierre -Jean • François- 
Louis-Adrien), cbcvaVicrdeVEmpite, 
par lettres patentes du 3 février 
i8i3. 

DE YSS AUTI ER {Pierre-Louis-Bar- 
ihélemy)^ chevalier de TEmpire, par 
lettres patentes du 29 septembre 
1809. 

DEYSTABENRATH [Marie- Jean* 
Eléonoré), général de brigade, — 
créé baron par lettres impériales en- 
registrées le 10 février 1810. 

DEZÉ {Louis Bénigne)^ chevalier de 
TEmpire, par lettres patentes du 21 
décembre 1808* 



175 



m 



DO 



176 



DEZIRAT, colonel du 1 1* régiment de 
chasseurs â cheval, — ofhcier de la 
Légion d'honneur, — baron de TEm- 
pire* 

D^HAUBERSAERT {Alexandre-Jo- 
seph'Séraphin)^ officier de la Légion 
d'honneur, — créé comte, par lettres 
royales enregistrées le a mai 1818, 

D^HÉNIN DE CUVILLER, anobli 
par lettres du 3 août 18 ro, renouve- 
lées par lettres royales enregistrées le 
3o décembre 18 14. 

DHOMBRES ( Louis -Augustin), 
écuyer, — maire d*Alais, — investi 
du titre de baron, avec majorât com- 
posé d*i m meubles faisant partie de sa 
terre de Saint-Hîppolyte-de-Gaton, 
près d'Alkis (Gard), lettres patentes 
du 6 avril 1826. 

DHORBOURG (Frédénc-Amédêe) , 
créé chevalier avec dotation de 2.000 
fr., par lettres royales enregistrées le 
10 mars 18 10. 

DHO U DETO L { Frédéric- Chris- 
topbe)y auditeur au conseil d'Etat*-- 
Créé baron par lettre impériale en- 
registrée le 19 août 1809. 

DIANOUS, colonel au corps impérial 
du génie, — membre de la Légion 
d'honneur, — baron de TEmpire. 

DI DELON (Pierre-François), cheva- 
lier de FEmpire par lettres patentes 
du 19 décembre 1809. 

DIDELOT, envoyé extraordinaire et 
ministre plénipotentiaire près la cour 
de Danemark, — commandant de la 
Légion d'honneur, — graûd- croix de 
Tordre de Danebrog, — baron de 
l'Empire, 

DIDIER- BÉCHADE, président du 
tribunal de commerce de Bordeaux, 
1825. 

DIETRICH {Evrard'LQuiS'PMHppe- 
Chréiien], chevalier de TEmpire par 
lettres patentes du 2 mars 1811, 

DIJEON, général de brigade, — com- 



mandant de la Légion d'honneur, — 
baron de TEmpire. 

DÎZEZ, sénateur (nommé le 25 décem- 
bre 1799)1 — commandant de la Lé- 
gion d'honneur, — comte d'Arène, 

DOBERLIN-MITTERSBACH, che- 
valier de l'Empire par lettres paten- 
tes du i5 février 18 1 3. 

DOBICHE DE LOMONT, maire 

d^Ouville, 1818. 

DODE DE LA BRUNERIE, vi- 
comte, 1846. 

DODE DE LA BRUNERIE {Guil- 
laume), colonel au corps impérial 
du génie, — puis général de brigade, 

— plus tard maréchal et lieutenant 
général, — officier de la Légion 
d'honneur, — chevalier de Tordre 
du Mérite militaire de Maximilien- 
Joseph, — baron de la Brunerie avec 
une dotation de 4,000 fr., le 6 jan- 
vier 18 10, — vicomte le 7 mars 1823» 

— mort le i" mars i85k — Titre 
éteint, 

DOD U N [Claude - Laurent - Marie), 
écuyer, — maire de Maisons-Alfort^ 

— investi du titre de marquis, avec 
majorât composé de sa ferme de 
Grandmcsnil, commune de Campre- 
my (Oise). — Lettres patentes du 
28 octobre 1826. 

DO D U N {Claude 'La urent - Marie) , 
chevalier de T Empire par lettres pa- 
tentes du 3 juillet 181 3. 

DOGUEREAU [Jean-Pierre), colo- 
oeTmajor de Tartillerie de la garde 
impériale, — commandeur de la Lé- 
. gion d'honneur, — chevalier de TEm- 
pire par lettres patentes du i5 jan- 
vier 1809, puis baron de TEmpire, 

— maréchal de camp. — Confirmé 
baron le 17 mai 182a, 

DOLFUS {Jean-Henri), chevalier de 
r Empire par lettres patentes du 
1 o avril 1 8 1 1 . 

DOMBIDEAU DECROUZEILLES, 
évéque de Quimper, sacré Je 2 1 avril 



'77 



DO 



DÛ 



178 



i8o5, — membre de la Légion d'hon- 
neur, — baron de T Empire. 

DOMMANGET, colonel du io« régi- 
ment de dragons j — pois général de 
brigade, 18 13, — officier de la Lé- 
gion d'honneur, — baron de TEm- 
pire. 

DOMON, colonel du 8* régiment de 
hussards, — puis générai de brigade, 
— officier de la Légion d'hooneur, — 
baron de TEmpire. 

DOQUIN DE SAINT -PREUX, 

i8j5. 

DORDELIN^ contre-amiral, — - com- 
mandant de la Légion d'honneur, ^ — 
comte de TEmpire, 

DORÉ DE BARIVILLE, confirmé 
dans son titre par lettre royale en* 
registrée le 21 juin 1817. 

DORIAT DE CIRCÉ. chambellan de 
S. A. le prince Borghèse, — officier 
de la Légion d*honneur, -* baron de 
TEmpire. 

DORJ AULX' BEAU MONT, 1827. 

DDRNES, colonel commandant le 
12* régiment de cuirassiers, ^ puis 
général de brigade, — officier de la 
Légion d*honneur,— baron de l'Em- 
pire. 

DORNIER [François-Gabriel), major 
au 19* régiment de chasseurs à che- 
val, — membre de la Légion d'hon- 
neur, — chevalier de T Empire par 
lettres patentes du 14 février 18 10, 
— puis baron de TEmpire, — plus 
tard maréchal de camp ; — mort le 
2 3 janvier 1844* — Il a laissé des 
représentants. 

DORSENNE, général de brigade, — 
colonel commandant les grenadiers 
de la garde impériale, — puis géné- 
ral de division,— se signala à Eylau, 
à Essling et au siège d*Astorga ; ~ 
mort le 24 juillet 181 2. — Il était 
officier de la Légion d'honneur et 
comte de TEm pire. 

DORSNER, général de division, — 



gouverneur de Hameln,— comman- 
dant de la Légion d'honneur, — ba- 
ron de r Empire. 

DOUINEAU DE CHARANTAIS 

(Pierre-Gilles)^ maire de Saint-Cyr- 
sur-Loire, — investi du titre de ba- 
ron, avec majorai composé de son 
château de Charantais ; — lettres 
patentes du 7 septembre 1826^^ — 
confirmé dans son titre par lettre 
royale enregistrée le 2 décembre 
i8i5. 

DOULCET D'ÉGLIGNY ( Iowi> ), 

chevalier de l'Empire par lettres pa- 
tentes du 21 décembre 1808, 

DOULCET DE PONTÉCOULANT 

( Georges), né à Caen, en 1 766, d'une 
ancienne famille de Normandie, — 
membre de l'Assemblée Icgislaiive 
et de la Convention où il vota pou 
le bannissement à perpétuité, — 
sénateur, nommé le i*' février iSo5, 
commandant de la Légion d'honneur, 
— ^ commandant de Tordre du Crois- 
sant de la deuxième classe, — comte 
de TEmpire, — pair de France en 
1814,^ — Mort en i85o. 

DOULLEMBOURG {Ignace-Lau- 

rent -Stanislas), général de brigade, — 
créé baron avec une dotation de 
4,000 francs par lettre impériale en- 
registrée le i Q février 1 8 1 o. 

DOULLEMBOURG {Stanislas- Ma^ 
rie-Joseph'Ignace-Laurent), maré- 
chal de camp , — créé baron par 
lettre royale enregistrée le 29 avril 
1822. 

DOUMERC, général de brigade, — 
puis général de division, — comman- 
dant de la Légion d*honncur,^ — baron 
de l'Empire, 

DOUSSAULT ( Joseph - Michel 
Jean), chevalier de la Priniaudièrc» 
par lettres patentes du 3 juillet iSi3. 

DOUSSAULT (Raoul-Michel'Jean), 
créé chevalier par lettres patentes, 
accordées par le roi le 12 juin 1816. 



179 



DR 



DU 



180 



DOUTREMONT DE MINIÈRE 
{Anselme-Louis), lieutenant- colonel, 
— créé baron par lettre royale en- 
registrée le 29 mai 1819, 

DOUZE LOT, général de division, — 
gouverneur des îtes Ioniennes, — 
commandant de la Légion d*hon- 
neur, — baron de TEmpire. 

DOYEN (Charles-François)^ receveur 
général, — baron,